Uploaded on

 

More in: Business , Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
111
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Newsletter 4 Printemps 2011 Zone d’activité économique Zenonberg, Dorf Tirol © MW2011 Inter-municipal cooperation for strategic steering of SME-oriented location development in the AlpsL es partenaires du projet COMUNIS se sont rencontrés à Lochau près deBregenz (Autriche) afin de présenter Sommaire Séminaire du projet à Bregenz, Autriche 1les progrès du projet dans les régions Politique d’accueil dans l’Ouest Lyonnais 2pilotes. Franz Rüf et Peter Steurer de Leiblachtal: coopération pour un développementTelesis (de l’Agence pour le développe-ment régional du Vorarlberg) ont ani- Alpsee-Grünten: ensemble pour le développement économique 3mé la réunion au château de Hofen à Conférence: Clusters - Drivers for Regional CompetitivenessLochau. Évènements à venir 4 5ème Séminaire transnational du projetJour 1: les partenaires ont présenté COMUNIS à la Convention Alpinel’état actuel de mise en œuvre dans leszones pilotes, les défis et les opportuni- thèmatiques: 1. Formation de tan-tés, les objectifs de la région, les straté- genossenschaft - PSG) a été constitué dems, 2. Gestion des connaissancesgies pour les atteindre et le modèle de pour la gestion du CLD intercommu-mise en œuvre pour le développement dans le projet, 3. Structure des lignes nal.des surfaces à usage commercial (com-directrices pour le CLD. Les groupes Jour 3: Le groupe COMUNIS est partimercial location development – CLD). ont défini et clarifié les tâches à venir. en excursion jusqu’à la vallée Gross-Les présentations ont permis de mieuxHelmut Blank, maire de la commune es Walsertal, où M. Bruno Summer,connaître les différentes régions im- de Sulzberg a présenté aux participants maire de St. Gerold, a présenté le cen- du workshop les modalités de mise enpliquées dans le projet et ont servi de tre civique aux participants. M. Sum- œuvre du modèle de développementbase à de vifs débats le lendemain dans mer a souligné l’extrême importance,le cadre du « COMUNIS-World Café ». intercommunal des surfaces à usage surtout pour les petites communes, commercial dans la région de Vorar-Jour 2: Les participants ont débattu lberg. Dans ce cas, un consortium de de travailler ensemble afin de fournirdans des groupes de travail de trois projet et de développement structurel tous les services publics nécessaires et demandés. Pour la vallée Grosses (Projekt- und Strukturentwicklungs- Walsertal, COMUNIS est un projet important qui permettra de créer, aujourd’hui et demain, des structures capables d’établir des conditions at- tractives pour les petites et moyennes entreprises. Les exemples du Parc de la Biosphère, du centre civique de la commune de Blons, ainsi que le mon- ument commémoratif des avalanches et la coopérative laitière de Sonntag montrent que « travailler ensemble » porte ses fruits sur le terrain. Peter Steurer Regionalentwicklung VorarlbergL’équipe COMUNIS dans un St. Gerold enneigé. © PS2010Alpine Space Programme - European Territorial Cooperation 2007-2013 1
  • 2. www.comunis.eu Politique d’accueil dans l’Ouest Lyonnais : vivre, habiter et travaillerÀ Tarare, la zone pilote française, la Chambre de Commerce • une plateforme internet interactive de promotion etet d’Industrie de Lyon (CCIL) lance une soi-disant “Politique de mise en relation;d’acceuil” pour les entreprises et les salariés. • l’accompagnement des projets économiques :La politique d’accueil s’inscrit dans une stratégie de notamment via les pépinières et hôtel d’entreprises,développement économique, de maintien de la population centre de télétravail etc.;sur le territoire, de détection, d’attractivité et de support à • des communes volontaires dites « Villages d’accueil »l’installation de population active. Il s’inspire de l’expérience et un comité d’accueil bénévole dans chaque communeinnovante et réussie « Soho Solo » (Small Home Small adhérente au projet;Office) mise en place par la Chambre du Commerce et de I’ • une stratégie de marketing territorial et de coordinationIndustrie du Gers. Le concept repose sur : des acteurs économiques locaux. (voie l’extrait de la brochure marketing). Les publics ciblés sont les créateurs d’entreprises, les indépendants (y compris professions libérales et médicales), et le personnel qualifié dont les entreprises du territoire ont besoins. Pour cela il est nécessaire d’offrir un accueil privilégié et l’accessibilité à divers services (commerces, haut débit etc.). Ces populations sont à la fois, à la recherche d’un cadre de vie agréable et d’infrastructures performantes pour développer leurs activités et installer leur famille. La Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon-Délégation de Tarare copilote la construction et la mise en place du projet dans le cadre de COMUNIS. Divers partenaires locaux sont impliqués notamment les Communauté de Communes d’Amplepuis/Thizy, Tarare, du Haut Beaujolais et de la Haute Vallée d’Azergue. Pour de plus amples informations consultez le site internet: http://www.soho- solo-gers.com Florine Goncet© Aderly & Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (2011). Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon Les communes du Leiblachtal: coopération pour un développementHörbranz a été la dernière commune houlette d’experts, un développement du Leiblachtal se chargeront de collec-du Leiblachtal à voter d’une seule voix attentif et ciblé du site. Cela devrait ter les données, d’analyser les défisla participation au projet COMUNIS se traduire par le renforcement de et les opportunités qui se présententvisant à établir une structure com- la coopération au sein de la région, pour la région, de formuler des straté-mune pour le développement du site. tout en permettant de saisir les op- gies et de définir des mesures pourL’objectif visé est de définir une stra- portunités en termes d’emploi dans le leur application. « La première séancetégie ciblée, intégrée et supracom- Leiblachtal. de travail de la semaine dernière, avecmunale capable de soutenir le dével- tous les maires et les experts, a per- Défis et opportunitésoppement économique de l’ensemble mis de définir le calendrier de travailde la vallée et de déterminer, sous la Jusqu’à automne 2011, les communes de l’année 2011 et de poser une pierre supplémentaire à la collaboration in- tercommunale », explique Peter Steur- er de l’Agence pour le développement régional du Vorarlberg, qui a présenté le projet COMUNIS lors de la dernière rencontre des représentants munici- paux. Daniela Lais Vorarlberger Nachrichten HeimatRéunion du groupe de travail avec tous les maires, à Lochau le 03 fév. 2011 © PS2011Alpine Space Programme - European Territorial Cooperation 2007-2013 2
  • 3. www.comunis.eu Alpsee-Grünten: Ensemble pour le développement des zones d’activité économiqueEn collaboration avec la ville d’Immen- compte au contraire, c’est d’assurer et existantes qui souhaitent par exemplestadt et les communes de Burgberg, de développer une offre d’emplois « s’étendre – des conditions optimalesRettenberg et Blaichach, la ville de régionale » en faveur de l’ensemble de ainsi qu’une offre de surfaces la plusSonthofen prévoit de confier à une la population de la zone Alpee-Grünt- variée possible.seule organisation l’exploitation et la en. Concrètement: Les communes con-commercialisation des surfaces à us- fient les surfaces à usage commercialage commercial. adaptées à une association de droitMalgré des conditions de départ dif- public pour les développer et les com-férentes, les cinq communes sont con- mercialiser de façon conjointe. Seulsfrontées à des problématiques simi- les terrains à partir d’une certainelaires : des contraintes naturelles, une surface minimale seront pris en consi-disponibilité de surface limitée à long dération. Les parcelles de dimensionsterme et des prix fonciers élevés. Face inférieures continueront à être géréesaux marges de manœuvre restreintes Réunion d’information commune pour les par les différentes communes. Lespour le développement territorial, le conseils municipaux de la région Alpsee- coûts et les recettes, de même que les Grünten.© Ville de Sonthofen (2011)projet COMUNIS a vu le jour en au- produits des ventes et les impôts surtomne 2009 dans le but de développer La stratégie: une gestion territoriale les entreprises seront répartis selon unune gestion territoriale commune au commune, dans une approche visant barème de répartition préétabli. Lescinq communes. Les résultats obtenus à orienter le plus possible le dévelop- terrains des casernes en voie de dés-jusqu’à présent ont été présentés aux pement des surfaces à usage com- affectation à Sonthofen par exempleconseillers municipaux des cinq com- mercial selon les besoins effectifs. se prêtent à une politique communemunes concernées lors d’une rencon- Or cela n’est possible que si l’on évite pour le développement des surfaces àtre d’information qui s’est tenue le toute forme de concurrence entre usage commercial.10/02/2011 à Sonthofen. les sites pour l’installation des entre- Au cours des prochaines semaines, les prises et si les communes s’unissentL’objectif: définir un espace écono- conseils municipaux des cinq commu- pour mettre toutes leurs ressources àmique commun. Etant donné la prox- nes devront débattre des propositions disposition. La répartition des tâchesimité géographique et les multiples élaborées jusqu’à présent et décider doit permettre de réduire les coûtséchanges qui existent entre les cinq comment préparer concrètement l’as- et les risques, tout en limitant la con-communes, le lieu effectif des créa- sociation de droit public commune. sommation du paysage. Il convient partions d’emplois n’apparaît pas com- ailleurs de proposer aux entreprises – Sandra Feuersteinme un élément fondamental. Ce qui principalement aux entreprises locales Ville de Sonthofen© ewico gmbh 2011 Conférence Clusters - Drivers for Regional CompetitivenessLes clusters représentent une source et d’organisations de soutien inter- de collaborations futures ont été of-valable d’innovation, de transfert connectées. Première conférence fertes aux participants dans le cadredu savoir et de productivité accrue. de ce type organisée en Suisse, elle de cette journée. COMUNIS étaitC’est dire à quel point les clusters a réuni des académiciens de renom- représenté par le chef de file du pro-sont devenus incontournables pour mée internationale, des gestionnaires jet. L’événement s’est tenu le 25 marsles régions et entreprises qui ten- de clusters chevronnés ainsi que des 2011 à l’Université de Fribourg en Su-dent à l’innovation et à la prospérité représentants du monde politique en isse. Pour de plus amples informationséconomique. En se consacrant à cette charge de la promotion économique consultez le site internet: http://www.thématique, la conférence “Clusters as régionale. En cette occasion ont été pst-fr.ch/cluster2011Drivers of Regional Competitiveness: présentées les meilleures pratiques deStrategic and Policy Issues” se propo- cluster dans la perspective d’initier et Nathalie Stummsait de discuter des enjeux de la con- de dynamiser des clusters régionaux. Haute Ecole Spécialiséecentration géographique d’entreprises Des opportunités de réseautages et de Suisse occidentaleAlpine Space Programme - European Territorial Cooperation 2007-2013 3
  • 4. www.comunis.eu ÉVÉNEMENTS À VENIR 5ème Séminaire du projet: 27-28 juillet 2011, Province d’Asti (IT) Alpine Space Mid Term Conference - Driving Cooperation for the Alps: 16-17 juin 2011, Grenoble (F) Asti: 5ème Séminaire transnational du projet COMUNIS vise à créer uneL’intention du partenaire Società Con- es locales et des actions de promotion of- stratégie de coopération poursortile Langhe Monferrato Roero (LAM- ficielles. le développement de zonesORO) est d’associer la réunion de pro- La réunion s’inscrit d’ailleurs dans le d’activités d’économies mixtes.jet consacrée à la présentation de En améliorant la coopération cadre du paquet de travail “Evaluationl’avancement des activités et des résul- intercommunale et intra-terri- et Adaptation”. L’objectif est d’évaluertats à une conférence ouverte où seront toriale, le projet vise à écarter de façon critique le développement et laconviés les principaux acteurs locaux de les tentatives individuelles de mise en œuvre du projet dans les zones résolution des problèmes aul’action pilote. L’Université d’Economie pilotes ainsi que l’adaptation successive sein de chaque municipalité.d’Asti présentera les principaux résultats des stratégies du développement et des COMUNIS fournira des lignesobtenus au niveau local. outils basés sur les expériences vécues directrices facilement adapt-Jour 1: Présentations des partenaires de et sur les leçons tirées dans les régions ables pour mettre en oeuvreprojet et résumé des résultats et des ac- pilotes et de comparer les résultats dans cette stratégie et offrira destivités, aussi bien en termes de contenu son ensemble. outils pratiques pour évaluerque financiers. Valentina Scioneri la demande locale et régionaleJour 2: Présentation des parties prenant- Langhe Monferrato Roero et piloter le développement de zones d’activités économiques. COMUNIS à la Convention Alpine: Les avantages de la Le projet aboutira à une ges- coopération inter-comunale pour les zones d’activité économique tion transnationale des con- naissances et définira des Les premiers résultats et les expériences tions naturelles géographiques, les zones structures durables de gestion acquises dans la Passeiertal, la région pi- commerciales et les petites et moyennes de CLD au sein des régions pi- lote du Tyrol du Sud, acquise par l’Eurac entreprises offrent des lieux de travail al- lotes COMUNIS. ont été présentés à la 3ème réunion du ternatifs aux personnes employées dans groupe de travail «Démographie et em- l’agriculture (voir tableau ci-dessous). ploi” en janvier 2011. LE PARTENARIAT Ces liens sont décisif pour la préserva- L’attention a été prêtée en particulier tion des zones rurales. Si les zones com- Lead partner: aux défis et opportunités rencontrés à merciales pourraient être liées et com- University of Applied Sciences mettre en œuvre la coopération inter- mercialisées conjointement, une étape Western Switzerland, Institut municipale pour CLD au niveau local. décisive vers la planification du dével- Economie et Tourisme (CH). D’un point de vue socio-économique, les oppement régional durable à l’égard du ERDF-Lead partner: zones d’activité économique au niveau protocole de la Convention Alpine re- Chambre de Commerce et inter-comunale sont d’une importance spectif serait franchie. d’Industrie de Lyon (F). capitale. Surtout dans les zones de mon- Partenaires: Miriam L. Weiß Stadt Sonthofen (DE), Eurac- tagne decentralisés, avec leurs condi- Eurac research Research, Institute for Region- al Development and Location • Augmenter l’attractivité d’une région pour y vivre et travailler. Démographie Management (IT), Canton du • Coopération et identification avec la zone pour accroître la motivation de Valais Service du développe- rester. ment économique (CH), Minis- • La participation au développement commercial local de municipalités sans tero dell’Ambiente e delle Tu- zones appropriées (p.ex. pour des raisons topographiques). tela del Territorio e del Mare • Préserver des lieux de travail par la planification stratégique et (IT), Bosch Partner GmbH (DE), Occupation l’administration des zones commerciales dans la région. Regionalentwicklung Vorarl- • Préserver des lieux de travail décentralisés; en particulier les PME. berg (AT), Società Consortile • Offrir des lieux de travail alternatifs aux employés du secteur agricole. Langhe Monferrato Roero, • Promouvoir la coopération des entreprises et des établissements de for- settore progetti europei (IT), mation. BSC Poslovno podporni center, • Réduction des coûts et des capacités administratives. d.o.o., Kranj (SI), Association Administ- ration • Commercialiser conjointement des emplacements commerciaux. Suisse pour le Service aux Ré- • Réaction en chaîne à effet de CLD commun à d’autres problèmes com- gions et Communes (CH). muns.Alpine Space Programme - European Territorial Cooperation 2007-2013 4