• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Anti-intimidation: Atelier du 14 mai 2013 aux parents Ecole Sainte-Marguerite-Bourgeoys Makham, Ontario Canada
 

Anti-intimidation: Atelier du 14 mai 2013 aux parents Ecole Sainte-Marguerite-Bourgeoys Makham, Ontario Canada

on

  • 666 views

Interventions et preventions - presentation des enseignants et les etudiants avec Scott Mills a Markham, Ontario, Canada 14mai2013. Les videos et plus d'informations> http://SuccessAndSafety.com

Interventions et preventions - presentation des enseignants et les etudiants avec Scott Mills a Markham, Ontario, Canada 14mai2013. Les videos et plus d'informations> http://SuccessAndSafety.com

Statistics

Views

Total Views
666
Views on SlideShare
620
Embed Views
46

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

2 Embeds 46

http://internetviolenceprevention.com 41
http://www.realtimecrisis.org 5

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-NoDerivs LicenseCC Attribution-NoDerivs License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Mot de bienvenue Prière Ordre du jour Partage d’expériences verbalement depuis la dernière formation.
  • Lara: Objectif de chaque activité: développer l’empathie et la compassion. Être capable de se mettre dans les souliers de l’autre à la manière de Jésus. Sensibilisation et rappels des valeurs et du code de vie sous forme d’activités dans les classes. Gestes réparateurs: savoir que pour toute décision, il y a une conséquence positive ou négative pas une punition. Fiche de réflexion amène l’enfant à réfléchir sur son acte; à le réparer envers son collègue et à trouver une solution ou une stratégie pour ne pas recommencer. SNAP: un programme de maitrise de soi de la 2 e à la 6 e . Cette année on a les 2 e et les 3 e qui le font et on avance. Nétiquette: des clips vidéos pour éduquer le cycle moyen dur l’utilisation de l’internet (clavardage, texte,…) Conseil de coopération: permet de tracer et identifier tout de suite les actes d’intimidation si l’enfant le divulgue.
  • Suzanne: Ouvrir une discussion en poser les questions suivantes aux parents / participants: Quelles sont les personnes impliquées dans les actes d’intimidation? Quel est leur rôle?
  • Suzanne Un grand nombre d’intimidateurs disent avoir déjà été victimes d’intimidation ou de rejet de la part de leurs pairs. La vengeance, la quête du plaisir ou du défoulement se manifestent souvent dans leur comportement. La pression des pairs peut aussi résulter à un acte d’intimidation. De même, les interactions dans le groupe alimentent, la plupart du temps, les actes d’intimidation. Il faut considérer aussi les aspects suivants pour déterminer s’il s’agit ou non d’une situation d’intimidation: l’âge de l’enfant, son niveau de développement cognitif et social, son aptitude à comprendre la situation et finalement sa capacité d’empathie.
  • Suzanne: Ne pas juger l’enfant mais placer le jugement sur l’acte lui-même.
  • Norma: Toutes ces étapes se font avant d’arriver aux suspensions internes (non documentées dans le DSO ou externes documentées dans le DSO). Remettre une copie du document ministériel : suspension. Revoir la discipline progressive.
  • Suzanne

Anti-intimidation: Atelier du 14 mai 2013 aux parents Ecole Sainte-Marguerite-Bourgeoys Makham, Ontario Canada Anti-intimidation: Atelier du 14 mai 2013 aux parents Ecole Sainte-Marguerite-Bourgeoys Makham, Ontario Canada Presentation Transcript

  • Anti-intimidationAtelier
  • Interventions et préventions• Semaine du respect• Semaine de l’anti-intimidation• Le port du T-Shirt rose• Le code de vie en classe• Les gestes réparateurs• Le conseil de coopération• Les valeurs du mois• Les étapes de résolution de conflits• Programme SNAP• La nétiquette
  • Personnes impliquées• Les personnes impliquées dans les actesd’intimidation sont les suivantes: L’intimidateur La victime Le témoin
  • L’intimidateurLes élèves qui intimident: ont des capacités limitées à gérer lesconflits interpersonnels. ont des difficultés à s’exprimer et àcommuniquer ont une tendance à attribuer desintentions hostiles aux autres ont un grand besoin de dominer
  • L’intimidateur éprouvent peu de remords. ont de la difficulté à comprendre lessentiments des autres et à exprimer de lacompassion. sont à risque de devenir des décrocheurs. peuvent développer, à long terme, desproblèmes de santé mentale et d’adaptationsociale, voire toxicomanie, criminalité, etc.
  • Communication des adultesComment communiquerl’acceptation ou le refus d’uncomportement?• Ce comportement est inacceptable à SMB• Ne pas donner de solutions• Écouter• Communication avec le personnel
  • Interventions pour intimidateurDiscipline progressive- Rencontre avec adultes (enseignant, direction)- Fiche de réflexion- Responsabilités- Rencontre avec parents- Contrat de comportement- Rencontre avec travailleuse sociale et / ou- Rencontre avec la conseillère en comportement- Mesure disciplinaires (suspensions)
  • Interventions auprès de lavictime-Rencontre avec adultes (enseignant, direction)-Responsabilités-Rencontre ou appel auprès parents-Rencontre avec travailleuse sociale et / ou-Rencontre avec la conseillère en comportement• Mesure en place pour suivi
  • Sécurité sur Internet• Constable Scott Mills
  • •Questions
  • Références• http://www.publicsafety.gc.ca/res/cp/bully_12217-fra.aspx• http://www.safeatschool.ca/index.php?q=fr/plm/healthy-communication/problem-solving/responding-to-a-s• http://www.safeatschool.ca/index.php?q=fr/plm/healthy-communication/problem-solving/responding-to-students-who-are-witnesses• http://www.canadiansafeschools.com/home.htm• http://www.edu.gov.on.ca/eng/teachers/safeschools.html• www.knowyourfeelings.org