CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgDoctorat et emploi des...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgDOSSIER de PRESSE : Pr...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgPropositions d’amendem...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgPropositions d’amendem...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgPropositions d’amendem...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgPropositions d’amendem...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendeme...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendeme...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendeme...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendeme...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition damendemen...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendeme...
CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendeme...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Doctorat et emploi des docteurs : les jeunes chercheurs demandent une réforme plus ambitieuse de l’enseignement supérieur et de la recherche

1,907 views

Published on

Communiqué CJC - 26 avril 2013

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,907
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,152
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Doctorat et emploi des docteurs : les jeunes chercheurs demandent une réforme plus ambitieuse de l’enseignement supérieur et de la recherche

  1. 1. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgDoctorat et emploi des docteurs : les jeuneschercheurs demandent une réforme plus ambitieusede l’enseignement supérieur et de la rechercheParis, le 26 avril 2013La réforme, un espoir pour les jeunes chercheursLors de sa campagne électorale, François Hollande s’était engagé à mettre la jeunesse au cœur deson programme et avait pris des engagements concrets pour améliorer la situation des jeuneschercheurs, docteurs et doctorants, contractuels de la recherche et de l’enseignement supérieur.Rappelons ici que les jeunes chercheurs représentent environ la moitié des chercheurs etenseignants-chercheurs dans les universités.Geneviève Fioraso a également répété à de très nombreuses reprises sa volonté d’améliorer lesconditions de travail des jeunes chercheurs précaires et de valoriser le doctorat dans lensemblede la société. La priorité ministérielle qui consiste à améliorer la réussite des étudiants passenécessairement par cette voie, dans la mesure où les jeunes chercheurs participent massivementaux missions pédagogiques des établissements, en parallèle de leurs missions de recherche.Depuis quinze ans, les quarante associations réunies au sein de la Confédération des JeunesChercheurs se mobilisent pour une véritable amélioration de la situation actuelle. Celle-ci estmarquée par des conditions de travail dangereusement précaires pour les jeunes chercheurs : leurstatut de personnel temporaire crée des situations demploi inacceptables dans un contexte defaible emploi scientifique, et le doctorat reste insuffisamment reconnu dans tous les milieuxsocioéconomiques auxquels les jeunes chercheurs souhaitent apporter leurs compétences.L’inquiétude des jeunes chercheurs devant le projet de loiLes rapports Berger et Le Déaut soulignaient ces problèmes et préconisaient des solutions. Toutau long de la phase de préparation du projet de loi des auditions lors des Assises Nationales, lesjeunes chercheurs ont également avancé leurs propositions concrètes, et en parallèle, plusieurscollectifs de personnels précaires se sont mobilisés pour alerter l’opinion publique. A la grandedéception des jeunes chercheurs, le projet de loi ne contient aucune avancée vers de meilleuresconditions de travail pour les jeunes chercheurs français ou étrangers, et la seule proposition pouraméliorer la poursuite de carrière des docteurs se situe bien en-deçà des attentes.Ce que les jeunes chercheurs demandent aux parlementairesLes jeunes chercheurs demandent aujourd’hui une nette amélioration du projet de loi en faveurde l’accueil des jeunes chercheurs étrangers et de la lutte contre la précarité par le biais duncontrôle effectif de la gestion des ressources humaines des établissements. La gouvernanceuniversitaire doit aussi évoluer de manière à mieux représenter les jeunes chercheurs au sein desconseils. Enfin, la loi doit produire de meilleures garanties pour l’accès des docteurs à la fonctionpublique et la reconnaissance professionnelle de l’expérience de recherche doctorale. Lespropositions damendements qui suivent portent ces objectifs.
  2. 2. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgDOSSIER de PRESSE : Propositions damendements__________Proposition d’amendement pour l’accueil des jeuneschercheurs étrangers sur des titres de séjouradaptésA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE 8Après la deuxième phrase du deuxième alinéa, il est ajouté une phrase ainsi rédigée :« 2º bis – Il favorise également l’accueil des personnels de recherche étrangers sur la durée deleurs missions scientifiques. ».EXPOSE SOMMAIREPremiers concernés par les difficultés contractuelles, les doctorants et docteurs étrangers sontégalement confrontés à des obstacles administratifs supplémentaires lors de leurs séjoursscientifiques en France.Dans un contexte européen et international, l’attractivité du doctorat en France passenécessairement par une amélioration des conditions d’accueil qui leur sont actuellementréservées.Cet amendement demande que soient reconnue, parmi les objectifs et missions del’enseignement supérieur, la prise en charge de l’accueil de tous les personnels scientifiquesinternationaux, sur des durées d’accueil adaptées à leurs missions de recherche.
  3. 3. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgPropositions d’amendements pour l’améliorationdes conditions de l’emploi scientifique nonpermanentSection I : missions de contrôle sur les ressources humainesA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE ADDITIONNELAprès l’article 8, insérer l’article suivant :« L’article L 241-2 est ainsi modifié :Après le troisième alinéa, insérer l’alinéa suivant : « Les vérifications de l’inspection générale del’administration de l’éducation nationale et de la recherche portent également sur la gestion desressources humaines des établissements. ».EXPOSE SOMMAIREPour assurer leurs missions, les établissements recourent de manière croissante aux formesd’emploi non permanent que sont les contrats courts et les vacations. Les situations de précaritése sont multipliées chez les personnels concernés, dans un contexte législatif qui a accordél’autonomie aux établissements sans accompagnement dans la gestion de leurs ressourceshumaines et sans un réel contrôle des conditions d’emploi.Afin d’encadrer le recours croissant à ces formes d’emplois précaires et d’en limiter lesutilisations non prévues par le législateur, il convient de renforcer le contrôle exercé sur la gestiondes ressources humaines des établissements par les services de l’État compétents.Cet amendement vise à inscrire explicitement cette mission de contrôle dans la mission plus largede contrôle administratif des services de l’inspection générale de l’administration de l’éducationnationale et de la recherche (IGAENR).
  4. 4. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgPropositions d’amendements pour l’améliorationdes conditions de l’emploi scientifique nonpermanentSection II : missions de contrôle sur les ressources humainesA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE ADDITIONNELAprès l’article 38, insérer l’article suivant :« L’article L 719-9 du code de l’éducation est ainsi modifié :Dans le premier alinéa, après le mot « recherche » la phrase suivante est insérée : « Ce contrôleporte notamment sur la gestion des ressources humaines des établissements. ».EXPOSE SOMMAIREPour assurer leurs missions, les établissements recourent de manière croissante aux formesd’emploi non permanent que sont les contrats courts et les vacations. Les situations de précaritése sont multipliées chez les personnels concernés, dans un contexte législatif qui a accordél’autonomie aux établissements sans accompagnement dans la gestion de leurs ressourceshumaines et sans un réel contrôle des conditions d’emploi.Afin d’encadrer le recours croissant à ces formes d’emplois précaires et d’en limiter lesutilisations non prévues par le législateur, il convient de renforcer le contrôle exercé sur la gestiondes ressources humaines des établissements par les services de l’État compétents.Cet amendement vise à inscrire explicitement cette mission de contrôle dans la mission plus largede contrôle administratif des services de l’inspection générale de l’administration de l’éducationnationale et de la recherche (IGAENR).4
  5. 5. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgPropositions d’amendements pour l’améliorationdes conditions de l’emploi scientifique nonpermanentSection III : publication des bilans de ressources humainesA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE 52Après le cinquième alinéa, il est ajouté un sixième alinéa ainsi rédigé :« 2º bis – Après la dernière phrase du septième alinéa, ajouter la phrase suivante : « Ils rendentpubliques les mesures concernant la gestion de leurs ressources humaines. ».EXPOSE SOMMAIREPour assurer leur mission, les établissements recourent largement aux formes d’emploi nonpermanent que sont les contrats courts et les vacations. Les situations de précarité se sontmultipliées chez les personnels concernés, dans un contexte législatif qui a accordé l’autonomieaux établissements sans accompagnement dans la gestion de leurs ressources humaines et sans unréel contrôle des conditions d’emploi.Afin d’encadrer le recours croissant à ces formes d’emplois précaires et d’en limiter lesutilisations non prévues par le législateur, il est nécessaire de renforcer la transparence surl’emploi scientifique dans les établissements publics à caractère scientifique, culturel etprofessionnel.Cet amendement demande la publication des mesures prises au titre des politiques de ressourceshumaines de ces établissements.5
  6. 6. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgPropositions d’amendements pour l’améliorationdes conditions de l’emploi scientifique nonpermanentSection IV : publication des bilans sociauxA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE ADDITIONNELAprès l’article 52, insérer l’article suivant :« Après le premier alinéa de l’article L951-1-1, ajouter l’alinéa ainsi rédigé : « Les bilans sociauxdes établissements sont rendus publics chaque année dans les conditions fixées par décret. ».EXPOSE SOMMAIREPour assurer leur mission, les établissements recourent largement aux formes d’emploi nonpermanent que sont les contrats courts et les vacations. Les situations de précarité se sontmultipliées chez les personnels concernés, dans un contexte législatif qui a accordé l’autonomieaux établissements sans accompagnement dans la gestion de leurs ressources humaines et sans unréel contrôle des conditions d’emploi.Afin d’encadrer le recours croissant à ces formes d’emplois précaires et d’en limiter lesutilisations non prévues par le législateur, il est nécessaire de renforcer la transparence surl’emploi scientifique dans les établissements publics à caractère scientifique, culturel etprofessionnel.Cet amendement demande la publication des bilans sociaux de ces établissements.6
  7. 7. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendement visant à la création d’uncollège doctorant au conseil d’administration desuniversitésA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE 26A l’alinéa 2, les mots : « vingt-quatre à trente-six » sont remplacés par les mots « vingt-six à trente-neuf » ;Après lalinéa 6, insérer l’alinéa suivant :« 5°bis Après le 4° du I, insérer l’alinéa suivant : « 5° Deux à trois représentants des doctorantsinscrits en formation initiale ou continue ; ».EXPOSE SOMMAIRELes doctorants ne sont pas de simples usagers du service public d’enseignement supérieur,puisqu’ils participent directement à la réalisation de ses missions, la recherche en premier lieu.Les doctorants ont par conséquent des attentes différentes de celles des usagers.Pourtant, alors que les différents corps constitutifs de la communauté universitaire ont vu leurreprésentation au conseil d’administration augmenter dans le cadre du projet de loi, lesdoctorants ne bénéficient toujours d’aucune représentation spécifique.L’amendement vise à créer un collège doctorant au conseil d’administration pour permettre auxdoctorants d’y être représentés au même titre que les autres membres de la communautéuniversitaire.7
  8. 8. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendement visant à améliorer lareconnaissance et la représentation universitaire despersonnels non permanentsA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE ADDITIONNELAprès l’article 43 insérer l’article suivant :« L’article L 952-1 du code de l’éducation est ainsi modifié : Dans le premier alinéa, après le mot« fonctionnaires, » sont insérés les mots « des agents non titulaires enseignants, enseignants-chercheurs et chercheurs ».EXPOSE SOMMAIRELe personnel enseignant des établissements comprend des fonctionnaires, des enseignantsassociés ou invités et des chargés d’enseignement qui réalisent des vacations dans l’établissement,mais pas les agents non titulaires qui exercent des activités de recherche et/ou d’enseignement,alors que ces derniers exercent pourtant les mêmes fonctions que les personnels titulaires.Les chercheurs docteurs non titulaires ne sont, par exemple, pas en mesure de prendre part auxélections dans l’établissement qui les emploient, sauf s’ils exercent en sus une activitéd’enseignement de 64h minimum.L’amendement vise à réparer cette situation en intégrant les agents temporaires enseignants,enseignants-chercheurs et chercheurs dans les personnels enseignants.8
  9. 9. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendement pour l’accès desdocteurs à la fonction publiqueA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE 47Cette proposition reprend l’amendement n°215 voté en séance plénière par le CNESER le 24février 2013, portant sur la reconnaissance du doctorat pour l’accès à la fonction publique, enl’assortissant d’un délai de mise en œuvre.Substituer à l’article 47 un article ainsi rédigé :« Il est inséré après le premier alinéa de l’article L. 412-1 du code de la recherche deux alinéasainsi rédigés :« Les concours et procédures de recrutement dans les corps, cadres d’emplois et emploisrelevant du statut général de la fonction publique de catégorie A sont adaptés, dans les conditionsfixées par les statuts particuliers des corps, cadres d’emplois et emplois concernés, afin d’assurerla reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle résultant de la formation à larecherche et par la recherche lorsqu’elle a été sanctionnée par la délivrance du doctorat.Cette expérience professionnelle est prise en compte dans la reconstitution de carrière etl’avancement des agents des fonctions publiques, à hauteur minimale sur 3 ans et au plus tard àpartir du 1er janvier 2016. ».EXPOSE SOMMAIREEn France, les docteurs représentent un vivier fortement féminisé et socialement diversifié decompétences spécifiques et transversales. Les conditions d’accès à la fonction publique françaisen’accordent pourtant aucune place au doctorat, contrairement aux pratiques de nombreux Étatseuropéens comme l’Allemagne.Cette situation contredit les engagements européens de la France en matière d’ouverture de safonction publique nationale et territoriale. Elle représente également un manque à gagner pour ladiffusion de la culture scientifique et technique en société, et freine la diffusion de l’innovationdans les propres services de l’État.Le recrutement de docteurs dans la fonction publique est une mesure préconisée dans denombreux rapports publics. Cette mesure répond à différents besoins exprimés dans la fonctionpublique, et permettra aux docteurs de mettre leurs compétences au service de l’État, commen’importe quel autre personnel hautement qualifié .9
  10. 10. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendement pour la reconnaissanceprofessionnelle du doctoratSection I: Le doctorat, une expérience professionnelle de rechercheA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE ADDITIONNELAprès l’article 19, insérer l’article suivant :« L’article L. 612-7 du Code de l’éducation est modifié comme suit :Au premier alinéa, sont insérés après les mots « une formation par la recherche qui », les motssuivants : « constitue une expérience professionnelle de recherche, sanctionnée, aprèssoutenance de thèse, par la collation du grade de docteur. Elle » A la fin du premier aliéna estsupprimée la phrase suivante « Elles constituent une expérience professionnelle de recherche,sanctionnée, après soutenance de thèse, par la collation du grade de docteur. ».EXPOSE SOMMAIRELe doctorat est une expérience professionnelle de recherche sanctionnée par le grade dedocteur, plus haut diplôme délivré en France. Le docteur possède des compétences disciplinairesde haut niveau, mais aussi des compétences transversales liées à la gestion de projet et àl’innovation. Ces compétences sont particulièrement méconnues et ignorées en France à ladifférence d’autres pays européens et anglo-saxons dans le secteur privé. Ce manque de visibilitédes compétences acquises lors de la réalisation du doctorat résulte en partie de l’ambiguïté initialedu statut du doctorant considéré à tort avant tout comme un étudiant et non comme unprofessionnel de la recherche.Le rapport Le Déaut avait clairement soulevé ce problème et proposait une amélioration de lareconnaissance professionnelle du doctorat tant au sein du monde académique que vers lesecteur privé.Cet amendement vise à mettre en valeur le doctorat comme expérience professionnelle derecherche.10
  11. 11. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition damendement pour la reconnaissanceprofessionnelle du doctoratSection II: Clarification de la situation des doctorantsA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE ADDITIONNELAprès l’article 19, insérer l’article suivant :« L’article L. 612-7 du Code de l’éducation est modifié comme suit :Après le premier alinéa, un nouvel alinéa est créé : “Lactivité professionnelle exercée par lesdoctorants au titre de leurs recherches prévaut sur la formation étudiante dont ils bénéficient. ».EXPOSE SOMMAIRELe doctorat est une expérience professionnelle de recherche sanctionnée par le grade dedocteur, plus haut diplôme délivré en France. Le docteur possède des compétences disciplinairesde haut niveau, mais aussi des compétences transversales liées à la gestion de projet et àl’innovation. Ces compétences sont particulièrement méconnues et ignorées en France à ladifférence d’autres pays européens et anglo-saxons dans le secteur privé. Ce manque de visibilitédes compétences acquises lors de la réalisation du doctorat résulte en partie de l’ambiguïté initialedu statut du doctorant considéré à tort avant tout comme un étudiant et non comme unprofessionnel de la recherche.Le rapport Le Déaut avait clairement soulevé ce problème et proposait une amélioration de lareconnaissance professionnelle du doctorat tant au sein du monde académique que vers lesecteur privé.Cet amendement vise à affirmer la primauté du caractère professionnel du doctorat sur le statutétudiant.11
  12. 12. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendement pour la reconnaissanceprofessionnelle du doctoratSection III: La poursuite de carrièreA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE ADDITIONNELAprès l’article 19, insérer l’article suivant :« L’article L. 612-7 du Code de l’éducation est modifié comme suit :Au deuxième alinéa, les mots « étudiants, à préparer leur insertion professionnelle » sont rempla-cés par les mots suivants : « doctorants, à préparer leur poursuite de carrière ».EXPOSE SOMMAIRELe doctorat est une expérience professionnelle de recherche sanctionnée par le grade de doc-teur, plus haut diplôme délivré en France. Le docteur possède des compétences disciplinaires dehaut niveau, mais aussi des compétences transversales liées à la gestion de projet et à l’innova-tion. Ces compétences sont particulièrement méconnues et ignorées en France à la différenced’autres pays européens et anglo-saxons dans le secteur privé. Ce manque de visibilité des com-pétences acquises lors de la réalisation du doctorat résulte en partie de l’ambiguïté initiale du sta-tut du doctorant considéré à tort avant tout comme un étudiant et non comme un professionnelde la recherche.Le rapport Le Déaut avait clairement soulevé ce problème et proposait une amélioration de lareconnaissance professionnelle du doctorat tant au sein du monde académique que vers le sec-teur privé.Cet amendement réaffirme que le doctorat est une première expérience professionnelle de re-cherche.12
  13. 13. CONFÉDÉRATION DES JEUNES CHERCHEURScontact@cjc.jeunes-chercheurs.orghttp://cjc.jeunes-chercheurs.orgProposition d’amendement pour la reconnaissanceprofessionnelle du doctoratSection IV: Reconnaissance du doctorat dans les conventions collectivesA M E N D E M E N Tprésenté par …___ARTICLE ADDITIONNELAprès l’article 19, insérer l’article suivant :« L’article L. 612-7 du Code de l’éducation est modifié comme suit :A la fin du troisième alinéa, la phrase suivante est ajoutée : “L’expérience professionnelle de re-cherche sanctionnée par le grade de docteur doit être reconnue dans les conventions collectivesou accords de branche. ».EXPOSE SOMMAIRELe doctorat est une expérience professionnelle de recherche sanctionnée par le grade de doc-teur, plus haut diplôme délivré en France. Le docteur possède des compétences disciplinaires dehaut niveau, mais aussi des compétences transversales liées à la gestion de projet et à l’innova-tion. Ces compétences sont particulièrement méconnues et ignorées en France à la différenced’autres pays européens et anglo-saxons dans le secteur privé. Ce manque de visibilité des com-pétences acquises lors de la réalisation du doctorat résulte en partie de l’ambiguïté initiale du sta-tut du doctorant considéré à tort avant tout comme un étudiant et non comme un professionnelde la recherche.Le rapport Le Déaut avait clairement soulevé ce problème et proposait une amélioration de lareconnaissance professionnelle du doctorat tant au sein du monde académique que vers le sec-teur privé.Cet amendement affirme la nécessité de la reconnaissance du doctorat dans les conventions col-lectives.13

×