Your SlideShare is downloading. ×
0
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Choisir son électroménager et labels énergétiques
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Choisir son électroménager et labels énergétiques

758

Published on

Cette présentation fera le point sur les labels énergétiques: …

Cette présentation fera le point sur les labels énergétiques:
Comment faut-il les interpréter? Quel est leur intérêt?
Elle mettra également l’accent sur les possibilités d’économiser de l'énergie.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
758
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
15
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Les labels énergieLes labels énergieSeptembre 2011
  • 2. Agenda• Principes d’un achat intelligent• Pourquoi la consommation est-elle importante ?• La consommation inutile en veille• Pourquoi un étiquetage énergétique ?• Nouvel étiquetage énergétique• Conseils d’utilisations
  • 3. Principe d’un achat intelligent (1)1er principe de base = acheter ce dont j’ai besoin, pas ce qu’on veut me vendre.Autrement dit : pour effectuer le bon achat il convient de se poser lesquestions suivantes :1. Dois-je vraiment changer mon équipement électroménager ?2. Si 1 = oui, alors de quoi ai-je besoin ? (Capacité, performances…)3. Où vais-je mettre l’appareil ?4. Acheter un appareil qui puisse rentrer dans l’emplacement.
  • 4. Exemple, j’achète en fonction de mes besoins1er principe de base = j’achète en fonction de mes besoinsSi vous achetez une Ferrari pour aller dans le désert où être bloquédans les embouteillages c’est un très mauvais choix. Exemples :• La famille s’est réduite = je peux remplacer le lave-linge, le sèche-linge, le réfrigérateur, le surgélateur par un modèle plus petit.• Je dois remplacer le lave-linge, je veux le mettre à la place de celui qui ne fonctionne plus. Quelle taille peut-il avoir ? Profondeur comprise!• On est 4 à regarder la TV, j’achète une qui permet la 3D ? (disponibilité et équipement supplémentaire)
  • 5. Principe d’un achat intelligent (2)2ème principe de base = quel est le meilleur achat en terme de rapport qualité-prix?Ce que coûte un appareil électroménager, ce n’est pas seulement sonprix d’achat. C’est également sa durée de vie, sa consommation, sonutilisation ainsi que les produits nécessaires à son utilisation.1. Durée de vie proche des grandes marques;2. Produits nécessaires pas forcément liés à l’appareil;3. Reste sa consommation et son utilisation.
  • 6. Pourquoi la consommation est-elle importante ?• Pourquoi ? Prenons un exemple avec deux sèche-linges : l’un consomme 3 kWh par cycle, l’autre 3,95 kWh Coût ? Si vous utilisez votre sèche-linge 1 fois par semaine Coûte par an : Puissance (kWh) x Nombre d’utilisations par an x Prix du kWh 3 kWh x 52 x (0,22€)= 34,32 €/an 3,95 kWh x 52 x (0,22€)= 45,53 €/an 11 € de plus avec le deuxième, si on éteint la machine tout de suite après utilisation et qu’on l’utilise 1 fois par semaine.
  • 7. La consommation inutile, en veille (TV, vidéo, ordinateur, lave-linge...), vous coûte de l’argent• La consommation inutile qu’engendrent les appareils en veille est telle que la Commission Européenne a fixé une limite : un appareil domestique en mode veille ou éteint peut encore consommer 1W au maximum. En 2013, cette règle deviendra plus stricte 0,5W. Mais un appareil sur cinq dépasse encore le plafond fixé pour 2010. Si nous appliquons la nouvelle règle, prévue pour 2013, cette part oscille autour de 1 sur 2 !• Problème: cette règle ne s’applique pas à tous les appareils, les décodeurs par exemple.• Appareil qui en veille consomme 1 W vous coûte 2 € pour rien !
  • 8. Conseils d’utilisation : ne laissez pas vos appareils en veille (TV,vidéo, ordinateur, lave-linge...)Le coût inutile, par an, de certains objets : Electro et consommation en veille Coût annuel en veille Radio ou haut-parleurs d’ordi 1,5 w 2,54 € Brosse à dents électrique 2 W 4,05 € Enregistreur/lecteur de DVD 4,5 W 8,01 € Stéréo intégré 5 W 8,90 € Ordinateur desktop, modem, router 5,5 W 9,79 € Subwoofer 7 W 12,47 € Console de jeux 11 W 20,52 € Soit, si on ne reprend que ceux-ci, plus de 66 € par an pour rien !
  • 9. Conseils d’utilisation : ne laissez pas vos appareils en veille (TV,vidéo, ordinateur, lave-linge...)• Certains appareils en veille consomment 300 à 500 kWh par an. Ils vous coûtent donc au minimum 300 X 0,22 €= 66 €  C’est un minimum, des tests montrent que la consommation cachée des appareils en stand-by peut vous coûter jusqu’à 75 € par an.  Le transformateur et le «dimmer» des luminaires basse tension consomment de lénergie supplémentaire.  Pour être sûr qu’un appareil ne consomme rien, le mieux c’est de le débrancher (multiprises).
  • 10. Vérifiez la consommation électrique avant d’acheter unélectroménager, l’exemple des frigos.• Les frigos actuels consomment en moyenne 40 % de moins que les modèles d’il y a 15 ans. La diminution peut atteindre 60 % pour les modèles les plus performants, ce qui représente une économie annuelle de 40 à 45 €. D’où l’utilité de l’étiquetage énergétique Remarque : Deux appareils appartenant à la même classe peuvent avoir des consommations fort différentes, il est donc important de regarder la rubrique « Consommation d’énergie en kWh/an »• Choisissez un appareil adapté à vos besoins pour qu’il ne soit ni trop rempli (surconsommation) ni trop vide.
  • 11. Le nouvel étiquetage énergétique: principaux changements La même étiquette, par produit, partout Étiquetage actuel Nouvel étiquetage en Europe On a ajouté jusqu’à 3 classes énergétiques supplémentaires d’efficacité énergétique La consommation d’énergie annuelle, il s’agit d’une harmonisation, certaines consommations étaient exprimées en cycles de lavage. Apparition de logos Prise en compte du bruit Apparition de sous-classes d’énergie, ici pour le séchage Consommation d’eau en litre par an
  • 12. Principaux changements : les classes énergétiques, la TV• Les classes énergétiques restent au nombre de 7. Mais, l’échelle des classes énergétiques est une échelle dynamique qui s’étale dans le temps avec des objectifs à atteindre pour l’horizon X. Concrètement, cela signifie qu’en 2014 on ne pourra plus vendre d’appareil de télévision appartenant à la classe G. Autrement dit, en 2014 on ne pourra plus vendre les appareils qui consomment actuellement le plus.• La deuxième colonne du tableau indique la consommation au sein des différentes classes en fonction de la consommation maximale admissible (classe G) pour ce type d’appareil. Pour les télés on parle de EEI (Energy Efficiency Index): au plus il est bas au moins l’appareil consomme. Ainsi un appareil de classe A consommé entre 23 et 30 % de ce que consomme un appareil de classe G. Autrement dit, il consomme entre 70 et 77 % de moins qu’un appareil de classe G.
  • 13. Conseil d’utilisation (1) : faites tourner votre lave-linge, votresèche-linge, votre lave-vaisselle que lorsqu’ils sont remplis. Gain 20 €Lave-linge :• Faites des lessives à la température la plus basse possible. Un cycle à 30/40°C consomme 3 fois moins d’énergie qu’un cycle à 90°C.• Pour réduire la consommation du sèche-linge, il faut essorer à la plus grande vitesse possible.Sèche-linge : Gain 30 €En un an votre sèche-linge consomme 3 fois plus que votre lave-linge !• N’utilisez-le que si vous ne pouvez faire autrement. Un séchage « prêt à ranger » par semaine vous coûte entre 30 et 60 € par an.• Si possible, faites sécher votre linge dans le garage, la cave ou la salle de bain. Éviter que l’humidité aille se condenser dans les murs et les plafonds.
  • 14. Le nouvel étiquetage énergétique: le lave-linge La performance énergétique, par exemple : la classe C consomme jusqu’à 20% de moins que la classe D et ainsi de suite Consommation d’énergie annuelle en kWh. Non plus en cycle de lavage Bruit en décibels Bruit en décibels (machine remplie) Consommation d’eau en litre par an Classe d’efficacité de séchageCapacité de la machine, icien Kg
  • 15. Conseil d’utilisation (2) : lave-linge, lave-vaisselle Gain 8 €Lave-vaisselle (30-40 €/an):• Faites tourner votre lave-linge, votre sèche-linge, votre lave-vaisselle que lorsqu’ils sont remplis• Utilisez le programme économique, vous réduirez votre consommation électrique de 11 à 18 %.• N’utilisez le programme de lavage intensif que pour la vaisselle très sale.• Faites sécher la vaisselle à l’air libre et évitez d’utiliser la fonction de séchage.
  • 16. Le nouvel étiquetage énergétique: le lave-vaisselle La performance énergétique, par exemple : la classe C consomme jusqu’à 20% de moins que la classe D et ainsi de suite Consommation d’énergie annuelle en kWh Bruit en décibels Classe d’efficacité de séchage Capacité de la machine Consommation d’eau en litre par an
  • 17. Conseil d’utilisation (3) : TéléviseurTéléviseur (50 €)• Un grand écran c’est attirant, mais avez-vous la place pour le mettre ? Et si oui les sièges sont-ils à la distance souhaitable ?• La 3D c’est attirant, mais …• Consommation, ne laissez pas votre téléviseur allumé pour personne : – Votre téléviseur allumé pour personne 1 h par jour = 23 € /an – Votre téléviseur en veille = au moins 9 € /an
  • 18. Le nouvel étiquetage énergétique: le téléviseur La performance énergétique, par exemple : la classe C consomme jusqu’à 20% de moins que la classe D et ainsi de suite Consommation d’énergie annuelle en kWhConsommation d’énergie en Consommation d’énergie en fonction veille Taille de l’écran
  • 19. Conseil d’utilisation (4) : Réfrigérateur et congélateur La production de froid ménager coûte cher (50-80 €) : entre un réfrigérateur classe A (238 kWh/an) et classe A  de 358 kWh/an, votre consommation électrique vous coûtera 25 € de plus par an.Quelques autres conseils :• Dégivrez régulièrement votre réfrigérateur, car le givre crée une isolation. Ainsi, 5 mm de givre = 30 % de consommation en plus et 1 cm réduit le rendement de l’appareil de 75 % !• Nettoyez régulièrement l’intérieur de vos appareils ainsi que la grille du condensateur située au dos de votre réfrigérateur (2 fois par an).
  • 20. Conseil d’utilisation (5) : Réfrigérateur• Couvrez tous les plats cuisinés afin d’empêcher l’humidité de s’en échapper. Sinon, l’humidité entraîne la création d’une couche de givre dans l’appareil.• Ne mettez jamais d’aliments encore chauds dans le réfrigérateur ou dans le congélateur.• Laissez la porte de vos appareils ouverte le moins longtemps possible sinon la chaleur et l’humidité pénètrent dans le réfrigérateur ou le congélateur.• Réglez votre thermostat au minimum : maximum 4 à 5 °C pour le réfrigérateur et - 18 °C pour votre congélateur (avant de congeler de grosses quantités d’aliments, abaissez la température au maximum) . 2 °C à la place de 5 °C = 20 % de consommation électrique en plus.• N’installez pas vos appareils de froid à côté d’une source de chaleur (radiateur, cuisinière, four…).• Lors d’absences prolongées de plus de 3 jours, débranchez vos appareils si vous le pouvez.
  • 21. Conseil d’utilisation (5): Congélateur• Ne chauffez pas trop la pièce où se trouve le frigo, sa consommation est directement liée à la température ambiante. S’il fait 18 °C au lieu de 23 °C dans la pièce, votre frigo consommera 38 % en moins (=15€).Congélateur :• Mêmes principes que pour le frigo.• Des aliments bien rangés vous permettront de trouver rapidement ce que vous cherchez, la porte restera moins longtemps ouverte.• Ne dégivrez pas vos aliments avec le four à micro-ondes. Placez-les plutôt dans le frigo. C’est plus long, il faut y penser à l’avance, mais vous ferez une importante économie d’énergie. Pas de consommation du micro-ondes et plus faible consommation du frigo, vous venez de le refroidir !
  • 22. Le nouvel étiquetage énergétique: le réfrigérateur La performance énergétique, par exemple : la classe C consomme jusqu’à 20% de moins que la classe D et ainsi de suite Consommation d’énergie annuelle en kWh Capacité en litre Capacité du surgélateur en litre Bruit en décibels
  • 23. Le nouvel étiquetage énergétique: la cave à vin Les appareils de stockage du vin consommentdavantage d’énergie que les La performance énergétique, par frigos. Actuellement ils se exemple : la classe C consommesituent dans les classes D à jusqu’à 20% de moins que la classe D G, aussi leur étiquette et ainsi de suite comporte 10 classes. Consommation d’énergie annuelle en kWh Capacité en nombre de bouteilles Bruit en décibels
  • 24. Le nouvel étiquetage énergétique: date de mise en vigueur Étiquetage actuel Nouvel étiquetage La même étiquette, par produit, partout en Europe ce sera le cas pour les produits à partir du 20 décembre 2011. Les appareils produits avant cette date pourront cependant garder lancien label, il y aura donc pendant quelque temps les anciennes et nouvelles étiquettes....
  • 25. Les principaux regrets du CRIOCLe projet de directive prévoyait que :• Toute publicité mentionnant la consommation dénergie ou le prix dun modèle spécifique dun appareil électroménager devrait indiquer la classe énergétique du produit. Pour finir, cette disposition ne sapplique quau lave-vaisselle et ne rentrera en vigueur quau premier avril 2012 pour les publications;• De nouveaux produits seront concernés par létiquetage énergétique, tels que les télévisions, les chauffe-eau et les chaudières. Pour finir, seule la télévision a été intégrée.• À quand un étiquetage énergétique pour les taques électriques, les imprimantes, les ordinateurs…?
  • 26. Liens utiles• www.crioc.be• www.come-on-labels.eu• www.curbain.be
  • 27. Editor : Marc Vandercammen CRIOC Research and Information Centre for Consumer Organizations Foundation of public interest - NE 417541646 Boulevard Paepsem, 20 - 1070 BRUXELLES Tél. 02/547.06.11 - Fax. 02/547.06.01 www.crioc.be Edition 2011 Catalogue Ref. : 013-11 D 2011-2492-26 Price : 19 €Through its choice of activities as well as the information it distributes, the CRIOC contributes to the development of a more sustainable consumption.For its activities and projects it installed an eco-management system that meets the requirements of EMAS (Eco-Management and Audit Scheme (EMAS 1221/2009))and makes it possible to measure its ecological performances with a view to permanent improvement.The environmental declaration of the CRIOC is available on its website: see http://www.oivo-crioc.org/files/fr/page12-EMAS.pdf. ©CRIOC Reproduction for non-commercial purposes is allowed provided that the source is mentioned

×