La promotion des artistes online
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

La promotion des artistes online

on

  • 2,230 views

Ping, Myspace, Spotify, Facebook ...

Ping, Myspace, Spotify, Facebook ...
Où en est la promotion des artistes online ?

Statistics

Views

Total Views
2,230
Views on SlideShare
2,230
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
28
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

La promotion des artistes online Presentation Transcript

  • 1. Ping, Myspace, Spotify, Facebook …Où en est la promotion des artistes online ?
  • 2. Internet a considérablement changé notre façon deconsommer la musique. Les téléchargements illégaux sonten constante augmentation, le streaming fait perdre del’argent aux gros labels musicaux et les clips sur Youtubesont en accès libre.Toutefois, le web est également un formidable moyend’assurer sa promotion. Désormais, les artistes ont toutintérêt à gérer à la perfection leur communication digitalepour se faire remarquer et surtout, savoir être plus originalque le voisin.
  • 3. TOUR D’HORIZON DES SITES DEPROMOTION ONLINECeux qui cartonnent, ceux qui rament, ceuxqui émergent …
  • 4. La suprématie de FACEBOOK Le réseau social numéro un dans le monde a détrôné bon nombre de sites et est devenu une référence en matière de promotion online. Grâce aux fanpages personnalisables permettant de relayer leur contenu, les artistes ont accès à une véritable vitrine virtuelle pour exposer leur talent, et le fil d’actualités du site permet à leurs fans de suivre régulièrement leurs news. Un atout à ne pas négliger si on veut accroître sa notoriété. Actuellement, Eminem est en tête des fanpages les plus appréciées, devant Lady Gaga.
  • 5. APPLICATION FACEBOOKAppel aux votes de Lilly Wood and the Prick
  • 6. Une mobilisation qui leur a valu une victoire !Quoi de mieux pour mobiliser ses fans que d’utiliser leréseau social le plus utilisé au monde ? C’est ce que LillyWood and the Prick a fait pour les victoires de la musique2010. Nominé contre Zaz, ou encore Ben l’oncle Soul dansla catégorie Révélation du public, ils ont eu l’idée d’inciterleurs fans à voter pour eux grâce à une simple applicationFacebook et un jeu concours.L’internaute qui ramenait le plus de votes au groupe sevoyait offrir un concert privé à domicile. De quoi motiverles fans de la première heure. Résultat, Lilly Wood and thePrick a remporté la victoire haut la main.
  • 7. SPOTIFY, allié de Facebook Dans l’univers du streaming, Spotify est parvenu à détrôner Deezer. La petite société a eu la bonne idée de s’associer à Facebook pour accroître sa notoriété, les fonctions de partage y sont donc très poussées. Toutefois, Spotify peine encore à convaincre les labels. Récemment, la société s’est vu retirer le catalogue du distributeur ST Holding, soit une perte de 240 labels. De quoi émettre encore quelques doutes sur la solidité de la plate-forme d’écoute et sur le streaming en général.
  • 8. Les sites en perte de vitesse MYSPACE PINGAutrefois le site par excellence En 2010, Apple décide lancerdes artistes cherchant à se faire un nouveau réseau socialconnaître, Myspace n’a pas consacré à la musique. Lesurvécu à l’arrivée de problème, c’est qu’il arriveFacebook. bien trop tard sur le marché.Depuis son rachat, le site peineà se relancer pour rattraper le Son axe trop business, saréseau social, malgré la mise limitation à l’univers Itunes eten place d’un service d’écoute son côté communautaire, maisen streaming, d’un catalogue pas trop, a fini par décevoir lesfourni et de fonctions de utilisateurs. Au final, unpartage nettement améliorées. véritable échec pour Apple.
  • 9. Les sites à suivre ? RARA NOISEYNé il y a moins d’un mois, Noisey.com entend bienRara entend bien mettre fin à l’ère du simpleconcurrencer Spotify. clip.Avec un catalogue de 10 L’originalité du site repose surmillions de titres, des prix une plate-forme trèsabordables et une coopération ergonomique regroupant desavec Hewlett Packard qui live, backstages et interviewsinstallera automatiquement d’artistes de la scènel’application sur ses internationale. Autant dire unordinateurs, Rara va-t’il contenu qui risque deréussir à se faire une place sur séduire bon nombre de fans etle marché des plates-formes faire découvrir quelquesstreaming ? nouveaux talents.
  • 10. L’ART D’ÊTRE ORIGINAL POURREUSSIR SA PROMOQuelques exemples de campagnes et clips quisortent de l’ordinaire
  • 11. COBRANDINGCoca-Cola : Maroon 5 24 Hour Live session
  • 12. Une expérience digitale inédite et interactiveCoca Cola a réussi à mettre en place une expériencecomplètement inédite en permettant aux fans de Maroon 5 departiciper à la création d’un morceau créé en 24h par legroupe.Via des invitations Facebook, il était possible d’assister en directà l’avancée de la chanson, de donner des idées sur Twitter grâceau hashtag #withmaroon5 ou en répondant à des questionsdirectement posées par le groupe. De quoi réjouir les fans les plusassidus.La chanson créée, Anybody out There, est aujourd’hui disponiblegratuitement sur le site. Voir la vidéo
  • 13. WEBSERIESmash, par Martin Solveig
  • 14. Des clips, mais pas quePour promouvoir les singles de son dernier album, Smash,Martin Solveig a réalisé différents clips dans des hautslieux du monde sportif (Roland Garros, le Stade deFrance) et en se payant des guest stars comme MélanieLaurent ou Novac Djokovic.En a émergé une webserie loufoque incluant justement cesclips. Solveig y joue l’autodérision et s’amuse avec lesclichés du genre.Que l’on aime ou non, le concept a au moins le mérited’être novateur dans le milieu de la musique. Voir la vidéo
  • 15. CLIP INTERACTIFCover you eyes, par The Shoes
  • 16. De l’intérêt de choisir son titre de chansonLes clips qui utilisent la webcam, voilà qui n’est pasvraiment nouveau sur la toile.Tout l’intérêt de Cover your eyes, c’est justement le faitd’avoir réussi à traduire le concept de la chanson grâce àune interactivité simple, mais terriblement efficace.Devant des images relativement glauques, le groupe nousinvite à nous masquer les yeux et se concentreruniquement sur la musique qui est alors diffusée. Voir le clip
  • 17. CLIP INTERACTIFSay you like me, par We the Kings
  • 18. Un clip sous forme de jeu vidéoLe groupe We the Kings a trouvé une manière originale demobiliser son public en grande majorité adolescent.Dans ce clip, il vous est en effet demandé de choisir parmil’un des quatre chevelus du groupe, qui devient alorspersonnage de jeu vidéo. Pour avoir accès à tout le clip, ilfaut réussir les 6 niveaux, allant du jeu de streetfight à lapoursuite en voiture en passant par une partie Guitar Hero.Le gameplay est un peu étrange, puisqu’on ne sait pas bienavec quoi jouer (le clavier, la souris ?) mais finalement onse laisse prendre. Voir le clip
  • 19. CLIP INTERACTIFSparwl II, par Arcade Fire
  • 20. Un clip qui va vous faire bougerArcade Fire continue, après The Suburbs, à nous surprendrequant à la qualité et l’originalité de ses clips.Sprawl II vous propose de contrôler le clip à votre guise,soit via webcam en bougeant les mains, la tête… Soit viaune méthode plus classique, le clic.Une réalisation et un dispositif toujours excellents, commenous y a habitué le groupe. Voir le clip
  • 21. CONCERT CONNECTE Projet Unstaged
  • 22. Un concert comme si vous y étiez !Décidément, quand il s’agit de surprendre, Arcade Fire est detous les projets. Le groupe était en effet en tête d’affiche duconcert Unstaged, sponsorisé par American Ewpress et VEVO etauquel était également associé le célèbre réalisateur TerryGilliam.L’originalité de ce concert retransmis en live streaming réside enun point essentiel : l’internaute peut choisir l’angle de la caméraselon ses envies. Une liberté qui permet de vivre un concert sansse voir imposer des images. Et en bonus, le droit de voter pourla chanson de rappel.Si la technologie a encore besoin d’améliorations (pas mal de buget une qualité vidéo moyenne) le concept reste très original.
  • 23. CLIP INTERACTIFKilling me, par Robyn
  • 24. Un clip qui vous donne la parole via TwitterLa chanteuse suédoise Robyn a parfaitement intégréTwitter dans son dernier clip psychédélique (et en 3D !)Grâce au hashtag #killingme, il est possible de se retrouverdans le fil d’actualité du clip et de voir son humeur dumoment diffusée aux yeux du monde. Un moyen departiciper sans que cela ne demande trop d’efforts etsurtout, de quoi appuyer le message de la chanson envenant gonfler la liste des exemples donnés par Robyn. Voir le clip
  • 25. En parlant de TWITTER … En matière de marketing musical, Twitter est un outil des plus appréciés par les artistes. Ainsi, dix des messages les plus retweetés en 2010 concernent la musique et 11 musiciens occupent le top 20 des utilisateurs les plus suivis. Le site de microblogging est un excellent moyen de partager du contenu exclusif, mais aussi le lieu idéal pour tisser un lien avec les fans, en leur répondant ou en s’exprimant d’autres sujets que son actualité professionnelle. La reine de Twitter n’est autre que Lady Gaga, autant dire quelqu’un qui sait parfaitement assurer sa promotion et qui entretient une relation forte avec ses fans.
  • 26. LE TWEET DE LA FIN@artistes Créer le buzz, c’est bien. Mais avec simplicité etefficacité, c’est encore mieux ! #quenousréserve2012 ?