Le nexus eau-énergie-alimentation :des services écosystémiques au service du              développement              Alain...
Des Barrages et des Hommes….
Le nexus eau-énergie-alimentation : desservices écosystémiques au service dudéveloppement Qu’est-ce que le nexus ?     Le...
Le nexus : cadre conceptuelBonn2011 Conference:TheWater, Energy and Food Security NexusSolutions for the Green Economy, 16...
Des enjeux en termes de pauvreté Plus d’un milliard d’individus privés de leurs droits humains élémentaires    1,1 millia...
Plus de grands barrages
Accaparement des terres pour lesbiocarburants et l’alimentation                      Source: Anseeuw et al.(2012) based on...
Demain, le gaz de schiste ?                     US Energy Information Administration
Eau, alimentation et pauvreté dans 10 grands bassins1,5 milliard d’habitants50% des «très pauvres» < 1€/j                 ...
Un déterminant majeur :la démographie                10
La rareté de l’eau est moinsinfluente qu’on ne le croit                               GNI vs Water               50,000   ...
La productivité de l’eau reste trèsfaible dans la plupart des régions       WP (potentiel estimé / typiquement 1-2 kg/m3) ...
Il y a assez d’eau pour couvrir nosbesoins, mais nous la gérons mal ! Une intensification durable     Au-delà de la produ...
Le nexus eau-énergie-alimentation : desservices écosystémiques au service dudéveloppement Qu’est-ce que le nexus ?     Le...
Services écosystémiques :de quoi parle-t-on ?
Agriculturecontribution to GDP                      Des économies en évolution(%)                                      Mos...
Agriculturecontribution to GDP(%)                                …avec leurs problèmes…                           lity    ...
…mais aussi des solutions…                         Basic needs                     Meeting urgent          ort         p  ...
Quelques exemples  ANDES             MEKONG
Pêche et hydro-électricité durables         dans le bassin du Mekong
Soif d’énergie mais faim de poisson… Un bassin riche en eau La pêche fournit 50-80% des protéines animales pour 60 million...
Comment faire co-exister durablementpêche et production d’énergie ? Techniques et pratiques de gestion de l’eau améliorant...
Dialogue et partage des bénéfices                         Dialogues multi-acteurs                         montrant les fai...
Intensification durable et services   écosystemiques dans les Andes
Des services écosystémiques au cœurdes dynamiques de développement Affectent 100 millions d’habitants par la fourniture et...
La ville de Cuenca et le bassin dela Machángara (Equateur) Absence de cadre légal pour le paiement des services écosystémi...
Des résultats tangibles                                      Programme villageois de gestion des                          ...
Quelques messagespour un bon usage du nexus Un concept déjà adopté par l’industrie (empreinte eau et énergie) Mais potenti...
Merci        a.vidal@cgiar.org www.waterandfood.orgwww.slideshare.net/cpwf
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Water Food Energy Nexus Conference RP2E Nancy 2013

446

Published on

Conférence sur le Nexus Eau Alimentation Energie donnée à la conférence annuelle de l'Ecole Doctorale RP2E à Nancy

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
446
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
52
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Viraphong Viravong on HP 2’56-4’33 Tonle Sap &amp; fisheries 22’20-24’07
  • The Challenge Program on Water and Food (CPWF) of the CGIAR has analyzed poverty-water relationships on 10 river basins including: the Andes and São Francisco in South America; the Limpopo, Niger, Nile and Volta basins in Africa; and the Ganges, Indus, Karkheh, Mekong, and Yellow in Asia. These basins – distinct and gargantuan geographic areas defined by water flows from high-ground to streams that feed major river systems – cover 13.5 million square kilometers and are home to some 1.5 billion people, and half of the world ’ s poorest .
  • The conclusions are just amazing: water scarcity is not affecting our ability to grow enough food today and tomorrow . Yet there is scarcity in certain areas, but our findings show that the problem overall is a failure to make efficient and fair use of the water available in these river basins. This is ultimately an institutional and political challenge, not a resource concern .
  • Comparing the performance of agricultural systems between river basins, based on the production in kg per m 3 of water consumed or water productivity . With few exceptions, water productivity of cereals is very low (between 0.2 and 0.5 kg/m 3 ). Efficient farmers achieve water productivity of 2.0 kg/m 3 , but in most basins it is only a fraction of this level.
  • Huge potential to continue to increase production in areas where levels are currently low, if proper access to water and markets is given to communities. This, in turn, could create the right incentives for &apos;sustainable intensification ’ . There is a need to go beyond concepts of &apos;transfers&apos;, such as Payment for Environmental Service schemes, to more nuanced agreements that promote collaboration and &apos;win-win&apos; situations where benefits are shared between different groups. Benefits (and risks) need to be shared in order for all of the diverse actor groups that make up society to be able to develop. While globally there is enough water to sustain human development and environmental needs, water-related conflicts will continue if we do not manage our resources well. A radical reform of how water is managed and used is necessary. This includes reform of the institutions that govern water resources . For the most part, there is a complete fragmentation of how water is managed amongst different actors, and even countries, where the water needs of different sectors—agriculture, industry, environment, mining—are considered separately, rather than as interrelated and interdependent. Institutions must develop a holistic approach to address the issues of unequal development that lead to unequal sharing of resources and benefits.
  • Water Food Energy Nexus Conference RP2E Nancy 2013

    1. 1. Le nexus eau-énergie-alimentation :des services écosystémiques au service du développement Alain Vidal, Directeur CGIAR Challenge Program on Water and Food
    2. 2. Des Barrages et des Hommes….
    3. 3. Le nexus eau-énergie-alimentation : desservices écosystémiques au service dudéveloppement Qu’est-ce que le nexus ?  Le cadre conceptuel  Des enjeux en termes de pauvreté  Le nexus pour dépasser les approches sectorielles Que nous apprennent les dynamiques de développement sur le nexus ?  Une approche par les services écosystémiques  Quelques exemples : Mékong, Andes Quelques messages pour un bon usage du nexus
    4. 4. Le nexus : cadre conceptuelBonn2011 Conference:TheWater, Energy and Food Security NexusSolutions for the Green Economy, 16-18 Nov. 2011
    5. 5. Des enjeux en termes de pauvreté Plus d’un milliard d’individus privés de leurs droits humains élémentaires  1,1 milliard sans accès à l’eau potable  1 milliard souffrant de la faim  1,5 milliard sans accès à l’électricité 75% sont des ruraux pauvres  Restaurer ces droits commence par réduire la pauvreté rurale
    6. 6. Plus de grands barrages
    7. 7. Accaparement des terres pour lesbiocarburants et l’alimentation Source: Anseeuw et al.(2012) based on the Land Matrix; Mekonnen and Hoekstra (2011)
    8. 8. Demain, le gaz de schiste ? US Energy Information Administration
    9. 9. Eau, alimentation et pauvreté dans 10 grands bassins1,5 milliard d’habitants50% des «très pauvres» < 1€/j Niger
    10. 10. Un déterminant majeur :la démographie 10
    11. 11. La rareté de l’eau est moinsinfluente qu’on ne le croit GNI vs Water 50,000 40,000 30,000 20,000 10,000 G N P p a c $ ) ( / I 0 -500 0 500 1000 1500 2000 2500 -10,000 Water availability (m3/cap) World Bank, 2007 11
    12. 12. La productivité de l’eau reste trèsfaible dans la plupart des régions WP (potentiel estimé / typiquement 1-2 kg/m3) YR IGB Mekong Nile Limpopo Volta Niger
    13. 13. Il y a assez d’eau pour couvrir nosbesoins, mais nous la gérons mal ! Une intensification durable  Au-delà de la productivité Un partage équitable des risques et des bénéfices  Un meilleur équilibre entre acteurs et des solutions “gagnant-gagnant” Une évolution des institutions actrices de l’eau  Une approche intégrée pour éviter la fragmentation des politiques et des décisions  Le nexus comme approche intégrée ? Dans quels cas ?
    14. 14. Le nexus eau-énergie-alimentation : desservices écosystémiques au service dudéveloppement Qu’est-ce que le nexus ?  Le cadre conceptuel  Le nexus pour dépasser les approches sectorielles Que nous apprennent les dynamiques de développement sur le nexus ?  Une approche par les services écosystémiques  Quelques exemples : Mékong, Andes Quelques messages pour un bon usage du nexus
    15. 15. Services écosystémiques :de quoi parle-t-on ?
    16. 16. Agriculturecontribution to GDP Des économies en évolution(%) Most African basins here Gross National Income
    17. 17. Agriculturecontribution to GDP(%) …avec leurs problèmes… lity tion abi ula re n er Vul Pop essu & er s pr trial Pow nce us a n e Ind rb fer ts to dif ea U nds r ability Th in ma de su sta Gross National Income
    18. 18. …mais aussi des solutions… Basic needs Meeting urgent ort p demand growth Emerging need for sup tion sustainability sic tec tyBa ro P ecuri ty & & S tivi mic nt Fo od duc me ono Pro inco se Nexus me Nexus Ec op rea l nce inc d eve esilie Building productivity andcapacity while securing and Big invest in agric. an dr offsetting the risk Resource-sharing & protection Benefit-sharing (trading)Invest in agricultural basics Developing pathways out of Demand management and infrastructure farming Supply-chain management
    19. 19. Quelques exemples ANDES MEKONG
    20. 20. Pêche et hydro-électricité durables dans le bassin du Mekong
    21. 21. Soif d’énergie mais faim de poisson… Un bassin riche en eau La pêche fournit 50-80% des protéines animales pour 60 millions d’habitants et MRC, 2010 50% du revenu des ruraux Pêche et sécurité alimentaire menacées par les discontinuités dues aux grands barrages hydroélectriques
    22. 22. Comment faire co-exister durablementpêche et production d’énergie ? Techniques et pratiques de gestion de l’eau améliorant les bénéfices des communautés riveraines Systèmes riz-poisson Recréation de zones humides dans les réservoirs
    23. 23. Dialogue et partage des bénéfices Dialogues multi-acteurs montrant les faiblesses institutionnelles dans la mise en oeuvre des règlementations Valeurs patrimoniales pour les producteurs d’énergie et les communautés
    24. 24. Intensification durable et services écosystemiques dans les Andes
    25. 25. Des services écosystémiques au cœurdes dynamiques de développement Affectent 100 millions d’habitants par la fourniture et la régulation de l’eau (quantité et qualité) Villes, agriculture, énergie, mines Conscience politique forte de ces services, renforcée par ONG (environnement et droits citoyens) Voir blog WLE bit.ly/V6Hrtd “Laboratoire mondial” des services écosystémiques
    26. 26. La ville de Cuenca et le bassin dela Machángara (Equateur) Absence de cadre légal pour le paiement des services écosystémiques Mais établissement d’un conseil de bassin à vocation sociale  Compagnie hydroélectrique et compagnie des eaux de Cuenca  Actions sur les revenus, l’éducation, les écosystèmes pour les pauvres ruraux et urbains
    27. 27. Des résultats tangibles Programme villageois de gestion des ressources naturelles  Amélioration des conditions de vie des familles rurales pour éviter l’expansion de l’agriculture en amont du bassin  1 400 familles ont mis en place des pratiques d’agroforesterie et de conservation des ressourcesProgramme d’éducationenvironnementale Agua Vidapour les enfantsUn fonds pour l’eau investi dans laconservation des écosystèmes
    28. 28. Quelques messagespour un bon usage du nexus Un concept déjà adopté par l’industrie (empreinte eau et énergie) Mais potentiel important pour les politiques de développement à destination des plus pauvres sans accès aux services de base Mise en pratique locale pour  Répondre à des questions de développement  Permettre le partage des bénéfices et des risques à partir des services écosystémiques « Il n’y a pas de durabilité sans partage »
    29. 29. Merci a.vidal@cgiar.org www.waterandfood.orgwww.slideshare.net/cpwf
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×