Your SlideShare is downloading. ×
Présentation Etude EMA by Come&Stay et SNCD
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Présentation Etude EMA by Come&Stay et SNCD

1,222
views

Published on

Etude EMA: Usages et tendances de la communication online personnelle

Etude EMA: Usages et tendances de la communication online personnelle

Published in: Business, Technology

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,222
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Conférence plénière 9h30 – 10h30 L’e-mailing L’e- dépassé ou incontournable ?
  • 2. L’e-mailing dépassé ou incontournable ? Bruno FLORENCE Président de la Commission E-marketing - SNCD FLORENCE CONSULTANT Marc DESENFANT Directeur Général - COME&STAY
  • 3. Etude EMA 2010 Usages & Tendances de la communication personnelle online Etude issue d’une volonté commune de
  • 4. > SOMMAIRE I – Introduction II – Analyse des résultats 2010 III- Evolutions 2010 vs 2009
  • 5. > CONTEXTE • Lancée à l'initiative de la Commission E-marketing du SNCD, Syndicat National de la Communication Directe, l'étude EMA, est une étude visant à évaluer l'attitude des internautes par rapport à l'email en France. • Réalisée en 2010 par Come&Stay, l'étude est issue d'une volonté commune du SNCD et de Performics (ex-Ibase), Directinet, 1000mercis et Come&Stay qui chaque année, à tour de rôle, réalisent l'étude EMA.
  • 6. > METHODOLOGIE • Sollicitation par email d’une sélection de la méga- Population d’étude base Come&Stay à compléter le questionnaire : • Pour réaliser l’analyse nous avons constitué un échantillon représentatif des internautes français, selon la méthode des quotas (sexe, âge, région) de 1130 individus. Tris croisés • Nous avons réalisé de nombreux tris croisés pour identifier les profils liés à des comportements particuliers. • Pour l’ensemble d’entre eux, un test d’indépendance du Khi2 a été calculé. • Les caractéristiques significatives observées sont mises en valeur sur nos graphiques de la façon suivante : Critère significativement Critère significativement sous-représenté surreprésenté Évolutions : • Phase terrain réalisé du 28/07/2010 au 24/08/2010 • Les principales évolutions entre les résultats 2009 et • Constitution d’un échantillon représentatif des 2010 sont représentées à partir des symboles suivants : internautes français, selon la méthode des quotas (sexe, âge, région) de 1130 individus. Hausse observée entre 2009 et 2010 Baisse observée entre 2009 et 2010
  • 7. I – Introduction II – Analyse des résultats 2010 1. Comportements et usages d’Internet 2. Messagerie 3. Emails commerciaux et marketing 4. Attitude face au spam
  • 8. > Comportements et usages d’Internet D'un cybercafé 9,50% 89,50% Autre 11,10% 86,10% Age : moins de 35 ans Fournisseur : Bouygues Telecom 4 à 5 adresses mails CSP+ Habitat : région parisienne De votre mobile 17,90% 13,20% 68,80% De votre bureau, école ou université 49,60% 10,00% 40,50% Au moins une fois par semaine Moins d'une fois par semaine Jamais De votre domicile 98,10% 0,00% 20,00% 40,00% 60,00% 80,00% 100,00% • 9 répondants sur 10 se connectent quotidiennement depuis leur domicile • Près de 50 % se connectent régulièrement depuis leur lieu d’étude ou de travail • Presque 20% des personnes se connectent via mobile Lieux et fréquences de connexion à Internet
  • 9. > Mobile & Réseaux Sociaux 50% 48% Facebook 45% Copains d’avant 40% Autres 35% Windows Live 30% 25% Youtube 25% Viadeo 20% MySpace 15% 15% Dailymotion 11% 10% Skyrock 5% Twitter 0% LinkedIn Blackberry Iphone Androïd (HTC, Windows Mobile Samsung...) 0,00% 10,00% 20,00% 30,00% 40,00% 50,00% 60,00% • Facebook confirme largement son leadership • Twitter demeure très peu fréquenté en France • L’Iphone reste le smartphone le plus plébiscité • Les réseaux professionnels et spécialisés connaissent • A noter la position de concurrent très sérieux de l’OS Androïd globalement une popularité encore assez faible, à l’exception de Copains d’Avant Types de mobile utilisé pour se connecter à Internet Réseaux sociaux fréquentés et lire les emails
  • 10. > Niveau d’expertise de l’Internaute 35,0% 30,0% 29,1% Fournisseur : Orange / Wanadoo Fournisseurs : Bouygues Telecom / Free 24,4% 4 à 5 adresses mails 25,0% 1 adresse mail Age : plus de 50 ans CSP+ Retraité Habitat : région parisienne 20,0% 12,1 % 17,4 % 17,0% 15,0% 13,0% 10,0% 8,7% 5,0% 4,4% 3,4% 0,0% Débutant 2 3 4 5 6 Expert • Le niveau d’expertise moyen des internautes est évalué à 4,19. Auto-évaluation du niveau d’expertise en matière d’Internet
  • 11. I – Introduction II – Analyse des résultats 2010 1. Comportements et usages d’Internet 2. Messagerie 3. Emails commerciaux et marketing 4. Attitude face au spam
  • 12. > Messagerie personnelle et à usage spécifique 50% 46 % 45% 40% 32,5% Age : 20 à 40 ans 35% CSP+ et Inactifs / au foyer 30% Fournisseur : Free / Alice 25% 21,4 % 20% 15% 11,3% 10% 4,5% 3,6% 5% 2,0% 0% 1 2 3 4 5 Plus de 5 • En moyenne, les internautes possèdent 2,05 adresses email destinées à un usage personnel. Nombre d’adresses email à usage personnel 100% 81% 80% 65% • Les internautes possèdent de plus 60% 54% en plus une unique adresse email à usage personnel 40% 20% 0% 2008 2009 2010 Evolution des répondants possédant plusieurs adresses email à usage personnel depuis 2007
  • 13. > Messagerie à usage spécifique Gérer ma correspondance personnelle 23,8% Recevoir les promotions commerciales de marques dont je suis 14,7% client Gérer ma correspondance professionnelle 12,2% Femme Habitant chez les Homme Gérer mes réseaux sociaux 10,4% parents + de 50 ans Fournisseur : Autre, Free Recevoir les jeux concours 9,0% Recevoir les promotions commerciales de marques dont je ne 8,8% Expert suis pas client Femme Homme CSP+ Seul sans enfant Gérer mes achats 6,8% Fournisseur : Bouygues Tel. 0% 5% 10% 15% 20% 25% • Les adresses spécifiques sont utilisées avant tout pour la correspondance personnelle. • La gestion de la correspondance professionnelle, des promotions de marques dont l’internaute est client(e) et des réseaux sociaux arrivent juste après. • La gestion des achats se place en dernière motivation de création d’une adresse email spécifique. Les usages des adresses email personnelles à usage spécifique
  • 14. > Ancienneté des adresses à usage spécifique Gérer ma correspondance personnelle 12,5% 32,1% 47,6% Gérer ma correspondance professionnelle 20,1% 23,7% 43,2% Recevoir les promotions commerciales de 14,1% 30,3% 40,4% marques dont je ne suis pas client(e) Depuis moins de 6 mois Depuis 6 mois à 1 an Recevoir les promotions commerciales de 18,1% 31,9% 31,9% Depuis 1 à 2 ans marques dont je suis client(e) Depuis 2 à 5 ans Depuis plus de 5 ans Gérer mes achats 13,2% 39,5% 28,9% Recevoir les jeux concours 14,6% 34,0% 27,2% Gérer mes réseaux sociaux (Facebook, Twitter, 31,4% 35,6% 16,9% Copains d'avant, Skyblog...) 0% 20% 40% 60% 80% 100% • La gestion de la correspondance, personnelle comme professionnelle, a été la plus ancienne motivation à la création d’une adresse email spécifique, moins courante – de fait – aujourd’hui. • La gestion des réseaux sociaux, des achats et des jeux concours, entre autres, s’inscrit dans une dynamique plus récente. « Pour chaque usage, depuis combien de temps possédez-vous cette ou ces adresses email spécifiques ? »
  • 15. > L’adresse email principale 70% 65% 60% 39,4% 50% 40% 60,6% 30% Oui Non 20% 18,2% 11,5% Femme 10% Homme Agriculteur exploitant, ouvrier 4,0% CSP+, Inactif Seul avec enfant(s) 1,3% Fournisseur : SFR / Neuf Fournisseur : Dartybox / 0% Expert Numéricable Moins de 6 6 à 12 mois 1 à 2 ans 2 à 4 ans Plus de 4 Niveau moyen mois ans « Parmi vos adresses email personnelles, y a-t-il une adresse principale que vous privilégiez plus que les autres (en terme • Quasiment les deux tiers des adresses dites de consultation par exemple) ? » principales ont été créées il y a plus de 4 ans. Adresse principale Ancienneté de l’adresse principale
  • 16. > Consultation de l’adresse email principale sur mobile Homme CSP+ / Etudiant (vivant chez ses 17,3% parents) Iphone, Blackberry, Androïd Niveau expert + de 2 adresses Femme Plus de 50 ans Téléphone : non smartphone Niveaux débutant et moyen Oui Non 82,7% • Une très large majorité des internautes répondants ne consulte pas son adresse principale depuis son mobile. Avec l’essor des smartphones et de l’email en général pour tous les usages, ce type de consultation devrait prendre de l’ampleur. « Consultez-vous cette adresse principale sur votre mobile ? »
  • 17. > Support de lecture des emails 70% 62,9% 60% 50% 43,9% 40% 36,2% 30% 25,8% Personnels Professionnels 20% 15,2% 10% 4,6% 4,7% 5,6% 0% Un logiciel de messagerie Votre webmail (Hotmail, Votre téléphone mobile Je ne sais pas (Outlook...) Orange...) • On remarque que l’essentiel des emails personnels est consulté depuis un webmail, confirmant le succès de ces plateformes, même pour un usage professionnel. • Alors que le téléphone mobile demeure en retrait, les logiciels type Outlook sont essentiellement utilisés en milieu professionnel. « Le plus souvent, vous lisez vos emails professionnels et personnels depuis… »
  • 18. > Actions post-consultation sur mobile Après un premier tri sur mobile, je consulte mes emails Type de smartphone : 7,41% Windows Mobile sur un poste fixe Type de smartphone : Type de smartphone : Je consulte et je clique pour aller sur le site 9,88% Windows Mobile Blackberry Type de smartphone : Je consulte, trie et supprime 43,21% Windows Mobile Je consulte simplement (sans aucune action Type de smartphone : 39,51% supplémentaire) Androïd 0% 10% 20% 30% 40% 50% • Quasiment la moitié des internautes consultant leurs messageries sur leur mobile accomplit sur celui-ci la gestion courante des emails reçus : consultation, tri et suppression, même si près de 40 % se limitent au simple visionnage. • Ils sont encore peu (10 %) à combiner cette gestion des emails avec le surf attenant sur Internet, en cliquant sur un lien par exemple. « Lorsque vous consultez vos messages sur votre mobile... »
  • 19. > Visualisation des emails CSP+, Artisan et Commerçant, Profession intermédiaire 5,3% 10% Connexion fréquente depuis : bureau ou école, mobile, cybercafé Connexion fréquente depuis : Androïd Fournisseur : Bouygues Telecom, SFR/Neuf Expertise : débutant ou très expert (pas d’intermédiaire) N’achètent pas suite à la réception d’un mail commercial Connexion fréquente depuis : domicile Connexion fréquente depuis : Windows Mobile 38,4% Fournisseur : Dartybox Toujours 46,3% Souvent Rarement Jamais • La proportion d’internautes ne pouvant visualiser les images de messages commerciaux est en nette augmentation : 43,7 % contre 31 % l’an dernier. Ce phénomène est toujours aussi important. Vous arrive-t-il de recevoir des messages commerciaux sans que les images ne s'affichent ?
  • 20. > Actions entreprises à la réception d’un email sans image J'efface ces emails 44,00% 35,10% 15,20% J'ignore ces emails 41,80% 33,90% 17,30% Je cherche à afficher les images de ces emails 19,00% 23,50% 36,20% 21,30% Toujours Souvent Rarement Je me désabonne 12,80% 24,00% 28,10% 35,10% Jamais Je clique directement pour aller sur le site 8,20% 16,30% 31,30% 44,70% J'ajoute l'expéditeur à mon carnet d'adresse 15,00% 80,10% 0,00% 20,00% 40,00% 60,00% 80,00% 100,00% • En recevant un email dont les images ne s’affichent pas, près des trois quarts des internautes l’efface ou l’ignore constamment ou presque. • Peu sont toutefois ceux qui se désabonnent de manière régulière • Alors que l’ajout de l’expéditeur au carnet d’adresse est rarissime, un tiers environ entame une action de réponse : cherche à afficher les images ou aller sur le site de l’expéditeur. « Que faites-vous lorsque vous recevez un email dont les images ne s’affichent pas ? »
  • 21. I – Introduction II – Analyse des résultats 2010 1. Comportements et usages d’Internet 2. Messagerie 3. Emails commerciaux et marketing 4. Attitude face au spam
  • 22. > Achats en ligne Sur Internet 55,40% Non, je n’achète jamais suite à la réception d’un email commercial 33,10% En magasin 28,80% Par correspondance (commande par La Poste) 11,00% Autre 1,00% 0,00% 10,00% 20,00% 30,00% 40,00% 50,00% 60,00% • Près de 60 % des internautes font acte d’achat à la réception d’un email commercial. • Près de 30 % se déplacent même en magasin. Achat suite à la réception d’un email commercial
  • 23. > Raisons d’abonnement aux newsletters 60% Retraité Fournisseur : Bouygues Etudiant, agriculteur Retraité Tel., Dartybox Fournisseur : Dartybox Fréquence d’achat en ligne peu élevée 50% 49,1% N’achète jamais suite à la réception d’un email commercial 41,9% 41,4% 40% 37,1% 30% 20% 10% 0% Je souhaite recevoir des Je suis intéressé(e) par les Je souhaite recevoir les offres Simplement par curiosité informations sur les nouveaux actualités de la marque promotionnelles de la marque produits • Les quatre grandes raisons d’abonnement aux newsletters se valent à peu près, la réception des offres promotionnelles demeurant la motivation principale de près de la moitié des répondants. • L’attachement à la marque émettrice de la newsletter est notable, devançant en pourcentage de citation la curiosité à son encontre. « Quelles sont la ou les raisons principales qui vous ont incité à recevoir des newsletters ? »
  • 24. > Ouverture systématique Homme CSP= / CSP- Femme Fournisseur : Bouygues Tel / Dartybox CSP+ Niveau : débutant Niveau : confirmé Adresse unique Plusieurs adresses 29,2% Oui Non 70,8% • 71 % des internautes n’ouvrent pas tous les emails qui leur sont envoyés. « Ouvrez-vous systématiquement les emails reçus ? »
  • 25. > Actions suite à la réception d’un email commercial d’intérêt 100% 90% 23,7% 80% 44,8% 70% 62% 19,6% 60% 50% 24% Jamais 40% 42,3% Rarement 30% Parfois 20,9% Systématiquement 20% 27,1% 10% 14,5% 14,3% 0% De le partager sur vos réseaux De le transférer par email De le conserver dans votre boîte sociaux email • A la réception d’un email commercial qu’ils jugent intéressant, les internautes – à 57 % - le conserve dans leur boîte mail de manière répétée. • Le cas échéant, partager un tel mail est plus rare : ils le transfèrent régulièrement dans 30 % des cas, et le diffuse sur leurs réseaux sociaux dans 15 % de ceux-ci. « Lorsque vous jugez un message commercial intéressant, vous arrive-t-il... »
  • 26. > Actions suite à la réception d’emails commerciaux jugés inintéressants Vous cherchez le lien de désinscription 43,3% Vous supprimez les emails sans les lire 23,3% Vous déclarez le message comme courrier indésirable (bouton Homme 12,6% SPAM) Ouvrier Fournisseur : Dartybox Vous bloquez l'expéditeur dans votre système de messagerie 7,4% Niveau : débutant et intermédiaire Adresse unique Femme Vous répondez au message en demandant à être désinscrit(e) 6,3% Retraité Membre sur Copains d’avant Vous ne faites rien 4,5% Fournisseur : Bouygues Tel. Niveau : débutant Vous retournez sur le site de la marque 2,5% 0% 10% 20% 30% 40% 50% • Le désintérêt pour les emails commerciaux provoque avant tout – à plus de 40 % - le souhait de se désinscrire, juste avant leur simple suppression – à hauteur de 23 %. • Sont effectués ensuite le classement comme courrier indésirable, le blocage de l’expéditeur et enfin la réponse de désinscription. • A noter que l’inaction n’est privilégiée que par moins de 5 % des internautes, ce qui atteste du rejet net des emails inintéressants envoyés par les marques. « Quelle est votre réaction principale quand les emails envoyés par une marque ne vous intéressent plus ? »
  • 27. > Raisons du désabonnement Vous recevez trop souvent des offres de cet expéditeur 53% 24% 6% Les offres ne correspondent pas à vos attentes 52% 21% 7% Vous recevez trop d'emails de manière générale 48% 23% 8% Les messages sont très répétitifs 48% 19% 7% Vous vous étiez abonné(e) par erreur 23% 7% 12% 28% Vous avez été déçu(e) du site suite à un achat 22% 9% 15% 19% Vous avez des problèmes techniques pour le lire 12% 9% 12% 29% correctement 0% 20% 40% 60% 80% 100% Tout à fait d'accord 2 3 4 5 6 Pas du tout d'accord • Une pression marketing trop importante est la première raison de désabonnement pour plus des trois quarts des répondants, de même que leur caractère répétitif. • Le fait qu’ils ne répondent pas aux attentes des internautes est cité dans les mêmes proportions. • L’abonnement erroné et la déception suivant l’achat sont également des facteurs prépondérants pour un tiers de ceux-ci. • L’email envoyé doit donc être inédit et adapté à la cible en terme d’offre et de fréquence d’envoi. « Lorsque vous vous désabonnez d'un email, est-ce parce que… »
  • 28. I – Introduction II – Analyse des résultats 2010 1. Comportements et usages d’Internet 2. Messagerie 3. Emails commerciaux et marketing 4. Attitude face au spam
  • 29. > Définition d’un spam 60% 54,2% Femme Réseaux : Windows Live, 50% LinkedIn Niveau : intermédiaire 43,4% 40% Homme Niveau : débutant Fournisseur : Bouygues Tel. 30% 20,2% 19,5% 20% 10% 8,1% 0% Un email à contenu Une offre qui parait trop Un email classé comme Un email venant d'un Autre commercial alléchante SPAM expéditeur à qui je n'ai pas donné mon accord • Plus de la moitié des répondants considère avant tout l’expéditeur comme critère de définition du spam. • Ils sont 43 % à faire confiance à leur logiciel de messagerie qui classe leur courrier indésirable. • Enfin, le caractère commercial / trop attirant est cité par 20 % des internautes. « Pour vous, qu'est ce qu'un spam ? »
  • 30. > Critères de classement en spam Le nom ou l’adresse de l’expéditeur 53,4% La ligne « objet » ou « sujet » 43,7% Des fautes d’orthographe ou une mauvaise grammaire 43,3% Le contenu de l’email 42,0% Un langage /une langue inhabituelle 41,3% Le nom ou l’adresse du destinataire 23,1% Les images/visuels qui ne s’affichent pas 18,6% Autres 9,1% L’heure de la journée/nuit à laquelle le message a été envoyé 7,9% Aucune de ces réponses 6,9% Je veux tous les emails que je reçois 1,9% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% • L’expéditeur est le premier critère de classement d’un email en tant que spam par l’internaute, cité par 53 % des répondants. • La correction de la langue, l’objet ou le contenu du mail relèvent aussi l’attention de l’internaute dans ce sens, ces arguments apparaissant dans plus de 40 % des réponses, d’où la nécessité de la bonne rédaction de l’email envoyé par un expéditeur choisi. « Lorsque vous parcourez votre boîte de réception et décidez quels emails sont des spams, quelles indications utilisez-vous pour faire votre choix ? »
  • 31. > Précisions des critères de suspicion 5,2% 1,5% 4,2% 2,3% 4,6% 6,7% 4,7% 5,2% 33,9% 11,9% 40,7% 6,6% 18,3% 34,0% 19,7% L’expéditeur est une marque inconnue, inhabituelle L’expéditeur est un simple prénom (avec ou sans nom de L’objet annonce que vous avez gagné famille) L’objet contient des fautes d’orthographe Autres L’objet contient une offre peu vraisemblable Aucune de ces réponses L’objet contient une offre très agressive Autres L’expéditeur est une marque moyennement connue L’objet contient une offre de service Aucune de ces réponses L’expéditeur est une marque connue L’objet ne contient que des majuscules L’objet contient une promotion « Qu’est-ce qu’un expéditeur suspect pour vous ? » « Qu’est-ce qu’un objet suspect pour vous ? »
  • 32. > Fréquence de réception de spams Je ne sais pas 7,5% Plus de 30 par jour 8,1% 36,2 % Entre 11 et 30 par jour 20,6% Entre 6 et 10 par jour 32,1% Entre 1 et 5 par jour 29,5% Aucun 2,3% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% • Les répondants estiment recevoir en moyenne 8,3 spams par jour.. « En moyenne, combien de spam et de "courriers indésirables" recevez-vous par jour ? »
  • 33. > Fréquence de réception de spams 60% 55,2% Niveau : débutant 50% 40% 30% 24,1% 20% 17,2% 10% 3,4% 0% Oui, toujours Oui, souvent Oui, rarement Non, jamais • Cette action demeure assez rare chez les internautes de tout profil – le croisement de cette variable avec d’autres ne permet pas d’obtenir de tests de dépendance du Chi-2 significatifs. En effet, seuls 20 % des internautes ajoutent à leur carnet d’adresse les expéditeurs de messages commerciaux afin de s’assurer de la bonne réception de ceux-ci. Cette action pourrait se populariser avec son automatisation récente sur certains systèmes de messagerie, à l’instar de Gmail. « Vous arrive t-il d'enregistrer vos expéditeurs de messages commerciaux dans votre carnet de contacts / d'adresses afin de vous assurer de la bonne réception des emails ? »
  • 34. > SOMMAIRE I – Introduction II – Analyse des résultats 2010 III- Evolutions 2010 vs 2009
  • 35. EMA 2009 Evolution EMA 2010 Les experts (5,6,7) : 58 % Les experts (5,6,7) : 41,2 % Profil internaute Les débutants (1,2,3) : 21 % Les débutants (1,2,3) : 30,5 % Cyberconsommateur Achats réguliers : 64 % = Achats réguliers : 63,8 % Lieu d'achat suite à mail commercial Internet : 68 % Internet : 57 % Etude EMA 2010 Nombre d'adresses email 3 ou plus : 29 % 3 ou plus : 21,1 % 60,4 % Possession d'une adresse privilégiée 87% (ATTENTION : la question portait sur l'existence d'une « adresse principale ») 54 % après 18h 83,6 % après 18h Moment de consultation privilégié 78 % tous les jours 69,2 % tous les jours Mails personnels : 5 % Mails personnels : 4,6 % Lecture des emails sur le mobile Mails professionnels : 4 % = Mails professionnels : 4,9 % Non visualisation des images 31% 43,7 % 85 % correspondance personnelle 84,3 % correspondance personnelle Usage de la messagerie personnelle 18 % correspondance professionnelle = 30,8 % correspondance professionnelle
  • 36. Synthèse des évolutions (2/2) EMA 2009 Evolution EMA 2010 58 % être informé sur les nouveaux produits 42 % être informé sur les nouveaux produits Raisons d'inscription à la newsletter 42 % bénéficier d'offres promotionnelles = 48 % bénéficier d'offres promotionnelles 41 % recevoir les actualités 42 % recevoir les actualités Lorsque connaissance de l'expéditeur : 6 Lorsque connaissance de l'expéditeur : 5 Raisons d'ouverture Lorsque déjà client de la marque : 4,6 Lorsque déjà client de la marque : 3,72 Lorsque jeu concours : 3,8 Lorsque jeu concours : 2,9 Réception de spams 29 % plus de 10 par jour 36 % plus de 10 par jour Consultation régulière du courrier 29% 37,1 % indésirable (toujours + souvent) Etude EMA 2010 Réception d'emails importants en courrier indésirable (toujours + souvent) 29% = 30 % Je reçois plus de spams qu'il y a un an 65 % d'accord = 61 % d'accord Enregistrement des expéditeurs des 42 % au moins 1 fois 44,7 % au moins 1 fois messages commerciaux 20 % régulièrement = 20,6 % régulièrement Le nombre d'emails adressés par les marques a fortement augmenté depuis 82 % d'accord 62 % d'accord un an Je reçois des offres par email plus 47 % d'accord 56 % d'accord pertinentes qu'il y a un an J'ouvre plus les emails adressés par les 42 % d'accord 49 % d'accord marques qu'il y a un an
  • 37. Merci de votre attention ! Etude 2006 réalisée par Etude 2008 réalisée par Etude 2009 réalisée par Etude 2010 réalisée par : Retrouvez cette présentation sur le site du SNCD : http://www.sncd.org
  • 38. L’e-mailing dépassé ou incontournable ? Bruno FLORENCE Président de la Commission E-marketing - SNCD FLORENCE CONSULTANT Marc DESENFANT Directeur Général - COME&STAY