Renforcer sa visibilité sur les réseaux sociaux - ACE Petits déjeuners

1,196 views
1,037 views

Published on

Techniques d’avocats, Techniques pour les avocats : Renforcer sa visibilité sur les réseaux sociaux.
Il s'agit pour les avocats d'investir leur identité numérique en faisant bonne usage de la déontologie.

Published in: Law
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,196
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
507
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Renforcer sa visibilité sur les réseaux sociaux - ACE Petits déjeuners

  1. 1. PetitdéjeunerACEParis -mercredi14mai2014 Renforcer sa visibilité sur les réseaux sociaux Clarisse Berrebi Avocat au barreau de Paris Présidente de la commission technologies avancées de l’ACE Présidente de la Commission Intranet et Nouvelles Technologies du CNB © B&H Avocats 2014 1
  2. 2. Plan de l’intervention ① Un nouveau territoire  Investir son identité numérique  Les outils indispensables ② De la stratégie à la présence quotidienne  Définir sa stratégie  Du bon usage de la déontologie ③ Expérimenter et jouer le jeu  Devenez expert des réseaux  Les usages du Web : la « Netiquette » © B&H Avocats 2014 2
  3. 3. Le saviez vous ? Etude We are Social, Singapour, janvier 2014, pour la France :  83% de la population française est connectée  Passe en moyenne 4h07 par jour sur Internet  68% des Français sont inscrits sur un réseau social  43% des Français ont utilisé Facebook le mois dernier  11% des Français ont utilisé Google+ et 10% ont utilisé Twitter  Plus de 72 millions de téléphones portables activés  On surfe en moyenne 58 minutes par jour sur son smartphone © B&H Avocats 2014 3
  4. 4. ?? ? ?? https://conversationprism.com/free-downloads/ © B&H Avocats 2014 4
  5. 5. UN NOUVEAU TERRITOIRE RENFORCER SA VISIBILITE SUR LES RESEAUX SOCIAUX © B&H Avocats 2014 5
  6. 6. Identité Numérique Moi et Nous 2.0 ou le cybersquatting Investir son identiténumérique Photo : source inconnue, circule sur le web © B&H Avocats 2014 6
  7. 7. D’autres le font à votre place Dessinateur : Chappatte © B&H Avocats 2014 7
  8. 8. Les premiers outils indispensables  Veille et outils de veille  Résultats Google  Nom de domaine © B&H Avocats 2014 8
  9. 9. DE LA STRATEGIE A LA PRESENCE QUOTIDIENNE RENFORCER SA VISIBILITE SUR LES RESEAUX SOCIAUX © B&H Avocats 2014 9
  10. 10. ? ??? ?? publier échanger réputation confidentialité confiance qualité rareté abondance copie valeur informations vie privée savoir transparence partage appropriation Immédiateté analyse signal ouvert propriétaire mobilité sécurité données oubli mémoire bruit règles communes innovation réseau hiérarchie création protection © B&H Avocats 2014 10
  11. 11. Exemple Stratégie1 : augmenter les revenus du cabinet © B&H Avocats 2014 11
  12. 12. Le marché du droit est là The legal market, viewed in its entirety, is like an iceberg, 85% hidden below the surface. Lawyers have concerned themselves only with the small fraction above water. Everyone else is down there on their own, holding their breath. Jordan Furlong , @jordan_law21 The incidental lawyer, April 24th, 2014 blog Law21 © B&H Avocats 2014 12
  13. 13. Evolution du marché ? Justin Yarmark (@jyarmark) 03/05/2014 01:12 Law keeps asking this question? Are lawyers acting like computers & if so -you will be replaced. Understand your value to client #FutureLaw © B&H Avocats 2014 13
  14. 14. Stratégie2 : renforcerles actifsdu cabinet Marier «patrimoine» et «immatériel» c’est présenter un couple dont l’évidence ne s’impose pas d’emblée. Dans l’imaginaire collectif, le patrimoine renvoie davantage à quelque chose de palpable, une possession physique, un legs tangible. Pourtant, la nature immatérielle des richesses s’est imposée dans une économie de la connaissance dominée par l’innovation technologique permanente et la compétition sans frontières, et son étendue nous apparaît sans limites. Rapport d’activité 2010, Agence du patrimoine immatériel de l’État © B&H Avocats 2014 14
  15. 15. Le capital immatériel Capital immatériel Capital marques Capital organisationnel Capital naturel/ sociétal Capital actionnaires Capital clients/ fournisseurs /partenaires Capital humain D’après www.observatoire-immateriel.com © B&H Avocats 2014 15
  16. 16. Exemples sur Internet Actifs immatériels Marques Droits d’auteur Bases de données, logiciels Noms de domaine e-réputation Savoir-Faire © B&H Avocats 2014 16
  17. 17. Comment renforcersa visibilité sur les réseaux? Cela doit s’inscrire dans la stratégie de développement du cabinet Il faut en effet penser cette action par rapport à votre projetglobal  Quels objectifs de développement voulez-vous atteindre?  Pour quels domaines d’activité? Quelles compétences?  Quelle clientèle « cible »?  Quel temps pouvez-vous et voulez-vous y consacrer?  Quels réseaux sociaux ?  Quelle cohérenceavec votre plandecommunication • Votre site internet, votre blog • Vos publications • Votre activité de formateur/conférencier  Nepascloisonnerlesactionsdecommunication: réseauxsociaux/évènementiel/site © B&H Avocats 2014 17
  18. 18. Comment : un projet, un plan d’action et un plan de communication pour le cabinet Pour structurer sa présence sur les réseaux SAVOIR FAIRE FAIRE SAVOIR SAVOIR  Etape 1 : Brainstorming sur le projet  Etape 2 : passer à l’action, rapidement  Etape 3 : intégrer cette démarche à la vie du cabinet © B&H Avocats 2014 18
  19. 19. Les consommateurs ont repris le pouvoir et l’expriment, Des communautés peuvent se créer en temps réel, Les marchés de masse sont morts au profit des masses de niches, Les marchés sont des conversations Le manifeste des évidences © B&H Avocats 2014 19
  20. 20. Comment : quel réseau pour quel objectif ?  Se demander :  Est-ce utile à ma stratégie ?  Combien de temps cela prendra-t-il?  Est-ce conforme aux règles déontologiques  Contraintes techniques  Image de la profession  Toute communauté est une caisse de résonance  Se demander où sont les clients potentiels  Geeks, DRH, Communiquant, confrères prescripteurs,….  Se mettre dans la roue d’un blog collaboratif d’un site d’information pour bénéficier de la puissance de sa communauté - Exemple : le Cercle les Echos  N’oublions pas bien sûr Hub Avocat et VoxAvocat © B&H Avocats 2014 20
  21. 21. Photo : origine inconnue, très partagée sur les réseaux © B&H Avocats 2014 21
  22. 22. Comment : quel réseau pour quel objectif ? Facebook Twitter Google + Linkedin Viadeo Slideshare Prezi Youtube, Dailymotion Vimeo Scoopit, Flipboard, Pearltrees Construire un réseau, Participer, échanger + + + - = - Veiller Partager sa veille = + = - - + Partager des contenus, des publications du cabinet + + = + + + Votre site est votre base arrière Pour assurer la cohérence de votre communication, raconter votre histoire © B&H Avocats 2014 22
  23. 23. Comment ? Des étapes pour renforcersa présence  Etape liminaire : expérimenter  Etape 1 : maîtriser son image  Etape 2 : faire de la veille  Etape 3 : construire un réseau interprofessionnel  Etape 4 : partager sa veille, son savoir, son savoir-faire, ses publications  Etape 5 : faire connaître son activité  Etape 6 : devenir la référence dans son domaine  Etape 7 : développer des contacts personnels  Etape 8 : faire passer ses messages auprès d’une communauté © B&H Avocats 2014 23
  24. 24. Se poser les bonnes questions  En interne, se mettre d’accord sur l’utilisation des réseaux sociaux : charte interne ?  Ligne éditoriale conforme au projet du cabinet  Personnel/professionnel  Veille sur la réputation, la concurrence  Réfléchir avant de tweeter  Quelle image je donne  Professionnelle  Confiance  Plus value pour la communauté © B&H Avocats 2014 24
  25. 25. La confiance est LA préoccupation des usages de ces technologies International Journalism Festiva 8th edition Pérouse, Italie Tweet : May 4th 2014 Eric Scherer, responsable prospective, France Télévision © B&H Avocats 2014 25
  26. 26. La confiance et le métier d’avocat Les avocats portent dans leur ADN l’élément de confiance indispensable dans le monde numérique : leur déontologie. Clarisse Berrebi © B&H Avocats 2014 26
  27. 27. La déontologie  Une profession indépendante.  Un serment et des principes essentiels : «Jejure,commeavocat,d'exercermesfonctionsavecdignité, conscience,indépendance,probitéethumanité»  Secret professionnel  Une publicité encadrée (article 10 RIN) © B&H Avocats 2014 27
  28. 28. Article10RIN INFORMATIONAUCONSEILDEL’ORDRE  Nom de domaine / dénomination exacte et mention avocat  Eviter les noms génériques  Contenu conforme  aucun encart ou bannière publicitaire, autres que ceux de la profession, pour quelque produit ou service que ce soit,  Pas de lien hypertexte permettant d'accéder directement ou indirectement à des sites ou à des pages de sites dont le contenu serait contraire aux principes essentiels de la profession d'avocat.  déclaration préalable au conseil de l'Ordre de tout lien hypertexte qu'il envisagerait de créer. L'avocat participant à un blog ou à un réseau social en ligne doit respecter les principes essentiels de la profession ainsi que l'ensemble des dispositions du présent article Zoom © B&H Avocats 2014 28
  29. 29. EXPERIMENTER & JOUER LE JEU RENFORCER SA VISIBILITE SUR LES RESEAUX SOCIAUX © B&H Avocats 2014 29
  30. 30. Combiner une maîtrise minimale de la technique et la déontologie  Internet = tutoriels : apprenez vous même  http://www.netpublic.fr/  Guide de survie : LaNetscouade  Réflexes à acquérir en priorité  Attention aux paramètres de confidentialité  Attention à la sécurité technique des outils © B&H Avocats 2014 30
  31. 31. Combiner une maîtrise minimale de la technique et la déontologie  Attention aux partages automatiques d’information  Risque Exemple: accès à l’agenda, au carnet d’adresse : SECRET PROFESSIONNEL Exemple : LinkedIn vous demande si vous voulez intégrer votre carnet d’adresse et envoie automatiquement une invitation – c’est une sollicitation soumise aux règles déontologiques Exemple : géolocalisation des photographies : SECRET PROFESSIONNEL  Opportunité Exemple : programmer le partage automatique d’un billet de votre blog sur Twitter et Facebook © B&H Avocats 2014 31
  32. 32. Combiner les règles du jeu des réseaux sociaux et la déontologie Jouer le jeu du partage, de la communauté  Netiquette  Créditer les sources &respecterlesdroitsd’auteur  Accepter l’échange  Accepter la remise en cause par le « non-expert »  Aller plus loin dans le partage  Repousser la frontière entre gratuit/payant  Réfléchir à l’usage des licences libres dans la publication de contenus  Mettre en avant le rôle de facilitateur de l’accès au droit © B&H Avocats 2014 32
  33. 33. Les risques : l’effetStreisand  Définition : menacer un internaute pour obtenir la suppression d’un contenu et voir le contenu encore plus partagé  Affaires récentes 2013  Affaire DCRI/Wikipedia  Affaire Agence France Presse, photographie de F Hollande  Linkeo c/ Linux.Fr : les mises en demeure d’avocat en particulier suscitent de fortes mobilisations, quelque soit leur bienfondé juridique © B&H Avocats 2014 33
  34. 34. Les risques  Facebook  Aux USA, il est recommandé aux avocats de ne pas devenir amis sur Facebook avec  Un juge  Une partie adverse représentée ou non  Un expert  Linkedin  Certains barreaux américains interdisent aux avocats de constituer une rubrique « spécialité » s’ils n’ont pas de spécialité décernée par leur ordre car cela entraînerait une confusion dans l’esprit du public  La question se pose également des recommandations et de leur soumission à la partie publicité du code de déontologie http://www.legalethicsforum.com/blog/2013/01/the-ethics-of-accepting- linkedin-endorsements.html © B&H Avocats 2014 34
  35. 35. Règle de base des réseaux © B&H Avocats 2014 35
  36. 36. Merci de votre attention. :-) Clarisse Berrebi Avocat au barreau de Paris clarisse@bhparis.com B&H Société d’avocats www.bhparis.com Remerciements et Crédits :  Icônes : Thenounproject © B&H Avocats 2014 36

×