L’entreprise de demain le cours 2010

9,013 views
8,807 views

Published on

1 Comment
2 Likes
Statistics
Notes
  • Bonjour,
    N'aurait-il pas été intéressant d'aborder l'entreprise 2.0 avec des auteurs comme Peter Drucker (avant l'heure), Dave Snowden et bien sûr Andrew McAfee? Pour certaines organisations, encore rares certes, c'est déjà l'entreprise d'aujourd'hui. Mais peut-être est-ce prévu dans une prochaine partie?
    Pour info : http://bit.ly/4vuyzv
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total views
9,013
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,215
Actions
Shares
0
Downloads
440
Comments
1
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

L’entreprise de demain le cours 2010

  1. 1. L’entreprise de demain Frédéric CREPLET Professeur Associé, UDS Directeur Général, VOIRIN Consultants Année universitaire 2010 frederic.creplet@voirin-consultants.com http://www.voirin-consultants.com http://blogs.lentreprise.com/lentreprise-de-demain/
  2. 2. Le cours en ligne sur [dans quelques jours] http://blogs.lentreprise.com/lentreprise- de-demain/
  3. 3. Sur ce blog [de nombreux champs liés à l’entreprise] http://blogs.lentreprise.com/lentreprise- de-demain/
  4. 4. L’entreprise de demain Fondamentaux ; stratégie ; management ; économie fondée sur la connaissance ; système d’information
  5. 5. Une entreprise [c’est quoi?] Des actionnaires, des dirigeants, des salariés. Une finalité, des clients, une offre, des canaux de distribution, des couples produits / marchés Une organisation (organigramme, des contrats, des objectifs, des fiches de fonctions) des processus (achats, vente, production, supports, pilotage) Dans un environnement, avec des concurrents… Un bilan, une comptabilité, un BFR, des comptes clients, fournisseurs, charges, produits, banques, immobilisation, …
  6. 6. Des catégories d’entreprise: - auto entrepreneur, - indépendant, - TPE, - PME, Moyennes grandes, Grandes, Grandes en bourse…
  7. 7. Une entreprise [c’est toujours!]
  8. 8. Une entreprise [c’est toujours!] DES CLIENTS
  9. 9. Une entreprise [transition!]
  10. 10. Introduction / remarques liminaires • L’entreprise de demain : une découverte de l’entreprise en général et des défis de l’entreprise de demain. • Un socle et une projection s’appuyant sur des auteurs majeurs (Mintzberg, OE Williamson, R. Coase, Prahalad et Hamel, Hamel, Foray, Porter, …). COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 11
  11. 11. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 12
  12. 12. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 13 Des fondamentaux! OE WILLIAMSON R COASE
  13. 13. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 14 Des fondamentaux en Gestion (management)! Mintzberg, Hatchuel, Lorino, Foray
  14. 14. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 15 Des novateurs M Porter I Nonaka
  15. 15. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 16 L’entreprise de demain Prahalad, Hamel, N. Carr
  16. 16. Introduction / remarques liminaires •10 heures de cours magistral •En 4 actes COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 17
  17. 17. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 18
  18. 18. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 19 1er Acte : The Nature of the Firm
  19. 19. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 20 2ème Acte : Management
  20. 20. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 21 3ème Acte : Approches dérivées de la firme
  21. 21. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 22 4ème Acte : L’entreprise du futur ?
  22. 22. Introduction / remarques liminaires •L’entreprise de demain COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 23
  23. 23. Introduction / remarques liminaires •L’entreprise de demain COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 24 1er Acte : The Nature of the Firm
  24. 24. Introduction Acte 1 / remarques liminaires •L’entreprise de demain 1. Définition 2. Coûts de transaction 3. Structures de gouvernance 4. Conclusion & enseignements COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 25
  25. 25. 1. Définition • L’entreprise est au cœur des Sciences économiques et (puis) des Sciences de Gestion (management dans les pays Anglo saxons). • Dans un sens économique, une entreprise est une structure économique et sociale comprenant une ou plusieurs personnes et travaillant de manière organisée pour fournir des biens ou des services à des clients dans un environnement concurrentiel (le marché) ou non concurrentiel (le monopole). • L’entreprise au cœur d’une évolution des approches & théories de la firme… COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 26 1erActe: TheNatureoftheFirm
  26. 26. 1. Définition COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 27 1erActe: TheNatureoftheFirm
  27. 27. 1. Définition COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 28 1erActe: TheNatureoftheFirm 1ère et Seconde révolution Industrielle (Taylor, Fayol) Crise de 1929 Fordisme Trente Glorieuses Choc(s) Pétrolier(s) Monétarisme
  28. 28. 1. Définition COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 29 1erActe: TheNatureoftheFirm Sur ces fondements, de nouvelles approches de la firme fondées sur les ressources, l’innovation, la créativité, la connaissance, l’immatériel… Mais aussi sur une chaîne de valeur, des processus, le mode projet, les communautés, …
  29. 29. 2. Coûts de transaction COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 30 1erActe: TheNatureoftheFirm • Un peu d’économie! • L’entreprise est considérée, dans la théorie économique moderne, comme une fonction de production, une organisation qui transforme des intrants (inputs) et produits (outputs). • Selon Coase, les raisons qui peuvent expliquer l’existence des entreprises, ce qui détermine leur nombre ou leur fonction (l’acquisition des inputs ou la commercialisation des outputs), cela n’intéresse pas les économistes… 1988
  30. 30. 2. Coûts de transaction COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 31 1erActe: TheNatureoftheFirm • Un peu d’économie! • Son article (The Nature of the Firm, 1937) a pour objectif de faire prendre conscience de l’importance en économie de l’entreprise et de qualifier clairement quels sont les déterminants qui président au champ d’action dans lequel elle s’engage. • Il introduit « le coût d’utilisation du mécanisme de prix », « le coût de réalisation d’une transaction correspondant à un échange sur un marché ouvert »… 1988
  31. 31. 2. Coûts de transaction COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 32 1erActe: TheNatureoftheFirm • Un peu d’économie! • Il synthétise son approche avec la notion de « coûts de transaction ». 1988
  32. 32. 2. Coûts de transaction COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 33 1erActe: TheNatureoftheFirm • Un peu d’économie! • On peut définir ce concept ainsi: « les coûts de transaction sont l’ensemble des coûts de recherche et d’information, des coûts de négociation et de décision, des coûts de surveillance et d’exécution ». 1988
  33. 33. 2. Coûts de transaction COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 34 1erActe: TheNatureoftheFirm • Un peu d’économie et de gestion! • L’objectif est donc pour tout acteur économique, engagé dans un échange commercial, à opter pour des pratiques (contrats, systèmes incitatifs, …) permettant de réduire ces coûts de transaction… 1988
  34. 34. 2. Coûts de transaction COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 35 1erActe: TheNatureoftheFirm • Les éléments à retenir • Les coûts de transaction prennent une place centrale à la fois en économie et en gestion (l’entreprise). • Ces coûts vont influer sur le fonctionnement de l’entreprise, sa relation avec les marchés, etc. 1988
  35. 35. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 36 1erActe: TheNatureoftheFirm • Transition • Williamson (Prix Nobel 2009) part du principe que toute transaction économique implique des coûts préalables à leur réalisation : coûts liés à la recherche d'informations, aux "défaillances" du marché, à la prévention de l'opportunisme des autres agents etc. • Ainsi, certaines transactions se déroulant sur le marché peuvent engendrer des coûts de transaction très importants.
  36. 36. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 37 1erActe: TheNatureoftheFirm • La hiérarchie • Dès lors, les agents économiques peuvent être amenés à rechercher des arrangements institutionnels alternatifs permettant de minimiser ces coûts. • A l'opposé du marché, Williamson distingue ainsi à la suite de Coase la « hiérarchie » (l'entreprise). • Entre le marché et l'entreprise, de nombreuses formes "hybrides" peuvent être identifiées (sous- traitance, concession, réseau etc.).
  37. 37. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 38 1erActe: TheNatureoftheFirm • Comprendre l’entreprise et son (ses) écosystème(s) Le marché Des formes hybrides La hiérarchie
  38. 38. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 39 1erActe: TheNatureoftheFirm • Description des trois structures Le marché Des formes hybrides La hiérarchie
  39. 39. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 40 1erActe: TheNatureoftheFirm • Description des trois structures Le marché Des formes hybrides La hiérarchie
  40. 40. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 41 1erActe: TheNatureoftheFirm • Description des trois structures Le marché Des formes hybrides La hiérarchie
  41. 41. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 42 1erActe: TheNatureoftheFirm • Description des trois structures Le marché La hiérarchie Des formes hybrides
  42. 42. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 43 1erActe: TheNatureoftheFirm • Description des trois structures Le marché Des formes hybrides La hiérarchie
  43. 43. COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 44 1erActe: TheNatureoftheFirm • Comprendre l’entreprise et son (ses) écosystème(s) Le marché Des formes hybrides La hiérarchie Environnement géopolitique Cours de bourses Anticipation investisseurs € / $ Matières premières Accès à des marchés À des technos, brevets Environ nement social Globalisation Règles, régulation Relations universités / recherche / entreprises Web, … Place du consommateur
  44. 44. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 45 1erActe: TheNatureoftheFirm • Focus sur la hiérarchie La hiérarchie
  45. 45. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 46 1erActe: TheNatureoftheFirm • Focus sur la hiérarchie Des objectifs de création de valeur (rentabilité de court terme, valeur du cours ou de l’action, valeur et fréquence des dividendes. Validation de la stratégie . Validation des rémunérations et systèmes incitatifs des dirigeants
  46. 46. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 47 1erActe: TheNatureoftheFirm • Focus sur la hiérarchie Des objectifs de création de valeur (rentabilité de court terme, valeur du cours ou de l’action, valeur et fréquence des dividendes. Validation de la stratégie . Validation des rémunérations et systèmes incitatifs des dirigeants Définition de la stratégie. Engagement sur les objectifs et la performance Suivi fin des budgets ; établissement des comptes. Sincérité dans les comptes. Garantie quant à la gouvernance d’ensemble. Fixation des objectifs aux structures divisionnelles, équipes, …
  47. 47. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 48 1erActe: TheNatureoftheFirm • Focus sur la hiérarchie Engagement de création de valeur Recherche de valeur Système incitatif Stock options (indexés sur la valeur) Information fiable, sincère et régulière sur le résultat de l’entreprise Fixation d’objectifs par Activité Validation de plan d’innovation, D’investissement, d’effectifs, …
  48. 48. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 49 1erActe: TheNatureoftheFirm • Focus sur la hiérarchie Engagement de création de valeur Fixation d’objectifs par Activité Validation de plan d’innovation, D’investissement, d’effectifs, … Structures divisionnelles et managériales Filiales Business unit et autres centres de profit Structures de commercialisation Réseaux de commercialisation Réseaux après vente Labo R&D …
  49. 49. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 50 1erActe: TheNatureoftheFirm Engagement de création de valeur Recherche de valeur Le marché La hiérarchie
  50. 50. Un exemple JMM-MM COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 51 1erActe: TheNatureoftheFirm Le marché La hiérarchie
  51. 51. Un exemple JMM-MM COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 52 1erActe: TheNatureoftheFirm Le marché La hiérarchie
  52. 52. Un exemple JMM-MM COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 53 1erActe: TheNatureoftheFirm Le marché La hiérarchie
  53. 53. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 54 1erActe: TheNatureoftheFirm • Hiérarchie / formes hybrides La hiérarchieDes formes hybrides Accords de sous traitance Joint venture Partenariats stratégiques (accord de coopération, alliance) Contrats de recherche Externalisation & infogérance
  54. 54. 3. Structures de gouvernance COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 55 1erActe: TheNatureoftheFirm • Hiérarchie / formes hybrides La hiérarchieDes formes hybrides
  55. 55. 3. Structures de gouvernance - conclusion COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 56 1erActe: TheNatureoftheFirm Les structures de gouvernance impliquent : -Des contrats, accords, … -Des structures de contrôle (SEC, CAC, …) -Des indicateurs de suivi, de performance, … - …
  56. 56. 3. Structures de gouvernance - conclusion COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 57 1erActe: TheNatureoftheFirm Les structures de gouvernance impliquent : - Des comportements de court terme, - Des structures de gestion robustes, -Des systèmes d’information performants, - Des recherches d’OPA, - Des recherches de fusions / acquisitions, -… Elles ne s’adaptent pas ou peu aux TPE / PME où actionnaires et dirigeants sont bien souvent uniques…
  57. 57. 4. Conclusion & enseignements • Les coûts de transaction donnent un éclairage sur les relations à l’intérieur et au-delà des frontières de la firme. • L’entreprise est au cœur d’un ou de plusieurs écosystème(s). • L’acte II détaille les structures organisationnelles et managériales de la hiérarchie. COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 58 1erActe: TheNatureoftheFirm
  58. 58. 4. Conclusion & enseignements • Un enseignement : ce que ne doit pas être l’entreprise de demain… (ni celle d’aujourd’hui)… • La théorie de la fourmi COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 59 1erActe: TheNatureoftheFirm
  59. 59. Introduction / remarques liminaires •L’entreprise de demain COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 60 2ème Acte : Management
  60. 60. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 61 2ème Acte : Management
  61. 61. Introduction Acte 2 / remarques liminaires •L’entreprise de demain 1. Définition 2. Le management selon Mintzberg 3. Le Management par processus 4. Le Management de l’innovation 5. Conclusion, KBE COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 62
  62. 62. 1. Définition • De nombreuses acceptations du terme management! COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 63 2èmeActe: LeManagement
  63. 63. 1. Définition COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 64 2èmeActe: LeManagement Management Valoriser les compétences internes Communication interne Impliquer les collaborateurs Management de transition Learning Organization Organisation Management de crise Collégialité Motivation Développement compétences Travail collaboratif La place du manager Management du savoir RH Knowledge Management Rôle & place des experts Lien avec la stratégie Management par projet
  64. 64. 1. Management • « Le verbe manage vient certainement de l'italien maneggiare (contrôler, manier, avoir en main, du latin manus: la main) influencé par le mot français manège (faire tourner un cheval dans un manège). • A cette notion il faut aussi ajouter la notion de "ménager" (dont le sens au XVI° siècle était de conduire son bien, sa fortune avec raison et ménagement, gérer les affaires du ménage en d'autres termes) qui consiste à gérer des ressources humaines et des moyens financiers (le majordome "chef de la maison" avait en charge de gérer les équipes ainsi que les moyens comme les stocks des produits alimentaires. • Il faut également ajouter aux origines du mot management la notion de ménagement, car on ne peut réellement manager les équipes et les ressources, que si on sait les ménager » COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 65 2èmeActe: LeManagement
  65. 65. 1. Définition • Une discipline nouvelle! • Une discipline à la croisée de l’économie, de la gestion, de la psychologie, de la sociologie, … • Selon H. Fayol, le management assure la gestion des grandes fonctions de l’entreprise: technique, financière, comptable, administrative… • Le management: un souci de précision et de rationalité ; un objectif d’administration et d’organisation bureaucratique… COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 66 2èmeActe: LeManagement
  66. 66. 1. Définition • F. TAYLOR propose le concept d'organisation scientifique du travail tendant vers une "one best way". • Celui-ci repose sur la décomposition du travail en gestes élémentaires chronométrés et organisés rationnellement pour former une chaîne de production. • Taylor désirait appliquer les principes généraux d'amélioration de la productivité par la division du travail à l'entreprise qu'Adam Smith avait soulignés (avant lui Platon au niveau de la société). COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 67 2èmeActe: LeManagement
  67. 67. 2. Le Management selon Mintzberg • H. Mintzberg (1939 -) : quelle activité du manager? Quelle place du dirigeant ? Quelles typologies d’organisation ? • Un socle: « la stratégie d’entreprise considérée comme permettant à la fois d’expliquer les actions du passé et pour décrire les comportements projetés dans le futur » (P. 51). COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 68 2èmeActe: LeManagement
  68. 68. 2. Le Management selon Mintzberg • Cinq mécanismes expliquent les moyens fondamentaux par lesquels les organisations coordonnent leur travail : – l'ajustement mutuel : coordination du travail par simple communication informelle, – la supervision directe : mécanisme de coordination par lequel une personne se trouve investie de la responsabilité du travail des autres, – la standardisation des procédés : le contenu du travail est spécifié ou programmé (ex : mode d'emploi, gamme de fabrication), – la standardisation des résultats : par exemple, spécification des dimensions du produit ou de la performance à atteindre, – la standardisation des qualifications : spécification de la formation de celui qui exécute le travail. COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 69 2èmeActe: LeManagement
  69. 69. 2. Le Management selon Mintzberg COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 70 2èmeActe: LeManagement
  70. 70. 2. Le Management selon Mintzberg • Les organisations sont composées de cinq éléments : – Le centre opérationnel (il rassemble les membres de l'organisation (opérateurs) dont le travail est directement lié à la production des biens et des services). – Le sommet stratégique (sa fonction est de faire en sorte que l'organisation remplisse sa mission de façon efficace et qu'elle serve les besoins de ceux qui la contrôlent ou qui ont sur elle du pouvoir (propriétaires, administrations, etc...)). – La ligne hiérarchique (c'est la ligne d'autorité, composée de cadres, contremaîtres, etc., qui joint le sommet stratégique au centre opérationnel. Chaque membre de la chaîne hiérarchique accomplit, à son niveau, le travail du sommet hiérarchique).COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 71 2èmeActe: LeManagement
  71. 71. 2. Le Management selon Mintzberg • Les organisations sont composées de cinq éléments : – La technostructure (elle est composée d'analystes, chargés de la conception et de l'adaptation de la structure, qui agissent sur le flux de travail par le biais de la standardisation. – Les unités fonctionnelles logistiques (il s'agit des unités spécialisées qui ont une fonction particulière à remplir : recherche, contentieux, relations publiques, etc. ; elles interviennent indirectement dans le flux du travail). COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 72 2èmeActe: LeManagement
  72. 72. 2. Le Management selon Mintzberg • Management et formes d’organisation – La bureaucratie mécaniste (caractéristiques : standardisation des procédés, domination de la technostructure, décentralisation horizontale et verticale (limitée)). – La bureaucratie professionnelle (caractéristiques : standardisation des qualifications, domination du centre opérationnel, décentralisation horizontale et verticale). – La forme divisionnelle (caractéristiques : standardisation des produits, domination de la ligne hiérarchique, décentralisation verticale (limitée)). – L'adhocratie (caractéristiques : ajustement mutuel, domination des fonctions de support logistique, décentralisation sélective). COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 73 2èmeActe: LeManagement
  73. 73. 3. Le Management par processus • Processus [Ph LORINO] – Un processus métier (ou procédure d'entreprise) est une suite d'opérations normalisées effectuées par toute ou partie des employés pour effectuer une tâche donnée ; – Il est défini par la norme ISO 9001 pour la gestion de la qualité ; un processus est un système organisé d'activités qui utilise des ressources (personnel, équipement, matériels et machines, matière première et informations) pour transformer des éléments entrants en éléments de sortie dont le résultat final attendu est un produit ou un service. COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 74 2èmeActe: LeManagement
  74. 74. 3. Le Management par processus • Exemple COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 75 2èmeActe: LeManagement
  75. 75. 3. Le Management par processus • Le cas du management par projet – Processus unique, qui consiste en un ensemble d’activités coordonnées et maîtrisées comportant des dates de début et de fin, entrepris dans le but d’atteindre un objectif conforme à des exigences spécifiques telles que les contraintes de délais, de coûts et de ressources. – Le Management de projet consiste à planifier, à organiser et à gérer des tâches et des ressources dans le but d’atteindre un objectif défini qui est généralement soumis à des contraintes de temps et d’argent. COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 76 2èmeActe: LeManagement
  76. 76. 3. Le Management de l’innovation COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 77 2èmeActe: LeManagement
  77. 77. 3. Le Management de l’innovation COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 78 2èmeActe: LeManagement • L’innovation est l’un des principaux moyens pour acquérir un avantage compétitif en répondant aux besoins du marché. • Innover, c’est créer de nouveaux produits, développer des produits existants, optimiser son système de production, adopter les dernières technologies... • On peut innover ponctuellement ou de manière permanente, sur le long terme, on parle alors de management de l’innovation. • L’innovation devient alors un pilier de la stratégie de l’entreprise.
  78. 78. 4. Conclusion • L'économie de la connaissance se développe concomitamment à la mise en place des économies de la connaissance, c'est-à-dire des économies où l'emploi dans le domaine de la connaissance a une part significative et où les secteurs de l'information ont un poids économique déterminant. • L'économie de la connaissance est constituée par deux phénomènes historiques : – l'augmentation des dépenses liées à la production et à la transmission des connaissances ; – l'avènement des nouvelles TIC (technologies de l'information et de la communication). • Un impact essentiel sur la stratégie et le management! • Une approche de la firme de long terme! COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 79 2èmeActe: LeManagement
  79. 79. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 80 3ème Acte : Approches dérivées de la firme
  80. 80. Introduction Acte 3 / remarques liminaires •L’entreprise de demain 1. Principes 2. La chaîne de valeur 3. The Knowledge Creating Company! 4. Perspectives COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 81
  81. 81. 1. Principes • La firme peut être appréhendée différemment… • On cherche à imaginer de nouveaux ressorts pour la firme au travers d’autres approches. • La cible: la différenciation, la compétitivité, la création de valeur. • Le double enjeu: du court terme / du long terme. COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 82 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  82. 82. 2. La chaîne de valeur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 83 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  83. 83. 2. La chaîne de valeur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 84 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme • Michael Porter (Harvard) a dans les années 80 imaginé le concept. • Il a décomposé l’activité de toute organisation en un certain nombre de sous-activités. • L’entreprise se doit d’optimiser l’utilisation de ses moyens humains et financiers afin de maximiser la valeur ajoutée qu’elle crée. • La chaîne de valeur permet de prendre conscience de l'importance de la coordination dans une organisation car chaque maillon de l'entreprise apporte une valeur à optimiser.
  84. 84. 2. La chaîne de valeur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 85 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme D’après H. BOUQUIN, Comptabilité de gestion, Economica Concurrence Groupes stratégiques X (Nous) ? Entrants potentiels Fournisseurs Clients Produits de substitution Chaîne de valeur
  85. 85. 2. La chaîne de valeur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 86 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme D’après H. BOUQUIN, Comptabilité de gestion, Economica Entrants potentiels Valeur identique pour le client Valeur supérieure pour le client DOMINATION PAR LES COUTS DIFFERENCIATION FOCALISATION Bic Coca-PepsiBlack et Decker Aston Martin Sur quelles activités s ’appuyer ? Notion de chaîne de valeur
  86. 86. 2. La chaîne de valeur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 87 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme • La bonne maîtrise par l’entreprise des activités détermine: – Le niveau de coût au stade de la production puis du commercial, – La contribution à la satisfaction des clients et donc la différenciation par rapport aux concurrents, – La marge globale obtenue représentée par la différence entre la valeur totale payée par le client et l’ensemble des coûts associés à la production et à la vente de produits.
  87. 87. 3. The Knowledge Creating Company • Dans un environnement où la seule certitude est l'incertitude, le seul avantage concurrentiel durable est le savoir. • Les entreprises performantes sont celles qui créent constamment de nouveaux savoirs, les diffusent largement dans la structure et les intègrent rapidement dans de nouvelles technologies et de nouveaux produits, ce sont les entreprises créatrices de savoir. COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 88 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  88. 88. 3. The Knowledge Creating Company • La connaissance : une source de différenciation, de création. • Elle peut être individuelle… • Elle peut être collective ; on parle de connaissance organisationnelle. • Le management doit être en mesure d’articuler les deux formes… COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 89 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  89. 89. 3. The Knowledge Creating Company • Le modèle de création des connaissances repose sur la distinction entre savoir tacite et savoir explicite. • Le savoir tacite est enraciné dans l'action, dans les routines, dans un contexte spécifique (ce qui peut donner la productivité personnelle au niveau individuel et l'avantage concurrentiel au niveau de l'entreprise). • Le savoir explicite est la connaissance codifiée, transmissible en un langage formel et systématique (production de données au niveau individuel, et gestion électronique documentaire au niveau de l'entreprise). COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 90 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  90. 90. 3. The Knowledge Creating Company COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 91 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  91. 91. 3. The Knowledge Creating Company • L’entreprise et son management doivent donc répondre à des exigences d’exploitation et de diffusion d’information et de connaissances. • Les entreprises peuvent ainsi être définies aussi bien comme des « processeurs d’information que comme des « processeurs de connaissances ». COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 92 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  92. 92. 3. The Knowledge Creating Company COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 93 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  93. 93. 3. The Knowledge Creating Company • Le modèle SECI et la stratégie d’entreprise. • Le modèle SECI et la conception de nouveaux produits. • Un enjeu de management de la connaissance dans la firme. COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 94 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  94. 94. 4. Perspectives COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 95 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme
  95. 95. 4. Perspectives COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 96 3meActe: Approchesdérivéesdelafirme • L’entreprise fondée sur des ressources. • Le management des ressources humaines et des compétences au cœur de la stratégie d’entreprise. • L’entreprise, un mix: – De structures managériales, – De management, – De processus, – De projet, – D’innovation, – De ressources!
  96. 96. Introduction / remarques liminaires COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 97 4ème Acte : L’entreprise du futur ?
  97. 97. Introduction Acte 4 / remarques liminaires •L’entreprise de demain 1. Principes 2. Le management du futur 3. La place de l’informatisation de la société – l’entreprise digitale 4. Perspectives COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 98
  98. 98. 1. Principes COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 99 4meActe: L’entreprisedufutur • La place des pays: Chine, Inde, Amérique du Sud, Russie. • On les nomme les BRIC. • Les BRIC sont des pays à forte croissance, dont, au début du xxie siècle, le poids dans l’économie mondiale augmente. • Ce terme est apparu pour la première fois en 2003 dans un rapport de Goldman Sachs. • Ce rapport tendait à montrer que l’économie des pays du groupe BRIC va rapidement se développer ; le PIB total des BRIC devrait égaler en 2040 celui du G6 (les États-Unis, le Japon, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et l’Italie). • Chacun des BRIC se situerait en 2050 au même niveau que les principales puissances économiques actuelles : les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, etc.
  99. 99. 1. Principes COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 100 4meActe: L’entreprisedufutur • La théorie fondée sur les ressources • Selon Penrose dès 1959: « la croissance de la firme est à la fois encouragée et limitée par le processus dynamique et interactif qui apparaît lorsque le manager recherche le meilleur usage possible des ressources disponibles ». • Dans cette perspective, la firme est le centre de création de ressources, de compétences et donc de connaissances. • Des apprentissages individuels et collectifs s’y produisent alors et enrichissent ainsi de manière cumulative, les ressources présentes.
  100. 100. 1. Principes COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 101 4meActe: L’entreprisedufutur • La théorie fondée sur les ressources • Chacune de ces ressources offre à l’entreprise des sources de différenciation où l’organisation joue un rôle significatif dans la mesure où les différents actifs les composant doivent être combinés, associés et exploités. • C’est donc dans cette perspective que s’intègrent deux concepts : – les capacités, définies comme une aptitude à mobiliser des ressources pour accomplir une tâche ou une activité ; – les compétences, réels supports tant de l’adaptation de la firme à un environnement changeant que de ses objectifs stratégiques.
  101. 101. 2. Le management du futur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 102 4meActe: L’entreprisedufutur • L’entreprise du futur
  102. 102. 2. Le management du futur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 103 4meActe: L’entreprisedufutur • L’entreprise du futur fondée sur les compétences clés ? – Le management stratégique devient un processus « d’apprentissage collectif » visant à développer et à exploiter les compétences clés. Prahalad et Hamel ont développé l’approche par les capacités dynamiques au travers de leurs ouvrages « the Core compétence of the organization –1990, Strategy as Stretch and Leverage – 1993, La conquête du futur –1995 ». – Pour eux, les racines de l’avantage concurrentiel sont dans les compétences clés. – En utilisant la métaphore de l’arbre, la force d’un concurrent ne se trouve pas dans les fruits ou les feuilles mais dans ses racines. – Les compétences clés doivent fournir un accès potentiel à une grande variété de marchés, apporter une contribution significative aux avantages que trouve le consommateur au produit final et elles doivent être difficilement imitables.
  103. 103. 2. Le management du futur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 104 4meActe: L’entreprisedufutur
  104. 104. 2. Le management du futur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 105 4meActe: L’entreprisedufutur • L’entreprise du futur fondée sur les compétences clés ? – Hamel et Prahald, ont défini deux autres concepts : le dessein stratégique et celui de tension et de levier. – Le dessein stratégique permet de motiver les ressources de l’entreprise sur une victoire ou sur un objectif qui doit être simple à comprendre et pouvant être représenté par une métaphore. – La tension est la distorsion entre les ressources de l’entreprise et ses aspirations. – L’effet de levier permet de valoriser ces ressources de différentes façons : en les concentrant sur un point stratégique ; en les accumulant plus efficacement en tirant du savoir de leur expérience ou empruntant des ressources à d’autres entreprises ; en complétant chaque type de ressource en y incorporant plus de valeur ; en les conservant aussi longtemps que possible ; en les récupérant rapidement du marché.
  105. 105. 2. Le management du futur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 106 4meActe: L’entreprisedufutur • Réinventer le management! – Introduction de l’innovation managériale: « l’innovation managériale change la façon dont les managers abordent leur travail et ce changement améliore la performance de l’entreprise ». – Faire de l’innovation l’affaire de tous… – Combattre dans la firme l’apartheid créatif! – Créer une entreprise où chacun donne le meilleur de lui-même! • « trop de management pas assez de liberté » • « trop de hiérarchie pas assez de communautés » • « trop de sermons pas assez d’ambitions »
  106. 106. 2. Le management du futur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 107 4meActe: L’entreprisedufutur • Réinventer le management! L’exemple des communautés de pratique, Les réparateurs de photocopieurs Xerox de Orr (1990) – Orr décrit les activités d’une équipe de techniciens chargée de la réparation des photocopieurs chez les clients de Xerox. – Selon Orr, le métier de réparateur est une improvisation continue au sein d’une relation triangulaire avec les autres réparateurs, les clients et les machines. – Les réparateurs travaillent de façon autonome. Ils interviennent chez les clients et sont seuls, la plupart du temps, face à une machine. En revanche, ensemble, ils forment une communauté qui autorise l’entraide mutuelle et la résolution collective de pannes inhabituelles. – Lorsqu’ils « parlent des machines », les techniciens font émerger une identité commune. Ils se transmettent les connaissances qu’ils ont accumulées chez des clients différents. – Ils constituent un stock de compétences concrètes qui contraste avec les prescriptions froides des guides d’utilisation des photocopieurs. Ce stock, en renouvellement constant, est entièrement transmis par la culture orale. Il permet aux réparateurs de faire face aux évolutions managériales qui les déqualifient par l’emploi croissant de méthodes de travail déconnectées de la réalité matérielle des machines. Le travail très technique des réparateurs apparaît comme une ressource socialement distribuée, diffusée et conservée avant tout par des conversations informelles.
  107. 107. 2. Le management du futur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 108 4meActe: L’entreprisedufutur • L’entreprise du futur, plusieurs facettes d’un prisme!
  108. 108. 2. Le management du futur COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 109 4meActe: L’entreprisedufutur • L’entreprise du futur, plusieurs facettes d’un prisme!
  109. 109. 3. L’entreprise digitale COURS Université de Strasbourg - L'entreprise de demain 110 4meActe: L’entreprisedufutur • Vers un nouveau modèle d’entreprise. • La dématérialisation. • La transformation de l’organisation par le numérique. • La transformation de la société par le numérique. • http://www.youtube.com/watch?v=Fb362AtseSA&feature=pl ayer_embedded#

×