Texte en langue écrite et
imprimée dans la première
moitié du XVIème siècle
Texte en langue écrite et
imprimée dans la première
moitié du XVIème siècle
Texte en langue écrite et
      imprimée dans la première
      moitié du XVIème siècle

Alcofibras Nasier = une anagramme
Texte en langue écrite et
      imprimée dans la première
      moitié du XVIème siècle

Alcofibras Nasier = une anagramme
...
Texte en langue écrite et
      imprimée dans la première
      moitié du XVIème siècle

Alcofibras Nasier = une anagramme
...
Texte en langue écrite et
       imprimée dans la première
       moitié du XVIème siècle

Alcofibras Nasier = une anagramm...
«Si je ne le guéris pas, je veux perdre la tête (ce qui
est la gageure d’un fou) ; laissez ces pleurs et aidez-moi.»
    I...
Identifier le genre de ce texte
Identifier le genre de ce texte
Dans quel objet d’étude s’inscrit-il ?
Identifier le genre de ce texte
                Dans quel objet d’étude s’inscrit-il ?

Objets d’étude
1 - Le roman et ses ...
Séquence 2
       Les caractéristiques du roman rabelaisien

Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’ho...
Un double contexte : biographique et culturel
Un double contexte : biographique et culturel
         Le contexte biographique
Un double contexte : biographique et culturel
             Le contexte biographique

Quels sont les aspects de la biograph...
«Si je ne le guéris pas, je veux perdre la tête (ce qui
est la gageure d’un fou) ; laissez ces pleurs et aidez-moi.»
    I...
Un double contexte : biographique et culturel
Un double contexte : biographique et culturel
         Le contexte biographique
Un double contexte : biographique et culturel
         Le contexte biographique
    Le contexte culturel : l’Humanisme
Un double contexte : biographique et culturel
         Le contexte biographique
    Le contexte culturel : l’Humanisme
   ...
Un double contexte : biographique et culturel
         Le contexte biographique
    Le contexte culturel : l’Humanisme
   ...
Un double contexte : biographique et culturel
         Le contexte biographique
    Le contexte culturel : l’Humanisme
   ...
Un double contexte : biographique et culturel
         Le contexte biographique
    Le contexte culturel : l’Humanisme
   ...
Lettre de Gargantua à Pantagruel
                    Pantagruel, chapitre 8
Avant de publier des romans, Rabelais a fait d...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
       pronoms...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
       pronoms...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
       pronoms...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
       pronoms...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
       pronoms...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
       pronoms...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
       pronoms...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
          pron...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
          pron...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
          pron...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
          pron...
1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
          pron...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
malveillante et que science sans conscience n'est que ...
Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme
  malveillante et que science sans conscience n'est qu...
1I. La définition d’un homme nouveau
1I. La définition d’un homme nouveau
1. «Un abîme de science»
1I. La définition d’un homme nouveau
1. «Un abîme de science»
recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occu...
1I. La définition d’un homme nouveau
1. «Un abîme de science»
recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occu...
1I. La définition d’un homme nouveau
1. «Un abîme de science»
recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occu...
1I. La définition d’un homme nouveau
1. «Un abîme de science»
recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occu...
1I. La définition d’un homme nouveau
 1. «Un abîme de science»
 recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf oc...
1I. La définition d’un homme nouveau
 1. «Un abîme de science»
 recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf oc...
1I. La définition d’un homme nouveau
 1. «Un abîme de science»
 recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf oc...
CONCLUSION : répondre à la problématique

Programme d’étude pantagruélique, mais abandon du registre
comique : le ton séri...
Le voyage d’Alcofribas dans
  la bouche de Pantagruel
     Pantagruel, chapitre XXVIII - 1532
Avant de publier des romans, Rabelais a fait des études de théologie,
de droit et de médecine ; il a été moine, puis juris...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
allusions lexicales à ce type de récit ?
1. Les caractéristiques du récit de voyage
allusions lexicales à ce type de récit ?   nouveau monde + terre neuve
1. Les caractéristiques du récit de voyage
allusions lexicales à ce type de récit ?   nouveau monde + terre neuve
        ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
allusions lexicales à ce type de récit ?   nouveau monde + terre neuve
        ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
allusions lexicales à ce type de récit ?       nouveau monde + terre neuve
    ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
allusions lexicales à ce type de récit ?       nouveau monde + terre neuve
    ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
allusions lexicales à ce type de récit ?       nouveau monde + terre neuve
    ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
• un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référenc...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
• un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référenc...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
 • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référen...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
 • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référen...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
 • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référen...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
 • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référen...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
 • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référen...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
 • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référen...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
 • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référen...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
  • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référe...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
        • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
        • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
        • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
        • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
        • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
        • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de ...
1. Les caractéristiques du récit de voyage
        • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de ...
Transition : plus on avance dans le récit, plus la description
des habitants prend le pas sur la description des lieux.
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
• Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
• Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
Récit ponctué d’exclamati...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
• Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
Récit ponctué d’exclamati...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
   • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
   Récit ponctué d’exc...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
   • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
   Récit ponctué d’exc...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
   • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
   Récit ponctué d’exc...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
   • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
   Récit ponctué d’exc...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
   • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
   Récit ponctué d’exc...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    Récit ponctué d’e...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    Récit ponctué d’e...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    Récit ponctué d’e...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    Récit ponctué d’e...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    Récit ponctué d’e...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    Récit ponctué d’e...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    Récit ponctué d’e...
2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    Récit ponctué d’e...
Les «mondes» en présence ne sont pas seulement
identiques, ils entretiennent une certaine réciprocité
(cf pigeons + hors t...
Conclusion : réponse à la question posée
De son périple à l’intérieur de la bouche de
Pantagruel,    Alcofribas fait un ré...
Rabelais - Pantagruel, 2 textes
Rabelais - Pantagruel, 2 textes
Rabelais - Pantagruel, 2 textes
Rabelais - Pantagruel, 2 textes
Rabelais - Pantagruel, 2 textes
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Rabelais - Pantagruel, 2 textes

5,118

Published on

Commentaire litéraire de 2 textes extraits de Pantagruel : la lettre de Gargantua à Pantagruel et le voyage d'Alcofribas dans la bouche de Pantagruel.

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
5,118
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
19
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide







































































































  • Transcript of "Rabelais - Pantagruel, 2 textes"

    1. 1. Texte en langue écrite et imprimée dans la première moitié du XVIème siècle
    2. 2. Texte en langue écrite et imprimée dans la première moitié du XVIème siècle
    3. 3. Texte en langue écrite et imprimée dans la première moitié du XVIème siècle Alcofibras Nasier = une anagramme
    4. 4. Texte en langue écrite et imprimée dans la première moitié du XVIème siècle Alcofibras Nasier = une anagramme FRANCOIS RABELAIS
    5. 5. Texte en langue écrite et imprimée dans la première moitié du XVIème siècle Alcofibras Nasier = une anagramme FRANCOIS RABELAIS
    6. 6. Texte en langue écrite et imprimée dans la première moitié du XVIème siècle Alcofibras Nasier = une anagramme FRANCOIS RABELAIS Texte de 1532, mais 8 rééditions entre 1533 et 1534 ici, édition de 1542 (François Juste - Lyon)
    7. 7. «Si je ne le guéris pas, je veux perdre la tête (ce qui est la gageure d’un fou) ; laissez ces pleurs et aidez-moi.» Il nettoya donc très bien avec du beau vin blanc le cou, et puis la tête, et y synapisa de poudre de diamerdis, qu'il portait toujours en une de ses fasques ; après les oignit de je ne sais quel onguent : et les ajusta exactement veine contre veine, nerf contre nerf, vertèbre contre vertèbre, afin qu'il ne fût plus torti-colli, (car il haïssait à mort les gens ainsi faits). Cela fait, il fit tout autour quinze ou seize points d'aiguille, afin qu'elle ne tombât pas derechef ; puis mit à l'entour un peu d'un onguent qu'il appelait ressuscitatif. Soudain Epistemon commença à respirer, puis à ouvrir les yeux, puis à bâiller, puis à éternuer, puis il fit un gros pet de conserve. Ainsi Panurge dit : «Maintenant, il est guéri assurément». Rabelais Pantagruel chap. XXVI
    8. 8. Identifier le genre de ce texte
    9. 9. Identifier le genre de ce texte Dans quel objet d’étude s’inscrit-il ?
    10. 10. Identifier le genre de ce texte Dans quel objet d’étude s’inscrit-il ? Objets d’étude 1 - Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde 2 - La poésie 3 - Le théâtre : texte et représentation 4 - L’argumentation : convaincre, persuader et délibérer 5 - Un mouvement littéraire et culturel
    11. 11. Séquence 2 Les caractéristiques du roman rabelaisien Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde Perspective dominante : connaissance des genres et des registres ; Perspective secondaire : approche de l’histoire littéraire et culturelle : l’Humanisme 4 textes étudiés : 1. Lettre de Gargantua à Pantagruel 2. Le voyage d’Alcofibras dans la bouche de Pantagruel 3. Le combat de frère Jean contre l’armée de Picrochole 4. L’épisode du moine pendu
    12. 12. Un double contexte : biographique et culturel
    13. 13. Un double contexte : biographique et culturel Le contexte biographique
    14. 14. Un double contexte : biographique et culturel Le contexte biographique Quels sont les aspects de la biographie de Rabelais qui ressortent dans cet extrait ?
    15. 15. «Si je ne le guéris pas, je veux perdre la tête (ce qui est la gageure d’un fou) ; laissez ces pleurs et aidez-moi.» Il nettoya donc très bien avec du beau vin blanc le cou, et puis la tête, et y synapisa de poudre de diamerdis, qu'il portait toujours en une de ses fasques ; après les oignit de je ne sais quel onguent : et les ajusta exactement veine contre veine, nerf contre nerf, vertèbre contre vertèbre, afin qu'il ne fût plus torti-colli, (car il haïssait à mort les gens ainsi faits). Cela fait, il fit tout autour quinze ou seize points d'aiguille, afin qu'elle ne tombât pas derechef ; puis mit à l'entour un peu d'un onguent qu'il appelait ressuscitatif. Soudain Epistemon commença à respirer, puis à ouvrir les yeux, puis à bâiller, puis à éternuer, puis il fit un gros pet de conserve. Ainsi Panurge dit : «Maintenant, il est guéri assurément». Rabelais Pantagruel chap. XXVI
    16. 16. Un double contexte : biographique et culturel
    17. 17. Un double contexte : biographique et culturel Le contexte biographique
    18. 18. Un double contexte : biographique et culturel Le contexte biographique Le contexte culturel : l’Humanisme
    19. 19. Un double contexte : biographique et culturel Le contexte biographique Le contexte culturel : l’Humanisme Des découvertes bouleversantes
    20. 20. Un double contexte : biographique et culturel Le contexte biographique Le contexte culturel : l’Humanisme Des découvertes bouleversantes
    21. 21. Un double contexte : biographique et culturel Le contexte biographique Le contexte culturel : l’Humanisme Des découvertes bouleversantes
    22. 22. Un double contexte : biographique et culturel Le contexte biographique Le contexte culturel : l’Humanisme Des découvertes bouleversantes
    23. 23. Lettre de Gargantua à Pantagruel Pantagruel, chapitre 8 Avant de publier des romans, Rabelais a fait des études de théologie, de droit et de médecine ; il a été moine puis juriste et médecin. Il a publié des traités de médecine, mais ce sont ses romans qui l’ont rendu célèbre dès leur publication en 1532. Tout en s’inspirant de contes populaires qui mettent en scène des géants, il va chercher à enrichir la langue française et développer ses idées humanistes. Le texte extrait du chap. 8 est considéré comme le plus important du livre article de foi de toute une génération d’humanistes Pantagruel reçoit cette lettre de son père alors qu’il est à Paris pour ses études ; le passage proposé commence à la moitié de la lettre ; Problématique de l’examinateur et présentation du plan
    24. 24. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils
    25. 25. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire
    26. 26. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition
    27. 27. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné
    28. 28. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque)
    29. 29. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense)
    30. 30. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense) 3. Le souci de convaincre
    31. 31. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense) 3. Le souci de convaincre style injonctif tempéré par la formulation de souhaits
    32. 32. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense) 3. Le souci de convaincre style injonctif tempéré par la formulation de souhaits aphorisme (argument d’autorité) ➙dimension morale (ton solennel + parallélisme entre éducation et morale)
    33. 33. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense) 3. Le souci de convaincre style injonctif tempéré par la formulation de souhaits aphorisme (argument d’autorité) ➙dimension morale (ton solennel + parallélisme entre éducation et morale) Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    34. 34. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense) 3. Le souci de convaincre style injonctif tempéré par la formulation de souhaits aphorisme (argument d’autorité) ➙dimension morale (ton solennel + parallélisme entre éducation et morale) Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    35. 35. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense) 3. Le souci de convaincre style injonctif tempéré par la formulation de souhaits aphorisme (argument d’autorité) ➙dimension morale (ton solennel + parallélisme entre éducation et morale) Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore
    36. 36. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense) 3. Le souci de convaincre style injonctif tempéré par la formulation de souhaits aphorisme (argument d’autorité) ➙dimension morale (ton solennel + parallélisme entre éducation et morale) Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore paronomase
    37. 37. 1. La lettre d’un père soucieux de l’éducat° de son fils 1. Système énonciatif typique du genre épistolaire pronoms ; formule d’envoi et signature ; date et lieu d’expédition 2. Un père attentionné références à leur passé commun (confiance et proximité affective inhabituelle pour l’époque) l’apprentissage de l’autonomie (auto évaluation et autodéfense) 3. Le souci de convaincre style injonctif tempéré par la formulation de souhaits aphorisme (argument d’autorité) ➙dimension morale (ton solennel + parallélisme entre éducation et morale) Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore paronomase rythme et structure
    38. 38. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    39. 39. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    40. 40. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore
    41. 41. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    42. 42. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    43. 43. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    44. 44. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase = rapprochement de mots dont le son est à peu près semblable, mais dont le sens est différent Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    45. 45. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase = rapprochement de mots dont le son est à peu près semblable, mais dont le sens est différent Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    46. 46. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase = rapprochement de mots dont le son est à peu près semblable, mais dont le sens est différent rythme et structure Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..)
    47. 47. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase = rapprochement de mots dont le son est à peu près semblable, mais dont le sens est différent rythme et structure Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) Sagesse n'entre pas //
    48. 48. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase = rapprochement de mots dont le son est à peu près semblable, mais dont le sens est différent rythme et structure Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) Sagesse n'entre pas // en âme malivole
    49. 49. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase = rapprochement de mots dont le son est à peu près semblable, mais dont le sens est différent rythme et structure Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) Sagesse n'entre pas // en âme malivole science sans conscience //
    50. 50. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase = rapprochement de mots dont le son est à peu près semblable, mais dont le sens est différent rythme et structure Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) Sagesse n'entre pas // en âme malivole science sans conscience // n'est que ruine de l'âme
    51. 51. Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) effet sonore = allitération paronomase = rapprochement de mots dont le son est à peu près semblable, mais dont le sens est différent rythme et structure Mais - parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n'entre pas en âme malveillante et que science sans conscience n'est que ruine de l'âme - tu dois servir, aimer et craindre Dieu (..) Sagesse n'entre pas // en âme malivole science sans conscience // n'est que ruine de l'âme rythme propre à mémoriser la pensée sous la forme d’un précepte ; construction qui donne à cette expression un retentissement jusqu’à nos jours.
    52. 52. 1I. La définition d’un homme nouveau
    53. 53. 1I. La définition d’un homme nouveau 1. «Un abîme de science»
    54. 54. 1I. La définition d’un homme nouveau 1. «Un abîme de science» recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occurrences de TOUT
    55. 55. 1I. La définition d’un homme nouveau 1. «Un abîme de science» recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occurrences de TOUT 2. La connaissance par les livres et par les hommes
    56. 56. 1I. La définition d’un homme nouveau 1. «Un abîme de science» recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occurrences de TOUT 2. La connaissance par les livres et par les hommes nécessité de maîtriser les langues prendre connaissance des textes dans leur intention originale (cf évangélisme de Rabelais)
    57. 57. 1I. La définition d’un homme nouveau 1. «Un abîme de science» recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occurrences de TOUT 2. La connaissance par les livres et par les hommes nécessité de maîtriser les langues prendre connaissance des textes dans leur intention originale (cf évangélisme de Rabelais) rencontres et confrontation des idées
    58. 58. 1I. La définition d’un homme nouveau 1. «Un abîme de science» recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occurrences de TOUT 2. La connaissance par les livres et par les hommes nécessité de maîtriser les langues prendre connaissance des textes dans leur intention originale (cf évangélisme de Rabelais) rencontres et confrontation des idées 3. Ouverture aux savoirs scientifiques «Arts libéraux»
    59. 59. 1I. La définition d’un homme nouveau 1. «Un abîme de science» recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occurrences de TOUT 2. La connaissance par les livres et par les hommes nécessité de maîtriser les langues prendre connaissance des textes dans leur intention originale (cf évangélisme de Rabelais) rencontres et confrontation des idées 3. Ouverture aux savoirs scientifiques «Arts libéraux» diversité des domaines scientifiques connus des humanistes
    60. 60. 1I. La définition d’un homme nouveau 1. «Un abîme de science» recours à l’hyperbole pour une éducation exhaustive ; cf occurrences de TOUT 2. La connaissance par les livres et par les hommes nécessité de maîtriser les langues prendre connaissance des textes dans leur intention originale (cf évangélisme de Rabelais) rencontres et confrontation des idées 3. Ouverture aux savoirs scientifiques «Arts libéraux» diversité des domaines scientifiques connus des humanistes recours à des travaux pratiques (dissections et exercice militaire)
    61. 61. CONCLUSION : répondre à la problématique Programme d’étude pantagruélique, mais abandon du registre comique : le ton sérieux de ce chapitre contraste singulièrement avec celui des chapitres qui l’encadrent ; lettre unique dans le roman ; condamnation sans appel de l’obscurantisme et enthousiasme à l’égard de la modernité et des hommes qui la mettent en oeuvre dans sa forme la plus généreuse. Intérêts de cette lettre : sa place dans le roman son rôle de relance du récit son inscription dans la dynamique humaniste
    62. 62. Le voyage d’Alcofribas dans la bouche de Pantagruel Pantagruel, chapitre XXVIII - 1532
    63. 63. Avant de publier des romans, Rabelais a fait des études de théologie, de droit et de médecine ; il a été moine, puis juriste et médecin. Il a publié des traités de médecine, mais ce sont ses romans qui l’ont rendu célèbre dès leur publication en 1532. Tout en s’inspirant de contes populaires qui mettent en scène des géants, il va chercher à enrichir la langue française et développer l’art du récit, comme dans ce passage où le narrateur part explorer la bouche du héros et nous fait le récit de son voyage. Pantagruel et son armée viennent de remporter une victoire militaire contre le roi Anarche et ses 300 géants, et alors qu’ils entament une marche triomphale, un orage éclate et Pantagruel tire sa langue pour permettre à ses soldats de se mettre à l’abri ; le narrateur, Alcofribas, n’ayant plus de place, monte sur la langue et va découvrir le monde qui se cache dans la bouche du géant. ➠ introduction de la problématique + plan
    64. 64. 1. Les caractéristiques du récit de voyage allusions lexicales à ce type de récit ?
    65. 65. 1. Les caractéristiques du récit de voyage allusions lexicales à ce type de récit ? nouveau monde + terre neuve
    66. 66. 1. Les caractéristiques du récit de voyage allusions lexicales à ce type de récit ? nouveau monde + terre neuve Le récit suit une composition logique caractéristique des récits de voyage fantastique
    67. 67. 1. Les caractéristiques du récit de voyage allusions lexicales à ce type de récit ? nouveau monde + terre neuve Le récit suit une composition logique caractéristique des récits de voyage fantastique • va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence :
    68. 68. 1. Les caractéristiques du récit de voyage allusions lexicales à ce type de récit ? nouveau monde + terre neuve Le récit suit une composition logique caractéristique des récits de voyage fantastique • va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : gigantisme de la bouche comme en Sainte Sophie à Constantinople dents / rochers comme les montagnes des Danois immenses et puissantes villes ...pas moins grandes que Lyon ou Poitiers
    69. 69. 1. Les caractéristiques du récit de voyage allusions lexicales à ce type de récit ? nouveau monde + terre neuve Le récit suit une composition logique caractéristique des récits de voyage fantastique • va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : gigantisme de la bouche comme en Sainte Sophie à Constantinople dents / rochers comme les montagnes des Danois immenses et puissantes villes ...pas moins grandes que Lyon ou Poitiers
    70. 70. 1. Les caractéristiques du récit de voyage allusions lexicales à ce type de récit ? nouveau monde + terre neuve Le récit suit une composition logique caractéristique des récits de voyage fantastique • va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : gigantisme de la bouche comme en Sainte Sophie à Constantinople dents / rochers comme les montagnes des Danois immenses et puissantes villes ...pas moins grandes que Lyon ou Poitiers
    71. 71. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence :
    72. 72. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels)
    73. 73. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) Entrée par la langue, puis la bouche,
    74. 74. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) Entrée par la langue, puis la bouche, puis (l. 23) direction de la ville ;
    75. 75. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) Entrée par la langue, puis la bouche, puis (l. 23) direction de la ville ; partant de là (l. 23) passage entre les rochers formés par les dents ;
    76. 76. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) Entrée par la langue, puis la bouche, puis (l. 23) direction de la ville ; partant de là (l. 23) passage entre les rochers formés par les dents ; puis (l. 28) descente par les dents de derrière ;
    77. 77. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) Entrée par la langue, puis la bouche, puis (l. 23) direction de la ville ; partant de là (l. 23) passage entre les rochers formés par les dents ; puis (l. 28) descente par les dents de derrière ; Puis (l. ), arrivée dans la petite bourgade
    78. 78. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels)
    79. 79. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs
    80. 80. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs une progression qui va du général au particulier
    81. 81. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs une progression qui va du général au particulier Premier § : grands rochers, ...grands prés,... grandes forêts...
    82. 82. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs une progression qui va du général au particulier Premier § : grands rochers, ...grands prés,... grandes forêts... petite bourgade ligne 30
    83. 83. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs une progression qui va du général au particulier Premier § : grands rochers, ...grands prés,... grandes forêts... petite bourgade ligne 30 une progression qui va du paysage à l’habitant
    84. 84. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs une progression qui va du général au particulier Premier § : grands rochers, ...grands prés,... grandes forêts... petite bourgade ligne 30 une progression qui va du paysage à l’habitant cf : «Le premier que j’y trouvai...» : après la description du paysage (§ 1)
    85. 85. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs une progression qui va du général au particulier Premier § : grands rochers, ...grands prés,... grandes forêts... petite bourgade ligne 30 une progression qui va du paysage à l’habitant cf : «Le premier que j’y trouvai...» : après la description du paysage (§ 1) le chasseur de pigeons
    86. 86. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs une progression qui va du général au particulier Premier § : grands rochers, ...grands prés,... grandes forêts... petite bourgade ligne 30 une progression qui va du paysage à l’habitant cf : «Le premier que j’y trouvai...» : après la description du paysage (§ 1) le chasseur de pigeons « les brigands» interviennent après la description du monde parfait
    87. 87. 1. Les caractéristiques du récit de voyage • un va et vient constant entre la féerie et le monde réel qui sert de référence : • une progression linéaire (cf connecteurs temporels) • des repères clairs une progression qui va du général au particulier Premier § : grands rochers, ...grands prés,... grandes forêts... petite bourgade ligne 30 une progression qui va du paysage à l’habitant cf : «Le premier que j’y trouvai...» : après la description du paysage (§ 1) le chasseur de pigeons « les brigands» interviennent après la description du monde parfait + habitants de la petite bourgade, après la ligne
    88. 88. Transition : plus on avance dans le récit, plus la description des habitants prend le pas sur la description des lieux.
    89. 89. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde
    90. 90. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite)
    91. 91. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage)
    92. 92. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...)
    93. 93. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche
    94. 94. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche
    95. 95. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche
    96. 96. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres
    97. 97. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres «oreilles»
    98. 98. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres La culture découverte est identique à la sienne «oreilles»
    99. 99. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres La culture découverte est identique à la sienne «oreilles»
    100. 100. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres La culture découverte est identique à la sienne «oreilles» chrétiens planteur de choux brigands
    101. 101. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres La culture découverte est identique à la sienne «oreilles» chrétiens cf chiasme : planteur de choux brigands Alcofribas : «...il y a ici un nouveau monde» Planteur de chou : «hors d’ici il y a une terre neuve»
    102. 102. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres La culture découverte est identique à la sienne «oreilles» chrétiens cf chiasme : planteur de choux brigands Alcofribas : «...il y a ici un nouveau monde» Planteur de chou : «hors d’ici il y a une terre neuve»
    103. 103. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres La culture découverte est identique à la sienne «oreilles» chrétiens cf chiasme : planteur de choux brigands Alcofribas : «...il y a ici un nouveau monde» Planteur de chou : «hors d’ici il y a une terre neuve» et parallélisme :
    104. 104. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres La culture découverte est identique à la sienne «oreilles» chrétiens cf chiasme : planteur de choux brigands Alcofribas : «...il y a ici un nouveau monde» Planteur de chou : «hors d’ici il y a une terre neuve» et parallélisme : ...de même que nous avons les contrées en deçà et au-delà des monts, de même ils en ont en deçà et au-delà des dents.
    105. 105. 2. Une vision décalée de l’homme et du monde • Un explorateur émerveillé (cf adjectif explicite) Récit ponctué d’exclamations, d’apostrophes, d’hyperboles (caractéristique du récit de voyage) Manifestation d’intérêt à l’égard des autochtones, Alco s’enquiert de leurs coutumes, de leur économie (cf. le gain en dormant proportionnel au ronflement...) • Un décalage parodique dents Le monde exploré est l’intérieur d’une bouche lèvres La culture découverte est identique à la sienne «oreilles» chrétiens cf chiasme : planteur de choux brigands Alcofribas : «...il y a ici un nouveau monde» Planteur de chou : «hors d’ici il y a une terre neuve» et parallélisme : ...de même que nous avons les contrées en deçà et au-delà des monts, de même ils en ont en deçà et au-delà des dents. Que peut en déduire le lecteur ?
    106. 106. Les «mondes» en présence ne sont pas seulement identiques, ils entretiennent une certaine réciprocité (cf pigeons + hors texte : peste, etc.); Rabelais nous enseigne ainsi à nous méfier de nos préjugés, voire de nos peurs : quoique bien différents et vivant dans des contrées fort éloignées, nos voisins peuvent s’avérer fondamentalement semblables à nous : - le chauvinisme du paysan qui prétend que son monde «est plus ancien» que le nôtre - l’agression par les brigands d’où le constat d’Alcofribas : la moitié du monde ne sait pas comment l’autre vit.
    107. 107. Conclusion : réponse à la question posée De son périple à l’intérieur de la bouche de Pantagruel, Alcofribas fait un récit destiné à captiver les destinataires grâce à des détails extraordinaires. Il permet ainsi à Rabelais de faire une parodie de récits de voyage à la première personne. Mais l’auteur détourne également le thème folklorique de l’avalage au profit d’une leçon de tolérance humaniste.
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×