Mobilisation des ressources en eau superficielle a des fins agricoles dans les departements du mono-couffo- Yabi Ibouraïma ;  Afouda Fulgence ; Boko Michel, Université d’Abomey-Calavi, Bénin
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Mobilisation des ressources en eau superficielle a des fins agricoles dans les departements du mono-couffo- Yabi Ibouraïma ; Afouda Fulgence ; Boko Michel, Université d’Abomey-Calavi, Bénin

  • 1,867 views
Uploaded on

Working Group 1

Working Group 1

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,867
On Slideshare
1,867
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
11
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU SUPERFICIELLE À DES FINS AGRICOLES DANS LES DÉPARTEMENTS DU MONO-COUFFO (Bénin) Yabi Ibouraïma, Afouda Fulgence et Boko Michel Laboratoire Pierre PAGNEY ‘’Climat, Eau, Ecosystème et Développement (LACEEDE) Département de Géographie de lUniversité dAbomey-Calavi (Bénin) yafid2@yahoo.frRésumé 1.JustificationLes départements du Mono-couffo constituent une des région de forte Face aux impacts des aléas climatiques sur les activitésproduction agricoles dans le Sud-Bénin. Mais, les mutations pluviométriques de agricoles, la mobilisation des eaux de surface parces dernières décennies affectent sérieusement les activités agricoles et l’aménagement de périmètres hydro-agricoles constitue unerendent les populations vulnérables à l’insécurité alimentaires et à la pauvreté. des mesures d’adaptation / atténuation adoptée par lesLes efforts de mobilisation des eaux de surface à des fins agricoles par acteurs.l’aménagements de périmètres hydro-agricoles constituent la principale mesured’adaptation aux conséquences des aléas pluviométriques dans la région Il s’agit d’examiner les efforts déployés pour la mobilisationd’étude. Ces efforts méritent d’être poursuivis et soutenus pour une production durable des eaux de surface dans cette région à forteagricole durable. production agricole. 3. Méthodes2. Données utilisées  Utilisation de indice pluviométrique, Hauteurs annuelles de pluie à moyenne mobilise lissée sur 5 ans etBopa et Applahoué (1961-2005) fréquence pour caractériser la variabilité Types d’aménagements hydro- pluviométrique ;agricoles et usages (superficie,  Utilisation du modèle Pression, Etatstructures impliquées, cultures Impacts Réponses (PEIR) pour analyser les Produites, techniques utilisées, données biophysiques et socio-économiquesetc.) qui fondent la mobilisation des eaux superficielles à des fins agricoles dans la Informations ethno climatiques et région d’étude.socio-agricoles, etc. Fig 1. Situation des départements du Mono-Couffo 4. Caractéristiques pluviométriques Applahoué ☞ Période 1971-1989 caractérisée par une forte fréquence des années sèches (73 % à Bopa et 76 % à Applahoué). Indices pluviométriques 4 3 2 ☞ Années sèches se manifestent par installation tardive des pluies et / 1 0 ou rupture pluviométrique au cœur de la saison agricole et fin précoce -1 des précipitations entrainant semis tardifs, déficit hydrique prononcé et -2 -3 assèchement précoce des plantes. ☞ Face aux impacts, mesures d’adaptation par les pouvoirs publics et -4 1960 1963 1966 1969 1972 1975 1978 1981 1984 1987 1990 1993 1997 2000 2003 les communautés locales. Années Fig 2. Caractéristiques pluviométriques interannuelles de la région d’étude 5- Aménagements hydro-agricoles Vue de la micro-barrage de Dévé Vue de la retenue de Dékandji Aménagements hydro-agricoles par Etat béninois face auxsécheresses généralisées : périmètres de Dévé (150 ha), deKpinnou ( 80 ha) Tchi Ahomadégbé (25 ha) ; Plusieurs aménagements privés permettant d’exploiter 1150 haen 2009 (Dékandji, Hlodo, Manonkpon, etc). Appuis technique et financier des partenaires (FAO, FIDA,BAD, etc. et ONGs nationales / internationales) 6- Usages culturaux  Principalement : riziculture et maraichage  Subsidiairement : maïs et pisciculture. Exploitation Rizicole à Dévé Champ de maïs de DékandjiConclusionDes efforts d’aménagements hydro-agricoles méritent donc d’être poursuivis dans un cadre inclusif et participatif afinde promouvoir le développement agricole durable dans cette région du Bénin réputée pour ses potentialités hydro-agricoles.