Hautedef  sans fp -a4 transf la recherche fr
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Hautedef sans fp -a4 transf la recherche fr

  • 536 views
Uploaded on

SRF flyer in French

SRF flyer in French

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
536
On Slideshare
536
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Transformer la RechercheAgricole dans un Mondeen ChangementLes RAisons de LA RéfoRMe duCGiAR eT Les bénéfiCes ATTendus Photo : Neil Palmer, CIATL’ agriculture se retrouve confrontée à des défis sans précédent dans le monde en développement. La hausse et l’instabilité des prix des denrées alimentaires, couplées à une pression toujoursplus forte sur les ressources naturelles, font peser de gravesmenaces sur les populations pauvres souffrant de la faim.Le changement et la variabilité climatiques exacerberontces menaces dans les décennies à venir.Dans le même temps, les progrès scientifiques et un CGiAR pLus effeCTiftechnologiques, associés au bouleversement du contexte eT pLus effiCACeinstitutionnel, offrent des opportunités sans précédent.Les progrès dans les biosciences et dans les technologies de Cette réforme permet aux centres du CGIARl’information et des communications sont particulièrement et à leurs partenaires d’intégrer leurs travaux au seinprometteurs. Ainsi, les organisations nationales de certains de vastes et ambitieux programmes régis par leurspays en voie de développement sont devenues des acteurs impacts potentiels sur le développement, en évitantimportants tandis que le rôle du secteur privé s’est étendu. la fragmentation et la duplication observées par le passé. La recherche au sein de cette nouvelleAfin de surmonter ces défis et d’exploiter ces opportunités, le Stratégie et ce cadre de résultats (SRF) donneraGroupe consultatif pour la recherche agricole internationale un meilleur retour de l’investissement des donateurs(CGIAR) a entrepris sa réforme. La nouvelle Stratégie et le et, comme jamais auparavant, profitera à d’avantagecadre de résultats (SRF) permettront aux centres du CGIAR, de personnes.pour la première fois, de fonctionner en tant que système Le nouveau Consortium du CGIAR réunit le travail desunifié en collaborant à la poursuite d’objectifs communs. 15 centres du CGIAR et devient le point de contactLa SRF définit quatre résultats au niveau du système unique pour les donateurs. Le Bureau du Consortiumqui modèleront la recherche du CGIAR dans les années à travaille avec les donateurs du Fonds du CGIAR, les partenaires de recherche, les agriculteursvenir. Toutes les priorités et les activités de recherche seront et d’autres parties prenantes pour affiner la SRFassujetties à leurs contributions potentielles à ces objectifs : et la faire évoluer en fonction des besoins.l Une réduction de la pauvreté rurale. Une productivité Le Fonds du CGIAR, un nouveau mécanismeaméliorée et des marchés mieux développés impulseront de financement composé de multiples donateurs,la croissance agricole sous la participation des populations financera la recherche au sein de la SRF. Le Conseilrurales pauvres. du Fonds, un organe représentatif des donateurs et d’autres parties prenantes, s’occupera des relationsl Une sécurité alimentaire améliorée. L’augmentation des avec les donateurs et allouera les ressources auxréserves des denrées de base protégera les communautés nouveaux Programmes de recherche du CGIARdes hausses et de la volatilité des prix, rendant la nourriture (CRP). Il nommera aussi le Conseil indépendantabordable pour des millions des pauvres gens. scientifique et des partenariats, un comité d’experts scientifiques de renom en charge de donner unl Une amélioration de la nutrition et de la santé. conseil indépendant et une expertise aux donateursPar l’amélioration des variétés agricoles et la diversification du CGIAR. Le Forum des donateurs, une réuniondes systèmes de production, nous pourrons palier bisannuelle de tous les donateurs, établira la ligneles carences souvent observées dans les régimes des pauvres stratégique du CGIAR.gens, particulièrement les femmes et les enfants. Avant de commencer, les CRP établiront leursl Une gestion durable des ressources naturelles. Seul résultats attendus et détermineront des objectifsce résultat permettra aux petits agriculteurs de profiter vérifiables qui permettront de suivre les progrèsd’écosystèmes en bonne santé et de soutenir une bonne effectués. Leur performance et leur impact serontproductivité agricole, particulièrement dans la perspective évalués par le biais d’évaluations complètes,du changement climatique. indépendantes et publiques. Consultative Group on International Agricultural Research
  • 2. Le nouveau CGIAR organise sa recherche sous formed’initiatives multipartenaires déployées sur plusieurs centresbaptisées Programmes de recherche du CGIAR (CRP). ReToMbées de LA ReCheRCheCeux-ci reposent sur trois principes : l’impact sur les quatrerésultats au niveau du système; tirer le meilleur parti Au sein du nouveAu CGiAR :des forces respectives des centres ; et des partenariatsefficaces à tous les stades de recherche et exeMpLesde développement. La recherche en vue d’accroître les rendements en riz augmentera les revenus des agriculteurs, feraLes 15 CRP proposés par les centres et leurs partenaires baisser le prix du riz, atténuera la faim et permettra derequièrent un budget de 790 millions USD pour la première réduire de 3 millions d’hectares les surfaces dévoluesannée (2011), avec une augmentation annuelle d’environ à cette culture essentielle. L’objectif est100 millions USD sur les trois prochaines années. Si une de produire du riz en suffisance pour affranchir deprotection à long terme pour des augmentations annuelles la faim plus de 100 millions de personnes en Asie.de ce niveau est acquise, le nouveau CGIAR sera en mesurede délivrer des retours sur investissement largement La recherche pour réduire les risques de maladiesupérieurs aux résultats déjà impressionnants obtenus et améliorer la nutrition (par exemple , grâcepar le passé. Ce sont des millions des pauvres gens, à des variétés agricoles plus nutritives) amélioreraurbains et ruraux, qui en bénéficieront. la santé des personnes pauvres et vulnérables, surtout les femmes et les enfants. L’économie mondiale pourrait ainsi épargner 30 milliards USD.ConTACTConsortium of International Agricultural La recherche sur le changement climatique,Research Centers Headquarters l’agriculture et la sécurité alimentaire réduira la vulnérabilité des espèces agricoles à la sécheresse,Consortium Office aux inondations, au sel, aux ravageurs etC/o Agropolis International aux maladies. Ce faisant, elle aidera à réduireAvenue Agropolis la pauvreté de 10 pour cent et la malnutrition ruraleF-34394 Montpellier Cedex 5 de 25 pour cent. Elle permettra aussi de diminuerFrance les émissions de gaz à effet de serre.Tel: +33 (0)4 67 04 38 25Fax: +33 (0)4 67 04 75 83 La recherche sur la pénurie d’eau, la raréfactionWeb : www.cgiar.org des terres et la dégradation des écosystèmesEmail : consortium@cgiar.org permettra de protéger les terres productives et de réhabiliter les terres dégradées. La gestion de l’eau et de la terre en vue de soutenir et d’améliorer les services écosystémiques renforcera les petits agriculteurs et les communautés rurales et augmentera considérablement la production agricole.Ecriture, conceptualisation et mise en page :Green Ink (www.greenink.co.uk),en collaboration avec Jeff WalkerPhoto : CGIAR