Les 14 tendances de l'industrie touristique pour 2014

14,167 views
13,936 views

Published on

Après le succès de l’an dernier, la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM et son partenaire Tourisme Montréal, reviennent avec les 14 grandes tendances en tourisme pour 2014.

Pierre Bellerose, vice-président – Relations publiques, recherche et développement du produit à Tourisme Montréal (@pierrebellerose) et initiateur du concept des tendances annuelles sera encore une fois accompagné du titulaire de la Chaire de tourisme Transat (@paularseneault). Cette année, deux intervenants français influents dans le secteur du e-tourisme se joindront à eux. Il s’agit de Pierre Eloy (@touristic), dirigeant du blogue Touristic et co-fondateur de la SAS (Agitateur de Destinations Numériques), ainsi que Jean-Luc Boulin (@JeanLucBoulin), directeur de la MOPA (Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d’Aquitaine) et rédacteur en chef du blogue « etourisme.info ».

Ce quatuor unique vous présentera les courants qui influenceront les décisions des consommateurs et les actions des intervenants touristiques durant la prochaine année, et ce, aux niveaux local, national et international. Un rendez-vous sous le signe de la réflexion stratégique à ne pas manquer!

Published in: Travel
0 Comments
14 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
14,167
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
14
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les 14 tendances de l'industrie touristique pour 2014

  1. 1. LES 14 TENDANCES TOURISTIQUES DE 2014 Gueuleton touristique Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM ! Pierre Bellerose, Tourisme Montréal Jean-Luc Boulin, MOPA Pierre Eloy, Agitateurs de Destinations Numériques Paul Arseneault, Chaire de tourisme Transat
  2. 2. 1- LA CROISSANCE S’ACCÉLÈRE POUR LE TOURISME URBAIN • Urbanisation galopante des économies émergentes fait apparaître de nouveaux touristes, à la recherche d’expériences urbaines nouvelles et exotiques • L’épicentre touristique devient urbain : • • Grandes villes deviennent des « hubs » pour les régions Alliances commerciales de destinations : • Co-branding des destinations urbaines PB - JLB
  3. 3. 2- CONCENTRATION / FUSION / ALLIANCE – LE MOT D’ORDRE POUR LES ATTRAITS ET ÉVÉNEMENTS EN 2014 • Avenir incertain pour les petits joueurs indépendants • Économie occidentale encore chancelante, reprise tarde encore à se faire sentir • Mise en commun et effets de volume deviennent des pistes d’innovation tout autant que de survie • Ces mêmes attraits regroupés et fusionnés retrouvent une plus grande pertinence au final pour le touriste : • Exemple à Montréal de la fusion de Spectra et D’Evenko, de la fusion annoncée du Musée McCord et du Musée Stewart PB - PA
  4. 4. 3- RETAILTAINMENT • Le retailtainment (commerce et divertissement) • • Croissance du e-commerce amène les centres commerciaux à trouver de nouvelles façons de se distinguer Tendance forte aux É-U de l’accroissement de l’intégration des opérateurs de divertissements (surf, aquarium, hôtels) dans des centres commerciaux urbains ou de ressort • Urban Outfitters se lancera dans l’hôtellerie PB - PA
  5. 5. 4- LES HABITANTS PROMOTEURS DE LEUR COMMUNAUTÉ • L'implication des habitants comme ambassadeurs : Crowdsourcing + Crowdfunding + Crowd learning = Crowdtourism : du tourisme pour tous par tous • Du tourisme vert au tourisme engagé : • Engagement (commitment) envers les communautés locales devient une préoccupation grandissante des citoyens et des voyageurs • Marketing de l’implication sociale locale JLB - PA
  6. 6. 5- LE CARACTÈRE IMPRÉVISIBLE DU TOURISME AMÉRICAIN • Signaux contradictoires quant au tourisme américain vers le Canada et le Québec • Toujours à la recherche du retour du balancier : • • Toujours pas compris ce qui explique le recul quasi constant du tourisme des Américains au Canada depuis plus d’une décennie Certains mouvements : • Plus grande fluidité du transport transfrontalier • Appréciation prévue du dollar américain en 2014 • Baisse du coût du transport aérien aux EtatsUnis et pour l’ensemble de l’Amérique du Nord) PB - PA
  7. 7. 6- LE TOURISME LGBT, DE MOINS EN MOINS GAI ET DE MOINS EN MOINS GAY… • Phénomène LGBT : mouvance complexe aux retombées touristiques importantes • • Réalité en changement constant : • • À Montréal par exemple, 8% du volume de touristes,10% des dépenses Une partie des touristes gays (LGBT) ont de plus en plus de comportements à destination conforme à la moyenne des voyageurs et délaisse quelques peu les quartiers et attraits spécifiquement « gays » Difficulté partout sur la planète, avec un recul des droits pour les homosexuels (notamment en Russie et dans certains États américains) et la recriminalisation de l’homosexualité PB - PE
  8. 8. 7- 2014 : ANNÉE DE L’IMPATIENCE • Tolérance de plus en plus faible aux délais de réponses • Recherche de contacts instantanés : • Messages des réseaux sociaux, • Moins en moins de patience pour l’attente dans les accueils physiques, etc. • • PB - PE SecureXpress à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau Billets d’événements électroniques avec code barre
  9. 9. 8- MIGRATIONS NOUVELLES • Impacts de l’immigration économique : liaisons aériennes, hypermobilité professionnelle, immigration massive dans les grands pôles nord-américains • Importance des résidents parents et amis dans l’influence des voyageurs émergents : • Stratégie de réunions de famille de Philadelphie • Redéfinition même du terme de tourisme : • Oblige les OGD à se remettre en question : redéfinition de qui est le touriste, de qui est le client PA - JLB
  10. 10. 9- CONNECTER LES COMPÉTENCES • Fin de l’ère du multitâche et des généralistes : • Décloisonnement nécessaires des fonctions (marketing, recherche, ventes, développement) au sein des organisations • Partage d’expertise sur chacun des projets (campagnes promotionnelles, accueil, ventes, publicité, etc.) PA - PE
  11. 11. 10- CHOC ENTRE MONDIALISATION ET PRODUITS LOCAUX DANS LA RESTAURATION • En Amérique du Nord, les restaurants « tendances » se ressemblent de plus en plus en terme de décoration, service, etc. • Différence dans l’assiette où s’intègrent des produits locaux : • • Le « fait maison » adopté par le parlement en France • • Garder une touche local pour des clients qui ont beaucoup voyagé La multiplication des initiatives type « maitre restaurateur » Labellisation / traçabilité des produits PB - JLB
  12. 12. 11- DES NOUVEAUX DÉFIS D’ÊTRE HÔTELIER • Client de plus en plus connecté et autonomiste • Monopole des OTA • Agilité de gestion • Repenser la relation client : • • • Ex. vendre une chambre Welcomers chez Accor Grands hôtels terrain de jeu des promoteurs immobiliers PE - JLB
  13. 13. 12- TRIPADVISOR, AIRBNB ET LES AGENCES EN LIGNE SE RÉINVENTENT EN 2014 • Privilégie l’expérience client : écoute, agilité, adaptabilité • Ergonomie d’applications évolutives • Charte de l’hospitalité • Trip connect : • Favoriser la réservation directe • Relation client sociale (Social CRM) JLB - PE
  14. 14. 13- LE CÔTÉ SOMBRE DE L’INSTANTANÉITÉ ET DE LA TRANSPARENCE • Instantanéité : le client connecté, votre meilleur ennemi • • • Le cas de l’Hôtel Québec, des punaises de lit et de TripAdvisor Le cas Justine Sacco : perdre son poste entre le départ et l’arrivée de l’avion Attaques à la réputation : • • Explosion du Far-Web et du terrorisme numérique : • • Démocratisation des outils de communication accroît interventions importunes Fonctions photo et vidéo sur les téléphones et les tablettes Importance de la gestion de la e-réputation PE - PA
  15. 15. 14- L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE FERA PARTIE INTÉGRANTE DE L’ÉCONOMIE TOURISTIQUE • Le tourisme collaboratif se développera hors de l’hébergement : • • Profondément engagé et devenu inéluctable, pour des raisons à la fois économiques, technologiques et sociales 2014 sera à l’échelle de la planète le foyer de nombreuses batailles de la légalité et de la réglementation : • Nécessaire non pas de légiférer mais de donner des balises : collaborer, trouver des balises JLB - PE
  16. 16. EN CONCLUSION • Nouveaux moteurs du tourisme en 2014 seront : • Hyper… • …personnalisation • …connexion sociale • …mobilité • …humatérialisation

×