Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formation19 Octobre 2011Comment accroitre l’efficacité des a...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique2L’Intelligence Economique (IE)finalement c’est quoi ?« L’IE c’est le d...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique3Une discipline intégratrice pour répondre auxgrandes comme aux petites...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique4Une intelligence globale du développementDimension macro-économique:Ru...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique5Organisation et rôles : SCIESECRETAIRE GENERAL22 Chargés de missionRég...
Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationExemple macro et prospectif:Concevoir une offre glo...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economiqueL’écosystème urbain durable0/06/13Le moteur numérique durable pour unte...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economiqueUn projet pilote au Maroc dans le cadre du pôle Advancity …Ressourcesen...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economiqueUn livrable dont bénéficieront les entreprises françaises dansune logiq...
Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationExemple Macro meso micro:La sécurité économique des...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique11Notre approche:Architecture del’écosystème d’un pôle ?10/06/13 Sécuri...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique12Comment l’administration peut-elle définir des règlescommunes pour de...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique13Plateforme du pôlePlateforme OSEOLabellisation par lepôleLabellisatio...
Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationExemple microeVeilleLa puissance de la technologie ...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique15Chaîne Automatisée de Traitement del’informationInformationssur Inter...
Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationMutualisation et capitalisation de l’information au...
Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationMutualisation et capitalisation de l’information au...
Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationPlan de Veille RégionalStratégique (PVRS)PVRSCRIECR...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique1910/06/1319Conclusion: l’IE est un art pratique qui mêle pratiquesform...
http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique20L’IE, un puissant levier de réforme del’administration• Une approche ...
Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationMERCI
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Conférence au Centre des hautes Etudes du Ministère de l'Intérieur (CHEMI) rochet

1,613

Published on

L'intelligence économique territoriale, comment accroître l'efficacité de l'action préfectorale?

Published in: Education
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,613
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
11
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • L ’intelligence économique (IE) est une ingiénerie de l'analyse stratégique de l'information utile au service de la recherche d'un échange pertinent et d'une aide à la décision. Elle utilise toutes les ressources des technologies de l’information et de la communication, des réseaux humains et de leur capacité d'influence pour donner aux entreprises, ou à un Etat, les moyens d’être plus compétitif et plus efficace face à la concurrence. Pratiquée par tous les grands pays industrialisés et émergents, elle permet d’assurer aux entreprises un avantage concurrentiel, et à l’Etat de pouvoir anticiper les évènements et d’accompagner les mutations économiques.
  • Conférence au Centre des hautes Etudes du Ministère de l'Intérieur (CHEMI) rochet

    1. 1. Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formation19 Octobre 2011Comment accroitre l’efficacité des actionspréfectorales en intelligence économique?
    2. 2. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique2L’Intelligence Economique (IE)finalement c’est quoi ?« L’IE c’est le dispositif par lequel tout acteur économique assure lamaîtrise et la protection de l’information qui est essentielle pourses activités »Aide à la décision stratégique, avantage concurrentiel• De quelle information un acteur économique a-t-il besoin pouracquérir ou conserver un avantage concurrentiel ?• Comment la rechercher ?• Comment la valoriser et l’exploiter ?• Comment la protéger ?• Comment et à qui la diffuser ?
    3. 3. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique3Une discipline intégratrice pour répondre auxgrandes comme aux petites interrogationsstratégiques• Pourquoi certaines nations sont riches de d’autrespauvres?• Quelles sont les activités créatrices de richesse?• Quel rôle pour le territoire dans la création de synergiesentre activités économiques?• Comment articuler politique nationale et politiqueterritoriale?• Comment produire de la connaissance stratégique à partirde l’information?• Axer stratégie d’entreprise sur la création d’avantagesconcurrentiels durables?
    4. 4. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique4Une intelligence globale du développementDimension macro-économique:Ruptures technologiques et révolutionsindustrielles. Le temps long del’évolution et de l’histoireDimension méso-économique:l’entreprise dans son territoire physiqueet virtuel, intelligence de l’innovation,constitution d’avantages comparatifsselon les contextesDimension micro-économique:Création de valeur dans l‘organisationnumérique, architecture métiers et SI,gestion des risques, management de laconnaissanceIntelligence dudéveloppementet compétitivitéterritoriale
    5. 5. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique5Organisation et rôles : SCIESECRETAIRE GENERAL22 Chargés de missionRégionaux à l’IE (CRIE) et10 Correspondants en IE (CIE)Mis à jour avril 2012Chef de DépartementJean-Louis TERTIANChef de DépartementClaudine MESNARDDépartementde l’analyse stratégiqueet de la prospectiveDépartementde l’animation de l’IEterritoriale et des réseauxpartenairesChef de DépartementPatricia PRATDépartementdes outils de veilleet de l’e-communicationDépartementde l’intelligence culturelleet de la recherchede l’information économiqueChef de DépartementGénéral (2 S) Dominique GERARDAdjoint au CMIEN…………..Chef de ServiceCoordonnateur ministérielà l’intelligence économique(CMIE)Jean-michel JARRYConseiller spécialOfficier de sécuritéGabriel GOLDSTEINBudget, RH, logistiqueChargé de missionDominique JOURDANConseiller scientifiqueDirecteur du laboratoirede recherche et dela formation en IEClaude ROCHETConseiller juridiqueFrancis FALALA
    6. 6. Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationExemple macro et prospectif:Concevoir une offre globale française en matièrede ville durable
    7. 7. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economiqueL’écosystème urbain durable0/06/13Le moteur numérique durable pour unterritoire durableE n e r g i eE a uH a b i t a tT r a n s p o r t sA c t i v i t é sé c o n o m i q u e sS a n t éA c t i v i t é ss o c i a l e sA d m i n i s t r a t i o nE c o s y s t è m e u r b a i n : p a r a n a lo g ie a v e c le c o n c e p t d ’é c o s y s t è m e n a t u r e l, u n é c o s y s t è m e c o n s t r u it p a rl’h o m m e in t é g r a n t l’e n s e m b le d e s é lé m e n t s c o n s t it u t if s d ’u n e v ill e q u i in t e r a g is s e n t d e m a n i è r en a t u r e ll e , e n t r e e u x e t a v e c l e u r e n v ir o n n e m e n t , d a n s u n é t a t g l o b a l d ’é q u il ib r e q u i p e r m e t la d u r a b il it éd e la v ill e d a n s s e s é c h a n g e s a v e c s o n e n v ir o n n e m e n t : p r é lè v e m e n t d e r e s s o u r c e s , c r é a t io n d er ic h e s s e e t d e b i e n - ê t r e , r e je t e t r e c y c l a g e d e d é c h e t .L a v a le u r d e c e s p a r a m è t r e sv a c h a n g e r s e lo n le sc o n t e x t e s …… e t la c a p a c it é d ’in n o v a t i o nv a d é p e n d r e d e la r é s ilie n c ed e s s y s t è m e s e n p la c e= > D ’o ù l’in t é r ê t d ’u n er e c h e r c h e c o m p a r é e s u r l e sd e u x r i v e s d e la M é d it e r r a n é eH a b i t a n tP a r a m è t r ee n v i r o n n e n tP a r a m è t r ee n v i r o n n e n tP a r a m è t r ee n v ir o n n e n t P a r a m è t r ee n v i r o n n e n tP a r a m è t r ee n v i r o n n e n tP a r a m è t r ee n v i r o n n e n tM o t e u rn u m é r iq u eFigure 1: Cartographie générique dun écosystème urbain durable
    8. 8. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economiqueUn projet pilote au Maroc dans le cadre du pôle Advancity …Ressourcesen eauRessourcesen énergieEconomieGouvernementMarocainVILLE NOUVELLE MAROCAINEEau ElectricitéRestedu MarocSystème dedistribution d’eauElectricitéSystème dedistribution d’énergieBâtimentsServicestouristiquesInfrastructure routièreEau ElectricitéTouristesétrangersEchangeséconomiquesMunicipalitéEntreprises VoyagistesTouristesétrangersMaind’oeuvreMaind’oeuvreAchats de biensVéhiculesRestedu MondeVisionnationaleVisionlocaleVéhiculesEchangeséconomiques
    9. 9. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economiqueUn livrable dont bénéficieront les entreprises françaises dansune logique de co-développementOutil d’aide à la décision reposant sur un modèle systémique àgros graind’une ville et des modèles à grain plus finChoixstructurantsIdentification desimpacts àgros grainLe premier livrable du projet sera un outil d’aide à la décision basésur un modèle systémique à gros grain d’une ville permettant à unutilisateur d’identifier les impacts à gros grain de choix politiques outechniques – exprimé sous forme d’objectifs cibles – sur lesdifférents sous-systèmes constitutifs de la ville.Ressourcesen eauRessourcesen énergieEconomieGouvernementMarocainVILLE NOUVELLE MAROCAINEEau ElectricitéRestedu MarocSystème dedistribution d’eauElectricitéSystème dedistribution d’énergieBâtimentsServicestouristiquesInfrastructure routièreEau ElectricitéTouristesétrangersEchangeséconomiquesMunicipalitéEntreprises VoyagistesTouristesétrangersMaind’oeuvreMaind’oeuvreAchats de biensVéhiculesRestedu MondeVision nationale Vision localeVéhiculesEchangeséconomiques
    10. 10. Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationExemple Macro meso micro:La sécurité économique des pôles decompétitivité, ou le rôle clé des pratiquessociales plus que de la technologie!
    11. 11. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique11Notre approche:Architecture del’écosystème d’un pôle ?10/06/13 Sécurité des pôles de compétitivité11Plate-forme d’échangesfermée: Web 2.0Système deséchanges R&DSystème des échangesadministratifsEntreprisesEntreprisesEntreprisesEntreprisesEntreprisesLabosLabosLabosBDDOSEOCM DIRRECTEDGCISANSSIObservateurs zonauxUBI FRFOURNISSEURS SIANRCCIAgences dedéveloppementSortiesdossierspapierConseilsrégionauxConseilsgénérauxVilles1234RechercheuniversitaireServicesInter ministérialitéExpertsDATAR
    12. 12. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique12Comment l’administration peut-elle définir des règlescommunes pour des acteurs hétérogènes: le cas des pôlesde compétitivité14/10/2011 Claude Rochet - IE et économie duAdministratifJuridique= les règlesformelles du jeuCohérence,Émergence,Attractivité= nouvelles règlesinformelles du jeuLa décision publique a-t-elle intégrécette complexité?Comment la créationexogène (formelle) derègles rencontre-t-elle lacréation endogène(informelle)?
    13. 13. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique13Plateforme du pôlePlateforme OSEOLabellisation par lepôleLabellisation par leFUIPlateformede gestionde projetduconsortiumLivrablesDGCISZoneactuellementsécurisée?CollectivitésterritorialesPhase 1: Montage du projetpar le pôlePhase 2 : Validation du projetet décision de financementPhase 3: Gestion du projetpar le consortiumLa technologie ne peutrépondre à la question dela sécurité qui est affairede pratiques sociales
    14. 14. Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationExemple microeVeilleLa puissance de la technologie renforce le besoind’une pensée stratégique du veilleur
    15. 15. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique15Chaîne Automatisée de Traitement del’informationInformationssur Internet,intranet,GED...CollecteLe veilleurdéfinit lessourcesInformationsindexéesInformationscollectées etclasséesIndexationLe veilleurconstruitdesscenariivalidationInformationsvalidées etcommentéesLe veilleurvalide etcommentel’informationInformationsdiffuséesInformationsAnalyséesLe veilleurdiffusel’informationauprès deslecteursLe veilleurparamètre desanalysesautomatiséesde l’informationDonner de la valeur ajoutée à l’informationAnalyseDiffusion
    16. 16. Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationMutualisation et capitalisation de l’information au travers d’e-veil•Courriels d’alerte•Flux RSS•Lettres d’informationFonctions CollecteVeilles• Ponctuelles• RécurrentesDiffusion interne/ externeTraitementdes données internes,Validation des donnéesPlan de classement partagéDGDDIOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionCGEIETOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionAIFEOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionDG TrésorOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionADETEFDGFIPHFDSOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionSGMAPOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionINSEEBUDGETNouveaux utilisateurs etContacts en coursSources Internet Sources internes (GED, Intranet)Organisation de la veilleOrganisation de la veillePlan de veilleSujets /ScénariosAnalyse / ValidationDiffusionSG/SCIEPartage des informations (contenus publiés)DIRECCTE DGCISOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionSG/SEP2D/CRDOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionRequêtes des veilleurs (directions/services)DGCCRFTracfin
    17. 17. Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationMutualisation et capitalisation de l’information au travers d’e-veil•Courriels d’alerte•Flux RSS•Lettres d’informationFonctions CollecteVeilles• Ponctuelles• RécurrentesDiffusion interne/ externeTraitementdes données internes,Validation des donnéesPlan de classement partagéSources Internet Sources internes (GED, Intranet)DGCISOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionRequêtes des veilleurs (directions/services)CRIEPartage des informations (contenus publiés)Plan de Veille RégionalStratégique (PVRS)Commissaire auRedressementProductif, CRPUBIFRANCEOrdre des expertscomptablesC.O.F.A.C.E.Association française des juristesd’entrepriseRéseaux institutionnels (C.C.I. ;administrations déconcentrées…)C.C.E.F.E.DIRECCTEOrganisation de la veilleOrganisation de la veillePlan de veilleSujets /ScénariosAnalyse / ValidationDiffusionSG/SCIEDIRECCTEDIRECCTEOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionPôle 3E Pôle C Pôle TAssociation « Parrainer la croissance »
    18. 18. Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationPlan de Veille RégionalStratégique (PVRS)PVRSCRIECRIEDIRECCTEMutualisation et capitalisation de l’information au travers d’e-veil•Courriels d’alerte•Flux RSS•Lettres d’informationFonctions CollecteVeilles• Ponctuelles• RécurrentesDiffusion interne/ externeTraitementdes données internes,Validation des donnéesPlan de classement partagéSources Internet Sources internes (GED, Intranet)DGCISOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionRequêtes des veilleurs (directions/services)Organisation de la veilleOrganisation de la veillePlan de veilleSujets /ScénariosAnalyse / ValidationDiffusionSG/SCIECRIEPartage des informations (contenus publiés)RéseauxpartenairesRéseauxpartenairesRéseauxpartenairesPVRSCommissaire auRedressementProductif, CRPDIRECCTEDIRECCTEOrganisation de la veilleOrganisation de la veille•Plan de veille•Sujets /Scénarios•Analyse / Validation•DiffusionPôle 3E Pôle C Pôle TRéseaux institutionnels (C.C.I. ;administrations déconcentrées…)
    19. 19. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique1910/06/1319Conclusion: l’IE est un art pratique qui mêle pratiquesformelles et flair, technologie et pratiques socialesJe sais que jesaisJe ne sais pasque je saisJe sais que jene sais pasJe ne sais pasque je ne sais pasEnseignementmagistralCréativité, travail engroupe, partaged’expériences et dessavoirs informelsacquisTravail en groupe,lectures personnelles,partage, groupes derésolution deproblèmeCréativité, méthodesheuristiques, accueilde l’incongru et dudéconcertant
    20. 20. http://www.economie.gouv.fr/intelligence-economique20L’IE, un puissant levier de réforme del’administration• Une approche globale de la stratégie– Relier les silos ministériels• L’Etat architecte et stratège– Développer des pratiques d’intelligence collective publicprivé• Une administration étendue– Intégrer les partenaires et les conséquences dans ladécision publique• De nouvelles métriques de la création de valeur– La valeur publique est sociale et à long terme
    21. 21. Claude ROCHETDirecteur du laboratoire de larecherche et de la formationMERCI

    ×