Your SlideShare is downloading. ×
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Isolez vos murs exterieurs
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Isolez vos murs exterieurs

2,005

Published on

1 Comment
3 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
2,005
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
112
Comments
1
Likes
3
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Isolez vos murs extérieurs Règles de bases et solutionspour l’isolation des murs extérieurs Asbl Le Centre Urbain Bruxelles 27 mai 2009 André BaivierSuccession des décisions à prendre 1. Quels principes devons nous respecter? ! extérieur aussi ouvert que possible à la vapeur mais étanche au vent ! Intérieur étanche à l’air et pas plus freinant que nécessaire à la vapeur ! de préférence remplissage intégral ! éviter les ponts thermiques 2. Quelles couches sont nécessaires pour respecter les principes? 3. Ou placer l’isolation? face extérieure -- creux du mur -- face intérieure? 4. Quelles matières pour les différentes couches? Selon quels critères choisir? ! physique du bâtiment : • Protection contre le froid, le chaud, le bruit • Feu et condensation • Durabilité ! écologiques: matières premières, énergie, émissions, durée de vie, recyclage ! biologiques: non toxiques, régulation chaleur et humidité et surchauffe ! financiers
  • 2. apparition de condensation la cause de dégâts à la construction : l’air chaud qui est refroidi rend de l’eau (condensation) teneur en eau maximale [g/m!] température [°C] parce que l’air froid ne peut contenir autant d’humidité que l’air chaud exemple : climat hivernal selon DIN 4108 climat hivernal selon DIN 4108 température intérieure : +20°C température extérieure : -10°C teneur en eau maximale : teneur en eau maximale : refroidissement 17,3 g/m! 2,1 g/m! humidité de l’air relative : 50 % humidité de l’air relative : 100% humidité de l’air absolue : condensation condensation : 6,55 g/m! 8,65 g/m!source: pro clima - Moll étanchéité à l’air du côté intérieur Dans notre climat, la pression de la vapeur est plus haute à l’intérieur qu’à l’extérieur en hiver (la période la plus critique). C’est pourquoi l’écran à l’air doit être placé en principe du côté intérieur de l’isolant. La vapeur reste alors dans la zone chaude, ce qui réduit le risque de condensation. source :
  • 3. D’où vient l’humidité ? • Chaque personne produit 50 g de vapeur d’eau par heure. • Le bain, la douche, le lavage, la cuisine et le nettoiement entraînent une charge d’humidité supplémentaire • humidité de construction : de 3.000 à 5.000 litres source: isolation sans ponts thermiques La disparition • du poêle et de la cheminée qui servaient de „ventilateur d‘évacuation“ • de la surface de condensation que constitue le verre simple • des fentes qui servaient d‘ouvertures de ventilation donne naissance à une humidité relative de l‘air intérieur plus élevée en général. Par conséquent, les risques de condensation augmentent, surtout à hauteur des ponts thermiques.source: Westfälische Dachwoche 2001, Eslohe
  • 4. Pont thermique les 2 critères pour juger les ponts thermiques température depertes de chaleur surface intérieuresupplémentaires, plus basse: risque depont apparent pour la condensationchaleur FROID ligne 14° CHAUDsource: Physibel
  • 5. sensibilité à la condensation 16,1° température extérieure -10 ° 14,8° 7,7° 18,8° 14,4° 10 cm d’isolant 30 cm de briques moisissures = saleté, mauvaises odeurs, allergie, dégradation température intérieure + 20°source: Das Niedrigenergiehaus, W. Feist apparition de condensation la cause de dégâts à la construction : l’air chaud qui est refroidi rend de l’eau (condensation) teneur en eau maximale [g/m!] température [°C] parce que l’air froid ne peut contenir autant d’humidité que l’air chaud exemple : climat hivernal selon DIN 4108 climat hivernal selon DIN 4108 température intérieure : +20°C température extérieure : -10°C teneur en eau maximale : teneur en eau maximale : refroidissement 17,3 g/m! 2,1 g/m! humidité de l’air relative : 50 % humidité de l’air relative : 100% humidité de l’air absolue : condensation condensation : 6,55 g/m! 8,65 g/m!source: pro clima - Moll
  • 6. Pont thermique et courants de convection le principe de l’isolation thermique ! mouvements d’air = transports de chaleur ! isolation thermique = enfermer l’air dans les pores " seul l’air immobile et sec est isolantbron: pro clima - Moll
  • 7. étanchéité au vent face extérieureétanchéité au vent face extérieure Plus la face extérieure est étanche au vent, Mieux fonctionne l’isolant placé dessous. Un pull protège beaucoup mieux sous un coupe vent! source :
  • 8. Étanche au vent en face extérieure Un bardage tuile est peu étanche au vent Des briques maçonnées sont déjà plus étanches Une bonne membrane, mieux encore un panneau isolant de protection, et l’isolant devient efficace Un enduit extérieur, et la façade est pratiquement étanche à l’air par sa face extérieureétanchéité à l’air du côté intérieur Dans notre climat, la pression de la vapeur est plus haute à l’intérieur qu’à l’extérieur en hiver (la période la plus critique). C’est pourquoi l’écran à l’air doit être placé en principe du côté intérieur de l’isolant. La vapeur reste alors dans la zone chaude, ce qui réduit le risque de condensation. source :
  • 9. Comment éviter la condensation? Où bien limiter la quantité d’humidité : • ventilation • empêcher à la vapeur de pénétrer dans la zone froide à l’aide d’un freine-vapeur étanche à l’air Ou bien augmenter la température • plus chauffer la pièce • isoler (mieux) et éliminer les ponts thermiques la convection et les pertes d’énergie •1 m" de construction isolée •14 cm d‘isolation ouverte à la diffusion conditions climatiques: 1m à l‘intérieur +20° C, 50 % HR à l‘extérieur -10° C, 80 % HR 14 cm 1m la valeur U théorique : 0,3 W/[m2.K] la valeur U correspondante 1,44 W/[m!.K] avec une fente de 1 mm : facteur 4,8source : pro clima – Moll;mesure : Institut für Bauphysik,Stuttgart, DBZ 12/89
  • 10. Isolation intérieure Etanchéité défectueuse Bois de construction déformé par séchage contrôle de l’étanchéité à l’air pour chaque application le bon matériel WINCON BLOWERDOOR contrôle de l‘étanchéité à l‘air mesure de l‘étanchéité à l‘air vérification de l‘étanchéité à détermination de la valeur n50 l‘air après la mise en oeuvre de l‘enveloppe du bâtimentsource : pro clima - Moll
  • 11. Boîtiers électriques Sur le plan de l’étanchéité à l’air, souvent défectueux 4,4m/s sous 50 Pa l’humidité : diffusion et convection •1 m_de construction isolée •14 cm d‘isolation ouverte à la diffusion conditions climatiques : 1m à l‘intérieur +20° C, 50 % HR à l‘extérieur -10° C, 80 % HR 14 cm 1m la diffusion en hiver : 0,5 g/[m2.jour] la convection à travers une 800 g/[m .jour] fente de 1 mm : facteur 1600source : pro clima – Moll;mesure : Institut für Bauphysik,Stuttgart, DBZ 12/89
  • 12. règles de base pour la prévention de la condensation : projet + réalisation • les matériaux les plus isolants le plus possible vers l’extérieur • les matériaux les plus étanches à la vapeur le plus possible vers l’intérieur • un écran à l’air ininterrompu du côté intérieur de l’isolant • éviter les ponts thermiques la composition idéale face extérieure : la plus ouverte possible à la diffusion de vapeur face intérieure : pas plus étanche à la vapeur que nécessairesource : pro clima - Moll
  • 13. Isolation intérieure - dans le creux du mur - extérieure? Isolation extérieure + les murs existants sont protégés des influences thermiques + faibles oscillations de température + protection contre les précipitations + pas de diminution de l’inertie thermique + pas de diminution du volume habitable + épaisseur d’isolation suivant possibilité + pas de ponts thermiques dans les surfaces de façade o pont thermique au raccord avec la toiture? o peu de dérangement pour les habitants - pont thermique au raccord avec l’isolation du sol - pont thermique aux raccords avec les châssis - approbation de l’urbanisme et éventuellement des voisins • augmentation de volume • changement d’aspect - cher - nécessité d’un nouveau revêtement durable - adaptation des appuis de fenêtre, des débordements de toiture … - besoin d’échafaudage - moins évident à réaliser soi-même isolation de façades massives à l’extérieur M1.1-M1.2 en combinaison avec un bardage de la façadesource :
  • 14. isolation de façades à l’extérieur M1.3-M1.4 en combinaison avec l’enduit extérieursource : Isolation extérieure panneau de fibre enduit Construction • mur existant • renfort éventuel • fibre de bois isolante • couche d’accrochage • armature • enduit finalbron: Gutex bron: Unger-Diffutherm
  • 15. Isolation extérieure fibre de bois enduitebron: Gutex bron: Steico bron: Unger-Diffutherm Isolation extérieure XPS ou fibre minérale Construction • mur existant • panneau isolant, XPS,… • enduit d’accrochage • armature • enduit de renfort • enduit de finition bron: Sto bron: Unger-Diffutherm
  • 16. M1.5-M1.6 isolation de façades massives face extérieuresource : isolation de façades massives, face intérieure MF1-MF2-MF3 ou extérieure : raccords sur menuiseriesource:
  • 17. toiture inclinée – construction bois – S-M03 raccord à la façadesource: Isolation par l’extérieur MATMAN BVBA
  • 18. Isolation par l’extérieur MATMAN BVBAIsolation par l’extérieur MATMAN BVBA
  • 19. Isolation par l’extérieur MATMAN BVBAIsolation par l’extérieur MATMAN BVBA
  • 20. Isolation par l’extérieur MATMAN BVBAIsolation par l’extérieur MATMAN BVBA
  • 21. Pied de mur Isolation intérieure - dans le creux du mur - extérieure?Isolation intérieure - les murs existants subissent les influences climatiques - plus grandes variations de température - température moyenne plus basse - pas de protection conte les intempéries - réduction du volume intérieur - réduction de l’inertie thermique - pont thermiques aux raccords avec les châssis - ponts thermiques aux raccords entre murs et planchers intermédiaires - grosses perturbations pour les habitants o en principe toute épaisseur d’isolation est possible o pont thermique au raccord avec isolation du sol? + pas de pont thermique au raccord avec l’isolation du toit + pas besoin de permis d’urbanisme ni d’accord des voisoins + relativement bon marché suivant état actuel de la face extérieure + pas besoin de nouvelle finition extérieure, mais bien intérieure o adaptation relativement simple des tablettes de fenêtre + pas besoin d’échafaudages élevés + plus abordable en do it your self
  • 22. Isolation intérieure Raccord programmé de l’isolation des murs intérieurs à celle de la toiture plate compacte. Mise en place préalable d’une membrane autour des hourdis pour rendre possible l’étanchéité à l’air entre les étages Isolation intérieure Les éléments en béton Transition entre l’isolationn’interrompent pas l’isolation Les angles rentrant seront intérieure et l’isolation isolés par insufflation extérieure pour réduire les ponts thermiques
  • 23. isolation de parois extérieures massives de l’intérieur : raccord paroi intérieuresource : koudebrugvrij isoleren: doorkappen scheidingsmuur
  • 24. isolation sans ponts thermiques : continuer l’isolation de paroi sous le bord de la dalle isolation de parois extérieures massives de l’intérieur: détail sol massifsource :
  • 25. isolation sans ponts thermiques : continuer l’isolation de la paroi sur le bord du hourdis isolation de parois extérieures massives face intérieureLe mur doit être protégé contre l’humidité ascensionnelleLe mur doit résister à la pluie battante La nature de la brique et du mortier jouent un rôle important. Un enduit extérieur ouvert à la vapeur est idéal. Sinon, les joints doivent certainement être en bon état. Les fissures doivent être réparées. En cas de doute : traiter différemment les murs qui sont souvent exposés à la pluie battante.Le mur doit être ouvert à la vapeur face extérieure : pas de couche émaillée pas de peinture qui freine fortement la vapeur pas traité avec un produit qui freine fortement la vapeur.Le mur existant doit être presque étanche à l’air, p.e. grâce au plâtre existant. A hauteur des solives de plancher e.a., l’étanchéité à l’air est également importante.•source :
  • 26. isolation de parois extérieures massives face intérieure : éviter les fuites d’air• • Les conduites d’électricité intégrées dans l’isolant doivent être fixées solidement pour éviter que les câbles puissent bouger pendant le raccordement, de sorte qu’il apparaît des fentes dans l’isolant.••• Il faut que l’isolant remplisse l’espace complet entre la finition intérieure et la paroi extérieure, pour empêcher les courants d’air indésirables (la rotation d’air autour de l’isolant, binnenluchtspoeling, binnenluchtlangsspoeling, windspoeling et la ventilation d’air extérieur). La grande résistance à l’écoulement et le raccord sans fentes d’isofloc réduisent l’influence de défauts.•• La finition intérieure doit être réalisée de la façon la plus étanche à l’air possible, avec le moins de percements possible. source : isolation de parois extérieures massives face intérieure : ponts thermiques• Tenez compte de ponts thermiques; quelques suggestions : o Vérifiez si l’isolation peut être prolongée jusque contre la menuiserie. o Vérifiez si l’isolant dans le sol peut être prolongée jusque contre l’isolant dans la paroi. o Le plus souvent, l’isolant dans la paroi peut être raccordé à l’isolant dans le toit. o Dans le cas de sols intermédiaires construits avec des solives, l’isolant de la paroi peut également être prolongé dans la plupart des cas. o La face inférieure de sols intermédiaires massifs devrait être isolée également sur une certaine largeur. Parfois il est possible de trouver une solution acceptable pour la face supérieure o Dans le cas de parois mitoyennes maçonnées, l’idéal c’est de placer l’isolant des deux faces de la paroi sur une épaisseur identique à celle de l’isolant multipliée par 10, éventuellement avec une épaisseur dégressive. Parfois, les murs peuvent être coupés, de sorte que l’isolant puisse continuer. • remarque L’application de l’isolant intérieur augmente la charge thermique et la charge d’humidité de la paroi extérieure et n’est donc pas à recommander quand la brique est sensible au gel. source :
  • 27. Isolation par l’intérieur murs et toitureEn isolant par l’intérieur, il est généralement assez simple d’éviter les ponts thermiques entre mur et toitureIsolation par l’intérieur! MODELMO Architecture
  • 28. Application de cellulose par projection Légèrement humidifiés, les flocons de cellulose sont projetés contre les surfaces à isoler. Isolation par l’intérieur de murs massifs et correction acoustiquebron: Application de cellulose par projection Les flocons épousent les formes des matériaux environnants. Après projection, égalisation avec une brosse rotative Après séchage, la finition peut être posée.bron:
  • 29. Test Blower DoorIsolation de l’espace technique
  • 30. Isolation intérieure panneaux en fibre de bois • collage en plein bain avec enduit à l’argile (70% de contact au moins) • raccord étanche à l’air aux châssis • enduisage à l’argilefoto’s: e.u.[z] - Springe-Eldagsen Préparation
  • 31. Prêt pour le plafonnageIsolation intérieure - dans le creux du mur - extérieure?isolation a posteriori du creux du mur o possible uniquement si creux de mur propre et ouvert à la diffusion - parement extérieur climatiquement très exposé - grosses oscillations et température moyenne plus basse - soumis aux intempéries + pas de diminution du volume habitable + faible réduction de l’inertie thermique - épaisseur de couche isolante réduite (5-6 cm) + pas de ponts thermiques dans les surfaces de façade + pas de pont thermique au raccord avec l’isolation de la toiture - pont thermique au raccord avec l’isolaton du sol? + pas de ponts thermiques aux raccords avec les châssis - attention aux ponts thermiques des linteaux en béton + pas besoin de permis d’urbanisme ni d’accord des voisins + relativement bon marché + quelques réparations aux endroits d’insufflation + pas d’adaptation aux seuils de fenêtre, débordements de toitures, … o pas besoin d’échaffaudages élevés pour autant que l’on insuffle par l’intérieur - ne se prête pas au do it your self o peu de désagréments pour les habitants
  • 32. Isolation du creux du murTechnique:insufflation dans le creux existant, par desouvertures relativement petites, d’un isolant hydrophobeMatières utilisables ! Laine minérale ! Granulés minéraux ou expansés ! Mousse synthétiquePréalablement vérifier par endoscopie l’état du creux du mur ! Restes de mortier et déchets de construction ! Ponts thermiques formés par des linteaux béton ! Étanchéité à l’air des caisses à volet, raccords châssis, sablière…Avec 5cm d’isolation le coefficient U est amélioré et passe d’environ± 1,7 W/m".K à 0,53 W/m".K

×