Your SlideShare is downloading. ×
Repères économiques Bretagne n°1  - Equipementiers agricoles / agroalimentaires et TIC en Bretagne : relations, besoins et usages
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Repères économiques Bretagne n°1 - Equipementiers agricoles / agroalimentaires et TIC en Bretagne : relations, besoins et usages

424
views

Published on

L'étude présente une synthèse des travaux menés en partenariat avec la MEITO. Ceux-ci s’inscrivent dans le cadre du programme AgrETIC, soutenu par l’Etat et la Région Bretagne, dont l’objectif est le …

L'étude présente une synthèse des travaux menés en partenariat avec la MEITO. Ceux-ci s’inscrivent dans le cadre du programme AgrETIC, soutenu par l’Etat et la Région Bretagne, dont l’objectif est le renforcement de la compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires par le développement de l’usage des TIC.
Ce travail a permis de recenser et de caractériser les 213 équipementiers agricoles et agroalimentaires bretons qui emploient dans la région 8 200 salariés. Ces équipementiers, maillons indispensables de la mise en relation entre les activités agricoles et agroalimentaires et les TIC, ne sont que 6 sur 10 à utiliser le savoir-faire de ces technologies. Des leviers d’action susceptibles d’être développés pour favoriser la synergie entre ces filières sont également proposés.


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
424
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Février 2013 / N° 1Equipementiers agricoles/agroalimentaires et TIC en Bretagne :relations, besoins et usagesCapteurs de mesure et de contrôle, automatismes, robotique, EDI (Échange de Données Informatisées), sontautant de technologies assurées par les entreprises bretonnes de la filière TIC (Technologies de l’Information et dela Communication) qui peuvent être mises au service de la compétitivité de l’agriculture et de l’agroalimentaire.Les 213 équipementiers bretons, employant 8 200 salariés sur la région, sont les maillons indispensables dela mise en relation de ces filières. Pour autant, seuls 6 équipementiers sur 10 utilisent le savoir-faire desentreprises TIC. La relation entre les équipementiers et les fournisseurs bretons de solutions TIC reste àrenforcer, notamment par une plus grande visibilité de ces derniers sur les salons professionnels agricoles etagroalimentaires, afin de développer la synergie entre ces filières.C oût, délais, traçabilité, qualité, hy- tographie des principaux acteurs des ses des secteurs TIC, et enfin sur lesgiène, sont autant d’enjeux que les filières équipementiers agricoles et moyens à mettre en œuvre pour renfor-filières agricole et agro-alimentaire ne agroalimentaires. Elles ont mené paral- cer les relations entre ces acteurs.pourront relever sans une bonne utili- lèlement une étude sur les besoins et La définition de l’équipementier rete-sation des dernières technologies de usages de ces entreprises en matière nue pour cette étude est la suivante :l’optique, de l’électronique, des télé- de TIC (Technologies de l’Information et «  toute entreprise qui concourt parcommunications, que ce soit pour la de la Communication). l’apport d’un équipement ou d’un sa-mesure, l’automatisation, la maîtrise Après un bref aperçu des données de voir-faire à la fabrication d’un produitdes flux, la communication en temps cadrage de la filière « équipementiers agricole ou agroalimentaire, la chaîneréel, l’interface homme-machine, ou la agri-agro » en Bretagne, l’étude se fo- de valeur s’arrêtant sortie exploitationgestion des données. calisera tout d’abord, sur l’identifica- agricole ou sortie usine ».Dans le cadre du programme AgrETIC, tion des usages et besoins des équipe- Alors que la Bretagne fait figure de pre-la CCI Bretagne et la MEITO ont réalisé mentiers agricoles et agroalimentaires mière région française tant pour l’agri-un travail de recensement et de car- bretons, en systèmes électroniques, culture que pour l’agroalimentaire, les informatiques et numériques, puis sur fournisseurs d’équipements et de maté- les solutions offertes par les entrepri- riels de la filière présents sur le territoi-Programme AgrETICProgramme animé par la MEITO Répartition des équipementiers et des salariés bretons selon la classe(Mission pour l’Electronique, d’effectif de leur entreprisel’Informatique et les Classe d’effectif Nombre dentreprises Effectif salariéTélécommunications de l’Ouest)et soutenu par l’Etat et la Région Moins de 10 salariés 67 309dont l’objectif est de renforcer 10 à 19 salariés 53 722la compétitivité des filières 20 à 49 salariés 56 1 798agricoles et agroalimentaires 50 à 99 salariés 19 1 239par le développement destechnologies de l’information et 100 salariés et plus 18 4 170de la communication. Ensemble 213 8 238 Source : CCI Bretagne - MEITO - données 2012 CCI Bretagne / Février 2013
  • 2. Equipementiers agricoles/agroalimentaires et TIC en Bretagne : relations, besoins et usages Répartition des équipementiers agricoles/agroalimentaires selon leur taille Nombre détablissements Emploi salarié Nombre d’établissements Emploi salarié 100 salariés et moins de 10 moins de 10 plus salariés salariés 50 à 99 salariés 8% 32% 10 à 19 salariés 4% 9% 9% 20 à 49 salariés 100 salariés et 22% plus 50% 20 à 49 salariés 10 à 19 salariés 50 à 99 salariés 26% 25% 15% Source : CCI Bretagne - MEITO - données 2012 Répartition des équipementiers agricoles/agroalimentaires selon les départements Nombre détablissements Emploi salarié Nombre d’établissements Emploi salarié Morbihan Côtes dArmor Morbihan Côtes dArmor 13% 14% 20% 19% Finistère Ille-et-Vilaine Finistère Ille-et-Vilaine 26% 31% 30% 47% Source : CCI Bretagne - MEITO - données 2012re ne sont pas bien connus. Si certaines de 100 salariés et plus, soit 8 % du duits fabriqués avec une utilisation plusentreprises spécialisées en matériel de parc, emploient un salarié sur deux du marquée dans l’agroalimentaire (71%)culture, d’élevage, en process agroali- secteur. et moindre dans l’agriculture (40%).mentaire sont identifiées par leur code On peut noter par ailleurs que, certainsd’activité correspondant (code APE de Des structures de taille plutôt équipementiers ne travaillant pas avecla NAF), il en existe beaucoup d’autres modeste les entreprises TIC, évoluent dans lerelevant des métiers du travail des mé- domaine des automatismes et de la ro-taux, de l’électricité-automatisme, de La taille moyenne des équipementiers est botique, il est donc fort probable qu’ilsl’électronique, de la plasturgie, de l’in- de 39 salariés. Une typologie des équipe- aient une activité TIC en interne.génierie qui interviennent pour toute mentiers selon les effectifs salariés metou partie de leur activité au sein de la en exergue une majorité (51%) de peti- Principalement pour lesfilière alimentaire. tes PME (10 à 49 salariés). Cette frange automatismes, la robotique et d’entreprises représente 31 % de l’emploi les capteursPlus de 200 équipementiers breton des activités concernées.bretons au service de l’agricul- Les collaborations équipementiersture et de l’agroalimentaire… Une présence plus marquée en agroalimentaires et entreprises TIC ont Ille-et-Vilaine principalement pour objet les capteursSelon la définition de l’équipementier de mesure et de contrôle, les automa-retenue pour cette étude, la Bretagne La répartition des équipementiers se- tismes, la robotique, et les systèmes decompte en 2012 dans la filière alimen- lon les départements est relativement supervision et de comptage en ligne.taire 213 équipementiers. Sont ainsi équilibrée, en termes de nombre d’en- Pour les équipementiers agricoles, lesrépertoriées dans cet inventaire, des treprises présents sur leur territoire, collaborations portent également surentreprises élaborant des équipements avec une légère surreprésentation en les automatismes, la robotique et lespour l’agriculture (matériel de culture Ille-et-Vilaine. Cependant, en termes capteurs de mesure et de contrôle.ou d’élevage) et pour l’agroalimentaire d’effectifs employés, l’Ille-et-Vilaine(équipement de process, de gestion de comptabilise près d’un emploi salarié Utilisation des TIC par lesflux, d‘automatisation, d’emballage, de breton sur deux. équipementiers agricoles/stockage, de contrôle, de traçabilité, …). agroalimentaires dans leurs Six équipementiers sur dix solutions… employant 8 200 salariés utilisent le savoir-faire des Non Ouidans la région entreprises TIC 42% 58% Non OuiLes 213 équipementiers identifiés com- Les équipementiers agricoles et agroa- 42% 58%me appartenant à la filière emploient limentaires ne sont que 58 % à faire ap-8  240 salariés en Bretagne. Les ef- pel à des entreprises TIC pour intégrerfectifs sont plutôt concentrés dans les des solutions électroniques, informa- Source : CCI Bretagne - MEITO -plus grosses unités ; les 18 entreprises tiques ou numériques dans leurs pro- Enquête auprès des entreprises - données 2012CCI Bretagne / Février 2013
  • 3. Equipementiers agricoles/agroalimentaires et TIC en Bretagne : relations, besoins et usagesMais elles sont également en rapport ces choix s’orienteraient prioritaire- de la part de l’entreprise TIC dans laavec les réseaux de communication ment vers les automatismes, la roboti- plupart des cas (78%). Ce premieret dans une moindre mesure, avec le que et dans un second temps, les cap- contact a majoritairement eu lieu avecmatériel électronique et l’électronique teurs de mesure et de contrôle. une entreprise utilisatrice finale deembarquée. Les équipementiers agricoles opte- la technologie (75% des cas), plutôt raient, quant à eux, plus pour des tech- qu’avec un équipementier.Un équipementier sur quatre nologies de réseaux de communication Cependant, malgré ces contacts, lesbloqué par la technologie et d’électronique embarquée. entreprises TIC interrogées sont 55% à Pour 58% des équipementiers agroali- ne pas travailler avec des équipemen-Par ailleurs, les équipementiers sont mentaires, ce serait un projet qu’ils imagi- tiers, qu’ils soient agricoles ou agroali-25% à rencontrer des verrous techno- nent à moyen terme. Les équipementiers mentaires.logiques les empêchant de concevoir agricoles n’ont pas la même approche etde nouveaux équipements pourtant envisageraient plus ce projet à court ter- Un niveau de relation très hété-attendus par leurs clients. me (pour 57% d’entre eux). rogène, étudié au cas par casParmi les blocages technologiques ex-primés, ce sont les capteurs qui posent Equipementiers et entreprises Quant à la nature de leurs relationsproblème au niveau de l’agroalimen- TIC : des relations qui restent avec les équipementiers, 23% des en-taire. Pour les équipementiers agrico- à renforcer treprises TIC participent toujours aules, ce sont plutôt les réseaux internet processus d’innovation des nouveauxqui font office de verrous. Plus de 80% des entreprises TIC ayant équipements, 31% des entreprises n’y répondu à l’enquête ont déclaré avoir participent jamais, pour les 46% d’en-Choix d’investissement à court approché des entreprises des filières treprises restantes, cela dépend desou moyen terme, toujours agroalimentaires et agricoles. Les équi- cas et des équipementiers.portés sur l’automatisme, la pementiers agroalimentaires sont euxrobotique et les capteurs aussi nombreux à avoir contacté des Des besoins partiellement entreprises TIC (78%), ce qui est moins satisfaits localementLes équipementiers ont été également vrai pour les équipementiers agricolesinterrogés sur les technologies sur les- (60%). 68% des équipementiers ont réponduquelles se porteraient leurs choix dans Le premier contact des entreprises TIC que leurs besoins en TIC sont satisfaitsl’éventualité d’un investissement. Pour avec une entreprise de la filière agro/ en partie par les entreprises breton-les équipementiers agroalimentaires, agri est venu suite à une prospection nes. Parmi les besoins qu’ils estiment TIC utilisées par les équipementiers agricoles/agroalimentaires Capteurs de mesure et de contrôle 93% Automatismes / Robotique 79% Réseaux de communication 64% Capteurs de mesure et de contrôle : dispositifs permettant de mesurer des quantités liquides, solides ou 57% des températures. Systèmes de supervision et de comptage en ligne Automatismes / robotique : technologies permettant une Codes barres / Tags RFID 57% automatisation des équipements. Réseaux de communication : technologies permettant Electronique embarquée 57% la transmission d’informations, utilisées par exemple lors d’épandage agricole pour indiquer au conducteur les zones Matériel électronique 50% déjà traitées. Systèmes de supervision et de comptage en ligne : Informatique industrielle 50% technologies permettant de surveiller l’évolution du process. Codes barres / Tags RFID : technologies d’identification. Bases de données / statistiques 21% Electronique embarquée : électronique utilisée sur des équipements mobiles. Progiciel de gestion 21% Matériel électronique : tout ce qui est lié à l’électronique excepté l’électronique embarquée. Informatique industrielle : informatique et conception assistée par ordinateur Source : CCI Bretagne - MEITO - Enquête auprès des entreprises - données 2012 Projets d’investissements TIC des équipementiers agricoles/agroalimentaires Automatismes/Robotique 43% Capteurs de mesure et de contrôle 33% Réseaux de communication 29% Informatique industrielle 19% Codes barres / Tags RFID 19% Système de supervision et comptage en ligne 14% Electronique embarquée 14% Progiciel de gestion 10% Bases de données / statistiques 10% Source : CCI Bretagne - MEITO - Enquête auprès des entreprises - données 2012 CCI Bretagne / Février 2013
  • 4. Equipementiers agricoles/agroalimentaires et TIC en Bretagne : relations, besoins et usagescomme non-satisfaits sont cités lescapteurs de guidage, les capteurs phy- Préconisations pour la mise en relation entre équipementierssiques, la RFID, la robotique et l’élec- et entreprises TIC Choix des entreprises TICtronique embarquée. Choix des équipementiersLe travail mené par la CCI Bretagne et Conférence surla MEITO visant à répertorier les en- des Convention thématiques daffairestreprises qui fournissent des solutions particulières 5%TIC en Bretagne montre pourtant qu’il 9% Annuaire en ligneexiste bien des entreprises bretonnes 19%pouvant satisfaire les attentes citéesprécédemment, mettant en évidencele besoin de mise en relation entre Salonéquipementiers et prestataires TIC. professionnel Choix des équipementiers 67%Comment faciliter la rencontre Choix des entreprises TICéquipementier - TIC : salon profes- Conventions Annuaire ensionnel ou convention d’affaires ? daffaires ligne 38% 12%A la question des meilleures actions àmettre en œuvre pour faciliter la miseen relation avec les entreprises TIC, leséquipementiers ont plébiscité très lar- Conférence sur des Salongement le salon professionnel (67%). thématiques professionnelLes entreprises TIC sont, quant à elles, particulières 31% 19%plus partagées entre la conventiond’affaires (38%) et le salon profession- Source : CCI Bretagne - MEITO - Enquête auprès des entreprises - données 2012nel (31%). Définitions, méthode et champ de l’analyse Equipementiers agricoles et agroalimentaires : Toute entreprise qui concourt par l’apport d’un équipement ou d’un savoir-faire à la fabrication d’un produit agricole ou agroalimentaire, la chaîne de valeur s’arrêtant sortie exploitation agricole ou sortie usine. Le recensement des équipementiers dans notre étude va donc au-delà d’un inventaire basé uniquement sur la nomenclature d’activités des entreprises (codes APE de la NAF de l’INSEE), puisque un certain nombre d’entreprises relevant des métiers du travail des métaux, de l’électricité-automatisme, de l’électronique, de la plasturgie, de l’ingénierie interviennent pour toute ou partie de leur activité au sein de la filière alimentaire, mais ne sont pas identifiées par leur code métier. TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) : Produits et services relatifs à l’électronique, aux télécommunications, à l’informatique et à la communication. Parmi eux, on retrouve l’ensemble des technologies liées à l’électronique industrielle et ses composants, aux équipements de télécommunications, aux logiciels et services informatiques embarqués, à la simulation et la modélisation. © CCI Bretagne - Février 2013 Enquête : Cette étude s’appuie sur les résultats d’une enquête adressée, en juillet 2012, aux équipementiers agricoles et agroalimentaires et aux entreprises de la filière TIC. 2 questionnaires ont été administrés, l’un auprès de l’ensemble des équipementiers de notre périmètre pour mesurer leurs besoins en systèmes électroniques, informatiques et numériques, l’autre auprès d’un échantillon d’entreprises fournissant des solutions TIC. Champ d’observation : Entreprises bretonnes relevant des activités « équipementiers agricoles et agroalimentaires » telles que définies ci-dessus ayant leur siège dans la région, recensement réalisé à partir du fichier d’établissements soumis à inscription au Registre du Commerce et des Sociétés.Repères économiques Bretagne est une publication éditéepar la CCI Bretagne.Directeur de la publication : Alain DAHER, Pour en savoirResponsable de la rédaction : Stéphanie BENVEL,Rédaction : Stéphanie BENVEL – Jean-Louis VALEGANT,Tiphaine LEDUC (MEITO)Création graphique : korrigan-creations.comImpression : Imprimerie des Hauts de Vilaine - Chateaubourg (35)Dépôt légal : février 2013 – ISSN en cours. Consultez l’ensemble des étudesLa reproduction des informations de ce document est autorisée sous de la CCI Bretagne sur www.bretagne.cci.frréserve de la mention de la source :« CCI Bretagne – Repères économiques Bretagne » Contact : infoeco@bretagne.cci.fr 1 rue du général Guillaudot – CS 14422 – 35044 Rennes Cedex T. 02 99 25 41 41 - F. 02 99 63 35 28 ccir@bretagne.cci.fr - www.bretagne.cci.fr