• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Modelisation d'Accompagnement au Burkina Faso
 

Modelisation d'Accompagnement au Burkina Faso

on

  • 328 views

INTRODUCTION ...

INTRODUCTION
- LA MODELISATION D’ACCOMPAGNEMENT EST UNE REPRESENTATION SCHEMATIQUE DES ACTIONS ET DES INITIATIVES DES ACTEURS SUR LEUR MILIEU, SUR LES RESSOURCES NATURELLES AVEC MISE EN EVIDENCE DES CONSEQUENCES VOIRE DES IMPACTS.
- IL S’AGIT PAR DES DEMARCHES PARTICIPATIVES DE MONTRER AUX USAGERS LES CONSEQUENCES DES ACTIONS ET INITIATIVES SUR LES RESSOURCES NATURELLES AFIN DE METTRE EN EVIDENCE LES BONNES ET MAUVAISES PRATIQUES ET LEUR PERMETTRE D’ADOPTER DE BONNES ATTITUDES EN TERME DE BONNE GESTION DES RESSOURCES EN EAU.

Statistics

Views

Total Views
328
Views on SlideShare
325
Embed Views
3

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

1 Embed 3

http://waterandfood.org 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Modelisation d'Accompagnement au Burkina Faso Modelisation d'Accompagnement au Burkina Faso Presentation Transcript

    • PRESENTATIO Semaine Scientifique du CPWF – VOLTA 03 – 05 Juillet 2012 N 0 MODELISATION D’ACCOMPAGN EMENT AU BURKINA FASO 04 JUILLET 2012 ZOUNGRANA Pierre, Ingénieur Hydrologue au Secrétariat Permanent du PAGIRE
    • PLAN DE PRESENTATION 1. INTRODUCTION 2. OBJECTIFS 3. DEMARCHE METHODOLOGIQUE 4. LES PREMIERS RESULTATS 5. CONCLUSION
    • 1. INTRODUCTION 3   LA MODELISATION D’ACCOMPAGNEMENT EST UNE REPRESENTATION SCHEMATIQUE DES ACTIONS ET DES INITIATIVES DES ACTEURS SUR LEUR MILIEU, SUR LES RESSOURCES NATURELLES AVEC MISE EN EVIDENCE DES CONSEQUENCES VOIRE DES IMPACTS. IL S’AGIT PAR DES DEMARCHES PARTICIPATIVES DE MONTRER AUX USAGERS LES CONSEQUENCES DES ACTIONS ET INITIATIVES SUR LES RESSOURCES NATURELLES AFIN DE METTRE EN EVIDENCE LES BONNES ET MAUVAISES PRATIQUES ET LEUR PERMETTRE D’ADOPTER DE BONNES
    • 2. OBJECTIFS 4  Le CPWF V4 vise à travers la modélisation d’accompagnement, à appuyer les politiques et initiatives de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) au Burkina Faso par une analyse participative des processus et hypothèses qui sous–tendent l’élaboration et la mise en place des politiques publiques dans le secteur de l’eau à des échelles multiples. Le projet vise spécifiquement à favoriser les interactions entre différents niveaux de prise de décision pour la réalisation de la GIRE à l’échelle du sous – bassin versant par le biais d’une approche de modélisation participative qui mette à contribution les acteurs dans l’espace de gestion de la ressource.
    • 3. DEMARCHE METHODOLOGIQUE 5  L’axe de travail du projet V4 s’appui sur un principe important de la GIRE qui est le principe de la participation. Pour ce faire la méthodologie est basée sur les partenariats étroits entre les chercheurs et les acteurs du secteur. Le projet met à contribution un modèle de représentations des perceptions des actions et initiatives qui est un couplage d’un modèle biophysique (hydrologique et de simulation) et d’un modèle social construit à l’aide d’informations collectées et validées par des réunions de concertations avec les acteurs de différents niveaux : local ( usagers du sous bassin, services déconcentrés etc..) national (décideurs politiques).
    • 3. DEMARCHE METHODOLOGIQUE 6      1. 2. 3. LA DEMARCHE METHODOLOGIQUE A SUIVI LES ETAPES SUIVANTES: - REUNION DE CADRAGE MISSION DE CONCERTATION POUR LE CHOIX DU SITE PILOTE - MISSION DE CONCERTATION ET DE DIAGNOSTIC AVEC LES ACTEURS SUR LE TERRAIN - ATELIERS DE CONCERTATION - ATELIER DES « ECLAIREURS » - ATELIER DES ACTEURS (NIVEAU LOCAL) - ATELIER DES ACTEURS ( NIVEAU NATIONAL)
    • 4. LES PREMIERS RESULTATS 7  A ce jour, le projet a mené diverses actions au Burkina Faso dont des missions et des réunions de concertations et des ateliers de travail avec les acteurs de la GIRE à tous les niveaux (niveau central, niveau bassin, niveau régional/provincial et local).  4.1. Mission terrain pour diagnostic Des missions de concertation sur le terrain avec les acteurs qui ont permis au projet d’avoir un diagnostic des problématiques et enjeux liés aux ressources en eau dans l’espace de gestion du CLE Bougouriba 7
    • 4. PREMIERS RESULTATS 8  4.2.  ATELIER DES ECLAIREURS Un groupe d’acteurs que nous avons désigné « éclaireurs » (anciens animateurs de projets, société civile, administration, les partenaires techniques et financiers de la GIRE) en raison des rôles qu’ils ont pu jouer dans le processus GIRE au Burkina Faso ont été réuni en un atelier de 3 jours. Cet atelier a permis de faire une ébauche de ce qui pouvait être un plan d’action du Projet pour les 3 ans.
    • 9
    • 4. PREMIERS RESULTATS 10        4.3. ATELIER DES ACTEURS LOCAUX (multi – échelle) En raison de caractère participatif de notre démarche, les acteurs des différents niveaux ont été réuni et devaient répondre à 5 questions : Quels sont les rôles du CLE ? à quoi un CLE peut-il servir ? Quels sont les enjeux dont le CLE pourrait se saisir ? Quelles sont les actions que le CLE peut mener ? Sur quels acteurs le CLE peut-il s’appuyer pour mener à bien ses ces rôles et actions ? De quelles responsabilités le CLE devrait être dotées pour mener à bien ses actions ?
    • 4. PREMIERS RESULTATS 11 4.3.1. Atelier des acteurs (niveau local) A Diébougou, trois échelles d’acteurs ont été réuni pour l’exercice et les résultats sont consignés dans les tableaux suivants:
    • 12 Réponses -Actions du CLE_Utilisateurs Nombre de réponses Aménagement 15 Lutte contre l'érosion et l'ensablement Aménagement d'espace pour les éleveurs Aménagement de retenues/points d'eau R éalisation de forages 10 2 2 1 Autres activités Créer un magasin Faciliter l'accès au marché/écoulement des produits maraichers Faciliter l'activité des éleveurs en leur donnant des subventions Réaliser des sorties-contrôle sur la qualité de l'eau Fournir des motopompes Aider les agriculteursà aménager leurs champs Formation de sous-structure relai à deséchelles plus petites (affluant, village) Sensibilisation Formation Relations avec d'autres structures (ministères et ONG) 10 1 1 2 1 2 1 2 3 3 1 Réponses -Actions du CLE_Décideurs régionaux Nombre de réponses Sensibilisation et formation Appui technique aux populations pour la conduite de leurs activités Organisation et activités de concertation des acteurs 7 4 4 Répertorier, planifier et suivre les usages et les usagers Organisation d’activités internes au CLE Contrôle et appel à la police de l’eau Plantation de haies-vives 2 1 1 1
    • 4. PREMIERS RESULTATS 13  4.3.2. Atelier des acteurs (niveau national)  A Ouagadougou le 20 juin dernier, un atelier des acteurs de la GIRE du niveau national a réuni une vingtaine d’acteurs. Le dépouillement des réponses est en cours et au terme de ce dépouillement on pourrait voir la perception de cette échelle d’acteurs sur les cinq questions posées
    • 5. CONCLUSION 14   La première phase de concertation avec les acteurs de différentes échelles du CLE de la Bougouriba 7 vient d’être bouclée avec l’atelier des acteurs du niveau national. Le dépouillement des réponses données aux questions montrent que dans l’ensemble les réponses se recoupent, cependant l’importance accordée aux réponses variait d’une catégorie d’acteur à une autre. La prochaine étape consistera à échantillonner des acteurs des différents niveaux pour travailler sur les réponses ayant obtenu un score élevé afin de ressortir des rôles, des enjeux et des responsabilités dévolus au CLE de la Bougouriba 7 pour mettre en œuvre ses actions en vue à terme d’aider le CLE à élaborer un plan de gestion de la Bougouriba 7
    • 15