Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
106
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Logement Proportion des ménages quiconsacrent plus de 30 % de leur revenu au logement
  • 2. Importance• Les Canadiens qui consacrent une partie substantielle de leur revenu au logement sont plus vulnérables aux imprévus financiers.• Les raisons qui incitent les ménages à consacrer une grande partie de leur revenu au logement sont variées : – le prix élevé du logement ; la valorisation du logement comme objet de consommation ou investissement ; ou pauvreté du ménage
  • 3. Indicateur• Les deux indicateurs de mesure des dépenses des ménages pour le logement font une distinction entre les locataires et les propriétaires : – Proportion des ménages qui consacrent plus de 30 % de leur revenu au loyer brut (locataires) – Proportion des ménages qui consacrent plus de 30 % de leur revenu aux principaux paiements liés à une propriété (propriétaires)• Au Canada, environ 40 % des ménages locataires et 17 % des ménages propriétaires consacrent plus de 30 % de leur revenu au logement.
  • 4. Locataires dans les principales RMR canadiennes• Le « loyer brut » inclut le loyer mensuel, l’électricité, le chauffage et les services municipaux.• Le Québec comptait 33,0 % de foyers consacrant plus de 30 % de leur revenu au loyer brut, soit la proportion la plus faible des RMR, 7,3 points de pourcentage sous la moyenne nationale de 40,3 % (voir le tableau ci-dessous).• À l’autre extrémité du spectre, près de la moitié des locataires de Kingston (48 %) consacraient plus de 30 % de leur revenu au loyer brut, une proportion de 7,8 points de pourcentage au-dessus de la moyenne nationale.
  • 5. Proportion des ménages des principales RMR qui ont consacré plus de 30 % de leur revenu au loyer brut, 200560.050.040.030.020.010.0 0.0 Source : Recensement 2006
  • 6. L’influence du coût moyen des loyers• Le prix relativement élevé des loyers dans certaines villes explique en grande partie le fait que les ménages consacrent une proportion importante de leur revenu au loyer brut ((voir le tableau ci-dessous).• D’autres facteurs peuvent être en cause : le choix de vivre au-dessus de ses moyens, le prix élevé de l’électricité, du chauffage ou des services municipaux
  • 7. Proportion des ménages qui consacrent plus de 30 % de leur revenu au loyer brut par rapport à la portion d’un loyer annuel moyen pour un appartement de deux chambres du revenu annuel médian avant impôts d’une famille économique dans les principales RMR, 2005 18.0Portion d’un loyer annuel moyen pour un appartement de deux chambres du revenu annuel médian avant impôts 17.0 16.0 d’une famille économique 15.0 14.0 Canada 13.0 12.0 11.0 10.0 35.0 37.0 39.0 41.0 43.0 45.0 47.0 49.0 Proportion des ménages qui consacrent plus de 30 % de leur revenu au loyer brut Source : SCHL, 2011 ; Statistique Canada, CANSIM tableau 202-0411 (EDTR) et Recensement 2006
  • 8. Propriétaires dans les principales RMR canadiennes• Les principaux paiements liés à une propriété incluent les versements hypothécaires, les frais de copropriété, les impôts fonciers et les services municipaux (électricité, mazout, gaz, charbon, bois, eau, etc.)• Parmi les RMR, Toronto et Vancouver comptaient toutes deux 27,1 % de ménages consacrant plus de 30 % de leur revenu au logement, la proportion la plus élevée (voir le tableau ci-dessous).• Le Québec enregistrait la proportion la plus faible (10,6 %, suivie de Winnipeg (11.6 %).
  • 9. Proportion de ménages des principales RMR qui ont consacré plus de 30 % aux principaux paiements liés à une propriété, 200530.025.020.015.010.0 5.0 0.0 Source : Recensement 2006
  • 10. L’influence du coût moyen des propriétés• Le prix des propriétés influe sur la proportion du revenu familial consacrée au logement, résultat du fait que le logement est une nécessité pour laquelle les propriétaires sont disposés à payer (voir le tableau ci- dessous).
  • 11. Proportion des ménages qui consacrent plus de 30 % de leur revenu aux principaux paiements liés à une propriété par rapport à la portion du prix moyen des propriétés SIA du revenu annuel médian avant impôts d’un famille économique dans les principales RMR, 2005 7.00revenu annuel médian avant impôts d’une famille Portion du prix moyen des propriétés SIA du 6.00 5.00 économique 4.00 Canada 3.00 2.00 1.00 10.0 12.0 14.0 16.0 18.0 20.0 22.0 24.0 26.0 28.0 Proportion des ménages qui consacrent plus de 30 % de leur revenu aux principaux paiements liés à une propriété Source : SCHL, 2011 ; Statistique Canada, CANSIM tableau 202-0411 (EDTR) ; Statistique Canada et Recensement 2005.
  • 12. Locataires c. propriétaires• De manière générale, il semble que davantage de locataires consacrent plus de 30 % de leur revenu au logement.• À l’échelle des RMR, la moyenne était de 17,1 % pour les propriétaires et de 41,7 % pour les locataires.• Ces données révèlent que les locataires sont généralement plus pauvres que les propriétaires et qu’ils doivent, en conséquence, consacrer une partie plus importante de leur revenu au logement.