Repères économiques Bretagne n°4 - la diffusion des TIC dans les PME bretonnes

697
-1

Published on

Le dernier numéro de la collection de la CCI Bretagne « Repères économiques Bretagne » est consacré à l’intégration des Technologies de l’Information et de la Communication dans les Petites et Moyennes Entreprises bretonnes.
Cette publication a été réalisée suite à l’enquête effectuée fin 2012 par le GIS M@rsouin, en partenariat avec la CCI Bretagne et le Conseil régional.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
697
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Repères économiques Bretagne n°4 - la diffusion des TIC dans les PME bretonnes

  1. 1. La diffusion des TICdans les PME bretonnesLes Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) sont largement diffusées dans les PME bretonnes.Elles sont intégrées dans le fonctionnement et la gestion au quotidien des entreprises. Si elles facilitent leséchanges de données et d’information avec les fournisseurs, les clients ou l’administration, elles sont égalementutilisées pour la veille, la communication ou encore les achats/réservations en ligne. Même si les PME bretonneschoisissent le plus souvent l’externalisation des fonctions informatiques plutôt que le développement de cesexpertises en interne, elles jugent l’investissement dans les TIC nécessaire et efficace.CCI Bretagne / Mai 2013Mai 2013 / N°4La CCI Bretagne, le Conseilrégional et le GIS M@rsouin(Môle Armoricain de Recherchesur la Société de l’Informationet les Usages d’Internet) ontmené en partenariat uneétude sur l’intégration desTechnologies de l’Information etde la Communication au sein desPetites et Moyennes Entreprisesbretonnes. Cette enquête réaliséeen 2012 a été adressée aux PME(10 à 250 salariés) inscrites auRegistre du Commerce et desSociétés et relevant des secteursde l’industrie, de la construction,du commerce et des services.En 2012, l’accès à internet est géné-ralisé à l’ensemble des PME bretonnes(99 % des établissements de 10 à 250salariés sont connectés à Internet).Parmi les entreprises non connectées,on retrouve quelques commerces dedétail dont l’effectif est réduit.Des usages des TIC de plus enplus développésLes équipements TIC se sont déve-loppés au sein des PME et sont main-tenant intégrés dans la gestion quo-tidienne des entreprises. Entre 2008(date de l’enquête précédente, réali-sée dans le cadre du même dispositif)et 2012, les taux d’utilisation de tousles équipements TIC ont enregistré desprogressions. Les évolutions les plusimportantes concernent l’utilisationdes Progiciels de Gestion Intégrée –PGI / ERP (35 % des PME en sont équi-pées en 2012 contre 13 % en 2008)et les agendas partagés (utilisés par38 % des PME en 2012 contre 24 % en2008). La mise en place d’un PGI / ERPau sein d’une PME varie en fonctiondu chiffre d’affaires et de la taille de laPME. Ainsi, plus le chiffre d’affaires réa-lisé par une PME est important ou plusson effectif est élevé, plus la probabi-lité de développer un PGI sera forte.L’usage d’outils TIC permettant unemeilleure organisation de l’informa-tion et de la communication au seinde l’entreprise ou vers l’extérieurse développe également. Ainsi en2012, 40 % des PME sont équipéesTaux d’équipement des PME bretonnes en TICSource : Enquêtes PME 2008 et 2012 - Région Bretagne / M@rsouin / CCI Bretagne8%10%78%35%54%40%50%38%51%69%99%4%10%75%13%37%35%39%24%41%53%99%VisioconférenceLogiciel de définition et de suivi de processusFlottes de téléphones mobilesProgiciel de Gestion IntégréeCertificats électroniquesRéseaux informatiques externesEspaces de travail partagésAgendas partagésIntranet, site web interneSite web propre à lentrepriseAccès internet20082012
  2. 2. de réseaux informatiques externes,50 % ont développé un espace de tra-vail partagé et 51 % un intranet ou unsite web interne, contre respectivement35 %, 39 % et 41 % en 2008. L’utili-sation d’outils plus spécifiques commeles logiciels de définition et de suivi deprocessus stagne en revanche (10 %des PME en 2012 comme en 2008).Si l’usage d’internet s’est généraliséau sein des entreprises, il n’est pasencore diffusé à l’ensemble du per-sonnel : pour la moitié des PME, moinsde 25 % du personnel utilise internetchaque jour ou presque. Cette partaugmente sensiblement pour les PMEqui possèdent un site internet (pour36 % des entreprises disposant d’unsite web, plus de 50 % du personnelutilise internet quotidiennement). Ladiffusion de l’accès internet à l’en-semble du personnel varie égalementen fonction du secteur d’activité del’établissement. Dans les entreprisesrelevant d’activités immobilières,financières et d’assurances et danscelles relevant d’activités spécialiséesscientifiques et techniques et d’infor-mation/communication, internet estplus fréquemment utilisé tous les jourspar la totalité du personnel.La généralisation du haut débit a per-mis une diversification des usages d’in-ternet. La consultation des comptesbancaires de l’entreprise sur internetest une pratique largement diffusée en2012 (dans 90 % des PME bretonnes).Le recours à internet pour la recherched’information sur l’environnement del’entreprise, déjà très pratiqué en 2008(66 % des PME), est utilisé par 71 %des PME. Plus de la moitié des PMEréalisent par ailleurs des commandes /achats en ligne et réservent des pres-tations (transports, hôtels,…) ou accè-dent à leur système informatique de-puis l’extérieur. Même si la formationen ligne est de plus en plus utilisée parles PME, son usage reste limité (25 %des PME y ont recours).Le recours à l’e-administrations’est imposé dans les PMEL’utilisation d’internet dans les rela-tions des PME avec l’administrationse développe : la quasi-totalité desPME de la région connaissent et uti-lisent l’e-administration (96 % desLa diffusion des TIC dans les PME bretonnesCCI Bretagne / Mai 2013Principaux usages d’internet par les PME bretonnesSource : Enquêtes PME 2008 et 2012 - Région Bretagne / M@rsouin / CCI BretagneLes démarches administratives en ligne36%43%74%86%89%92%93%Publier en ligne des annonces demploiConsulter et répondre aux appels doffres publicsRechercher des informations sur des sites publicsPayer en ligne (TVA)Télécharger des formulairesDéclarer en ligne (TVA, URSSAF,…)Consulter des sites administratifs (URSSAF, impôts, pôleemploi,…)Source : Enquête PME 2012 - Région Bretagne / M@rsouin / CCI BretagneLes fonctionnalités des sites internet des PMESource : Enquête PME 2012 - Région Bretagne / M@rsouin / CCI BretagnePME contre 66 % seulement en 2008).Cette augmentation de 30 points estévidemment liée à l’obligation de té-létransmission des déclarations etdes règlements de certaines taxes(TVA, CVAE, IS...), imposée progressi-vement à l’ensemble des entreprises.54 % des PME disposent d’un certificatélectronique (carte d’identité numé-rique pouvant être utilisée comme si-gnature engageant l’entreprise).Si 44 % des PME estiment que les mar-chés publics constituent un débouchécommercial, elles sont seulement 35 %à y répondre en ligne.25%56%58%64%71%90%15%31%40%40%66%71%Formation en ligneAccès au système informatique de lextérieurRéservations en ligne (transports, hôtels,…)Commandes et achats en ligneRecherche dinformations sur lenvironnement delentrepriseConsultation de comptes et/ou réalisationdopérations bancaires2008201210%16%16%18%18%20%21%31%97%Certaines de ces fonctions sont en projetAccès à un service après vente et FAQAchat en ligneAbonnement newsletterAccès extranet (client ou fournisseur)Moteur de recherche interne au siteDiffusion doffres demploiRecueil dinformations sur les visiteurs (fréquentation,profil)Présentation de lentreprise
  3. 3. Compétences informatiques présentes dans les PME bretonnes2012 2008Maintenance informatique des postes et périphériques 32 % 31 %Maintenance de réseaux informatiques 26 % 26 %Installation de services web 19 % 18 %Développement, modification de logiciels 17 % 15 %Aucune de celle-ci en interne 63 % 56 %Près de sept PME sur dix pré-sentes sur internet69 % des PME bretonnes disposentd’un site internet en 2012 contre53 % quatre ans plus tôt. Les sites exis-tent encore avant tout pour proposerune présentation de l’entreprise (dans97 % des cas). Ils sont peu tournés versla commercialisation : 16 % des sitesoffrent la possibilité d’achat en ligne.Ils sont cependant de plus en plus utili-sés dans la gestion commerciale. Ainsi,31 % des sites permettent le recueild’information sur les visiteurs et 18 %proposent un abonnement à une news-letter.36 % des PME qui disposent d’un siteinternet ont fait appel à une agencede webmarketing pour optimiserla visibilité de leur site web. Le re-cours par les PME à un prestatairede webmarketing leur permet égale-ment de développer l’accompagne-ment pour promouvoir les produitset services de l’entreprise (56 %),l’augmentation des ventes (54 %) etl’optimisation de la communicationinstitutionnelle (52 %).La présence des PME bretonnes surinternet est renforcée par les réseauxsociaux. 16 % des PME de la région ysont présentes. Et parmi elles, 86 %sont connectées à Facebook et 42 % àTwitter.Le travail à distance se déve-loppeLes outils nomades de communication(assistants personnels, Smartphones,PC portables et autres outils portablessans fil) se sont généralisés. En 2012,au total 85 % des PME en proposentà leurs employés « mobiles » (62 % àl’ensemble de leurs employés en situa-tion de mobilité et 23 % pour une par-tie seulement), soit 10 points de plusque quatre ans auparavant. Les flottesde téléphones mobiles qui étaient déjàtrès largement diffusées dans les PMEen 2008 (75 %) sont présentes dans78 % des PME en 2012.La visioconférence reste assez peu uti-lisée : elle concerne seulement 8 % desentreprises en 2012. Le coût importantde l’acquisition d’un tel équipementconstitue probablement encore unfrein à son utilisation. Ces systèmessont toutefois davantage utilisés dansles plus grandes PME, dans celles im-plantées sur plusieurs sites et danscelles qui disposent de personnel dédiéà l’informatique en interne.Par ailleurs, 19 % des PME ont recoursau télétravail, c’est-à-dire qu’elles ontau moins un salarié qui travaille à dis-tance de temps en temps à partir deson domicile ou d’un bureau distant.Les TIC ne sont pas un frein au dévelop-pement du travail à distance puisqueseules 17 % d’entre elles considèrentqu’elles n’ont pas l’équipement adé-quat pour le mettre en place.La diffusion des TIC dans les PME bretonnesCCI Bretagne / Mai 2013Présence de personnel dédié à l’informatique20%18%16%13%64%Au moins un salarié à mi-temps dédié au systèmedinformationAu moins un salarié dédié à la veille technologiqueAu moins un salarié diplômé du supérieur en informatiqueUn service informatique constituéPas de personnel ni de service dédié à linformatiqueSource : Enquête PME 2012 - Région Bretagne / M@rsouin / CCI BretagneSource : Enquêtes PME 2008 et 2012 - Région Bretagne / M@rsouin / CCI BretagnePerception par les PME bretonnes de l’impact de l’investissementen TIC sur…Source : Enquêtes PME 2008 et 2012 - Région Bretagne / M@rsouin / CCI Bretagne19%22%42%52%39%48%27%34%24%30%38%40%24%29%28%39%25%27%23%27%28%34%29%34%27%29%26%30%2%2%1%1%1%1%2%2%3%2%2%1%2%2%51%37%32%20%37%24%43%30%44%34%33%30%48%39%0% 20% 40% 60% 80% 100%20082012200820122008201220082012200820122008201220082012ChiffredaffairesCirculationdelinformationaveclespartenairesCirculationdelinformationdanslentrepriseCompétitivitéRéductiondescoûtsRéductiondesdélaisVeilleconcurentielleettechnologiqueTrès positifFaiblement positifNégatifSans impact
  4. 4. 1 rue du général Guillaudot – CS 14422 – 35044 Rennes CedexT. 02 99 25 41 41 - F. 02 99 63 35 28ccir@bretagne.cci.fr - www.bretagne.cci.frRepères économiques Bretagne est une publication éditéepar la CCI Bretagne.Directeur de la publication : Alain DAHER,Responsable de la rédaction : Stéphanie BENVEL,Rédaction : Stéphanie BENVEL – Blandine RENIERCréation graphique : korrigan-creations.comImpression : Imprimerie des Hauts de Vilaine - Chateaubourg (35)Dépôt légal : mai 2013 – ISSN en cours.La reproduction des informations de ce document est autorisée sousréserve de la mention de la source :« CCI Bretagne – Repères économiques Bretagne »©CCIBretagne-Mai2013Pour en savoirConsultez l’ensemble des étudesde la CCI Bretagne sur www.bretagne.cci.frContact : infoeco@bretagne.cci.frLa diffusion des TIC dans les PME bretonnesLes PME bretonnes externali-sent la fonction informatiqueLes PME bretonnes investissent peudans le développement des compé-tences informatiques en interne, préfé-rant externaliser ces fonctions. Plus desix PME sur dix n’ont pas de personnelni de service dédié à l’informatique etont recours à des prestataires de ser-vices en cas de besoin. Sur les troisdernières années, 79 % de PME ont faitappel à un prestataire informatique.Même si la majorité des PME n’ont pasde personnel dédié à la fonction infor-matique, un peu plus du tiers des PME(37 %) dispose toutefois d’une ou plu-sieurs compétences parmi leur person-nel. La maintenance informatique despostes et périphériques est la compé-tence la plus généralement présente(dans 32 % des PME), suivie par lamaintenance de réseaux informatiques(26 %) et l’installation de services web(19 %).Cependant, 62 % des PME ont accordéune formation aux outils TIC à leurs sa-lariés. Ce chiffre est toutefois à relati-viser : dans seulement 17 % des PME,c’est la moitié ou plus des salariés quia suivi la formation. Les formationssont avant tout proposées pour dé-velopper davantage les compétencesdéjà présentes en interne plutôt quepour pallier l’absence de compétencestechniques. En effet, les PME qui consi-dèrent la formation de ses salariés auxTIC comme un axe prioritaire, sont plussouvent celles dans lesquelles il existedéjà des compétences informatiques etcelles qui ont déjà proposé des forma-tions au cours des deux dernières an-nées à leur personnel.L’investissement dans les TICL’investissement dans les TIC est jugénécessaire par les PME bretonnes.Près d’une sur trois estime que cet in-vestissement est indispensable si ellesouhaite conserver son marché actuel,28 % que cet investissement est impor-tant et 27 % qu’il est souhaitable. Plusd’une PME sur deux estiment que leursinvestissements dans les TIC est dansla moyenne du secteur et 12 % qu’ilssont supérieurs.Les PME perçoivent un impact très po-sitif de l’investissement en TIC sur lacirculation de l’information dans l’en-treprise et avec les partenaires. Pourles PME bretonnes, l’investissementdans les TIC a en revanche peu d’im-pact sur les résultats de l’entreprise oula réduction des coûts.Agenda partagé : système d’agenda informatisé où les participants peuvent avoir accès aux disponibilités des autres participants,sélectionner des dates de réunions automatiquement,...Certificat électronique : carte d’identité numérique dont l’objet est d’identifier une entité physique. Une autorité de certification faitfoi de tiers de confiance et atteste du lien entre l’identité physique et l’entité numérique. Ces certificats peuvent être utilisés commesignature engageant l’entreprise (dans le cadre d’un dépôt électronique de réponse à des appels d’offres publiques, par exemple).Intranet : site web interne d’une entreprise, utilisant les mêmes techniques que l’internet et permettant la communication au sein del’entreprise.Newsletter (lettre d’information) : publication régulière diffusée par courrier électronique, auprès des personnes qui y sontabonnées, permettant de les tenir au courant de l’actualité de l’entreprise.PGI/ERP (Progiciel de Gestion Intégrée / Enterprise Ressources Planning) : progiciel global qui permet de traiter et de partagerdes informations entre plusieurs fonctions dans une entreprise. Il se compose de plusieurs modules spécifiques aux différents métiersde l’entreprise et qui sont « intégrés» par le biais d’une base de données unique.Enquête : L’enquête a été menée en septembre et octobre 2012. Elle a été réalisée selon la méthode des quotas. Les critères dereprésentativité choisis sont le nombre d’établissements par département et circonscription consulaire, la taille par département,le statut (siège ou établissement secondaire) par département ainsi que le secteur d’activité par département. La conceptionméthodologique de cette enquête et le traitement statistique ont été réalisés par le GIS M@rsouin (Môle Armoricain de Recherche surla Société de l’Information et les Usages d’Internet).Champ d’observation : Le questionnaire a été adressé à l’ensemble des dirigeants des établissements bretons de 10 à 250 salariésinscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (fichier de 10 000 adresses mis à disposition par la CCI Bretagne).Définitions, méthode et champ de l’analyse

×