WeDoData & Syllabs pour Visual Decision

3,753 views

Published on

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,753
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,675
Actions
Shares
0
Downloads
23
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

WeDoData & Syllabs pour Visual Decision

  1. 1. Narration visuelle et Interactivité16 avril 2013 LA BATTLE DES GROS FESTIVALS DE L’ÉTÉ Nombre de La haute saison des festivals est bel et bien terminée, Festivaliers c’est l’heure du bilan. Où sont les grosses teufs estivales ? Nombre de groupes, Qui a attiré le plus de monde cette année ? DJs… TEXTE XXXXXXX INFOGRAPHIE WEDODATA Fans sur Facebook SUR 100 FRANCAIS ILS VIVENT SOUS LE 13,5AVEC MOINSLADEPOPULATION % DE NIVEAUX DE VIE MENSUELS PAR TRANCHE DE 10 % DE LA POPULATION GLASTONBURY SZIGET FEST ROCK EN SEINE Pilton en juin Budapest en août Saint-Cloud en août SOIT 8,2 MILLIONS D’INDIVIDUS Angleterre depuis 1970 Hongrie depuis 1993 France depuis 2003 SEUIL DE PAUVRETÉ VIVENT 954 / MOIS 135 000 385 000 108 000 ACTIFS ET INACTIFS À PARTS ÉGALES UN NIVEAU DE VIE QUI A AUGMENTÉ EN 15 ANS Millions de personnes de plus de 18 ans sous le seuil de pauvreté Evolution de trois tranches de revenus (base en 1996) en 2009 (seuil à 60 % de la médiane des niveaux de vie). INACTIFS 10 % les ACTIFS + 1 870 76 120 63 2,8 MILLIONS 3 MILLIONS + 20 % plus pauvres + 15 % 10 % à + 3 010 36 518 mi-chemin 212 390 17 779 + 10 % 0,5 M 10 % les + 5 840 0,3 M +5% plus riches Augmentation 1,4 M 0,9 M 1,3 M 1,3 M en euros sur la même période Salariés Indép. Chômeurs Étudiants Retraités Autres inactifs 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 LES SITUATIONS FAMILIALES À RISQUES DES TERRITOIRES FORTEMENT TOUCHÉS SOLIDAYS LOLLAPALOOZA NUITS SONORES Probabilité de vivre sous le seuil de pauvreté Part de la population couverte par le RSA. 6 SUR 10 3,4 SUR 10 3,4 SUR 10 Moyenne française : 5,9 % Plus de 10 % Paris en juin Chicago en août Lyon en juin 9 à 10 % France depuis 1999 Etats-Unis depuis 2003 France depuis 2003 6à9% 5à6% 4à5% 155 000 270 000 81 000 Mère seule Homme seul Couple (homme actif, femme Moins de 4 % inactive inactif inactive) avec trois enfants ou plus 80 114 289 37 651 PREMIERS TOUCHÉS : LES ENFANTS QUELQUES DÉPENSES MENSUELLES DES FRANÇAIS 13 429 158 225 240 Millions de personnes sous le seuil de pauvreté en 2009 216 006 (seuil à 60 % de la médiane des niveaux de vie). Moins de 18 ans à18 ans à25 ans à35 ans à45 ans à55 ans à65 ans et plus 24 ans 34 ans 44 ans 54 ans 64 ans 74 ans 75 ans Sources : www.digitalmusic.news.com, 1 0,9 1 1 0,8 0,7 Solidays, Nuits Sonores. 0,4 Transport Alimentation Electricité et (ménages pauvres) (ménages pauvres) carburant par foyer 2,4 MILLIONS Sources : Insee, Secours catholique.
  2. 2. Repas et soins personnels 3 h 00 7,98 kg CO2 Travail rémunéré 3 h 16 10,58 kg CO2 Sommeil 9 h 10 1,58 kg CO2 Tâches ménagères Etudes et familiales 0 h 31 2 h 16 1,67 kg CO2 1,76 kg CO2 Déplacements 0 h 51 Travail bénévole 6,63 kg CO2 0 h 15 0,81 kg CO2 Activités Socialisation non spécifiées 0 h 54 0 h 02 0,16 kg CO2 0,11 kg CO2 Temps de loisirs 1 h 06 Radio, musique 3,57 kg CO2 et lecture 39,3 kg 32,3 kg 0 h 28 0,78 kg CO2 de CO2 de CO2 TV et vidéo 2 h 02 TV et vidéo 2 h 12 par jour par jour 2,29 kg CO2 2,48 kg CO2 Temps de loisirs 0 h 41 2,21 kg CO2 Radio, musique et lecture 0 h 30 Socialisation 0,83 kg CO2 0 h 55 0,16 kg CO2 Déplacements 1 h 00 Travail bénévole 7,8 kg CO2 0 h 12 Activités 0,65 kg CO2 non spécifiées 0 h 02 0,11 kg CO2 Tâches ménagères et familiales 4 h 13 3,27 kg CO224 heures Sommeil 2 Etudes 8 h 58 0 h 30 1,55 kg CO2 4 1,62 kg CO2chrono 6 8 Travail rémunérévotre bilan Repas et soins 1 h 55 10 personnels 6,21 kg CO2 3 h 01 12 g 6,79 kg CO2 CO²/hcarbone50 décembre 2010 terra eco terra eco décembre 2010 51
  3. 3. Enquête 1990-2010 : Des joujoux électroniques aux vacances, nos vies sont de plus en plus riches… en CO2. Pour la première fois, le cabinet de conseil Carbone 4 a passé au crible vingt ans de bouleversements dans notre consommation. Notre (r)évolution carbone Par EMMANUELLE VIBERT 2010 : 10 397 kg éq. CO2 + 12,4 % Alimentation 1990 : 9 252 kg éq. CO2 Autres 15 % 2 457 kg Alimentation Produits laitiers Viandes - 7,2 % 2 649 kg 31 % 38 % Fret et distribution Autres 16 % 14 % Viandes Produits laitiers Fret marchandise Autres 45 % 28 % et distribution biens de 16 % consommation Fret et distribution 13 % Distribution Biens matériels 2 393 kg Informatique, courants, dont 6% TV, Hifi vêtements Gros électro- Voitures 27 % 29 % Transports (fabrication) + 57,5 % ménager 5 % 11 % 1 710 kg Avion Mobilier 4 % Voiture 11 % Autres biens durables 2 % 84 % Autres Transports 5% 1 838 kg Autres Voitures Mobilier Avion biens de (fabrication) 6% 18 % Voiture consommation 15 % 78 % + 7,5 % Biens matériels Fret Gros électro- 1 519 kg courants, dont vêtements marchandise distribution Distribution ménager 5 % Autres 4 % 42 % 19 % 10 % Autres biens durables 2 % Informatique, TV, Hifi 1 % Services Energie des logements 1 783 kg Services privés, dont restaurants, Services dutilité publique, 1 518 kg Fioul, GPL, charbon Gaz Electricité 12 % banques, activités dont éducation nationale, + 18,6 % culturelles santé, défense 53 % 30 % 28 % 72 % Réseaux de chaleur 4 % Energie des Services logements Services privés, 1 504 kg Services dutilité publique, dont restaurants, Electricité 1 556 kg dont éducation nationale, banques, activités Fioul, GPL, charbon Gaz santé, défense culturelles 22 % 32 % 42 % 73 % 27 % + 2,5 % Réseaux de chaleur 4 % Rénovation Rénovation Construction Neufs construits 90 % 10 % 10 % Neufs construits 90 % Construction et gros entretien et gros entretien des logements Source : Carbone 4. des logements 352 kg + 5,1 % 370 kg30 octobre 2011 terra eco terra eco octobre 2011 31
  4. 4. APPLICATION INTERACTIVE http://debats.liberation.fr MIS À JOUR LES RÈGLES LE 20 AVRIL DU DÉBAT LA FABRIQUE À DÉBATS Organisez votre débat autour des thèmes de cette présidentielle COMMENCEZ LA LAFABRIQUE LES RÈGLES FABRIQUE ÉTAPE 1 > CHOISISSEZ VOS CANDIDATS LES RÈGLES DU DÉBAT DU DÉBATÀ DÉBATS CHOISISSEZ UN MODE DE DÉBAT À DÉBATS LES DÉBATS PAR J.-L. MÉLENCHON F. HOLLANDE F. BAYROU N. SARKOZY M. LE PEN E. JOLY LE LES THÈMES DÉBAT DES (FG) (PS) (MODEM) (UMP) (FN) (EE-LV) DÉBATS REVENIR CONTINUEZ DE LIBÉ À INTERNAUTES À VENIR VENIR P. POUTOU N. ARTHAUD J. CHEMINADE C. LEPAGE D. DE VILLEPIN N. DUPONT-AIGNAN (NPA) (LO) (S&P) (CAP21) (RS) (DLR) Choisissez deux à trois candidats, les thèmes qui vous passionnent et lancez votre débat Nicolas Nicolas Dominique COMMENCEZ SARKOZY DUPONT- DE VILLEPIN AIGNAN UMP DLR RS SA FICHE SA FICHE SA FICHE
  5. 5. APPLICATION INTERACTIVEhttp://www.franceinfo.fr/jeux-olympiques/medailles
  6. 6. APPLICATION INTERACTIVE http://appli-parite.nouvelles-ecritures.francetv.fr
  7. 7. APPLICATION INTERACTIVE http://france-allemagne.radiofrance.fr FRANCE-ALLEMAGNE : 50 ANS DE MOTS Explorez les 25 termes les plus forts de la relation franco-allemande depuis 1963 DISCOURS FRANÇAIS DISCOURS ALLEMAND projet avenir problème monsieur respon- partenaire sabilité politique intérêt coopération effort relation domaine question cadre travail discussion ministre décision pays accord sujet situation mesure objectif gouver- plan nement 2012 années 60 années 70 années 80 années 90 depuis 2000 TOUTES ANNÉES Sources et méthodologieécran de départ : tous les termes, toutes les années
  8. 8. 50 ans d’amitiéfranco-allemande - quelles données ? - quelle histoire/ narration ? - quel public ? - quelle interactivité ?
  9. 9. quelles données ?Actualité = traité de l’Elysée
  10. 10. Les chef d’Etats ont-ils toujours eu le même discours ?Les éléments de langage – même diplomatiques –ont-ils évolué au fil du temps ?Les thèmes de débat ont-ils changé avec les décennieset le contexte géopolitique ?
  11. 11. Scraping + OCR = base de données
  12. 12. Corpus de 134 discours ou interventions publiques =55 tenus par des présidents français + 55 par des chanceliers allemands + 24 déclarations communes.
  13. 13. quelle histoire /quelle narration ?
  14. 14. Analyse sur 975 termes récurrents Focus sur les 300 premiers « Nettoyage » de tous les mots généraux comme “politique”, “action” ou encore “réflexion”Méthode TF-IDF (Term Frequency – Inverse Document Frequency) pour faire émerger les 25 termes finaux
  15. 15. Process de travail transdisciplinaire collaboratif itératif
  16. 16. quel public ? Radio France = grand publicsur un sujet historique + européen
  17. 17. Inspirationshttp://www.nytimes.com/interactive/2012/09/06/us/politics/convention-word-counts.html?_r=0 http://www.guardian.co.uk/media/interactive/2011/jul/13/news-of-the-world-phone-hacking-twitter
  18. 18. Cogitations
  19. 19. quelle interactivité ? FRANCE-ALLEMAGNE : 50 ANS DE MOTS Les 25 termes les plus utilisés dans les discours de l’amitié franco-allemande DISCOURS FRANÇAIS DISCOURS ALLEMAND traité allemand nécessaires république français échanges Allemagne langue vue défense dévelop- éducation pement ministre entre organisation plan pays programme domaine état gouver- étrangère politique nements coopération commun 2013 TOUTES ANNÉES CONFONDUES ANNÉES 60 ANNÉES 60 ANNÉES 70 ANNÉES 80 ANNÉES 90 DEPUIS 2000vue de départ : toutes années confondues
  20. 20. FRANCE-ALLEMAGNE : 50 ANS DE MOTS Les 25 termes les plus utilisés dans les discours de l’amitié franco-allemande DISCOURS FRANÇAIS DISCOURS ALLEMAND nécessaires traité allemand république échanges français vue défense Allemagne langue programme dévelop- éducation pement ministre entre organisation gouver- plan domaine coopération pays nements état étrangère politique commun 1980 TOUTES ANNÉES CONFONDUES ANNÉES 60 ANNÉES 60 ANNÉES 70 ANNÉES 80 ANNÉES 90 DEPUIS 2000termes de 1980
  21. 21. FRANCE-ALLEMAGNE : 50 ANS DE MOTS Les 25 termes les plus utilisés dans les discours de l’amitié franco-allemande DISCOURS FRANÇAIS DISCOURS ALLEMAND nécessaires traité aité allemand 52 21 république échanges français ançais vue défense Allemagne langue prog programme dévelop- elop- éducation pement ministre entre organisation gouver- plan domaine coopé coopération pays pays a nements état étrangère angère politique commun 1980 TOUTES ANNÉES CONFONDUES ANNÉES 60 ANNÉES 60 ANNÉES 70 ANNÉES 80 ANNÉES 90 DEPUIS 2000rollover sur un terme
  22. 22. REVENIR À LA LISTE DE MOTS Défense DISCOURS FRANÇAIS 62 28 DISCOURS ALLEMAND VOIR LES MOTS ASSOCIÉS AJOUTER UN CONTEXTE 4 POLITIQUE 2 ÉCONOMIQUE 1965 1965 5691 1970 1970 0791 1975 1975 5791 1980 1980 0891 1985 19855891 1990 1990 0991 1995 1995 5991 2000 2000 0002 2005 2005 5002 2010 2010 0102 EUROPÉEN 2 INTERNATIONAL 4clic sur un terme > vue de son historique
  23. 23. REVENIR À LA LISTE DE MOTS Nucléaire DISCOURS FRANÇAIS 52 21 DISCOURS ALLEMAND VOIR LES MOTS ASSOCIÉS AJOUTER UN CONTEXTE 4 POLITIQUE 2 ÉCONOMIQUE 1965 1965 5691 1970 1970 0791 1975 1975 5791 1980 1980 0891 1985 19855891 1990 1990 0991 1995 1995 5991 2000 2000 0002 2005 2005 5002 2010 2010 0102 EUROPÉEN 2 INTERNATIONAL 4Affichage des mots associés
  24. 24. Tests sur deschemins utilisateurs Affiner les intentions Valider les design Compléter les datas/infos
  25. 25. FRANCE-ALLEMAGNE : 50 ANS DE MOTS Explorez les 25 termes les plus forts de la relation franco-allemande depuis 1963 DISCOURS FRANÇAIS DISCOURS ALLEMAND projet avenir problème monsieur respon- partenaire sabilité politique intérêt coopération effort relation domaine question cadre travail discussion ministre décision pays accord sujet situation mesure objectif gouver- plan nement 2012 années 60 années 70 années 80 années 90 depuis 2000 TOUTES ANNÉES Sources et méthodologieécran de départ : tous les termes, toutes les années
  26. 26. REVENIR À LA LISTE DE MOTS défense DISCOURS FRANÇAIS 22 24 DISCOURS ALLEMAND TERMES ASSOCIÉS politique européenne de sécurité et de défense domaine pays coopération COMPRENDRE LE CONTEXTE ministère création coopération franco-allemand sécurité politique INTERNATIONAL Giscard Hollande POLITIQUE de Gaulle Pompidou d’Estaing Mitterrand Chirac SarkozyTendance politiquedu parti au pouvoirFRANCE 6Gauche e DroiteALLEMAGNE 4Centre gauche DroiteDirigeant politique 2FRANCEPrésident de la République 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010ALLEMAGNEChancelier fédéral 2 ÉCONOMIQUE 4 EUROPÉEN 6 Erhard Brandt Schmidt Kohl Schröder Merkel Adenauer Kiesinger Sources et méthodologie
  27. 27. REVENIR À LA LISTE DE MOTS gouvernements DISCOURS FRANÇAIS 16 12 DISCOURS ALLEMAND TERMES ASSOCIÉS politique européenne de sécurité et de défense domaine pays coopération COMPRENDRE LE CONTEXTE ministère création coopération franco-allemand sécurité politique INTERNATIONAL 1 re élection du Parlement 27 POLITIQUE européen au suffrage Traité de Traité universel direct Maastricht de Nice 25 ÉCONOMIQUE Signature des Traité Traité de accords de Schengen d’Amsterdam Lisbonne 6 EUROPÉEN 15 Nombre d’Etats 4 12membres de l’Union 10 9européenne. 26 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2 4 6 Sources et méthodologie
  28. 28. REVENIR À LA LISTE DE MOTS gouvernements DISCOURS FRANÇAIS 16 12 DISCOURS ALLEMAND TERMES ASSOCIÉS politique européenne de sécurité et de défense domaine pays coopération COMPRENDRE LE CONTEXTE ministère création coopération franco-allemand sécurité politique INTERNATIONAL Guerres et Fin de la Guerre froide Réunification allemandeconflits majeurs. Révoltes Fin de Démantèlement Attentats du étudiantes la Détente Tchernobyl de l’URSS 11 septembre POLITIQUE 6 ÉCONOMIQUE 4 EUROPÉEN 2 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2 4 6 Viet Nam Afghanistan Golfe Kosovo Irak Yougoslavie Libye Sources et méthodologie
  29. 29. E-réputation : derrière les mots- 219 articles publiés entre 2002 et 2013= corpus de 346789 mots- extraction terminologique des termes “saillants”= comparaison de la fréquence d’occurrence /corpus journalistique de plus de 10 millions de mots
  30. 30. +Outils sémantiques Journalisme Editorialisation
  31. 31. Droit Notoriété Réseau à l’oublin: social E-commerce Réputation Oubli numérique numérique société données outil Veille image compte droit client photo forum marque profil produit servicebuzz Déréfé- rencement 3 on- Criselité médiatique pratique 3 2 réseau 1 internaute Responsabilité09 2010 2011 2012 amende Usurpation Badsabilité » en 2008ance de la protection d’identité buzz mériques, hébergeur,oit de réponse…) confiance Crise affaire médiatique vie privée Méthodologie Légende
  32. 32. derrière les motsLa réputation numérique est une problématique digitalemajeure. Une cartographie sémantique a permis de faireémerger la richesse des domaines qu’elle recouvre.Plongée dans sa diversité. Notoriété Droit à l’oubli Bad buzz 1 2 3 1 2 3 1 2 3Réputation Réseau e.commerce Oubli Déréfé- Veille Usurpation Respon- Crisenumérique social numérique rencement d’identité sabilité médiatique1 000 3 3 3800 2 2600 2400 1 1200 10 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 La croissance des trois sous-thématiques Fortement installé dés 2007, le « déréféren- Le pic de « responsabilité » en 2008 est équilibrée, même si « réseau social » cement » continue à bénéficier d’une très témoigne de l’importance de la protection et « e-commerce » bénéficient de la plus forte croissance. La « veille » augmente, des données (traces numériques, hébergeur, forte progression depuis 2009. elle, sensiblement depuis 2010. confidentialité, droit de réponse…) Justice antifiés Les mots sont qu nces dans cure en nombre d’oc s par thème. le corpus et trié L’e-reputation s’inscrit dans un cadre juridique en pleine construction. La forte occurrence des mots « usurpation » et « diffamation » s’explique, en partie, par leur référence à une personne physique ou morale déterminée ou déterminable. Ils forment, pour les individus, les premiers risques identifiés sur la Toile.
  33. 33. Droit Notoriété Réseau à l’oubli E-réputation : social E-commerce Réputation Oubli numérique numériquederrière les mots sociétéLa réputation numérique est une problématique digitale données outil Veille imagemajeure. Une cartographie sémantique a permis de faireémerger la richesse des domaines qu’elle recouvre. comptePlongée dans sa diversité. droit client photo forum marque profil produit service Notoriété Droit à l’oubli Bad buzz Déréfé- rencement 1 2 3 1 2 3 1 2 3Réputation Réseau e.commerce Oubli Déréfé- Veille Usurpation Respon- Crisenumérique social numérique rencement d’identité sabilité médiatique pratique 1 000 3 3 3 800 2 2 600 2 400 réseau 1 1 200 1 internaute Responsabilité 0 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 amende Usurpation Bad La croissance des trois sous-thématiques est équilibrée, même si « réseau social » Fortement installé dés 2007, le « déréféren- cement » continue à bénéficier d’une très Le pic de « responsabilité » en 2008 témoigne de l’importance de la protection d’identité buzz et « e-commerce » bénéficient de la plus forte croissance. La « veille » augmente, des données (traces numériques, hébergeur, forte progression depuis 2009. elle, sensiblement depuis 2010. confidentialité, droit de réponse…) confiance Crise affaire médiatique vie privée Justice antifiés Les mots sont qu ces dans ren en nombre d’occupar thème. s Méthodologie Légende le corpus et trié Cette datavisualisation a été réalisée sur la base d’un corpus de 219 articles traitant L’e-reputation s’inscrit dans un cadre juridique en pleine construction. La forte occurrence des mots « usurpation » et « diffamation » s’explique, en partie, par leur référence à une personne physique ou morale déterminée de l’e-réputation, publiés en ligne entre 2002 et 2013 : ils représentent un ensemble de 346 789 mots. Une analyse sémantique du corpus a fait émerger les mots les plus Thème ou déterminable. Ils forment, pour les individus, les premiers risques identifiés sur la Toile. récurrents, communs à trois grands thèmes – notoriété, bad buzz et droit à l’oubli. Un calcul de proximité a permis de les « localiser » entre thèmes et sous-thèmes. L’épaisseur mot dius dé ff des liens venant signifier leur proximité par rapport aux uns et aux autres. Enfin, la tailleur an hé am Sous- pe hy ni m pa mot on be des mots et des bulles (sous-thèmes) correspond à leur importance dans le corpus. p gr re es rs siq at thème av ti ym rg on u em co in io ur on oc eu ju n e ur ne e at mot en at re r s t 121 120 117 84 74 74 68 61 50 40

×