Cap Env Mai 2008
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Cap Env Mai 2008

  • 605 views
Uploaded on

Présentation Société

Présentation Société

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
605
On Slideshare
599
From Embeds
6
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 6

http://www.cap-environnement.com 6

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. CAP ENVIRONNEMENT Qualité de l’air & Environnement Atmosphérique
  • 2. L’ENTREPRISE
    • Bureau d’étude spécialisé en qualité de l’air et en environnement atmosphérique (qualité de l’air, odeur, bruit, Bilan Carbone®, champs électromagnétique, …)
    • Créé en 1999
    • 5 personnes
  • 3. LES PRODUITS
    • Etudes d’impact
    • Qualité de l’air intérieur
    • Nuisances olfactives
    • Le Bilan Carbone ®
    • Les Champs électromagnétiques
  • 4. LES ETUDES D’IMPACT
    • Introduite dans les années 70
    • Obligation réglementaire pour tout projet pouvant porter atteinte à l’environnement
    • Comprend au minimum un état initial, l’étude des modifications induites, l’étude des effets sanitaires et les mesures envisagées (article L 122-3)
    • Répond à 3 objectifs : concevoir des projets respectueux de l’environnement , aide à la décision pour les autorités en charge de l’instruction du dossier, informer le public et faciliter sa participation à la prise de décision
    Infrastructures routières : Volet « Air et Santé »
  • 5. LES ETUDES D’IMPACT
    • Les mesures d’impacts
      • Diffèrent des études d’impacts
      • Peuvent être incluse dans les études d’impacts
      • N’ont pas forcément un caractère réglementaire
    Surveillance de l’impact d’un chantier temporaire sur son environnement
  • 6. LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR
    • La prévention des risques professionnels (habilitation IPRP) : INRS, CSHPF
      • relève du droit du travail
    • La qualité de l’air dans les locaux à usages de bureaux ou d’habitation : OQAI, CSHPF
      • non réglementé
    - Outil interne d’audit de la qualité de l’air intérieur - Sélectionné comme testeur d’outils construit par les institutions
  • 7. LES ODEURS ET L’OLFACTOMÉTRIE
    • Les odeurs sont des pollutions atmosphériques si elles provoquent des nuisances olfactives excessives (article L.220-2 du code de l’environnement)
    • 3 grandes familles de composés odorat :
      • les soufrés
      • les azotés
      • les oxygénés
    • Caractère hédoniste d’une odeur :
      • La qualité (assimilation à une odeur connue)
      • L’acceptabilité (agréable ou désagréable)
      • L’intensité
    Propre à chaque individu ➔ g êne olfactive difficile à évaluer
  • 8. LE BILAN CARBONE
    • Changement climatique
      • GES
    • Épuisement des énergies fossiles
      • Dépendance énergétique
    • Peut s’utiliser
      • ISO 14064
      • GHG Protocol
      • Carbon disclosure project
      • Rapport d’activité annuel
  • 9. LE BILAN CARBONE
    • Estimer les émissions de gaz à effet de serre
      • Lutter contre le changement climatique
    • Évaluer l’importance de la dépendance aux énergies fossiles
      • Anticiper les impacts économiques et sociaux de la raréfaction des énergies fossiles
    Objectifs :
  • 10. LE BILAN CARBONE Exemple résultat de modélisation Hydrocarbures Tableau de bas de page présentant les résultats de la simulation. Dans l’exemple ci-dessus, les émissions du Bilan Carbone ® sont de 6 123 tonnes équivalent C0 2 et avec les hypothèses prises, le surcoût serait de 240K euros ± 50K euros. Cette entreprise est « en risque » pour une somme de l’ordre de 250K euros si les hypothèses des hausse sont satisfaites.
  • 11. LES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES
    • Environnemental
      • Modélisation des champs electromagnétiques en milieu urbain
      • (GSM, UMTS, WIFI, DECT, RADAR, …)
      • Outil SIG en temps réel d’aide à la décision
    • Risque Professionnel
      • Directives 2004/40/CE
      • Exposition des salariés de toutes les sociétés du territoire ➔ registre
      • Champs forts ➔ mesure d’exposition des salariés
  • 12.
    • Grandes villes (Bruxelles)
    • en moyenne 1 à 2 V/m
    • cas extrêmes >10 V/m
    • Carte WLAN (WiFi) 1 à 3 V/m
    • À 50 cm d’un four MO dom. 10 à 20 V/m
    • À 10 cm d’un four à 27.5 MHz 61 V/m
    • À 3 m d’une base DECT 2 V/m
    • PMR (police...) 16 V/m
    • Imagerie RM (60 MHz) 30 V/m
    • Radar militaire forte puissance
    • face à l’antenne 100 à 1 000 V/m
    mémoriser quelques valeurs typiques
  • 13. LA DIRECTIVE 2004/40/CE Structure de la Directive :
    • Valeurs limites d’exposition
    • Valeurs d’action
    • Obligations de l’employeur
    • Dispositions destinées à éviter ou réduire les risques
    • Information et formation des travailleurs
    • Consultation et participation des travailleurs
    restrictions de base ICNIRP trav. niveaux de référence ICNIRP trav.
  • 14. LA DIRECTIVE 2004/40/CE
    • La présente directive porte sur les risques qu’entraînent, pour la santé et la sécurité des travailleurs, les effets reconnus nocifs à court terme sur le corps humain, causés par la circulation de courants induits et par l’absorption d’énergie, ainsi que par les courants de contact.
    • La présente directive ne traite pas des effets à long terme évoqués.
  • 15. SIMULATION DE L'ENVIRONNEMENT EM
    • A partir de cartes SIG
    • Réflexions sur bâtiments et sol
    • Diffraction
    • Champs proches et éloignés
    En milieu urbain
  • 16. SIMULATION DE CHAMPS RADAR Pour le Ministère belge de la défense nationale