Comunis newsletter 2 Francais
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Comunis newsletter 2 Francais

on

  • 543 views

 

Statistics

Views

Total Views
543
Views on SlideShare
543
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Comunis newsletter 2 Francais Comunis newsletter 2 Francais Document Transcript

    • Coopération inter‐municipale pour la gestion stratégique dimplantation de PME dans l’espace alpin   Newsletter 2, Printemps 2010   Séminaire du Projet à Lyon La  Délégation  de  Tarare  de  la  Chambre  de  Commerce  et  dIndustrie  de  Lyon  (CCIL)  a  accueilli léquipe  du  projet  COMUNIS  les  3  et  4  décembre  2009.  Tous  les  partenaires  du  projet  ont  Sommaireparticipé à lexception de la Slovénie. Les représentants des points de contact suisse et français,  Page 1 et un représentant du Secrétariat dÉtat à léconomie (SECO) étaient également présents. Il a fallu  Séminaire du projet à Lyon dintenses discussions pour valider le travail en cours et préparer la phase suivante, le prochain  Analyse régionale (WP 4) « paquet  de  travail »  (WP,  work  package).  Lors  des  rencontres  avec  les  collectivités  locales,  les  Page 2 participants ont pu comprendre quels sont les principaux défis du pays de Tarare en termes de  Développement stratégique (WP 5) stratégie de développement économique et de coopération.   Activités de lAlpsee‐Grünten Étant  donné  limportance  des  réseaux  formels  et  informels,  François  Parvex  de  lAssociation  Page 3 Suisse pour le Service aux Régions et Communes (SEREC) a exposé les défis et les avantages de la  Marketing de la ville ONLY LYON diffusion des résultats du projet grâce à des réseaux sociaux pour la diffusion de linformation. Il a  Activités à Gorenjska été  proposé  détendre  le  réseau  de  connaissances  du  projet  et  de  diffuser  les  informations  en  Page 4 créant une communauté COMUNIS basée sur internet notamment via un groupe sur LinkedIn.   Développement stratégique du pôle Lobservateur suisse SECO sest montré très intéressé et prêt à divulguer les bonnes pratiques de  économique du Haut‐Adige développement  dimplantations  dactivités  économiques  (angl.:  commercial  location  develop‐ Exemple de bonnes pratiquesment, CLD) en Suisse. SECO et le canton du Valais coopèrent afin de mettre en œuvre les trois  “Werkraum Bregenzerwald” piliers  de  la  politique  régionale  suisse :  renforcer  léconomie  régionale,  coordonner  la  politique  Page 5 régionale et les agences fédérales, et créer un savoir‐faire pour les acteurs concernés. Le SECO  Partenariat & événement futurpromeut  une  démarche  pragmatique  de  CLD  et  sintéresse  donc  tout  particulièrement  aux résultats du projet afin de les appliquer.  Réception officielle des partenaires du projet à la Communauté de communes du pays de Tarare © CCIL 2009.   Analyse régionale: étude des zones‐pilotes (WP 4) A  Lyon,  les  partenaires  du  projet  ont  abordé  de  façon  appro‐ planification,  est  employée  dans  différents  domaines  pour fondie  la  question  d’outils  danalyse.  Cet  outil  sera  mis  en  évaluer  les  forces,  les  faiblesses,  les  opportunités,  et  les œuvre  dans  chaque  zone  pilote  afin  détudier  les  conditions  menaces dun projet ou dune entreprise.  préalables  et  les  structures  sous‐jacentes  en  vue  dune  Lobjectif de COMUNIS est danalyser et dévaluer les systèmes approche  intercommunale  pour  le  développement  durable  existants et les conditions‐cadre en vue dun CLD intercommu‐d’activités  économiques  mixtes  (angl. :  commercial  location  nal. Léquipe du projet recueille, en même temps, des exemples development, CLD). Il sagit dune combinaison de méthodes: le  de bonnes pratiques de CLD intercommunal dans larc Alpin. Ce tableau de bord prospectif (TBP) et lanalyse SWOT. Le TBP est  travail est fondamental pour toute activité à venir dans le but un  outil  stratégique  de  gestion  des  performances.  Il  est,  par  de  définir  une  stratégie  concertée  de  CLD  qui  sera  appliquée exemple, utilisé habituellement pour évaluer les performances  dans chacune des zones‐pilotes.  dune entreprise. Lanalyse SWOT, une méthode stratégique de Programme Espace Alpin 2007‐2013 – Coopération Territoriale Européenne    1 
    •   Coopération inter‐municipale pour la gestion stratégique dimplantation de PME dans l’espace alpin  Dans le cadre de COMUNIS, la méthode de mise en œuvre doit  Cet  outil  peut  être  utilisé  de  manière  flexible,  et  permet  aux sadapter aux besoins du projet et aux résultats attendus. Trois  partenaires du projet de ladapter aux caractéristiques de leur axes principaux ressortent des discussions de latelier de Lyon,  zone  pilote.  Lobjectif  est  dinterroger  les  acteurs  privés  et suivis daxes secondaires :  publics  de  chaque  zone  pilote  au  sujet  du  statu  quo  de  leur • Profil  des  implantations  :  situation  et  implantation  ;  municipalité  (et  région  élargie)  concernant  ces  trois  économie  ;  marché  du  travail  ;  ressources  humaines  ;  thématiques  principales.  Les  partenaires  du  projet  pourront  image.  donc  analyser  les  forces,  les  faiblesses,  les  menaces  et  les • Coopération  intercommunale  :  force  de  la  coopération  opportunités de chaque zone pilote, et mettre en évidence les  existante  ;  attitudes  et  attentes  des  parties  intéressées  ;  points communs et les différences dans leur démarche de CLD  conditions‐cadres politiques et juridiques.  intercommunal. Ces enquêtes seront menées et analysées dici • Gestion de lutilisation commerciale des sols : disponibilité  mars 2010.  et  utilisation  du  sol  ;  conditions‐cadres  dutilisation  de  lespace ; prix des terres.     Elaboration dune stratégie pour le développement   des zones de production polyfonctionnelles ( WP5 ) Peu  de  temps  avant  la  seconde  rencontre  des  partenaires  à  financier, les questions relatives à la planification territoriale et Lyon  le  1er  décembre  2009,  le  « paquet  de  travail »  5  (WP,  à la politique des sols , lanalyse (qualitative et quantitative) des Work package) a été lancé: Élaboration dune stratégie commu‐ besoins  et  de  la  demande,  le  marketing,  etc.  Partant  des ne et coordonnée pour les zones de production polyfonctionnel‐ exemples concrets collectés dans le WP4, lon déterminera des les CLD (WP 5). L’objectif de ce programme de travail, qui a un  solutions  et  des  instruments  suffisamment  souples  qui  seront rôle central, est lélaboration dune stratégie pour les CLD, ainsi  améliorés  au  fur  et  à  mesure  et  deviendront  des  Guidelines que  le  développement  des  outils  nécessaires  à  lanalyse  des  (lignes  guide),  produit  principal  du  WP5.  Ces  Guidelines coûts  et  des  bénéfices  et  à  lévaluation  des  éventuelles  devraient  servir  à  indiquer  aux  communes  et  aux  régions  les conséquences sur lenvironnement.  actions  nécessaires  pour  développer  et  mettre  en  œuvre  les Dans une première phase, les composantes principales des CLD  solutions  les  plus  adéquates  pour  un  développement seront  identifiées,  par  exemple  lorganisation  et  laspect  intercommunal coordonné des CLD.    COMUNIS – lancement du projet dans la région Alpsee‐Grünten Le lancement de COMUNIS dans la région Alpsee Grünten a eu  pour  visiter  trois  sites  offrant  des  exemples  concrets  de lieu  le  28  septembre  2009  à  Sonthofen.  Lors  dune  rencontre  développement  intercommunal  de  sites  de  production.  Les conjointe  entre  les  maires  des  villes  et  des  communes  de  destinations  choisies  sont  :  le  parc  commercial  et  industriel Sonthofen, Immenstadt, Blaichach, Burgberg et Rettenberg et le  Unterallgäu à Mindelheim, l’association pour le développement Conseil  du  district  de  Oberallgäu  avec  léquipe  du  projet,  les  urbain  Ulm/Neu‐Ulm  et  les  régions  de  Neckar‐Alb  et  de bases requises pour les activités qui seront réalisées dici la fin  Schwarzwald‐Baar‐Heuberg  dans  le  Baden‐Württemberg. du  premier  trimestre  2010  ont  été  définies.  La  proposition  L’objectif est de prendre connaissance, sur place, avec laide des dune  stratégie  commune  et  dune  coordination  intercommu‐ maires  et  des  représentants  des  municipalités  de  la  région nale sous forme de gestion commune des espaces au sein de la  Alpsee  Grünten,  des  différents  modèles,  des  bases  requises région  a  recueilli  une  large  approbation,  ajoutant  à  cela  pour  chacun,  des  réussites  et  des  difficultés.  La  discussion  sur lhypothèse dun élargissement aux régions du sud limitrophes,  les  résultats  obtenus  à  travers  le  sondage  adressé  aux à plus ou moins longue échéance.  entreprises  et  les  commentaires  exprimés  à  la  suite  des La première action, au cours du premier trimestre 2010, consis‐ excursions  seront  lobjet  essentiel  des  thématiques  traitées tera à relever les besoins et la demande en tenant compte des  pendant  le  premier  atelier  de  travail  COMUNIS  régional  à liens, des infrastructures, des surfaces, des sites, etc. des entre‐ Sonthofen au printemps 2010. prises  locales  du  secteur  de  la  production,  de  lartisanat,  du  Les  partenaires  allemands  du  projet  sont  heureux  de  pouvoir secteur logistique et commercial, et des services. Lobjectif est  organiser et héberger la prochaine rencontre du projet du 7 au de  créer  une  base  pour  le  développement  commun  des  struc‐ 9  juin  2010.  Déjà  consciente  de  fournir  un  travail  profitable tures  existantes.  Lenquête  auprès  des  entreprises  concernera  pour le projet, léquipe du projet aura ainsi loccasion de mieux également les communes limitrophes situées au sud.  connaître la situation particulière de la région pilote COMUNIS Par ailleurs, pour février 2010, il a été prévue une excursion  Alpsee Grünten. Programme Espace Alpin 2007‐2013 – Coopération Territoriale Européenne    2 
    •   Coopération inter‐municipale pour la gestion stratégique dimplantation de PME dans l’espace alpin   Aderly ONLY LYON: la stratégie de marketing internationale de Lyon Aderly  (Agence  pour  le  Développement  Économique  de  la  certains  aspects  peuvent  toutefois  être  exploités.  Parmi  les Région  Lyonnaise)  est  une  agence  de  développement  écono‐ éléments  essentiels,  citons  la  création  et  le  développement mique créée en 1974. Elle vise à promouvoir Lyon et sa région  dun  sentiment  dappartenance,  ainsi  quune  identité  du et à faciliter la création dentreprises par des investissements  territoire  axée  sur  ses  spécificités  et  sur  ce  qui  la  différencie exogènes.  Lordre  du  jour  de  latelier  de  Lyon  incluait  un  des autres : cest ce que lon appelle « proposition exclusive de exposé de sa stratégie.   vente »  (PEV).  De  nombreux  exemples  de  bonnes  pratiques Linitiative  ONLY  LYON  a  été  lancée  suite  à  lobservation  existent  déjà  et  COMUNIS  en  tiendra  compte,  étant  donné commune  de  la  part  des  acteurs  locaux  dun  manque  de  que le CLD et le marketing territorial sont étroitement liés et cohérence  entre  les  outils  de  communication  de  la  ville  et  doivent être incorporés dans une stratégie concertée. Pour de ceux  des  différents  acteurs  locaux.  Cette  initiative  se  base  plus  amples  informations  consultez  les  sites  Internet principalement  sur  un  réseau  d« Ambassadeurs »  promou‐ http://www.onlylyon.org et http://www.aderly.com. vant la ville. Les meilleurs « vendeurs » et promoteurs de Lyon sont  ceux  qui,  à  travers  leurs  activités,  contribuent  déjà  à  la croissance  et  au  développement  économique  de  la  ville  au niveau national et international. La  stratégie  de  marketing  de  la  ville  de  Lyon  ne  peut  © Aderly sappliquer  entièrement  aux  zones‐pilotes  COMUNIS,  mais    Gorenjska: de lindustrie de transformation  aux technologies de linformation et de la communication   A  la  fin  du  19ème  siècle,  Gorenjska  était  et  de  technologie  des  matériaux).  stratégie  de  CLD  concertée  et  basée  sur la région industrielle la plus puissante de  Améliorer  les  méthodes  utilisées  pour  la  coopération.  Des  thématiques  telles lEurope  du  sud‐est.  Aujourdhui,  nous  attirer  les  PME  dans  la  région  est  pour  que  le  profil  des  implantations,  la misons sur le développement des techno‐ nous  une  question  essentielle.  Nous  coopération  intercommunale  et  la logies  modernes  (p.  ex.  TIC,  technologie  considérons  le  projet  COMUNIS  comme  gestion  de  lutilisation  du  sol  sont  des des  matériaux,  technologie  médicale,  un des éléments clé pour développer une  défis  fondamentaux  en  termes  de  CLD équipements sportifs) et sur le tourisme.  Notre  région  compte  un  grand  nombre dentreprises  techniques  et  dingénieurs en  Slovénie.  Certaines  entreprises  font partie  des  meilleures  mondiales  de  leur secteur.  Nous  souhaitons  attirer  plus dentreprises  dynamiques  et  innovantes dans  la  région.  Nous  sommes  donc  en train de transformer nos zones industriel‐les en parcs technologiques et pépinières dentreprises,  en  aménageant  de  nou‐veaux  espaces  à  bâtir  et  en  développant la  zone  de  laéroport  avec  de  nouveaux services et activités économiques.  Plus de deux millions de m², répartis dans toute  la  région,  sont  occupés  par  des sites  dactivités  économiques.  Au  cours des  dernières  années,  la  région  a  relevé le  grand  défi  daméliorer  ses  démarches de  développement  des  zones  dactivités économiques  et  de  les  relier  aux nouveaux  défis  régionaux  (projet  de parcs  TIC,  parcs  de  technologie  médicale  Carte des pôles économiques de la zone pilote slovène Gorenjska © BSC 2010Programme Espace Alpin 2007‐2013 – Coopération Territoriale Européenne    3 
    •   Coopération inter‐municipale pour la gestion stratégique dimplantation de PME dans l’espace alpin  global  et  durable.  Nous  sommes  égale‐ région (secteurs public et privé, exigences  cours  du  projet.  Enfin,  de  nouveaux ment convaincus, à la suite des premières  des  PME,  possibilités  demploi  et  attrait  projets  seront  évalués  (p.  ex.  TIC  et rencontres  avec  les  acteurs  régionaux,  de  la  région).  Quelques  zones  dactivités  technologie  médicale)  dans  le  cadre  des quun  CLD  global  pourra  apporter  une  économiques  plus  larges  sont  en  phase  objectifs  à  long  terme  de  la  région.valeur  ajoutée  supplémentaire  à  notre  de développement et seront réalisées au    Développement stratégique du pôle économique du Haut‐Adige Le  projet  de  développement  de  la  plate‐ bien  précis.  Les  questions  principales  de manière très ciblée? Est‐il possible de forme  économique  pour  le  Haut‐Adige  a  sont les suivantes: quels sont les secteurs  développer  des  zones  fonctionnelles? été  présenté  le  26  janvier  2010  à  locca‐ les plus forts de léconomie productive et  Une  période  denviron  18  mois  est sion du congrès « Pôle économique Haut‐ artisanale  dans  le  Haut‐Adige?  Quels  prévue pour réaliser le projet. Adige – un développement stratégique ».  secteurs  doivent  être  renforcés  et  pour  Par  ailleurs,  une  banque  de  données  de L’objectif est de renforcer ultérieurement  lesquels  d’entre  eux  faut‐il  prévoir  des  limmobilier  sera  créée,  afin  dy  inclure le  pôle  économique  Haut‐Adige,  ce  qui  implantations?  Quelles  zones  de  la  tous  les  immeubles  productifs  en  vente profitera à toutes les zones de production  province  mettent  déjà  en  évidence  des  dans  le  Haut‐Adige,  pour  pouvoir  offrir de  la  province,  y  compris  les  plus  péri‐ points  forts  et  des  compétences  aux  entreprises  désireuses  de  sinstaller phériques,  en  unissant  les  forces  et  les  spécifiques  que  lon  pourrait  développer  sur  le  territoire,  ou  d  étendre  leurs ressources disponibles. Il sagit dun pro‐ propres  structures,  des  immeubles jet  commun  entre  la  Province  du  Haut‐ adaptés à leurs exigences. Adige,  lAssociation  des  Communes  du  Dans une phase préparatoire, l’Académie Haut‐Adige  et  de  toutes  les  communes  Européenne  de  Bolzano  (Eurac)  se  char‐de la Région, coordonné et mis en place  gera pour cela de lanalyse régionale dans par la « Société de la province du Haut‐ les  Communes  de  la  Val  Passiria,  en Adige  pour  limplantation  des  entrepri‐ relevant  les  données  pour  le  portail ses et le marketing territorial » Business  consacré  aux  immeubles.  Pour  de  plus Location Südtirol (BLS).   amples  informations:  http://www.bls.infoIl sagit , en particulier de fournir au pôle  Dr. Widmann, Conseiller Adjoint de la Province du Haut‐économique  du  Haut‐Adige  un  profil  Adige pour l‘économie.© BLS 2010        BEST PRACTICE  Atelier Bregenzerwald  Les petits entrepreneurs prennent en main le développement de leur pôle économique Dans  le  Bregenzerwald,  une  région  qui  dentreprise, et réalisé enfin, avec succès,  coopération  intercommunale  pour  les compte  24  communes  et  environ  30.000  des actions en faveur du développement  zones  de  production  polyfonctionnelles habitants  en  Autriche  occidentale,  les  des  entreprises.  Les  activités  mises  en  ont  chargé  le  célèbre  architecte  suisse entreprises  industrielles  et  artisanales  place visaient à améliorer la qualité dans  Peter  Zumthor  dériger  un  « toit locales  ont  commencé  à  soccuper  le  secteur  de  lartisanat  et  du  design,  à  commun »  sous  lequel,  dans  un  futur personnellement  et  avec  succès  du  développer  les  compétences  sociales  proche, tous les produits des entreprises développement de leurs implantations de  grâce à des présentations en public de la  artisanales  seront  réunis,  afin  que  le production.  La  coopération  appelée  part  des  chefs  dentreprises  auprès  des  visiteur  puisse  en  profiter  et  les « Atelier  Bregenzerwald »  a  été  lancée  écoles  afin  de  favoriser  le  relais  des  connaître.  Ce  sera  la dans  le  cadre  dun  programme  de  générations  futures.  Et  les  résultats  sont  Maison  Atelier  (Werk‐développement  régional.  Les  entrepre‐ là  !  La  région  présente  aujourdhui  une  raumhaus).  Pour  de neurs  clairvoyants  ont  créé  une  base  de  multiplicité  de  petites  entreprises  plus  amples  informa‐départ,  puis  ils  ont  œuvré  pour  une  dynamiques et offre au visiteur un solide  tions:  © Werkraum coopération,  monté  un  programme  pour  tissu  despaces  dhabitation  et  de  travail  www.werkraum.at  Bregenzerwald le  soutien  du  monde  de  lentreprise,  insérés  dans  un  paysage  de  qualité. défini  un  système  de  direction  Actuellement,  les  promoteurs  de  la Programme Espace Alpin 2007‐2013 – Coopération Territoriale Européenne    4 
    •   Coopération inter‐municipale pour la gestion stratégique dimplantation de PME dans l’espace alpin   COMUNIS  vise à  créer  une  stratégie  de  coopération  bien  définie  pour  le  développement  de  zones  d’activités  économiques  mixtes  (commercial  location  development  –  CLD).  En  améliorant  la  coopération  intercommunale  et  intra‐ territoriale,  le  projet  vise  à  écarter  les  tentatives  individuelles  de  résolution  des  problèmes au sein de chaque municipalité. COMUNIS fournira des lignes directrices  facilement  adaptables  pour  mettre  en  oeuvre  cette  stratégie  et  offrira  des  outils  pratiques  pour  évaluer  la  demande  locale  et  régionale  et  piloter  le  développement  de zones d’activités économiques. Le projet aboutira à une gestion transnationale des  connaissances  et  définira  des  structures  durables  de  gestion  de  CLD  au  sein  des  régions pilotes COMUNIS. Le projet dure de juillet 2009 à juin 2012.   Partenariat:  Lead partner: University of Applied Sciences Western Switzerland, Institut Economie et Tourisme (CH)  ERDF‐Lead partner: Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (F)  Partenaires: Stadt Sonthofen (DE), Eurac‐Research, Institute for Regional Development and Location Management (IT), Canton  du Valais Service du développement économique (CH), Ministero dell’Ambiente e delle Tutela del Territorio e del Mare (IT),  Bosch & Partner GmbH (DE), Regionalentwicklung Vorarlberg (AT), Società Consortile Langhe Monferrato Roero, settore  progetti europei (IT), BSC Poslovno podporni center, d.o.o., Kranj (SI), Association Suisse pour le Service aux Régions et  Communes (CH)  Événement futur: 3ème Séminaire du Projet à Sonthofen (Allemagne), 7‐9 juin 2010  Programme Espace Alpin 2007‐2013 – Coopération Territoriale Européenne    5