Your SlideShare is downloading. ×
Automne 2008 | DIRECTION
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Automne 2008 | DIRECTION

236
views

Published on

Le CLDEM nous présente son bulletin d'information économique régionale. Édition Automne 2008

Le CLDEM nous présente son bulletin d'information économique régionale. Édition Automne 2008

Published in: Investor Relations

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
236
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. PROMOAFFAIRES 2 TiMBER BLOCk Le chalet de bois rond réinventé M ordez dans la nouveauté 3 NOvEkO La MRC Les Moulins est une pépinière Halte aux virus et aux bactéries de talents. De nombreuses entreprises innovatrices trouvent un terreau fertile dans les parcs industriels de Terrebonne et de Mascouche. Un tissu économique riche, 3 POwERTECH une main‑d’œuvre abondante et Le couteau suisse qualifiée, et un milieu accueillant font de l’équipement lourd de cette région située au cœur du Grand Montréal l’un des pôles les plus 3 TS Lab prometteurs en matière d’innovation. Une connaissance Tour d’horizon d’entreprises qui approfondie des surfaces révolutionnent leur secteur. S P é C i A L I n n o V A tIon L L Em Ag A z I nn d ’ I n F o R m At I o n E buLLEtI E é co n o m I q u E R é g I o n A L E DÉCEMBRE 2005 Directi n Directi n T E R R E B O N N E • M A S C O U C H E T E R R E B O N N E • M A S C O U C H E
  • 2. timber block Terrebonne Le chalet de bois rond réinventé et Mascouche, L’innovation surgit parfois là où l’on s’y une voie express attend le moins. quoi de plus traditionnel que la maison de bois rond ? timber block pour concrétiser prend le pari de donner un nouvel élan vos idées à ce mode de construction ancestral en le rendant écoénergétique. De plus en plus d’entreprises naissent, s’installent et se développent dans la MRC Les Moulins. La proportion d’entreprises innovantes y est grandissante. Si les idées vont dans toutes les directions, la localisation quant à elle est unique. est Les entrepreneurs et les chefs d’entreprises calisation « notre lo la fois proche choisissent Terrebonne et Mascouche pour idéale : à urbains, où es l’accessibilité aux marchés, la proximité des centr otre clientèle, n des expertises, le réseau de sous-traitants se trouve es ruraux, tr et de fournisseurs, le bassin de talents et le et des cen nstruisons. » où nous co soutien du CLDEM et de ses partenaires. athon, – Michel M En plus de l’aide financière, dont celle président du Fier – Les Moulins, le CLDEM fournit un appui technique et agit comme tête de réseau sur un monde de ressources spécialisées. En matière de main‑d’œuvre, les chiffres sont éloquents. De 2001 à 2006, Statistique Canada rapporte que dans la MRC Les Moulins la main‑d’œuvre résidente exerçant une profession dans les sciences L’entreprise vient Grâce à cette technologie, le facteur et les technologies a augmenté de 28 % de terminer la deuxième d’isolation est multiplié par quatre, contre 9 % dans l’ensemble du Québec. phase d’agrandissement passant de R7 pour une maison de bois Comme quoi de plus en plus de de son usine à Mascouche. rond traditionnelle à R30, comparé à R20 créatifs prennent eux aussi la « direction » Elle a doublé ses pour une construction en brique. de Terrebonne et de Mascouche. équipements et a investi Pour obtenir ce pouvoir isolant, on évide L’apparence et la solidité de la maison dans la robotisation. l’intérieur des rondins et on y injecte de bois rond séduisent toujours. une mousse fabriquée à base de matières Par contre, cet habitat pêche par son isolation, bien recyclées et d’huile de soja. Le produit n’est pas seulement claude Robichaud inférieure aux normes de construction moderne. écoénergétique, il est aussi écologique. Des considérations Directeur général Michel Mathon, président de Timber Block, de plus en plus importantes pour les acheteurs, a pris le problème au sérieux. indique M. Mathon. « Nous avons eu l’idée d’injecter de la mousse isolante à Pour preuve, le carnet de commandes est bien garni. l’intérieur des rondins. Au fil des ans, nous sommes arrivés Le marché se développe également à l’extérieur à une solution écologique très performante sur le plan du Québec avec l’ouverture d’une succursale dans écoénergétique », relate M. Mathon. l’Ouest canadien cette année. www.cldem.com Le site du CLDEM fait peau neuve Visitez le site Internet, vous découvrirez toute l’importance que le cLdEm accorde à l’innovation, notamment grâce aux aides financières, comme le Fier – Les moulins, et aux services offerts dès la phase de démarrage d’une entreprise. Vous y trouverez également la section consacrée à l’immobilier industriel de la mRc Les moulins ainsi que les espaces à bureaux et les emplacements dédiés à la nouvelle économie. un outil de recherche Direction est imprimé à 72 000 exemplaires par vous permettra de localiser le site répondant à vos Transcontinental Média et inséré dans le besoins. Enfin, vous pourrez consulter le Répertoire journal Les Affaires, édition du 25 octobre 2008. Production : Centre local de développement des entreprises de la région. économique des Moulins nous sommes peut-être à un clic0806010 www.cldem.com de faire affaires ensemble! 450 477-6464 2 • Direction • Terrebonne • Mascouche
  • 3. yés aux emplo ie offerte « La qu alité de v accès rapide gion, l’ ortant de dans la ré et un bassin imp lémentsnoveko o rt nt des é à l’aérop locaux so jets fou rnisseurs t à assurer les pro . » qui co ntribuen nt de l’entreprise ppeme de déveloHalte aux virus ch de Powerte président – Ca rol Murray,et aux bactériesL’industrie de la santé est florissante. noveko,de terrebonne, tire son épingle du jeu dans cesecteur concurrentiel grâce à une technologieinédite qui neutralise les microbesdans les filtres à air èset les masques nté est tr n,faciaux. dynamiq ur de la sa « Le secte e. notre localisati u e mo ntréal, no sd o us aux porte contribuer pleine strie ment Powertech p ermet de nce de cette indu sce à l’efferve el mouvement. » en pe rpétu t de Noveko Le couteau suisse de l’équipement lourd x, présiden –A ndré Lerou Imaginez un outil multifonction qui s’accroche au bout d’un bras mécanique. Le Pickbucket, inventé par deux ingénieurs de la compagnie Powertech, a tout pour s’imposer comme un produit de classe mondiale. Au début des années 2000, Carol Powertech est établie disponible en cinq versions Murray, ingénieur spécialisé en depuis mars 2006 dans auprès de huit distributeurs commercialisation, s’est associé le parc industriel de au Canada. à Pierre Gagnon, ingénieur Terrebonne, où elle occupe L’outil vise le marché des mécanique, pour perfectionner 20 000 pieds carrés. entrepreneurs en construction une invention prometteuse. spécialisés en excavation. Après plusieurs mois de tests naissait le il a notamment servi pour le chantier de Pickbucket. Ce godet d’excavation muni d’outils l’autoroute des Laurentides. L’armée canadienne interchangeables est en passe de conquérir l’utilise également pour creuser des tranchées le marché mondial des équipementiers et dans ses opérations de déminage. en machinerie de construction. Après un an d’essais et de validation avec des experts techniques, le Pickbucket est aujourd’hui André Leroux, président du conseil et chef de la direction, en compagnie d’Alain Bolduc, président et chef des opérations.André Leroux a déclaré Le marché annuel est estimé rer d’amélio jectif estla guerre aux microbes. à 6 milliards de dollars pour « notre ob ents et les finis m les revête en les rendantLa technologie novatrice les masques et à 40 milliards , de surface es en favorisant chdéveloppée par l’entreprise pour les filtres. Depuis six plus étan ge. » clapermet de faire barrage mois, Noveko s’attaque au leur recy ville,à 99,9 % des virus et marché agricole, évalué à – Luc Main ent de TS Lab vice-p résiddes bactéries, affirme 10 milliards de dollars. Lesle président. Le procédé porcs et les poulets d’élevagepermet non seulement sont particulièrementd’arrêter les principaux sensibles aux infections.microbes, mais de les Le « sida du porc » provoque Patrick Boilard, ingénieur de projet, Luc Mainville,neutraliser. chaque année la vice‑président, Andrée Lévesque, technicienne de laboratoire,Une révolution. perte de 10 % à Benoît Beauséjour, directeur de laboratoire. En 2007, Noveko 15 % du cheptel tS Lab : une connaissanceLes agents a regroupé sesantimicrobiens nord‑américain. activités avec En Chine, cettesont introduits Bolduc Leroux, perte atteintdirectementdans les fibres l’entreprise qui lui a donné le près de 40 %. Les perspectives approfondie des surfacesde polymères jour, dans lequi servent parc industriel sont donc Le frottement des métaux est une spécialité de pointe où quelques raresà fabriquer les considérables. entreprises font leur marque. Le laboratoire de haute technologie en ingénierie de Terrebonne.tissus. Au départ, L’entreprise de surface tS Lab est un modèle du genre.l’entreprise visait développe desprincipalement le marché marchés à l’international, TS Lab est né du partenariat En activité depuis La tâche de l’équipe de R‑Ddes filtres à air. Cependant, notamment en Algérie et à entre industries Mailhot septembre 2007, TS Lab consiste à analyser les problèmesla crise de l’anthrax, en Hong Kong. Son dynamisme de Terrebonne, manufacturier emploie une équipe reliés au frottement des2001, a dopé l’intérêt pour se reflète en bourse. En 2007, de vérins hydrauliques, et de la qui se consacre métaux à l’aide de la simulationdes masques personnels, elle est arrivée en tête du firme française, Hydromécanique exclusivement à la R‑D. par infographie.notamment dans les pays classement des entreprises et Frottement. Objectif : créerasiatiques, relate l’homme québécoises grâce à un Dans le futur, TS Lab compte un laboratoire de R-D appliqués aux problèmes orienter ses travaux vers des projetsd’affaires. rendement annuel de 652 % d’usure des revêtements dans toutes sortes de à la bourse de croissance de revêtement pour les composantes domaines : automobile, aéronautique, énergie, d’aluminium et les alliages légers. de Toronto (TSX). composantes mécaniques, etc. 3 • Direction • Terrebonne • Mascouche
  • 4. CNÉ ainsi ails sur le lus de dét paces Pour p nse m ble des es Carrefour de la Nouvelle Économie que sur l’e onne et à es à Terreb disponibl y e trembla Pépinière de talents : Mascouch e, appele z carolin . poste 234 le cas d’Xpertdoc au 450 4 77-6464, Le carrefour de la nouvelle économie (cné) vient d’achever sa cinquième phase de développement à terrebonne. Les entreprises innovatrices de la région disposent ainsi de 150 000 pieds carrés d’espaces consacrés aux activités de pointe. En trois ans, Xpertdoc aura triplé de volume. Plusieurs débouchés sont en vue sur le marché L’entreprise a développé un logiciel qui permet international : la PME a développé des contacts avec de faire le pont entre les technologies de le Japon et les Pays-Bas et discute actuellement avec l’information (Ti) et le monde des affaires en l’état du Bahreïn, au Moyen‑Orient. facilitant la production de rapports automatisés. Francis Dion se réjouit de continuer à compter sur En 2003, la microentreprise est à la recherche d’aide le soutien financier du CNÉ, au moins jusqu’en 2013, pour se développer. Sans source de capital externe lorsque prendra fin la mesure. et avec des moyens humains limités, elle se voit Mais le coup de pouce initial ne s’arrête pas là. alors proposer de s’installer à l’intérieur du CNÉ, Le président d’Xpertdoc a pu le constater lorsque qui vient d’ouvrir ses portes. des clients japonais sont venus lui rendre visite. Les locataires bénéficient d’une mesure fiscale « J’ai reçu un service hors pair du CLDEM, qui m’a dédiée à la nouvelle économie. « Cela a donné aidé jusqu’à l’accueil de ces visiteurs de prestige, le coup de pouce nécessaire pour se lancer, signer de l’hébergement à la restauration jusqu’au choix un bail à long terme et embaucher les premiers des cadeaux à saveur locale. Cela peut sembler employés », relate Francis Dion, président d’Xpertdoc. un détail, mais cela participe aussi au succès L’entreprise emploie aujourd’hui une dizaine de de l’innovation. » personnes. Sa prochaine phase d’expansion permettra de tripler le volume d’affaires de l’entreprise. Francis Dion, président d’Xpertdoc, lançait en 2007 « Xpertdoc Studio 2007 », une solution « certifiée Or » par Microsoft. Denis Émond, président de Smartlock, a bénéficié de l’appui du CLDEM dès la phase de démarrage.SmartlockTrouver la clé pour ses projetsLes entreprises innovatrices trouvent dans Les moulins le soutien vital à l’épanouissementde leurs projets, grâce à un tissu économique tricoté serré et à des ressources prêtesà mettre l’épaule à la roue. Pour Smartlock, l’inventeur de la serrure intelligente,cette aide a permis d’ouvrir bien des portes.Les idées géniales sont souvent les plus simples. Dans la recherche de solutions adaptées à sa situation,Denis Émond a trouvé le moyen de rendre les systèmes la compagnie a trouvé une aide précieuse auprès dude serrures à boutons‑poussoirs plus intelligents Centre local de développement économique des Moulinsen y incorporant un mécanisme qui permet de (CLDEM). L’organisme a permis de frapper aux bonnesles programmer à distance. portes, d’attacher les ficelles et d’obtenir un financement« Actuellement, pour changer les codes de ces serrures, en capital de risque (FiER – Les Moulins) nécessaireil faut faire venir un technicien sur place. C’est long, à la commercialisation du produit.compliqué et coûteux », constate le fondateur de « On a besoin de ce type de soutien pour passerSmartlock. Certaines grandes entreprises sont équipées de de la phase de prédémarrage à l’étape de lacentaines de ces serrures. Plusieurs font changer les codes commercialisation. La mise en marché représentedeux fois par an et après chaque départ d’un employé. le point critique. Les aides existent, encore faut-il lesDenis Émond s’est associé à un serrurier pour mettre au connaître et trouver les personnes qui croient danspoint une technologie permettant de changer les codes votre projet », indique M. émond.automatiquement à distance. Grâce à des algorithmes, lescodes sont autogénérés à dates fixes, ce qui permet d’éviterles coûts de reprogrammation sur des milliers de serrures. Lanaudière Mauricie Laurentides 31 335 337 344 132 Mascouche QUÉBEC 125 Terrebonne 15 117 25 Centre local de développement 440 40 30 économique des Moulins Outaouais 640 13 15 25 Laval Longueuil 344 20 Montréal 116 10 20 CLDEM, 2500, boulevard des Entreprises Montérégie Terrebonne (Québec) J6X 4J8 Montréal métropolitain Tél. : 450 477-6464 • Téléc. : 450 477-9573 Courriel : info@cldem.com internet : www.cldem.com 4 • Direction • Terrebonne • Mascouche

×