Your SlideShare is downloading. ×
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Lettre Observatoire du Tourisme 2012 Aisne Tourisme

975

Published on

Les chiffres clés de la fréquentation touristique 2012 dans l'Aisne (Picardie).

Les chiffres clés de la fréquentation touristique 2012 dans l'Aisne (Picardie).

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
975
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Aisne < Picardie < France Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com Quelques données nationales pour 2012 (source : DGCIS / INSEE / ADRT) > Dans un contexte de crise, on observe une hausse de l’activité pour les hébergements les plus confortables et les mieux classés. > La fréquentation des hôtels, fortement affectée par la crise économique depuis 2009, poursuit néanmoins sa progression en Ile-de-France et en région PACA. > Dans les campings, la tendance est inchangée depuis 2008 : baisse de fréquentation pour les emplacements nus et hausse pour les emplace- ments locatifs. Quelques données régionales pour 2012 (source : INSEE Picardie / ADRT) > La météo maussade et la persistance de la crise ont impacté les comportements de touristes en 2012,mais la Picardie reste relativement épargnée. > La fréquentation des hôtels et des campings picards baisse légèrement,tout en restant proches de la tendance nationale. > Le taux d’occupation des meublés (52%), très supérieur à la France (40%), est stable avec une légère baisse des nuitées étrangères. > Enfin, avec près de six millions de visiteurs, la fréquentation des lieux de visite picards a pro- gressé de +2%, essentiellement du fait des parcs et bases de loisirs. PAGE 1 Données nationales, régionales et départementales PAGE 2 Les hôtels PAGE 3 Les campings PAGE 4 Les gîtes ruraux PAGE 5 Les lieux de visite PAGE 6 Les bases de loisirs et les golfs PAGE 7 Les demandes touristiques PAGE 8 L’activité réceptive PAGE 9 Center Parcs Aisne PAGE 10 Le parc d’hébergements 1 SOMMAIRE L’Aisne en 2012 > Grâce à Center Parcs, l’Aisne est en tête des nuitées marchandes au niveau régional avec près de 2 millions de nuitées (dans la limite des structures interrogées par les différents observatoires). > Légère hausse de fréquentation dans les hôtels, qui se situent toutefois à un niveau d’activité inférieur à celui mesuré avant la crise. > Hausse d’activité des campings de l’Aisne. > Hausse de fréquentation des gîtes ruraux en raison d’une poussée très marquée de la clientèle d’affaires. > Recul de la fréquentation dans les lieux de visite de 3%, en raison de la diminution des clientèles individuelles. les chiffres à retenir 2012 Bilan touristique©ADRT02 ©ADRT02 ©AS.Flament
  • 2. 2 les hôtels En France... Et dans l’Aisne… (source : DGCIS / INSEE) > Sur l’ensemble de l’année 2012,la fréquentation hôte- lière est stable.La clientèle française est en baisse alors que la clientèle européenne se maintient,et la clientèle extra européenne augmente fortement (+9,7% de nui- tées par rapport à 2011). > Les touristes s’orientent toujours plus vers les éta- blissements haut de gamme.Les établissements ayant adopté les nouvelles normes de classement bénéfi- cient d’une fréquentation supérieure aux autres. > Le taux d’occupation national est en légère baisse (60,3%, -0,7 pt par rapport à 2011). Cette donnée masque cependant d’importantes disparités. > En effet,tandis que l’Ile-de-France et la région PACA, destinations privilégiées par les clientèles long cour- rier, enregistrent de nouveaux records de fréquenta- tion avec respectivement +0,3 et +2,2% de nuitées, de nombreuses régions rurales souffrent d’une hôtellerie vieillissante. Le taux d’occupation en province (55,1%, +0,9 pt) ne trahit qu’en partie cette disparité, car il est renforcé par les bons chiffres du littoral. > Partagée entre le dynamisme francilien et la crise hôtelière vécue dans le monde rural, la région picarde connaît une baisse des nuitées (-0,9%) et du taux d’occupation (57,3%, -0,7 pt). > Après plusieurs années de baisse consécutive,le taux d’occupation hôtelier connaît un léger sursaut (52,7%, +0,9 pt par rapport à 2011). Dans le même temps, la part du tourisme d’affaires baisse légèrement, on peut donc imputer ces progrès à la clientèle de villégiature. > La hausse du taux d’occupation affecte plus particu- lièrement l’hôtellerie 3*, plus conforme aux attentes de cette clientèle, tandis que l’hôtellerie 1* et 2*, convoitée par le tourisme d’affaires, suit le chemin inverse. > Cependant aucune de ces catégories n’échappe à la baisse de la durée moyenne des séjours (1,43 contre 1,46 en 2011). > Autre signe de crise,les clientèles étrangères sont en berne (-3%). > Signalons une économie hôtelière à deux vitesses. D’un côté les hôtels indépendants subissent des contraintes pour s’adapter au marché (structures vieillissantes, coûts de mise aux normes…) et enre- gistrent une fréquentation en baisse (TO de 47%, -1,41% de nuitées en 2012). De l’autre, les hôtels de chaîne résistent mieux (TO de 58,9%) avec des nui- tées en augmentation (+4% en 2012).On peut attribuer cette fissure à une crise de l’offre, autant subie dans le département que dans de nombreuses régions de Province. > A l’échelon local, deux territoires illustrent parfaite- ment la situation nationale. Le Saint-Quentinois béné- ficie d’un taux d’occupation en hausse (59%, +2,8%) grâce à une forte proportion d’hôtellerie de chaîne, tandis que la Thiérache, dépourvue de ce type d’équi- pement, subit une baisse inversement proportionnelle (36,9 %, -1,9 pts). SYNTHÈSE DES TAUX D’OCCUPATION 60,3% 55,1% 57,3% 52,7% France Province Picardie Aisne évolution DES TAUX D’OCCUPATION DANS L’HÔTELLERIE Répartition de la clientèle par provenance (nuitées) 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Aisne Picardie France 58,5% 60,2% 62% 59,2% 59,5% 61,4% 53,3% 54,1% 58,1% 52,5% 56,3% 59,4% 58% 57,3% 61% 60,3% TAUX D’OCCUPATION PAR BASSIN TOURISTIQUE TAUX D’OCCUPATION par niveau de classement Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com 59% 52,3% 61,1% 52,9% 51,5% 44,3% 52,7%36,9% 50,7% 51,5% 52,7% Saint-Quentinois 0étoile 1étoile 2étoiles 3étoiles 4étoiles Thiérache Laonnois-Soissonnais Suddel’Aisne AISNE AISNE 78,2% Etranger NLDBAutresFrance GB 38,4% 25,3% 16,9% 12,9% 6,4% 52,5% 52,7% dont21,8%
  • 3. 3 les CAMPINGS En France... Et dans l’Aisne… (source : DGCIS / INSEE) > En 2012, les campings français connaissent une légère baisse d’activité. Les nuitées sont en baisse de 1%, et le taux d’occupation national de 0,3 pt avec 35,5%. > Ce léger recul est principalement le fait des empla- cements nus, en baisse de 2,7% que n’arrive pas à compenser la hausse des nuitées sur les emplace- ments locatifs (+1,2%). > De même, l’évolution profite plus aux établisse- ments confortables (+1,4% de nuitées dans les 3*) alors que les campings de 1* enregistrent une dimi- nution de leur nuitées (-1,9%). > A noter le retrait des clientèles françaises (-1,7% de nuitées) face à des clientèles étrangères qui se sta- bilisent. > La Picardie suit globalement la tendance nationale avec une baisse des nuitées (-1,8%). > A l’instar de la tendance nationale, l’écart de fré- quentation entre les établissements les moins étoilés et haut de gamme continue de se creuser. > Malgré un mois de juillet 2012 maussade, le dépar- tement affiche la plus longue durée de séjour (3,6 jours contre 3,4 en 2011) et le meilleur taux d’occupa- tion de Picardie (45,2%). > Le Laonnois-Soissonnais affiche un excellent taux d’occupation (55,3%, -1,3 pts) comparé au Saint- Quentinois-Thiérache (22,1%, +4,2 pt) et au sud de l’Aisne (18,6%, stable). > Les campings de l’Aisne présentent la plus forte proportion d’étrangers en Picardie (plus de 4 clients sur 5). Contrairement aux tendances nationale et ré- gionale, cette proportion tend à augmenter grâce au maintient des Anglais (70,9% des étrangers) et des Néerlandais (19,2%). SYNTHÈSE DES TAUX D’OCCUPATION 35,5% 45,2% France Aisne Répartition des clientèles étrangères TAUX D’OCCUPATION PAR destination TOURISTIQUE proportion de clientèle étrangère Durée moyenne de séjour (en jours) Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com 22,1% 89,1% 60,8% 36,5% 54% 55,3% 18,3% 45,2% 14,8% 27,5% 29,2% 35,5%Suddel’Aisne D NL B AutresGB St-Quentinois Thiérache Somme 3,6 jours 2 jours 3,3 jours 3,3 jours Aisne Oise Somme Picardie AISNEAISNE Oise Picardie Aisne Oise Somme Picardie 70,9% 24,4% 37,3% 53,8% 19,2% 56,9% 30,3% 26,1% 21,1% 2,1% 4,9% 8% 4,8% 1,6% 8,6% 10,4% 6,3% 5,2% 3,3% 4,9% Laonnois-Soissonnais AISNE Oise Somme Picardie France info Ces données départementales favorables sont fortement impactées par le camping de Berny- Rivière (Laonnois-Soissonnais). 3 raisons à ce succès : la grande qualité du site, la prédominance du locatif et les nombreuses activités de loisirs et services sur place. Ce site enregistre ainsi la majorité des nuitées axonaises et voue la quasi-totalité de ses emplace- ments au locatif.Bien que pris en compte dans cette enquête, le nombre de nuitées est sous évalué : 1/ L’enquête ne concerne que la période d’avril à septembre, or ce camping enregistrait environ 20 000 nuitées au mois d’octobre 2012. 2/ L’enquête ne prend pas en compte les 95 emplacements loisirs, qui apportent au camping quelques 50 000 nuitées supplémentaires. Les campings axonais enregistrent en réalité 420 000 nuitées environ, dont 370 000 pour le seul camping de Berny-Rivière sur l’ensemble de l’année. 29,2% Picardie
  • 4. 4 les gîtes ruraux En France... Et dans l’Aisne… (source : Fédération Nationale des Gîtes de France) > Les dernières données officielles remontent à l’année 2011. > Le taux d’occupation moyen s’établissait alors à 38,7% et la part des clientèles françaises à 83,9 %. > Le nombre moyen de semaines louées par gîte s’établissait à 16,61. > En 2012, le taux d’occupation poursuit sa progres- sion pour s’établir à 56,5% (+2,1 pts), plaçant l’Aisne parmi les meilleures destinations sur le plan national. > C’est toute l’avant saison qui a profité de cette em- bellie. A titre d’exemple, le mois de Mai enregistre une progression de près de 20 pts. > La raison de la bonne santé des gîtes,est la part im- portante de la clientèle d’affaires en 2012 (29,2% en 2012 contre 20,5% en 2011). Celle-ci progresse dans tous les territoires, en particulier dans le Saint-Quen- tinois (44% en 2012 contre 29,1% en 2011). > En 2012, on dénombre une moyenne de 24 équivalents semaines (+1 semaine par rapport à 2011). Cette progression s’explique uniquement par la pous- sée de la clientèle d’affaires (+2 semaines et demie), alors que la clientèle touristique recule (-1 semaine et demie). > Pour la même raison (séjours prolongés de tra- vailleurs en déplacement professionnel), la durée moyenne de séjour augmente d’une demi-journée. > Autrefois majoritaires, les touristes étrangers ne représentent plus que 40% des nuitées.Ce recul n’est pas lié à une baisse du marché, mais à une baisse d’activité du canal distributeur majoritaire (tour opé- rateur spécialisé), que ne parvient pas à combler un léger sursaut des ventes auprès des Néerlandais et des Belges. > La forte progression de la clientèle picarde (8 126 nuitées, soit une hausse de 39,4%) alors que les autres régions restent relativement stables, confirme le phénomène de poussée de la clientèle d’affaires. Répartition des clientèles étrangères ÉVOLUTION DU NOMBRE D’ÉQUIVALENTS-SEMAINES PAR TYPE DE CLIENTÈLE TAUX D’OCCUPATION PAR BASSIN TOURISTIQUE répartition des français et des étrangers par bassin touristique Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com ÉtrangersFrançais 50,5% 78,9% 50,8% 56,5% 50,8% 56,5% AISNE Suddel’Aisne Soissonnais Laonnois Thiérache St-Quentinois Thiérache St-Quentinois Laonnois Soissonnais Sud Aisne GB NL D B Autres 2007 5 10 15 20 25 30 0 2008 2009 2010 2011 2012 Clientèle d’affaires Clientèle touristique française Clientèle touristique étrangère Clientèle touristique totale Total clientèles 63,6% 36,4% 74,4% 25,6% 58,8% 41,2% 49% 51% 48,8% 51,2% AISNE 60% 40% 7,79 8,34 16,21 24 7,87 9,35 34,4% 25,8% 22,3% 12,9% 4,6% info Le taux d’occupation des meublés est un indicateur à relativiser car la période d’ouverture peut varier de manière signi- ficative d’une année sur l’autre ou d’un gîte à l’autre. On se réfère donc égale- ment au nombre moyen de semaines louées par gîte (ou nombre d’équivalents semaines).
  • 5. 5 les lieux DE VISITE Dans l’Aisne… > L’ADRT effectue une enquête trimestrielle auprès de 53 sites à accès payant sans réservation préalable. > Ils totalisent cette année 356 539 visiteurs, un chiffre record pour le département, qu’explique la comptabilisation de 3 nouveaux sites : le musée des métiers d’antan à Saint-Quentin, les souterrains de la citadelle de Laon et le musée de la Mémoire de Belleau. > A échantillon constant par rapport à 2011, les sites enregistrent cependant une baisse de fréquentation de 3,2%. > Ce recul de la fréquentation est lié à une diminution importante de la clientèle individuelle (34 000 visites en moins,soit une baisse de 15%) que l’augmentation des groupes ne parvient pas à compenser (23 427 visites en plus, soit une hausse de 19%). > La météo délicate de l’été 2012 explique en partie la chute de la clientèle dans les lieux situés en extérieur, ou dont l’intérêt repose en partie sur des aménage- ments extérieurs. > Cependant la baisse de la fréquentation purement touristique est aussi le signe d’une crise qui perdure à l’échelon européen, en témoigne la baisse des visi- teurs étrangers (-11,4%),ou encore les choix de visites. Ainsi les sites de moins de 3 000 visiteurs, dont la capacité d’investissement ou le renouvellement est moindre, enregistrent les plus forts reculs. ÉVOLUTION du nombre de VISITEURS PAR TYPE DE LIEU DE VISITE (ÉCHANTILLON CONSTANT) RÉPARTITION DES VISITEURS PAR TYPE DE CLIENTÈLE des lieux de visite les plus fréquentés en 2012 répartition des français et des étrangers Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com 92,7% 7,3% FRANÇAIS ÉTRANGERS Musées *Période de fermeture en hiver pour tout ou partie des publics Monuments Environnement/Divers Individuels Groupes 2010 2011 2012 Scolaires 3ème âge CEAutres TOP10 1 Familistère Godin (Guise) 53 501 2 Caverne du Dragon* (Chemin des Dames) 38 154 3 Musée Dptal de la Résistance (Tergnier) 23 558 4 Arsenal (Soissons) 17 412 5 Château-fort (Coucy-le-Château) 14 526 Musée Jean de La Fontaine (Château-Thierry) 14 009 7 Musée Saint-Léger (Soissons) 13 335 Château-fort* (Guise) 13 159 9 Site abbatial* (Saint-Michel) 12 516 10 Ateliers de l’Abeille* (Chavignon) 10 132 6 8 Dans cette enquête, seuls les lieux de visite équipés d’une billetterie sont pris en compte. Pour les sites dépourvus de billetterie, comme par exemple les édifices religieux en entrée libre, seules les visites guidées sont comptabilisées. info 76 622 79622 208318 284224 251061 46511 38210 31915 23111 59477 57,2% dont 42,8% 18,8% 17,9% 5% 1,2%
  • 6. 6 les bases DE loisirs les GOLFS Dans l’Aisne… Dans l’Aisne… > En 2012 les 3 bases de loisirs mesurées par l’ADRT de l’Aisne ont enregistré une embellie remarquable (+26,6%). > Deux raisons expliquent cette situation favorable. D’une part, l’été 2011, très pluvieux, avait généré une importante baisse de fréquentation sur les bases situées en extérieur. Par ailleurs, en cette période de crise,ces infrastructures de qualité ont attiré les clien- tèles locales qui ne partaient pas en vacances. > Avec une progression de 35,7%, la base Axoplage repasse en tête des bases de loisirs. La base de La Frette n’est pas en reste, en doublant quasiment sa fréquentation. > Comme elle n’est pas soumise aux aléas clima- tiques, la bulle tropicale de Center Parcs (Aquamun- do) enregistre logiquement une évolution plus modé- rée et néanmoins favorable (+0,8%). > Même si l’Aquamundo est ouvert sur toute l’année en raison de la température constante, ses pics de fréquentation s’enregistrent pendant les congés sco- laires et surtout l’été, à l’image des autres bases de loisirs. > En conclusion, les bases de loisirs conservent leurs attributs des années précédentes : faible fréquenta- tion des groupes (10,2%,inchangé),clientèle de proxi- mité et pic de fréquentation estival. > L’ADRT de l’Aisne interroge les golfs du dépar- tement trois fois par an sur leurs ventes de forfaits (green fees). Cette année 3 golfs ont répondu à l’en- quête. > A échantillon constant, le nombre de forfaits marque un recul important (-27,1%). 2012 est en effet la plus mauvaise année pour les golfs axonais depuis 2004. > Ce bilan s’explique tout d’abord par la météo dé- favorable de l’été. En effet, le beau temps des mois de Mai et Juin a permis de lancer correctement la saison. En revanche la pleine saison affiche un recul, que le pic du mois de Septembre n’est pas parvenu à compenser. > C’est le recul de la clientèle française (-33,7%) qui est à l’origine de ce retrait. > Les clientèles étrangères reviennent timidement après une année d’absence. Cela dit, cette tendance est à relativiser du fait de leur faible proportion (16,7%). > Le Golf de l’Ailette demeure le plus fréquenté et concentre la plus forte proportion d’étrangers (un tiers), en raison de sa proximité avec des équipe- ments structurants comme Center Parcs ou l’Hôtel du Golf. Néanmoins la clientèle française y demeure majoritaire, en raison d’accords passés entre ce golf et plusieurs agences de voyages. NOMBRE DE VISITEURS PAR SITE ÉVOLUTION MENSUELLE DES VENTES DE FORFAITS Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com 115 703 73 200 113 211 AXOPLAGE Monampteuil LA FRETTE Tergnier CENTER PARCS AQUAMUNDO Janv. 0 500 1 000 1 500 2 000 Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. 2010 2011 2012
  • 7. les demandes touristiques > En 2012, les organismes d’accueil ont reçu 72 717 demandes. Une valeur qui, à échantillon constant, progresse de 6,2% par rapport à 2011. > Cette progression repose principalement sur deux facteurs. D’une part, les Offices de tourisme 3* poursuivent leur progression (+6%), favorisés par des sites internet de qualité, dans un contexte où de plus en plus de touristes préparent leur voyage sur internet. D’autre part, le nouvel Office de Tourisme du Val de l’Aisne situé au Fort de Condé, enregistre presque trois fois plus de demandes que l’ancienne structure. Il fait logiquement progresser la catégorie des Offices 1*. > Les touristes étrangers représentent 12,2% des demandes. Une catégorie en recul (-3 pts), à l’image de ce que nous avons pu voir pour certains héberge- ments et lieux de visite. > La forte proportion d’étrangers mesurée dans les Syndicats d’Initiative tient au SI de Vic-sur-Aisne, proche du camping club de Berny-Rivière, dont la clientèle est principalement étrangère. > Dans les OTSI,les principales demandes concernent les renseignements pratiques (20%) les informations touristiques sur la ville (17,7%) et les fêtes et manifes- tations (17,4%). Un trio de tête qui tend à s’imposer au fil des années. La Maison de l’Aisne est un espace aména- gé à l’intérieur de Center Parcs réservé à la promotion touristique du département. Il propose des activités pour les résidents qui souhaitent découvrir le territoire, et génère des retombées économiques importantes à proximité du domaine. nombre MOYEN de demandes OBJET DES DEMANDES répartition des demandes selon le mode de contact La maison de l’Aisne ÉtrangersFrançais Patrimoine culturel (châteaux, musées, itinéraires...) Patrimoine naturel (jardins, forêts...) Hébergement Restauration Informations pratiques Forfaits pour groupes Forfaits pour individuels Informations touristiques sur la ville Informations touristiques sur le département Informations touristiques sur la région Informations touristiques hors région Boutique Activités de loisirs (équitation, golf, canoë...) Fêtes et manifestations SI OT1* OT2* OT3* ADRT Maison de l’Aisne Center Parcs Courrier E-mail SalonsGuichet Téléphone Web Salon Fax 5,9% 3,5% 2% 0,2% 0,1% 0,1% 20% 17,7% 17,3% 15,3% 7,9% 5,7% 4,2%2,6%2,3%1,9%1,5%1,2% 1,1% 1% 782 962 1912 2 504 3 705 10 126 4 382 3 986 1 095 199 333 376 1 220 info Les demandes formulées auprès des organismes du tourisme (OTSI, ADRT, Maison de l’Aisne à Center Parcs) sont centralisées au sein de la base de don- nées régionale (module d’accueil du SRIT). à partir de 2012, les demandes multiples sont comptabilisées une seule fois. 71% 17,2% 7 Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com
  • 8. 8 l’activité réceptive Zoom sur l’activité réceptive de l’Agence de Développement Touristique de l’Aisne… > Après de belles progressions en 2010 et 2011 (res- pectivement +17,1% et +24,4%), le chiffre d’affaires des Offices de Tourisme marque encore une légère progression en 2012 (+0,9% à échantillon constant). 2012 est ainsi une année record, avec un CA de 695 960 €. > Cette légère progression est portée par l’ensemble des établissements enquêtés. > On note qu’elle est plus portée par les groupes (+5,6% à échantillon constant) que des clientèles individuelles (offres « Week-end Esprit de Picardie », +1,2%). > L’ADRT accompagne cette légère progression dans la mesure où son implication dans les ventes augmente en 2013 (12,8% du chiffre d’affaires global, +3,6%). > A échantillon constant, le nombre de clients ac- cueillis progresse également dans tous les domaines (1 609 clients supplémentaires pour les séjours, 300 pour les excursions, 400 pour les visites). > Signalons que l’Office de Tourisme de Soissons est passé en tête des ventes de séjours, ceux de Laon et Saint-Quentin progressent très nettement en nombre d’excursions vendues.Quant aux visites simples,elles sont en recul dans tous les offices de tourisme sauf à Château-Thierry où elles affichent une progression très marquée. > Parmi les produits vendus par l’ADRT, ce sont les excursions qui progressent le plus. L’adhésion au « Club Groupes » de la RN2D a permis d’ouvrir le département à de nouvelles clientèles. > Le chiffre d’affaires du service de réservation des gîtes ruraux augmente de 8%, atteignant près de 900 000 €, soit 76,9% du volume d’affaires global de l’ADRT. La stratégie de pricing (qu’on estimait à l’origine de 15% du chiffre d’affaires en 2011) continue d’exercer son impact positif. NOMBRE DE CLIENTS PAR TYPE DE PRODUIT RÉPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAIRES PAR STRUCTURE (HORS GÎTES) évolution du CHIFFRE D’AFFAIRES de la centrale de RÉSERVATION de l’Adrt (en millions d’euros) Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com 2008 (0,85) (0,96) (1,00) (1,08) (1,16) 0 0,5 1 1,5 2009 2010 2011 2012 3 348 12 120 27 329 OT Soissons OT Coucy-le-Château OT La Ferté-Milon OT Château-Thierry ADRT Aisne OT Saint-Quentin OT Laon 39% 21% 20% 8% 7% 4% 1% info Les Offices de Tourisme et l’Agence de Développement Touristique de l’Aisne commercialisent des produits qui génèrent une activité réceptive dont voici les résultats. Afin d’éviter les doublons, l’ac- tivité (chiffre d’affaires, clients) générée par la vente des produits des OT par l’ADRT a été exclusivement imputée à ce dernier. 77% 76% 79% 77% 77% 23% 23% 23% 24% 21% Autres produits (individuels, groupes)Gîtes SÉJOURS (2 jours et plus) EXCURSIONS (Une journée) VISITES (Quelques heures)
  • 9. 9 Center Parcs Aisne Capacité d’accueil Fréquentation du Domaine > Le Domaine du Lac d’Ailette est la plus grande résidence de tourisme de Picardie. > Elle présente une capacité d’accueil de 4 382 lits touristiques. > Elle comporte un centre de séminaires pouvant accueillir près de 1 000 personnes. > D’octobre 2007 à septembre 2012, le domaine a reçu plus de 1,5 millions de clients et près de 5 mil- lions de nuitées. > Après une baisse du taux d’occupation observée en 2011, la situation se stabilise en 2012 (72,4%, +0,4 pt). > Les mid-weeks et semaines vendus progressent respectivement de 1% et 5,6%, favorisant une aug- mentation de la durée moyenne des séjours (3,84 j contre 3,81 j). > Cette situation favorable est en partie liée aux tra- vaux engagés sur les domaines de Sologne et de Nor- mandie, favorisant le domaine du Lac d’Ailette. > Si ce dernier n’affiche pas complet comme c’était le cas à ses débuts, c’est en raison du chevauchement de 2 facteurs. D’abord la crise économique a impacté la durée moyenne de séjour (voir tableau). Ensuite, l’ouverture d’un quatrième parc en Moselle a forte- ment attiré les clientèles de l’Est de la France et pays limitrophes (Bénélux,Allemagne et Suisse).C’est ain- si que la clientèle étrangère ne représente plus que 20,8% des nuitées (–8,1 pts par rapport à 2007). Répartition des nuitées par type de séjour évolution du taux d’occupation des 4 center parcs français Répartition des nuitées françaises Répartition des nuitées ÉTRANGÈRES Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com Clients Jours loisirs (aquamundo) Clients Jours Affaires (1) Clients Séjours Loisirs Clients Séjours Affaires (1) Total arrivées Total nuitées Durée Moyenne de Séjour 44 115 7 256 224 423 16 408 240 831 970 643 4,03 2007/2008 2008/2009 2009/2010 2010/2011 2011/2012 76 000 5 389 251 584 15 339 266 923 1 040 235 3,90 101 892 6 500 239 779 12 214 251 993 1 022 370 4,06 111 093 7 425 233 883 12 802 246 685 940 000 3,81 113 211 6 987 236 133 9 145 245 278 942 228 3,84 FRÉQUENTATION ANNUELLE DU DOMAINE (source : Center Parcs) (1)comprend les clientèles de tourisme d’affaires réparties en 4 catégories chez CenterParcs (MICE = Meetings, Incentive, Congress, Events) Week-ends Mid-weeks Semaines et + 2010-2011 2011-2012 dont Ile de France Nord Pas-de-Calais Pays-Bas Suisse Allemagne Luxembourg Autres Belgique Royaume-Uni Autres Ch-ArdennesPicardie Oise Aisne Somme 14% 2012 2011 2010 2009 0% Les Hauts de Bruyères (Sologne) Les Bois Francs (Normandie) Le Lac d’Ailette (Aisne) Les trois Forêts (Moselle) 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% (source : Center Parcs) 58% 16% 15% 7% 4% 4%2% 1% 10% 2% 2% 46% 24% 9% 10% 7%
  • 10. Agence de Développement et de Réservation Touristiques Parc Foch / Avenue Foch / CS 60627 02007 Laon cedex / Tél (0)3 23 27 76 76 Observatoire Départemental du Tourisme Contact : Mathieu Baudoux Réalisation:LineEssique0323042703 le parc d’hébergements EN 2013 Le développement de l’hébergement marchand constituait la première priorité du schéma touris- tique adopté en 2002. Le développement économique par le tourisme suppose obligatoirement l’accroissement des ca- pacités en hébergement. Stable entre 1993 et 2000 (+1,9%), le parc d’hé- bergements a connu une forte progression entre 2000 et 2013 de plus 44% ! Avec plus de 6000 lits supplémentaires, l’objectif d’augmenta- tion de capacité (+ 3000 lits) fixé par le schéma départemental a été doublé sur ces 13 dernières années. Cette évolution masque cependant certaines dis- parités: la diminution de l’hôtellerie indépendante, de grands projets de requalification d’héberge- ment (La Nigaudière, Monampteuil) en suspens, une part importante d’emplacements en campings résidentiels à faible valeur ajoutée économique, la forte progression des chambres d’hôtes… Parc en 1993 Parc en 2000 Parc en 2013 12 000 14 000 16 000 18 000 20 000 22 000 14 245 14 523 20 966 > La création du Center Parcs est à l’origine de 2/3 de nouveaux lits. Hôtellerie 4334 Campings empl. Nus 4635 Campings locatifs & assimilés 3 839 Camping-car 321 Résidences de tourisme (Center Parcs) 4 382 Meublés labellisés & classés 1 110 Chambres d’hôtes labellisées & homologuées 869 Auberges de Jeunesse, Gîtes de groupes & Hébergements collectifs 1 342 21% 22% 18% 21% 2% 7% Ce bilan a été réalisé par l’Agence de Développement et de Réservation Touristiques de l’Aisne. Les données chiffrées de ce document proviennent des sources suivantes : > INSEE Picardie et Comité Régional du Tourisme (pages 2 et 3) > Service commercial de l’ADRT de l’Aisne (pages 4 et 8) > Observatoire du Tourisme de l’ADRT de l’Aisne (pages 5, 6 et 10) > Les Offices de Tourisme de l’Aisne (page 7) > Center Parcs France (page 9) évolution de la capacité en lits touristiques marchands répartition des lits marchands en mars 2013 (Sources : CRT de Picardie) Somme Oise Aisne 62905 18085 20957 le parc d’hébergements en picardie Retrouvez-nous sur www.pro-evasion-aisne.com 10 5% Dont 3% labellisés Gîtes de France Dont 3% labellisés Gîtes de France 4%

×