Your SlideShare is downloading. ×
Lecture 1 La phrase dans tous les sens (1)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Lecture 1 La phrase dans tous les sens (1)

1,657
views

Published on

French Grammar, MML Cambridge

French Grammar, MML Cambridge

Published in: Education

0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,657
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Ne pas confondre * le pronom démonstratif ce (mis pour cela), placé également immédiatement avant un verbe et qui peut être élidé  : -      c'est la même chose... -      ce sont des mots...   * l' adjectif démonstratif ce qui accompagne toujours un substantif .
  • Transcript

    • 1. Analyse grammaticale et stylistique
      • La phrase dans tous les sens ( 1 et 2)
      • Les temps du pass é (3)
      • Les registres (4)
    • 2. Contenu Grammatical(1)
      • Les notions grammaticales de base:
        • savoir d écouper une phrase en constituants
      • La distinction COD/COI
      • La phrase complexe (vs. la phrase simple)
      • La complexification de la phrase
        • La phrase complexe: les subordonn ées relatives
    • 3. Objectifs
      • Développer sa capacité à s’exprimer à l’écrit et à l’oral.
      • Développer sa capacité à analyser la syntaxe de façon plus critique.
      • Comment rendre une phrase simple complexe.
        • comment rendre une phrase plus expressive.
        • apprendre à manipuler les pronoms relatifs.
    • 4. Les formes verbales Manger, boire, dormir,avoir, etc .
      • Auxiliaires
        • ê tre, avoir
      • Semi-auxiliaires
        • devoir, pouvoir, falloir, savoir, vouloir, laisser
        • Elle doit/veut/peut venir ce soir (= SA + infinitif)
      • Verbes pronominaux
      • se demander, se laver, se parler, se f âcher, se marier, etc.
        • r éflexif :
        • Il se lave/rase/coiffe
        • réciproque :
        • Ils s’aiment/se d étestent/se regardent
        • idiomatique :
        • Je m’ennuie pendant le cours de grammaire et souvent je m’endors
      • Les tournures impersonnelles
      • il faut, il est utile de, il s’agit de, il importe de, etc
      • Il s’agit dans le texte d’ évaluer l’impact de la francophonie au niveau international
      • Le texte s’agit d…*
    • 5. Les adjectifs: ils modifient un nom
      • Qualificatifs
        • Grand, petit, blanc, ancien, etc.
      • D é monstratifs
      • ce, cet, cette, ces
      • Possessifs
      • Mon, ton, son, ma, ta, sa, mes, tes, ses
      • Ce livre est mon ancien livre.
      • Interrogatifs
      • quel, quelle, qui, quoi, o ù , quand, comment
    • 6. Les pronoms: ils remplacent un nom
      • Personnels
        • Je, me, m’, moi, tu, te, t’, toi… y, en, etc.
      • Possessifs
      • le mien, le tien, le sien, la mienne, les miens, les tiennes, les siennes, etc.
      • Num éraux
        • Ordinaux :
        • premier, deuxi è me, etc.
        • Cardinaux :
        • un, deux, etc.
      • D é monstratifs
        • c’, ce, celui, celle, ceux, celles, ceci, cela, celui-ci, celle-l à, etc.
      • Relatifs
        • Qui, que, lequel, laquelle, lesquel(le)s, duquel, desquel(le)s, don’t, etc.
    • 7. Attention : ne pas confondre l’adjectif et le pronom d é monstratif
      • * le pronom démonstratif ce (mis pour cela), placé immédiatement avant un verbe et qui peut être élidé :
      • -      c'est la même chose...
      • -      ce sont des mots...
      •  
      • * l’adjectif démonstratif ce qui accompagne toujours un nom :
          • ce livre
    • 8. Attention : ne pas confondre l’adjectif et le pronom possessif
        • Adjectif et pronom possessif (1 ère et 2ème personne du pluriel)
        • C’est notre voiture
          • notre = adjectif
        • Oui, c’est la n ô tre
          • la n ô tre = pronom
    • 9. Les conjonctions
      • Elles permettent de “joindre” 2 propositions (= clauses ) ind é pendantes
        • Mais, ou, et, donc… comme, lorsque, puisque, à moins que , à mesure que, etc.
        • Il aime les bananes.
        • Il d éteste les oranges.
        • Il aime les bananes mais il d éteste les oranges.
    • 10. Les pr épositions
      • À, de, par, pour, sans, avec, en, etc.
      • Les locutions* pr épositionnelles
      • À moins de, à cause de, par crainte de, à travers, etc.
        • La pr éposition est suivie d’un nom ou d’un pronom
      • * Une locution est une suite de mots séparés formant une seule unité de sens.
    • 11. L’adverbe
      • Fonction de l’adverbe ?
      • Il modifie… le verbe ? l’adjectif ? La phrase ?
      • le verbe
      • Il fait beaucoup de sport pourtant il dort mal.
      • l’adjectif
      • Samedi a été une très belle journée.
      • une phrase entière
      • Heureusement , il n’a pas plu cette semaine.
      • L’adverbe ne s’accorde jamais
    • 12. La phrase simple
      • S + V + Compl ément
      • Pierre mange une pomme
      • Le sujet est celui qui fait l’action ou ce dont on parle
      • L e verbe est le noyau de la phrase, il décrit ce que fait le sujet ou apporte des informations sur le sujet.
    • 13. Le compl ément
      • Il représente l’être ou la chose sur lesquels porte l’action ou l’état exprimés par le verbe.
      • Le verbe suivi d’un CO est appelé un verbe transitif , c’est à travers le verbe que l’action se transmet du sujet au CO.
      • Le chat mange la souris . Paul boit du lait . Il parle à son voisin .
      • Il existe des verbes qui se construisent sans CO, on les appelle des verbes intransitifs
      • C’est la rentrée, les cours reprennent. Les pommes tombent. J'arrive demain.
    • 14. Le compl ément
      • DIRECT = COD
      • Pierre mange une pomme
      • INDIRECT = COI
      • Pierre parle à Paul
    • 15. ATTENTION
      • Dans le cas des verbes transitifs, il est crucial lorsque vous apprenez de nouveaux verbes d’apprendre lorsqu’il y en a les prépositions qui les suivent !
      • Dans de nombreux cas, les verbes ne sont pas suivis de la même préposition en français et en anglais (ex : to depend on , dépendre de ) ; dans d’autres cas le verbe est suivi d’une préposition dans une langue mais pas dans l’autre : to wait for someone, attendre quelqu’un .
    • 16. Moyens de rendre la phrase complexe
      • La juxtaposition
      • L’amitié, l’amour, le courage sont des valeurs essentielles.
      • Coordination
      • J’aime la philosophie mais je n’aime pas les maths.
      • Je suis venu car tu me l’as demandé
      • Subordination
      • Puisque je n’aime pas les maths, j’ étudie la philosophie.
    • 17. La phrase complexe: les subordonn ées relatives
        • J’ai vu un film , ce matin.
        • Le film était nul.
      • Le film que j’ai vu ce matin était nul.
        • La maison est moderne.
        • J’habite dans la maison depuis 2 mois.
        • La maison dans laquelle j’habite depuis deux mois est moderne.
    • 18. LES PRONOMS RELATIFS SUJET qui COI COD que Prep +art d éfini + quel(le)(s): Pour lequel/laquelle/lesquelles Prep = à ou de Prep = de ( whose , of which ) dont Auquel, duquel À laquelle, de laquelle Auxquel(l)es Desquel(le)s À qui, de qui ( personne)
    • 19. QUI/QUE: pronom sujet et pronom compl ément
      • La personne que j’ai vue ce matin est astronaute.
      • = COD
      • J’ai vu une personne ce matin, cette personne est astronaute.
      • La personne qui marche au loin est astronaute.
      • = sujet
      • Une personne marche au loin, cette personne est astronaute.
    • 20. LES COI
      • J’ai acheté le livre auquel il a fait référence. (faire référence à qque chose)
      • Il a fait référence à un livre (=COI).
      • J’ai acheté le livre en question.
      • Cela illustre les contradictions dans lesquelles s’enferme la France. (s’enfermer dans)
      • La France s’enferme dans des contradictions (=COI).
      • Cela illustre ces contradictions.
    • 21. A QUI?AUQUEL?DE QUI?DE LAQUELLE??? LES PRONOMS RELATIFS SUJET qui COI COD que Prep +art d éfini + quel(le)(s): Pour lequel/laquelle/lesquelles Prep = à ou de Prep = de ( whose , of which ) dont Auquel, duquel À laquelle, de laquelle Auxquel(l)es Desquel(le)s À qui, de qui ( personne)
    • 22. A QUI?AUQUEL?DE QUI?DE LAQUELLE???
      • J’ai écrit à un auteur. (écrire à qq1)
      • Il ne m’a jamais répondu.
      • L’auteur à qui j’ai écrit ne m’a jamais répondu.
      • L’auteur auquel j’ai écrit ne m’a jamais répondu.
      • Les amis pour qui/pour lesquels j’ai achet é ces cadeaux.
      • Je suis allé chez la mère de mon ami, laquelle habite à Paris
    • 23. ATTENTION A “PARMI” !
      • = EXCEPTION (parmi qui*)
      • Les Belges parmi lesquels nous travaillions.
      • The Belgians among whom we were working.
    • 24. DONT ou DUQUEL/DE LAQUELLE? LES PRONOMS RELATIFS SUJET qui COI COD que Prep +art d éfini + quel(le)(s): Pour lequel/laquelle/lesquelles Prep = à ou de Prep = de ( whose , of which ) dont Auquel, duquel À laquelle, de laquelle Auxquel(l)es Desquel(le)s À qui, de qui ( personne )
    • 25. DONT ou DUQUEL/DE LAQUELLE?
      • Si l’ant écédent = whose, of which on utilise quasi syst ématiquement dont
      • Paul whose brother plays basketball is studying economics.
      • Paul, dont le frère joue au basketball, fait des études d'économie.
      • Cas litigieux:
      • Le sujet dont nous avons discuté toute la soirée est très polémique.
      • Le sujet duquel nous avons discuté toute la soirée est très polémique.
    • 26. LES PRONOMS RELATIFS SUJET qui COI COD que Prep +art d éfini + quel(le)(s): Pour lequel/laquelle/lesquelles Prep = à ou de Prep = de ( whose , of which ) dont Auquel, duquel À laquelle, de laquelle Auxquel(l)es Desquel(le)s À qui, de qui ( personne)
    • 27. ‘ de’ dans une locution prépositionnelle
      • Je parle à propos d’ une fille (parler à propos de)
      • La fille est fran çaise
      • La fille à propos de laquelle je parle est française
      • La fille à propos de dont … = impossible !
      • La fille dont je parle…
      • L’avion à bord duquel nous sommes rentrés m’a paru en très mauvais état (à bord de).
    • 28.
      • Nous avons dû vendre la maison à l’intérieur de laquelle se trouvaient nos plus beaux tableaux.
      • = à l’intérieur de
      • Elle portait un blazer dans la poche duquel il y avait une lettre
      • = dans la poche de
    • 29. Aspect sociolinguistique:
      • C’est le livre dont je t’ai parl é
      • C’est le livre que * je t’ai parl é
      • L’ homme à qui j’envoie un message.
      • L’ homme que* j’envoie un message.
      • (envoyer un message à qq1)
    • 30. Exercice
      • Proposez une phrase complexe à partir des phrases suivantes :
      • 1. L’accident n’a pas fait de victimes. L’accident a pourtant été très violent.
      • L’accident…
      • 2. Le maire fait beaucoup d’efforts pour rendre la ville agréable. Personne ne connaît le maire .
      • Le maire…
      • 3. Je suis passé par l'autoroute du Soleil. L'autoroute du Soleil s'arrête à Saint-Etienne.
      • L'autoroute du Soleil…
      • 4. Claudia étudie dans une université. On a donné le nom de "Louis Lumière" à l’université.
      • Claudia étudie dans une université…
      • 5. Je te parle d’un livre. Ce livre est mon préféré.
      • Le livre…
    • 31.
      • L’accident n’a pas fait de victimes.
      • L’accident a pourtant été très violent.
      • L’accident qui n’a pas fait de victime a pourtant été très violent.
    • 32.
      • Le maire fait beaucoup d’efforts pour rendre la ville agréable. Personne ne connaît le maire .
      • Le maire que personne ne connaît fait beaucoup d’efforts pour rendre la ville agréable.
    • 33.
      • Je suis passé par l'autoroute du Soleil. L'autoroute du Soleil s'arrête à Saint-Etienne
      • L'autoroute du Soleil par laquelle/par o ù je suis passé s'arrête à Saint-Etienne.
    • 34.
      • Claudia étudie dans une université. On a donné le nom de "Louis Lumière" à l’université.
      • Claudia étudie dans une université à laquelle on a donné le nom de "Louis Lumière".
    • 35.
      • Je te parle d’un livre. Ce livre est mon préféré
      • Le livre dont je te parle est mon préféré.
    • 36. ATTENTION!
      • Le pronom relatif objet qui est très souvent omis en anglais est obligatoire en français
          • All the people ( Ø) I know think he is wrong
          • Tous les gens que je connais pensent qu’il a tort
    • 37. Traduire les phrases suivantes :
      • She is someone you (one) can rely on.
      • He is someone you can trust.
      • He is someone you (one) can have a great time with
      • It’s a machine one can trust.
      • It’s a book you can rely on.
    • 38.
      • She is someone you (one) can rely on.
      • C’est une personne sur qui/sur laquelle on peut compter.
    • 39.
      • 2. He is someone you can trust.
      • C’est un homme à qui/auquel on peut faire confiance.
      • 3. He is someone you (one) can have a great time with
      • C’est un homme avec lequel/qui on peut passer de très bons moments.
    • 40.
      • 4. It’s a machine one can trust
      • C’est une machine sur laquelle on peut compter.
      • 5. It’s a book you can rely on.
      • C’est un livre auquel on peut se fier.
    • 41. La complexification de la phrase
    • 42. Le CC (compl ément circonstanciel)
      • Le bless é marchait avec difficulté
      • = compl ément circonstantiel de mani ère (≠CO)
      • Caract éristiques:
      • Syntagme nominal (= noun phrase ) qui a fonction d’adverbe
      • peut être supprimé ou déplacé
      • Avec difficulté, le bless é marchait
      • ne peut être remplacé par un pronom
    • 43. Qu’est-ce qui peut être CC ?
      • Un nom : Le matin, je déjeune tard.
      • Un GN : Tous les soirs, je révise mes conjugaisons.
      • Un infinitif : On l’a assassiné pour le voler.
      • Un pronom personnel : Elle se promène avec lui.
      • Un adverbe : Il descend l’escalier lentement .
      • Un gérondif : Il est arrivé en courant.
      • Une relative : Je voyagerai avec qui je voudrai.
    • 44. Le d éplacement du CC
      • Le chat se tenait immobile, tout en haut de l’arbre .
      • Tout en haut de l’arbre , le chat se tenait immobile.
      • Il permet d’attirer l’attention du lecteur sur telle ou telle circonstance de l’événement. C’est ce qu’on appelle la mise en relief .
    • 45. Rendre la phrase plus expressive: la mise en relief (emphase)
      • 1) en plaçant un élément dans une position inhabituelle
      • Le chat se tenait immobile, tout en haut de l’arbre .
      • Tout en haut de l’arbre , le chat se tenait immobile.
      • 2) en utilisant des structures particulières
      • C’ est tout en haut de l’arbre que le chat se tenait.
    • 46. COD en position initiale
      • J’adore mon amie
      • Mon amie, je l’adore
      • Je comprends bien que vous ne vouliez pas le voir
      • Que vous ne vouliez pas le voir , je le comprends bien
    • 47. ATTENTION  aux prépositions et au choix du pronom !
      • Elle tient beaucoup à revoir ses parents
      • Revoir ses parents, elle y tient beaucoup
      • Je rêve souvent d’ aller en Amérique.
      • Aller en Amérique, j’ en rêve souvent.
    • 48. Mise en relief de la proposition subordonnée circonstancielle
      • Il a quitté la maison parce qu’il était vexé .
      • Parce qu’il était vexé , il a quitté la maison.
    • 49. Mise en relief du sujet
      • Je me promenais tranquille ; cette troupe hurlante arriva juste en face .
      • S + V + CC
      • Je me promenais tranquille ; arriva juste en face cette troupe hurlante .
      • V + S + CC
    • 50. Mise en relief du sujet: introduction d’un pronom personnel disjoint
      • 1) En début de phrase
      • Moi, ce qui me plaît c’est la beauté.
      • 2) Immédiatement après le verbe
      • Je ne travaille pas, moi , le dimanche.
      • 3) En fin de phrase
      • Il n’est pas bête, lui  !
    • 51. FIN

    ×