Comment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Comment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie

on

  • 1,444 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,444
Views on SlideShare
867
Embed Views
577

Actions

Likes
0
Downloads
17
Comments
0

2 Embeds 577

http://www.citizenact.com 555
http://citizenact.octaveoctave.com 22

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Comment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie Comment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie Presentation Transcript

    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-2012Comment réaliser un projet qui se démarque ? Méthodologie Constantin ERODIADES Stéphanie CHASSERIO
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-2012 Plan1. Présentation du cas et quelques conseils pourapporter les réponses aux questions posées2. Les fondamentaux de la gestion de projet3. Travail en groupe et techniques de créativité SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20121. PRÉSENTATION DU CAS ET QUELQUESCONSEILS POUR APPORTER LES RÉPONSESAUX QUESTIONS POSÉES SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-2012 1.1. Intérêt et esprit du cas•  Enjeu mondial des villes et de leur développement futur•  Concentration de la majorité des êtres humains dans les espaces urbains (70% à l’échelle de la planète)•  Question de survie et de qualité de vie des êtres humains•  Question clef : repenser les villes et leur développement pour leur soutenabilitéMais à considérer :• Pluralité des formes et des tailles de villes• Pluralité des contextes culturels et nationaux• Pluralité des situations économiques SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20121.1. Intérêt et esprit du cas (suite)Offrir l’opportunité d’inventer des solutions pour les villes en tenantcompte des 3 piliers de la RSE SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20121.1. Intérêt et esprit du cas (suite)Situer le rôle et les missions de la banque privée et du banquier danscette réflexion :•  Rôle comme acteur clef et partie prenante•  Les outils financiers à créer•  Les actions à mener SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-2012 1.2. Structure du cas1.Définition de la ville durable 3.Illustrations concrètes des problématiques •  Accès aux ressources •  Gestion des déchets2.Proposition d’outils théoriques •  Production et distribution despour aborder la complexité du sujet énergies•  Approche systémique •  Infrastructures de transport et•  Les parties prenantes mobilité•  Théorie des externalités •  Gestion des espaces et habitat•  Économie de la fonctionalité 4.Enjeu central du financement des villes durables SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20121.3. Ce qui est attendu des équipes•  Développer une approche créative et innovante•  Sortir des cadres traditionnels•  Intégrer une approche RSEProposer des projets complets qui prennent en compte :•  les différentes problématiques citées dans le cas•  toutes les parties prenantes•  les externalités négatives et les effets positifs des projets•  le rôle du banquier, les évolutions de ses missions et de ses outils SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20121.4. Rappel des critères d’évaluation des projets•  Le caractère concret du projet•  La faisabilité du projet•  L’aspect original et innovant de votre proposition•  La prise en compte des externalités négatives et des apports positifs de votre projet dans une perspective systémique SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20121.4. Conseils pour travailler•  Recherche d’informations complémentaires•  Sources internet citées dans le texte•  Recherches sur le thème des villes durables•  Partage d’expériences•  Aller voir les acteurs du terrain•  Oser avoir une approche nouvelle•  Utiliser les grilles d’analyse proposées dans le cas•  Approche systémique•  Économie de la fonctionalité•  Outils du business model SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20122. LES FONDAMENTAUX DE LA GESTION DEPROJET SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20122.1. Les étapes clés de la gestion de projet1. La vision du projet :•  Le but du projet,•  Les objectifs,•  Les livrables finaux.2. L’organisation du projet :•  Détermination des parties prenantes,•  Constitution de l’équipe de projet (qui fait quoi et avec quels moyens et pour quelle finalité ?).3. La réalisation du projet :•  Impacts sur et avec les parties prenantes,•  Les risques identifiés,•  Les tactiques alternatives. SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20122.2. Les éléments à surveiller dans le projet proposé1.  Dans la vision du projet : Le but exprime l’ambition à long terme. Les objectifs doivent être faisables et réalistes en termes économiques.2.  Dans l’organisation du projet : Il est nécessaire de vérifier les éventuelles oppositions des parties prenantes et assurer le pilotage et la cohérence du travail de l’équipe.3.  Dans la réalisation du projet : Il sera indispensable d’identifier les évolutions dans l’environnement du projet, d’identifier les concurrents potentiels et d’estimer les risques potentiels qui peuvent faire échouer le projet. SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20123. TRAVAIL EN GROUPE ET TECHNIQUES DECRÉATIVITÉ SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20123.1. Réalité et représentation du mondeCe que nous trouvons dépend d’une part, de la réalitéque l’on observe et, d’autre part de la façon dont onobserve cette réalité. SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20123.2. La respiration créative contribue à l’émergence d’un projetinnovantDans la plupart des cas, les techniquesde créativité consistent à s’éloigner puisà revenir sur le problème posé, commeun marcheur en montagne fait deslacets pour atteindre le sommet ou unnavigateur remonte au vent en tirant desbords. SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20123.3. La créativité grâce à des étapes successives dedivergence et de convergenceLa démarche proposée porte sur les hypothèses et les idées.Les hypothèsesa.  L’exploration (divergence) : Quelles hypothèses sont possibles ?b.  La reformulation (convergence) : Quelles hypothèses sont les plus vraisemblables ?Les idéesa.  La production d’idées (divergence) : Faire jaillir le maximum d’idées sur les hypothèses retenues.b.  La sélection (convergence) : Quelles sont les idées qui marchent ? SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20123.4. Les conditions favorables à l’innovationC’est donc de la rencontre de la liberté et de lacontrainte que naissent les projets innovants. SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-20123.5. Pragmatisme et innovationLe succès d’un projet innovant est lié à la valeurajoutée de ce projet par rapport à la réalité du marché. SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT
    • CITIZEN ACT – SAISON 2011-2012BONNE CHANCE ET BON TRAVAILÀ TOUTES ET TOUS ! SOCIETE GENERALE CITIZEN ACT