UX & MARKETING : Complémentarité ou convergence vers une meilleure expérience interactive?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

UX & MARKETING : Complémentarité ou convergence vers une meilleure expérience interactive?

on

  • 410 views

Présentation de Sandrine Prom Tep dans le cadre d'un Afterwork FLUPA.

Présentation de Sandrine Prom Tep dans le cadre d'un Afterwork FLUPA.

Statistics

Views

Total Views
410
Views on SlideShare
384
Embed Views
26

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

1 Embed 26

http://presentz.org 26

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • ObjetsMéthodesContexte d’application: web commercial et social

UX & MARKETING : Complémentarité ou convergence vers une meilleure expérience interactive? UX & MARKETING : Complémentarité ou convergence vers une meilleure expérience interactive? Presentation Transcript

  • Sandrine Prom TepAfterwork FLUPA, Octobre 2012UX & MARKETINGComplémentarité ou convergencevers une meilleure expérience interactive?
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC MontréalErgonomie et Marketing• Ergonomie des interfaces/Utilisabilité /UX– Vise la facilité d’utilisation / + plaisir– Unité d’analyse: activité / + émotions– En fonction de: usager, système, contexte– Observation directe du comportement domine– Constitue la racine de l’UX• Marketing interactif– Vise l’identification de marchés– Unité d’analyse: segment (groupes de consommateurs)– En fonction de: démographie, psychographie, technographie,sociographie– Mesures rapportées (opinions, attitudes, intentionscomportementales) + traces dominent– Constitue le contexte de consommation de l’UX2
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC MontréalRecherche quantitative & qualitative• Activités de recherche classiques en IHM et UX– Inspection heuristique avec accord inter-juges– Observation avec protocole verbal (i.e. Tests utilisateurs)– Conception itérative avec maquettage/prototypage• Activités de recherche classiques en marketing– Sondages (papier , téléphonniques, en ligne, etc.)– Groupes de discussion– Entrevues individuelles• Activités de recherche classiques pour les deux– Ethnographie et observation participante (enquêtes d’usage/de consommation)– Oculométrie, Mesures physiologiques et encéphalographiques (NeuroIS/NeuroMarketing)– Lecture des émotions (face reading)– Recrutement de participants selon des segments définis– Panel d’internautes recrutés de façon aléatoire3
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC MontréalMéthodologie de rechercheQuestionnaireEntrevueProtocoleClickstreamEye trackingFace readingMesures physiologiques et encéphalographiquesConsommateursTechnologiesWebCourrielMobileBornes interactivesChaireecommerce RBCHEC Montréalimarklab4Contexte d’hybridité
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC MontréalUX/Marketing: Frontières floues5Communicationou consommation?
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC Montréal6
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC MontréalUX/Marketing: Frontières floues7Interactionou conversation?
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC Montréal8Web Site Sociability andOnline Contribution:The Mediating Role ofEmotions (2012)Prom Tep, S., Sénécal, S.,Dufresne, A. and Viau, C.ErgoIHM 2012, Biarritz16-19 octobre.
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC MontréalConclusion• Les rôles des disciplines (marketing et IHM/UX/utilisabilité) àétablir en fonction d’un projet, avec différentes combinaisonspossibles au niveau de leur contribution complémentaire• L’apport convergent de chaque discipline dépendra surtout dela « rigueur » méthodologique dans la mise en œuvre dechacune et dans leur séquence• L’architecture d’une solution doit tenir compte d’unetriangulation des méthodes, pour une synergie optimale entreles disciplines avec des points forts et faiblesDiscipline XDisciplineYSolution©Jean-YvesFiset,20109
  • Chaire de commerce électronique RBC Groupe FinancierHEC MontréalMerci!10Sandrine.prom-tep@hec.caTwitter: @SandrinePromTepBlogue: http://www.ergonomia.caSlideshare: http://fr.slideshare.net/spromtepQuestions?