Your SlideShare is downloading. ×
L'Economie bretonne en chiffres, ses entreprises et ses actifs au sein des territoires – Edition 2010
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

L'Economie bretonne en chiffres, ses entreprises et ses actifs au sein des territoires – Edition 2010

1,019
views

Published on

La CCI Bretagne, avec la Chambre Régionale d'Agriculture et la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat, publie dans le cadre de la Conférence des Chambres Economiques de Bretagne (COCEB) un …

La CCI Bretagne, avec la Chambre Régionale d'Agriculture et la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat, publie dans le cadre de la Conférence des Chambres Economiques de Bretagne (COCEB) un document de référence sur les entreprises et les actifs qui composent le tissu économique régional.
Cette réalisation affirme le positionnement des réseaux consulaires bretons en matière d’intelligence économique territoriale.


0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,019
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Editorial La Conférence des Chambres Economiques de Bretagne a le plaisir de vous présenter : L’économie bretonne en chiffres, ses entreprises et ses actifs au sein des territoires Cette nouvelle publication s’inscrit dans la continuité des travaux entrepris par les trois réseaux consulaires bretons de l’Agriculture, du Commerce et de l’Industrie, des Métiers et de l’Artisanat, pour produire un outil commun d’information sur les entreprises et les actifs qui composent le tissu économique régional. Alimenté, pour l’essentiel, à partir des sources d’information propres aux réseaux consulaires, ce document vise à fournir aux décideurs politiques et socio-économiques un support d’information global et cohérent. Global, par l’addition des périmètres de compétence de chacun des réseaux. Cohérent, par un traitement spécifique destiné à éviter les doubles comptes. Soucieux d’améliorer notre offre d’information en la rapprochant des décideurs locaux, nous avons souhaité élargir notre approche en matière d’intelligence économique territoriale. Une déclinaison infrarégionale des données présentées permet ainsi de rendre compte de la diversité des situations propres aux pays qui structurent notre espace régional. Je vous souhaite une fructueuse lecture. Jean-Claude MOY Président de la Conférence des Chambres Economiques de Bretagne L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 2. Sommaire 4 Les caractéristiques du tissu économique breton Les entreprises et établissements p4 Les salariés p 10 Les dirigeants p 15 16 Le renouvellement du tissu d’entreprises Les créations et reprises d’entreprises p 16 Les fermetures d’entreprises p 26 Le potentiel d’entreprises à reprendre p 36 43 Glossaire L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 3. Les entreprises et établissements : données de cadrage 4 Les entreprises et établissements bretons par grand secteur d’activité en 2009 Plus de 150 000 établissements et plus de 135 000 entreprises sont en activité en Poids de la région Bretagne en 2009, soit 4,6% du total national. dans l’ensemble Nombre d'entreprises bretonnes Nombre d'établissements bretons national La Bretagne compte 30 000 exploitations (en nombre agricoles. Avec 7,8% des exploitations Ensemble dont artisanat Ensemble dont artisanat Activité d’établissements) françaises, la Bretagne se situe parmi les Agriculture 30 257 - - 30 257 - - 7,8% premières régions agricoles de France. Les caractéristiques du tissu économique breton Pêche 1 480 - - 1 496 - - 28,9% Avec 1 496 établissements et moins d’1% des Industrie 11 420 9 251 81,0% 13 218 9 724 73,6% 4,6% unités de production, la pêche bretonne pèse Construction 21 963 20 310 92,5% 22 856 20 647 90,3% 4,2% 28,9% du total national et fait de la Bretagne Commerce 22 624 3 964 17,5% 28 760 4 294 14,9% 4,8% la première région française. Services 47 632 13 293 27,9% 54 857 14 049 25,6% 4,1% L’artisanat représente en Bretagne près d’1/3 TOTAL 135 376 46 818 34,6% 151 444 48 714 32,2% 4,6% des établissements. Sa présence est importante dans les secteurs de la Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2009, INSEE pour construction (plus de 20 000 établissements) comparaison nationale données au 01/01/2008 et des services (14 000 établissements). Répartition des établissements par grand secteur d’activité : Les 13 000 établissements industriels bretons comparaison Bretagne/France confèrent à la région un poids équivalent au 15,4% poids moyen des établissements bretons 0,8% dans l’ensemble national. 74% d ’entre eux 49,1% 6,5% relèvent de l’artisanat. 9,1% 0,1% 6,6% Les activités de la construction, avec 23 000 établissements, sont relativement plus 11,2% 10,8% présentes en Bretagne, que dans le tissu 54,7% économique national. 90% d’entre elles 17,0% relèvent de l’artisanat. La Bretagne compte près de 30 000 Bretagne 18,7% commerces, soit plus d’un établissement France breton sur six . Agriculture Pêche Industrie Enfin, les activités de services bretonnes, Construction Commerce Services avec 55 000 établissements, pèsent 4,1% de l’ensemble national. Source : INSEE – données au 01/01/2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 4. Les entreprises et établissements : données de cadrage 5 Ancienneté des établissements bretons par activité au 1er janvier 2009 45% des établissements bretons (hors agriculture) ont moins de 5 ans, 23% ont franchi le cap des 5 ans et ont un âge compris entre 5 et 10 ans et enfin 32% ont 54% plus de 10 ans. 46% 48% 43% Excepté le secteur de la pêche, les établissements bretons existent pour plus d’un 42% 37% tiers d’entre eux depuis moins de 5 ans. Le tissu économique breton est 32% 33% relativement jeune, notamment dans la construction et les services. A l’inverse, la 29% 25% pérennité des établissements est plus importante dans les activités industrielles et 22% 23% 23% 21% 21% la pêche, avec une part des établissements de plus de 10 ans sensiblement Les caractéristiques du tissu économique breton supérieure à la moyenne régionale. Les entreprises bretonnes exercent majoritairement en société (57,4% contre 42,6% en entreprise individuelle). Plus de la moitié des établissements du secteur privé non agricole n’ont pas de Pêche Industrie Construction Com m erce Services salarié (54%). Cette part atteint 60% en agriculture. Parmi les établissements employeurs, 90% ont moins de 20 salariés et représentent 33% des effectifs salariés. Moins de 5 ans 5 à moins de 10 ans 10 ans et plus A l’inverse, les établissements de plus de 50 salariés ne pèsent que 4% du parc, mais occupent 49% des emplois salariés bretons. Répartition des établissements bretons par tranche d’effectif salarié Répartition de l’effectif salarié par tranche Nombre d'établissements Part de salariés ICCS* Tranches ICCS Tranches d'effectifs d'effectifs Agriculture Agriculture Dont Dont artisanat en Ensemble Bretagne France artisanat Bretagne 1 salarié 52,8% 25,3% 27,1% 35% 1 salarié 17% 2% 6% 2 à 4 salariés 29,8% 35,0% 34,5% 41% 2 à 4 salariés 22% 8% 25% 5 à 9 salariés 9,0% 19,1% 18,8% 37% 5 à 9 salariés 16% 11% 29% 10 à 19 salariés 17% 12% 22% 10 à 19 salariés 4,7% 10,2% 9,8% 27% 20 à 49 salariés 15% 18% 13% 20 à 49 salariés 2,4% 6,6% 6,1% 12% 50 salariés et plus 13% 49% 5% 50 salariés et plus 1,2% 3,9% 3,7% 2% TOTAL 100% 100% 100% TOTAL 100% 100% 100% 34% * ICCS : Industrie – Construction – Commerce – Services Sources établissements : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2009 Sources salariés : COCEB d’après INSEE et MSA Bretagne – données au 01/01/2008 et données au 01/01/2009 (agriculture et pêche) L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 5. Les entreprises et établissements : approche sectorielle 6 Nombre d’établissements bretons par secteur d’activité détaillé Nombre d'établissements bretons Les entreprises agricoles bretonnes sont Activité Ensemble Dont artisanat orientées très majoritairement vers les productions animales avec une dominante en Agriculture 30 257 - - production laitière. Les productions avicole et Céréales, grandes cultures 4 963 - - porcine sont particulièrement bien représentées Cultures légumières, fruitières, horticulture, en Bretagne. 1 932 pépinières - - L'industrie bretonne se singularise Les caractéristiques du tissu économique breton Elevage, polyculture élevage 22 050 - - principalement par le poids de l’agro- Paysage et travaux forestiers 1 312 - - alimentaire (près d’1/4 des établissements industriels de la région). Les activités métaux- Pêche 1 496 - - mécanique (construction automobile, navale, Industrie 13 218 9 724 73,6% équipements industriels, travail des métaux, …) Industrie agro-alimentaire 3 103 2 455 79,1% sont également fortement représentées. Industrie métaux-mécanique 3 170 2 383 75,2% Outre leur importance dans le secteur Industrie autres 6 945 4 886 70,4% secondaire (industrie et construction,) les Construction 22 856 20 647 90,3% entreprises artisanales sont particulièrement présentes dans les services aux personnes Construction 20 284 18 527 91,3% (6 800 établissements) et le commerce de détail Génie civil 2 572 2 120 82,4% alimentaire spécialisé (3 500 établissements). Commerce 28 760 4 294 14,9% On peut aussi relever : Commerce de gros 5 589 - - -L’importance du commerce de détail (hors Commerce de détail alimentaire spécialisé 6 265 3 520 56,2% alimentaire spécialisé) qui compte 16 900 Commerce de détail (hors alimentaire spécialisé) 16 906 774 4,6% établissements. Services 54 857 14 049 25,6% -Le poids de l’hôtellerie-restauration-café avec 12 000 établissements. Hôtellerie-Restauration-Café 12 036 1 449 12,0% -Ainsi que la part significative des activités de Transports et logistique 4 264 1 573 36,9% services aux entreprises : elles représentent un Services aux véhicules 2 777 2 358 84,9% quart des activités de services et un poids équivalent à l’industrie en nombre Services aux entreprises 12 758 1 782 14,0% d’établissements (12 700). Services aux personnes 9 012 6 808 75,5% Activités financières et immobilières 10 467 0 - Services autres 3 543 79 2,2% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires TOTAL 151 444 48 714 32,2% CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2009 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 6. Les entreprises et établissements : approche territoriale 7 Répartition des établissements bretons par grand secteur d’activité selon les départements Côtes d’Armor Finistère 18,1% 27,0% 31,9% 35,4% 2,0% L’Ille-et-Vilaine accueille 29% des Les caractéristiques du tissu économique breton établissements bretons, le Finistère 27%, le Morbihan 24% et les Côtes 0,9% 10,0% d’Armor 20%. 7,0% Les services sont prépondérants quel que soit le département. 17,8% 15,4% 15,9% 18,6% La structure du parc d’établissements 30 923 établissements 40 545 établissements est différente d’un département à l’autre : l’agriculture occupe en Côtes d’Armor une place sensiblement supérieure à la moyenne régionale. A Ille-et-Vilaine Morbihan l’inverse, les activités de services y sont moins représentées. 18,3% 18,2% 36,3% 40,1% 0,1% 1,0% L’Ille-et-Vilaine se caractérise par un 8,1% plus fort développement des activités 9,5% tertiaires. Le Finistère et le Morbihan présentent des profils relativement proches. 13,4% 19,2% 15,8% 20,0% 43 247 établissements 36 729 établissements Agriculture Pêche Industrie Sources : COCEB d’après fichiers consulaires Construction Commerce Services CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2009 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 7. Les entreprises et établissements : approche territoriale 8 Nombre d’établissements par pays et par activité Nombre établissements selon l’activité Pays dont Agriculture Pêche Industrie Construction Commerce Services Total artisanat Toutes activités confondues, six pays (Rennes, Cornouaille, Brest, Vannes, Les caractéristiques du tissu économique breton Pays d'Auray 493 127 519 898 1 168 2 208 5 413 1 986 St Brieuc et Lorient) concentrent plus de la moitié des établissements Pays de Brest 1 953 169 1 258 2 259 2 581 5 401 13 621 4 844 présents sur le territoire breton. Pays de Brocéliande 1 030 0 245 492 449 884 3 100 969 Pays de Cornouaille 2 334 531 1 937 2 876 3 242 5 909 16 829 6 573 D’un pays à l’autre, la structure du Pays de Dinan 1 479 21 507 908 961 1 740 5 616 1 901 tissu économique breton présente Pays de Fougères 1 446 1 391 512 691 1 110 4 151 1 161 des caractéristiques très différentes. Pays de Guingamp 1 309 11 275 663 634 1 099 3 991 1 267 Dans plus de la moitié des pays, Pays de Lorient 718 119 931 1 557 2 188 3 852 9 365 3 372 principalement ceux du littoral, à Pays de Morlaix 1 979 107 578 938 1 332 2 248 7 182 2 095 l’exception de Rennes, les activités Pays de Ploërmel Cœur de Bretagne 1 253 1 326 469 514 994 3 557 1 079 dominantes sont les activités de services. Pays de Pontivy 1 645 1 445 686 692 1 324 4 793 1 480 L’agriculture occupe la première Pays de Redon et Vilaine 1 003 0 321 509 515 1 033 3 381 1 089 place en nombre d’établissements Pays de Rennes 1 215 0 1 398 2 197 4 211 9 228 18 249 4 635 dans huit pays bretons : Brocéliande, Pays de St Brieuc 1 602 146 664 1 596 2 123 3 553 9 684 3 061 Fougères, Guingamp, Ploërmel, Pays de St Malo 1 160 73 700 1 249 1 884 3 407 8 473 2 751 Pontivy, Vitré, Centre Bretagne et Centre-Ouest Bretagne. Pays de Trégor-Goëlo 1 336 77 408 980 1 163 2 180 6 144 2 039 Pays de Vannes 1 463 77 988 1 731 2 136 4 155 10 550 3 574 Pays de Vitré 1 858 0 436 691 751 1 452 5 188 1 407 Pays des Vallons de Vilaine 590 0 157 377 310 641 2 075 733 Pays du Centre-Bretagne 1 286 0 190 307 343 634 2 760 618 Pays du Centre-Ouest Bretagne 3 016 1 513 880 797 1 659 6 865 1 936 Hors pays bretons 89 34 31 81 75 146 456 144 TOTAL 30 257 1 496 13 218 22 856 28 760 54 857 151 444 48 714 Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2009 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 8. Les entreprises et établissements : approche territoriale 9 Densité d’établissements par pays 533 409 124 Les caractéristiques du tissu économique breton 569 527 354 412 354 303 157 173 51 504 421 83 533 548 460 404 73 144 509 332 177 500 1026 371 337 129 689 406 513 463 379 442 309 27 71 154 397 585 337 384 541 441 60 201 350 547 407 191 293 34 482 254 657 339 597 143 60 559 464 95 Bretagne Densité totale : 489 établissements pour 10 000 habitants dont : 392 établissements tous secteurs hors agriculture 97 établissements pour l’agriculture Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2009, INSEE populations municipales 2006 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 9. Les salariés : données de cadrage 10 Nombre de salariés par activité Poids de la région dans Effectif salarié breton Avec plus de 900 000 emplois salariés, la Activité l’ensemble national Bretagne concentre 4,6% de ces emplois en Ensemble Dont artisanat (effectif salarié) France. La part de la région dans l'ensemble national est très forte pour le secteur Agriculture 27 663 - - 6,3% primaire puisque la Bretagne représente Les caractéristiques du tissu économique breton Pêche 6 889 - - 32,3% 6,3% des emplois agricoles français et le tiers des emplois nationaux de la pêche. Industrie 177 826 27 285 15,3% 5,0% Construction 79 297 48 260 60,9% 5,2% Au total, avec plus de 124 000 salariés, l'emploi salarié artisanal (13,4% de l'emploi Commerce 140 473 16 150 11,5% 4,8% breton) occupe une part importante dans la Services 500 634 32 848 6,7% 4,3% construction (60,9% de l'emploi du secteur en Bretagne) et dans une moindre mesure TOTAL 932 782 124 543 13,4% 4,6% dans l'industrie (15,3%). Avec 53,7% des emplois dans les services Répartition de l’emploi salarié par grand secteur d’activité marchands et 15,0% dans le commerce, le comparaison Bretagne/ France tertiaire concentre en Bretagne plus des deux tiers de l'emploi. Cette proportion est 3,0% 0,7% toutefois inférieure à celle enregistrée au 19,1% niveau national (supérieure à 70%) du fait d’une présence comparativement moindre des services dans la région. 1,7% 0,1% 53,7% 17,7% 8,5% Autre différence notable dans la répartition 7,6% des emplois salariés : l’agriculture représente 15,0% 3,0% des emplois bretons, pour seulement 58,3% 1,7% en France. Bretagne 14,6% France Agriculture Pêche Industrie Sources : COCEB d’après INSEE et MSA Bretagne – données au 01/01/2008 et Construction Commerce Services données au 01/01/2009 (agriculture et pêche) L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 10. Les salariés : données de cadrage 11 Répartition de l'effectif salarié en Bretagne par activité Bretagne France Poids de Répartition Répartition de Effectif l'effectif salarié Activité Dont de l'effectif l'effectif salarié breton en artisanat salarié salarié La part de l’emploi salarié breton, dans breton France par breton français activité l’ensemble national (4,6% en moyenne) met Agriculture 27 663 - 3.0% 1,7% 6,3% en évidence quelques spécificités régionales. Les caractéristiques du tissu économique breton Cultures spécialisées (légumes, fruits, 6 756 - 0,7% 0,8% 4,1% Ainsi, la Bretagne concentre à elle-seule horticulture, pépinières) 12,1% des emplois salariés français des Elevage, polyculture élevage 15 593 - 1,7% 0,4% 12,1% activités élevage et polyculture-élevage et Paysage et travaux forestiers 5 314 - 0,6% 0,5% 4,8% plus de 32% des effectifs de la pêche Pêche 6 889 - 0,7% 0,1% 32,3% française. De même, 14,1% des emplois des industries agro-alimentaires en France sont Industrie 177 826 27 285 19,1% 17,7% 5,0% localisés en Bretagne. Industrie agro-alimentaire 60 360 4 398 6,5% 2,1% 14,1% Industrie métaux-mécanique 43 953 8 921 4,7% 6,2% 3,5% A l’inverse, certains secteurs économiques, particulièrement l’industrie métaux- Industrie autres 73 513 13 966 7,9% 9,4% 3,9% mécanique, l’hôtellerie-restauration, les Construction 79 297 48 260 8,5% 7,6% 5,2% services aux entreprises, sont plus faiblement Construction 66 932 44 799 7,2% 6,3% 5,3% représentés. Génie civil 12 365 3 461 1,3% 1,3% 4,8% L’artisanat (13,4% des emplois salariés Commerce 140 473 16 150 15,0% 14,6% 4,8% bretons) est particulièrement présent dans la Commerce de gros 43 704 - 4,7% 4,9% 4,4% construction, l’alimentaire et les services aux Commerce de détail alimentaire véhicules (réparation). 18 791 15 064 2,0% 1,7% 5,5% spécialisé Commerce de détail (hors alimentaire 77 978 1 086 8,3% 8,0% 4,9% spécialisé) Services 500 634 32 848 53,7% 58,3% 4,3% Hôtellerie-Restauration-Café 29 878 - 3,2% 4,1% 3,6% Transports et logistique 59 471 3 587 6,4% 7,1% 4,2% Services aux véhicules 10 118 8 659 1,1% 1,0% 4,8% Services aux entreprises 90 611 3 614 9,7% 13,7% 3,3% Services aux personnes 22 114 8 188 2,4% 2,6% 4,2% Sources : COCEB d’après INSEE et MSA Activités financières et immobilières 39 762 - 4,3% 5,5% 3,6% Bretagne – données au 01/01/2008 et Services autres 248 680 8 800 26,7% 24,3% 5,1% données au 01/01/2009 (agriculture et pêche) TOTAL 932 782 124 543 100% 100% 4,6% L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 11. Les salariés : approche territoriale 12 Effectif salarié par département et activité Côtes d’Armor Finistère 5,0% 3,9% 0,8% 1,2% 18,0% 17,2% Les caractéristiques du tissu économique breton 50,1% 7,8% L’Ille-et Vilaine emploie 35% des 53,4% salariés bretons, le Finistère 27%, le 9,4% Morbihan 21% et les Côtes d’Armor 16,5% 17%. 16,7% Quel que soit le département, plus 157 652 salariés 252 597 salariés d’un salarié sur deux travaille dans le secteur des services. Ille-et-Vilaine Morbihan Les activités industrielles et commerciales ont un poids 1,6% 0,2% 2,4% relativement équivalent au sein des 0,9% 18,8% quatre départements où elles 20,7% occupent chacune aux environs d’un salarié sur six. 7,9% 50,0% 56,7% 9,5% 14,8% 16,5% 325 113 salariés 197 420 salariés Agriculture Pêche Industrie Construction Commerce Services Sources : COCEB d’après INSEE et MSA Bretagne – données au 01/01/2008 et données au 01/01/2009 (agriculture et pêche) L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 12. Les salariés : approche territoriale 13 L’emploi salarié est fortement concentré : plus de Effectif salarié par pays et activité quatre salariés sur dix travaillent sur le territoire de Effectif salarié breton seulement trois pays (Rennes, Brest et Cornouaille). Quel que soit le pays, les services sont les Pays Ensemble* Dont artisanat Agriculture Industrie Construction Commerce Services principaux pourvoyeurs d’emploi et représentent Pays d'Auray 19 055 4 081 2,8% 16,3% 11,1% 18,7% 51,2% entre 35 et 65% de l’effectif salarié, à l’exception Pays de Brest 107 302 12 600 3,0% 13,6% 8,6% 16,8% 57,9% cependant des pays du Centre-Bretagne et de Pays de Brocéliande 12 360 2 348 4,7% 26,4% 11,5% 13,3% 44,0% Vitré-Porte de Bretagne où l’activité industrielle Pays de occupe plus de salariés que les services. Les caractéristiques du tissu économique breton Cornouaille 93 055 14 324 2,9% 20,9% 7,4% 17,3% 51,5% Pays de Dinan 23 214 4 428 4,9% 16,2% 10,1% 17,6% 51,1% Nombre de marins pêcheurs Pays de Fougères 23 012 3 884 2,9% 29,3% 8,5% 13,3% 46,0% Quartier des affaires maritimes Total Pays de Guingamp 19 033 2 837 5,2% 20,7% 11,8% 19,1% 43,2% Quartier 16 - Audierne 92 Pays de Lorient 59 464 9 060 1,4% 17,7% 9,4% 17,0% 54,6% Quartier 20 - Auray 629 Pays de Morlaix 37 747 4 719 6,9% 17,5% 7,5% 15,7% 52,3% Pays de Quartier 13 - Brest 467 Ploërmel Cœur de Bretagne 17 799 2 531 4,7% 32,7% 8,1% 12,1% 42,4% Quartier 14 - Camaret 17 Pays de Pontivy 25 984 4 472 3,1% 33,2% 8,2% 13,7% 41,8% Quartier 18 - Concarneau 788 Pays de Redon et Vilaine 19 970 3 147 2,4% 28,3% 10,0% 19,1% 40,1% Quartier 15 - Douarnenez - Camaret 33 Pays de Rennes 194 800 15 128 0,7% 13,9% 6,7% 14,6% 64,1% Quartier 17 - Guilvinec 1 182 Pays de St Brieuc 64 480 7 892 3,2% 16,7% 9,5% 17,5% 53,0% Quartier 19 - Lorient 703 Pays de St Malo 41 300 6 374 2,0% 16,5% 9,3% 18,9% 53,3% Quartier 12 - Morlaix 400 Pays de Trégor- Goëlo 27 697 4 247 6,1% 12,2% 8,0% 17,2% 56,5% Quartier 11 - Paimpol 376 Pays de Vannes 60 153 10 141 2,3% 14,4% 10,7% 17,5% 55,0% Quartier 10 - Saint-Brieuc 922 Pays de Vitré 31 222 4 869 3,3% 38,8% 9,3% 13,7% 34,9% Pays des Quartier 9 - Saint-Malo 806 Vallons de Vilaine 9 521 1 914 2,4% 21,0% 12,2% 14,5% 49,9% Quartier 21 - Vannes 474 Pays du Centre- Bretagne 6 889 Bretagne 14 382 1 472 7,1% 37,7% 8,0% 11,2% 35,9% Pays du Centre- Ouest Bretagne 23 557 3 809 10,4% 23,9% 7,7% 12,1% 45,9% Champ : un marin qui embarque sur plusieurs navires immatriculés Hors pays dans le même quartier ou dans plusieurs quartiers compte pour 1. bretons 785 266 8,5% 4,1% 21,7% 12,9% 52,9% TOTAL 925 893 124 543 3,0% 18,8% 8,5% 16,1% 53,6% Le calcul se fait en cumulant les jours de navigation du marin et en l’attribuant au genre de navigation (type de pêche) dominant ainsi qu’au quartier d’immatriculation du navire. * Hors pêche Sources : direction des Pêches maritimes (DPMA) – Sources : COCEB d’après INSEE et MSA Bretagne – données au 01/01/2008 et données au 01/01/2009 (agriculture) INSEE – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 13. Les salariés : approche territoriale 14 Densité des effectifs salariés par pays Les caractéristiques du tissu économique breton * Hors pêche Sources : COCEB d’après INSEE et MSA Bretagne – données au 01/01/2008 et données au 01/01/2009 (agriculture), INSEE populations municipales 2006 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 14. Les dirigeants : données de cadrage et approche sectorielle 15 Moyenne d'âge des dirigeants par activité Moyenne d'âge des dirigeants Activité Ensemble Artisanat Agriculture 46 Les caractéristiques du tissu économique breton Pêche 47 - Les entreprises bretonnes sont Industrie 49 48 dirigées par des chefs d’entreprise, majoritairement des hommes Construction 46 45 (76%), âgés en moyenne de 47 ans. Commerce 48 45 L’approche sectorielle ne présente Services 47 46 pas de véritables différenciations en ce qui concerne l’âge des dirigeants, TOTAL 47 46 si ce n’est un âge un peu plus élevé dans l’industrie et le commerce. Répartition du genre des dirigeants d'établissements par activité Quel que soit le secteur, les femmes dirigeantes sont minoritaires. Cependant, les activités de 72,6% 27,4% commerce, de services et agricoles Services ont plus la faveur des femmes. Commerce 69,3% 30,7% Construction 95,8% 4,2% Hommes Industrie 83,7% 16,3% Femmes Pêche 95,7% 4,3% Agriculture 72,7% 27,3% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2009 0% 20% 40% 60% 80% 100% L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 15. Les créations et reprises d’entreprises : données de cadrage 16 Nombre d'établissements créés et repris par grand secteur d'activité* Etablissements créés Etablissements repris Activité Nombre Dont artisanat Dont artisanat Nombre d'établissements d'établissements Nombre % repris Nombre créés % Au total, près de 12 000 établissements Agriculture* 1 581 - - ont été créés et 4 500 repris en 2008, en Pêche 44 - - 7 - - Bretagne. Industrie 1 032 827 80,1 231 191 82,7 38% des créations et 23% des reprises s'effectuent dans l‘artisanat. Construction 2 701 2 477 91,7 243 204 84,0 Le renouvellement du tissu d’entreprises 35% des reprises concernent Commerce 2 811 139 4,9 889 241 27,1 l‘agriculture. Services 5 341 1 124 21,0 1 553 395 25,4 Au sein du secteur privé marchand non TOTAL 11 929 4 567 38,3 4 504 1 031 22,9 agricole (pêche, industrie, construction, commerce et services) les services * Les établissements de l'agriculture sont par convention tous classés en reprises cumulent 45% des créations et 34% des reprises. 5 créations et 6 reprises sur 10 Répartition (%) des établissements créés et repris par forme juridique de l'entreprise s'effectuent dans le cadre d'une société. Créations Reprises En création, les entreprises individuelles Activité sont cependant majoritaires dans tous Entreprises Entreprises individuelles Sociétés individuelles Sociétés les secteurs d'activité, à l'exception des services. Agriculture 30 70 Pêche 75 25 86 14 En reprise, en-dehors de la pêche (86% d'entreprises individuelles), c'est la Industrie 55 45 26 74 forme sociétaire qui domine. C'est Construction 59 41 12 88 particulièrement le cas en construction (88%), en industrie (74%) et en Commerce 55 45 43 57 agriculture (70%). Services 36 64 41 59 TOTAL 47% 53% 39% 61% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 16. Les créations et reprises d’entreprises : données de cadrage 17 Nombre d'établissements repris selon la tranche d'effectif salarié* Total des reprises par taille Dont artisanat Tranches d'établissements d'effectif salarié Etablissements Salariés Etablissements Salariés 0 salarié 1 298 - 410 - Globalement, les reprises intervenues en 1 salarié 516 516 162 162 2008 ont permis de préserver 6 800 2 à 4 salariés 735 2 001 315 853 emplois salariés, dont plus de 2 000 dans Le renouvellement du tissu d’entreprises l'artisanat. 5 à 9 salariés 273 1 699 119 735 10 à 19 salariés 72 909 25 293 54% des emplois sauvegardés se situent 20 à 49 salariés 24 754 - - dans des entreprises de 2 à 9 salariés. TOTAL hors 2 923 6 801 1 031 2 043 Bien que minoritaire, la part des femmes agriculture est systématiquement plus élevée dans les cas de reprise. Elle s'élève à 43% dans l‘agriculture, 35% dans le secteur privé marchand non agricole et 31% pour l‘artisanat. Part de femmes parmi les créateurs et repreneurs d'entreprises Dans l‘agriculture, plus de la moitié des femmes qui reprennent des entreprises 31% est âgée de plus de 45 ans. Artisanat 20% 35% ICCS + pêche 24% 43% Agriculture* Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 Créateurs Repreneurs L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 17. Les créations et reprises d’entreprises : données de cadrage 18 Moyenne d'âge des créateurs et repreneurs d'entreprises par activité* Ensemble Artisanat Il existe peu de différence d'âge moyen entre les créateurs (40 ans) Activité Créateurs Repreneurs Créateurs Repreneurs et les repreneurs (39 ans). Agriculture 37 ans - Une approche plus sectorisée indique un âge légèrement plus Le renouvellement du tissu d’entreprises Pêche 38 ans 48 ans - - faible pour les repreneurs de l‘agriculture et de l‘artisanat (37 Industrie 41 ans 43 ans 40 ans 39 ans ans). Ceci est aussi vrai des créateurs artisanaux (38 ans). Commerce 40 ans 40 ans 39 ans 35 ans Construction 38 ans 40 ans 38 ans 39 ans Au sein du secteur privé marchand non agricole, commerce et services Services 41 ans 41 ans 38 ans 37 ans font jeu égal en création et en reprise. Ce n'est pas le cas des TOTAL 40 39 38 37 autres secteurs où les repreneurs sont proportionnellement plus * Les établissements de l'agriculture sont par convention tous classés en reprises âgés. L'écart atteint 10 ans pour la pêche, mais se limite à 2 ans pour l‘industrie et la construction. Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 18. Les créations et reprises d’entreprises : approche sectorielle 19 Nombre d'établissements créés et repris par activité* Etablissements créés Etablissements repris Activité Nombre Dont artisanat Nombre Dont artisanat d'établissements d'établissements créés Nombre % repris Nombre % Agriculture* 1 581 - - Céréales, grandes cultures 296 Cultures légumières, fruitières, 114 Le renouvellement du tissu d’entreprises horticulture, pépinières Elevage, polyculture élevage 970 Le détail des grands secteurs Paysage et travaux forestiers 201 d'activité révèle quatre grands Pêche 44 - - 7 - - moteurs de la création Industrie 1 032 827 80,1 231 191 82,7 d'établissements en Bretagne : Industrie agro-alimentaire 230 213 92,6 125 115 92,0 la construction se distingue avec Industrie métaux-mécanique 224 186 83 40 30 75,0 2 433 créations (dont 92% dans Industrie autres 578 428 74 66 46 69,7 l'artisanat), suivi par les services Construction 2 701 2 477 91,7 243 204 84,0 aux entreprises (1 964), puis le commerce de détail hors Construction 2 433 2 232 91,7 223 186 83,4 alimentaire spécialisé (1 837) et Génie civil 268 245 91,4 20 18 90,0 les activités financières et Commerce 2 811 139 4,9 889 241 27,1 immobilières (1 149). Commerce de gros 528 - - 68 - - Commerce de détail alimentaire La reprise confirme le 1er rang 446 92 20,6 350 201 57,4 spécialisé de l'agriculture avec le sous- Commerce de détail (hors 1 837 47 2,6 471 40 8,5 secteur élevage, polyculture alimentaire spécialisé) élevage (970 reprises), juste Services 5 341 1 124 21,0 1 553 395 25,4 devant l‘hôtellerie-restauration- Hôtellerie-Restauration-Café 622 137 22,0 906 113 12,5 café (906). Transports et logistique 276 76 27,5 52 23 44,2 Services aux véhicules 127 101 79,5 103 74 71,8 Services aux entreprises 1 964 276 14,1 88 22 25,0 Services aux personnes 849 521 61,4 237 163 68,8 Activités financières et immobilières 1 149 - - 109 - - Services autres 354 13 5,1 58 - - Sources : COCEB d’après fichiers consulaires TOTAL 11 929 4 567 38,3 4 504 1 031 22,9 CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 * Les établissements de l'agriculture sont par convention tous classés en reprises L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 19. Les créations et reprises d’entreprises : approche territoriale 20 Nombre d'établissements créés par département* Côtes d’Armor Finistère 0,5% 0,6% 7,1% 11,0% 22,0% 39,8% 43,7% Le renouvellement du tissu d’entreprises 27,5% L'Ille et Vilaine occupe le 1er rang avec 29% des créations bretonnes. Il est talonné par le Finistère (28%), et un 26,8% 21,1% peu en retrait par le Morbihan (25%). Les Côtes d'Armor accueillent 18% des 2 112 établissements 3 314 établissements créations. Les services arrivent en tête dans Ille-et-Vilaine Morbihan chacun des départements. Le commerce occupe habituellement 0,1% 0,3% 6,7% 9,4% le second rang, à l'exception du Finistère où c'est la construction qui 18,5% constitue le second moteur de la 42,8% 22,5% création d'établissements. 51,9% 22,7% 25,0% 3 445 établissements 3 058 établissements Pêche Industrie Construction Commerce Services Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 * Les établissements de l'agriculture sont par convention tous classés en reprises L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 20. Les créations et reprises d’entreprises : approche territoriale 21 Nombre d'établissements repris par département* Côtes d’Armor Finistère 31,8% 31,3% 37,7% 43,4% Le renouvellement du tissu d’entreprises 0,3% L'Ille et Vilaine accueille 28% des 0,0% 7,5% reprises bretonnes, devant le 17,0% 5,8% 5,7% 17,4% Morbihan (26%), suivi du 2,0% Finistère (24%), puis des Côtes d'Armor (22%) qui réduisent 981 établissements 1 095 établissements l'écart grâce à l'agriculture. Dans chacun des départements, Ille-et-Vilaine Morbihan les services arrivent en tête suivis par le commerce. 32,2% 31,3% 35,8% 35,4% 0,3% 0,0% 6,6% 19,0% 4,2% 25,0% 4,6% 5,6% 1 270 établissements 1 158 établissements Agriculture Pêche Industrie Construction Commerce Services Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 * Les établissements de l'agriculture sont par convention tous classés en reprises L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 21. Les créations et reprises d’entreprises : approche territoriale 22 Nombre d'établissements créés et repris par pays Etablissements créés Etablissements repris Total des Pays établissements Nombre Dont artisanat Nombre Dont artisanat créés et repris d'établissements d'établissements créés Nombre % repris Nombre % Pays d'Auray 638 449 167 37,2 189 45 23,8 Pays de Brest 1635 1270 622 49,0 365 117 32,1 1/3 du total des créations et Pays de Brocéliande 328 216 79 36,6 112 18 16,1 reprises bretonnes se concentrent Le renouvellement du tissu d’entreprises au sein de trois pays : Rennes Pays de Cornouaille 1847 1418 742 52,3 429 130 30,3 (13%), Cornouaille (11%) et Brest Pays de Dinan 604 423 168 39,7 181 45 24,9 (10%). Pays de Fougères 344 194 70 36,1 150 29 19,3 Le poids relatif des pays dans les Pays de Guingamp 376 239 87 36,4 137 29 21,2 créations bretonnes s'échelonne Pays de Lorient 1198 926 361 39,0 272 60 22,1 de 125 créations (Centre Pays de Morlaix 672 453 214 47,2 219 42 19,2 Bretagne) à 1 700 créations (pays de Rennes). Soit un rapport de 1 à Pays de Ploërmel Cœur de Bretagne 319 205 92 44,9 114 30 26,3 14. Pays de Pontivy 437 285 107 37,5 152 32 21,1 Les reprises se situent dans une Pays de Redon et Vilaine 337 228 95 41,7 109 17 15,6 fourchette plus resserrée avec un Pays de Rennes 2095 1700 407 23,9 395 114 28,9 minimum dans les Vallons de Vilaine (60) et un maximum en Pays de St Brieuc 981 710 195 27,5 271 61 22,5 Cornouaille (429). Pays de St Malo 1035 745 279 37,4 290 53 18,3 Pays de Trégor-Goëlo 653 476 166 34,9 177 42 23,7 L'artisanat explique 52% des créations en Cornouaille et 32% Pays de Vannes 1317 995 324 32,6 322 76 23,6 des reprises en pays de Brest. Pays de Vitré 494 294 114 38,8 200 35 17,5 Pays des Vallons de Vilaine 239 179 68 38,0 60 9 15,0 Pays du Centre-Bretagne 236 125 41 32,8 111 19 17,1 Pays du Centre-Ouest Bretagne 573 352 151 42,9 221 27 12,2 Sources : COCEB d’après fichiers consulaires Hors pays bretons 75 47 18 38,3 28 1 3,6 CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 TOTAL 16 433 11 929 4 567 38,3 4 504 1 031 22,9 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 22. Les créations et reprises d’entreprises : approche territoriale 23 Densité d'établissements créés et repris par pays Densité d'établissements Nombre Ensemble des créations + Part des Pays d'établissements créés Nombre d'établissements pour… repris pour… reprises pour... reprises 10 000 habitants 10 000 habitants 10 000 habitants Pays d'Auray 55 23 78 29% Rapportée à la population domiciliée, la densité des créations Pays de Brest 33 9 42 21% et des reprises est de 53 Le renouvellement du tissu d’entreprises Pays de Brocéliande 32 16 48 33% installations pour 10 000 habitants. Pays de Cornouaille 43 13 56 23% 39 sont imputables aux créations et Pays de Dinan 38 16 54 30% 14 aux reprises. Pays de Fougères 24 19 43 44% Le pays du Trégor-Goëlo affiche la Pays de Guingamp 29 16 45 36% densité globale la plus élevée (81), Pays de Lorient 44 12 56 21% tandis que la plus faible concerne le Centre-Ouest-Bretagne (40). Soit un Pays de Morlaix 36 17 53 32% rapport de 1 à 2. Pays de Ploërmel Cœur de Bretagne 31 17 48 35% En matière de créations, la Pays de Pontivy 35 19 54 35% fourchette oppose le Trégor-Goëlo Pays de Redon et Vilaine 33 15 48 31% (59) au pays de Fougères (24). Pays de Rennes 38 9 47 19% Pour les reprises, les densités Pays de St Brieuc 42 16 58 28% s'échelonnent de 1 à 3, entre le Pays de St Malo 44 17 61 28% Centre Bretagne (28) et les pays de Pays de Trégor-Goëlo 59 22 81 27% Brest et Rennes ex aequo (9). Pays de Vannes 51 16 67 24% Pays de Vitré 30 21 51 41% Pays des Vallons de Vilaine 35 12 47 26% Pays du Centre-Bretagne 31 28 59 47% Pays du Centre-Ouest Bretagne 25 15 40 38% Hors pays bretons 74 44 118 37% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires TOTAL 39 14 53 26% CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008, INSEE populations municipales 2006 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 23. Les créations et reprises d’entreprises : approche territoriale 24 Densité d'établissements créés et repris par pays Le renouvellement du tissu d’entreprises Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008, INSEE populations municipales 2006 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 24. Les créations et reprises d’entreprises : approche territoriale 25 Nombre d'établissements créés et repris par pays et grands secteurs d'activité Nombre d'établissements créés et repris en 2008 Total des Pays établissements Agriculture Pêche Industrie Construction Commerce Services créés et repris Pays d'Auray 39 2 54 110 180 253 638 Pays de Brest 89 5 158 400 322 661 1635 Pays de Brocéliande 63 0 25 50 64 126 328 Le renouvellement du tissu d’entreprises Pays de Cornouaille 119 12 202 406 383 725 1847 La prédominance du poids relatif des services dans l'ensemble des Pays de Dinan 70 1 46 94 143 250 604 créations et reprises se vérifie dans Pays de Fougères 72 0 18 44 68 142 344 chacun des pays. Pays de Guingamp 69 1 16 79 74 137 376 Pays de Lorient 50 8 83 246 306 505 1198 Pays de Morlaix 87 7 57 126 135 260 672 Pays de Ploërmel Cœur de Bretagne 49 0 36 52 61 121 319 Pays de Pontivy 73 0 43 72 97 152 437 Pays de Redon et Vilaine 51 0 31 52 59 144 337 Pays de Rennes 56 1 113 282 472 1 171 2095 Pays de St Brieuc 75 6 38 160 272 430 981 Pays de St Malo 88 4 79 172 255 437 1035 Pays de Trégor-Goëlo 63 2 51 120 160 257 653 Pays de Vannes 88 2 111 216 355 545 1317 Pays de Vitré 115 0 30 79 88 182 494 Pays des Vallons de Vilaine 35 0 14 48 44 98 239 Pays du Centre-Bretagne 72 0 8 35 43 78 236 Pays du Centre-Ouest Bretagne 143 0 45 93 100 192 573 Hors pays bretons 15 0 5 8 19 28 75 TOTAL 1 581 51 1 263 2 944 3 700 6 894 16 433 Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 25. Les fermetures d’entreprises : données de cadrage 26 Nombre d'établissements fermés par activité Nombre d'établissements fermés Activité Ensemble Dont artisanat Au total, près de 12 000 établissements Agriculture 2 095 - - ont été fermés en 2008 en Bretagne. 36% relèvent de l‘artisanat et 17% de Pêche 65 - - l‘agriculture. Industrie 1 069 824 77% Au sein du secteur privé marchand non Construction 2 587 2 200 85% agricole, les services arrivent en tête Le renouvellement du tissu d’entreprises Commerce 2 441 227 9% avec 31% des fermetures. Ils sont suivis par la construction (22%), talonnée par Services 3 729 1 022 27% le commerce (20%). TOTAL 11 986 4 273 36% La majorité (57%) des établissements fermés (hors agriculture) ont moins de 5 ans d'activité. A l'opposé, 26% ont 10 Nombre d'établissements fermés selon leur ancienneté ans et plus d'ancienneté. 24% Dans le détail du secteur privé marchand Services 18% non agricole, le commerce est 58% particulièrement exposé aux fermetures précoces (63% de moins de 5 ans), de 20% même que les services (58%). Commerce 17% 63% En construction également, les 10 ans et plus nouveaux installés demeurent 32% majoritairement représentés (53%). Et 5 à 9 ans Construction 15% leur part reste importante (47%) dans le 53% Moins de 5 ans secteur de l‘industrie. 35% Industrie 18% Seule la pêche présente une répartition 47% plus équilibrée, avec une majorité de 10 ans et plus (45%). 45% Pêche 25% 31% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 26. Les fermetures d’entreprises : données de cadrage 27 Répartition (%) des établissements fermés par forme juridique Etablissements fermés 6 fermetures sur 10 (hors agriculture) Activité Entreprises correspondent globalement à une Sociétés individuelles entreprise individuelle. Pêche 82 18 Les entreprises individuelles sont Le renouvellement du tissu d’entreprises Industrie 60 40 majoritaires dans tous les secteurs d'activité. Construction 73 27 Elles l'emportent nettement dans le secteur de la pêche (82%), ainsi que Commerce 62 38 dans le secteur de la construction Services 51 49 (73%) et représentent encore plus de 6 fermetures sur 10 dans le TOTAL hors commerce et l‘industrie. Mais, elles 60% 40% agriculture dominent de peu dans le secteur des services (51%). Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 27. Les fermetures d’entreprises : données de cadrage 28 Part d'établissements fermés selon la tranche d'effectif salariés par pays Total des fermetures par Dont artisanat 72% des établissements fermés (hors taille d'établissements agriculture) n'employaient aucun salarié. Tranches d'effectif Etablissements Salariés Etablissements Salariés 43% d'entre eux relèvent de l'artisanat. salarié Sur les 12 140 suppressions d'emplois 0 salarié 7 102 - 3 165 - salariés intervenues en 2008, 3 700 ont 1 salarié 1 270 1 270 509 509 concerné l'artisanat. Le renouvellement du tissu d’entreprises 2 à 4 salariés 994 2 670 403 1 078 48% des emplois supprimés se situent 5 à 9 salariés 290 1 853 123 820 dans des établissements de 1 à 9 salariés, 15% dans des établissements de 10 à 19 salariés 140 1 863 54 686 10 à 19 salariés, et 37% dans des 20 à 49 salariés 73 2 066 18 516 établissements de 20 salariés et plus. 50 salariés et plus 22 2 418 1 91 En agriculture, la part des TOTAL hors 9 891 12 140 4 273 3 700 établissements fermés dirigés par des agriculture femmes représentent 42%. Cette part est relativement plus élevée que dans les autres activités. Part de femmes parmi les dirigeants d'établissements fermés L‘artisanat totalise globalement 20% de Part de femmes femmes dans les dirigeants Activité d'établissements fermés. Avec un Ensemble Artisanat secteur de la construction qui plafonne à 5% et un secteur des services à 42% de Agriculture 42% - femmes. Pêche 3% - Au sein du secteur privé marchand non Industrie 11% 31% agricole, au-delà d'un taux moyen global de 25% de femmes, on note une Construction 12% 5% féminisation plus accentuée dans le Commerce 39% 34% commerce (39%), puis les services (26%). Services 26% 42% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires TOTAL 28% 20% CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 28. Les fermetures d’entreprises : données de cadrage 29 Moyenne d'âge des dirigeants d'établissements fermés par activité 60 55 48 49 48 50 Globalement, c'est l‘agriculture qui 47 50 45 présente l'âge moyen le plus élevé 44 45 45 Le renouvellement du tissu d’entreprises (55 ans). 40 L‘artisanat affiche une moyenne d'âge légèrement plus faible (46 ans) que l'ensemble du secteur privé 30 marchand non agricole (48 ans). 20 Au sein de celui-ci, le commerce (44 ans) et la construction (45 ans) présentent les moyennes d'âge les 10 moins élevées. Mais l'écart demeure cependant assez peu marqué avec les services (47 ans) et même l‘industrie 0 (49 ans). Agriculture Pêche Industrie Commerce Construction Services Ensemble Artisanat Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 29. Les fermetures d’entreprises : approche sectorielle 30 Nombre d’établissements fermés par activité Nombre d'établissements fermés Activité Ensemble Dont artisanat Agriculture 2 095 - - Céréales, grandes cultures 528 - - Cultures légumières, fruitières, horticulture, pépinières 137 - - Elevage, polyculture élevage 1 343 - - Le renouvellement du tissu d’entreprises Paysage et travaux forestiers 87 - - Le détail des grands secteurs Pêche 65 - - d'activité révèle quatre principaux pourvoyeurs de Industrie 1 069 824 77% fermetures d'établissements Industrie agro-alimentaire 256 237 93% en Bretagne : Industrie métaux-mécanique 207 151 73% la construction se distingue avec 2 403 fermetures (dont Industrie autres 606 436 72% 85% dans l'artisanat), suivi par Construction 2 587 2 200 85% le commerce de détail hors alimentaire spécialisé (1 589 Construction 2 403 2 050 85% fermetures) et le sous-secteur Génie civil 184 150 82% élevage, polyculture élevage (1 Commerce 2 441 227 9% 343 fermetures). Commerce de gros 331 - - Commerce de détail alimentaire spécialisé 521 175 34% Commerce de détail (hors alimentaire spécialisé) 1 589 52 3% Services 3 729 1 022 28% Hôtellerie-Restauration-Café 735 89 12% Transports et logistique 302 107 35% Services aux véhicules 179 119 66% Services aux entreprises 985 208 21% Services aux personnes 750 482 64% Activités financières et immobilières 475 - - Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 Services autres 303 17 6% TOTAL 11 986 4 273 36% L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 30. Les fermetures d’entreprises : approche territoriale 31 Nombre d'établissements fermés en 2008 par département Côtes d’Armor Finistère 16,8% 20,7% 28,1% 31,0% 1,1% 0,4% 8,9% Le renouvellement du tissu d’entreprises L'Ille et Vilaine occupe le 1er rang 9,5% avec 29% des fermetures 23,0% bretonnes. Il est suivi par le 20,4% 20,8% 19,2% Finistère (25%), talonné par le Morbihan (24%), puis les Côtes 2 677 établissements 2 969 établissements d'Armor (22%). Dans chacun des départements, les services arrivent en tête suivis par Ille-et-Vilaine Morbihan la construction, à l'exception de 16,6% l’Ille-et-Vilaine où c'est le 16,3% commerce qui constitue le second 0,1% 26,4% 0,6% pourvoyeur de fermetures 37,4% d'établissements. 7,4% 10,2% 17,7% 21,0% 25,5% 20,8% 3 460 établissements 2 880 établissements Agriculture Pêche Industrie Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 Construction Commerce Services L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 31. Les fermetures d’entreprises : approche territoriale 32 Nombre d'établissements fermés par pays et grands secteurs d'activité Nombre d'établissements fermés en 2008 Dont artisanat Pays Total Agriculture Pêche Industrie Construction Commerce Services Nombre % Pays d'Auray 31 6 48 111 107 115 418 200 48 Pays de Brest 144 3 83 243 187 325 985 398 40 Pays de Brocéliande 72 0 20 52 39 74 257 75 29 Pays de Cornouaille 142 30 118 308 258 372 1228 522 43 Le renouvellement du tissu d’entreprises Pays de Dinan 108 1 32 76 88 104 409 117 29 La prédominance du poids relatif des services dans l'ensemble des Pays de Fougères 115 0 21 48 40 80 304 83 27 fermetures d'établissements se Pays de Guingamp 77 0 26 76 69 79 327 116 35 vérifie dans une majorité de Pays de Lorient 50 10 68 274 177 206 785 409 52 pays. Pays de Morlaix 131 0 35 88 88 156 498 150 30 L‘agriculture occupe cependant Pays de Ploërmel Cœur de le premier rang dans plus d'1/3 Bretagne 86 0 24 41 41 64 256 100 39 d'entre eux : Dinan, Fougères, Pays de Pontivy 106 0 25 72 51 95 349 121 35 Ploërmel, Pontivy, Redon et Vilaine, Vitré, Centre-Bretagne et Pays de Redon et Vilaine 72 0 26 43 45 61 247 74 30 Centre-Ouest-Bretagne. Pays de Rennes 83 0 112 276 351 673 1495 356 24 L‘artisanat explique aussi 52% Pays de St Brieuc 120 5 97 214 205 274 915 382 42 des fermetures du pays de Pays de St Malo 95 4 45 130 187 281 742 186 25 Lorient et 48% du pays d'Auray. Pays de Trégor-Goëlo 77 5 59 114 114 187 556 218 39 Pays de Vannes 112 0 98 189 194 237 830 352 42 Pays de Vitré 141 1 30 52 49 101 374 91 24 Pays des Vallons de Vilaine 26 0 14 31 23 44 138 43 31 Pays du Centre-Bretagne 91 0 21 45 29 51 237 77 32 Pays du Centre-Ouest Bretagne 186 0 66 96 79 139 566 191 34 Hors pays bretons 30 12 1 0 20 11 70 12 17 TOTAL 2095 77 1 069 2 579 2 441 3 729 11 986 4 273 36 Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 32. Les fermetures d’entreprises : approche territoriale 33 Densité d'établissements fermés par pays Ensemble Agriculture + ICCS + pêche Pays pour... 10 000 habitants Pays d'Auray 51 Pays de Brest 26 Pays de Brocéliande 39 Le renouvellement du tissu d’entreprises Pays de Cornouaille 37 Pays de Dinan 37 Pays de Fougères 37 Rapportée à la population domiciliée, la densité est de 39 Pays de Guingamp 39 fermetures pour 10 000 habitants. Pays de Lorient 37 Le pays du Trégor-Goëlo affiche la Pays de Morlaix 39 densité globale la plus élevée (68), Pays de Ploërmel Cœur de Bretagne 39 tandis que la plus faible concerne le pays de Brest (26). Pays de Pontivy 43 Pays de Redon et Vilaine 35 Pays de Rennes 33 Pays de St Brieuc 54 Pays de St Malo 44 Pays de Trégor-Goëlo 68 Pays de Vannes 43 Pays de Vitré 38 Pays des Vallons de Vilaine 27 Pays du Centre-Bretagne 58 Sources : COCEB d’après fichiers consulaires Pays du Centre-Ouest Bretagne 40 CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008, INSEE populations municipales 2006 Hors pays bretons 110 TOTAL 39 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 33. Les fermetures d’entreprises : approche territoriale 34 Densité d'établissements fermés par pays Le renouvellement du tissu d’entreprises Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008, INSEE populations municipales 2006 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 34. Les fermetures d’entreprises : approche territoriale 35 Nombre et part des établissements fermés avec présence de salariés par pays Etablissements fermés avec présence de salariés (ICCS + Nombre Pays pêche) de salariés Nombre % Pays d'Auray 135 35% 340 Pays de Brest 311 37% 1518 Globalement, 28% des établissements Pays de Brocéliande 53 29% 147 fermés disposaient de collaborateurs Le renouvellement du tissu d’entreprises salariés. Pays de Cornouaille 372 34% 1613 Pays de Dinan 75 25% 257 Ce taux diffère assez nettement d'un pays à l'autre. Pays de Fougères 74 39% 303 Il atteint ainsi 43% dans le pays de Pays de Guingamp 35 14% 209 Rennes, tandis qu'il n'est que de 6% dans celui de St Malo, et de 12 à 15% Pays de Lorient 266 36% 812 dans ceux de St Brieuc, du Centre- Pays de Morlaix 50 14% 129 Bretagne, de Guingamp, de Morlaix et Pays de Ploërmel Cœur de Bretagne 56 33% 187 du Trégor-Goëlo. Pays de Pontivy 76 31% 205 Au total, plus de 12 000 emplois salariés Pays de Redon et Vilaine 42 24% 107 ont ainsi été supprimés. Pays de Rennes 605 43% 3778 Pays de St Brieuc 98 12% 353 Pays de St Malo 40 6% 146 Pays de Trégor-Goëlo 74 15% 197 Pays de Vannes 226 31% 846 Pays de Vitré 71 30% 418 Pays des Vallons de Vilaine 40 36% 281 Pays du Centre-Bretagne 17 12% 46 Pays du Centre-Ouest Bretagne 65 17% 230 Sources : COCEB d’après fichiers consulaires Hors pays bretons 8 20% 18 CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 TOTAL hors agriculture 2 789 28% 12 140 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 35. Le potentiel d’entreprises à reprendre : données de cadrage 36 Nombre d'entreprises potentiellement à reprendre par activité Au total, plus de 34 500 entreprises vont Nombre d'entreprises potentiellement à reprendre être à reprendre en Bretagne dans les Activité Ensemble Dont artisanat cinq prochaines années (dirigeants âgés de 55 ans et plus en 2008). Agriculture 8 427 - - 30% relèvent de l‘artisanat et 24% de Pêche 316 - - l‘agriculture. Industrie 3 326 2 467 74% Le renouvellement du tissu d’entreprises Au sein du secteur privé marchand non Construction 4 792 4 168 87% agricole, les services arrivent très nettement en tête avec 35% du potentiel Commerce 5 652 671 12% régional. Ils sont suivis par le commerce Services 11 994 2 890 24% (16%), la construction (14%), puis l‘industrie (moins de 10%) . TOTAL 34 507 10 196 30% La part des entreprises à reprendre dirigées par des femmes est comparativement plus élevée dans l‘agriculture (40%). Part de femmes parmi les dirigeants d'entreprises potentiellement à reprendre L‘artisanat totalise globalement 18% de Part de femmes femmes à la tête d'entreprises à Activité reprendre. Le secteur de la construction Ensemble Artisanat plafonne à 5% de dirigeantes alors qu'à Agriculture 40% - l'inverse, les services (33% de femmes) et le commerce (29%) confirment leur plus Pêche 11% - grande féminisation. Industrie 17% 21% Au sein du secteur privé marchand non agricole, c'est le commerce qui se révèle Construction 6% 5% le plus féminisé (34%), juste devant les Commerce 34% 29% services (33%). Services 33% 33% TOTAL 27% 18% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 36. Le potentiel d’entreprises à reprendre : données de cadrage 37 Répartition (%) des entreprises potentiellement à reprendre par forme juridique Entreprises potentiellement à reprendre Près de 6 entreprises sur 10 potentiellement Activité Entreprises individuelles Sociétés à reprendre sont exploitées dans le cadre d'une société. Agriculture 54 46 A l'exception de l‘agriculture (46%) et de la Pêche 69 31 pêche (31%), les sociétés sont majoritaires dans tous les secteurs d'activité. Elles Industrie 30 70 Le renouvellement du tissu d’entreprises l'emportent nettement dans le secteur de Construction 36 64 l‘industrie (70%), ainsi que dans le secteur de la construction (64%) et celui des services Commerce 46 54 (63%). Elles restent majoritaires également Services 37 63 (54%) dans le commerce. TOTAL 42% 58% La majorité (59%) des entreprises susceptibles d'être reprises (hors agriculture) ont 10 ans et plus d'ancienneté. Nombre d'entreprises potentiellement à reprendre selon leur ancienneté Dans le détail du secteur privé marchand non 50% agricole, le potentiel transmission du secteur Services 17% de la construction est essentiellement 32% composé d'entreprises ayant 10 ans et plus 54% d'ancienneté (80%). C'est aussi le cas de Commerce 17% l‘industrie (74%) et de la pêche (70%). 30% 10 ans et plus Ce poids des unités les plus anciennes (10 ans 80% 5 à 9 ans Construction 8% et plus) demeure majoritaire dans les Moins de 5 ans 12% secteurs du commerce (54%) et des services (50%). Néanmoins, dans chacun de ces 74% Industrie 12% secteurs, 3 entreprises à reprendre sur 10 14% ont moins de 5 ans d'ancienneté. 70% Pêche 12% 18% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 37. Le potentiel d’entreprises à reprendre : approche sectorielle 38 Nombre d’entreprises potentiellement à reprendre par activité Nombre d'entreprises potentiellement à reprendre Activité Ensemble Dont artisanat Agriculture 8 427 - - Pêche 316 - - Industrie 3 326 2 467 74% Le détail des secteurs d'activité révèle Industrie agro-alimentaire 643 460 72% cinq grands secteurs à fort potentiel de reprise en Bretagne : Le renouvellement du tissu d’entreprises Industrie métaux-mécanique 901 668 74% Industrie autres 1 782 1339 75% la construction se distingue avec 4 265 entreprises (dont 89% dans l'artisanat), Construction 4 792 4 168 87% suivi par le commerce de détail hors Construction 4 265 3 791 89% alimentaire spécialisé (3 306 entreprises), Génie civil 527 377 72% l‘hôtellerie-restauration-café (2 836), les activités financières et immobilières Commerce 5 652 671 12% (2 646), et les services aux entreprises Commerce de gros 1 240 - - (2 392). Commerce de détail alimentaire spécialisé 1 106 563 51% En agriculture, toutes activités Commerce de détail (hors alimentaire spécialisé) 3 306 108 3% confondues, 8 427 chefs d'entreprise vont arriver à l'âge du départ à la retraite dans Services 11 994 2 890 24% les 5 ans à venir. Hôtellerie-Restauration-Café 2 836 260 9% Transports et logistique 914 348 38% Services aux véhicules 650 561 86% Services aux entreprises 2 392 354 15% Services aux personnes 1 781 1 360 76% Activités financières et immobilières 2 646 - - Services autres 775 7 1% TOTAL 34 507 10 196 30% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 38. Le potentiel d’entreprises à reprendre : approche territoriale 39 Nombre d'entreprises potentiellement à reprendre en 2008 par département Côtes d’Armor Finistère 20,7% 30,5% 30,6% 34,6% 1,9% Le Finistère occupe le 1er rang 10,6% avec 28% du potentiel breton 0,6% Le renouvellement du tissu d’entreprises d'entreprises à reprendre. Il est 15,3% 8,6% 17,0% 15,2% suivi par l'Ille-et-Vilaine (27%), 14,4% puis un peu en retrait par le Morbihan (23%), et les Côtes d'Armor (22%). 7 424 établissements 9 692 établissements Dans chacun des départements, les services arrivent en tête suivis Ille-et-Vilaine Morbihan par l‘agriculture (sauf en Côtes d'Armor où l‘agriculture occupe le 1er rang), le commerce, puis la 25,2% 22,2% construction et l‘industrie. 37,5% 35,7% 0,3% 0,8% 10,3% 8,9% 11,7% 16,6% 14,3% 16,4% 9 470 établissements 7 921 établissements Agriculture Pêche Industrie Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 Construction Commerce Services L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 39. Le potentiel d’entreprises à reprendre : approche territoriale 40 Proportion d'entreprises potentiellement à reprendre par pays Pourcentage d'entreprises potentiellement à reprendre Pays Agriculture ICCS + pêche Ensemble Pays d'Auray 22 25 25% Pays de Brest 18 23 23% Pays de Brocéliande 19 20 20% D’une manière générale, l'éventualité d'une transmission dans les 5 ans Le renouvellement du tissu d’entreprises Pays de Cornouaille 23 27 27% concerne près d'1 entreprise bretonne Pays de Dinan 21 23 23% sur 4 (24% ). Pays de Fougères 22 24 24% Au sein de l‘agriculture, ce potentiel Pays de Guingamp 19 23 23% d'entreprises à reprendre est Pays de Lorient 19 24 24% légèrement plus faible, mais concerne encore plus d'1 entrepreneur sur 5. Pays de Morlaix 20 25 25% Pays de Ploërmel Cœur de D'un pays à l'autre, la proportion Bretagne 18 20 20% d'entreprises à reprendre oscille dans Pays de Pontivy 21 23 23% une fourchette qui va de 20% (Brocéliande, Ploërmel Cœur de Pays de Redon et Vilaine 19 21 21% Bretagne) à 27% (Cornouaille). Pays de Rennes 21 24 24% Pays de St Brieuc 20 25 25% Pays de St Malo 24 26 26% Pays de Trégor-Goëlo 20 25 25% Pays de Vannes 20 23 23% Pays de Vitré 21 22 22% Pays des Vallons de Vilaine 20 21 21% Pays du Centre-Bretagne 21 24 24% Pays du Centre-Ouest Bretagne 22 25 25% Sources : COCEB d’après fichiers consulaires Hors pays bretons 40 26 26% CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 TOTAL 21 24 24% L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 40. Le potentiel d’entreprises à reprendre : approche territoriale 41 Proportion d'entreprises potentiellement à reprendre par pays Le renouvellement du tissu d’entreprises Sources : COCEB d’après fichiers consulaires CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 41. Le potentiel d’entreprises à reprendre : approche territoriale 42 Nombre d'entreprises potentiellement à reprendre par pays et grands secteurs d'activité Nombre d'entreprises potentiellement à reprendre Dont artisanat Pays Total Agriculture Pêche Industrie Construction Commerce Services Nombre % Pays d'Auray 134 26 123 168 233 511 1195 398 33 Pays de Brest 478 34 284 445 477 1104 2822 931 33 Pays de Brocéliande 290 49 83 85 160 667 177 27 La prédominance des services dans Pays de le potentiel d'entreprises à Le renouvellement du tissu d’entreprises Cornouaille 660 132 516 685 799 1477 4269 1 469 34 reprendre se vérifie dans presque la Pays de Dinan 444 140 177 202 388 1351 402 30 moitié des pays. Pays de Fougères 458 1 127 110 130 227 1053 253 24 L‘agriculture occupe néanmoins le Pays de Guingamp 329 1 94 159 138 237 958 306 32 premier rang dans 11 d'entre eux : Pays de Lorient 180 21 223 311 390 846 1971 698 35 Brocéliande, Dinan, Fougères, Pays de Morlaix 552 19 152 235 305 558 1821 474 26 Guingamp, Ploërmel Cœur de Pays de Ploërmel Bretagne, Pontivy, Redon et Vilaine, Cœur de Bretagne 301 73 89 90 175 728 192 26 Vitré, Vallons de Vilaine, Centre- Pays de Pontivy 451 103 156 146 275 1131 312 28 Bretagne et Centre-Ouest-Bretagne. Pays de Redon et Vilaine 261 74 86 86 207 714 196 27 L‘artisanat fournit 1/3 ou plus du Pays de Rennes 374 293 400 699 1843 3609 868 24 potentiel dans 4 pays : Auray, Brest, Cornouaille et Lorient. Pays de St Brieuc 441 22 202 332 408 820 2225 714 32 Pays de St Malo 367 24 188 262 404 803 2048 572 28 Pays de Trégor- Goëlo 342 14 111 225 258 525 1475 476 32 Pays de Vannes 373 18 225 321 381 848 2166 694 32 Pays de Vitré 557 103 140 114 277 1191 264 22 Pays des Vallons de Vilaine 170 41 65 67 114 457 133 29 Pays du Centre- Bretagne 363 47 97 60 143 710 164 23 Pays du Centre- Ouest Bretagne 861 151 231 168 423 1834 475 26 Hors pays bretons 41 4 7 15 12 33 112 28 25 Sources : COCEB d’après fichiers consulaires TOTAL 8427 316 3 326 4 792 5 652 11 994 34 507 10 196 30 CCI, CMA et MSA Bretagne – données 2008 L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 42. Glossaire Activité La classification des activités économiques est effectuée sur la base de l’APE (Activité Principale Exercée) en référence à une nomenclature élaborée par la COCEB (cf. page suivante) à partir de la Nomenclature d’Activité Française (NAF Révision 2). Une partie des entreprises agricoles demeure identifiée sur la base de l’ancienne nomenclature NAF. Le classement des unités appartenant au champ de l’artisanat est effectué sur la base de l’Activité Principale du Répertoire des Métiers (APRM). Celle-ci correspond très majoritairement à l’Activité Principale Exercée (APE) par l’entreprise (ou l’établissement). Dans le cas où l’APRM diffère de l’APE, la classification de l’entreprise (ou de l’établissement) artisanale entraîne le reclassement de certaines unités dans un champ différent de celui qui leur aurait été affecté en considérant leur APE. Agriculture Les entreprises agricoles sont celles qui sont inscrites à la MSA (Mutualité Sociale Agricole). Afin de ne pas avoir de doublon avec les entreprises du champ ICCS (Industrie, Commerce, Construction Services), le champ d’activité pris en compte pour le secteur agricole ne correspond pas à l’ensemble du champ des entreprises de la MSA. Artisanat Les entreprises (ou les établissements) comptabilisées comme artisanales sont celles qui sont immatriculées au répertoire des Métiers, qu’elles soient ou non parallèlement inscrites au RCS. Création et reprise La création et la reprise d’entreprise correspondent à l’enregistrement au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) des CCI ou CMA d’une personne physique ou morale à la suite d’une déclaration de début d’activité. Cette nouvelle unité peut, soit créer elle-même ex-nihilo ses « moyens de production » (création pure, à l’exclusion des réactivations), soit reprendre (par achat ou partage) la suite d’une affaire préexistante (reprise d’entreprise). La création et la reprise d’établissement correspondent à l’enregistrement au même CFE d’un établissement nouvellement créé ex nihilo (création d’établissement) ou faisant l’objet d’une reprise par un nouveau propriétaire-exploitant. La circonscription de référence correspondant à celle du CFE, il en résulte qu’un transfert d’entreprise (ou d’établissement) d’une circonscription CFE à une autre sera comptabilisée comme une radiation au CFE d’origine et comme une création dans le CFE de destination. Pour l’agriculture, contrairement aux unités du champ ICCS (Industrie, Commerce, Construction Services), on comptabilise des flux d’installation portant sur des personnes et non des créations ou des reprises d’entreprises (ou d’établissements). En outre, les données MSA ne permettent pas de distinguer les installations par création ou reprise. Dans les faits, les installations sont essentiellement réalisées dans le cadre de reprises. Par convention, la totalité des installations agricoles a ainsi été comptabilisée en tant que reprises. Alors que les données agricoles sur l’installation ne concernent, habituellement, que celles qui sont réalisées par des personnes de moins de 40 ans, afin d’être cohérent avec les données des autres secteurs, les installations agricoles portent ici sur l’ensemble des immatriculations, quel que soit l’âge des personnes qui s’installent. Emploi salarié L’emploi salarié est issu de la source CLAP (Connaissance Locale de l’Appareil Productif) gérée et exploitée par l’INSEE. Pour l’agriculture, l’emploi salarié est issu de la source MSA et les données sont classifiées selon la nomenclature spécifique à la MSA (APE MSA). Entreprise Entité dotée d’une personnalité juridique propre et exerçant une activité économique en Bretagne. La comptabilisation des entreprises est effectuée sur la base des établissements (principal ; siège et principal) en activité immatriculés au Répertoire des Métiers gérés par les CMA, ou au Registre du Commerce et des Sociétés alimenté par les CFE des CCI. Une entreprise peut regrouper plusieurs établissements domiciliés pour partie ou totalité en région. Les entreprises agricoles sont celles qui sont inscrites à la MSA (Mutualité Sociale Agricole), sous réserve des précisions relatives au champ de l’Agriculture (cf. supra). Etablissement Entité domiciliée en Bretagne, appartenant à une entreprise. La comptabilisation des établissements est effectuée sur la base des établissements (siège ; siège et principal ; principal ; secondaire) immatriculés au Répertoire des Métiers gérés par les CMA, ou au Registre du Commerce et des Sociétés alimenté par les CFE des CCI. Pour l’agriculture, l’établissement est assimilé à l’entreprise. La notion d’établissement n’est pas utilisée car la quasi totalité des entreprises agricoles n’a qu’un seul site de production. Fermeture La fermeture d’entreprise (ou d’établissement) correspond à la cessation définitive d’activité d’une entreprise (ou d’établissement) s’accompagnant de la disparition de ou des établissements correspondants. La comptabilisation des entreprises fermées est effectuée sur la base des établissements (siège et principal ou principal et éventuellement secondaire) radiés au Répertoire des Métiers gérés par les CMA, ou au Registre du Commerce et des Sociétés alimenté par les CFE des CCI. La comptabilisation des établissements fermés est effectuée sur la base des établissements (siège ; siège et principal ; principal ; secondaire) radiés du Répertoire des Métiers gérés par les CMA, ou du Registre du Commerce et des Sociétés alimenté par les CFE des CCI. Pour l’agriculture, contrairement aux unités du champ ICCS (Industrie, Commerce, Construction Services), on comptabilise des flux de cessations d’activité portant sur des personnes et non des fermetures d’entreprises (ou d’établissements). L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES
  • 43. Nomenclature d’activité retenue LIBELLES DES SECTEURS D'ACTIVITE CODES NAF DES SECTEURS Céréales, grandes cultures [0111Z à 0113Z] Cultures légumières, fruitières, horticulture, pépinières [0114Z à 0130Z] Elevage, polyculture élevage [0141Z à 0150Z] Paysage et travaux forestiers [0210Z à 0240Z] Pêche (avec l’aquaculture) [0311Z à 0322Z] Industrie agro-alimentaire [1011Z à 1013A] + [1020Z à 1071A] + [1072Z à 1107B] Industrie métaux-mécanique [2410Z à 2599B] + [2811Z à 3099Z] + [3311Z à 3320D] [0510Z à 0990Z] + [1200Z à 2399Z] + [2611Z à 2790Z] + [3101Z à 3299Z] + [3511Z à Industrie autres 3900Z] Construction [4120A à 4120B] + [4321B à 4399E] Génie civil [4211Z à 4313Z] Commerce de gros 4731Z + [4611Z à 4690Z] Commerce de détail alimentaire spécialisé 1013B + [1071B à 1071D] + [4711A à 4711B] + [4721Z à 4725Z] + 4729Z + 4781Z Commerce de détail (hors alimentaire spécialisé) [4511Z à 4519Z] + 4532Z + [4711C à 4719B] + 4726Z + [4730Z à 4779Z] + [4782Z à 4799B] Hôtellerie-Restauration-Café [5510Z à 5630Z] Transports et logistique [4910Z à 5320Z] + 8690A Services aux véhicules [4520A à 4520B] + 4540Z Services aux entreprises [5811Z à 6399Z] + [6910Z à 7490B] + [7810Z à 7830Z] + [8010Z à 8299Z] + 9601A Services aux personnes 7500Z + [9001Z à 9329Z] + [9511Z à 9529Z] + [9601B à 9609Z] Activités financières et immobilières [4110A à 4110D] + [6411Z à 6832B] Services autres [7711A à 7740Z] + [7911Z à 7990Z] + [8510Z à 8623Z] + [8690B à 8899B] L’ECONOMIE BRETONNE EN CHIFFRES - SES ENTREPRISES ET SES ACTIFS AU SEIN DES TERRITOIRES