20 fiches Bonnes Pratiques TIC pour PME de la construction
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

20 fiches Bonnes Pratiques TIC pour PME de la construction

  • 2,528 views
Uploaded on

20 fiches illustrant des Bonnes pratiques et innovations TIC implémentées dans des PME du secteur de la construction

20 fiches illustrant des Bonnes pratiques et innovations TIC implémentées dans des PME du secteur de la construction

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
2,528
On Slideshare
2,259
From Embeds
269
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
15
Comments
0
Likes
0

Embeds 269

http://www.tudor.lu 215
http://tudor.lu 53
http://tudor-site-preprod.tudor.lu 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Le Centre de Recherche Public Henri Tudor, Luxinnovation, la Chambre des Métiers et leurs partenaires sont heureux de vous accueuillir pour cette journée dédiée aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans les PME du secteur de la Construction. Vous êtes un professionnel de la Construction et pour traiter vos affaires vous utilisez ou souhaitez utiliser les Technologie de l’Information et de la Communication, vous découvrirez lors de cette journée, des bonnes pratiques et innovations spécifiques à votre secteur, comme :• Le déploiement de logiciels de modélisation de projet• Le développement d’applications mobiles de visualisation 3D et de la simulation 4D• L’usage du web et des réseaux sociaux• L’utilisation de la géolocalisation et du tracking GPS de matériel• L’adoption de systèmes de gestion d’entreprise• L’emploi de solutions TIC collaboratives … Pour rester performante sur un marché de plus en plus concurrentiel, aujourd’hui toute entreprise doit en effet considérer les opportunités d’Internet et des technologies mobiles, gérer de manière plus professionnelle ses relations clients et maîtriser son organisation interne de la façon la plus efficace qui soit. Cette journée doit ainsi permettre :• D’identifier les moyens de mettre en œuvre ces bonnes pratiques et innovations Des experts, des fournisseurs de solutions TIC et des organisations fédératrices du secteur présenteront les services dont peuvent bénéficier les PME, pour mettre en œuvre leurs projets d’amélioration. →→Découvrez dans le catalogue de la journée comment ces organismes peuvent soutenir vos projets TIC !• De rendre attractives, compréhensibles et concrètes ces bonnes pratiques et innovations TIC Une vingtaine de PME du secteur de la Construction témoigneront en effet de leurs expériences concrètes. En utilisant les Technologies de l’Information et de la Communication, elles ont amélioré le traitement de leurs affaires et optimisé leurs processus : Conception Soumission Construction Réception →→Découvrez dans le catalogue de la journée l’ensemble des fiches bonnes pratiques et innovations TIC exposées ! Nous vous souhaitons une bonne visite ! Cet événement s’inscrit dans le cadre du projet Sensibilise PME co-financé par le FEDER et piloté par le CRP Henri Tudor et Luxinnovation. Ce projet a pour but de développer des démarches attractives de sensibilisation des PME à l’innovation de services par les TIC. 1
  • 2. Centre de Recherche Public Henri Tudor Fabrice Absil Sylvain KubickiRecherche appliquée Programme Manager R&D Engineer29, avenue John F. Kennedy, L-1855 Luxembourg fabrice.absil@tudor.lu sylvain.kubicki@tudor.luwww.tudor.lu (+352) 42 59 91 67 65 (+352) 42 59 91 28 17Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC) Florent SuainRecherche, Information et soutien aux entreprises Conseiller42, rue du Lombard, 1000 Bruxelles, Belgique fs@bbri.bewww.cstc.be (+32) 27 16 42 11Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. / Neobuild S.A. Bruno RendersFormation / Innovation Administrateur5, ZAE Krakelshaff, L-3290 Bettembourg b.renders@ifsb.luwww.ifsb.lu / www.neobuild.lu (+352) 265956LUXINNOVATION Arnaud DubanPromotion de l’innovation et de la recherche Responsable Transfert de technologies7, rue Alcide de Gasperi, L-1615 Luxembourg et conseil aux PMEwww.luxinnovation.lu arnaud.duban@luxinnovation.lu (+352) 43 62 63 1Ordre des Architectes et des Ingénieurs-Conseils (OAI) Pierre HurtOrdre légal, établissement d’utilité publique Directeur6, boulevard Grande-Duchesse Charlotte, L-1330 Luxembourg oai@oai.luwww.oai.lu (+352) 42 24 06AbilI.T. s.à r.l. Brent FrèreConseils et services I.C.T. Gérant209, rue des Romains, L-8041 Bertrange brent.frere@abilit.euwww.abilit.eu (+352) 20 33 32 22Ballini, Pitt & Partners ARchitectes Christian LejolyUrbanisme, architecture & architecture d’intérieur Administrateur IT39, Val Saint André, L-1128 Luxembourg christian.lejoly@ballinipitt.luwww.ballinipitt.lu (+352) 45 31 01 1COCERT S.A. Julien BertucciBureau de conseil et de certification en énergie Gérant technique5, ZAE Krakelshaff, L-3290 Bettembourg info@cocert.luwww.cocert.lu (+352) 26 59 56 42Constructions Siebenaller S.A. Daniel SiebenallerConstruction privée, rénovations, alentours, façades Administrateur, Ingénieur Industriel9, Allée J.W. Léonard siebenaller@cs7.luwww.cs7.lu (+352) 32 92 32Costantini S.A. Christophe DardenneGénie civil et construction Administrateur Délégué, Directeur Matériel,Chemin de Bergem, L-3817 Schifflange QSE et Informatiquewww.costantini.lu cdardenne@costantini.lu (+352) 54 07 39Grid Design s.à r.l. Serge EckerVisualisations, 3D, rapid prototyping, App develoment CEO / creative director39, Val Saint André, L-1128 Luxembourg serge@grid-design.luwww.grid-design.lu (+352) 27 02 09homesystem Patrick BarbedorInnovation dans la domotique Gérant64, esplanade de la Moselle barbedor@homesystem.comwww.homesystem.com (+352) 26 71 48 09HP LINDEN Udo LindenConstruction générale Administrateur délégué27, rue de la gare, 4780 Saint-Vith, Belgique udo@linden.bewww.linden.be (+32) 80 28 11 11Ficos s.a. Fabrice LebrunEditeur de logiciel ERP Responsible Marketing et Vente6, rue Staedtgen, L-9906 Troisvierges fabrice@ficos.comwww.hit-office.com (+352) 26 90 86 50m3 architectes s.a. Jos DellCabinet d’architectes Architecte15, rue Wurth-Paquet, L-2727 Luxembourg j.dell@m3archi.luwww.m3architectes.lu (+352) 26 44 74 1easySolutions s.à r.l. Philippe RaynaudEditeur de logiciels immobiliers Directeur228, route d’Esch, L-1471 Luxembourg raynaud@easysolutions.luwww. easysolutions.lu (+352) 26 19 61 89POLARIS ARCHITECTS François ThiryArchitecte, design urbain, conseil et gestion de projet Architecte urbaniste, gérant38, rue Arthur Herchen, L-1727 Luxembourg francois@polaris-architects.comwww.polaris-architects.com (+352) 26 38 99 10Schroeder et Associés S.A. Jacky PlottesBureau détudes - ingénieurs-conseils Chef de projet8, Rue des Girondins, L-1626 Luxembourg jacky.plottes@schroeder.luwww.schroeder.lu (+352) 44 31 31 252D-Studio Koenraad NysGraaf Van Egmonstraat 15/3, 2800 Mechelen, Belgique Managing Director/partner of D-studiowww.dstudio.be kn@dstudio.be (+32) 15 44 89 00Soludec S.A. Philippe ProfetaEntreprise générale de construction Project ManagerBP 132, L-4902 Bascharage info@soludec.luwww.soludec.com (+352) 26 59 91Kitry Consulting Jean-François DenisServices et Ingénierie Informatique General Manager10A, rue Henri M. Schnadt, L-2530 Luxembourg jean-francois.denis@kitry.luwww.kitry.lu (+352) 26 64 93 43 10Université de Liège / LUCID Pierre LeclercqLab for User Cognition & Inovative Design Professeur, Directeur du LUCID-ULgRecherche et développement / Conception et architecture numérique lucid@ulg.ac.be1, chemin des Chevreuils - bât B52, 4000 Liège, Belgique (+32) 43 66 94 16www.lucid.ulg.ac.be/sdc
  • 3. Recherche appliquée Centre de Recherche Public Henri Tudor (Tudor) Un programme de recherche et innovation pour le secteur de la construction Présentation de la structure Depuis 2010, le CRP Henri Tudor travaille à la mise en place dun nouveau mode de gouvernance basé sur la gestion par programmes. Neuf programmes dinnovation regroupant les compétences et projets existants, ont été identifiés pour des marchés, des secteurs considérés comme prioritaires pour le Centre, notamment le secteur de la construction qui est un des principaux piliers de léconomie luxembourgeoise Au travers du programme Construction, le CRP Henri Tudor met en place une démarche globale et une interface spécifique pour tous les acteurs du secteur (maîtres douvrage, maîtres dœuvre, entreprises de construction,...). Le programme développe des approches multidisciplinaires reposant sur les compétences des différents départements du CRP Henri Tudor afin de proposer une offre de services large et cohérente aux acteurs du domaine de la construction Outils, démarches, services… dont peuvent bénéficier les PME→→Les missions du programme construction• Etre une plate-forme de recherche sectorielle qui vise à développer, à différentes échelles, des approches multidisciplinaires propres au secteur de la construction• Etre un centre d’innovation capable d’identifier et de co-concevoir avec les acteurs de la construction, d’expérimenter et de transférer des services innovants à forte valeur ajoutée• Etre reconnu pour les prestations scientifiques et techniques de haut-niveau qui sont proposées aux acteurs du secteur et aux pouvoirs publics• Etre un pôle de transfert de connaissances de référence pour les maîtres d’ouvrages, les maîtres d’œuvre et les managers du domaine de la construction→→Les objectifs du programme construction• Supporter les acteurs du secteur pour favoriser la construction, la gestion et la réhabilitation de bâtiments durables• Améliorer le processus de construction en mettant au point des méthodes et des outils innovants• Concevoir et développer des services informatiques qui permettront d’optimiser la gestion et l’échange d’information dans les projets de construction• Etre nationalement et internationalement reconnu comme un acteur scientifique actif dans le secteur construction• Accentuer le développement de compétences spécifiques au secteur de la construction• Poursuivre les activités de standardisation dans le cadre du CRTI-B• Supporter, conseiller les décideurs politiques notamment en matière de construction durable Valeur ajoutée et initiatives pour les PME Concrètement, le programme construction offre aux acteurs du secteur de la construction de nombreux outils et services innovants, notamment dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication. En particulier, les services suivants, issus de la recherche, sont aujourd’hui exploitables dans vos projets de construction :• MoBuild : MoBuild est une application mobile pour smartphone qui facilite le suivi des chantiers de construction. Elle permet de prendre des photos et d’y associer des commentaires écrits, audios ou encore graphiques. Un système d’indexation par mots-clés permet d’identifier des défauts de construction présents sur la photo et de les traiter ultérieurement (dans le cadre d’une gestion de la qualité). Les photos sont accessibles par une carte (géolocalisation des chantiers) ainsi que par un calendrier (dates de réunions)• CRTI-weB® : La plate-forme Web de collaboration CRTI-weB® permet d’optimiser la coopération dans les projets de construction. Elle est composée de deux modules : un outil de gestion de chantier qui permet la rédaction et la diffusion des comptes rendus de réunions de chantier via internet, et un outil d’échange de plans et de documents qui centralise tous les supports utiles du projet• Simulation 4D : La modélisation et simulation 4D consiste à planifier la construction d’un projet de construction à l’aide d’un modèle 3D. Les avantages sont multiples : vérification de l’ordonnancement des tâches de construction en 3D, analyse des interférences, communication améliorée vers le maître d’ouvrage, les entreprises exécutantes etc. Tudor propose des services d’accompagnement aux entreprises de construction désireuses de tester cette technologie. Il développe également des projets de recherche pour améliorer la visualisation de la simulation 4D en fonction des intervenants, ou encore en faciliter l’utilisation sur chantier via des applications mobiles Centre de Recherche Public Fabrice Absil Sylvain Kubicki Henri Tudor Programme Manager R&D Engineer 29, avenue John F. Kennedy (+352) 42 59 91 67 65 (+352) 42 59 91 28 17 L-1855 Luxembourg fabrice.absil@tudor.lu sylvain.kubicki@tudor.lu Nombre demployés : 450 www.tudor.lu 3
  • 4. Recherche, Informationet soutien aux entreprises Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC) Utilisation des TIC mobiles par les PME belges de la constructionPrésentation de la structure Le Centre Scientifique et Technique de la Construction est un institut belge de recherche, fondé il y a plus de 50 ans sous l’impulsion de l’organisation professionnelle de la construction Le CSTC poursuit trois grandes missions:• Mener des recherches scientifiques et techniques au profit de ses membres• Fournir des informations, une assistance et des conseils techniques à ses membres• Contribuer en général à linnovation et au développement dans le secteur de la construction, en particulier en effectuant des recherches sous contrat, à la demande du secteur et des pouvoirs publicsOutils, démarches, services… dont peuvent bénéficier les PME La division « Gestion, Qualité et Techniques de l’information » a pour but : Outils de gestion pour le PME• De soutenir la gestion et l’organisation des PME de la construction• Daméliorer les processus opérationnels de l’entreprise via les thématiques suivantes : -- Calcul du prix de revient en phase d’offre et d’exécution de chantier -- Outils de planification et de préparation de chantier -- Système de management -- Solutions TIC pour la construction Les services suivants sont proposés aux membres :• Sensibilisation et formation• Aide directe et accompagnement• Publications et vidéos• RecherchesValeur ajoutée et initiatives pour les PME• Workshops à venir: Quels outils planning pour votre entreprise (Libramont le 29/11/2011) Evénement Informatique et Construction – Quels outils mobiles pour l’entrepreneur? (Namur le 22/11/2011)• Rapports CSTC : Les portails de projet Gestion collaborative électronique de documents dans les projets de construction• Fiches d’information : -- Infofiche n° 32 : Lapproche "processus" : -- Infofiche n° 52.3 : Calcul vers des améliorations organisationnelles dans le du prix de revient : traitement dun projet coût des sous-traitants -- Infofiche n° 33 : -- Infofiche n° 52.4 : Calcul du prix de revient : Lentreprise et la nécessité du bénéfice coût du matériel -- Infofiche n° 34 : La maîtrise des coûts : -- Infofiche n° 52.5 : Calcul du prix de revient : du calcul du prix de revient au prix de vente frais spécifiques de chantier -- Infofiche n° 35 : Le secteur de la construction -- Infofiche n° 52.6 : Calcul du prix de revient : et la nécessité du planning frais généraux -- Infofiche n° 36 : Quel support pour mon planning? -- Infofiche n° 52.7 : Calculer le prix de revient -- Infofiche n° 52.1 : Calcul du prix de revient : et élaborer une offre de prix grâce à C PRO© coût de la main dœuvre -- Infofiche n° 52.8 : Prix de revient : -- Infofiche n° 52.2 : Calcul du prix de revient : calcul des données propres à lentreprise via C DATA coût des matériaux -- Infofiche n° 56 : Les technologies mobiles, de nouveaux outils pour l’entrepreneur de construction CSTC Florent Suain 42, rue du Lombard Conseiller 1000 Bruxelles, Belgique (+32) 27 16 42 11 Nombre d’employés : 240 fs@bbri.be www.cstc.be mobile.cstc.be 4
  • 5. Formation / Innovation Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. (IFSB) Un clic d’avance vers la construction durablePrésentation de la structure L’IFSB S.A. a été créé, en 2002, par la Fédération des entreprises luxembourgeoises de construction et de génie civil et par le Groupement des entrepreneurs du bâtiment et des Un clic d’avance travaux publics vers la construction durable. L’institut a comme vocation la formation de toutes les catégories de personnel, de l’ouvrier au dirigeant, pour l’ensemble des domaines de compétences relevant du secteur de la construction Le développement stratégique de l’IFSB repose sur quatre domaines de compétences :• La Technique (les règles de l’art du secteur) La nouvelle plateforme dédiée• La Sécurité (la prévention des risques professionnels) aux professionnels de la construction. Professionnels de la construction, accédez simplement à toute l’actualité de votre secteur ainsi qu’aux informations techniques dont vous avez besoin au• La Construction Durable et l’efficacité énergétique quotidien dans votre métier. Rendez-vous dès à présent sur www.neobuild.lu Contact : info@neobuild.lu - Tél. 26 59 56• Le Management. L’institut propose une offre de formations pluridisciplinaire et multi catégories, et participe activement à la diffusion de l’information technique, juridique et managériale Neobuild S.A. a pour vocation de devenir le Pôle d’Innovation Technologique de la Construction Durable du Luxembourg. Cette structure vise à dynamiser le domaine de la RDI (Recherche, Développement et Innovation) au sein du secteur de la construction au sens large et plus spécifiquement auprès des PME-TPE. Cette société proposera des services d’accompagnement pour le développement d’idées novatrices, tels que la recherche de partenaires stratégies, le financement, le business plan ou la protection de leur idéeOutils, démarches, services… dont peuvent bénéficier les PME Outre la formation professionnelle continue, qui est le cœur de métier de l’IFSB, l’institut est également promoteur de projets. Parmi ceux-ci nous comptons la Safety Toolbox qui permet de former le personnel à la sécurité et santé à l’aide d’une boîte à outils développée en plusieurs langues, et bientôt disponible sur Ipad Convaincus que l’accès simple à une information pertinente est indispensable aux professionnels de la construction, nous avons créé Neobuild.lu Via à un moteur de recherche performant, la plateforme met à votre disposition, simplement et rapidement, toutes les informations suivantes :• Avis techniques produits: ATG Agrément Technique du CSTC, ATE Agrément Technique Européen, ATEC Avis technique du CSTB• Règles de l’art et de mise en œuvre : Clauses techniques du CRTI-B, NIT Note d’Information Technique du CSTC, DTU Document Technique Unifié du CSTB• Informations : Articles du magazine le Moniteur, Dossiers du CSTC, Info-fiches du CSTC• Newsletters IFSB• Informations technico-commerciales : TECHCOM (Belgique)• Services : Formations (IFSB), Bibliothèque/Publications (Moniteur Editions) Au départ pensé pour faciliter l’accès aux informations nécessaires aux professionnels de la construction via un site web en ligne et pour accompagner le transfert de technologies via une information plus accessible, le site Neobuild.lu héberge également la société Neobuild S.A.Valeur ajoutée et initiatives pour les PME• L’IFSB et Neobuild assurent la diffusion de l’information et permettent un accès facile aux données : veille technique, veille innovation, amélioration des compétences et savoir-faire des salariés des entreprises du secteur de la construction• La synergie avec les partenaires nationaux et de la Grande Région a permis de créer cette plateforme unique, qui facilite l’accès à une information pertinente et reconnue Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Bruno Renders Neobuild S.A. Administrateur 5, ZAE Krakelshaff (+352) 26 59 56 L-3290 Bettembourg b.renders@ifsb.lu Nombre d’employés : 23 www.ifsb.lu / www.neobuild.lu 5
  • 6. Promotion de l’innovation et de la recherche LUXINNOVATION LUXINNOVATION, Agence nationale pour la promotion de l’innovation et de la recherchePrésentation de la structure Luxinnovation, lAgence nationale pour la promotion de linnovation et de la recherche, offre des services de conseil et daccompagnement personnalisés aux acteurs impliqués dans des domaines liés à la recherche, au développement et à linnovation (entreprises, chercheurs, organismes de recherche, start-ups, étudiants, etc.). Les services de lAgence comprennent notamment laide à lobtention de financements, à la recherche de partenaires, au développement des start-ups ou au transfert de technologies Les missions de l’Agence :• Promouvoir la recherche, l’innovation, le transfert de technologies et le développement des start-ups au Luxembourg• Soutenir les entreprises, organismes de recherche et porteurs de projets innovants à tous les stades de leur projet, de l’identification des besoins à l’assistance dans la recherche de financement et au lancement d’un produit ou service• Assister et conseiller le gouvernement dans le domaine de la recherche-développement et de l’innovation• Sensibiliser le plus grand nombre aux thématiques de la recherche, de l’innovation, de la créativité et du designOutils, démarches, services… dont peuvent bénéficier les PME Afin de sensibiliser les PME et les entreprises artisanales à l’importance de la recherche-développement et innovation, Luxinnovation a développé une gamme complète de services individualisés :• Évaluation de leur capacité dinnovation (diagnostic, audit des compétences, analyse des forces et faiblesses de leur système dinnovation)• Information et orientation vers les programmes de financements nationaux et européens• Analyse et diffusion ciblée des offres et demandes de technologies européennes• Information et sensibilisation à la propriété intellectuelle et aux techniques de gestion de linnovation• Organisation de séminaires et de formations thématiques En tant que point de contact national du réseau Enterprise Europe Network, Luxinnovation facilite également l’intégration des technologies innovantes dans les PME en recueillant leurs besoins et en identifiant les meilleurs partenaires au niveau européen. Trouver des nouvelles technologies et profiter dopportunités de collaborations apparaît comme une étape cruciale pour les PME, qui souhaitent développer leurs produits et services, et souvrir à dautres marchésValeur ajoutée et initiatives pour les PME Représentant plus de 60% des clients de Luxinnovation, les PME font l’objet d’une attention toute particulière. L’Agence a mis en place une approche sectorielle, afin de répondre au mieux à leurs attentes. Elle organise régulièrement des formations sur les thèmes du management de l’innovation, de la créativité ou encore du marketing de produits et services innovants à destination des PME afin :• De révéler et développer leur potentiel de créativité• Dinstaller un véritable processus dinnovation dans lentreprise• Daméliorer ou concevoir de manière efficace de nouveaux produits, services et processus, etc. Luxinnovation accentue ses actions de promotion de l’innovation dans l’artisanat en offrant aux entreprises artisanales un accès aux plateformes de collaboration comme le « Luxembourg EcoInnovation Cluster » par exemple. Luxinnovation encourage les PME à participer aux activités proposées par le Cluster (visites proactives dentreprises industrielles, artisanales et de services, aide à la décision en faveur dinvestissements éco-efficients…) www.ecoinnovationcluster.lu Agenda : 23/11/2011 : 2e session assises nationales Cluster CRÉER 2011, l’éco-conception dans les entreprises 07/12/2011 : Roadshow - Gestion de linnovation dans les PME et lartisanat 08/12/2011 : Innovations dans les PME et l’artisanat de la Grande Région Du 02/02 au 29 mars 2012 : Cycle de formation aux techniques de management de l’innovation (module 1 : Surveiller son environnement / module 2 : Générer de nouvelles idées / module 3 : Conception de produits-services innovants / module 4 : Développer son business model / module 5 : Réussir le lancement de ses produits et services innovants) LUXINNOVATION Arnaud Duban 7, rue Alcide de Gasperi Responsable Transfert de technologies L-1615 Luxembourg et conseil aux PME Nombre d’employés : 40 (+352) 43 62 63 1 www.luxinnovation.lu arnaud.duban@luxinnovation.lu 6
  • 7. Ordre légal, établissement d’utilité publique Ordre des Architectes et des Ingénieurs-Conseils (OAI) L’OAI au service de ses membres et du grand publicPrésentation de la structure Créé en 1990 aux termes de la loi du 13 décembre 1989, l’OAI regroupe des architectes, des architectes d’intérieur, des ingénieurs-conseils, des urbanistes-aménageurs et des paysagistes ; 1269 membres individuels ; 444 bureaux d’architectes et 176 bureaux d’ingénieurs-conseils au Luxembourg qui emploient plus de 4000 personnes. Au-delà de ses missions légales, d’organisation professionnelle ainsi que d’intérêt public et culturelles, l’OAI valorise la véritable dimension du travail de ses membres, au niveau économique, social, artistique et culturel, pour un cadre de vie durable et de qualitéOutils, démarches, services… dont peuvent bénéficier les PME L’OAI met à disposition de ses membres sur son site wwwoailu une importante documentation utile dans le cadre de leur travail quotidien (textes légaux et réglementaires, circulaires aux membres, notes professionnelles) Les membres peuvent télécharger leurs propositions d’emploi dans la rubrique « emploi » du site wwwoailu, et toute personne intéressée peut également mettre en ligne sa demande d’emploi L’annuaire des membres, outil de recherche intuitif et multicritère (métier, activités, localités,…), permet d’accéder rapidement aux coordonnées des membres L’OAI organise avec le CRP-Henri Tudor un cycle de formations continues dédié aux architectes, Ingénieurs-conseils, cadres et dirigeants du secteur de la construction L’Ordre vient de publier le Guide OAI 2012 « Références Architectes et Ingénieurs-Conseils », outil efficace pour pouvoir entrer en contact avec ces hommes de l’art, qui conçoivent et matérialisent des idées individuelles avec leurs clientsValeur ajoutée et initiatives pour les PME La rubrique « emploi » du site www.oai.lu est très active et efficace pour mettre en relation les personnes avec les bureaux recherchant du personnel répondant à leurs besoins Les formations organisées par l’OAI et le CRP-Henri Tudor rencontrent un grand succès. Lors des deux derniers cycles, respectivement 90% et 75 % des 256 participants se sont en effet déclarés satisfaits de la formation reçue Ordre des Architectes et Pierre Hurt des Ingénieurs-Conseils (OAI) Directeur 6, boulevard Grande-Duchesse Charlotte (+352) 42 24 06 L-1330 Luxembourg oai@oai.lu £www.oai.lu 7
  • 8. Conseils et services I.C.T. AbilI.T. s.à r.l. Intégration des logiciels libres/ OpenSource dans une infrastructure professionnelle et conseils en technologies de télécommunications CONTEXTE ET OBJECTIFS Intégration des logiciels libres/OpenSource dans une infrastructure professionnelle et conseils en technologies de télécommunications (solutions VoIP, opérateurs alternatifs, réseaux virtuels, vidéosurveillance à distance, ...) Jusquà 50 fois moins cher que les solutions alternatives→→Objectifs visés• Pérennité (solutions supportées par une communauté • Performances (systèmes et logiciels efficaces en utilisation dutilisateurs et non dun éditeur de logiciels unique) des ressources informatiques)• Compatibilité (solutions implémentant les normes et standards • Managabilité (systèmes ouverts permettant le diagnostic non spécifiques à un éditeur de logiciels particulier) ou pré-diagnostic de défauts)• Possibilité de transition douce (intégration dans linfrastructure • Économies récurrentes (suppression des licences anti-virus, existante) et possibilité de migration progressive suivant des coûts de mise-à-jour des logiciels propriétaires, réduction des le remplacement naturel du matériel et/ou des logiciels factures téléphoniques, suppression de coûts de lignes dédiées, ...)• Sécurité (systèmes résistants aux attaques logicielles, systèmes • Efficacité économique (coût des licences, prolongation de backup automatisés, journalisés et déportés) de la durée de vie de matériel, ...) SOLUTION Déploiement de solutions basées sur des logiciels libres ou OpenSource customisés via lexpérience de AbilI.T. Conseils suivant une charte éthique contractuelle (conseils uniquement dirigés dans le sens de lintérêt du client) Conditions de suppression de tentations de biais du conseil, par exemple via les marges de distribution• Migration dun serveur de fichiers/contrôleur de domaines • Conseils en migration dune téléphonie classique (ISDN) propriétaires vers une solution libre (Linux, Samba, ...) aux nouvelles technologies (VoIP)• Installation dun routeur/firewall/serveur VPN en remplacement • Installation dun outil de travail collaboratif (groupware) dune solution propriétaire • Installation dun service de-mails libre, permettant• Installation dune solution libre de backup incrémental à tous les employés de communiquer directement et dun backup automatique déporté avec leurs clients et partenaires• Installation de liaisons (VPN) basées sur des logiciels libres • Installation dun accès WiFi sécurisé et public et du matériel reconditionné • Installation doutils de diagnostic et dadministration à distance• Installation doutils libres sur les stations de travail (Firefox, Thunderbird, ...) Formation du personnel I.T. du client si demandée. Assistance aux utilisateurs RESULTATS• Meilleure performance • Économies déchelle :• Rapidité de dépannage (possibilité dintervention à distance, -- Une solution en place peut être librement répliquée à travers matériel de remplacement en stock, logiciels disponibles via linfrastructure du client (image logicielle dune station Internet, pas de délai de fourniture de licences, ...) de travail, dun routeur/firewall/serveur VPN/serveur de• Possibilité de développer des fonctionnalités spécifiques, backups/serveur dimpression et de fichiers périphérique, ...) puisque le code source est disponible sans avoir à payer un ensemble de nouvelles licences• Possibilité dintégrer plusieurs outils ensemble pour répondre -- Un développement fait pour un client AbilI.T. peut être aux besoins du client redéployé chez un autre au moindre coût • Fortes économies ENSEIGNEMENTS→→ Difficultés et risques →→ Perspectives• Lintérêt des solutions libres/OpenSource nest pas seulement le • Répondre à lattente des entreprises qui connaissent lintérêt coût. Il y a bien dautres éléments plus importants qui interviennent dutiliser des logiciels libres et/ou OpenSource dans le milieu• Le client peut exiger des fonctionnalités, un « look » exactement professionnel, mais nont pas trouvé de partenaire fiable et dédié identique à sa solution actuelle à les soutenir dans cette démarche• Résistance possible de la part de certains employés surpris par des outils très innovants, dont ils ne perçoivent pas forcément tout de suite lintérêt à leur niveau ciels nsemble des logi Coût: 0 € pour le ilI.T.) (main doeuvre Ab AbilI.T. s.à r.l. Brent Frère + coût du service la durée, inscrit dans 209, rue des Romains Gérant Démarche qui s ariat L-8041 Bertrange (+352) 20 33 32 22 la confi ance et un parten brent.frere@abilit.eu avec les clie nts abilit.eu 8
  • 9. Urbanisme, architecture& architecture d’intérieur Ballini, Pitt & Partners Architectes Déploiement d’un système de gestion interne des e-mails et des pièces jointes associées CONTEXTE ET OBJECTIFS→→ Motivations de départ à déployer le système de gestion interne des e-mails et des pièces jointes associées• Des difficultés à retrouver des pièces jointes via les e-mails sauvegardés• Une duplication des pièces jointes lors -- D’envoi vers plusieurs destinataires du bureau Ballini, Pitt & Partners -- Du transfert des e-mails en interne• Une même pièce jointe pouvait-être enregistrée plusieurs fois sur le serveur de fichiers internes→→Objectifs visés• Identifier les pièces jointes et faciliter les recherches dans la structure de fichiers• Améliorer le fonctionnement de l’organisation, éviter les doublons de fichier• Diminuer la taille des e-mails sur les serveurs mails :• Diminuer les coûts Implémentation 1 an SOLUTION1. La réception de tous les e-mails est centralisée sur un serveur mails2. Les e-mails sont réceptionnés par les personnes actives dans le projet et s’il y a des pièces jointes, elles sont copiées sur le serveur interne dans une arborescence préétablie et renommées suivant une convention de nommage3. Ensuite les pièces jointes sont remplacées dans l’e-mail par un lien vers le serveur interne4. Un marqueur de traitement est ajouté dans le sujet de le-mail (identifiant de structure)5. Si une deuxième personne veut sauver le même e-mail, le système de sauvegarde détecte de manière automatique que le-mail a déjà été traité, les pièces jointes sont remplacées par les liens internes (identiques à ceux du premier e-mail sauvé)6. Il ny a pas de risque de deuxième sauvegarde, la solution est totalement transparente pour lutilisateur RESULTATS• Gain de qualité -- Convention de nommage structurée -- Système de classification des fichiers• Gain d’espace -- Serveur data (évite les doublons) -- Serveur Mails (les pièces jointes étant extraites de le-mail)• Gain de temps pour la recherche des e-mails et recherche de fichiers joints• Possibilités de recherche étendue (notamment via les différents champs qui composent la convention de nommage)• Un système de sauvegarde automatique des e-mails par projet (historique des e-mails enregistrés par date, par expéditeur et type de fichiers inclus dans les e-mails) ENSEIGNEMENTS• Le système demande une certaine rigueur de la part des utilisateurs• L’investissement interne est relativement important→→Perspectives• Continuer à faire évoluer le système de gestion des e-mails en fonction des besoins des utilisateurs• Lier le système de gestion interne avec une plateforme collaborative externe permettant de partager des documents avec les autres intervenants d’un projet de construction (les ingénieurs, les maîtres d’ouvrage, les entrepreneurs,…) Ballini, Pitt & Partners Architectes Christian Lejoly 39, Val Saint André Administrateur IT L-1128 Luxembourg (+352) 45 31 01 1 Nombre d’employés : 27 christian.lejoly@ballinipitt.lu www.ballinipitt.lu 9
  • 10. Conseil et certification en énergie COCERT S.A. Cadastre solaire CONTEXTE ET OBJECTIFS Ce projet est la conséquence d’une demande croissante de la part des administrations et de la dynamique ENR (énergie renouvelable) voulue tant au niveau national qu’européen• Constatation de systèmes photovoltaïques et thermiques installés dans de mauvaises conditions• Demande formulée par diverses administrations communales• 1er cadastre solaire du Grand-Duché de Luxembourg Coût :• Etablissement d’un cadastre national du potentiel solaire des toitures e complète Cas d’une analys• Sous-exploitation de l’énergie solaire disponible et accessible gratuitement ques euros d’une ville : quel• Développement d’un outil accessible au grand public (web) et visant à assurer la promotion par personne de l’énergie solaire→→Objectifs visés :• Développer un outil d’aide à la décision, permettant aux administrations publiques Implémentation (communes en particulier, ...), aux lotisseurs, aux promoteurs immobiliers publics et Estimation de 4à6 privés de dimensionner le potentiel infrastructurel, en utilisant comme en implantant des n 4000 solutions solaires thermiques et photovoltaïques aux endroits les plus pertinents mois pour enviro bâtim ents• Mettre en place un outil collaboratif d’aide à la décision -- Permettant aux citoyens de constater rapidement le potentiel solaire de leurs toitures -- Et donc de promouvoir l’utilisation de l’énergie solaire• Vulgariser le recours aux ENR et plus spécifiquement à l’énergie solaire• Développer un outil de sensibilisation visant à la promotion des ENR objectivant le potentiel solaire SOLUTION Développement d’un outil d’aide à la décision permettant le calcul du potentiel solaire de toitures avec modélisation de l’ensemble du parc immobilier et incidence de l’ombrage sur la performance réelle de l’installation solaire• Travail en collaboration avec la commune• Explication du projet aux administrés lors des prises de données sur place (détails des toitures)• Réalisation d’un quartier pilote puis communication, présentation à la commune et au public• Présentation du projet aux autres communes du Grand-Duché de Luxembourg• Analyse des toitures sur place• Modélisation en 3D de l’ensemble du paysage (bâtiments, arbres)• Réalisation de l’étude• Analyse des résultats RESULTATS• Accès aux résultats simple pour le public, via internet, ou directement à la commune• Visualisation rapide du potentiel de mise en place dune installation solaire PV (photovoltaïque) ou TH (Thermique) (surfaces exploitables, rentabilité, réduction des émissions de CO2)• Indication des aides financières possibles, de l’investissement et du temps de retour de ce dernier ENSEIGNEMENTS→→Difficultés →→Perspectives• Nouveaux bâtiments non référencés dans les plans • Extension à l’échelle nationale voire au delà photogrammétriques • Support à l’installation de solutions solaires (panneaux PV• Précision de la modélisation et/ou TH )• Prise de renseignements sur des biens et propriétés privées • Support pour atteindre les objectifs du « Bâtiments Zéro→→Risque énergie » en 2020• Modification du paysage (arbres, bâtiments voisins,…) • Support d’aide à la décision pour accompagner le plan ENR du Luxembourg• Modification des aides et du prix de rachat de l’énergie solaire pour le PV • Développement d’un outil d’aide à la décision objectif• Changement des performances des panneaux solaires (rendement) COCERT S.A. Julien Bertucci 5, ZAE Krakelshaff Gérant technique L-3290 Bettembourg (+352) 26 59 56 42 Nombre d’employés : 8 info@cocert.lu www.cocert.lu 10
  • 11. Construction privée, rénovations,alentours, façades Constructions Siebenaller S.A. Suivi des coûts des chantiers en temps réel CONTEXTE ET OBJECTIFS• Disposer d’une base de données des clients contenant les offres et factures• Avoir une gestion des chantiers en temps réel : Solution Implémentation 2 mois, développement rmanent Une facturation et un contrôle en temps réel des chantiers en continu et pe• Développement à l’aide du système de base de données Filemaker en version réseau• Le système a été développé en interne suivant les besoins et le feed-back du personnel RESULTATS• Facturation rapide• Suivi du chantier en nombre ENSEIGNEMENTS→→Difficulté principale Intégrer tous les besoins dans une interface centralisée→→Risque Tous les fichiers de gestion de l’entreprise y sont dépendants→→Perspectives Intégration des nouveaux appareils mobiles (iPad, iPhone…) Constructions Siebenaller S.A. Daniel Siebenaller 9, Allée J.W. Léonard Administrateur, Ingénieur Industriel Année de création : 1979 (+352) 32 92 32 Nombre demployés : 80 (+352) 621 36 69 77 www.cs7.lu siebenaller@cs7.lu 11
  • 12. Génie civil et construction Costantini S.A. implémentation d’un outil de gestion des locations et expérimentation d’un service de gestion géolocalisé CONTEXTE ET OBJECTIFS→→Vers un meilleur accompagnement de la croissance Le développement et la croissance de l’entreprise Constantini S.A. ces dernières années, dans les secteurs de la construction et du génie civil, sur la Grande Région, ont engendré un besoin de structuration globale. Entre autre, l’entreprise souhaite gérer efficacement son département « Matériel »→→Objectifs visés• Disposer d’indicateurs d’aide à la décision pertinents• Evaluer, planifier, gérer et piloter le département tion Une implémenta prévue sur 2 ans SOLUTION→→Des outils métiers performants, évolutifs et mobiles La solution se décline en deux volets :• L’implémentation d’un outil de gestion des locations de matériels – DLRIX de la société Mistral -- Module Location - Le système de gestion intégré DLRIX offre toutes les possibilités nécessaires à une « agence » de location -- Module Gestion du parc - Il permet notamment de gérer le parc matériel interne à l’entreprise ainsi que le parc matériel en location externe• Une étude sur le déploiement de solutions de gestion géolocalisées En complément, Costantini S.A. collabore avec le CRP Henri Tudor pour développer un service mobile sur Ipad. Basée sur la localisation géographique des utilisateurs, cette application doit permettre aux responsables et chefs de chantier une gestion opérationnelle des affectations sur chantier RESULTATS→→Le bilan un an après le début du projet• Les nouveaux processus sont formalisés et les acteurs sont formés• Les nouveaux collaborateurs sont rapidement et efficacement opérationnels• Les plannings sont mieux maîtrisés• L’entreprise observe également un gain de temps significatif dans la gestion financière des activités de location ENSEIGNEMENTS• Une approche structurante pour l’organisation. La solution permet de fournir des données riches et justes. Le projet a également permis d’impliquer l’ensemble des collaborateurs dans le processus d’innovation de l’entreprise• L’implémentation d’un système de gestion intégré nécessite une estimation juste des charges internes de travail administratif supplémentaires et du temps d’appropriation de la solution par les collaborateurs→→Perspectives A terme, lapplication mobile sur Ipad doit également permettre :• De supprimer la chaîne de gestion des « bons papiers »• D’éviter les doubles et triples saisies et contrôles Costantini S.A. Christophe Dardenne Chemin de Bergem Administrateur Délégué, L-3817 Schifflange Directeur Matériel, QSE et Informatique Nombre d’employés : 400 (+352) 54 07 39 www.costantini.lu cdardenne@costantini.lu 12
  • 13. Visualisations, 3D, rapid prototyping,App development Grid Design S.À R.L. / Ballini, Pitt & Partners Architectes Application permettant de visualiser en temps réel un modèle architectural 3D sur un Ipad : CONTEXTE ET OBJECTIFS Implémentation 3 mois de développement→→Motivations de départ du bureau Ballini, Pitt et Partners à faire appel externe par un prestataire à la société Grid Design pour déployer l’application de visualisation en temps réel de modèle architectural 3D sur un Ipad uées : Personnes impliq terne• Intérêt du bureau pour les technologies mobiles et de manière générale 3 personnes en in es pour les Technologies de l’Information et de la Communication et 2 clients extern• Demandes des clients du bureau pour disposer d’un modèle 3D réaliste afin de mieux appréhender le projet→→Objectifs visés• Accroître l’activité en proposant des services innovants• Augmenter la satisfaction du client SOLUTION• L’application propose un service de visualisation 3D au stade d’avant-projet détaillé• L’application permet de générer un fichier comprenant tout le modèle• Ce fichier peut-être visualisé directement sur Ipad, Iphone, Ipod touch, Mac et PC• Les images sont générées en temps réel RESULTATS• Meilleure perception du projet et des espaces par les clients• Documentation de vente attrayante et plus efficace• Le système de visualisation est « portable ». Il peut être transmis au client et visualisé n’importe où via un Ipad. Par exemple, sur le site destiné à la future construction ENSEIGNEMENTS Le service de visualisation ne nécessite pas de connaissances particulières→→Perspectives Le système sera certainement amené à évoluer L’usage de la solution actuelle permettra d’identifier de nouveaux besoins qui pourront faire l’objet de nouveaux développements Grid Design S.À R.L. Serge Ecker Ballini, Pitt & Partners Christian Lejoly 39, Val Saint André CEO / creative director Architectes Administrateur IT L-1128 Luxembourg serge@grid-design.lu 39, Val Saint André (+352) 453 101 1 www.grid-design.lu (+352) 27 02 09 L-1128 Luxembourg christian.lejoly@ballinipitt.lu Nombre d’employés : 27 www.ballinipitt.lu 13
  • 14. Innovation dans la domotique homesystem La programmation par paire (Pair Programming) pour des solutions rapides et moins onéreuses CONTEXTE ET OBJECTIFS→→Objectifs visés Au départ, la motivation était de réaliser rapidement des programmations spéciales pour les clients, de mettre en place une recherche d’erreurs plus efficace et en même temps de gagner du temps et de réduire les coûts. Solution La programmation à distance par paire permet de programmer simultanément sans perte de temps :• Pas de temps et de frais de déplacement• Temps de réaction rapide• Aucune dépense inutile liée au mode de communication Les étapes suivantes ont été indispensables afin de mettre en œuvre cette solution :• Définition des paramètres• Mise en place d’un mode de communication à distance• Création d’une structure claire et reproductible RÉSULTATS• Augmentation significative de l‘efficacité• Recherche d’erreurs nettement plus rapide• Réduction des coûts et diminution du temps de travail nécessaire ENSEIGNEMENTS→→Difficultés et risque La mise en place de la solution choisie a nécessité un certain nombre d’heures de travail→→Perspectives Une mise en œuvre plus rapide d’autres innovations grâce à un gain de temps considérable homesystem Patrick Barbedor 64, esplanade de la Moselle Gérant Nombre d’employés : 1 barbedor@homesystem.com Année de création : 2009 (+352) 26 71 48 09 www.homesystem.com (+352) 691 49 54 54 14
  • 15. Construction générale H.p. Linden / Ficos s.a. Déploiement d’un logiciel de gestion intégré (ERP/PGI) pour les offres, la gestion de chantier, les achats et les plannings CONTEXTE ET OBJECTIFS Dans un souci d’amélioration continue du fonctionnement de son organisation, l’entreprise HP Linden a fait appel à la société Ficos S.A. afin de déployer le logiciel de gestion intégré HIT-Office et les solutions mobiles associées (Ipad - Iphone - Androïd) Coût :→→Objectifs visés 1450€ à 2700€ teur. par licence utilisa• Optimiser les processus Possibilité de leasing à ois• Avoir un socle commun d’informations partir de 60€ / m• Disposer d’une gestion très précise des soumissions :• Réaliser des états d’avancement réguliers des chantiers Implémentation• Disposer d’indicateurs daides à la décision pertinents mise en place initiale• Limiter les risques d’erreurs lors des encodages 1 à 2 jours par• Diminuer les coûts personne formée SOLUTION HIT-OFFICE permet une gestion des chantiers de A jusquà Z : Offre de prix, Gestion de sous-traitance, Gestion de chantier, Achats, Personnel, Planning, Equipement, Facturation, Stock, Promotion immobilière, SAV HIT-MOBILE permet une consultation des données de Hit-Office et des documents sur un support mobile (Ipad/IPhone/Androïd) RESULTATS Suite à l’implémentation de la solution, HP Linden a pu constater :• 50% de gain sur le temps technico-administratif• Une diminution significative des doubles et triples saisies de données• une optimisation du temps de recherche dinformation• une sécurité dencodage• une délégation plus aisée des tâches• A noter : le déploiement de la solution n’engendre pas de réduction des emplois. Elle permet un transfert des tâches des utilisateurs sur du temps d’analyse ENSEIGNEMENTS• Le déploiement d’une solution de gestion intégrée (ERP/PGI) nécessite une gestion de projet organisée autour d’un gestionnaire de projet interne et de l’éditeur du logiciel. Elle permet une meilleure gestion du changement et appropriation de la solution par toute l’organisation• Il est important que le projet soit soutenu par la direction de l’entreprise, ainsi que par ses utilisateurs→→Perspectives• Depuis 35 ans, l’entreprise HP Linden utilise la solution HIT-OFFICE . Aujourd’hui, elle déploie la solution HIT-MOBILE• Le prochain objectif de HP Linden est de disposer dune plate-forme de communication internet avec ses clients et ses sous-traitants. Cette plate forme permettra doptimiser le processus de demande de prix et linformation vis à vis de ses principaux partenaires HP LINDEN Udo Linden Ficos S.A. Fabrice Lebrun 27, rue de la gare Administrateur délégué 6, rue Staedtgen Responsable 4780 Saint-Vith, Belgique (+32) 80 28 11 11 L-9906 Troisvierges Marketing et Vente Nombre d’employés : 80 udo@linden.be Nombre d’employés : 8 (+352) 26 90 86 50 www.linden.be www.hit-office.com fabrice@ficos.com 15
  • 16. Cabinet darchitectes M3 Architectes s.a. / easySolutions s.à r.l. easyBuild outils collaboratifs pour architectes et gestionnaires de projets immobiliers CONTEXTE ET OBJECTIFS L’histoire de m3 architectes est celle d’une association d’architectes aux sensibilités complémentaires qui ont su concevoir et réaliser des projets ambitieux et réussis. L’outil informatique a rapidement été déployé pour accompagner la croissance de l’entreprise et optimiser la gestion de chaque projet. En 2010, fort d’une équipe de 30 collaborateurs, m3 architectes a souhaité intégrer dans une seule solution divers modules préexistants→→Objectifs visés• Disposer d’une visibilité globale sur l’avancement de projets parallèles• Faciliter la communication entre les équipes autour d’un outil convivial et ergonomique• Limiter les doubles saisies et pleinement tirer profit du potentiel de solutions logicielles• Poursuivre la standardisation des procédures pour faciliter le suivi des projets et anticiper les besoins des clients SOLUTION Implémentation de la solution : • Aucun délai de déploiement Après avoir défini son besoin et avoir fait une veille sur (accessible en Software As A Service) les solutions existantes, m3 architectes a choisi l’outil easybuild de la société easySolutions S.A.. • Prise en main du logiciel très intuitive La solution easyBuild comporte : • Formation proposée par le prestataire• Un module de gestion de projets • Temps de prise en main à ne pas négliger• Un module pour le suivi des relations clients / fournisseurs • EasyBuild est opérationnel dès le premier jour• Un module de gestion électronique intégrée de documents • Capacité des dirigeants à préparer la transition indispensable au succès du déploiement Les avantages de la solution : • Politique de suivi de l’adoption de l’outil primordiale• Adaptabilité • Il a fallu démontrer et convaincre• Solution personnalisée pour que la solution soit acceptée• Prix très compétitifs • Proximité géographique avec l’équipe• Solution conçue en lien avec des architectes d’easySolutions fondamentale RESULTATS• Réduction du temps administratif pour permettre aux collaborateurs d’exprimer pleinement leur cœur de compétence• Augmentation de la visibilité globale• Simplification du suivi des projets• Responsabilisation accrue des collaborateurs• Travail plus intéressant pour les collaborateurs Chez m3 architectes, on parle essentiellement de projets immobiliers…. C’est cela la réussite du projet d’implémentation d’easyBuild ! ENSEIGNEMENTS Si c’était à refaire, nous recommencerions plus tôt ! Et comme dirait l’Alchimiste, plutôt que de chercher votre bonheur loin, votre solution logicielle est certainement à côté de vous ! m3 architectes s.a. Jos Dell easySolutions s.à r.l. Philippe Raynaud Cabinet d’architectes Architecte 228, route d’Esch, Directeur 15, rue Wurth-Paquet (+352) 26 44 74 1 L-1471 Luxembourg (+352) 26 19 61 89 L-2727 Luxembourg j.dell@m3archi.lu Nombre d’employés : 9 (+352) 621 49 47 17 Nombre d’employés : 30 Année de création : 2004 raynaud@easysolutions.lu Année de création : 1997 www.m3architectes.lu www. easysolutions.lu 16
  • 17. Architecte, design urbain,conseil et gestion de projet POLARIS ARCHITECTS Usage du web et des réseaux sociaux comme vecteurs de communication CONTEXTE ET OBJECTIFS→→Etre présent et visible sur le Web Une sensibilité aux média et à la communication qui s’explique en partie par le parcours catif, professionnel de François Thiry, Architecte urbaniste gérant de Polaris Architects et ancien Coût : peu signifi rédacteur en chef de la revue belge d’architecture A+ frais intégré dans les→→Objectifs visés bureau administratifs du• Communiquer largement• Développer et accroître lactivité : Implémentation• Donner une image dynamique et innovante au bureau is en continu depu• Augmenter la convivalité et la cohésion au sein du bureau reau, la création du bu• Tisser des réseaux relationnels mobilisables par exemple pour recruter il y a 5 ans Solution→→Des outils web adaptés et complémentaires• Conception du site web pour présenter le bureau et ses activités• Participation active dans différents réseaux sociaux aux spécificités et fonctionnalités différentes : -- LinkedIn -- Facebook -- Architizer• Création du blog thématique « Vers la ville à énergie positive » pour communiquer et se positionner par rapport à des réflexions sociétales• Développement dinterconnexions entre les différents outils web, blog et réseaux sociaux• Exemple : communiquer sur l’organisation d’un événement pour remercier les maîtres d’ouvrages, les promoteurs et plus globalement tous les partenaires qui ont fait confiance à « Polaris Architects » après 5 ans d’existence RESULTATS• Développement d’un esprit de communauté à l’intérieur du bureau• Augmentation de la cohésion des personnes qui gravitent autour de la société « Polaris Architects »• Accroissement de la notoriété et de l’image de marque• Recrutement de nouveaux collaborateurs ou stagiaires• Identification d’opportunités de business ENSEIGNEMENTS• La participation aux réseaux implique une activité régulière et des informations intéressantes à partager. Les risques : publier des informations de faible qualité et ne pas publier d’informations• La production de contenus de qualité nécessite des compétences qui sont maîtrisées par peu de collaborateurs du bureau. Il est donc difficile de déléguer ces tâches. Un travail de formation en interne est nécessaire→→Perspectives• Augmenter la sensibilisation au sein du bureau sur l’intérêt de l’usage de ces outils et sur l’importance de la qualité de l’information qui est diffusée• Améliorer les interconnexions entre le site web, le blog et les réseaux sociaux POLARIS ARCHITECTS François Thiry 38, rue Arthur Herchen Architecte urbaniste, gérant L-1727 Luxembourg (+352) 26 38 99 10 Nombre d’employés : 11 francois@polaris-architects.com www.polaris-architects.com 17
  • 18. Bureau détudes - ingénieurs-conseils Schroeder et Associés S.A. / D-Studio Réalisation de simulation 4D dans le cadre de projets de rénovation et nouvelle construction CONTEXTE ET OBJECTIFS Les simulations 4D réalisées au sein du bureau Schroeder sont utilisées en particulier dans deux contextes :• Communiquer au maître d’ouvrage les grandes étapes de développement de son projet de construction (démolition, rénovation, construction nouvelle)• Des simulations plus détaillées permettent à l’entreprise de construction de bien comprendre l’ordonnancement du chantier et d’en respecter les délais→→Objectifs visés• Besoin d’améliorer la communication du développement d’un projet de construction au maître de l’ouvrage : la simulation 4D est considérée comme un outil efficace ET comme un avantage concurrentiel• La rencontre de la société D-Studio lors d’une conférence le 4 mars 2008 au CRP Henri Tudor a été un élément déclencheur à l’utilisation de cette technologie Solution Les outils de la société D-Studio ont été utilisés par le bureau Schroeder• D’abord sur base de plans 2D, réalisés avec AutoCad, et d’un planning MS Project, Durée : avec l’aide de l’outil « xD Virtual Builder » de D-Studio Depuis 2009• Puis sur base d’une maquette 3D réalisée dans le logiciel SketchUp, et d’un planning MS Project, avec l’aide de l’outil « xD Virtual Builder » pour SketchUp de D-Studio→→Etapes de mise en œuvre• D’abord sur des plans 2D Coût : +-10.000€ stes : Réparti sur 3 po• Puis sur des maquettes SketchUp 3D • Achat logiciel→→Personnes impliquées plémentation • Formation et im• D’abord un responsable r projet • Coût + gain pa• Puis formation de collaborateurs à la technologie RESULTATS• Dossiers de travaux plus faciles à communiquer aux maîtres d’ouvrage, meilleure compréhension des étapes du projet et meilleure intégration de ses exigences dans le travail de l’ingénieur• Planning plus aisés à comprendre pour les entreprises de construction (exemple du séquençage de la mise en œuvre d’une charpente métallique). La simulation 4D permet à l’entrepreneur de suivre facilement son avancement, ce qui est plus difficile avec un planning classique• Avec le temps, moins de temps nécessaire à la réalisation de la simulation 4D car meilleure appropriation des outils, et travail en 3D dès le début du projet ENSEIGNEMENTS→→Difficultés et risques Il s’agit d’une technologie innovante peu répandue sur le marché, pour laquelle il n’existe que peu de retour d’expérience. Donc cela présentait un risque pour le bureau Schroeder en terme de temps passé à manipuler les outils et d’investissement financier→→Perspectives Perspectives d’intégration de la simulation 4D dans les activités de suivi de chantier Schroeder Jacky Plottes D-Studio Koenraad Nys et Associés S.A. Chef de projet Graaf Van Egmonstraat 15/3 Managing Director/ 8, Rue des Girondins jacky.plottes@schroeder.lu 2800 Mechelen Partner of D-studio L-1626 Luxembourg (+352) 44 31 31 252 Belgique (+32) 15 44 89 00 Nombre demployés : 230 www.dstudio.be kn@dstudio.be Année de création : 1961 www.schroeder.lu 18
  • 19. Construction générale Soludec s.a. / Kitry Consulting CRTI-weB, les outils Web du CRTI-B Des bonnes pratiques aux services innovants pour le secteur luxembourgeois de la construction CONTEXTE ET OBJECTIFS Pour gérer et mener à bien ses projets l’entreprise Soludec utilise la plate-forme CRTI-weB®. Elle est accompagnée dans ce cadre par la société Kitry Consulting→→Objectifs visés• Faciliter la rédaction et la consultation des comptes-rendus de réunion de chantiers• Permettre à tous les participants dun projet de construction de mettre en œuvre des bonnes pratiques de partage de documents SOLUTION Coût: La plateforme CRTI-weB® est composée de deux modules : un tarif unique→→Le module « Compte-Rendu » de 5€ par mois, Ce module centralise au sein d’un système d’information l’ensemble des données propres aux contenus des comptes-rendus, ainsi que les commentaires qui leur sont associés par utilisateur et par projet Il intègre un service de recherche multi-critères permettant de retrouver facilement l’information souhaitée lors de la consultation Il permet également la réaction en ligne sur les contenus, et la génération d’un document de brouillon supportant l’animation des réunions de chantier→→Le module « Documents » Ce module utilise une convention de nommage commune des documents, afin de faciliter leur dépôt électronique et leur récupération Il propose• Une traçabilité des modifications effectuées• Des notifications par e-mail aux différents participants• Un système de gestion de requêtes (suivi des validations)• Des zones permettant de restreindre la visibilité des documents à certains membres du projet L’entreprise Soludec utilise à ce jour uniquement le module « Documents » RESULTATS• Rapidité d’échange des plans entre tous les acteurs du projet• Ce qui entraîne : -- Un gain de temps -- Une information en temps réel -- Un travail sur la dernière version des plans des auteurs du projet ENSEIGNEMENTS→→Bilan du déploiement de ces deux modules• Ils remplissent efficacement leur rôle• Ils satisfont aux besoins des utilisateurs• Ils contribuent à l’amélioration des pratiques de collaboration entre les divers intervenants• Leur utilisation demande peu d’investissements en terme d’apprentissage individuel→→Perspectives• Le CRTI-B envisage de poursuivre sa réflexion en concertation avec les acteurs du secteur afin d’identifier, concevoir et expérimenter de nouveaux modules qui viendront enrichir la plate-forme actuelle Soludec S.A. Philippe Profeta Kitry Consulting Jean-François Denis BP 132 Project Manager 10A, rue Henri M. Schnadt General Manager L-4902 Bascharage (+352) 26 59 91 L-2530 Luxembourg (+352) 26 64 93 43 10 Nombre demployés : 320 info@soludec.lu www.kitry.lu jean-francois.denis@kitry.lu www.soludec.com 19
  • 20. Recherche et développementConception et architecture numérique Université de Liège LUCID - Lab for User Cognition & Inovative Design SDC- Studio Digital Collaboratif CONTEXTE ET OBJECTIFS Dans un environnement où le changement s’avère de plus en plus rapide, les pratiques de travail se doivent aussi d’évoluer. Ainsi, du paradigme de proximité géographique traditionnel nous sommes passés au paradigme de collaboration virtuelle, où les parties prenantes d’un même projet doivent pouvoir unir leurs compétences quelles que soient leurs localisations Dans ce contexte, les professionnels recherchent des solutions de travail innovantes, permettant de partager linformation et d’interagir à distance de façon intégrée sur leurs projets→→ Objectifs visés• Synchroniser les actions de conception et de conduite de projets• Faciliter la tenue de réunions entre compétences géographiquement distantes en proposant un dispositif qui favorise l’interaction, la production et la proactivité des acteurs• Partager et annoter en temps réel les documents graphiques du projet SOLUTION• Le Studio Collaboratif est un dispositif développé par le LUCID, unité de recherche et développement de l’Université de Liège en Belgique. Recréant les conditions de réunion de projet en co-présence virtuelle, il permet aux participants de dessiner et d’annoter sur un espace de travail graphique partagé• Le Studio Collaboratif est matériellement composé, d’une part, de deux surfaces tactiles (tablette-écran ou bureau virtuel), connectées via internet, sur lesquelles on interagit graphiquement à l’aide d’un stylet électronique et, d’autre part, d’un système de visio- conférence qui permet la discussion directe entre les partenaires• Le coeur du Studio Collaboratif est un outil logiciel, appelé SketSha (pour Sketch Sharing), qui permet de dessiner à l’aide du stylet sur chaque espace graphique, partagé en temps réel entre les deux dispositifs distants interconnectés. Le logiciel propose un plumier électronique, rempli de crayons, marqueurs et surligneurs digitaux, utilisables sur divers documents importés (plans, photos, croquis, PDF, etc). Un widget spécifique permet aussi d’agencer ces documents selon les besoins sur la surface partagée : alignement, rotation, mise à l’échelle, superpositions, transparences, etc. Les utilisateurs peuvent donc créer, co-éditer leurs documents ou mener la revue de projet tout en discutant en direct via la fenêtre de visioconférence associée Coût : Le coût d’un poste collaboratif dépend de sa taille Implémentation : Un dispositif de Studio Collaboratif s’installe (tablette-écran ou bureau virtuel), de sa configuration en moins d’une heure (version tablette-écran) ou se monte en logicielle et du type de support demandé (nombre et types deux heures (version bureau virtuel). Il ne nécessite qu’une de licences, espace serveur, niveau de service, …) connexion internet classique de type ADSL domestique. L’investissement est, selon les conditions de collaboration Grâce à son interface intuitive, sa prise en main s’effectue que la solution appuie, amorti en quelques mois. très rapidement : en quelques minutes, les partenaires Nous consulter pour recevoir une offre particularisée distants peuvent se mettre au travail RESULTATS• Amélioration des processus de travail : résolutions de • Meilleure disponibilité de ce personnel au sein de l’entreprise problème, prises de décision et innovation facilitées • Limitation des frais de déplacement professionnels : par ce nouveau moyen de communication multimodal maintien du savoir-faire au coeur de la société• Gain de temps et réduction du volume d’erreurs grâce • Diminution de l’empreinte énergétique, du trafic à la synchronisation de l’information des projets et de la congestion• Réduction significative des coûts d’immobilisation • Amélioration de la satisfaction client du personnel qualifié en déplacement ENSEIGNEMENTS→→ Points forts• Aucune connaissance particulière en informatique nest nécessaire : toutes les manipulations sont intituitives puisque le système repose sur la métaphore de la réunion de travail dans un contexte d’interaction courant : interlocuteurs en co-présence, partageant des documents, interagissant à la voix et au stylo• Solution universelle, exploitable par de multiples acteurs, quelles que soient leurs contributions au projet (logiciel non dédié)→→ Point faible• Actuellement, exploitable dans le cadre d’une collaboration entre localisations géographiquement statiques Université de Liège Pierre Leclercq LUCID- Lab for User Cognition & Inovative Design Professeur, Directeur du LUCID-ULg 1 chemin des Chevreuils - bât B52 lucid@ulg.ac.be 4000 Liège, Belgique Effectifs : 15-20 www.lucid.ulg.ac.be/sdc 20