Your SlideShare is downloading. ×
0
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
L’évolution du métier de veilleur
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

L’évolution du métier de veilleur

8,980

Published on

La veille : un métier de super héros (de l'information) ? …

La veille : un métier de super héros (de l'information) ?
Conférence donnée à Cogito Expo 2011, sur les futures compétences (et les actuelles) du métier de veilleur.

Published in: Business
0 Comments
6 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
8,980
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
128
Comments
0
Likes
6
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. L’évolution du métier et des compétences du veilleurLa veille : un métier de super héros (de l’information) ? Camille Alloing 2011
  • 2. Quelle(s) définition(s) du « veilleur » ?Métier historiquement issu de l’intelligence économiquepour les conceptsDe la documentation pour les pratiques de recherche dedocumentUne définition du métier et des compétences encore floue
  • 3. Selon Pôle mploi…
  • 4. Selon le PMI…
  • 5. Selon les offres d’emplois (veille d’opinion)…
  • 6. Un métier avec de plus en plus d’enjeuxSociété où l’information est un enjeu centralPrises de décisions de plus en plus en « temps réel »Bases de données de moins en moins structuréesOutils de plus en plus spécialisésCompétences liées au domaine d’activité, et àl’appréhension des outils et méthodologies
  • 7. Une évolution nécessaire… à cause d’Internet ?Le web impacte le métierMais il renforce aussi les fondamentaux : qualification dessources, indexation, gestion des réseaux…Ce que le web change : les pratiques, les outils et laconstitution de la veille comme compétence complémentaire
  • 8. La veille est déjà un ensemble de compétences… difficilement maitrisablesDéfinition stratégique de la veillePratique des outils payants ou gratuitsMéthodes d’analyses (sémantiques par exemple)Communication des résultatsGestion documentaireCartographie et théorie des graphsMind mappingDroit de l’informationQualités humaines : curiosité, éthique, etc.…
  • 9. Le web transforme la veille en compétence nécessaire…Pour les community managersPour les communicantsPour les marketersPour les enseignants et les chercheursPour les journalistesPour les citoyens en général
  • 10. Les veilleurs de demain ?
  • 11. Du management de et en réseauxRéseaux internes à l’organisationRéseaux de partenairesRéseaux de sourcesMais aussi management de la mémoire de l’organisation,de la qualité de l’information ou encore de la communication
  • 12. Management des collaborateursL’accès à l’information est possible pour tous lescollaborateurs……alors autant leur permettre d’y accéder dans lesmeilleures conditions, et s’appuyer sur leurs recherchesDes métiers dont la veille devient un passage obligé……et qui nécessitent l’appui de spécialistes
  • 13. D’une écoute passive à la gestion de « filtres humains »Curation, social search, folksonomies… Difficile de rester endehors des réseauxPasser du tout algorithmique et de la donnée, àl’identification de filtres humains pertinents et d’informationscontextualiséesInteragir et gérer ces « panels » afin d’obtenir plusd’informations à valeur ajoutée
  • 14. De plus en plus d’outils… et de prestatairesConnaitre les nouveaux outils… et repérer les gadgetsSe tenir informé du marché de la veille afin de définir lanature des investissementsGérer les relations avec des prestataires toujours plusnombreuxGérer les relations avec des intermédiaires : plateformesweb, bases de données, moteurs de recherches…
  • 15. Qualité, mémorisation et circulationAbondance + temps réel = nécessité d’une qualificationaccrueTemps réel + temps de la décision = mémorisation àredéfinirAbondance + nouveaux outils+ collaborateurs =(re)construire constamment les modes de diffusion
  • 16. Communiquer !Collecter et analyser c’est bien… Voir son informationutilisée c’est mieuxDéfinir une forme de plan de communication pour lesrésultats de sa veilleDéfinir les capacités cognitives de son publicCommuniquer constamment sur son métier
  • 17. Au final…Au niveau macro, un rôle fondamentalement managérialAu niveau micro, les relations humaines par le numériqueSegmentation des compétences ?Segmentation des pratiques ?Curiosité, esprit critique, usages et partage restent lesmeilleures compétences !

×