CRISE - WEBINAIRE 2013 - Ginette Lafleur - Le grand silence des agriculteurs : Portrait de la détresse psychologique et du suicide en milieu agricole

  • 339 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
339
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Le grand silence des agriculteurs:Portrait de la détressepsychologique et du suicideen milieu agricoleWebinaire 20 avril 2013Ginette Lafleur, Doctorante en psychologieUniversité du Québec à Montréal
  • 2. Thèmes abordésPrévalence du suicideMieux les connaître pour mieux intervenir… Environnement changeant Facteurs associés au suicide et aux conduitessuicidaires• Facteurs individuels• Facteurs liés au milieu social• Événements circonstanciels Facteurs de protectionInterventionsGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 3. Prévalence du suicide• Taux de suicide des agriculteurs supérieurs à lapopulation masculine générale• Une seule étude (Pickett et al., 2000)• 1971-1986 (382 suicides) (29,5 à 77,9/100 000)• Double ho même âge dans population québécoise• 1999-2009: ?• Étude en 2010 (Cohidon et al, 2010)• RR = 3,1 pour les hommes agriculteurs encomparaison aux cadres.• 400 suicides d’exploitants agricoles / an• Aucune étudeGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 4. • « Quoiqu’on ne sache pas avec une précisionsuffisante comment chaque profession particulièreagit sur la tendance au suicide, on peut regarderpourtant comme établi que la profession où l’on sesuicide le moins est l’agriculture… » Durkheim, 1888• Parmi les occupations avec des hauts taux de suicide,on retrouve les agriculteurs. OMS, 2006.• “Suicide among farmers is now a universalphenomenon”. Behere et Bhise, 2009Ginette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 5. • Environnement changeant• Facteurs associés au suicide et auxconduites suicidaires« Sans surprise, il était plus facile pour les travailleursen santé mentale ayant compris lagriculture et laculture du milieu de gagner la confiance et demaintenir une bonne relation thérapeutique avec lesagriculteurs et les familles agricoles. » (traduction libre) Beeson, 1999Ginette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 6. Ginette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 7. •Diriger une exploitation laitière autrefois•Diriger une exploitation agricole maintenant« Ce que jai peur cest de devenir dépressif à toujours êtrestressé par le roulant de la vie qui peut devenir épuisant. »Producteur de lait québécois, 2010Ginette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 8. • Métier reconnu depuis longtemps parmi les plusstressants : conditions climatiques, travail avec du« vivant », etc.• Ajouts:▫ Mondialisation de l’économie et modification deplusieurs règles du jeu▫ Pressions: agrandissement, performance▫ Taux d’endettement records▫ Hausse des réglementations, paperasseEnvironnement changeantGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 9. • Crise de la vache folle, etc. → dégradation de l’imagede l’agriculture et dévalorisation du métierd’agriculteur Manque de reconnaissance sociale et devalorisation grandement déploré• Effritement de la solidarité en milieu agricole;compétition accrue, mentalité de «vautours», «Dog-eat-dog»• Changements dans la structure démographique▫ Diminution constante de la population agricole Conflits sur l’utilisation du territoire entre néo-ruraux et agriculteursEnvironnement changeantGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 10. « Il y a un temps où les cultivateurs jasaient le longdes clôtures en travaillant… Aujourd’hui nous sommesenfermés dans nos cabines de tracteurs et la terre duvoisin nous appartientet le prochainvoisin n’est plusen agriculture! »Agriculteur québécois, 2006•Isolement physique et social accru• Travail de plus en plus solitaire avec lahausse de la mécanisationEnvironnement changeantGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 11. Facteurs associés au suicide etaux conduites suicidairesGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 12. Facteurs individuelsTroubles mentaux:•Dépression•Abus et dépendance à l’alcool•Troubles anxieux61 dossiers d’agriculteurs québécois:•31% diagnostic dépression – 13 %soupçon d’un état dépressif•60% tous diagnostics et soupçonsGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 13. « Jai fait une grosse dépression /…/. Trop dheures detravail /…/, manque de personnel, relations difficilesavec la relève, nouvelle construction détable /…/pertedun enfant, accident avec un tracteur /…/ mais nousdevons garder espoir en lavenir ».Producteur de lait québécois, 2010Grande anxiété en forte période de travail +stress/pression d’être « gros » très difficile à supporter+ épuisement en raison de l’immense charge de travailAgriculteur québécois s’étant suicidéFacteurs individuelsGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 14. Facteurs individuelsProblèmes de santé physique:• Maladies chroniques• Handicaps (pas chez personnes âgées)• « Finis » physiquement• Grand épuisement• Rapport différent à la souffrance et à la mort ? Si unanimal souffre ou n’est plus fonctionnel → on l’abat ouon l’envoie à l’abattoirIdées suicidaires - Autoévaluation de la santé généraleVous vous êtes senti en santé et en pleine forme.Jamais/rarement 22,9% (23%, Québec) c.fréquemment/presque toujours 2,4% (1,6%, Québec)Ginette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 15. Problèmes de santé physique• Il avait toujours travaillé très fort, il aimait travailler, iln’acceptait pas de n’être plus bon à rien faire.• Il avait dit qu’il allait se tirer une balle dans la tête en cas desa détérioration de sa condition physique.• Suite à ses problèmes de santé, il ne pouvait plus fairefonctionner son exploitation, ce qui entraînait des problèmesfinanciers, son estime était grandement affectée.• Il arrivait qu’il dise qu’il était au bout du rouleau. Son épouselui avait proposé de voir un médecin mais il disait qu’il n’avaitpas le temps. Travaillait 7 jrs/7, souvent jusqu’à épuisement.• Autodiagnostic de problèmes de santé incurables.Agriculteurs québécois s’étant suicidésGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 16. •Détresse psychologique•Présence de liens pathologiques avec les proches (lepère - attachement pathologique)•Problèmes d’adaptationFacteurs individuelsIdées suicidaires – DétresseNiveau faible ou moyen 2,2 % (2%, Québec) c. niveauélevé de détresse psychologique, 12,3% (8,5%, Qc)Ginette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 17. Facteurs liés au milieu social• Conditions économiques difficiles, crise du lait, etc.• Changements structurels en agriculture• Déstructuration du milieu rural• Désespoir face à l’avenirMultiples préoccupations financières avec la chute des prixet maladie dans le troupeau. Très grande inquiétude pourl’avenir financier de ses proches. Un haut dirigeant syndicallui aurait dit que la moitié des producteurs allaient perdreleurs avoirs. Croyait faillite imminente et qu’il allait perdre letravail d’une vie. Anxiété et dépression. Agriculteur québécois s’étant suicidéGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 18. http://info.france2.fr/france/la-marche-funebre-des-producteurs-de-lait-61449144.htmlhttp://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/04/06/2020996_quand-le-lait-tue-un-suicide-par-semaine-parmi-les-producteurs.htmlFacteurs liés au milieu socialGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 19. « Sachez que lorsquun paysan se suicide, cela estsouvent dû au stress ». Producteur de lait français, 2010•Panoplie de stresseurs et de contraintes :imprévisibilité météo, maladie troupeaux, longueshres travail, absence vacances, incertitude prix etrevenus, endettement, changements politiques etpratiques agricoles, hausse réglementations,paperasse, contrôles…•Stress chroniqueFacteurs liés au milieu socialGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 20. « Quand l’argent va, tout va. Mais, quand lesentreprises ne sont pas rentables, comment voulez-vous que l’on ait un sentiment de bien-être dans nosfermes ? » Agriculteur québécois, 2006« Si le métier dagriculteur nest pas pris en comptedici peu de temps, je crains que le nombre desuicides saccélère dune façon considérable. Quandvous ne pouvez plus faire face aux remboursementset que le prix du lait ne cesse de baisser, quellesolution? » Agriculteur français, 2010Facteurs liés au milieu socialGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 21. « Je n’ai plus le goût et la force de continuer àgérer la ferme avec tous les règlements qui nousont été imposés. » Agriculteur québécois s’étant suicidéIdées suicidaires - Stress dans la vie quotidienne :Élevé 11,2% (7,8%, Québec) c. peu élevé 3,4%(2,9%, Québec)« J’ai beaucoup de problèmes avec le stress etça fait mal en dedans tous les jours. »Agriculteur québécois s’étant suicidéFacteurs liés au milieu socialGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 22. Proverbe entendu dans le milieu agricole québécoispour expliquer l’enchevêtrement des conflits familiauxavec les difficultés financières.« Quand l’argent n’entre plus par la porte, l’amours’envole par les fenêtres ».•Le chevauchement de la vie professionnelle et familialeFacteurs liés au milieu socialGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 23. •Système de valeurs où le suicide est perçu commeacceptable ou « privé »•Interprétation « positive » du geste suicidaireFacteurs liés au milieu social« Le suicide est une solution acceptable quand onne voit plus aucune solution. Le suicide n’est plusune solution acceptable maintenant par amourpour mes enfants que jaime trop (cela ma gardéen vie). » Producteur de lait québécois, 2010Ginette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 24. • Maladie ou handicap grave - boulet pour ses proches.• Mal-être permanent (physique ou moral).• Problèmes financiers qui feraient couler la famille.• Sauver lexploitation. Permettre à lentourage de refaireune vie meilleure.▫ « Je pense au suicide pour lassurance vie qui va sauverpeut-être mon exploitation (200,000 Fr). »• Lorsque lon ne laisse personne derrière soi.• Quand tout le monde te déprécie, métier non valorisant.• Divorce.• Honte de ne pas réussir.• Peur de lavenir - manque de repères.Acceptabilité du suicideGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 25.  Antécédents suicidaires dans l’environnementfamilial Absence d’un réseau social IsolementFacteurs liés au milieu socialGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 26. •Socialisation au modèle traditionnel masculin•Grande valorisation de la force, du travail,du courage dans l’adversité, de l’indépendance, del’autonomie dans la résolution de problèmes, touten cachant la vulnérabilité.•Difficulté à exprimer le désarroi et à demander del’aide•Appréhension de se retrouver en situation devulnérabilité dans un milieu devenu très compétitifoù on croit que chacun espère tirer profit desmalheurs de l’autreFacteurs liés au milieu socialGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 27. Difficulté à exprimer le désarroi et à demander de l’aide•Fierté, orgueil, « tough »•Non compréhension des professionnels à l’extérieur dumilieu agricole - Manque d’adaptation des servicesprofessionnels•Anonymat difficile à préserver dans les petites communautés•Il se sentait seul, il était dépressif ,mais il ne voulait pasd’aide.•Il ne voulait pas d’aide et ne se confiait à personne. N’ajamais parlé à quiconque de ses problèmes.•Il refusait daller chercher de laide. Il ne voulait pas que safemme prenne un rdv médical pour lui.Agriculteurs s’étant suicidésGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 28. « Mais Maudit que c’est dur de demander de l’aide… »« J’ai l’habitude de m’organiser tout seul et de solutionnermes problèmes tout seul. »« Admettons que t’es vraiment découragé de la vie, /…/ tufinis ça là, tu passes pas ton temps à jaser de ça, moi j’iraispas m’ouvrir. »« Trouvez un moyen pour aider les producteurs etproductrices à s’ouvrir à des personnes extérieures à laferme. Ce n’est pas les ressources qui manquent, c’estl’habitude qu’ont les gens de garder les problèmes poureux. »« Le stress, le suicide sont une réalité cachée dans le mondepaysan, car lagriculteur est fier et solitaire. »Difficulté à exprimer le désarroi et à demander de l’aideGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 29. • « Les agriculteurs sont en général des gens renfermés etmême si des discussions de groupe et intervenantspourraient être bénéfiques, ça ne pourra marcher. Noussommes habitués à travailler seuls, envers et contre tous. »• « La personne qui a besoin quon laide ne le dira jamais.Le suicidaire nest jamais celui quon aurait cru. »• « P.S. Surtout garder nos sentiments pour nous pour ne pasfaire rire et nous faire juger. Alors, on ne parle pas, onessaie de survivre à cette situation difficilefinancièrement. »Difficulté à exprimer le désarroi et à demander de l’aideGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 30. •Stigmatisation des problèmes de santé mentaleFacteurs liés au milieu socialNe veut pas que personne sache qu’il a desproblèmes de santé mentale. A peur de ladiscrimination, des commérages, et à ce qu’onpourrait penser : qu’il est faible, etc. Donc, trèsréfractaire aux mesures d’aide dans son milieu.Attitude très rébarbative envers les CPS.Agriculteur québécois s’étant suicidéGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 31. Facteurs liés au milieu social• Dégradation de l’image de l’agriculture;dévalorisation du métier d’agriculteur• Idées suicidaires – Reconnaissance de son travail par lasociété: Pas du tout 11% (11,8% Québec) c. très reconnu1,5% (2,2%, Québec)• Assurances-vie ou assurances sur les prêts• Sacrifice• Fait ça pour le bien de sa famille. Trop endetté, ilperdait sa terre et croyait ainsi libérer sa famille deses dettes. Agriculteur québécois s’étant suicidéGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 32. L’élément déclenchant : « dernière goutte d’unvase qui s’est rempli par plusieurs robinets »Éric Albert psychiatre, directeur de l’Institut français de l’anxiété et du stress professionnelGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 33. Événements circonstanciels• Endettement, difficultés financières, faillite, saisie• Procédure judiciaire, démêlés juridiques en lienavec la fermeIdées suicidaires – perception de sa situation financière:Situation très difficile 16,8% (13,3% Q) c. Tout va bien 3,4%(2,4% Q).Il a dit que même s’il vendait tout, il en aurait pas assezpour tout payer. Agriculteur s’étant suicidéGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 34. • Perte ou menace de perte de la ferme (difficultés écon.,problèmes de santé, divorce, vente, transfert…)• Celui qui met fin au patrimoine, à la lignée…• Leur « moyen d’existence » est menacé. Ils sontconstruits agriculteurs et ne peuvent s’imaginerautrement.« Ne minimisons pas la perte parce quil y a làun danger. Ce nest pas la même chose quunautre emploi ou un autre revenu. Rappelez-vous, cest une connexion fondamentale quiimplique la tête, le cœur, lâme ». (Traduction libre).Témoignage dans Beeson, 1999, p.41)Événements circonstancielsGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 35. • Il avait mis en vente la ferme parce qu’il ne se sentaitplus la force de continuer, mais ne voulait pas lavendre. Il ne dormait plus depuis qu’il l’avait mis envente. Toute sa vie, il s’était occupé de sa ferme…Agriculteur s’étant suicidé•Perte ou menace de perte de la fermeGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 36. • Perte d’un proche (épouse, père, enfant)• Séparation conjugale• Problèmes familiaux. Conflit sérieux avec un membrede la famille (père-fils)Idées suicidaires – état matrimonial:Marié ou union libre 6,4% (4,4%, Qc) vs célibataire, jamaismarié 6,1% (4,3%, Qc) vs veuf , séparé, divorcé 14,7% (12%, Qc)Idées suicidaires - Satisfaction à légard des relations avec lesmembres de la famille :Insatisfait/très insatisfait 21,4% (18,2%, Qc) c. trèssatisfait/satisfait/ni satisfait ni insatisfait 5,6% (3,9%,Qc)Événements circonstancielsGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 37. • Perte des animaux• Tracteur qui brise• Météo « pourrie »• …Événements circonstancielsIl avait été obligé de vendre ses vaches parce qu’iln’était plus capable de s’en occuper seul. Sesanimaux c’était comme ses enfants…Agriculteur québécois s’étant suicidéGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 38. • Accès aux moyens létaux• Imitation ou contagiondes comportements suicidairesSuicides en série chezles producteurs de lait18 septembre 2009 à 16:08« Loccasion ne fait pas seulement le larron, maisaussi le suicidé »V. Ajdacic-Gross, Clinique de psychiatrie générale et sociale, Université de ZurichÉvénements circonstancielsGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 39. Facteurs de protection« … Dans toutes mes épreuves, cest justement monexploitation, mes terres, mes forêts, mes bêtes qui mepermettent doublier, de tenir le cap et de garder espoir car jaiplusieurs fois pensé au suicide. »« Il y a deux ans, en allant reconduire ma fille (plus de deuxheures de route) en passant dans un petit village, elle ma dit:« papa, as-tu su que le père de Chloé est décédé cet été ? /…/il sest pendu dans sa grange ». Il y a eu un long silence et jaiéclaté en sanglots. « Papa, ma dit ma fille, tu es triste souventdepuis cet été. Tu ne feras pas ce que le père de Chloé a fait,parce que je vais te détester. Je taime papa ». Depuis cettejournée, jai réfléchi et je me sens un peu mieux…. »Ginette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 40. Interventions• Seulement une minorité va vers les services, même lorsde crises…▫ Mise en évidence que les services d’aide doivent êtreproactifs : ajustement aux horaires agricoles,déplacements à la ferme, etc.• Implication d’intervenants possédant une bonnecompréhension de l’agriculture, de l’agriculteur et dulien qui le lie à ses animaux et à son exploitation.• Collaboration avec des personnes clés du milieuagricoleGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 41. • Initiative d’Au Cœur des familles agricoles, le projetTravailleurs de rang et une Maison de répit• Réseaux de sentinelles en milieu agricole• Tournée avec le camion de lait• …• Demande du Ministre de l’agriculture en France:1. Mieux connaître la réalité du suicide dans le monde agricole2. Mettre en place des dispositifs d’écoute pour lesagriculteurs en situation de détresse3. Créer des cellules de prévention dans chaque départementde la Mutuelle Sociale Agricole (organisme de protectionsociale des agriculteurs) pour repérer les agriculteurs endifficulté.InterventionsGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013
  • 42. Merci de votre attention !gi.lafleur@hotmail.comGinette Lafleur – Webinaire CRISE – 17 avril 2013