Your SlideShare is downloading. ×
Samia ghali internet planche
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Samia ghali internet planche

335
views

Published on

Mes propositions pour Marseille - Samia GHALI

Mes propositions pour Marseille - Samia GHALI

Published in: News & Politics

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
335
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Marseille est notre destin commun. Je vous propose de prendre notre avenir en main.
  • 2. J’ai décidé d’être candidate à la mairie de Marseille. J’en mesure toute la responsabilité car derrière les belles images du MUCEM ou du Vieux-Port rénové, je sais que la réalité de la vie quoti­ dienne des Marseillaises et des Marseillais est bien différente. Marseille s’appauvrit chaque jour davantage. Le chômage frappe des familles entières. Le décrochage scolaire fait des ravages chez les jeunes. Les désil­ lusions, l’incivisme, l’insécurité et la violence ne font qu’augmenter. Nos espaces publics sont sales, dégradés et mal entretenus. Des quartiers entiers ont été abandonnés et se sont ghettoïsés, la fracture nord-sud n’a cessé de s’aggraver. Aujourd’hui, c’est toute la ville qui en paie les conséquences. Il est urgent d’agir. Il est temps de faire preuve de courage et de volonté politiques, d’autorité et de justice. Je veux être le maire qui propose une vision ambitieuse pour demain. Nous devons construire une ville moderne et intelligente, qui saura fédérer les énergies et les initiatives, trop longtemps bridées par une gestion municipale qui n’a pas su anticiper les grands défis sociaux et économiques, clima­tiques et numériques. Nos écoles doivent redevenir celles de la Ré­publique, capables de former les citoyens res­ponsables de demain. L’emploi et le dévelop­pement économique doivent être soutenus par l’investissement et l’innovation. Nos transports doivent enfin être à la hauteur du territoire de la 2e ville de France. La recon- quête de notre centre-ville, doit être une priorité absolue. La sécurité, le retour à l’ordre doivent être posés comme une exigence. Nos services publics doivent être soutenus et adaptés aux Gouverner Mars eille autrement Marseilledoitsortirenfindescompro- mis qui l’étouffent, des arrangements et des passe-droits qui la rongent, de l’immobilisme et de l’inertie qui la pa- ralysent. Nous avons besoin de choix clairs, justes, équitables et transpa- rents pour rétablir la confiance entre les Marseillais et ceux qui les repré- sentent. Marseille a besoin de courage et de volonté politiques Je démissionnerai de mon poste de sé- natrice pour être maire à plein temps . Je réunirai les 8 maires de secteur une foisparmois,qu’ilssoientdedroitecomme de gauche, pour suivre au plus près les dossiers de tous les arrondissements. Je créerai une commission de contrôle et de transparence de la vie municipale, pré- sidée par une personnalité de la vie civile. Je renforcerai la démocratie participative en donnant la parole aux habitants : référendum local, organisation d’Assises de la ville. Je créerai une charte qualité pour l’amélio- ration du service public municipal : accueil de la population, délais de réponses aux cour- riers, rapidité de traitement des dossiers… Mes propositions 1 3 4 5 2 Toutes mes propositions sur samiaghali 2014.fr nouveaux enjeux de la ville et des citoyens. Enfin, notre jeunesse doit pouvoir se former, se divertir et s’épanouir dans les meilleures conditions, avec de réelles perspectives d’avenir professionnel. Alors, nous pourrons espérer vivre dans une ville équitable et solidaire, paisible et mo­derne, ouverte et accueillante, ambitieuse et conqué- rante. Une ville où, quel que soit l’endroit où l’on vit, chacun dispose des mêmes chances et a droit aux mêmes espérances. Être maire de Marseille est une exigence de tous les instants. Aussi, si je suis élue, je démission­ nerai de mon mandat de sénatrice pour me consacrer exclusive­ment à ma ville. Je veux être le maire qui rétablira la confiance, restaurera la proximité avec les Marseillais et replacera l’humain au cœur de la politique. Samia GHALI
  • 3. Le pari de l’emploi et de l’entreprenariat DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI J’organiserai à Marseille, le 1er Forum mondial de l’économie portuaire avec les armateurs mondiaux, les croisièristes, l’industrie portuaire, les entreprises maritimes, un workshop… afin de renforcer son attractivité à l’international. Je mettrai en œuvre le programme « Objec­ tif naval », pour faire de Marseille, autour de la forme 10 notamment, la plus-grande plate- forme méditerranéenne de réparation navale. Je créerai « Horizon Marseille » : pôle d’ac- cueil pour les croisiéristes avec prise en charge à la descente des bateaux, implan- tation d’un bureau de l’Office du tourisme, d’une station de taxi, organisation de navettes vers le centre-ville, l’Estaque et les Goudes... Je créerai un Institut international de for­ mation professionnelle du tourisme d’enver- gure européenne, en charge de la qualification du personnel d’accueil, des commerçants, des hôteliers et des professionnels du tourisme. Je créerai un quartier dédié à l’économie numérique. Je mettrai en place un programme muni­ cipal de soutien et d’accompagnement au développement de l’économie verte, so­ ciale et solidaire. Je développerai un plan « Marseille, ville intelligente et connectée » : accès wi-fi gra- tuit sur l’espace public, création d’espaces publics numériques, services en ligne, libé- ralisation des données (open-data), encoura- gement au logiciel libre, expérimentation du Marseille est endettée à hauteur de 1,8 milliards d’euros. Malgré une situation géogra- phique exceptionnelle et le savoir-faire de nos entreprises, notre économie tourne au ralenti et le chômage ne cesse d’augmenter. Pour gagner le pari de l’emploi, Marseille doit s’appuyer sur ses atouts : port et activités portuaires, réparation navale, tourisme, commerce, échanges internationaux. Elle doit faire le pari de l’innovation en dévelop- pant les secteurs de l’économie numérique et de l’économie verte et solidaire. Je créerai un Pôle d’excellence des métiers de l’économie de la mer : activités de haute tech- nologie liées à la croissance bleue, activités de plaisance et de nautisme, la pêche, la sécurité côtière, l’aquaculture, la formation aux métiers de la mer.   J’impulserai la création d’un Centre de for­ mation professionnelle accélérée des métiers de la mer . Je mettrai en œuvre un Plan municipal de revitalisation commerciale du centre-ville (PMRCCV) avec le lancement d’un grand concours international d’architecture et d’amé- nagement urbain.   Je créerai la Chambre de commerce et d’industrie de la Méditerranée, pour le déve- loppement de nos relations commerciales avec les pays de l’arc méditerranéen.   Je mettrai en place une Charte de la vie nocturne. mobilier urbain intelligent, encouragement au développement du co-working et télé-travail. Je créerai l’« Agence de développement économique, numérique et touristique » de Marseille  pour notre promotion à l’international. Je mettrai en place les « Jumelages de l’emploi » en créant des relations bilatérales avec les villes du Monde qui recrutent : déve- loppement de filières, aides à la formation et à l’installation à l’international. Je renforcerai et dynamiserai les actions des missions locales en direction des jeunes. 1 1 1 4 3 3 4 4 5 5 6 2 2 2 3 Mes propositions Toutes mes propositions sur samiaghali 2014.fr Commerce et tourisme Port et activités portuaires Les nouvelles économies
  • 4. Donnonstoutes les chances à nos enfants Ledroit devivreensécurité ÉDUCATION ET PETITE ENFANCE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ J’augmenterailenombredeplacesencrèches municipales et adapterai les amplitudes ho- raires aux attentes des parents qui travaillent. Je lancerai un programme pluriannuel de réhabilitation des écoles, des centres so- ciaux et des centres aérés. J’ouvrirai l’accueil des enfants dès 3 ans dans les centres aérés.   Je renforcerai les pratiques culturelles et spor­ tives dans les écoles primaires, grâce au pro- gramme « Carte blanche à l’école ».   L’éducation est la base de toute construction personnelle. La scolarité, l’apprentis- sage des connaissances conditionnent notre futur et notre vie d’adulte. Nos places de crèches sont insuffisantes et nos écoles n’offrent pas toujours des conditions d’ac- cueil dignes. Le décrochage scolaire fait des ravages, ici plus qu’ailleurs. Je propose que Marseille redevienne pour ses enfants, la Cité des chances et des possibles. Il y a un an, je lançais un cri d’alarme face à la situation dramatique de Marseille en matière de sécurité. La lutte contre l’insécurité, le respect de l’espace public, le recul des incivilités sont aussi l’affaire de la municipalité, qui doit prendre toute ses respon- sabilités. La tranquillité des citoyens de Marseille appelle une réponse globale qui doit conjuguer la sécurité, la prévention, l’éducation, le social et l’urbanisme. Je ferai ouvrir les écoles jusqu’à 19 heures dans les zones en difficulté et développerai des ac- tions de soutien scolaire. 1 1 5 2 2 3 3 4 4 6 5 Mes propositions Mes propositions Je doublerai les effectifs de la police muni­ cipale pour qu’elle soit présente sur tous les secteurs de la ville. Je créerai une police municipale de nuit. J’ouvrirai une « Antenne municipale de la sé­ curité et de la tranquillité publique » dans cha- cun des 8 secteurs de la ville regroupant des agents de la police municipale, de la police des parcs et jardins publics, de la police des empla- cements, du service d’enlèvement des épaves. La sécurité, est un droit élémentaire que la République doit garantir à ses citoyens. Je généraliserai le dispositif de vidéo-sur­ veillance sur tous les secteurs de Marseille. Je présiderai personnellement les réunions du Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance. Je développerai en partenariat avec le minis­ tère de la Justice, les travaux d’intérêt général pour les délits mineurs. Toutes mes propositions sur samiaghali 2014.fr 26% des écoliers marseillais sont en décrochage scolaire. Jusqu’à 50 % dans certains quartiers. Il manque 4 000 places en crèche.
  • 5. Rattraper notre retard et modifier nos usages CIRCULATION ET TRANSPORTS Je prolongerai le métro de Capitaine Gèze jusqu’à l’Hôpital nord. Je prolongerai le métro de Sainte-Margue- rite - Drômel jusqu’à Saint-Loup. Je prolongerai le tramway de la place Cas- tellane jusqu’à Sainte-Marguerite. Marseille est la ville la plus embouteillée de France. Pour changer les habitudes, nous avons besoin de transports collectifs performants, sûrs et adaptés aux enjeux de la 2e ville de France. Dans le cadre d’un projet métropolitain équilibré et soutenu par l’Etat, je propose un « Plan mobilité transports » programmé sur douze ans, pour retrouver une ville plus fluide et moins polluée. Je prolongerai le tramway d’Arenc jusqu’à Saint-Henri pour desservir la zone franche en passant par le lycée Saint-Exupéry. Je réaliserai une ligne de tramway, de la Blancarde jusqu’à la Capelette en utilisant les voies existantes. 1 6 10 4 5 2 3 7 11 12 13 8 9 Mes propositions Toutes mes propositions sur samiaghali 2014.fr J’aménagerai des voies de bus en site propres, sur la future L2, qui part de Frais-Val- lon jusqu’à Capitaine Gèze.  Je finaliserai la dessertes de nos uni­ versités de Luminy, Château-Gombert et Saint-Jérôme par des bus en site propres  Je créerai une véritable desserte ferro­ viaire expresse entre Marseille et l’aéroport Marseille-Provence.  Je réaliserai le boulevard urbain sud, pour désengorger les quartiers sud, en réservant une voie pour les bus en site propre. Je créerai des parkings-relais surveillés et sécurisés aux entrées de la ville et aux termi- nus des métros et tramways. Je développerai des modes de transports doux : voies dédiées, piste cyclable de l’Estaque aux Goudes, stations de vélos dans les points stratégiques de la ville, voi- tures électriques, co-voiturage. J’implanterai des parkings à vélos aux abords des parkings-relais. J’ouvrirai le métro jusqu’à 2 heures du matin toute l’année. 20ans de retard sur le développement des transports collectifs. Des quartiers enclavés et des noyaux villageois isolés faute de transport. Une économie ralentie et pénalisée dans son développement.
  • 6. Soifde culture CULTURE La culture doit faire partie du quotidien de chacun d’entre nous car elle est nécessaire à l’ouverture d’esprit, à la découverte et à l’épanouissement. Je souhaite moderniser et diversifier l’offre culturelle, soutenir les acteurs de la culture, favoriser la création, rendre la culture accessible au plus grand nombre et valoriser notre patrimoine et nos traditions. Marseille mérite enfin une politique culturelle ambitieuse avec une programmation pour toutes les envies et des équipements à la hauteur. 1 2 3 5 6 4 Mes propositions J’instaurerai la gratuité des musées et des lieux d’exposition municipaux pour les écoles et les centres aérés ainsi que le 1er dimanche de chaque mois pour tous. Je consoliderai la gestion des lieux cultu­ rels par la signature de conventions triennales. Je créerai les « Maisons des cultures et des générations » dans chaque secteur de la ville : médiathèque, lieux d’expositions, locaux pour la pratique du théâtre, de la danse, de la mu- sique… pour toutes les générations. J’affirmerai l’attractivité culturelle de la ville : création d’une biennale d’art contemporain, d’un Festival des arts de la culture urbaine… Je créerai un Conseil de développement culturel pour permettre la mise en œuvre d’un Agenda 21 culturel. Je créerai une Commission municipale du patrimoine pour protéger et valoriser notre patrimoine. Toutes mes propositions sur samiaghali 2014.fr Construire laville de demain URBANISME, LOGEMENT, CADRE DE VIE Etre maire, c’est à la fois s’occuper du présent et construire l’avenir. C’est proposer une vision de la ville sur les 20 prochaines années. Je veux bâtir une ville moderne, intelligente, durable et solidaire, qui anticipe les enjeux urbanistiques, économiques, sociaux, culturels et climatiques. 1 2 3 4 5 Mes propositions Je lancerai un appel à projets auprès d’ar­ chitectes et d’urbanistes de renommée inter­ nationale, afin de définir un « Schéma directeur d’urbanisme et d’aménagement urbain » de la ville à l’horizon 2025. Je créerai un Etablissement foncier muni­ cipal, pour anticiper les mutations foncières et assurer une maîtrise foncière, pour le loge- ment, les équipements publics et les activités économiques. Je ferai appliquer la loi SRU pour renforcer et rééquilibrer la politique du logement aidé sur l’ensemble du territoire municipal. Dans le cadre de la création de la métropole, je demanderai la compétence municipale en ma­ tière de propreté et d’entretien de la voirie afin d’assurer une gestion de proximité et permettre un contrôle du travail plus efficace. Je lancerai le programme « Faire respirer Mar­ seille » : création d’espaces verts de proximité, plantation d’arbres, végétalisation des toits et des murs, développement de l’agriculture urbaine et les circuits courts, transformation de friches et parcelles abandonnées en jardins partagés. J’installerai en ville des toilettes publiques, propres et sécurisées. Je suivrai personnellement les dossiers ANRU pour accélérer les réhabilitations et éviter toutes les pertes de crédits alloués par l’Etat. Je mettrai en œuvre un « Plan lumière » pour améliorer l’éclairage public et valoriser le patrimoine marseillais. des Marseillais sont aujourd’hui éligibles au logements sociaux, qu’ils habitent au sud, au nord, au centre ou à l’est de la ville. 80% dossiers de demande de logements sociaux sont en attente. 35000 6 7 8
  • 7. Une villeplus humaine et plus solidaire PRÉCARITÉ ET EXCLUSION Je renforcerai le soutien de la ville au SAMU social et aux structures d’accueil et d’hébergement. Je signerai des conventions triennales entre la municipalité et les associations travail- lant auprès des populations les plus fragiles. Je développerai les campagnes de pré­ vention et d’information à destination des enfants scolarisés (tabac, alcool, maltraitance, sensibilisation aux addictions, à l’utilisation des nouvelles technologies, nutrition, etc.)  Je mettrai en œuvre une veille municipale de lutte contre toutes les formes de dis­ crimination ainsi qu’un programme d’actions concerté avec les associatons. Dans une ville où plus d’un habitant sur quatre vit en dessous du seuil de pauvreté, nous devons lutter contre toutes les formes d’exclusion et de discrimination. Notre ville doit être fière de sa solidarité envers les plus démunis. L’engagement municipal dans ses programmes de prévention et de santé doit être une priorité. Je mettrai en place, en lien avec les asso­ ciations, un plan municipal d’accueil, de suivi sanitaire et d’accompagnement social des familles roms. Je mettrai des locaux municipaux à dispo­ sition pour des permanences sanitaires et mé- dicales pour les personnes les plus démunies. 1 5 6 2 4 3 Mes propositions des Marseillais vivent en dessous du seuil de pauvreté 28% Marseille, une ville pour toutes les générations SENIORS Dès mon élection, je lancerai le Programme « Senioris - » dont l’objectif sera de placer les personnes âgées au cœur de chaque politique municipale. Santé, transports, logement, culture, sport,… Après un audit et un travail de concer- tation avec les seniors, je mettrai en œuvre un important dispositif adapté aux modes de vie des seniors d’aujourd’hui. Je mettrai en place des actions de prévention et de santé, ainsi que le dispositif « Marseille écoute » afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et dépendantes (grâce à un abonnement à un service d’assistance et aux nouvelles technologies) et pour permettre leur au- tonomie. Etre senior aujourd’hui n’a plus la même signification qu’il y a 20 ou 30 ans. Pour beaucoup, la retraite est le commencement d’une nouvelle vie où le temps libre doit permettre de s’occuper de sa famille mais aussi de se cultiver, se rencontrer, d’être utile aux autres. Marseille doit s’adapter à cette évolution et intégrer la place des per- sonnes seniors dans toutes ses politiques. 1 3 4 5 2 Mes propositions J’encouragerai la mixité intergénérationnelle grâce à la promotion de logements intergénéra- tionnels multifonctionnels (une crèche, un club des seniors, un restaurant, des locaux d’activi- tés pour toutes les générations,…) et les colo- cations seniors/jeunes. Je lancerai des cours d’informatique pour que les seniors restent connectés au monde moderne. J’implanterai des parcours santé « gym douce » dans les parcs publics et sur certaines plages de la ville. Marseille a pris un retard considérable concernant la prise en charge des han- dicaps : logement, éducation, emploi, transport, loisirs, soins… Je souhaite que chacun, quel que soit son handi- cap, trouve sa place dans notre ville et puisse y vivre normalement.  Je créerai un Observatoire municipal du handicap. Je mettrai en œuvre, en partenariat avec les associations, un plan d’action pluriannuel : aménagements urbains, accessibilité aux équipements publics, aux écoles, aux modes de transport, aux logements… Handicap : relever le défi
  • 8. SPORT ET LOISIRS Je lancerai un programme de rénovation des équipements sportifs municipaux. J’engagerai un plan « Urgence piscines ». Les fermetures programmées seront annulées et un programme de réhabilitation sera lancé. L’amplitude horaire d’ouverture des piscines sera élargie. Je créerai et remettrai en état les petits équipements sportifs de proximité à accès libre (mini-stades de foot, de basket, spot VTT et rollers). Je signerai des conventions d’objectifs trien­ nales avec les principaux clubs sportifs de la ville. Au-delà des bienfaits physiques, le sport est une formidable école de la vie. Goût de l’effort, respect des règles, dépassement de soi, esprit d’équipe, le sport véhicule des valeurs pédagogiques et de partage importantes. Il constitue un élément essen- tiel du lien social et du bien-vivre ensemble. Les Marseillais, quelles que soient les générations, doivent pouvoir profiter d’équipements de loisirs à la hauteur des atouts naturels offerts par la ville. Je mettrai en place l’organisation de stages « sport-découverte » pour les jeunes pendant l’été. 1 5 2 3 Mes propositions des piscines sont fermées parce que les travaux d’entretien ne sont pas réalisés. Beaucoup de nos stades et de nos gymnases sont dégradés. 46% Achacun son sport ! Priorité jeunesse JEUNESSE La jeunesse marseillaise ne demande qu’à s’épanouir, qu’à étudier et se divertir dans sa ville. A nous de lui en donner les moyens. Je souhaite être le maire qui va permettre aux jeunes de bien vivre leur ville et de s’y projeter pour construire leur projet de vie. 1 2 3 4 5 Mes propositions Toutes mes propositions sur samiaghali 2014.fr 4 J’instaurerai la gratuité des transports collectifs (métro, tramway, bus) pour les moins de 26 ans, qui sont scolarisés ou en formation. Dans les 6 mois de mon élection, j’organi­ serai des « Etats généraux de la jeunesse » pour enfin construire avec les jeunes une dy- namique et des actions en matière de loisirs, de divertissements, d’animations et de vie noc- turne dans notre ville. Je créerai le Kiosque jeunes, l’espace dé­ dié à la Jeunesse : lieu de rencontres entre jeunes, d’infos pratiques, d’expo, pour boire un café, lire la presse, surfer sur internet, trouver un job-étudiant, un logement ou une formation. Je créerai la bourse initiative jeunes, pour aider au développement de projets conçus et réalisés par les jeunes : projets pour ani- mer et améliorer la vie d’un quartier ; projets d’une première production culturelle, musicale, court-métrage, danse, théâtre, vidéo ; projets d’échanges et d’actions humanitaires. Je créerai le Conseil municipal des jeunes. Il aura un rôle consultatif lors des conseils mu- nicipaux et sera force de proposition pour des initiatives municipales en direction des jeunes.
  • 9. Contactez- nous sur le site samiaghali 2014.fr Les 13 et 20 octobre 2013 je vote Primaires citoyennes pour Marseille organisées par le Parti socialiste Qui peut voter ? Tous les Marseillais inscrits sur les listes électorales. Quand voter ? Le 13 octobre (1er tour) et 20 octobre (2e tour), dans les deux cas de 9h à 19h. Où voter ? Rendez-vous dans le bureau de vote de votre arrondissement : 1er arrondissement• Maison de quartier Dugommier • 12, boulevard Dugommier 2e arrondissement• CLSH des Martégales • 13, rue des Martégales 3e arrondissement• AIL Belle de Mai (Association des amis de l’instruction laïque) • 3, rue Jean Cristofol 4e arrondissement• Salle Vallier • 90, boulevard Boisson 5e arrondissement• Salle Vallier • 90, boulevard Boisson 6e arrondissement• Fédérationdu PS • 58, rue Montgrand 7e arrondissement• Maison de quartier des Lices • 12, rue des Lices 8e arrondissement• Maison des Sports • Place Bonnefon 9e arrondissement• Gymnase Dessautel • 113, Chemin Joseph Aiguier 10e arrondissement• Gymnase Pont de Vivaux • 113, Boulevard Romain Rolland 11e arrondissement• Gymnase Marcel Forbin • 286, boulevard Saint-Marcel 12e arrondissement• Gymnase Caillols • angle rue Sauge 13e arrondissement• Gymnase de la Rose Bégude • 84,Avenue de la Croix rouge 14e arrondissement• C.A Sainte-Marthe • 2 rue Berthelot 15e arrondissement• Maison municipale d’arrdt La Calade • bd Ledru Rollin 16e arrondissement • CAQ Saint-André• 11 place Labro Nepasjetersurlavoiepublique–Créditsphotos :Marseilleuniedunordausud–YohanneLamoulère–Fotolia MODED’EMPLOI Et n’oubliez pas de vous munir de votre pièce d’identité et de votre carte d’électeur.