Your SlideShare is downloading. ×
Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS Sofres
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS Sofres

946
views

Published on

1ère étude barométrique sur la communication multicanal qui croise les points de vue des marques et des consommateurs

1ère étude barométrique sur la communication multicanal qui croise les points de vue des marques et des consommateurs

Published in: Business

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
946
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
29
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS Sofres 1ère étude barométrique sur la communication multicanal qui croise les points de vue des marques Contacts TNS Sofres : Stratégies d’opinion Wandrille RIBLIER et des consommateurs  01 40 92 44 45 PagesJaunes : Direction Conseil Média Direction de la Communication / Publicité Promotion Eric LANGLOIS  01 45 29 84 01 Gérard LENEPVEU Mars 2008  01 46 23 31 60 Union des annonceurs : Directrice marketing et innovation Françoise RENAUD  01 45 00 79 10 TNS Sofres 138, Avenue Marx Dormoy 92129 Montrouge Cedex Tél. : 33 (0)1 40 92 66 66 Fax : 33 (0)1 42 53 91 16 Site Web : www.tns-sofres.com
  • 2. Présentation de l’étude
  • 3. Fiche technique Décideurs de la Grand Public communication Point 0 – Février-mars 2008 20 et 21 février Du 20 février au Dates de terrain 2008 5 mars 2008 Echantillon 1005 individus 251 décideurs Omnibus Enquête Ad hoc (SOFOP) Méthodologie CATI Face à face Baromètre On-Off-Mobile
  • 4. Constitution des échantillons  Echantillon de 251 responsables marketing, communication et publicité. Cadres aux responsabilités avérées (encadrent une équipe, ont la responsabilité directe un budget,  lisent régulièrement la presse économique, etc.). Quotas sur le secteur des entreprises :   FMCG : 19%  Distribution et services : 17%  Equipement et biens durables : 15%  Culture, loisirs, voyages : 12%  IT, télécoms, audiovisuel : 12%  Edition, information et médias : 10%  Finances, assurance : 7%  Autres secteurs : 8%  Echantillon de 1005 individus, représentatif de la population française : Âgés de 18 ans et plus  Inscrits sur les listes électorales  Quotas d’âge, de sexe, sur la profession du chef de ménage, stratification géographique  Baromètre On-Off-Mobile
  • 5. Principaux enseignements et conclusions
  • 6. La communication jugée de plus en plus innovante  Innovation dans la communication : l’accélération du changement Près des deux tiers des annonceurs interrogés estiment aujourd’hui que la  communication dans leur secteur d’activité est innovante. L’accélération du changement est incontestable : en deux ans, ce jugement a progressé de 27 points, passant de 37% à 64%. A noter : ce sentiment est largement partagé dans l’ensemble des secteurs  d’activité.  L’innovation tirée par le développement des moyens C’est d’abord l’explosion des moyens qui explique ce sentiment que la  communication innove (53 %), mais la communication dans ses contenus (26 %) ou encore ses « façons de dire » (21 %) est aussi concernée.  Une communication plus efficace  95% des annonceurs interrogés jugent que l’évolution des moyens et supports de communication «contribue à rendre plus efficaces leurs efforts de communication ». Baromètre On-Off-Mobile
  • 7. Les nouvelles technologies sont entrées dans les mœurs  Les Français ont appris à les utiliser : Ils sont aujourd’hui bien équipés : 80% ont un téléphone mobile, 60% un accès à  Internet (domicile ou travail), et certains commencent à utiliser Internet depuis leur mobile A noter : de meilleurs taux d’équipement chez les moins de 35 ans Près de la moitié d’entre eux croisent des sources d’information « On » et « Off »  (et plus rarement Mobile) pour se renseigner sur un produit, une marque, etc.  Parallèlement, les annonceurs montrent un intérêt accrû pour de nouveaux modes de communication : Internet a véritablement percé depuis quelques années : il devient un canal de  communication incontournable En témoigne par exemple la proportion élevée d’annonceurs ayant créé leur blog ou site  communautaire Le mobile a désormais une place à part entière dans les stratégies de  communication : 23% le considèrent comme un canal important Baromètre On-Off-Mobile
  • 8. Tout est prêt pour l’essor de la communication multicanal  La communication multicanal est désormais une option rarement exclue par les annonceurs (pour seulement 16% des répondants) La grande majorité des annonceurs la considèrent comme adaptée à leur secteur  Particulièrement pertinente dans un objectif de couverture de cible, elle permet à la  fois d’adresser un message adapté à chacun et de parler à des cibles parfois difficiles à atteindre Elle offre ainsi de nouvelles opportunités, notamment pour l’élaboration des stratégies  marketing (événementiel, lancement d’un produit ou d’une marque) Les décideurs du secteur des Loisirs, IT et information, par nature déjà sensibilisés  aux innovations, sont particulièrement impliqués dans ces tendances croissantes. Baromètre On-Off-Mobile
  • 9. Le bilan des premières expériences est positif  Bien qu’encore faiblement installée, la communication multicanal est aujourd’hui bien perçue par les consommateurs : Plus de la moitié ont conscience d’être touchés par différents moyens de  communication par une même marque ou société (++ surtout les moins de 50 ans) Ils accueillent ce phénomène de façon positive, même s’ils restent nombreux sans  opinion arrêtée.  Les annonceurs dressent un bilan positif des campagnes multicanal menées : Ils estiment que leurs clients ont bien accueilli ces campagnes  90% sont satisfaits du retour sur investissement des opérations mises en place  Les agences sont majoritairement perçues comme bien adaptées au lancement de  campagnes multicanal, avec néanmoins une certaine marge de progression (tout à fait adaptées pour 24%). Baromètre On-Off-Mobile
  • 10. Une révolution qui peut aller loin…  D’après les annonceurs, la structure des budgets de communication pourrait être profondément modifiée dans les cinq années à venir : Le off, aujourd’hui canal écrasant (>80% des investissements en communication*)  devrait reculer considérablement (à 49%) Le on, encore faible actuellement (<10%*) devrait bientôt mobiliser presque autant de  budget que le off (41%) Remarque : cette augmentation proviendra aussi certainement d’une augmentation vraisemblable des prix de la communication sur le web Le mobile, quasi absent pour l’instant (<3%*), pourrait atteindre ou dépasser 10%  chez plus de la moitié des annonceurs. * Source : IREP – Source Pub 2007
  • 11. Les annonceurs semblent plutôt frileux quant à l’exploitation des sites communautaires  Actuellement, les Français sont ouverts aux publicités sur les sites communautaires : Un tiers visitent des sites communautaires, notamment les plus jeunes (73% des 18-24  ans) Ceux-ci accueillent bien les publicités sur ce genre de sites   les annonceurs peuvent pour l’instant calmer leurs craintes sur leur caractère intrusif.   A l’inverse, les annonceurs restent méfiants à l’égard du web participatif : Ils sont partagés sur la réceptivité du public aux publicités sur les sites communautaires  Plus globalement, ils ont une relation ambivalente avec consommateurs actifs : ils les  voient à la fois comme une aide et comme des adversaires. Aujourd’hui, un vrai potentiel pour la communication sur les sites communautaires. Baromètre On-Off-Mobile
  • 12. Quelles conséquences ?  Simplification des relations avec les prestataires, mais organisation plus complexe pour la fonction marketing 71 % des annonceurs interviewés jugent que l’évolution de moyens et supports  simplifie leur relation avec leurs prestataires (contre 29 %). En revanche, les conséquences internes de ces changements laissent les  annonceurs plus partagés. Si une majorité de responsables marketing (56 %) y voit une plus grande complexité dans l’organisation de la fonction marketing et communication au sein de l’entreprise, 58 % des responsables de la communication y voient au contraire une simplification.  Des innovations qui en appellent d’autres, dans les outils de mesure notamment Les annonceurs souhaitent de nouvelles mesures ou approches pour  accompagner leurs marques et leurs communications. Plus des trois quarts déclarent ressentir un besoin important, que ce soit dans « la façon de mesurer l’image et le positionnement des marques » (80 %), dans l’appréhension « des réseaux d’influence » (78 %) ou de la dimension émotionnelle de la relation marque/client (76 %). Logiquement, 76 % déclarent ressentir le besoin de mesurer l’efficacité des  campagnes 360. Baromètre On-Off-Mobile
  • 13. Résultats détaillés
  • 14. sur du es us tiqu oc F pra les nal sur ica ult m Grand Public et Décideurs de la Communication
  • 15. Les pratiques actuelles en matière de communication On-Off-Mobile Bilan de la mise en place de campagnes On-Off-Mobile Zoom sur les sites communautaires Quel avenir pour les différents canaux de communication ?
  • 16. Les Français sont bien équipés en téléphonie Grand public mobile… et un peu moins en accès à Internet J1 Etes-vous équipé d’un téléphone portable ? J2 Disposez-vous d’un accès à Internet, chez vous ou sur votre lieu de travail ? 79 A un téléphone portable 21 N’a pas de téléphone portable ++ Les moins de 35 ans : 95% Les 35-49 ans : 88% 60 Dispose d’un accès à Internet Ne dispose pas d’un 40 accès à Internet ++ Les moins de 35 ans : 80% Les 35-49 ans : 72% Base : Ensemble (N=1005) Baromètre On-Off-Mobile 16
  • 17. L’utilisation d’Internet sur le téléphone mobile en Grand public est encore à ses prémices J3 Disposez-vous d’un accès à Internet depuis votre téléphone mobile ? 75 ++ Les 18-24 ans : 9% 20 5 Je dispose d’un accès Je dispose d’un accès Je ne dispose pas d’un à Internet sur mon à Internet sur mon accès à Internet téléphone mobile et je téléphone mobile mais l’utilise je ne l’utilise pas/très peu Base : Est équipé d’un téléphone portable (N=788) Baromètre On-Off-Mobile 17
  • 18. Des démarches impliquant le On et le Off plus Grand public souvent utilisées J5 Vous est-il arrivé au cours de ces derniers mois de… ? % Oui Chercher des informations sur Internet avant de 33 vous rendre ou après vous être rendu dans un magasin pour y trouver un produit en particulier ++ Les moins de 35 ans : 51% Les 35-49 ans : 41% Consulter le site Internet d'une marque après avoir 23 vu ou entendu une publicité pour cette marque Appeler un service téléphonique pour avoir des 4 informations sur un produit que vous aviez vu dans une publicité Internet Aller dans un magasin après avoir reçu un SMS ou 3 un email parlant de ce magasin Base : Ensemble (N=1005) Baromètre On-Off-Mobile
  • 19. Le croisement des sources d’information n’est Grand public pas encore un réflexe J5 bis Lorsque vous souhaitez vous renseigner sur un produit ou service, vous arrive-t-il de rechercher des informations en croisant différentes sources (par exemple Internet et téléphone, lecture de la presse et téléphone, etc.) ? NSP Souvent 1% 13% ST « Oui » 46% Jamais De temps en temps 53% ++ Les moins de 35 ans : 64% 33% Les CSP+ : 61% -- Les 65 ans et + : 26% Base : Ensemble (N=1005) Baromètre On-Off-Mobile
  • 20. Le online, canal de communication désormais aussi Décideurs important que la communication « classique » A1 Pour chacun des canaux de communication suivants, indiquez-moi quelle importance il faut à votre avis lui accorder pour une stratégie de communication dans votre domaine. Très faible Plutôt faible Plutôt grande Très grande En % ST Faible ST Grande Le OFF, Le OFF, c’est-à-dire la c'est-à-dire la 6 6 48 46 94 communication classique classique communication Le ON, c'est-à-dire la Le ON, c’est-à-dire la 14 86 2 12 51 35 communication via le Web via le web communication ++ IT, télécoms, audiovisuel : 45%* -- FMCG, biens d’équipement : 13% Le Mobile, c'est-à-dire la Le Mobile, c’est-à-dire la communication via un communication via un 23 77 26 51 17 6 téléphone ou un terminal terminal Téléphone ou un mobile mobile Base : Ensemble (N=251) NB : Le OFF comprend des moyens de communication médias et hors médias *Base faible. % à titre indicatif Baromètre On-Off-Mobile 20
  • 21. La création de blogs ou sites communautaires, en Décideurs plein développement, est désormais répandue A12 Je vais vous citer des actions pouvant permettre de s’adapter aux évolutions du comportement des consommateurs. Pour chacune, vous m’indiquerez si vous l’avez déjà utilisée ou si vous envisagez de le faire. Avez-vous déjà… ? En % Non, et je n'envisage pas de le faire Non, mais j'envisage de le faire Oui, je l'ai déjà fait ST ''Utilisation'' Lancé une campagne 59 d'habillage de lieux urbains 40 10 49 ou de moyens de transport Créé un blog ou un site 67 32 26 41 communautaire ++ Loisirs, IT, information : 58% -- Automobile, biens Lancé une campagne géo d’équipement : localisée sur téléphone 74 16 10 26 17%* mobile Lancé une campagne sur 72 18 8 panneaux d'affichage 26 interactifs Base : Ensemble (N=251) *Base faible. % à titre indicatif Baromètre On-Off-Mobile 21
  • 22. La communication multicanal est aujourd’hui Décideurs une option rarement exclue A2 Avez-vous mené récemment, ou envisagez-vous de mener une opération de communication utilisant conjointement au moins 2 canaux distincts (On et Off, On et Mobile, ou encore Off et Mobile) ? En % Non, je n'en ai pas mené et je ne prévois pas d'en mener ++ FMCG, biens d’équipement : 25% 16 Non, je n'en ai pas mené mais je prévois d'en mener une Oui, j'en ai mené 18 récemment 66 Base : Ensemble (N=251) Baromètre On-Off-Mobile 22
  • 23. Ceux qui ont déjà mené une campagne multicanal visaient avant Décideurs tout une bonne couverture de cible et un message adapté… A3 Dans cette opération, l’utilisation conjointe de plusieurs canaux avait-elle beaucoup, un peu ou pas du tout pour but de… ? En % ST Au moins Pas du tout Un peu Beaucoup un peu Toucher votre cible à différents 92 moments en utilisant plusieurs 8 18 74 canaux de communication Parler différemment à des gens 91 différents, adapter votre approche 9 22 69 selon les publics Faire passer des messages se 86 complétant les uns les autres 14 19 67 selon les canaux Développer le relationnel avec vos 95 5 33 62 publics, interagir avec eux Expérimenter de nouvelles façons 87 13 37 50 de communiquer 82 Optimiser votre budget 18 34 48 Base : A déjà mené une campagne multi canal (N=165) Baromètre On-Off-Mobile 23
  • 24. … Et ceux qui en envisagent une souhaitent une Décideurs véritable interaction avec leur cible A6 Dans cette opération, l’utilisation conjointe de plusieurs canaux aura-t-elle beaucoup, un peu ou pas du tout pour but de… ? En % Rappel auprès de ceux ST ''Au moins qui ont déjà mené une Pas du tout Un peu Beaucoup campagne multicanal un peu'' Toucher votre cible à différents 92% moments en utilisant plusieurs 2 30 68 98 canaux de communication Développer le relationnel avec vos 95% 9 24 67 91 publics, interagir avec eux Faire passer des messages se 86% 91 complétant les uns les autres 9 30 61 selon les canaux Parler différemment à des gens 91% 84 différents, adapter votre approche 16 31 53 selon les publics Expérimenter de nouvelles façons 85 87% 15 33 52 de communiquer 82% 65 35 Optimiser votre budget 26 39 Base : Envisage une campagne multi canal (N=45*) *Base faible. % à titre indicatif Baromètre On-Off-Mobile 24
  • 25. Les réfractaires craignent un manque de Décideurs pertinence et un coût élevé A7 Les éléments suivants sont-ils pour vous un frein à l’utilisation conjointe de plusieurs canaux ? Pas du tout Plutôt pas Plutôt Tout à fait En % ST ''N'est pas un frein' ST ''Est un frein'' Le manque de pertinence des 70 30 7 23 29 41 moyens par rapport à vos besoins actuels 31 67 Le coût d'une telle campagne 16 15 26 41 70 30 Le manque de propositions 29 41 20 10 Base : N'envisage pas de mener une campagne multi canal (N=41*) *Base faible. % à titre indicatif Baromètre On-Off-Mobile 25
  • 26. La communication On-Off-Mobile : Pour qui ? Pour quoi ?
  • 27. Presque trois quarts des responsables interrogés pensent Décideurs que la communication multicanal est adaptée à leur secteur A9 Diriez-vous que les campagnes combinant On, Off et Mobile sont adaptées à votre secteur d’activité ? En % ST ''Adapté'' 72 ++ Loisirs, IT, information : 87% 36 Distribution, services, finance : 71% Tout à fait 36 Plutôt Plutôt pas 18 Pas du tout 9 ++ FMCG, biens d’équipement : 39% NSP 1 ST ''Peu adapté'' 28 Total (251) Base : Ensemble (N=251) Baromètre On-Off-Mobile 27
  • 28. Pour deux tiers des répondants, la communication Décideurs multicanal permet d’améliorer la couverture de cible A8 Pour vous, l’utilité principale d’une approche combinant On, Off et Mobile est-elle de toucher… ? En % Les mêmes personnes 34 de plusieurs façons Des personnes 63 différentes selon le canal 3 NSP Base : Ensemble (N=251) Baromètre On-Off-Mobile 28
  • 29. Elle est plus pertinente pour communiquer sur un Décideurs produit ou une marque que sur l’entreprise A10 Diriez-vous que dans votre secteur, la combinaison du On, du Off et du Mobile est bien adaptée ou mal adaptée pour… ? Mal adaptée Bien adaptée En % Faire du buzz autour d'un 13 86 événement Lancer un nouveau produit 19 81 ou service Lancer une nouvelle 26 73 marque ++ Loisirs, IT, information : 83% Faire de la communication 57 41 corporate Base : Ensemble (N=251) Baromètre On-Off-Mobile 29
  • 30. La communication multicanal peut être utilisée dans Décideurs une optique de conquête comme de fidélisation A11 Avez-vous l’impression que les approches combinant On, Off et Mobile sont mieux adaptées… ? En % -- Distribution, services, finance : 37% 55 30 15 Pour fidéliser des clients Pour conquérir de nouveaux Autant l'un que l'autre acquis clients Base : Ensemble (N=251) Baromètre On-Off-Mobile 30
  • 31. Les pratiques actuelles en matière de communication On-Off-Mobile Bilan de la mise en place de campagnes On-Off-Mobile Zoom sur les sites communautaires Quel avenir pour les différents canaux de communication ?
  • 32. Les Français se sentent plus souvent sollicités par courrier Grand public ou par email J4 A quelle fréquence recevez-vous des sollicitations publicitaires… ? ST « Souvent ST « Sollicité » Jamais Moins souvent sollicité » Plusieurs fois par jour Plusieurs fois par semaine NSP 1% 6 22 60 11 71% 93% Par courrier Par courrier 46 10 18 23 41% 51% Par mail email Par 3% Soit 65% des Soit 80% des équipés Internet équipés Internet Par des bannières sur Par des bannières 50 9 16 20 36% 45% 5% une page web sur une page web Soit 59% des Soit 73% des équipés Internet équipés Internet 30% 70% 30 40 26 4 0% Par appel appel téléphonique Par téléphonique 9% 36% 63 27 81 1% Par SMS Par SMS Soit 11% des Soit 45% des équipés Mobile équipés Mobile Se sentent plus souvent sollicités : Se sentent moins souvent sollicités : - Les 18-24 ans : par SMS : 17% (souvent - Les moins de 35 ans : par appel téléphonique : sollicités) 19% (souvent sollicités) - Les moins de 35 ans : par email : 60%, et par - Les 50 ans et + : par email : 25%, et par des des bannières sur les pages web : 56% bannières sur les pagnes web : 21% Base : Ensemble (N=1005) Baromètre On-Off-Mobile
  • 33. Plus de la moitié des Français ont conscience d’être Grand public touchés par des moyens de communication différents… J6 Avez-vous l’impression que certaines marques s’adressent à vous de plusieurs façons, en utilisant à la fois les moyens de communication traditionnels (TV, radio, presse) et les moyens plus récents (Internet, SMS) ? 59 36 34 26 23 10 7 ST « Souvent » Très Assez souvent ST « Oui » De temps en Jamais NSP souvent temps ++ Les moins de 35 ans : 49% ++ Les moins de 35 ans : 74% -- Les 65 ans et + : 16% Les 35-49 ans : 69% Les inactifs : 24% Base : Ensemble (N=1005) Baromètre On-Off-Mobile 33
  • 34. Ils accueillent ce phénomène de façon plutôt Grand public positive J6bis Diriez-vous que cette utilisation simultanée de différents moyens de communication rend en général les messages… ? NSP 20% Plutôt plus clairs, plus faciles à ++ Les 65 ans et + : 32% comprendre 45% ++ Les moins de 35 ans : 55% Plutôt moins clairs, moins faciles à comprendre 35% Base : A l’impression que les marques s’adressent à lui/elle de plusieurs façons (N=599) Baromètre On-Off-Mobile 34
  • 35. Une démarche supposée bien accueillie par les Décideurs clients A4 Pensez-vous que vos clients ont accueilli favorablement cette opération ? En % 97 60 37 1 0 1 2 ST Tout à fait Plutôt ST Plutôt pas Pas du tout NSP ''Favorablement'' ''Défavorablement'' Base : A déjà mené une campagne multi canal (N=165) Baromètre On-Off-Mobile 35
  • 36. Les campagnes multicanal offrent un retour sur Décideurs investissement globalement satisfaisant A5 En terme de retour sur investissement, diriez-vous que les résultats de cette opération ont été… ? En % ST ''Satisfaisants'' 90 13 Très satisfaisants 77 Plutôt satisfaisants 7 Plutôt pas satisfaisants 3 NSP Total (165) Base : A déjà mené une campagne multi canal (N=165) Baromètre On-Off-Mobile 36
  • 37. Les agences sont majoritairement perçues comme Décideurs adaptées au lancement de ce type de campagne A13 Selon vous, les agences (communication, publicité et/ou média) sont-elles aujourd’hui en mesure de mettre en place une campagne On-Off-Mobile répondant à vos attentes ? En % Ensemble Responsables ayant déjà mené une campagne multicanal (N=251) (N=165) ST ''Positif'' 70 67 24 22 46 45 Tout à fait Tout à fait Plutôt Plutôt Plutôt pas Plutôt pas 23 26 Pas du tout Pas du tout 7 7 ST Négatif 30 33 A déjà mené une campagne multicanal Total (165) (251) Baromètre On-Off-Mobile 37
  • 38. Les pratiques actuelles en matière de communication On-Off-Mobile Bilan de la mise en place de campagnes On-Off-Mobile Zoom sur les sites communautaires Quel avenir pour les différents canaux de communication ?
  • 39. Un tiers des Français visitent des sites Questions d’actualité communautaires… Grand Public J8 Vous arrive-t-il souvent, de temps en temps ou jamais de visiter des sites communautaires comme Facebook, YouTube ou Myspace ? Souvent 11% De temps ST « Visitent » en temps 33% 22% ++ Les 18-24 ans : 73% Les 25-34 ans : 42% Jamais 67% ++ Les 50 ans et + : 84% Base : Dispose d’un accès à Internet chez soi ou sur le lieu de travail (N=604) Baromètre On-Off-Mobile
  • 40. Ils accueillent plutôt bien les publicités sur ces Questions d’actualité sites Grand Public J9 A propos des publicités sur les sites communautaires comme Facebook, YouTube ou Myspace, laquelle de ces opinions est la plus proche de la vôtre ? 43 40 11 6 Plutôt plus Plutôt moins Ni l’un ni l’autre NSP sympathiques sympathiques (non cité) que les publicités que les publicités classiques classiques Base : Visite des sites communautaires (N=196) Baromètre On-Off-Mobile
  • 41. Les annonceurs sont partagés sur la réceptivité du public Questions d’actualité aux publicités sur les sites communautaires Décideurs B2 A propos des publicités sur les sites communautaires comme Facebook, YouTube ou Myspace, avez-vous personnellement l’impression que les consommateurs y sont… ? En % 50 43 4 3 Plutôt plus réceptifs Plutôt moins réceptifs Ni l'un ni l'autre NSP qu'aux publicités qu'aux publicités (non cité) classiques classiques Base : Ensemble (N=251) Baromètre On-Off-Mobile 41
  • 42. Une relation ambivalente avec les Questions d’actualité consommateurs actifs Décideurs B1 Les consommateurs actifs (internautes présents sur les blogs et les forums) sont-ils pour vous… ? En % ST Oui 89 81 61 40 35 6 55 49 Souvent 46 Parfois 11 Jamais 19 39 Une source d'inspiration, qui Des alliés, qui aident à la Des adversaires, qui permet de décrypter les diffusion de votre message viennent dénigrer votre tendances marque Base : Ensemble (N=251) Baromètre On-Off-Mobile 42
  • 43. Les pratiques actuelles en matière de communication On-Off-Mobile Bilan de la mise en place de campagnes On-Off-Mobile Zoom sur les sites communautaires Quel avenir pour les différents canaux de communication ?
  • 44. Dans 5 ans, la part du mobile pourrait atteindre ou Décideurs dépasser 10% chez plus de la moitié des annonceurs A14 Selon vous, dans 5 ans, quelle sera la part de chaque canal (On, Off et Mobile) dans votre budget communication ? 1 0-9% En % 13 10 - 29 % 29 Moyenne OFF : 49% OFF 30 - 49 % 39 50 - 74 % NSP : 6% 12 75 - 100 % 3 0-9% 19 10 - 29 % 36 Moyenne ON : 41% ON 30 - 49 % 33 50 - 74 % NSP : 6% Loisirs, IT, information : 46% 4 75 - 100 % FMCG, biens d’équipement : 36% 42 0-9% 46 Moyenne MOBILE : 10% MOBILE 10 - 29 % 5 30 - 49 % NSP : 7% Loisirs, IT, information : 13% Base : Ensemble (N=251) *Base faible. % à titre indicatif
  • 45. ion vat nno r l’i s su cu Fo
  • 46. Innovation dans la communication : l’accélération du changement Pourcentage d’annonceurs estimant qu’aujourd’hui la communication est innovante dans leur secteur d’activité. 64% 37% % 27 + En En 2008 2006 Baromètre On-Off-Mobile 46
  • 47. D’une révolution des moyens à une révolution des contenus ? Dans mon secteur, l’innovation touche davantage… les moyens 53% les contenus les façons de dire 26% 21% + les grandes entreprises + le secteur IT, télécoms, audiovisuel Baromètre On-Off-Mobile 47
  • 48. Marketing et communication clients sont en première ligne L’évolution des supports et moyens de communication à un impact important sur leur stratégie : …de fidélisation clientèle ……………………………...………………….81% …de lancement de produit ....…………………………………………….78% …de positionnement de marque …………………..…………………….73% …de communication institutionnelle ..…………………………………...54% …de gestion de crise ………………………………………………….….52% Baromètre On-Off-Mobile 48
  • 49. Impact de l’évolution des moyens de coommunication Et diriez-vous que dans votre secteur, les évolutions actuelles des moyens et des supports de communication… ? En % 29 71 Compliquent vos Simplifient vos relations relations avec vos avec vos prestataires prestataires 49 51 Simplifient l'organisation de Compliquent l'organisation de la fonction marketing et la fonction marketing et communication dans votre communication dans votre entreprise entreprise 5 95 Contribuent à rendre moins Contribuent à rendre plus efficaces vos efforts de efficaces vos efforts de communication communication 49
  • 50. Impact organisationnel : tout le monde n’a pas la même vision… Diriez-vous que dans votre secteur, les évolutions actuelles des moyens et supports de communication simplifient ou compliquent l’organisation de la fonction marketing et communication dans votre entreprise ? Les réponses des directeurs Les réponses des directeurs et responsables communication et responsables marketing 58% 56% 44% 42% Simplifie Complique Simplifie Complique Baromètre On-Off-Mobile 50
  • 51. Une innovation en appelle d’autres… Ressentent le besoin :  d’innover dans la façon de mesurer l’image et le positionnement de la marque ...........80 %  de mieux appréhender les réseaux d’influence qui touchent les cibles de clientèle …………………......…………………………………………...............………….78 %  de mieux appréhender la dimension émotionnelle de la relation marque/client ........…..76 %  de mieux mesurer l’efficacité des campagnes 360 .........…………………………………..76 % Baromètre On-Off-Mobile 51
  • 52. Renseignements signalétiques Grand public Sexe 48%  Homme Régions UDA 52%  Femme 15%  Paris 24%  Ouest Age 25%  Nord-est 11% 11%  18-24 ans  Sud-ouest 16% 25%  25-34 ans  Sud-est 27%  35-49 ans 24%  50-64 ans 22%  65 ans et plus Taille de l’agglomération 27% CSP du chef de  Moins de 2 000 habitants famille 18%  2 000 à 20 000 habitants 13%  CSP + 33%  20 000 à 100 000 habitants 28%  CSP - 30%  Plus de 100 000 habitants 14%  Inactifs 37%  Agglomération parisienne Base : Ensemble (N=1005) Baromètre On-Off-Mobile
  • 53. Renseignements signalétiques Décideurs Sexe 46%  Homme Fonction 54%  Femme 44%  Responsable marketing 49%  Responsable communication 7%  Responsable publicité Taille de l’entreprise 37% ST -1000 8%  50-99 salariés Secteur d’activité 10%  100-199 salariés 34%  FMCG, biens d’équipement 13%  200-499 salariés 34%  Loisirs, IT, information 6%  500-999 salariés 24%  Distribution, services, finance 63% ST +1000 8%  Autres secteurs 25%  1000-4999 salariés 16%  5000-20000 salariés 22%  Plus de 20000 salariés Base : Ensemble (N=251) Baromètre On-Off-Mobile