Atelier web club com 03 mai

1,449 views

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,449
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
176
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Atelier web club com 03 mai

  1. 1. Atelier du web Blogueurs, twittos, likers …Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ? Jeudi 03 mai 2012
  2. 2. Merci à l’ARPE pour son accueil
  3. 3. Les prochains Rdv du Club de la Com• 22 Mai - 8h30 : Visite Surprise…• 24 Mai - 19h00 : After-work à lEvangelina• 30 Mai - 18h00 : Visite de la fabrique de yaourt Yeo• 14 juin - 19h00 : After-work à lEvangelina• 15 juin - 8H30 : K FAIT COM « Crise économique : révélateur de communication ? »
  4. 4. Les prochains Rdv du Club de la Com- Assemblée Générale : 26 ou 28 juinQuelques points d’information :- L’annuaire- Le modèle économique- L’identité visuelle du Club de la Com
  5. 5. Atelier du web Blogueurs, twittos, likers …Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ? Jeudi 03 mai 2012
  6. 6. Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ? Intervenants : Gaelle Legris Responsable agence - Com. Les filles / 31ème Arrondissement Cyril Hijar Directeur général adjoint - 31ème Arrondissement Jean Micoud Directeur-adjoint en charge du marketing et de la communication - Office de Tourisme / So Toulouse
  7. 7. Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ? • La barre des 900 millions dutilisateurs actifs chaque mois a été franchie (+33% sur un an) selon Facebook, 839 millions selon Socialbakers • 488 millions de membres utilisent chaque mois le site mobile ou une application dédiée. • Chaque jour, 526 millions de personnes se connectent sur Facebook (+41% sur un an) • 3,2 milliards de « jaime » et de commentaires sont effectués chaque jour • 300 millions de photos sont ajoutées chaque jour • 57 % de femmes et 43 % d’hommes • 24 millions d’utilisateurs en France selon Socialbakers, soit 9ème rang mondial
  8. 8. Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ? • La barre des 500 millions d’utilisateurs a été franchie au mois de février 2012 • 565 millions à ce jour, le chiffre de 600 millions devrait être atteint au mois de juin • Le dernier chiffre connu pour la France est de 5.2 millions (étude Sémiocast janvier 2012). Soit 16è rang mondial. • Le dernier chiffre communiqué par Google plus au mois d’avril 2012 est de + 100 millions d’utilisateurs • 3.4 millions de visiteurs uniques en France au mois de janvier 2012
  9. 9. Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ? • 160 millions de blogs dans le monde • 9 millions de blogs en France • 2,5 millions de blogs actifs en France • 8% de ces blogs dans le sud-ouest • 35 millions de visiteurs uniques par mois en France • 1,5 milliards de pages vues
  10. 10. Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ?
  11. 11. Atelier du web Blogueurs, twittos, likers …Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ? Jeudi 03 mai 2012
  12. 12. LANGAGECOMMUN
  13. 13. RP Digitales Follower Autorité Influenceurs TimelineForumer E-reputation
  14. 14. DES RP AUX RPDIGITALES
  15. 15. Thierry Wellhoff - président du Syntec RP septembre 2011 « Les Relations Presse sont mortes. Place aux Relations Publics. »
  16. 16. ÉTAPE 1 : LA PRESSE EN LIGNE (1995)Dans son courrier électronique du 23 juillet 1998, Jacques Coubard expliquait:« Le site de LHumanité a été lancé en septembre 1996 à loccasion de la Fête annuelle du journal. Nous y avons ajouté depuisun forum, un site, en partenariat, pour la récente Coupe du monde de football, et des données sur la Fête et sur le meetingdathlétisme, parrainé par LHumanité. Nous espérons pouvoir développer ce site à loccasion du lancement dune nouvelleformule du quotidien qui devrait intervenir à la fin de lannée ou au début de lan prochain. Nous espérons également mettre sursite LHumanité hebdo dans les mêmes délais. Jusquà présent on ne peut pas dire que larrivée dInternet ait bouleversé la viedes journalistes faute de moyens et de formation (ce qui va ensemble).Les rubriques sont peu à peu équipées avec des postes dédiés, mais une minorité de journalistes exploitent ce gisement dedonnées. Certains sen servent pour transmettre leurs articles, leurs reportages. Il y a sans doute encore une peur culturelle àplonger dans lunivers du Net. Normal, en face de linconnu. Lavenir devrait donc permettre par une formation (peucompliquée) de combler ce handicap. On peut rêver à un enrichissement par une sorte dédition électronique, mais nousSommes sévèrement bridés par le manque de moyens financiers."
  17. 17. CONSÉQUENCES :1 – Des rédactions qui se scindent en deux.2 – Des journalistes qui adoptent de nouveaux codes :- Ultra réactivité- Moins de vérification des sources- Moins de travail d’investigation- Une plus grande liberté de ton1ÈRES ADAPTATIONS DES COMMUNICANTS :- Salles de Presse virtuelles- Communiqués de presse interactifs- Conférences de presse on-line- ... ON COMMENCE À PARLER DE RP DIGITALES
  18. 18. ÉTAPE 2 : DE NOUVEAUX RELAIS D’OPINIONDans un premier temps les journalistes, rapidement suivis par des anonymes, investissent les outils tels queBLOGS, FACEBOOK, TWITTER et se mettent à délivrer du contenu, des avis, relayés à des centaines, voiredes milliers de personnes : LEUR COMMUNAUTÉ.
  19. 19. QUI SONT CES GENS QUI PARLENT DE MOI ? QUI SONT LEURS LECTEURS ? COMMENT LES IDENTIFIER ? COMMENT LES ATTEINDRE ?
  20. 20. LES RPDIGITALES
  21. 21. DÉFINITION• RP ADAPTÉES AU WEB SOCIAL ET SURTOUT À UNE NOUVELLE CATÉGORIE DE RELAIS D’OPINION : Blogueur – Twitteur – Utilisateur Facebook – Membre actif d’un forum.• LES RP DIGITALES CIBLENT TOUT RELAIS PERTINENT SUR LE WEB SOCIAL, AVEC LES MÊMES FINALITÉS QUE LES RP TRADITIONNELLES.• LES RP DIGITALES SONT AU SERVICE DU BOUCHE À OREILLE MAIS PAS SEULEMENT. COMME LES RP TRADI, ELLES S’INSCRIVENT DANS UNE APPROCHE LONG TERME POUR CONSTRUIRE UNE RÉPUTATION, UNE PRÉSENCE SIGNIFIANTE ET POSITIVE, UNE VEILLE RÉACTIVE, AU SERVICE D’UN PLAN, DE COMMUNICATION.• CE SONT DES RP TRADITIONNELLES AVEC : - DE NOUVEAUX INTERLOCUTEURS, donc - DE NOUVEAUX OUTILS, et - UN NOUVEAU LANGAGE, DE NOUVEAUX CODES DE COMMUNICATION.
  22. 22. ATTACHÉE DE PRESSE (2.0)Influence d’un relais d’opinion en vue d’atteindre sa communauté de lecteurs COMMUNITY MANAGER Gestion en direct de sa communauté
  23. 23. ENJEUX DES RP DIGITALES :CIBLAGE• Savoir identifier les interlocuteurs• Savoir les qualifier selon leur degré d’influence• Réussir à impacter les différents profils d’audience : ceux qui observent, publient, re-publient, commentent…RELATIONNEL• Créer une relation qualitative et durable avec les relais d’opinionRÉSULTAT ET MAÎTRISE DU RÉSULTAT• Atteindre rapidement et durablement une audience plus engagée (viralité)• Savoir capter ce qui se passe autour d’une multitude de relais• Maîtriser l’e-reputation
  24. 24. LESINFLUENCEURS
  25. 25. INFLUENCEURS :Mickael Wu – expert en analytics chez Lithium – The 6 factors of social media influence 1 > Le potentiel d’influence de l’émetteur : - SA CRÉDIBILITÉ - SA CAPACITÉ DE DIFFUSION 2 > La capacité de la cible à se laisser influencer : - PERTINENCE - TIMING - LIEU - CONFIANCE
  26. 26. Sur le Web Social, il ne suffit pas d’avoir quelque chose à dire, il faut appliquer une approche adaptée, plus complexe et individuelle : l’internaute éditeur est de manière général un relais d’opinion exigeant et sensible.• Il n’est pas journaliste et laisse éclater sa subjectivité.• Il veut du contenu personnalisé qui lui apportera plus d’audience, de réseau.• Il veut de la compréhension, de la diplomatie, de la franchise.• Il est plus à l’écoute d’une personne connectée, accessible sur les medias sociaux qu’il fréquente.• Il apprécie les remerciements et les relations durables, voire la valorisation de ses contenus.
  27. 27. LE FORUMER
  28. 28. Qui sont réellement les Forumers ?
  29. 29. Occasionnel ≠ RécurrentLa thématique est liée à ce phénomène
  30. 30. LETWITTEUR
  31. 31. Qui sont réellement les Twitteurs ?
  32. 32. 46%54%18-29 ans 41,5%30-49 ans 42,3%5% 75% des tweets
  33. 33. LEBLOGUEUR
  34. 34. Qui sont réellement les blogueurs ?
  35. 35. Mesurer l’influence ?
  36. 36. LE BLOGUEUR CULINAIRE
  37. 37. JOURNALISTES : LES NOUVEAUXCOMPORTEMENTS
  38. 38. « À l’avenir, la signature d’un article ne sera pas seulement unnom mais un lien vers le compte Twitter du journaliste enquestion. Le lecteur passionné par un article pourra alors semettre à suivre les activités de son auteur et poser lui-mêmedes questions au journaliste concerné pour mieux comprendreun sujet » .
  39. 39. TWITTER A-T-IL TUÉ L’ATTACHÉ(E) DE PRESSE
  40. 40. NON ! VEILLEINSTANTANÉITÉRECRUTEMENT DIFFUSIONCONVERSATION RELATION
  41. 41. TwitteurJournaliste ≠ blogueur forumerFaits Opinions ≠ SubjectivitéObjectivitéÉthiqueDéontologieInfluence = Influence
  42. 42. CAS
  43. 43. Écosystème communication St Sever DIGITAL RELATIONS PRESSE et RP Site Internet DIGITALESPage officielle Facebook Voyage de presse Compte Twitter Dossier de Presse Chaîne Flickr Salon du Blog Culinaire Chaîne Youtube Newsletter BtoB App iPhone OUTILS COMMERCIAUX Showreel de présentation Promotion des ventes BRAND CONTENT MEDIA Vidéos recettes Campagne presse Vidéos Tour de mains pro Création de recettes Film TV Billboard
  44. 44. Silvia Santucci, du blogSavoirsetsaveurs.com,dans le top 40 Wikio
  45. 45. 1 000 tweets en – de 34 h ! Bilan de l’opération #Solidaritweet
  46. 46. clics 1143sur le lien bitly.com/solidaritweet Plus d’informations : https://bitly.com/solidaritweet+
  47. 47. +2100%d’augmentation du traffic sur le site Internet st-sever.fr sur la période Plus d’informations : https://bitly.com/solidaritweet+
  48. 48. +100Followers sur la période Plus d’informations : https://bitly.com/solidaritweet+
  49. 49. +350 000Twittos potentiellement touchés
  50. 50. DEMAIN
  51. 51. CAS
  52. 52. LE CONCEPT Un voyage à la découverte des richesses gastronomiques de nos régions 30 blogueurs référents sur l’univers culinaire Une opération de Relations Publiques ultra-ciblée
  53. 53. TENDANCES2012 - 2013
  54. 54. Poursuite du dynamisme d’Internet et renforcement des nouvelles pratiques numériques de consommation media Des medias de plus en plus mobiles et des français hyper connectés Renforcement de l’influence des réseaux sociaux Des medias traditionnels qui se socialisent Créer l’expérience pour susciter la PRÉFÉRENCE Le loisir comme principale motivation La quête de transparence et de vérité
  55. 55. Merci.
  56. 56. Atelier du web Blogueurs, twittos, likers …Comment prendre en compte les nouveaux influenceurs ? Jeudi 03 mai 2012
  57. 57. UNE STRATÉGIE TOURNÉE VERS LES RÉSEAUX SOCIAUX Le 3 mai 2012Office de tourisme
  58. 58. Une communication par cible Novembre 2009  Ouverture d’un compte Facebook : 3 450 fans  Ouverture d’un compte Twitter : 270 followers Fin 2011 Ouverture du groupe Facebook gratuitement : 90 fans Ouverture du groupe Facebook en famille : 71 fans Ouverture du groupe Facebook sortir en famille : 120 fans Début 2012 Ouverture d’un compte Facebook en espagnol : 59 fans Ouverture d’un compte Facebook Carte So Toulouse : 64 fans Ouverture d’un compte Facebook Lucien Vanel : 39 fans
  59. 59. En projet Un compte Facebook en anglais Un compte Foursquare Un compte Flickr Un compte chaines vidéo Un compte Tripadvisor
  60. 60. Le phénomène bloggeurs dans le tourisme 59% des voyageurs affirment avoir envie de visiter un pays ou une région à la lecture d’un blog Comment peut-on valider la qualité des blogs ?  Sont-ils indépendants ou sponsorisés ?  Sont-ils pertinents (ton, qualité des photos…) ?  Combien de lecteurs ont-ils ?  90% des bloggeurs utilisent Twitter pour promouvoir leurs articles.
  61. 61. Accueil de bloggeurs En 2010 :  9 bloggeuses françaises (avril)  4 bloggeurs espagnols (octobre) En 2011 :  4 bloggeurs espagnols (juin)  1 bloggeur hollandais (juin)  1 bloggeur mexicain (juin)  1 bloggeuse américaine (juillet)  2 bloggeuses anglaises (juillet / décembre)  En 2012 :  1 bloggeuse espagnole (février)  1 bloggeur américain (mai)
  62. 62. Quelle organisation ?Un community manager ?

×