Comunis : présentation du projet

462 views

Published on

Présentation du projet Interreg IV B Comunis www.comunis.eu

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
462
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Comunis : présentation du projet

  1. 1. le partenariat en bref Marie-Françoise Perruchoud-Massy, Roland Schegg, Nicolas Délétroz, Dans les Alpes, la stratégie la plus commune de développement Nathalie Stumm de zones d’activités économiques au niveau communal consiste à Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale, répondre à la demande individuelle à court terme. Il n’y a pas de Institut Economie & Tourisme stratégie coordonnée et concertée utilisant les potentiels locaux et www.hevs.ch régionaux. COMUNIS vise à créer une stratégie intégrée de co- Claire Delsuc, Marc Malotaux, opération bien définie pour le développement de zones d’activités Maud Convers, Florine Goncet économiques mixtes (Commercial Location Development – CLD). Chambre de Commerce et d‘Industrie de Lyon En améliorant la coopération intercommunale et intra-territoriale, www.lyon.cci.fr le projet vise à écarter les tentatives individuelles de résolution Thomas Streifeneder, Miriam L. Weiß, Christian Hoffmann, Kathrin Renner des problèmes au sein de chaque municipalité. European Academy Bolzano/Bozen, Institute for Regional Development and Location Management COMUNIS fournira des lignes directrices facilement adaptables www.eurac.edu pour mettre en œuvre cette stratégie et offrira des outils prati- Valentina Scioneri, Chiara Gesino ques pour évaluer la demande locale et régionale et piloter le Local Development Agency Langhe Monferrato développement de zones d’activités économiques. Le projet se Roero - European project department concentrera en particulier sur la diversification et l’efficacité des www.lamoro.it activités économiques, les questions environnementales et socia- Paolo Angelini, Corrado Clini les, ainsi que sur le capital humain et culturel. Le projet aboutira Ministry for the Environment, Land and Sea à une gestion transnationale des connaissances et définira des www.minambiente.it structures durables de gestion de CLD au sein des régions pilotes Franz Ruef, Peter Steurer COMUNIS. Regional development Vorarlberg www.leader-vlbg.at Durée du projet : de juillet 2009 à juin 2012 Konstanze Schönthaler, Stefan v. Andrian-Werburg Bosch & Partner GmbH, with support of contact bosch & partner Andreas Raab, Regional planner www.boschpartner.de Nathalie Stumm, Nicolas Délétroz Fritz Weidlich Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale, Coopération inter-municipale City of Sonthofen www.sonthofen.de Institut Economie & Tourisme pour la gestion stratégique TechnoArk 3 François Parvex, Philippe Chauvie CH-3960 Sierre d’implantation de PME dans Association Suisse pour le Service aux Regions et Communes Tel.: +41 27 60 69 00 3 Email: nicolas.deletroz@hevs.ch l’espace alpin www.serec.ch Dominique Luyet www.comunis.eu Claire Delsuc Canton du Valais Chambre de Commerce et d‘Industrie de Lyon Service du développement économique www.vs.ch Place de la Bourse F-69289 Lyon Helena Cvenkel, Barbara Sephar Tel: +33 4 72 40 56 92 BSC, Business Support Centre Ltd., Kranj Email: delsuc@lyon.cci.fr www.bsc-kranj.si
  2. 2. le défi notre approche les zones pilotesDans de nombreuses régions de l’arc alpin, les municipalités voisines L’approche méthodologique de COMUNIS consiste à décomposer de COMUNIS lancera le processus de coopération intercommunale ou in-se font une forte concurrence dans le cadre du développement de façon structurée la question complexe du développement de zones tra-territoriale et de développement de zones d’activités économiquesleurs activités économiques. Les municipalités adoptent des démar- d’activités économiques mixtes, commerciales, artisanales et indus- (CLD) dans les régions pilotes. Dans au moins trois de ces régions,ches favorables au développement économique afin d’améliorer leur trielles (Commercial Location Development – CLD). un niveau approfondi de coopération sera atteint avec, par exemple,compétitivité, de s’adapter aux conséquences de l’évolution démogra- un mécanisme coordonné de partage des coûts et des revenus ouphique, et de freiner si ce n’est, mettre fin à la fuite des jeunes diplô- Examen une charte commune de développement. Certaines régions pilotes ● Analyse de la situation régionalemés. Les approches de l’économie et du marché du travail à l’échelle bénéficieront d’une excellente création d’image de marque pour leur ● Aperçu des stratégies et des instrumentsrégionale sont rares, tout comme les approches stratégiques qui vi- ● Conditions générales juridiques et administratives territoire et seront reconnues pour leurs initiatives CLD sur le plan na-sent à inciter les entreprises présentes sur le territoire à y rester en ● Étude des exemples de bonnes pratiques de coopération tional, voire dans tout l’arc alpin, et deviendront ainsi des exemples deleur offrant des opportunités attrayantes de développement. intercommunale et de développement régional de zones bonnes pratiques. dactivités économiques Planification DE ● Planification dune stratégie concertée de CLD, comprenant un ensemble déléments structurels et organisationnels ● Analyses de rentabilité et évaluation des impacts environnementaux ● Lignes directrices pour le CLD FR Leiblachtal Alpsee-Grünten AT CH LI Großes Walsertal Mise en œuvre Gorenjska Passeiertal ● Définition dobjectifs concrets de mise en œuvre avec des SI acteurs et des décideurs locaux et régionaux Tarare Martigny-Sion-Sierre ● Mise en œuvre de la stratégie CLD dans les régions pilotes ● Développer une gestion commune des connaissances pour diffuser les expériences Asti-AlessandriaUtilisation intensive du sol dans la vallée de l’Adige, près de Merano,en Italie. TerraItaly™ 2006 © Compagnia Generale Ripreseaeree • Évaluation et AdaptationAutonome Provinz Bozen • Amt für überörtliche Raumordnung ● Analyse systématique des expériences dans les IT régions pilotesDe plus, des intérêts divergents, tels que l’agriculture, les transports, ● Définition complémentaire et adaptation des outilsla protection des espaces naturels et la protection contre les inonda- de pilotage ● Création de conditions pour implémenter les modalitéstions, s’opposent dans l’utilisation des ressources raréfiées d’un ter- de gestion des connaissancesritoire. Souvent, les ressources naturelles, bien que précieuses, sontgaspillées au lieu d’être utilisées de manière durable. En outre, dans Les éléments de la stratégie de CLD seront examinés en s’inspirant COMUNIS a pour but de sensibiliser les municipalités alpines à la né-l’imaginaire populaire commun, beaucoup de régions alpines sont en- de l’étude des meilleurs exemples de bonnes pratiques dans les pays cessité d’une coopération intercommunale ou intra-territoriale pour lecore aujourd’hui principalement associées au tourisme. Jusqu’à pré- de l’arc alpin. Ceux-ci seront ensuite adaptés aux conditions et aux développement de zones d’activités économiques.sent, le public ne perçoit pas de façon adéquate la qualité et le poten- potentiels spécifiques des différentes régions alpines et, testés danstiel de ces ressources humaines ainsi que des petites et moyennes des régions pilotes sélectionnées. Dans tous les pays partenaires deentreprises présentes dans la région. Il n’y a pas de stratégie coordon- COMUNIS, les éléments de la stratégie CLD seront analysés simulta-née et concertée qui utilise le potentiel de développement d’activités nément afin de créer une compréhension commune des facteurs clééconomiques aux niveaux local et régional. du CLD et des bonnes pratiques.

×