Observatoire régional du commerce international
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Observatoire régional du commerce international

on

  • 1,290 views

Dans un contexte économique difficile, le développement à l’international représente un enjeu majeur pour les PME à la recherche de nouveaux marchés à forts potentiels. CCI International, ...

Dans un contexte économique difficile, le développement à l’international représente un enjeu majeur pour les PME à la recherche de nouveaux marchés à forts potentiels. CCI International, réseau des CCI d’aide à l’internationalisation des entreprises, vient de publier le 1er Observatoire régional du commerce international.

Réalisé auprès de plus de 3 200 entreprises bretonnes, cet outil, premier du genre en Bretagne, a pour objectif d’accompagner les entreprises dans le pilotage de leur stratégie de développement à l’international. Il permet également de mettre en lumière les pratiques d’import export des entreprises bretonnes.

Statistics

Views

Total Views
1,290
Views on SlideShare
1,148
Embed Views
142

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

1 Embed 142

http://www.bretagne.cci.fr 142

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Observatoire régional du commerce international Observatoire régional du commerce international Document Transcript

  • édition 2011 Observatoire régional du commerceinternational
  • L’Observatoire régional du commerce international L’appui au développement Méthodologie international des entreprises passe nécessairement par une L’Observatoire régional du commerce international est dirigé par connaissance approfondie de leurs CCI International, réseau des CCI de Bretagne pour le développement pratiques et de leurs marchés. international des entreprises, avec l’appui de la Direction de C’est dans ce cadre que CCI l’Information Economique et Prospective de la CCI de région Bretagne. International a souhaité créer un Il repose sur l’étude de 3.236 entreprises qui répondent à au moins un outil d’analyse spécifique annuel : des trois critères suivants : action à l’export et/ou à l’import, potentiel l’Observatoire régional du de développement à l’international, présence de capitaux étrangers. commerce international. Il s’agit d’établissements-sièges situés en Bretagne dont le pouvoir de décision pour le développement international est local. Il s’inscrit dans une démarche nationale de mise en place Concernant le chapitre sur les capitaux étrangers, il s’agit d’observatoires qui, s’intéressant d’établissements bretons pour lesquels le pouvoir de décision aux pratiques de chaque peut être situé hors Bretagne. entreprise, apportent un éclairage complémentaire aux données des douanes. Taille moins de 10 salariés 25% Volontairement synthétique et 10 à 50 salariés 40% 50 à 250 salariés 25% présentant les points essentiels, Plus de 250 salariés 10% l’Observatoire régional du commerce international est l’outil Filières de référence des acteurs du Agrotech (agriculture, agro-alimentaire, équipement et fournitures) 36% développement international et Bâtiment, Second œuvre, Bricolage 9% Biotechnologies, Cosmétique, Santé 5% des entreprises qui souhaitent Décoration, Aménagement intérieur 3% préparer leurs plans de vol pour Distribution, Services 13% conquérir de nouveaux marchés. Energie, Environnement 7% Industries mécaniques 9% Infrastructures 1% Mode, Luxe, Culture 5% Technologies de l’information et de la communication (TIC) 9% Tourisme, Hôtellerie, Nautisme 3% Département Côtes d’Armor 16% Finistère 29% Ille et Vilaine 32% Morbihan 23% Ensemble des 3.236 entreprises étudiéespage 2
  • Typologie des entreprises exportatrices Moins de 2% des entreprises bretonnes exportent, le chiffre d’affaires la moyenne française étant de plus de 3%, export moyen des entreprises bretonnes En ne considérant que les entreprises de plus de 10 est de salariés, la proportion monte à 17%, les TPE étant généralement très faiblement exportatrices. 25% Primo exportateurs Deux typologies sont utilisées pour caractériser les Tous pays 39% entreprises et leur apporter une réponse personnalisée. 29% 1.  e diagramme de droite répartit les entreprises en L trois groupes : primo-exportateurs (CAE* inférieur à 5%) ; entreprises actives en Europe et Maghreb uniquement ; exportateurs tous pays. 2.  es exportateurs sont classés dans le graphique L Export limité à l’Europe et Maghreb 32% ci-dessous en fonction de leur CAE* et de la part du CAE sur leur CA global. Part du nombre total d’exportateurs * CAE : Chiffre d’affaires export CAE Majorsen KE Majors non spécialisés Majors internationaux internationaux Occasionnels 9% des entreprises 14% des entreprises 14% 25% 24% du CAE 70% du CAE3 000 Potentiels Spécialisés Spécialisés 38% des entreprises 14% des entreprises 14% 4% du CAE 2% du CAE 200 Occasionnels Majors non Potentiels 25% des entreprises spécialisés 38% 0,20% du CAE 9% 0 5% 33% CAE en % du CA Part du nombre total d’exportateurs page 3
  • Des perspectives positives après une année 2009 difficile Entre 2008 et 2009, le nombre d’exportateurs Projection export 2011 est resté stable, contrairement à la tendance Réduction Maintien baissière nationale. 5% des exportateurs de 4% 43% 2008 n’ont pas eu d’activité à l’international en 2009. Ils ont été remplacés par un nombre équivalent de nouveaux exportateurs. Plus de la moitié des entreprises bretonnes prévoit une augmentation de leurs ventes à l’export. Les filières les plus optimistes sont : Augmentation 53% les boissons, l’industrie laitière, la cosmétique, l’industrie agro-alimentaire et l’équipement Projection import 2011 agricole. Réduction A l’import, l’évolution antici- 3% Maintien 11% c’est la baisse moyenne du CA pée est plus modeste (31%). Ce sont essentiellement des 66% PME de moins de 50 salariés export des entreprises bretonnes entre 2008 qui s’attendent à une hausse et 2009 contre 12% de leurs achats internatio- en moyenne mondiale Augmentation naux. 31% Localisation des entreprises exportatricespage 4
  • Prédominance de la filièreAgrotech et des PME La filière Agrotech (agriculture, industrie agroalimentaire et leurs équipements et fournitu- res), constitue le premier poste export de la Bretagne, ce qui est une spécificité régionale. Additionnée aux autres filières dotées de pôles de compétitivité en Bretagne (mer, TIC et automobile), cela représente plus de 60% des exportations bretonnes. Les filières les plus exportatrices sont l’aéronautique et le pétrolier, mais représentent peu d’entreprises. Agrotech 44% dont produits Bâtiment, Second œuvre, Bricolage 6% de la mer dont équipement 8,5% et fournitures Biotechnologies, Cosmétique, Santé 5,5% 14%Autres filières 6% Distribution, Services 5,5% Energie, Environnement 6,5% 25% Industries mécaniques 11% un quart des exportateurs Technologies de l’information Mode, Luxe, Culture 5,5% sont des entreprises de et de la communication 9% moins de 50 salariés de la filière Agrotech Performances des filières à l’export Agrotech 62% 28% Bâtiment, Second œuvre, Bricolage 37% 12% Biotechnologies, Cosmétique, Santé 78% 55% Décoration, Aménagement intérieur 59% 18% Distribution, Services 43% 13% CAE supérieur à 5% et export limité Energie, Environnement 64% 28% à l’Europe et Maghreb Industries mécaniques 71% 34% Infrastructures Exportateurs tous pays 65% 36% Mode, Luxe, Culture 51% 25% Technologies de l’information et de la communication (TIC) 63% 38% Tourisme, Hôtellerie, Nautisme 69% 33% 0 50 100 Part des entreprises de CAE supérieur à 5% par filière Répartition des exportateurs selon la taille Plus de 90% des entreprises exportatrices bretonnes sont des PME. Un chiffre proche de la moyenne nationale. plus de 50 à 250 10 à 50 250 salariés moins de salariés salariés 10 salariés page 5
  • L’Europe, premier partenaire Export Import 29% 89% Export 90% Import 20% 55% Belgique Export Expo 26% 20% 50% Espagne 47% Allemagne Import Export 5% 43% Royaume-Uni 15% 38% Italie Export Import 28% 7% Suisse 36% 33% Pays-Bas 0 10 20 30 40 50 60 Pays export Pays import 55% Belgique 18% Allemagne 50% Espagne 17% Belgique 47% Allemagne 16% Italie 43% Royaume-Uni 16% Espagne 38% Italie 15% Royaume-Uni 36% Suisse 12% Pays-Bas 33% Pays-Bas 9% Etats-Unis 0 10 20 30 40 50 60 0 5 10 15 20page 6
  • Bien que l’on trouve des exportateurs bretons dans le monde entier, l’Europe reste le continent privilégié des entreprises bretonnes. 90% d’entre elles y commercial exportent et importent. Celles qui n’exportent pas en Europe le font généralement en Afrique, Maghreb ou Proche et Moyen-Orient. 15% des entreprises n’exportent que dans 1 pays. 4 pays représentent 50% des destinations de ces entreprises : Belgique 22%, Espagne 12%, Allemagne 8,50%, Royaume-Uni 7,5%. 10% des entreprises exportent dans plus de 25 pays. Export 36%ort Import 23% 11 pays Import Une entreprise 2% exporte dans 11 pays en moyenne Import 5% Maghreb Amérique du Nord Autres Europe Afrique Asie Agrotech 37% 9% 9,5% 8,5% 12,5% 23,5% dont équipement Agricole et des IAA 28% 12,5% 11,5% 10% 10,5% 27,5% 6,5% 4,5% 4,5% dont produits de la mer 56,5% 12,5% 15,5% Industries mécaniques 32% 11,5% 10,5% 9% 11,5% 25,5% Technologies de l’information et 27% 10% 9% 15,5% 14,5% 24% de la communication (TIC) 25% 8% 15% 15% 32% 5% Mode, Luxe, Culture Energie, Environnement 27% 11,5% 10,5% 10,5% 11% 29,5% Biotechnologies, Cosmétique, Santé 23% 10% 7% 15% 15% 30% 5,5% Distribution et Services 43% 9,5% 9% 9,5% 23,5% page 7
  • Des entreprises bretonnes implantées dans le monde entier Les principaux pays d’implantation diffèrent de Pays d’implantation ceux de l’export. Les entreprises s’implantant à 30% Espagne l’étranger sont en effet souvent plus matures à l’international que les simples exportateurs. 26% Royaume-Uni Les entreprises bretonnes exportent environ 23% Allemagne deux fois moins dans les BRIC que la moyenne 21% Etats-Unis française. Ce retard est d’autant plus préoc- 18% Chine cupant que ces pays représentent une part croissante des importations mondiales, qui a 17% Italie atteint 13% en 2009 (statistique OMC) 17% Pologne D’autres pays ont vu la création de filiales de 15,50% Belgique production, comme la Pologne, la Roumanie (13ème rang) et la Tunisie (14ème rang). 12% Russie La 5ème place de la Chine est due à la conjonc- 12% Brésil tion de ces facteurs. 0 5 10 15 20 25 30 9% des entreprises Répartition géographique des implantations par secteur Agrotech 31,50% exportatrices sont implantées à l’étranger Biotechnologies, Cosmétique, Santé 12% (en moyenne dans 2 pays – pour un total de 80 pays différents) Distribution et Service 8% Energie, Environnement 12% +50% le CA export des Industries mécaniques Technologies de l’informationet 11% 16% entreprises avec de la communication (TIC) implantations est supérieur 0 5 10 15 20 25 30 35 de 50% à la moyenne des entreprises exportatrices Europe Amérique du Nord Amérique Latine Asie Autres La part d’entreprises disposant de filiales à l’étranger est plus importante dans les filières des Biotechnologies, cosmétique et santé, de l’énergie et environnement et des TIC. Cependant, l’Agrotech est la filière la plus créatrice d’implantations à l’étranger.page 8
  • Investisseursétrangers 23% Allemagne7 pays représentent près de 80% desentreprises à capitaux étrangers en 22,50% Etats-UnisBretagne. 11% Royaume-UniEn prenant en compte le poids relatifdes filières, les investisseurs étrangers 8,50% Pays-Bassont particulièrement présents dans les 7,50% Belgiquesecteurs de l’électricité et des énergiesrenouvelables (ce qui est une évolution 4% Japonrécente notable) et des TIC. 3,50% Suède 0 5 10 15 20 25 Part des entreprises à capitaux étrangers par paysInvestisseurs étrangers par filière Agrotech 27,50% Distribution, Services 14,50% Energie, Environnement 16% Industries mécaniques 12,50% Technologies de l’information et 13,50% de la communication (TIC) 0 5 10 15 20 25 30 Allemagne Belgique Etats-Unis Japon Pays-Bas Royaume-Uni Autres 1% moins de 1% des établissements bretons sont à capitaux étrangers (plus de 30 nationalités différentes) page 9
  • Des échanges encore faibles avec les BRIC Les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) sont de Part des entreprises actives dans les grands marchés en développement où une partie de BRIC la croissance mondiale se joue. Ils attirent l’attention des entreprises et des décideurs économiques. EXPORT IMPORT Les entreprises bretonnes exportent environ deux 30% 4 pays fois moins dans les BRIC que la moyenne française. 25% 3 pays Ce retard est d’autant plus préoccupant que ces 20% 2 pays pays représentent une part croissante des importa- 1 pays tions mondiales, qui a atteint 13% en 2009 (statis- 15% tique OMC). 10% Elles apparaissent mieux positionnées dans le clas- 5% sement des pays d’implantations, preuve que les 0% entreprises les plus matures à l’international les ont intégrés dans leur stratégie. Des perspectives positives pour l’emploi Confirmant leur optimisme concernant le développement de leurs CA export, un tiers des entreprises pense recruter du personnel dédié à l’international en 2011. Perspective 2011 pour le personnel dédié à l’international Réduction Maintien 2% 66% Augmentation 32%page 10
  • Quelles sont les entreprisesles plus exportatrices ?Répartition des « 9% » par filière 60% Agrotech 50% 9% dont équipement Agricole et des IAA Biotechnologies, Cosmétique, Santé des entreprises Technologies de l’informationet de la communication (TIC) 40% Industries mécaniques exportatrices réalisent 80% des exportations 30% bretonnes en valeur 20% 10% Les 9% d’entreprises les plus 0% exportatrices sont actives, pour la majeure partie, dans le monde entier et possèdent des filiales à l’étranger. Un tiers d’entre elles ne vendent qu’en Europe.Répartition des « 9% » par taille Les filières où elles sont le plus 50% représentées par rapport à leur poids relatif sont : 40% - bétail et viande - fruits et légumes - produits avicoles plus de 250 salariés 30% - produits laitiers 50 à 250 salariés - biotechnologies et pharmacie 10 à 50 salariés Moins de 10 salariés - santé et dispositifs médicaux 20% - aéronautique - automobile 10% - naval 0% page 11
  • Korrigan-creations.com / Esprit graphique - Visuels : Fotolia/Shuterstock - Janvier 2011http://international.bretagne.cci.fr CCI International CCI de région Bretagne 1, rue du Général Guillaudot CS 14422 35044 Rennes cedex international@bretagne.cci.fr