• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
LA GESTION PAYSANNE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES DES BAS‐FONDS DE DANO
 

LA GESTION PAYSANNE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES DES BAS‐FONDS DE DANO

on

  • 295 views

Final Volta Basin Development Challenge Science Workshop, September 2013

Final Volta Basin Development Challenge Science Workshop, September 2013

Statistics

Views

Total Views
295
Views on SlideShare
295
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    LA GESTION PAYSANNE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES DES BAS‐FONDS DE DANO LA GESTION PAYSANNE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES DES BAS‐FONDS DE DANO Document Transcript

    • LA GESTION PAYSANNE  DES RESSOURCES  HYDRAULIQUES DES  BAS‐ FONDS DE DANO  PALE Sié, palesie@gmail.com KIEMDE B. Joséphine, josbine4@yahoo.fr Contexte et justification Les ressources en eau sont un intrant capital pour l’agriculture. Leur gestion constitue un des principaux enjeux de l’avenir qui interpelle toute communauté. Des stratégies et pratiques de sa gestion durable permettent aux agriculteurs et à leurs communautés de s’adapter aux variations climatiques en accroissant la production alimentaire. Si les cultures irriguées sont possibles dans certaines localités du Burkina Faso, d’autres souffrent plutôt du manque d’infrastructures hydro-agricoles pouvant réguler le problème d’emplois en milieu rural. Résultats Mécanismes de gestion de bas- fonds non aménagés : le droit à l’eau lié à celui de la terre, est acquis selon le principe de l’autochtonie ; les terres de cultures dans les bas- fonds s’obtiennent par héritage ; les femmes n’héritent pas des terres; les attributions de parcelles aux demandeurs extérieurs à la famille sont provisoires. Mécanismes de gestion de bas- fonds aménagés : les droits coutumier et moderne dans le domaine foncier et hydraulique coexistent ; la définition préalable d’attribution implique les populations bénéficiaires ; de nouvelles règles de gestion du périmètre pour les bénéficiaires. Pictures PartnPartners logo CGIAR Challenge Program on Water and Food P.O. Box 2075,127 Sunil Mawatha Pelawatta, Battaramulla, Sri Lanka T: +94 11 288 0143 F: +94 11 278 4083 E: cpwfsecretariat@cgiar.org www.cgiar.org www.waterandfood.org This document is licensed for use under a Creative Commons Attribution –Non commercial‐Share Alike  3.0 Unported License  August 2013 Septembre 2013 Objectif L’objectif principal est de comprendre la gestion paysanne des ressources en eau dans les bas-fonds à Dano. De façon spécifique il s’agit de : • dégager les mécanismes de gestion de l’eau ; • identifier les techniques d’exploitation ou de culture dans les bas-fonds. Méthodologie Cette démarche a pris en compte : • la revue de littérature ; • la collecte des données primaires à l’aide d’un questionnaire administré à 147 exploitants de bas- fonds et d’un guide d’entretien également administré aux personnes ressources ; • le traitement et l’analyse des données. About CPWF The CGIAR Challenge Program on Water and Food was launched in 2002. CPWF aims to increase the resilience of social and ecological systems through better water management for food production (crops, fisheries and livestock). CPWF currently works in six river basins globally: Andes, Ganges, Limpopo, Mekong, Nile and Volta. CPWF is a member of the CGIAR Water, Land and Ecosystems Research Program. The program focuses on the three critical issues of water scarcity, land degradation and ecosystem services, as well as sustainable natural resource management. CGIAR is a global agriculture research partnership for a food secure future. Its science is carried out by the 15 research centers who are members of the CGIAR Consortium in collaboration with hundreds of partner organizations. Conclusion L’utilisation des zones de bas-fonds en cultures pluviale et irriguée prend de plus en plus de l’ampleur à cause notamment de l’irrégularité des pluies et de la pression démographique. Plusieurs techniques paysannes comme les règlements, le billonnage, les puits traditionnels accompagnent désormais des aménagements nécessaires pour freiner les abus d’usage, la fuite d’eau et la retenir le plus longtemps possible. Les techniques d’exploitation Pépinière Repiquage Buttes Billons