E1 contro 11sep13l

484 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
484
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
74
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

E1 contro 11sep13l

  1. 1. E1 Cartographie de controverses scientifiques et technologiques 11 & 12. 09. 13 Krys Markowski
  2. 2. Votre mission Cartographier une controverse TECHNICO-SCIENTIFIQUE actuellement en cours
  3. 3. Plan du cours ?
  4. 4. Premiers 60’ = low cost Derniers 60’ = de luxe
  5. 5. Controverse technico-scientifico- sociétale?????????? • Débat • Enjeux – Scientifiques (« vraie » explication?) – Techniques (« meilleure solution?) – Sociale (Souhaitable? Sain? Fiable? Ethique?) • Oppose – chercheurs, experts, ingénieurs, entreprises, instances publiques, citoyens, législateurs • Divers types de forums, médias, • Centré sur des « preuves » WTF is that???
  6. 6. Controverse technico-scientifico- sociétale : définition • Débat • Enjeux – Scientifiques (« vraie » explication?) – Techniques (« meilleure solution?) – Sociale (Souhaitable? Sain? Fiable? Ethique?) • Oppose – chercheurs, experts, ingénieurs, entreprises, instances publiques, citoyens, législateurs, etc. • Divers types de forums, médias, • Centré sur des « preuves » • Pour garantir la QUALITE
  7. 7. Qu’est-ce une controverse technico-scientifique? • Une situation de turbulence qui se crée chaque fois (1) qu’un chercheur émet un nouveau postulat (2) un inventeur (individu ou entreprise) cherche à lancer un nouveau produit (processus ou service) ou (3) des citoyens s’inquiètent par rapport aux effets néfastes possibles d’une invention ou d’un évènement. • Ces secousses sont dus à des résistances d’une multitude d’acteurs qui s’opposent au passage d’un état X (avant l’arrivée de l’idée ou de l’invention) à un futur état possible X+t auquel croit le chercheur ou l’inventeur.
  8. 8. Pourquoi étudier ça ? • Modéliser les processus de création de savoir et d’innovation • Vous êtes futurs acteurs • Citoyens
  9. 9. Controverse prouve que… • « la science et tout ça c’est nul »? • « la science et tout ça est de la qualité »?
  10. 10. 31 aout 2010
  11. 11. le fait d’installer EOVAL avec ses déchets près de notre village va…. – Être dangereux pour nous – Mauvais pour la santé de nos enfants – Causer des cancers parmi nous – Baisser la valeur de notre patrimoine – Enrichir la société EOVAL et VEOLIA » •
  12. 12. le fait d’installer EOVAL avec ses déchets près de notre village va…. • Rendre la campagne plus propre • Améliorer l’efficacité de la collecte de déchets • Mieux éliminer nos déchets • Nous amener du travail
  13. 13. Transition
  14. 14. OCT NOV CM 3 sujets possibles CHOIX DE SUJET Collecter informations Approfondir l’analyse •Exposé •Expo Affiches •Site web en ligne DEC
  15. 15. Equipes de 3
  16. 16. Equipes de 3 Au sein de vos groupes de TD 1, 2, 3… 7, 8, 9
  17. 17. VOS LIVRABLES
  18. 18. 1. Une présentation orale devant un jury
  19. 19. 2. Affiche
  20. 20. 3. www.notre super site de controverses.com
  21. 21. Un changement climatiquecorrespond àunemodificationdurable(deladécennieau million d'années) desparamètresstatistiquesdu climat global delaTerreou desesdiversclimatsrégionaux. Au coursdu XXesiècle, denombreusesvariationsclimatiquesont étéobservéessur laplanète. Toutescesvariationsseraient liéesau réchauffement climatique. Cesujet d'actualitéest lasourced'unegrandecontroverseau sein du mondescientifique. Dansl'ensemble, lacommunautéscientifiquenecontestepasleréchauffement climatiqueni lefait qu'il faillemettreenplacedesmoyensdeluttepour préserver laplanète, maislesavisdivergent sur lacauseet lesconséquencesdeceréchauffement. D’aprèslepremier groupede scientifiques, lacausedu réchauffement climatiqueest l’homme(anthropique). D’aprèslesecond groupe, leclimat est multifactoriel et il serait trop simpled’accorder l’entièreresponsabilitéàl’homme. ISBS 1 Duclap Delphine Gaignet Marylène Rajchenbach Marion Sommes-nous responsables du réchauffement climatique? Révolution Industrielle 19ème siècle SvanteArrhenius, chimisteSuédoisprédit quel'utilisation degazfossileentrainera un réchauffement climatique 1896 Foragepermettant la1èrecourbe sur lesvariationssimultanéesdu CO2 et dela températuresur 400.000 ans. 1966 1972 ConférencedeStockholm Cause multifactorielle du réchauffement climatique LaTerreaconnu denombreusesvariationsclimatiquesavec desvariationsdetempératurede± 15°Cparrapport à la température actuelle et des variations du niveau marin d'au moins ± 200 mau coursdes650 derniersmillionsd'années. Leclimat est multifactoriel et il serait trop simpledefairedel’effet deserrel’uniquecausedu réchauffement climatique. Eneffet, lesvariationsdelatempératuremoyenneau coursdestempsgéologiquessont liéesàdetrèsnombreux facteurs: • Lavariation desparamètresorbitaux delaTerreet du soleil. • Lesmécanismesgéochimiquesimpliquant labiosphèreet lagéosphère. • Ladynamiqueterrestre.   • Laformation denuagesau coursdu cycledel’eau. Ces causes sont très complexes, le couplage de toutes ces causes l’est d’autant plus. Selon ces scientifiques, il serait trop simple de dire que l’homme est le seul responsable. Leprincipal argument decesscientifiques, est dedirequelaTerreaconnu par lepassédesépisodes beaucoup plus chauds avant même que l’homme n’existe et quelaTerres’en est toujoursremise. Co urbe des variatio ns de la tempé rature mo yenne au co urs des temps géo lo giques Pendant l’Holocène(il y a 8000ans), lapériodeestivale était de 2°Csupérieuraux températuresmoyennes actuelles. Cause anthropique du réchauffement climatique Leprincipal argument decesscientifiquesest quejamaisau coursdestempsgéologiquesl’augmentation delatempératuren’aétéaussi rapide. En effet, lapentedelacourbedestempératuresmoyennesest trèsimportanteet n’ajamaisétéobservéeauparavant. Ceconstat aconduit lesclimatologuesàs’interroger sur lescausesdeceschangements; cequi lesapoussésàmettreen évidenceuneforte corrélation(visiblesur legraphiqueci-dessus) entre l’évolution des températures et l’évolution des concentrations en CO2 de l’atmosphère. Cetteaugmentationest corréléeavec larévolution industrielle. •Une élévation de la température moyenne. Latempératuremoyennedu globeaaugmentéde0,74 degréen 100 ans(1906-2005) selon lerapport de2001. Variations climatiques constatées: • Le recul des glaciers de montagnes. Neiges au so mmet du Kilimandjaro en 1 992 puis en 2002 à la même épo que de l’ année, pho to s de Yann Arthus Bertrand. Le Kilimandjaro a perdu 8 2% de so n glacier durant le XXè me siècle. Co urbe des températures en fo nctio n du temps. • L’élévation du niveau de la mer. Lamer amontéde10 à20cm au 20èmesiècle, selon leGIEC. . Des sécheresses plus sévères et plus longues ont étéobservéessur de largesétenduesdepuis1970, particulièrement danslesrégionstropicaleset subtropicales. • Cyclones, typhons. Lesobservationsmettent en évidenceuneaugmentationdel’activitédescyclonestropicaux intenses dansl’Atlantiquenord depuis1970 environ, corréléeavec desaugmentationsdetempératuresdesurface delamer souslestropiques. Lesexpertsestiment qu’il n’y apasdetendanceclairesur lenombreannuel decesphénomèneset queleur lien aveclechangement climatiquen’est pasencoredéfinitivement établi. Le cyclo ne Catarina fut le premier à apparaître dans l'Atlantique Sud. GIEC(grouped'expertsintergouvernemental sur l’évolution du climat qui apour mission d’évaluer sansparti prisles donnéesscientifiquesliéesau changement climatique) Greenpeace (principal acteur en faveur dela préservation delanatureet desespècesmenacéesdansle monde) Scientifiques PiersCorbyn, Equipedu CentreSpatial National Danois Claude Allègre Bjorn Lomborg (Directeur del’institut Danoisd’évaluation de l’environnement) et Yves Lenoir(chercheur àl’écolenationalesupérieure desmineset militant dansuneassociation écologistedénonçant le catastrophismedes lobbiesécologiques) Martin Durkin (producteur dedocumentaires- télédont lefilm TheGreat Global Warming Swindle) et Martin Livermore (=Conseiller scientifiquepour lefilm) Gouvernements « A aucun moment, il n’est possible de juxtaposerles courbes de la hausse du CO2 dans l’atmosphère avec la hausse de la température terrestre, mais celles-ci devraient être au moins espacées de 800 ans dans l’échelle du temps, et mieux encore, la hausse de température précède la hausse du CO2 dans l’air ! Il n’y a donc pas de corrélation entre le taux de CO2 dans l’atmosphère et les températures terrestres. » Richard Lindzen: grand météorologueancien membredu GIEC.  « Son film The Great Global Warming Swindle montre le témoignage de scientifiques, d'économistes, de politiciens, d'écrivains et d'autres personnes sceptiques parrapport au consensus scientifique surl'origine anthropique du réchauffement climatique, il s’agit «de la plus grande arnaque des temps modernes ». Jean-Marc Jancovici (ingénieur polytechnicien, spécialistedu climat) « -Manque de moyen accordé à la recherche surles autres facteurs du réchauffement climatique. -Propagande faite autourdu sujet du climat: «On nous dit que 99 % des scientifiques sont d'accord ! C'est faux »  Greenpeace démontre comment l’entreprise (Exxon) finance de nombreuses “fondations scientifiques” (comme SPPI) pourfaire croire qu’il y a des avis divergents surla question. « Selon lui, les climatologues seraient tous d'accord pournous mentir collectivement: et faire peurpours'assurerle financement de leur laboratoire. » Science and Public Policy Institute = SPPI (but est depromouvoir despolitiques gouvernementalesraisonnablesen matière d’environnement, s’appuyant sur desarguments scientifiquesrationnelset dessolutionséconomiques qui ont fait leurspreuves) Dans un «Climat de peur »il raconte comment des scientifiques de talent ont perdu leurposte pouravoircontesté la vérité officielle, et comment d'autres ont perdu leurs moyens de recherche. Nicolas Hulot (reporter, écologisteet écrivain français) Associations Ecologiques « L’alarmisme nourrit le discours des politiques, qui nourrissent en retourles alarmistes. Les fonds fédéraux alloués chaque année à la recherche climatologique aux États-Unis atteignent 1,7 milliard de dollars contre quelques centaines de millions voici 15 ans » « Ce film lève les derniers doutes : les changements climatiques globaux mettent l’humanité au pied du mur » Yann Arthus-Bertrand (photographe, journaliste, reporter militant et écologistefrançais) « C’est le premierfilm catastrophique dont les responsables et les victimes sont dans la salle » Al Gore (ancien vice-président desEtats-Unisd’Amérique, a réalisélefilm « Unevéritéqui dérange ») Les industriels Exxon, Ford… « -Le GIECn’est pas composé des meilleurs scientifiques ni de scientifiques indépendants et objectifs. -La théorie du "bâton de hockey«  surlaquelle le protocole de Kyoto s’est basé est un artefact statistique. -Le GIEC ne donne pas toutes les informations que les scientifiques ont besoin. -Certains scénarios d'émission publiés parle GIECsont irréalistes  » .Activité humaine .Cycle naturel de la terre .Causes multifactorielles So urce: C. Lo rius, LGGG-CNRS LeCO2 est un gaz àeffet deserre. Lesgazàeffet deserredansl’atmosphèrestoppent unepartiedesinfrarougesémisepar laTerre, c’est l’effet deserrenaturel. Onacoutumededireque, sanseffet deserrenaturel, latempératureàlasurfacedu globeserait de-18°C contre+15°C enmoyenne aujourd’hui. Leproblèmeest quelesactivitéshumainesaugmentent laquantitédegaz àeffet deserrecontenuedansl’atmosphère, et donclaquantité d’infrarougespiégés. C’est l’effet deserreadditionnel. Selon cesexperts, l’effet de serre additionnel serait lacausemajeuredeshausses de températures constatéesdepuisledébut du 20ème siècle. 04/12/2007 www.contro-rechaufclimatique-isbs.123.fr Création del'International Panel onClimateChange (IPCC) GIEC en français 1987 1992 Signature, lorsdu Sommet delaTerreàRio deJaneiro, de la"ConventionClimat" ProtocoledeKyoto 1997 1998 Annéelapluschaudeau niveau mondial du 19èmesiècle. Johannesburg : Sommet mondial sur ledéveloppement durable. 2002 2007 4ième rapport du GIEC selon lequel lacausedu réchauffement climatiqueserait dû à l’hommeselon uneprobabilitéde90%. Lesmédias Legrand public Résultats d’ un so ndage réalisé par no tre gro upe, auprès de 50 perso nnes, sur les causes du réchauffement climatique. Liens entre les acteurs de cette controverse Critiquesdesscientifiquesen faveur delacausemultifactorielle Critiquesdesscientifiquesen faveur delacauseanthropique Faibleinfluencesur lesmédiasForteinfluencesur lesmédias
  22. 22. Sites web • http://controverses.sciences-po.fr/archive/bioc • http://controverses.sciences-po.fr/archive/bisp
  23. 23. Ressources 1. Les cours en amphi 2. Synopsis 3. Instructions pour TP#1 4. Instructions pour exposition 5. Glossaire controverses 6. Guide pour chaque TP 7. Exemples controverses : http://controverses.sciences-po.fr/archiveindex/ 8. Outils de cartographie: http://www.demoscience.org/
  24. 24. Transition
  25. 25. Les référents • ANT – Actor Network Theory (Mines) • Bruno Latour, Cogitamus • Exemples controverses : http://controverses.sciences-po.fr/archiveindex • Outils de cartographie: http://www.demoscience.org/
  26. 26. Les CST ont lieu parce que • Toute POUSSEE vers un nouvel état des choses (X+t) engendre une CONTRE POUSSEE contre ce nouvel état des choses. • C = Garantie de qualité
  27. 27. POUSSEE X s’explique par Y
  28. 28. POUSSEE  CONTREPOUSSEE X s’explique par Y X ne s’explique pas par Y
  29. 29. Exemple: OGMs
  30. 30. OGMs Professeur Gilles-Eric SERALINI « Les tumeurs des rats ont été provoqués par le maïs OGM NK 603 »
  31. 31. OGMs
  32. 32. Transport de l’avenir
  33. 33. POUSSEE  CONTREPOUSSEE Il faut que « ca » change comme ci! Il ne faut pas que « ca » change comme ci!
  34. 34. Transport de l’avenir Il faut des véhicules HYBRIDES
  35. 35. Transport de l’avenir Il faut des véhicules HYBRIDES Il faut des véhicules ELECTRIQUES PDG RENAULT
  36. 36. POUSSEE  CONTREPOUSSEE Il faut que « ca » change comme ci! Il ne faut pas que « ca » change comme ci!
  37. 37. Controverse #1 de recherche
  38. 38. Controverse #2 d’innovation
  39. 39. Controverse #3 bien public
  40. 40. idée vision rêve affirmation découverte invention modèle prototype projet chercheur scientifique laboratoire institut entreprise maire agence gouvernement citoyen association évolue se déplace Se transforme Passe de fiction hypothèse incertitude intention projet ignorance fluide fragile à fait loi certitude réalisation réalité adulation solide robuste Cartographier une controverse technico-scientifique Comprendre+expliquer+dessiner+médiatiser la façon dont FICTION FAIT Pour mardi 24 sept. vous avez 3 cas possibles à présenter: 1. +tôt “recherche” 2. +tôt “innovation” 3. +tôt qui touche le grand public
  41. 41. L’échelle de controverse • On peut noter la position d’un(e) – idée – vision – rêve – affirmation – découverte – invention – modèle – prototype – Projet
  42. 42. Affirmation FICTION FAIT 100% 100%
  43. 43. Etat HYPOTHESE LOI 100% 100%
  44. 44. Situation INCERTAIN CERTAIN 100% 100%
  45. 45. Degré de réalisation PROJET REALITE 100% 100%
  46. 46. Réaction du public IGNORE PLEBISCITE 100% 100%
  47. 47. Echelle de controverse FRELE ROBUSTE 100% 100% « boite noire »
  48. 48. Echelle de controverse 100% 100% « boite noire » Une vérité absolue qui est plébiscité par tout le monde et qui n’a pas à être justifié. Une technologie totalement fiable.
  49. 49. Affirmation • En 2012 Fumer tue!
  50. 50. Affirmation • En 1961 Fumer n’est pas dangereux…
  51. 51. Affirmation • En 1971 Il se peut que le fait de fumer ne soit pas toujours bon pour la santé!
  52. 52. Affirmation • En 1981 Le fait de fumer peut provoquer certaines maladies!
  53. 53. Affirmation • En 1991 Le fait de fumer peut provoquer certaines maladies!
  54. 54. Affirmation • En 1991 Le fait de fumer augmente fortement les risques du cancer et des maladies cardio-vasculaires!
  55. 55. Affirmation • En 2001
  56. 56. Transition
  57. 57. Les instructions pour le TP1 du 24 sep
  58. 58. CM 3 sujets possibles CHOIX DE SUJET Collecter informations Approfondir l’analyse •Exposé •Expo Affiches •Site web en ligne Échéance 24 sept
  59. 59. TP1 24 septembre • votre équipe présentera oralement trois sujets de controverse. • Prévoir 15-20 minutes pour les 3 sujets. • Votre présentation donnera lieu à une discussion et à des commentaires. A la fin de toutes les présentations vous choisirez un de vos 3 sujets…ceci deviendra « votre sujet de controverse » pour le restant du semestre et sur lequel vous travaillerez dès le 19 février. • Vous pouvez utilisez un support ppt ou faire un mind map pour votre présentation. • Votre présentation sera notée.
  60. 60. TP1: Controverse Type 1 • - La première proposition de controverse doit être prise dans le domaine de la recherche scientifique « pure ». Ce sera donc une controverse assez cachée du grand public, et qui concerne et passionne surtout la communauté scientifique. La contestation d’un paradigme dominant ! Cela peut concerner la physique, la chimie, les sciences de la terre les sciences de l’univers, les sciences du vivant, l’archéologie, paléontologie, etc.
  61. 61. According to the researchers, a quadruple helix is also present in some cells and is believed to relate to cancer in some ways. According to the researchers, controlling these quadruple helix structures could provide new ways to fight cancer.
  62. 62. 550-million-year-old fossils of Dickinsonia and Parvancorina from South Australia lie in rock textured like old elephant skin. That texture might indicate fossilized soil from land, suggests a new study that challenges the prevailing view that the Ediacaran fossils were all sea creatures.
  63. 63. A Swedish newborn takes part in an experiment in which rates of pacifier sucking indicated that babies can tell some native speech sounds from foreign ones within hours of birth. Babies may start to learn their mother tongues even before seeing their mothers’ faces. Newborns react differently to native and foreign vowel sounds, suggesting that language learning begins in the womb, researchers say.
  64. 64. Jupiter-like gas giants in other solar systems (illustrated in orange) may host moons that could support life (foreground). Earth-sized moons in planetary systems trillions of miles away could be hotbeds for alien life, astronomers report in the January Astrobiology. "It's the most thorough look at exomoon habitability I've seen," says Darren Williams, an astronomer at Penn State Erie who was not involved in the research. “I’m encouraged by the paper that we’ll find exomoons in abundance and that a fraction of them could be habitable.”
  65. 65. Les scientifiques italiens, accusés d'avoir sous-estimé les risques avant le séisme meurtrier de L'Aquila en 2009, ont été condamnés, lundi 22 octobre, à six ans de prison pour "homicide par imprudence" par le tribunal de cette ville des Abruzzes. L'enjeu de ce procès était déterminer la responsabilité de savants dans la prévision d'une catastrophe naturelle.
  66. 66. TP2: Controverse Type 2 • - Votre deuxième proposition doit concerner un produit ou un processus innovant qui n’est pas encore sur le marché. • - Par exemple : Nous savons tous que le iPAD est un « blockbuster » pour Apple. Mais qu‘en sera t’il de l’écran flexible que Sony vient de lancer ? Véhicule électrique, hybride, pile à combustible ?
  67. 67. TP3: Controverse Type 3 • - Votre troisième proposition va concerner un domaine ou la science ou la technique touche notre bien public. • - Par exemple : Faut il interdire la pêche aux anchois ou du thon rouge ? Faut il construire des parcs éoliennes offshore ? Que faire des déchets radioactifs ? Faut-il autoriser (ou retirer) tel type médicament sur le marché ? Le Bisphénol A doit-il est retiré ? Faut-il exploiter le gaz de schiste ? Le scénario énergétique proposé par Negawatt est-il faisable ?
  68. 68. Protocole de présentation • Suggérer un titre • Expliquez en quoi consiste la controverse • Dessinez le contexte dans lequel cette controverse se situe • Expliquer clairement ce qui est en jeu dans cette controverse et en quoi elle vous semble intéressant. • Donnez des dates clés (évènements marquants) • Listez de façon aussi exhaustive que possible les acteurs principaux qui sont impliqués. Citez leurs noms et/ou d’institutions (si possible), de quel type d’acteur s’agit-il ? • Faites ressortir les points de tension…sur quoi portent les désaccords… quels sont les arguments utilisés par les protagonistes • Citez les sources qui vous ont permis d’identifier cette controverse (aussi précis que possible !) Ne dites pas « un journal », mais Le Figaro, 20 janvier 2013, page 10) • Listez des mots clés associés à la controverse • Remplissez la fiche pour chaque controverse et rendez-là au professeur svp
  69. 69. FEV MAR AVRIL MAI CM 3 sujets possibles CHOIX DE SUJET Collecter informations Approfondir l’analyse •Exposé •Expo Affiches •Site web en ligne JUIN Échéance 17 décembre
  70. 70. Transition
  71. 71. Faites les équipes svp!
  72. 72. Trinômes dans les groupes 1 2 3 4 5
  73. 73. Transition
  74. 74. Les cercles • Le chemin entre fiction et fait
  75. 75. Le 1èr domaine des controverses • SCIENTIFIQUE EST-CE VRAI? EST-CE REEL?
  76. 76. Cercle de la recherche du point de vue du chercheur 1. idée 2. discute 3. Formuler 4. Expérimenter €€€ 5. rédiger6. envoyer 7. modifier critiques 8. publier 9. Être cité €€€€€€€€ 10. Nouvelle Idée
  77. 77. Logique du laboratoire • Survivre et s’épanouir – => €€€€€€€€€€ + chercheurs brillants – Produire publications => avec l’impact le plus grand possible
  78. 78. Première Conclusion: La techno science « en train de se faire » • …est naturellement truffée de controverses! • RECHERCHE SCIENTIFIQUE est bonne si elle surmonte les obstacles – Faire marcher le dispositif d’investigation – Bien rassembler les arguments – Publier dans la meilleure revue possible – Valoir le fait d’être citée par les autres le plus souvent possible – S’assurer de plus de ressources et d’une meilleure côte
  79. 79. Et dans des labos de recherche • Sur les centaines de papiers publiés • 90% ne seront même pas cités!
  80. 80. Les 2ème domaine des controverses • TECHNOLOGIQUE EST-CE FAISABLE? EST-CE RENTABLE?
  81. 81. Pourquoi une entreprise doit innover? Assurer le marché actuel préparer le marché d’avenir
  82. 82. Cercle de l’innovation truffé d’opposants 1. idée 2. maquette 3. Montrer 4. Prototype €€€ 5. tester6. Version alfa 7. modifier Critiques/suggestions 8. Version beta 9. Lancer sur le marché Marketing €€€€€€€€ 10. Nouvelle Idée clients Soutien
  83. 83. Première Conclusion: La techno science « en train de se faire » • …est naturellement truffée de controverses! • INNOVATION est bonne si elle surmonte les obstacles – Commencer à trouver des solutions – Mobiliser le soutient des patrons de l’entreprise – Réussir phase maquettes/industrialisation – Être plébiscité par le marché – Faire tirer un bénéfice au sponsor
  84. 84. Dyson
  85. 85. 20% Des centaines de projets différents….
  86. 86. 20% Des centaines de projets différents…. Mais! Sur 100 projets : 90 ne vont pas marcher! Combien de blockbusters sur les 10???
  87. 87. Le 3ème domaine des controverses • SOCIETAL EST-CE BENEFIQUE? EST-CE SOUHAITABLE?
  88. 88. Troisième catégorie de controverse techno-scientifique • Nous sommes au centre – Sécurité – Santé – Environnement – Éthique
  89. 89. J’habite… • dans une vallée (inondable???) • près d’une antenne relais SFR • près d’une ligne à très haute tension • Près d’une usine de traitement de… • Etc.
  90. 90. Rentre « l’expert » et l’Etat • Qui veille sur le bien publique – Normes de sécurité – Lois – Réglementations – Standards • Ex. – Niveau de bruit acceptable/raisonnable – Niveau de pollution acceptable/raisonnable – Etc.
  91. 91. Les questions de • Sécurité, santé publique, environnement etc. mettent en jeu des informations complexes et décisions subtiles… • On se base sur une logique de coût/bénéfices… – Si j’installe X ici, nous tirerons un bénéfice (ordures brûlées à bas coût) mais nous payerons un prix (0,2% population sera affectée par la maladie Y)
  92. 92. On trouve des situations archétypiques • On demande à l’expert AVANT coup • On demande à l’expert APRES coup
  93. 93. AVANT de faire… un acteur comme … • Conseil municipal • Région • Pays • Entreprise • Groupement d’entreprise
  94. 94. Demande : « devrions nous… » Mettre Installer Légaliser Interdire Restreindre Utiliser Introduire Autoriser Etc. cette ce ces Maison Usine Route Piste d’atterrissage Canal Ligne à haute tension Euthanasie Médicament Drogue Technique de clonage Espèce d’animal pesticide Ici ????
  95. 95. APRES LES FAITS… une victime demande… • X s’est passé…en conséquence Y est – Affecté – Malade – Mort
  96. 96. QUI doit compenser? ON diminue/arrête/…? • L’amiante • Le Syndrome de la guerre du Golfe • Le syndrome de « ground zero » • Le nuage de Tchernobyl • Le taux élevé de – hépatite B – Leucémie • Les tumeurs au dessus de l’oreille • Etc.
  97. 97. Regardons les cercles de l’expert…
  98. 98. 1. Le cercle de l’expert AVANT Une question est soulevée Une forum ou Commission est crée Les parties intéressés sont invités Les points de vue sont entendus Une décision est prise Un demandeur arrive
  99. 99. 2. Le cercle de l’expert APRES Le public ou les chercheurs remarquent un phénomène (% trop élevé de X) La chose est médiatisée On agrège de l’information On cherche une ouverture Un terrain de débat Pas de débat possible débatSans enjeux Sans fin On change quelque chose
  100. 100. Transition
  101. 101. Eolienne marine ?
  102. 102. Transition
  103. 103. Les étoiles • Interaction entre technoscience et société
  104. 104. Labo de recherche
  105. 105. Le laboratoire de recherche • 5 points d’ancrage. La Communauté scientifique Le marché La formation supérieureLe bien public Les connaissances publics publier Expertise Brevets projets Cours haut niveau I4/i5, Ph.D. Normes Standards défense Vulgariser, expliquer médias
  106. 106. L’effort d’innovation • Essentiellement dans les entreprises
  107. 107. L’entreprise innovante • Les fournisseurs Les concurrents Les clients Le bien public Les experts Assurer qu’ils innovent aussi Innover mieux qu’eux Coopérer parfois Offrir améliorations Générer nouveaux besoins Contribuer à améliorer Ne pas détériorer Coopérer avec labos Publiques Accueillir stagiaires PhDs
  108. 108. scientifiques fournisseurs concurrents clients Bien publicformation Connaissances générales C’est dans ces zones que se trouvent vos controverses !!
  109. 109. Transition
  110. 110. Pourquoi? patients médecins Autorités santé OMS observations Rapports Etudes
  111. 111. Pourquoi? patients médecins Autorités santé OMS observations Rapports Etudes Fumer = danger
  112. 112. Pourquoi? patients médecins Autorités santé OMS observations Rapports Etudes Fumer = danger fumeurs autres médecins Industrie du tabac observations Rapports Etudes
  113. 113. Pourquoi? patients médecins Autorités santé OMS observations Rapports Etudes Fumer = danger fumeurs autres médecins Industrie du tabac observations Rapports Etudes Fumer pas dangereux
  114. 114. Médiator 1960s
  115. 115. Médiator 1970s
  116. 116. Médiator 1980s
  117. 117. Médiator 1990s
  118. 118. Médiator 2009
  119. 119. Où le mettre ? • « Les nouveau missiles russes dirigées contre les sites souterrains américains ont une précision qui atteint 100 mètres » FICTION? FAIT?
  120. 120. Où le mettre ? • « Les nouveau missiles russes dirigées contre les sites souterrains américains ont une précision qui atteint 100 mètres » FICTION? FAIT?
  121. 121. Où le mettre ? • « Les partisans des missiles MX au Pentagone ont habilement provoqué une fuite selon laquelle [les nouveau missiles russes dirigées contre les sites souterrains américains ont une précision qui atteint 100 mètres] » FICTION? FAIT?
  122. 122. Où le mettre ? • « Les partisans des missiles MX au Pentagone ont habilement provoqué une fuite selon laquelle les nouveau missiles russes dirigées contre les sites souterrains américains ont une précision qui atteint 100 mètres » FICTION? FAIT?
  123. 123. Où le mettre maintenant ? • « L’agent secret 009 à Novosibirsk murmura à la femme de chambre juste avant de mourir qu’il avait entendu dans des bars que certains officiers pensaient que certains de leurs missiles pourraient dans des conditions de test idéales avoir une précision se situant entre 100 et 1000 mètres ; c’est du moins la façon dont le rapport arriva à Washington » FICTION? FAIT?
  124. 124. Où le mettre maintenant ? • « L’agent secret 009 à Novosibirsk murmura à la femme de chambre juste avant de mourir qu’il avait entendu dans des bars que certains officiers pensaient que certains de leurs missiles pourraient dans des conditions de test idéales avoir une précision se situant entre 100 et 1000 mètres ; c’est du moins la façon dont le rapport arriva à Washington » FICTION? FAIT?
  125. 125. Et maintenant ? • « La certitude de la CIA concernant la précision de 100 m des missiles russes ne se fonde pas sur le rapport de l’agent 009, mais sur 5 sources indépendantes. Je pense que seuls des groupes à la solde des Russes peuvent avoir intérêt à jeter le doute sur ce fait indiscutable » FICTION? FAIT?
  126. 126. Et maintenant ? • « La certitude de la CIA concernant la précision de 100 m des missiles russes ne se fonde pas sur le rapport de l’agent 009, mais sur 5 sources indépendantes. Je pense que seuls des groupes à la solde des Russes peuvent avoir intérêt à jeter le doute sur ce fait indiscutable » FICTION? FAIT?
  127. 127. Fiction----------------Fait …. ?
  128. 128. Fiction----------------Fait Les missiles Russes précises existent!
  129. 129. Fiction----------------Fait ?
  130. 130. Fiction----------------Fait Les missiles Russes précises n’existent pas!
  131. 131. le fait d’installer EOVAL avec ses déchets près de notre village va être dangereux pour nous, mauvais pour la santé de nos enfants, causer des cancers parmi nous, baisser la valeur de notre patrimoine, enrichir la société EOVAL et VEOLIA FICTION? FAIT?
  132. 132. le fait d’installer EOVAL avec ses déchets près de notre village va être dangereux pour nous, mauvais pour la santé de nos enfants, causer des cancers parmi nous, baisser la valeur de notre patrimoine, enrichir la société EOVAL et VEOLIA FICTION? FAIT?
  133. 133. le fait d’installer EOVAL avec ses déchets près de notre village va être dangereux pour nous, mauvais pour la santé de nos enfants, causer des cancers parmi nous, baisser la valeur de notre patrimoine, enrichir la société EOVAL et VEOLIA FICTION? FAIT?
  134. 134. Rappel livrables 17 décembre AFFICHE A0 SITE WEB SOUTENANCE MAQUETTESBON SUJET Techno Scien. Societ LIVRES BIEN ANALYSE ET BIEN PRESENTE
  135. 135. Pour 24 septembre…. • Présentation de 15 minutes – Controverse « scientifique » – Controverse « technologique » – Controverse « scientifico - sociétale » • Power Point ou Mind Map • 3 fiches rendus.
  136. 136. Chaque exemple comporte… TITRE controverse est…. Contexte… Dates clés… Acteurs Les enjeux Sources *d’information Mots clés

×