BI

BUSINESS INTELLIGENCE ET MÉDIAS
SOCIAUX, DE L’ANALYSE À L’ENGAGEMENT
La popularité des médias sociaux ne cesse de gran...
BI

LES ENTREPRISES ET LES MÉDIAS
SOCIAUX
Actuellement, les médias sociaux sont des
plateformes au travers desquelles les ...
BI

incombe de prendre en compte dès la genèse de la
campagne, évitant ainsi toute mauvaise surprise au
moment de sa diffu...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Business Intelligence et médias sociaux, de l'analyse à l'engagement

201

Published on

La popularité des médias sociaux ne cesse de grandir depuis quelques années. Facebook, Twitter, … sont aujourd’hui bien plus que de simples outils de mise en relation. Ils jouent un rôle clé pour les entreprises en s’imposant petit à petit comme le canal de promotion de la marque, de son offre et de ses actualités. L’analyse des publications et des commentaires n’est plus aujourd’hui une simple alternative, elle s’impose à toutes les entreprises qui souhaitent faire un usage professionnel de ces médias.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
201
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Business Intelligence et médias sociaux, de l'analyse à l'engagement

  1. 1. BI BUSINESS INTELLIGENCE ET MÉDIAS SOCIAUX, DE L’ANALYSE À L’ENGAGEMENT La popularité des médias sociaux ne cesse de grandir depuis quelques années. Facebook, Twitter, … sont aujourd’hui bien plus que de simples outils de mise en relation. Ils jouent un rôle clé pour les entreprises en s’imposant petit à petit comme le canal de promotion de la marque, de son offre et de ses actualités. L’analyse des publications et des commentaires n’est plus aujourd’hui une simple alternative, elle s’impose à toutes les entreprises qui souhaitent faire un usage professionnel de ces médias. L es médias sociaux sont aujourd’hui une d’utilisateurs basent ainsi leurs décisions sur les incroyable source d’informations pour l’entreprise. publications sociales. La confiance accordée aux A la fois quantitative, avec des volumes de données publications d’autres utilisateurs membres de la générés rarement atteints, mais également communauté est aujourd’hui bien supérieure à celle qualitative, via les prises de paroles. Ils constituent accordée à la publicité. D’où l’ambition des entreprises en cela un important canal de communication de pouvoir surveiller et répondre aux prises de interpersonnelle, d’échanges et de partage d’idées, parole les concernant. Plus globalement, l’entreprise de croyances, participant en parallèle à la création souhaite pouvoir contrôler ce flux d’informations et à la popularisation de nouvelles et ainsi influer sur les prises de tendances. L’ampleur prise par décision. Selon Facebook, plus de les médias sociaux est encore 16 millions d’entreprises possèdent plus frappante vue en chiffres. Il aujourd’hui un profil. C’est 2 fois y a aujourd’hui de par le monde plus que l’année précédente. plus d’un milliard de personnes Une illustration des prévisions de qui utilisent les médias sociaux, d’entreprises Gartner qui souligne que d’ici à soit environ 50% des utilisateurs ont aujourd’hui 2015, les consommateurs seront d’internet. Chaque minute, ce sont capables d’identifier une marque un profil Facebook plus de 700 000 nouveaux statuts qui sur la base de son profil sur les apparaissent sur Facebook, totalisant médias sociaux. Plus encore, près dans le même temps plus de 4.5 milliards de Like. Le de 50% des consommateurs utiliseront les médias deuxième réseau social le plus populaire n’est pas sociaux en premier lieu pour se renseigner sur la en reste. Twitter, avec un peu plus de 500 millions marque, détrônant ainsi la télévision, la radio ou d’utilisateurs, génère ainsi chaque jour 1 demiencore la presse (contre 5% aujourd’hui). Le rôle des milliard de tweets. médias sociaux deviendra de plus en plus central Le changement de paradigme apparait dans dans la perception qu’auront les consommateurs de l’utilisation faite de toutes ces données. Une majorité l’entreprise. 16 MILLIONS
  2. 2. BI LES ENTREPRISES ET LES MÉDIAS SOCIAUX Actuellement, les médias sociaux sont des plateformes au travers desquelles les entreprises peuvent informer leurs clients sur les promotions en cours, annoncer des évènements ou encore la sortie de nouveaux produits. Pour y arriver, les entreprises ont créé de nouveaux postes en interne (community management, …). Néanmoins, la mise en ligne d’informations et l’analyse des publications sont 2 choses fondamentalement différentes, même si étroitement liées. L’analyse doit en effet prendre en compte la multiplicité des sources : réseaux sociaux, blogs, forums de discussion, sites de microblogging, enquêtes et questionnaires, concourant ainsi à la production d’importants volumes d’informations. Des informations dont l’analyse automatique via des outils dédiés permettra aux entreprises de gagner à la fois du temps et de l’argent. ETUDE DE CAS L’étude commence par de la collecte d’informations sur les profils des personnes qui expriment leurs opinions. Il est ainsi possible de connaître le groupe d’âge et le sexe des utilisateurs les plus actifs. Au-delà du nombre de commentaires, il devient possible par l’analyse sémantique de déterminer automatiquement si la publication revêt un caractère positif ou négatif. Par l’analyse de ce type d’information, l’entreprise est alors en mesure de mieux planifier ses activités futures, en adressant par exemple des communications spécifiques aux ambassadeurs de la marque. Ou a contrario en ciblant uniquement les détracteurs dans le but de les rallier à la marque. Certaines applications, dont Comarch Social Intelligence, apportent une évaluation automatique de chaque publication et commentaire publié par l’utilisateur. Le résultat est stocké sous la forme d’une analyse. Dans le cadre de l’amélioration à court terme de la relation client, les employés de l’entreprise peuvent en toute simplicité se concentrer sur les réponses à apporter aux détracteurs, faisant ainsi de chaque publication ou commentaire négatif le moyen d’engager la conversation. Le commentaire d’un utilisateur peut avoir à lui seul un impact fort sur la perception de la marque par les autres utilisateurs. Ainsi, le simple fait d’apporter une réponse souligne l’intérêt que la marque porte à toutes les personnes parlant d’elle. Bien plus que l’observation et l’analyse des opinions clients sur des thématiques générales liées à la marque et à ses produits, l’entreprise peut également utiliser les médias sociaux pour suivre des opérations ponctuelles. Des événements « Les médias sociaux sont aujourd’hui une évidence pour les entreprises. Il est maintenant temps de comprendre les audiences pour répondre au mieux aux besoins » spécifiques telle qu’une campagne de publicité, le lancement d’un nouveau produit ou plus classiquement une opération promotionnelle. Médias de l’instantanée par excellence, les médias sociaux offrent le retour le plus immédiat. A peine mise en ligne, la publication est commentée, relayée, sujet à discussion, participant ainsi activement à sa diffusion au plus grand nombre. Les avis présentés sur les médias sociaux constituent aujourd’hui le principal relai d’informations pour les marques, formant indirectement l’opinion des autres consommateurs. Cette viralité inédite doit amener les entreprises à réagir dans des temps toujours plus courts aux publications négatives. Beaucoup d’entre elles profitent de cet effet pour tester leurs campagnes publicitaires et juger de leur impact. Une opinion générale qu’il
  3. 3. BI incombe de prendre en compte dès la genèse de la campagne, évitant ainsi toute mauvaise surprise au moment de sa diffusion. L’analyse des données publiées sur les médias sociaux via des outils dédiés permet de spécifier quelles publications sont les plus populaires ou ont fait le plus d’entrées, quel jour, ou à quel moment de la journée. Cela permet aux entreprises d’identifier avec précision le meilleur moment pour poster de nouvelles publications. Certains outils d’analyse des médias sociaux, comme par exemple Comarch Social Intelligence, peuvent également venir en support d’autres services de l’entreprise. C’est notamment le cas du support. Secteur de l’entreprise dans lequel les médias sociaux peuvent être utilisés lors des contacts de premier niveau. L’analyse sémantique inclus le courrier électronique et permet ainsi la classification automatique dans un groupe dédié ; après quoi, l’information peut être transmise dans les meilleurs délais à la personne la plus à même de la traiter. Le tout participe ainsi à réduire le temps de traitement des informations ainsi que le trafic vers les messageries internes. les technologies évoluer, de nouvelles applications apparaitre alors que dans un même temps d’autres disparaitront. Pour apporter une vraie valeur ajoutée aux entreprises, les solutions dédiées, telle Comarch Social Intelligence, devront répondre à de nouveaux défis et proposer toujours plus de fonctionnalités. Internet a bouleversé les business models des entreprises, les médias sociaux sont en train de modifier significativement la manière de communiquer des entreprises. En savoir plus sur les solutions Comarch de Business Intelligence comarch.fr/business-intelligence PERSPECTIVES POUR L’AVENIR La multiplicité des usages montre à quel point les solutions d’analyse des médias sociaux se doivent d’être flexibles. Les médias sociaux évoluent très vite. Du jour au lendemain, les audiences peuvent passer de quelques utilisateurs à plusieurs millions, Comarch France 17 rue Paul Langevin - ZI du Hellu 59 260 Lezennes Tel. 03 62 53 49 00 e-mail : contact@comarch.fr Aucune partie de ce document ne peut être reproduite sans une autorisation expresse de Comarch. Les marques et services de Comarch sont l’exclusive propriété de Comarch et ne peuvent être utilisées sans autorisation préalable. © Comarch 2013 - All Rights Reserved

×