Framing journalistic identity: Aix en Provence presentation by Clare Cook

  • 304 views
Uploaded on

Presentation to Medias

Presentation to Medias

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
304
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • L'industrie des médias opère désormais au sein d'une constellation de forces personnelles et professionnelles où les rôles sont présentés, comparés, ajusté et compromis dans un cycle continu. Les journalistes ont de multiples rôles ,plus d'une chose à plus d'une personne lorsque les identités morph pour anticiper et répondre aux affiliations sociales. De suite la question d’identite est devenue de plus en plus complexe. vis-à-vis la foule, le reseaux, l’employeur, la marque, l’individu – a chaque rapport il y a des questions d’identitemédias en réseau nécessite des réactions interactifs et collaboratifs qui s'appuient sur la capacité de converser et se connecter avec un éventail de personnes, de sources et de ressourcesUn journaliste d'une pratique traditionnelle de travail, s'appuyant sur un sous-ensemble de contacts et de notions traditionnelles d'expertise.Ils puise son identité en tant que journaliste du titre, les qualifications, la compétence, les supérieurs et leurs pairs. Bonjour je suis journaliste du BBC. Voila tous ce qui est journaliste de curateur, voix d’autoritele but: valeur ajoutePar contre, le journalism de reseaux nous permets des vecteurs de diffussion depuis le base, qui cadre l’usage collectifCe facon de renforcer identite reste sur la capacite d’abriter les connections entre les gens, approfondir le role du lectorat, de créer un moyeu ou meme une passerelleUn journaliste en réseautire son autorité et son identité de celui conféré sur lui de la foule. Ma recherche se concentre comment il y a d’autres facon de s’identifer la dedansPour mieux comprendre les ressorts de ces évolutions je reviens sur plusieurs volets qualitative: des entretiens avec des journalistes et une revue de literature de journalismmeta (surtout Boyd, Papercharissi, Senft,Nissenbaum, Barabási)) ensuite quantitative : un sondage web du lectorat et des analyse nodexl des journalistes sur twitter, presente par visualisation gephi.
  • Alors cette etude analyse les preuves structurées de la façon dont les journalistes établi des relations pour former l'identité: comment encadre une identité dans ces reseaux multimodale ?Celuici et uneechantillonsur Twitter de journliast de Sky media neilmann -@Fieldproducer + libyaCa montre le facontdont le reseuaxparle de lui pendant 24 hrs fin octobre
  • Fieldproducer + libyaoutdegree: Comparonscela avec le facondans la meme periodequeluiilretweet et cite les autresNeil a construit un réseau tout aussi influente sur Twitter agit en partie comme un fil de nouvelles. Il dit sa présence sur les réseaux sociaux a également contribué à Sky pénétrer un réseau qui, autrement, serait fermé. Il promeut la nécessité d'ajouter de la valeur et de s'engager avec un public sans être un gardien Il dit les journalistes ont besoin de construire une présence visible dans la vie réelle et en ligne, dans une gamme de réseaux sociaux pour connecter le personnel et les personnes à distance. Pourtant il ne propose jamais diffuser des renseignments non verifie – sinon a son avis son identite de journaliste n’est rien que plus de ‘bruit’
  • Acarvin +libyaoutdegreePar contreIl vautbienmettrececas la en balance avec andycarvin par exemple – une des journalistes lemeullieursconnus pour son travailarejoindre la pussiance de la fouled’unemanierevachement plus cru. Son facond’etreest de retweet les citations non verifieD’ici la andymene son identitevraiment en tantquemoyeuFait voire encore comment ilsretweet les gens pour diffuser le contenueditoriauxdepuis source et verificationSonfacon de cadre l’identite journalistique reste sure la logique du collectif et leur capacite de choisir ce qui est pour amplifier et non les individus.Un peu commePolillo 2004 – soi est define par le reseaux, c’est une structure, un processus
  • En revanche, derniere example.Une etude du #Rwanda pris a montrercombien de foischaquepersonne et cite par le reseuax – cettefoisci en peutconclure de quellemaniere Graham Holliday a creer un reseaux au tour de ca marque de journalism. Il a creer un moyeu at un pontvis a vis les flux externaux.Il travaillemaintenant en tantqueenvoyespeciale pour reuters grace a touscesraccines de reseuax et de son identite en tantque journalist qu’il a nourriCes structures de reseauxporte puissance aux theories de Boyd et Senft.(Rwandankunda is: Rwandan, anti-poverty & human rights activist, student and blogger http://newsrwanda-nkunda.blogspot.com/African tyrants: A democracy and human rights cyberactivist dedicated to the liberation of all african dictatorships peacefully... http://www.delicious.com/africantyrantBoyd suggère publics en réseau sont les publics qui ont été transformées par les médias en réseau, ses propriétés et son potentiel » Ces décisions dans le contexte opérationnel d'un réseau ont un impact sur une grande attention. Selon Senft, un groupe de niche peuvent obtenir une visibilité qui ressemble à micro-célébrité, tandis que une petite fraction uniquement reçoit une attention massive.)
  • 94 respondentsCe petit sondage web des gens qui suiventneilmann et andydemonstrequ’iln’y a pas forcement des lignesdistinctes pour quoi on commence suivreunejournaliste: pour 23 c’estconseild’uneami, 33 conseil de journalist , 40 contenu, 23 reputation
  • Pourtant en ce qui concerne pour quoi vous continuer de suivre qqn la plupart des gens a remarque contenu 62% , 39% personalite/caractere 24% fait parti du reseaux– voila c’est le contenu qui incite qqn de continuer a suivre qqn – ce qui a des forts implications sur la construction d’identite de journaliste dans des medias mulitmodalethe difference between why people start following someone and why they continue. Specific content is not a strong reason why people follow someone - recommendations and links (ie, the brand) are, but content is a reason to continue. So a good brand can get people there, but can't make them stay, which is exactly what the marketing people say of the offline world. Cette question m’amene directement sur la troisieme partie de recherche: existent-ils des frontieres professionnelles et personelles quant aux flux des medias sociaux? Commentcontribue a l’identite de journaliste dans les reseaux le contenu ou la personalite.
  • QQs remarques enregistre sur le sondage du lectorat pour quoi ils suiveiant qqn: acarvin on the slideIl frontières entre identité personnelle et professionnelle sont devenues plus fluides.George riley – journaliste de sport BBC ‘memecharactere qui parvient sur radio – plus je fais des choses de droles plus les gens me suivent’Jason mills - n’ya pas de difference prive et professionnelle des que vous etes sur un reseaux: la responsabilité d'être sur un support de diffusion comme les autres.Jemimakissguardian - des images ou des interaction personnelle à briser le caractère impersonnel de la communication électroniqueRédacteur en chef du Guardian Alan Rusbridger décrit le paysage médiatique comme une «organisation de nouvellesmutualisée »
  • Celapeutetrerenforce les definitions de differenceremarque par Ettensondepuismarque et reputation (marqueestcentreesur le client de maniere pertinence et différenciation pourtant reputation est centree sur l’entreprise/diffusion de journalism c’est-à-dire la legitimite de ce qui est presente). En suite le concepte de Wynn et Katz : qu'il y n’a PAS une soi différente sur lesreseaux du web - celle qui peut rester discret de la participation sociale d'autres

Transcript

  • 1. Tag me, tweet me: Framing journalistic identity in networked journalism Clare Cook www.clarecookonline.co.uk @cecook cecook@uclan.ac.uk
  • 2. Cadrage d’identite journalistique comment encadre une identité dans ces reseaux multimodale ? comment les journalistes sidentifient de la foule ? existent-ils des frontieres professionnelles etpersonelles quant aux flux des medias sociaux?
  • 3. Responses in TwitterSondageWhy didyou start friend recommendationfollowing journalist recommendationthis topic or contentperson? reputation
  • 4. Responses in TwitterSondageWhy did youcontinue to contentfollow thisperson? personality to be part of a network
  • 5. Combien moi? Je continue a suivre @acarvin pour son personalite: l’interactivite qu’il a fait avec le reseaux de twitter est sans paralelle. Il sait comment sengager et de respecter ses disciples, ses pairs et amis. Il conserve son flux aussi intéressantes, avec son mélange de nouvelles, personnelles, et des postes de divertissement.
  • 6. En conclusion...• Le lectorat encadre identite journalistique par le contenu du journalisme quelle que soit le reseaux• Combien moi? Les frontières entre identité personnelle et professionnelle sont devenues plus fluides
  • 7. Tag me, tweet me: Framing journalistic identity in networked journalism Clare Cook www.clarecookonline.co.uk @cecook cecook@uclan.ac.uk