0
SécuritéNombre de crimes violents par     100 000 habitants
Importance• Une société plus sûre présente, toutes proportions gardées, un niveau de mieux-être plus élevé.• Par crimes vi...
Indicateur• Le nombre de crimes violents par 100 000 habitants sert à mesurer la prévalence de la criminalité.• Au Canada,...
Nombre de crimes violents par            100 000 habitants au Canada1,550                     1998-20111,5001,4501,4001,35...
Baisse du taux de crimes violents• Il est possible d’analyser plus en détails la baisse d’infractions au Code criminel obs...
Proportion de crimes violents par 100    000 au Canada, selon le type       d’infraction, 2000-201180.060.040.020.0 0.0-20...
Principales RMR canadiennes• En 2011, parmi les principales régions métropolitaines de recensement (RMR), seules St. John’...
Nombre total de crimes violents par 100          000 habitants dans les principales                      RMR, 20111,8001,6...
Tendances dans les RMR (2000 à 2011)• Entre 2000 et 2011, le taux de crimes violents a diminué dans la plupart des princip...
Variation du nombre total de crimes        violents par 100 000 habitants dans les              principales RMR, 2000-2011...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

2012 safety fr

117

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
117
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "2012 safety fr"

  1. 1. SécuritéNombre de crimes violents par 100 000 habitants
  2. 2. Importance• Une société plus sûre présente, toutes proportions gardées, un niveau de mieux-être plus élevé.• Par crimes violents, on entend les blessures ou menaces contre la personne. Aussi, un faible taux de crimes violents peut grandement améliorer la vie d’une population.• Le fait de connaître les collectivités qui affichent les taux de crimes violents les plus bas peut contribuer au choix d’un milieu de vie.
  3. 3. Indicateur• Le nombre de crimes violents par 100 000 habitants sert à mesurer la prévalence de la criminalité.• Au Canada, la prévalence de crimes violents a diminué de 14,5 % entre 2000 et 2011, soit de 1,7 % par année en moyenne (voir le tableau ci-dessous).
  4. 4. Nombre de crimes violents par 100 000 habitants au Canada1,550 1998-20111,5001,4501,4001,3501,3001,2501,200 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Source : Statistique Canada, CANSIM tableau 252-0051 (DUC)
  5. 5. Baisse du taux de crimes violents• Il est possible d’analyser plus en détails la baisse d’infractions au Code criminel observée entre 2000 et 2011 (voir le tableau ci-dessous).• La baisse la plus importante a été enregistrée au niveau des enlèvements (52 %), suivis des voies de fait armées (23 %) et des vols (13,4 %).• Par contre, les cas d’isolement forcé (kidnapping) ont augmenté de 55,6 %.
  6. 6. Proportion de crimes violents par 100 000 au Canada, selon le type d’infraction, 2000-201180.060.040.020.0 0.0-20.0-40.0-60.0 Total abduction Total firearms; use Total violent Criminal Total robbery Homicide Total forcible of, discharge, pointing Code violations confinement or kidnapping Source : Statistique Canada, CANSIM tableau 252-0051 (DUC)
  7. 7. Principales RMR canadiennes• En 2011, parmi les principales régions métropolitaines de recensement (RMR), seules St. John’s, Halifax et Winnipeg présentaient un nombre de crimes violents par 100 000 habitants supérieur à la moyenne canadienne (voir le tableau ci-dessous).• En 2011, Ottawa a affiché le taux de criminalité le plus faible des principales RMR, soit près de la moitié de la moyenne canadienne.
  8. 8. Nombre total de crimes violents par 100 000 habitants dans les principales RMR, 20111,8001,6001,4001,2001,000 800 600 400 200 0 Source : Statistique Canada, CANSIM tableau 252-0051 (DUC)
  9. 9. Tendances dans les RMR (2000 à 2011)• Entre 2000 et 2011, le taux de crimes violents a diminué dans la plupart des principales RMR. Seules exceptions : Edmonton, Québec, Kitchener et St. John’s (TN) (voir le tableau ci-dessous).• La hausse la plus marquée a été enregistrée à St. John’s (26,6 %), suivie de Kitchener (6,7 %).• Victoria a connu la baisse de crimes violents la plus importante (33,6 %), suivie de Toronto (32,1 %).
  10. 10. Variation du nombre total de crimes violents par 100 000 habitants dans les principales RMR, 2000-201130.020.010.0 0.0-10.0-20.0-30.0-40.0 Source : Statistique Canada, CANSIM tableau 252-0051 (DUC)
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×