Organisation et ge resume sylla
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,923
On Slideshare
1,923
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
70
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p Organisation et gestion d'entreprises Résumé du syllabus de Madame Bricmont. ISE Section Marketing. Examen de Juin. Chap I L'entreprise Définition: Une entreprise est un groupe d'hommes et de femmes travaillant dans le cadre d'une hiérarchie (ordre, organiser) en vue de réaliser des objectifs communs. (finalité/mission) L'entreprise ne se résume pas aux fonctions qui règlent son activité, aussi lieu de conflits, d'oppositions dans un ensemble de rapports sociaux. C'est en elle que se forment les grandes catégories de revenus, que s'effectue la division du travail... en même temps que se créent les marchandises et les services. C'est un système, c'est à dire une réalité complexe, en échange constant avec l'extérieur et dotée d'une multitude de processus de décision, de recherche et de transmission des informations. Elle est inséparable du système économique et social dans lequel nous vivons. Approche holiste, système social (global) Organisation: Définition: Action de mettre en place un certain ordre, une structure, des procédures, des règles de vie en commun. Culture d'entreprise: -Sur papier: règles -non écrit: comment l'entreprise fonctionne (se tutoyer...) Gestion: Définition: Action ou manière de gérer, d'administrer, de diriger, d'organiser. Le mot « gérer » étant lui-même défini par le fait d'assurer l'administration, l'organisation, le traitement d'un ensemble de marchandises, d'informations, de données, etc... Évolution des systèmes d'organisation: Antiquité: -Agriculture prédominante -Industrie limitée (outils, vêtement et poterie) -Force motrice: l'homme -Égypte: −Les crues du Nil encouragent une organisation et une réglementation Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 2. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p −Tout est géré par le pharaon −Ensemble des moyens de production = propriété de l'Etat (pharaon) −Chaque administration possède ses artisans et ouvriers répartis en équipe (= principe de hierarchie). −Rôle important dans la pensée monagériale car l'Égypte antique illustre pour la première fois la trilogie: planification, organisation et contrôle (utilisé dans les grands travaux: pyramide). -Fin du moyen-Age −Régime corporatif: organisation des communautés de métiers. −Certaines corporations deviendront des entreprises Venise: 1ère grande entreprise (15e siècle) Le port de Venise, plus grand centre commercial du monde. Classification des entreprises −Activité économique -(5%) secteur primaire: agriculture - (25%) secondaire: transformation -(75%) tertiaire: service (boom dans les années 80 −Secteur d'activité -Privé -Public -Économie sociale (travail avec les jeunes, écologique...) -Marchand: les services rendus par les Entreprises ce font contre le versement monétaire qui permet de dégager un bénéfice. - Non- marchand: ASBL, même si des choses sont payantes le but n'est pas de générer du bénéfice. −Taille -Petite -Moyenne -Grande −Forme juridique (Commerciale ) -Société de capitaux: SA, SCA -de personnes: SNC, SCS Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 3. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p -mixtes: SCRL, SPRL, SCRIS, SPRLU SPRL: Sô privée à responsabilité limité uni personnelle SCRL: Sô coopérative à responsabilité limitée SCRIS: sô coop à respon illimité et solidaire SCA: sô en commandite par action SNC: sô en non collective SCS: sô en commandités simple L'élément prépendérant, sô de capitaux: -Sô de personnes → Confiance ( responsabilité limité, solidaire, compte au nom de l'entreprise) -Sô mixte → Confiance et capiaux Critères de taille. Sa ou SPRL-> pas petite 3 critères: −Effectifs ( nb de personnes) −CA −Détail bilantaire BNB → Société responsabilité limitée ( les grande E) Environnement de l'entreprise Micro environnement: Fournisseur, Etat, Banque, association de consos, médias, clients, concurrent. Macro environnement: Economie, démographie L'entreprise doit intégrer une démarche environnementale, s'occuper de ce qui se passe dans sont environnement. Tendance actuelle des entreprise dans l'économie mondiale CONTEXTE: (depuis les années 80) -Un monde + mondial = + compétitif -Un monde + incertain -Un monde + rapide CA = total des ventes Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 4. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p Total des ventes → output – input CONSEQUENCES: −L'E tend à devenir + citoyenne −Apparition de valeurs immatérielle (image) −Flexibilité et mobilité −Délocalisation et Downsizing −Evolution des aspirations sociales −Organisation et conscientisation des consommateurs −La GRH est devenue un élément clé de la réussite entrepreneuriale ►Corporate cityzenship:Mettre en avant qu'elles participent de près ou de loin à des bonnes actions: Mettre en avant qu'on ne travail pas avec les enfants, mécénat, environnement. Les couches sociales inférieure n'ont pas accès à l'information. L'image de l'E, doivent soigner leur image. ►Immatérielle: Le travail n'est plus fixe. Les services sont immatériels. Télétravail-> Travail + lieu de travail n'est plus fixe. Plus de bureau personnel, valeur immatérielle. O travail à domicile. L'E qui développe des services pour les employés se sentent bien et reste dans l'E. Ex: Crèche... ►Flexibilité et mobilité: Flexibilité: on est dans un monde où c'est de + en + difficile de rester dans la même E. Si on reste dans la même E ce qui est vrai aujourd'hui ne sera peut être plus vrai demain. Ex: Informatique pour nos parents ou gd parents. Savoir s'adapter est être mobile. Savoir aller travailler autre part que là où on habite, partir à l'étranger, savoir changer de travail. Pas optique instaurée en Belgique. Cela crée des insécurités pas forcément facile à gérer. ►Délocalisation et downsizing: Délocalisation pour coût de la main d'œuvre. Pays de l'est savent apprendre 1 langue en 6 mois. Donc ok aussi au niveau des capacités. Pour cela coûts moins cher car salaire moins chers et protection sociale beaucoup moins développés Des E exagères et déloc dans des pays par exemple Birmanie. Ca c'est su et ça a fait un grand scandale: EX: SHELL boycott pour soutenir des petits Birmans. E doivent faire attention à leur déloc. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 5. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p Downsizing: dégraissage différent de marketing: licenciement de masse. 1992 propter et gamble. Best benef 2 million 100 milles $ et 1993 ferment 30 usines. Quand annonce des licenciements l'action en bourse augmente. Pas toujours pour faire du profit mas cela peut arriver. ►Évolution des aspirations sociales: Aujourd'hui le w n'est plus spécialement la priorité. Les personnes ont envie d'avoir le temps de dépenser leur argent. Si on compare à 1950 investissement totalement différent. Pas de congés payés, week en le samedi. Le citoyen a pris une certaine distance par rapport à son travail. La santé et le bien être arrivent en 1ère position avec la famille et la réalisation de soi. Donc entreprise motive son personnel → Crèche, pressing, autre → Faciliter la ie privée quand l'entreprise entre dans la vie privée: coiffure, manucure, lavage de voiture. ►Organisation et consciencisation des consommateurs: Pétition sur le net, produits d'Israël, guerre en Afrique, SHELL, facebook et groupes, manifestations lors des sommets qui concernent le monde de l'entreprise, mobilisation, green peace (enchainement) système de boycott ou d'action : Copenhague. ►GRH: Capital principal de la majorité des E. Homme, savoir d'un point de vue quantité (combien de personnes ont ce besoin, ou a) qualitatif (quelle formation, qui envoyer en formation?) ►Culture d'entreprise: Ensemble des manières de penser , de sentir, d'agir, plus ou moins formalisées qui étant apprises et partagées par une pluralité de personnes servent d'une manière subjective et symbolique à constituer certaines personnes en collectivités particulières distinctes. La plus importante est l'informelle (propter et gamble) ex: day off, vendredi sans cravate, obsession du taboo, portes ouvertes, on se tutoie, photo de famille sur le bureau, manie de langage, pas dire « je ne sais pas ». Conclusion: Organiser une entreprise est de plus en plus complexe au vue de toutes les tendances citées. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 6. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p CHAP II Les théories d'organisation Henri Ford Travail à la chaîne et ouvriers qui gagne assez pour acheter les voitures de Ford. Adam Smith Ce qui donne toute sa valeur à l’œuvre de Smith n’est donc pas son originalité, mais la synthèse de la plupart des idées économiques pertinentes de son temps. La plupart des auteurs qui l’ont précédé ont développé des idées brillantes, mais distinctes de tout système global cohérent, et souvent associées à d’autres conceptions économiques beaucoup moins pertinentes (comme la stérilité de l’industrie chez les physiocrates). Smith corrige les erreurs a posteriori évidentes des auteurs qui l’ont précédé, il approfondit leurs idées et les liens entre elles pour tisser une compilation cohérente. Son mode de pensée repose souvent sur le principe suivant : pour Smith ce qui est sage pour le chef de famille ne peut pas être une folie dans la gestion d’un empire. Abraham Maslow Pyramide des besoins. Douglas Mc gregor Théorie X et Y X: le travail devait être dirigé, sanctionné … pour qu'ils travaillent. Y: Le travailleur pouvait lui même se diriger et chercher la responsabilisation par lui même. Amené à la DPO. Frederik W. Taylor 1er principe : nouvelle tache de la direction 2e principe: insertion de contremaitre donc plus de travailleurs qui travaillent sous la contrainte, avec violence. 3e principe: Personnalisation de la tâche, chacun fait une tâche bien précise. Travailleur considéré Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 7. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p individuellement. Plus il produit plus il est rémunéré. Mais pas suivi par les patrons. OST: effets: -axe économique -axe social -axe psychologique: travailleurs ne visualisent pas le fonctionnement global de l'entreprise et donc ne connaissent pas leur rôle d'absentéisme l'entreprise, fatigue, absentéisme … Limites: Ouvrier = machines, dévalorisation du travailleur. Pour Taylor, le rôle de l'encadrement consistait à indiquer aux employés la meilleure manière de réaliser une tâche, de leur fournir les outils et formations appropriés, et de leur délivrer des objectifs et incitations en vue d'atteindre la performance. Choqué par la violence des conflits sociaux liés au partage de la valeur ajoutée à la fin du dix- neuvième siècle, il a cherché à améliorer la productivité des ouvriers grâce à une approche méthodique : l'organisation scientifique du travail ou OST. La principale originalité de sa démarche réside dans la division verticale du travail, c'est-à-dire la stricte séparation entre la conception des tâches par les ingénieurs et leur exécution par les ouvriers. Avant Taylor, les ouvriers concevaient eux-mêmes leurs méthodes de travail, ce qui se traduisait par une productivité souvent perfectible. Avec l'application du taylorisme et les gains de productivité qu'il a permis, les ouvrier ont vu leur rémunération fortement augmenter, alors que les prix des produits industriels ont baissé, ce qui a permis à un plus grand nombre de clients de les acquérir. Cependant, les ouvriers ont payé ces progrès au prix d'une dépossession de leur expertise, désormais élaborée par les ingénieurs. Selon ses détracteurs, il a introduit dans le monde du travail une séparation radicale entre ceux qui conçoivent et ceux qui produisent : l’ouvrier n’est pas là pour penser, mais pour exécuter des gestes savamment calculés pour lui. Il est encouragé à être performant par un système de primes. Tout travail intellectuel doit être éliminé de l’atelier pour être concentré dans les bureaux des méthodes. Frank B. Gilbreth Développement industriel, détermination de temps pour les travailleurs. Valoriser couts de production. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 8. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p 2 familles -chronométrage Mesurer une succession de tâche. Limité car pas les même gestes selon les personnes. 1920 solution avec Therbligs ( 18 mouvements) (nom de gilbreth à l'envers), mettre sous forme de tableaux les différents gestes des travailleurs. En utilisant un cyclographe ( caméra) et chronomètre. Faisceau de lumière sur le poignée, donne des formes et donc détermine quel geste fait la personne. Maçon beaucoup de gestes inutiles et donc chercher une façon qui ferait qu'il y ai moins de gestes inutiles Façon de Gilbreth a diminué la fatigue et augmenté la productivité. Moins de mouvement et plus de briques. Montage des armes, infirmière aidant les chirurgien, et mouvement des golfeurs. Beaucoup plus social que Taylor en cherchant à éviter la fatigue inutile. Henri Fayol Division du travail . La spécialisation permet à l'individu d'accumuler l'expérience, et pour améliorer en permanence ses qualifications. Il peut-être de ce fait plus productif. 1.Autorité. Le droit aux questions de commandes, avec lesquelles doit aller la responsabilité équilibrée de sa fonction. 2.Discipline. Les employés doivent obéir, mais c'est recto-verso : les employés obéiront seulement aux ordres si le Management joue leur partie du jeu en fournissant le bon leadership. 3.Unité de commandement. Chaque travailleur devrait avoir seulement un patron sans autres lignes de commande contradictoires. 4.Unité de sens. Les personnes engagées dans le même genre d'activités doivent avoir les mêmes objectifs dans un plan unique. C'est essentiel pour assurer l'unité et la coordination de l'entreprise. L'unité de commandement n'existe pas sans unité de sens mais ne découle pas nécessairement d'elle. 5.Subordination de l'intérêt individuel (à l'intérêt général). Le management doit voir que les buts des sociétés sont toujours primordiaux. 6.Rémunération. Le salaire est un indicateur important bien qu'en analysant un certain nombre de possibilités. Fayol précise qu'il n'y a aucune chose telle qu'un système parfait. 7.Centralisation (ou décentralisation). C'est une question de degré selon l'état de l'activité et la Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 9. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p qualité de son personnel. 8.Chaîne scalaire (ligne d'autorité). Une hiérarchie est nécessaire pour l'unité d'orientation. Mais la communication latérale est également fondamentale, tant que les supérieurs savent qu'une telle communication a lieu. La chaîne scalaire se rapporte au nombre de niveaux dans la hiérarchie de l'autorité finale au niveau le plus bas dans l'organisation. Elle ne devrait pas être trop large et se composer de trop de niveaux. 9.Commande. La commande matérielle et la commande sociale sont nécessaires. Le premier réduit au minimum le temps perdu et la manipulation inutile des matériaux. Le dernier est réalisé par l'organisation et la sélection. 10.Équité. En menant une activité une "combinaison de gentillesse et de justice" est nécessaire. Bien traiter les employés est important pour réaliser l'équité. 11.Stabilité d'emploi permanent du personnel. Les employés travaillent mieux si la sécurité de l'emploi et la progression de carrière leurs sont assurés. Un emploi temporaire et un taux élevé de rotation des employés affecteront l'organisation défavorablement. 12.Initiative. Permettre à tout le personnel de montrer leur initiative est d'une manière quelconque une source de force pour l'organisation. Même si cela implique un sacrifice "de la vanité personnelle" de la part de beaucoup de dirigeants. 13.Esprit de corps. Le Management doit développer le moral de ses employés. Il suggère plus loin cela : " le talent réel est nécessaire pour coordonner l'effort, pour encourager l'enthousiasme, pour utiliser les capacités de chaque personne, et pour récompenser chacun mérite sans réveiller des jalousies potentielles et déranger des rapports harmonieux." Elton Mayo Créateur de l'école de RH et révolutionne la sociologie du travail. 1926, 1947 prof psychologie industrielle à harvard. 1)Expérience à continental Mills: Taylorisme dominant vision très mécanique du travailleur, pas trop de social. Continental mills industrie de textile, problème était le taux de rotation. Instaure des temps de repos et voit que le travail est beaucoup plus productif. 2)Expérience de Hawthorne (1927- 1932) Groupe contrôle avec lumière et groupe expérimental éclairage différent. Productivité croît dans les deux groupes, donc on appel mayo et donc il conclu que la me^me chose du à la sensibilité des travailleurs, car on leur donne l'attention. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 10. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p Même expérience en différents avec des groupes différents dans l'un ou c'est cool et l'autre normal. La productivité croît. Conclusion de cette expérience: se soucier du personnel et écouter leur désir, quand on se souci d'elles elles travaillent mieux. 3)Industrie aéronautique de Californie Conclusion: entreprise = système social. Le travailleur a besoin de se sentir valorisé. Impact sur le management: Deux grandes constatations: -insuffisance de l'OST, pas complet, il faut s'attarder sur beaucoup plus de choses le dépassement de la simple motivation économique ( pas que le salaire qui compte) Critique: Les syndicats reprochent à ces théorie de ne pas viser que le profit de l'employer ( rentabilité) Peter F Drucker DPO: direction par objectifs, (principes de la pratique du management) Réaliser des objectifs qualitatif et quantitatif. 6 objectifs: définir la mission de l'entité fixer objectifs clair pour analyser informer et écouter les employer évalue les résultats former ses collaborateurs en permanence DPPO: Octave gétillier, reprend l'œuvre de drucker , reprend la parie participative. Chaque membre du personnel décide ensemble quand la chose doit être réalisée. « La chose la plus importante en communication c'est d'entendre ce qui n'est pas dit ». Lire entre les lignes pour mieux collaborer avec ses collègues. Frederic Herzberg Chester Barnard Barnard looked at organizations as systems of cooperation of human activity, and noted that they are typically short-lived. It is rare for a firm to last more than a century. Similarly most nations last Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 11. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p for less than a century. The only organization that can claim a substantial age is theRoman catholic church. According to Barnard, organizations are not long-lived because they do not meet the two criteria necessary for survival: effectiveness and efficiency. Jonhn K. Galbraith Galbraith critique la théorie néo-classique de la firme, la souveraineté du consommateur ainsi que le rôle autorégulateur du marché. L'économie universitaire retiendra surtout du travail théorique de Galbraith, poursuivi tout au long de sa longue carrière, les deux notions de filière inversée et de technostructure. En résumé, la filière inversée porte ce nom, car au lieu de voir les entreprises recueillir l'information par le biais des prix quant au niveau demandé de leur production, ce sont en réalité elles-mêmes qui se fixent un objectif à atteindre, faisant pression sur le consommateur pour parvenir aux dits objectifs. La principale conséquence de cette analyse est qu'une augmentation de la production ne permet plus de réduire les besoins : les firmes créent en permanence de nouveaux besoins, et l'accroissement de la production ne sert plus alors à améliorer le bien-être mais devient une fin en soi. Exposant les progrès de la technologie, Galbraith dégage l'idée selon laquelle les individus qui prennent effectivement les décisions des entreprises n'appartiennent plus à la classe des détenteurs de capitaux, mais à une catégorie nouvelle qui se distingue et s'impose par ses connaissances technologiques et organisationnelles : les gestionnaires (ou management). C'est cette catégorie que Galbraith appelle la technostructure, que l'on pourrait très schématiquement comparer à une technocratie économique. C'est par sa force intrinsèque que cette bureaucratie parvient à imposer certains choix à ses clients, dans le cadre de la filière inversée. CHAP III Les structures de l'entreprise définition: Ensemble des dispositifs par lesquels une E répartit, organise, coordonne et contrôle ses activités. La structure de l'E est représentée par un organigramme 5 types: 1- Linéaire ou hierarchique: hierarchie à suivre 2- Fonctionnelle: Fonction que rempli chaque individus. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 12. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p 3- Staff ans line: Unité centrale de conseil qui va agir pour le compte d'une autre entité. Etat major. 4- Divisionnelle: Organiser par région, par produit, par marché ( électrabel : particuliers et entreprises) Coûte plus cher car plus de personnes. 5- Matricielle. Il peux y avoir plusieurs de ces structures au sein d'une même entreprise. Objectifs des structures de l'E −Définissent sa mission −Répartissent les fonctions et responsabilités de chacun −permettent la coordination −décrivent les activités et leur communication de l'entreprise. Structure (statistiques) ← complémentarité → Procédures(dynamiques) règle de fonctionnement et d'organisation de l' E. Organigramme: Définition: Représentation graphique de la structure interne d'une E qui aide à modéliser et à officialiser les règles de fonctionnement de l'E. Ce schéma représente les liens hiérarchique (qui est mon chef et je suis le chef de qui?) et/ou fonctionnels (quelle fonction) entre les collaborateurs et les services. Avantages: Bonne représentation visuelle, cadre de référence Désavantages: Statique, simplificateur Structure hierarchique La structure hiérarchique (Fayol) Principe : Un subordonné ne reçoit d'ordre que d'un homme, à qui il doit rendre compte= unité de commandement. Aussi appelée structure linéaire car transmission descendante des décisions et transmission ascendante des informations = respect de la ligne. Chaque ligne= voie de communication officielle → Tout autre échange d'informations via un canal non précisé dans l'organigramme n'a aucune valeur. Chaque niveau est rattaché à l'échelon supérieur par une ligne hiérarchique → structure qui se développe: Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 13. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p -en hauteur: nombre d'échelons -en largeur: nombre de services subordonnée à chaque échelon. Avantages : •Simplicité (tout est écrit). •Répartition claire des responsabilités, •Facilite le maintien de la discipline. •Rapidité des prises de déécision et des transmissions d'ordre •Simplicité de la répartition des tâches et des responsabilités •Sentiment de sécurité •Contrôle aisé Inconvénients : •Rigidité. •Direction surchargée •Pouvoir et décisions trop centralisés → démotivation des travailleurs, peu de participation •Lenteur de l'information due à la longueur des canaux de communication •Difficile à mettre en place (notamment dans un environnement complexe). •Ne favorise pas la prise d'initiative. •Bureaucratie EX: police, administration. Structure fonctionnelle Origine: F. Taylor L'autorité se fonde sur la compétence professionnelle spécifique de chacun Chaque travailleur peut recevoir des ordres de chefs différents Organisation nécessitant des structures de communication multiples entre spécialistes d'une part et entre direction et spécialistes d'autre part. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 14. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p → Système de subordination multiple. Avantages: −Travail de spécialistes −Accès direct aux collaborateurs concernés par un projet/ problèle −Peu de niveaux hiérarchiques −Communication et coordination faciles Inconvénients −Conflits de compétence entre spécialistes −L'exécutant a plusieurs chefs −Structure de pouvoir peu claire, insécurité −Manque de vision globale −Perte de temps pour arriver aux décisions ( beaucoup de réunions) Structure fonctionnelle: Structure Staff & line Mélange de hiérarchique et fonctionnelle. Line = ligne de décision hiérarchique qui possède le pouvoir de commander ( EX: DG, direction de la production). Staff = ligne de conseil qui possède une autorité de spécialité ( ex: conseiller juridique) Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 15. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p => Mission: préparer les décisions des organes de décision L'E cherche à conserver son unité de commandement mais elle prend appui sur des organes spécialisés qui aident à la prise de décision. Ex: cabinet administériel. Avantages: −Ligne déchargée −Décision assistée plus facilement par des méthodes modernes −Échange enrichissant entre la ligne et les spécialistes de domaines spécifiques −Respect de l'unité de commandemant Inconvénients −Conflits potentiels entre staff et line −Peu de transparence des décisions −Création des deux classes: les technocrates et les opérationnels −Nombreuses réunions => perte de temps Structure divisionnelle = vertical −Entreprise organisée par produit par marché ou par zone géographique. −Chaque division de la structure peut à sont tour être structurée de manière linéaire. −Structure de plus en plus utilisée par les grandes entreprises Avantages −direction générale déchargée −recentrage sur les activités −structure flexible et adaptable −motivation par le résultat Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 16. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p −décisions adaptées en fonction du produit ou du marché ou de la zone géographique Inconvénients −Besoin de nombreux cadres qualifiés −Augmentation des coûts (multiplication des fonctions de support) −Morcellement de l'entreprise −Danger de perte d'unité d'indentité −Coordination et recherche de synergies entre produits très lourde Structure matricielle −Origine de cette structure: J Galbraith −Combinaison de structure fonctionnelle et divisionnelle −Dualité de commandement (responsable produit et responsable fonctionnelle −On dissocie les tâches opérationnelles et la gestion des produits. Avantages: −Direction générale d »chargée −voies de communication plus courtes −travail de groupes et décisions communes favorisant l'épanouissement personnel −Traitement des problèmes par les services et spécialistes concernés. Inconvénients −Difficulté de coordination et de communication, lourdeur des processus, lenteur décisionnelle. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 17. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p −Conflits de responsabilité dû à la dualité de commandement −Insécurité des cadres face à la subordination multiple −Coûts élevés( nécissité de nombreux cadres) Quelle structure choisir? Plusieurs critères peuvent orienter le choix de la structure la mieux adaptée: −Le secteur d'activité −La taille de l' E −La diversité des activité de l' E −Le type de production −La disparité des marchés −L'environnement de l'E −La stratégie de l' E Secteur bancaire => Mix des graphiques CHAP IV LES FONCTIONS MOTRICES DE L'ENTREPRISE Politique générale −Fonction présente dans toutes les E Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 18. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p □ Autorité: C'est le droit et le pouvoir de se faire obéir. Statut officiel, institutionnel □ Pouvoir: autorité réel, peut ne pas avoir d'autorité. Ex: de la secrétaire il y a quelques années. Aptitude à réellement se faire obéir. C'est mieux quand les deux sont combinés. −Détenteurs de l'autorité? Direction générale, sous directeur, manager Quand on délègue une partie du pouvoir, quand il y a des sous chefs: □ DPO: Direction par objectifs, plutôt que de donner des tâches à faire on donne des objectifs à atteindre. Ex: agent commerciaux. □ DPPO: Direction participative par objectifs, demande aux travailleurs de travailler ensemble à la définition des objectifs. Donne des objectifs puis on leur demande leur avis après (aux subordonnés) −Direction centralisée ou décentralisée? □ Décentralisée: Toute la direction ne se trouve pas au même endroit: divisionnelle régionale. Multiplier les pôles de direction: avantages responsabiliser les subordonnés. On enlève du travail pour la direction générale. Incohérence dans les prises de décisions ou absence de prise de décision. □ Centralisé: réduction des centres de décisions qui sont prises plus vite, moins de coûts. Inconvénients: charges de travail au niveau de la direction générale, décision inadaptée car personne pas sur le terrain. Il n'y en a pas un mieux que l'autre cela dépend de la forme de l'entreprise. 5 tâches principales: −Analyser (SWOT) −Définir (culture de l'E et sa stratégie. Valeur communes de l'E qui guide tous les membres du personnel de l'entreprise dans leur action) Objectifs pour les années à venir doivent correspondre à la culture de l'E et doit correspondre aux objectifs de l'E. −Planifier → Décomposer les objectifs et on met en place les moyens pour les réaliser. −Organiser les moyens → Budgétiser, responsables −Contrôler et sanctionner → On a atteins ses objectifs? Mieux, ok, moins bien? Hausse du CA de 5%, objectifs atteints: repas, fête . Si pas atteint: licenciement + actions de correction. Niveau de management: −TOP management: chef → stratégique Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 19. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p −MIDDLE management: chef de service → coordination travailleurs/ employés −FIRT-LEVEL management: opérationnel. Qualités d'un leader efficace −Capacités techniques (hard skills) −Capacités humaines (soft skills) Un leader doit avoir 2 types de capacités: technique et humaines. Doit avoir une connaissance du travail et il doit maîtriser les techniques Humaines: −Être apte à écouter, comprendre et respecter −Être apte à assumer ses responsabilités ( même quand un travailleur fait une bêtise c'est pour la pomme du leader). −Être apte à organiser −Être apte d'animer et de motiver ses troupes → Créer une dynamique au sein de son E.). Motiver par la parole ( spectacle, repas, insentive, team building). −Être objectif et juste (pas juger les personnes mais leur travail) et équitable entre les travailleurs. −Être apte à déléguer −Faire preuve d'éthique et d'intégrité −Faire preuve d'intelligence émotionnelle (les siennes et celles des autres) QE: quotient émotionnel → mesurer votre réactivité face aux événements et sa capacité de les gérer. Maîtrise de soi, s'auto motiver, avoir une bonne estime. Avoir une aptitude au niveau des relations sociales, faire preuve d'empathie, capable de résoudre les conflits. Les rôles du leader sont de 3 dimensions : rôles relationnels, activités décisionnelles → gérer ressources de manière optimales. Gérer RH, gérer imprévus ( grève, panne...) Négocier et prendre les bonnes décisions. Des rôles informationnel: réceptionner et diffuser l'information. Porte parole de l'entreprise. Fonction symbolique représentant avec tout ce que ça comporte. A l'intérieur et extérieur de l'E. 3 modes de leadership −Style autocratique: Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 20. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p Hierarchique. Dirigeant au sommet. S'informe mais décide seul. Ordre à éxecuter, surveille, contrôle, puni, récompense. → Travailleur se soumettent et sont récompensés → Ceux qui ont le cul entre deux chaises → Ceux qui font la confrontation Travailleurs des fois apathiques, aggressifs. −Style démocratique Participatif. Leadership basé sur l'échange, la subordination. Modèle beaucoup plus souple. −Style laisser faire Leadership anarcique. Dirigeants et subordonnés sont égaux ( >< autocratique) Manager facilite le tout. Comptabilité et finance Les éléments font-ils partie de la finance ou de la comptabilité? −Classer les extraits de compte C −Encoder les opérations diverses D −Assurer la solvabilité de l'Entreprise F −Réaliser la déclaration de la TVA C −Connaître la rentabilité des produits C −Déterminer le résultat mensuels de l'E. C −Trouver les moyens de financement d'un I. F Comptabilité Cette fonction a pour but de fournir de l'information économique et financière ( => proche de la DG). Regroupe 2 activités Comptabilité générale (externe) → publication Comptabilité de gestion (interne) Comptabilité analytique Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 21. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p Publication → Banque, fournisseurs, clients, les impôts Comptabilité de gestion → dans l'entreprise, destiné à la direction générale. La compta se trouve au carrefour au droit de la société, de la législation fiscale et de a législation sociale → amortir ses frais (perte de valeur comme une voiture). (Tourné vers le futur → finance) −Comptabilité = langage commun à tous les acteurs de la vie de l'E: mesure des performances de l'entreprise. −Objet: enregistrement quantitatif des évènements (tourner vers le passé → compta) −Instrument de communication privilégié −« Banque de données » pour d'autres services. 1er rôle: être au service de la direction générale. Décision d'investissement. 2ème rôle: participer à l'organisation de la transmission des documents 3ème rôle: moyen d'aide à la décision 4ème rôle s'informer et informer Liquidité Solvabilité Rentabilité Efficacité Finance L'un va avec l'autre ( finance et compta) −Maîtriser de la contrepartie monétaire de toute opération. −Dépendante de la direction générale −en relation avec le « monde » financier −puisse ses informations auprès du service comptable 1er rôle: assurer la solvabilité à court terme > disponibilité de capitaux 2e rôle: contribuer à la rentabilité à long terme > Trouver les moyens de financement au moindre coût Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 22. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p =Trouver les ressources nécessaires à la création et au développement de l'E. =Veiller au maintien des équilibres fondamentaux afin de prévenir un échec de l'activité (car coûteux points de vue économique et humain) Ressources humaines OST = Organisation scientifique du travail. Historique des RH: → Frédéric W Taylor: O.S.T ( argent = seule motivation) → En 1930 E. MAYO: considération + bon climat = productivité (climat social) → Durant la crise de 1930: gestion des conflits → 2WW augmentation des charges → Après guerre 39/45: gestion sociale → 1950: Retour aux idées MAYO (relance l'activité économique → 1970 professionnalisation de la fonction. → formation ( ressource humaine) → 1980 implication des salariés Actuellement: évolution des activités de la fonction personnel ( LT) Définition: Gestion du personnel réfère à des mesures permettant d'organiser le travail humain, à des activités qui traduisent le mouvement des travailleurs et à des objectifs qui, réalisés, assureront efficacité et rendement optimaux des ressources humaines. Qualité du personnel ( formation continue) Objectifs −Rencontre optimale de l'E et des attentes du personnel. −Ajustement des effectifs en quantité et qualité −Ajustement des moyens ( recrutement, sélection, accueil,...) −Motivation des personnes au travail. (activité) Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 23. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p Activité de la gestion du personnel: 1)L'administration du personnel. - Embauche gestion des absences, paies, licenciements... - Application de la législation - Maintien de l'ordre et de la discipline. 2)La gestion du personnel ( concerne les décisions collectives) - Acquisition des ressources humaines - Gestion de la rémunération directe (salaire versé) et indirecte (avances sociales) - Gestion de la formation (notion qualitatif/ quantitatif) 3)Communication et information - Communication: Échange d'informations réciproques □ Enquêtes et sondages □ Conversation individuelles □ Rencontre avec les syndicats - Information vers le personnel. □ Évolution de la législation □ Évolution des avantages sociaux □ Vie de l'entreprise □ Condition de travail (santé, sécurité, temps de travail,...) Production Elle consiste à assurer les activités de transformation, d'assemblage et de conditionnement qui font d'en ensemble de matières premières un produit livrable au client. Approvisionnement → Production → Distribution Approvisionnement = Système de ravitaillement de l'entreprise −Cette fonction comprend: Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 24. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p □ La connaissance et le développement des marchés d'approvisionnement et des fournisseurs + choix de politique. □ L'analyse et la coordination des besoins La mise en place d'accords de partenariat. □ La gestion des stocks et du transport. −L'approvisionnement cherche à: □ Diminuer les coûts en réalisant des économies d'échelles □ Diminuer les charges de stockage et de transport −L'approvisionnement fait partie de la logistique La logistique permet d'assurer la disponibilité du produit dans de bonnes conditions, au bon moment, au bon endroit, au bon client, au coût le plus juste. −Logistique interne = Réception, stockage et affectation des moyens de production −Logistique externe = Stockage et distribution physique des produits destinés aux clients. Production Transformation des moyens de production en produits finis. Type de production −Production sur commande= production unitaire en petites séries, sur mesure → ex: vacances −Production pour stocks ou en série = productions → Grande distribution. Répétitives −Production en continu = Liée à des contraintes techniques qui empêchent tout arrêt de la production. → Eaux, gaz, électricité => Aérien ( pbs avec le volcan). Production ou sous-traitance? Sous-traitance = une société ( donneur d'ouvrage) confie la production d'un type de produit à une entreprise tierce ( sous-traitant). −Sous traitant: - ne conçoit pas le produit, exécute des directives données par le client.(Ex: ptit poids 365 c'est le Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 25. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p donneur d'ouvrage qui imagine) - livre un produit qui ne porte pas son nom ( delhaize écrit son nom dessus) −Fournisseurs - fabrique le produit qu'il réalise sur base d'un catalogue qu'il a lui même élaboré - livre un produit qui porte son nom: EX: coca 2 types de sous-traitance −sous traitance de capacité = faire appel à un sous traitant lorsque l'E est dans l'incapacité de répondre aux flux de commandes dans les délais impartis (points d'activités passagères) −L'entreprise fabrique elle même le produit mais s'adresse à une autre entreprise parce que son appareil de production est saturé ou parce qu'il rencontre un problème technique. Il s'agit souvent d'une sous-traitance occasionnelle. → imprimeur en moment de mariage bcp de boulot. −Sous traitance de spécialité = Quand l'entreprise ne dispose pas du savoir faire adéquat. −Lorsque l'E ne souhaite pas se livrer à des productions trop éloignées de son métier de base et dans l'hypothèse où elle ne peut assurer des fabrications spécifiques aux mêmes conditions de coût. Recherche et développement 3 types de recherche: -recherche fondamentale (vêtement quand on recherche un taille en particulier) -recherche appliquée (prendre la cellule pour faire du tissu -recherche et développement (employer le textile pour faire nouvelle veste En fonction de leurs moyens financiers, de leur taille, de leur secteur d'activité, les E peuvent: −Effectuer elles-mêmes ces différents types de recherche −effectuer uniquement de la R&D −effectuer des recherches en collaboration avec d'autres E, des universités ou des centres nationaux de recherche. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.
  • 26. L'auteur n'est pas responsable si le fichier ou la matière n'est pas complète. Ce document est là pour aider les personnes et ne fait en aucun cas office de cours. Il aide juste les personnes ayant étaient présentes au cours. L'auteur n'est pas responsable de votre échec si il y a. :-p Beaucoup de R&D en pharmaceutique. Quelques entreprises se mettent ensemble pour fabriquer le produit: Senseo ►Mission: Préparer l'avenir de l'entreprise à moyen et long terme ► Tâches: Découvrir les services/ produits de demain en fonction des goûts des consommateurs, tout en évaluant les moyen humains et financiers nécessaires et les rendements à obtenir. Résumé du syllabus de Monsieur Vansnick. ISE Section Marketing. Examen de Janvier. Auteur:CC.