• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
CPWF INERA Synthèse de PGIS sur les technologies de gestion de l'eau agricole au Burkina Faso
 

CPWF INERA Synthèse de PGIS sur les technologies de gestion de l'eau agricole au Burkina Faso

on

  • 254 views

by Dr. M. Balima Dama, Dr. S. Pare, Dr. H. Kambire and Dr. S. Sawadogo Kabore

by Dr. M. Balima Dama, Dr. S. Pare, Dr. H. Kambire and Dr. S. Sawadogo Kabore
Presented at the Final Volta Basin Development Challenge Science Workshop, September 2013

Statistics

Views

Total Views
254
Views on SlideShare
254
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    CPWF INERA Synthèse de PGIS sur les technologies de gestion de l'eau agricole au Burkina Faso CPWF INERA Synthèse de PGIS sur les technologies de gestion de l'eau agricole au Burkina Faso Presentation Transcript

    • Synthèse de PGIS sur les technologies de gestion de l’eau agricole au Burkina Faso • Dr BALIMA/DAMA Mariam • Dr PARE Souleymane • Dr KAMBIRE Hyacinthe • Dr SAWADOGO/KABORE Séraphine Atelier scientifique final international de CPW1, 17-19 Septembre 2013,Ouagadougou, Burkina Faso
    • Résumé • Dans le but de d’améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des petites exploitations agricoles du Burkina Faso, de nombreuses interventions de valorisation des technologies de gestion de l’eau agricole ont été réalisées dans le bassin de la Volta au Burkina Faso. Certaines d’entre elles ont été considérées comme des succès par les acteurs étatiques et privés. Dès lors se pose la question de savoir dans quels sont les facteurs qui ont permis d’obtenir ces résultats. La présente communication a pour objectif d’analyser ainsi les conditions ayant permis ces succès en matière de gestion de l’eau agricole. Cette étude a été conduite à partir des données recueillies par des enquêtes PGIS sur le terrain et des entretiens complémentaires réalisés par focus group avec les producteurs de 8 sites PGIS. Les données obtenues ont permis d’identifier quatre (4) indicateurs de succès. Le succès des différentes interventions a été expliqué par la combinaison de quatorze (14) facteurs. Les producteurs sont capables d’agir sur certains facteurs, par contre d’autres sont hors de portée des producteurs. D’où la nécessité d’en tenir compte pour une meilleure dissémination des technologies de gestion de l’eau agricole au Burkina Faso.
    • Plan de l’exposé • 1. INTRODUCTION • 2. METHODOLOGIE • 3. RESULTATS • 4. CONCLUSION/RECOMMANDATIONS
    • Avant propos • La présente communication est le fruit des enquêtes PGIS réalisées par l’équipe V1 du Burkina Faso • Elle est basée sur l’étude de 9 sites identifiés en atelier de concertation avec les partenaires techniques comme cas de succès de technologie de gestion de l’eau agricole au Burkina Faso.
    • Equipe PGIS Burkina Faso INERA • SAWADOGO/KABORE Séraphine • BALIMA/DAMA Mariam • OUEDRAOGO Issa • OUEDRAOGO Blaise • LAMIZANA Issa • PARE Souleymane • KAMBIRE Hyacinthe UNIVERSITE OUAGA DEPARTEMENT GEOGRAPHIE • Pr Da Dapola Evariste Etudiants stagiaires • SAVADOGO Maurice (Doctorant science sols) • KEKELE ADAMA (Master Géographie) • OUEDRAOGO Joachim (Master Géographie) • PALE Sié (Master Géographie) • KEITA Denis Maturin (Master Géographie)
    • I.INTRODUCTION L’objectif est d’analyser les cas de succès de gestion de l’eau agricole dans le bassin de la Volta au Burkina Faso, à partir d’un certain nombre de facteurs explicatifs. Les interventions se caractérisent par une diversité: - des acteurs (Etat, ONG, OP) - des ouvrages de stockage de l’eau (retenues d’eau; boulis, puits, cordons pierreux, zaï, demi-lune - des usages (maraîchage, riziculture, élevage, arboriculture fruitière, cultures vivrières, etc.) - des zones climatiques (nord et sud soudanien) - et de leur durée
    • II. PRESENTATION DES INTERVENTIONS Sites Acteurs Technologies Année mise en place Zones climatiques 1.Louda (Sanmatenga) Projet étatique Retenue d’eau avec aménagement rizicole débuté en 1970 Nord soudanien 2.Koutian (Sissili) Projet étatique Aménagement de bas- fond: type PAFR; riziculture pluviale débuté en 2004 Sud soudanien 3.Laba (Yatenga) ONG FNGN Retenue d’eau avec cultures maraîchères débuté en 1989 Nord soudanien 4.Gninga (Boulkiemdé) ONG AMB Périmètres et jardins maraîchers avec puits busés Nord soudanien
    • II. PRESNTATION DES INTERVENTIONS Sites Acteurs Technologies Année mise en place Zones climatiques 5.Tio (Sanguié) Initiatives locales / Savoirs traditionnels Maraîchage traditionnel dans la province du Sanguié Nord soudanien 6.Sondré-est (Zoundwéogo) Projet étatique Aménagement de zones pastorales débuté en 1978 Sud soudanien 7.Diéri (Kénédougou) Initiatives locales / Savoirs traditionnels Arboriculture fruitière Sud soudanien 8.Ribou (Passoré) Projets et programmes Etatiques, ONG CES/AGF Débuté en 1989 Nord soudanien 9.Sikoinsé (Passoré) Initiatives locales Etat Bouli pastoral Nord soudanien
    • III. METHODOLOGIE - Identification des indicateurs de succès : 4 indicateurs retenus - Identification des facteurs explicatifs : 14 facteurs ont été identifiés
    • 3.1.INDICATEURS DE SUCCÈS • 3 niveaux de qualité ont été considérés pour la classification (Faible, moyen et fort) – Revenu des bénéficiaires (faible = 1 ; moyen = 5 ; Fort = 8) – Sécurité alimentaire (faible = 1 ; moyenne = 5 ; Forte = 8) – Nombre de bénéficiaires (faible = 1 ; moyen= 5 ; Fort = 8) – Durabilité des bénéfices issus de l’intervention (faible = 1 ; moyenne = 5 ; Forte = 8)
    • 3.2. FACTEURS EXPLICATIFS DU SUCCÈS • Identification de 14 facteurs de succès • Attribution d’ une note à chaque facteur selon la logique suivante: – Les atouts ou/et ce qui est à la portée des producteurs = la plus forte note – A la portée des ONG/Collectivité = une note moyenne – Les faiblesses, ou ce qui n’est pas à la portée de ces 2 acteurs = la plus faible note
    • Facteurs explicatifs du succès des interventions F1 Coût de réalisation de la technologie (accessible aux Exploitants = 8 ; accessible aux Collectivités locales ou aux ONG = 5 ; accessible à l’Etat = 1) F2 Coût d'entretien des infrastructures (accessible aux Exploitants = 8 ; accessible aux Collectivités locales ou aux ONG = 5 ; accessible à l’Etat = 1) F3 Charges d'exploitation (faible = 8 ; moyenne = 5 ; Forte = 1) F4 Contraintes foncières (faible = 8 ; moyenne = 5 ; Forte =1) F5 Dynamisme des leaders (Fort = 8, moyen = 5, faible = 1) F6 Capacités organisationnelles des bénéficiaires (Fortes = 8, moyennes = 5, faibles = 1) F7 Capacités techniques des bénéficiaires (Fortes = 8, moyennes = 5, faibles = 1) F8 Capacités matérielles des bénéficiaires (Fortes = 8, moyennes = 5, faibles = 1) F9 Accès au marché (Facile = 8 ; moyen = 5 ; Difficile = 1) F10 Qualité des infrastructures (Bonne = 8 ; moyenne = 5 ; mauvaise = 1) F11 Durée de l'intervention (plus de 5 ans = 8 ; 3 à 5 ans = 5 ; moins de 3 ans = 1) F12 Disponibilité de la ressource en eau (Forte = 8, moyenne = 5, faible = 1) F13 Capacité de gestion des conflits (Forte = 8 ; faible = 2 ;) F14 Adhésion des bénéficiaires (Forte = 8, moyenne = 5, faible = 1)
    • 4.RESULTATS
    • Appréciation du niveau de succès des Interventions 40 34 34 33 27 25 23 20 9 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45
    • 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 Impact des facteurs sur le succès de l’intervention de GNINGA INFLUENCE DES FACTEURS PAR SITE F1 Coût de réalisation de la technologie (Etat = 1 ; Collectivité locale, ONG = 5 ; Exploitant = 8) F2 Coût d'entretien des infrastructures (Etat = 1 ; Collectivité locale, ONG = 5 ; Exploitant = 8) F3 Charges d'exploitation (faible = 8 ; moyenne = 5 ; Forte = 1) F4 Contraintes foncières (faible = 8 ; moyenne = 5 ; Forte =1) F5 Dynamisme des leaders (faible = 1 ; moyen = 5 ; Fort = 8) F6 capacités organisationnelles des bénéficiaires (faible = 1 ; moyenne = 5 ; Forte = 8) F7 Capacités techniques des bénéficiaires (faible = 1 ; moyenne = 5 ; Forte = 8) F8 Capacités matérielles des bénéficiaires (faible = 1 ; moyenne = 5 ; Forte = 8) F9 Accès au marché (faible = 1 ; moyen = 5 ; Fort = 8) F10 Qualité des infrastructures (mauvaise = 1 ; moyen = 5 ; Bonne = 8) F11 Durée de l'intervention (moins de 3 ans = 1 ; 3 à 5 ans : 5 ; plus de 5 ans = 8 ) F12 Disponibilité de la ressource en eau (faible = 1 ; Moyenne = 5 ; FORTE = 8) F13 Capacité de gestion des conflits (faible = 2 ; Forte = 8) F14 Adhésion des bénéficiaires (faible = 1 ; moyenne = 5 ; FORTE = 8)
    • Impact des facteurs sur le succès de l’intervention de TIO 0 1 2 3 4 5 6 7 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 TIO Facteurs de succès des interventions F1 Coût de réalisation de la technologie F2 Coût d'entretien des infrastructures F3 Charges d'exploitation F4 Contraintes foncières F5 Dynamisme des leaders F6 capacités organisationnelles des bénéficiaires F7 Capacités techniques des bénéficiaires F8 Capacités matérielles des bénéficiaires F9 Accès au marché F10 Qualité des infrastructures F11 Durée de l'intervention F12 Disponibilité de la ressource en eau F13 Capacité de gestion des conflits F14 Adhésion des bénéficiaires
    • RESULTATS 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 LABA 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 RIBOU RIBOU F1 Coût de réalisation de la technologie F2 Coût d'entretien des infrastructures F3 Charges d'exploitation F4 Contraintes foncières F5 Dynamisme des leaders F6 capacités organisationnelles des bénéficiaires F7 Capacités techniques des bénéficiaires F8 Capacités matérielles des bénéficiaires F9 Accès au marché F10 Qualité des infrastructures F11 Durée de l'intervention F12 Disponibilité de la ressource en eau F13 Capacité de gestion des conflits F14 Adhésion des bénéficiaires
    • SIKOINSE 0 1 2 3 4 5 6 7 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 Sikoinsé F1 Coût de réalisation de la technologie F2 Coût d'entretien des infrastructures F3 Charges d'exploitation F4 Contraintes foncières F5 Dynamisme des leaders F6 capacités organisationnelles des bénéficiaires F7 Capacités techniques des bénéficiaires F8 Capacités matérielles des bénéficiaires F9 Accès au marché F10 Qualité des infrastructures F11 Durée de l'intervention F12 Disponibilité de la ressource en eau F13 Capacité de gestion des conflits F14 Adhésion des bénéficiaires
    • SONDRE EST 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 SONDRE EST F1 Coût de réalisation de la technologie F2 Coût d'entretien des infrastructures F3 Charges d'exploitation F4 Contraintes foncières F5 Dynamisme des leaders F6 capacités organisationnelles des bénéficiaires F7 Capacités techniques des bénéficiaires F8 Capacités matérielles des bénéficiaires F9 Accès au marché F10 Qualité des infrastructures F11 Durée de l'intervention F12 Disponibilité de la ressource en eau F13 Capacité de gestion des conflits F14 Adhésion des bénéficiaires
    • LOUDA 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 LOUDA F1 Coût de réalisation de la technologie F2 Coût d'entretien des infrastructures F3 Charges d'exploitation F4 Contraintes foncières F5 Dynamisme des leaders F6 capacités organisationnelles des bénéficiaires F7 Capacités techniques des bénéficiaires F8 Capacités matérielles des bénéficiaires F9 Accès au marché F10 Qualité des infrastructures F11 Durée de l'intervention F12 Disponibilité de la ressource en eau F13 Capacité de gestion des conflits F14 Adhésion des bénéficiaires
    • Impact des facteurs sur le succès de l’intervention de KOUTIAN 0 1 2 3 4 5 6 7 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 KOUTIAN Facteurs de succès des interventions F1 Coût de réalisation de la technologie F2 Coût d'entretien des infrastructures F3 Charges d'exploitation F4 Contraintes foncières F5 Dynamisme des leaders F6 capacités organisationnelles des bénéficiaires F7 Capacités techniques des bénéficiaires F8 Capacités matérielles des bénéficiaires F9 Accès au marché F10 Qualité des infrastructures F11 Durée de l'intervention F12 Disponibilité de la ressource en eau F13 Capacité de gestion des conflits F14 Adhésion des bénéficiaires
    • 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 GNINGA 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 TIO 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 Sikoinsé 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 SONDRE EST 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 LABA 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 RIBOU 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 LOUDA 0 2 4 6 8 F1 F2 F3 F4 F5 F6 F7 F8 F9 F10 F11 F12 F13 F14 KOUTIAN
    • CONCLUSION/RECOMMANDATIONS • Au vu de l’analyse des résultats nous pouvons conclure que: – L’impact des facteurs est variable d’un projet à l’autre – Le succès est plus important lorsque les conditions sont favorables – Il appartient donc à chaque acteur de tenir compte de ces résultats pour décider des actions à mener dans chaque intervention pour garantir le succès et sa durabilité
    • Je vous remercie pour votre attention