E-reputation : quels indicateurs de mesure ?

12,380 views
12,365 views

Published on

Conférence réalisée par Camille Alloing lors du Reputation Day (juin 2001).

Plus d'infos : http://caddereputation.over-blog.com

Published in: Business
2 Comments
15 Likes
Statistics
Notes
  • bien, juste ce que je cherche~~
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • edwrew
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total views
12,380
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
8
Actions
Shares
0
Downloads
272
Comments
2
Likes
15
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

E-reputation : quels indicateurs de mesure ?

  1. 1. E-réputation : quels indicateurs de mesure ? Camille Alloing 2011
  2. 2. E-réputation, indicateur et mesureo La réputation est une perception  image voulue VS image perçueo Un indicateur montre le chemin à suivre  aspect qualitatifo La mesure nécessite des points de comparaison et une unité  aspect quantitatif
  3. 3. Le web n’est pas le seul facteur…
  4. 4. Indicateurs : chacun sa sauce
  5. 5. De nombreuses mesures quantitativeso Positionnement sur les moteurso Liens entrantso Audienceo Volume de retombéeso Volume de commentaireso Volume de recommandations (likes, RT…)o Notationso Volumes “communautaires” : fans, followers…
  6. 6. Les limites de la mesure quantitativeo Visibilité n’est pas synonyme d’influenceo Le positionnement sur les moteurs devient de plus en plus personnaliséo Le moteur de recherche n’est que l’agrégation d’opinions déjà exprimées
  7. 7. Les limites : points de repérePas de comparaisons fiables possibles…
  8. 8. Les limites : représentativité
  9. 9. Les limites: contexte
  10. 10. Les limites: audience VS viralité o 1 300 000 V/J o 80 000 BL o 33 500 followers o 450 000 V/J o 330 000 BL o 76 700 followers
  11. 11. Les limites de la mesure quantitativeo Se focaliser sur la médiatisationo Les « influenceurs » n’existent paso Le risque est de délaisser les sources qui comptent vraiment pour votre public cibleo Le quantitatif ne peut se passer du qualitatif
  12. 12. Les indicateurs qualitatifso Sentiments : positifs, négatifs ou neutreso Qualité des liens échangéso Typologie des interactionso Positionnement communautaireo Recommandations expliciteso Argumentaireso Notoriété/expertise/légitimité de l’internaute
  13. 13. Les biais des indicateurs qualitatifso Tout indicateur qualitatif est subjectifo Nécessité de définir ce qui est « bon » ou « mauvais »o Focalisation sur les aspects sémantiques au détriment du contexte
  14. 14. Les biais : êtes-vous neutre ?o L’internaute est-il objectif ?o Une opinion peut aussi être définie par son contexteo Toujours se référer à l’angle choisie pour aborder un sujeto Neutre = sans valeur ajoutée ?
  15. 15. Les biais : rejeter le « négatif »o Pistes d’améliorationso Levier d’engagemento Critère de différenciationo Lancer un débato Mesurer la susceptibilité d’une communautéo Définir son positionnement
  16. 16. Les biais : faiblesse de l’argumentation
  17. 17. Définir ses propres indicateurs de mesure
  18. 18. Indicateurs et objectifsDéfinir l’image voulue : Qui :Quel produit/service ? Quelles caractéristiques ? Quel public ? Quoi :Quel message ? Quelles informations ? Quel contenu ? Où :Quels supports ? Quelles communautés ? Et le offline ? Quand : Réactivité aux événements ? Long terme ? Comment : Quels leviers ? Quels mécanismes stratégiques ? Combien :Quel budget ? Quel temps accordé ? Pourquoi :Faire connaitre, faire vendre, rectifier… ?
  19. 19. Mesure et charismeo Identifier les usages des internautes : o Consommation de l’information o Interactivité o Plateformes utiliséeso Définir son « charisme numérique » : o Volume d’activités pour les thématiques liées (concurrence ?) o Y-a-t-il réellement un public pour mon organisation ? o Quelle place reste-t-til pour mon activité (public captif ?) ?
  20. 20. Merci

×