Your SlideShare is downloading. ×
Présenté par:               KEKELE Adama                                                                                  ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Utilisation des Eaux de Pluie en Culture Pluviale: Association Arboriculture et Culture Fruitière dans le Kenedougou (Ouest du Burkina Faso)

882

Published on

CPWF Volta Science Workshop: Targeting and Scaling Agricultural Water Management Interventions

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
882
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Utilisation des Eaux de Pluie en Culture Pluviale: Association Arboriculture et Culture Fruitière dans le Kenedougou (Ouest du Burkina Faso)"

  1. 1. Présenté par: KEKELE Adama Pr DA D.E.C., MC,HDR E.mail: kekeleadama@gmail.com Jennie Barron Ph.D, M.Sc KABORE/SAWADOGO S., Ph.D. CAP- PPAAO/ WAAPP BurkinaL’agriculture contribue à environ 40 % du PIB et assure emplois et revenus à 86 % des Burkinabé. La forte dépendance des populations rurales vis-à-vis de l’agriculture nonirriguée, accentue leur vulnérabilité aux changements climatiques. Cette situation a entraîné des stratégies d’adaptations chez certaines populations rurales, orientées plusvers de nouvelles pratiques culturales au détriment des cultures de rente sous pluies. L’association entre la culture céréalière et celle des arbres est un moyen potentiel pourune bonne gestion des terres agricoles. Aussi, peut-elle être une bonne stratégie de gestion des eaux de pluies en culture pluviale.L’arboriculture fruitière associée à la culture céréalière améliore la production agricole Déterminer les impacts de l’arboriculture fruitière associée à la culture céréalièredans la province du Kénédougou. sur la production agricole de la province du Kénédougou. La pratique de l’arboriculture fruitière transforme le paysage agraire de la zone. Caractériser la structure du paysage agraire de la province du Kénédougou. L’extension de la culture des arbres fruitiers modifie les techniques culturales. Analyser l’évolution des modes et techniques de culture des céréales. L’association arboriculture-culture céréalière améliore les conditions de vie des Analyser les effets de l’arboriculture fruitière sur le niveau de vie des producteurs.producteurs de la province. 240000 270000 300000 330000 N BURKINA FASO N 1320000 1320000 W E S Région des Hauts-Bassins Province de Houet 1290000 1290000 Province du Kénédougou Province de Tuy Bassin supérieur du 70 0 70 140 Km # Localité Site de DiériMouhoun Commune de orodara Province du Kénédougou 1260000 1260000 Province du Kénédougou REGION DES HAUTS ASSINS N 1230000 1230000 Lidara KENEDOUGOU # Dieri Orodara # TUY # HOUET Dogou Dou # # 1200000 1200000 10 0 10 20Km 20 0 20 40Km 240000 270000 300000 330000 Source: BNDT/2004 Juillet 2012 Carte de situation de la province du Kénédougou Champ de sorgho-verger de Photos illustrant les activités de transformation de la mangue (à gauche) manguier et des noix d’anacarde (à droite)Rendement de la production céréalière Rendement de la production fruitière des du Kénédougou (2000-2011) Hauts Bassins et du Kénédougou en 2007 Photos illustrant les séances d’entretiens avec les techniciens (à gauche) et les producteurs (à droite) Image Google Earth Les principales ressources naturelles connaissent une dégradation sous l’effet des facteurs climatiques et anthropiques. Face à cette situation, des technologies et d’innovations ont été développées pour améliorer la gestion des ressources naturelles et des systèmes de production. Avec la contribution de CPWF-V1: Ciblage et Dissémination Juillet 2012

×