Le Royaume-uni et la PAC
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Le Royaume-uni et la PAC

on

  • 600 views

Janet Dwyer gave a presentaton in Dijon on 8 October. ...

Janet Dwyer gave a presentaton in Dijon on 8 October.

The presentation was made to a group of 15 masters students at INRA AgroSup (one of the senior 'ecoles superieur' agricultural colleges of France, housed with a regional centre of the national institute for agricultural research - INRA - in Dijon).

It gives my own perspective on the UK's approach to the CAP and to its reform, which is based in the UK's tradition of centuries of fairly laissez-faire market economics, but which has been particularly strongly influenced in recent decades by the environmental movement and the opinions of environmental agencies and NGOs.

The strong push for 'greening' the CAP since the early 1990s has had the UK at its forefront and achieved steady progress in that regard, but we can now see a change since 2010, with the election of a new Agriculture Commissioner in Brussels, the launch of a new and less neoliberal round of CAP reform and a general weakening of the UK voice in Europe, linked to growing Euroscepticism at home. Looking ahead, it is much less certain that UK opinion will continue to influence how the CAP develops.

Statistics

Views

Total Views
600
Views on SlideShare
600
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • ‘a

Le Royaume-uni et la PAC Le Royaume-uni et la PAC Presentation Transcript

  • Le Royaume-uni et la PAC: perspectives et débats actuels Janet Dwyer Professor of Rural Policy Director, CCRI, University of Gloucestershire
  • Sommaire 1. Contexte – l’origine du point de vue brittanique •Histoire: agriculture et politiques, dominance des perspectives néoclassiques 2. Attitudes envers la PAC •Un secteur comme tous les autres? •La voix environnementale et l’évolution d’intérêt aux biens publiques – perspectives à deux piliers 3. La voie de la réforme et le rôle prospectif du R-U? •Après 20 ans d’influence forte, les britanniques font aujourd’hui moins le poids dans l’UE, la crainte d’intégration…
  • Histoire: origine du point de vue brittanique • Une ‘industrialisation’ avancée et decentralisée, pendant les siècles 17-19 • Un couplage avec les ‘enclosures’ du terrains agricoles, pendant 200-300 ans • Perte de la population rurale, croissance urbaine • Principe de primogeniture: la taille des exploitations reste assez grande, et aggrandit en plus…… les propriétaires et leurs fermiers / les prop-exploitants / les innovateurs technicales
  • Histoire et politiques L’industrialisation avancée et la tradition d’‘Empire’ – une population urbaine nourrit par les territoires d’outre-mer Le lieu de naissance des idées / idéaux du ‘marché libre’ – la ‘main invisible’ d’Adam Smith, une vision de commerce globale Le développement des tensions entre les propriétaires des ‘Comtés’ et les marchands / champions du commerce internationale
  • Histoire – politique agricole UK • les colonies commencent à produire, c.18 • Après la guerre d’indépendance aux États-Unis, (1770s) – les produits US beaucoup moins chers: production domestique menacée • Introduction des ‘corn laws’ (lois sur le blé) pour protéger la production domestique, fin du C.18 (impôts)
  • Histoire – politique agricole UK • le mouvement pour les commerces libres (C19) • Issu des fabricants industriels • Problèmes sur le prix de pain pour les ouvriers / salariés • Lobby contre les lois sur le blé Argument • Les marchands de grains exploitent les marchés régulés, afin de profiter de plus grandes fluctuations en termes de prix et volumes …. Les consommateurs souffrent • 1846 Rappel des lois sur le blé – protection réduite
  • Politique UK: fin du C.19 • Croissance de production-exports, États-unis et colonies • La ‘Grande Dépression’ c.1870, protestations rurales - non-réponse des politiques: James Caird (1880) Our agriculture must adapt itself to the change, freely accepting the good it brings, and skilfully using the advantages to which greater proximity to the market must always command
  • C.20: une position encore libre • En temps de guerre, le gouvernement gère le secteur face aux blocages extérieurs, et on se nourrit assez bien • En temps de paix, le système retrouve son caractère ouvert au marché mondiale • 1945 – élection du premier gouvernement socialiste – ‘Etat providence’, vision beaucoup plus ‘interventionniste’: – Aides limités aux agriculteurs, prix bas conservés pour les consommateurs – Grands investissements agro-industriels, conseils, capitalisation d’équipement des exploitations, agrandissement rapide des surfaces – Croissance énorme des TNC et le secteur agro-alimentaire des industrialistes, 1950-1960s: nourriture standardisée, à prix-bas
  • Des ‘succès’ agricoles Volume total des produits agricoles R-U 16000 Wheat 14000 Barley 12000 Oats Potatoes 10000 Sugar beet Milk (m L) 8000 Eggs (m doz) 6000 Beef & veal 4000 Lamb 2000 Pigmeat Poultrymeat 0 1905 1937 1959 1985
  • Productivité de la Main d'oeuvre 1950 1960 1970 1980 NB Des soutiens financiers conséquents 9.8 14 20 20 Prix de terrain 1939 1959 1964 1969 NB Emploi agri-ruraux en baisse d’environ 50% entre 1930 – 1970 £/acre (0.4ha) 35 68 133 200
  • 1973 – le marché commun, et après RU ne voulait pas adopter la PAC – car elle tend contre leur vision des marchés libres Fort intérêt à accéder aux marchés Européens pour les produits industriels et techniques PAC comme ‘compromis nécessaire’ (encore le point de vue dominant dans le trésorerie), agriculture doit être ‘un secteur comme les autres’ : +/- sans intervention 1981 Agrément Fontainebleau – le Rabais Britannique Sous la PAC, les ‘grands cultures’ profitent, mais les secteurs extensifs/marginales souffrent Renforcement des critiques environnementales fortes
  • Total area on agricultural holdings UK, 2011 Total croppable area Defra, Agriculture in the UK 12
  • Reconnaisance de la perte environnementale Perte de haies traditionnelles - > 50%, 1945-72 (Westmacott and Worthington, 1973) Déclins significatifs en nombre d’arbres dans les haies et les prairies (ibid) Réduction des espèces aquatiques des fosses agricoles de 60%, 1930-80 (Baldock) ‘In general terms, it is the plants and animals of habitats vulnerable to agricultural intensification which have declined most in the last 30 years.’ (Baldock, 1984) Of 640 Scheduled Ancient Monuments in Wiltshire in 1964, 250 were destroyed/seriously damaged, and a further 150 damaged, most in the previous 10 years, from agricultural practice (largely ploughing) (Bowers and Cheshire, 1983)
  • Reconnaissance de la perte environnementale Habitat loss in Great Britain, 1930s-80s Habitat % perdu Lowland herb-rich grassland Chalk and limestone grassland Lowland heath Limestone pavement Ancient woodland Lowland fens and marshes Lowland raised bogs Upland grassland, heath and mires 95 80 60 45 50 50 60 33 All data from ‘Nature conservation in Great Britain, 1984, NCC
  • Une forte politique UK environnementale, contre la PAC • ONG et agences spécialisées • Documentation, publication, incitation a l’action – mais des opportunités limités • Conjecture avec la perspective du marché libre des économistes néoclassiques (et l’opportunité du GATT en 1992) – Forte pression pour reformer la PAC Naissance d’une vision de ‘découplage’
  • Une influence de l’UE importante, dès les années 90s jusqu’en 2009? • Formation du groupe d’agences environnementales ‘LUPG’ (Land Use Policy Group) – poursuivre un objectif différent / plus réaliste que celui du gouvernement centrale (la position officielle reste • • • • toute simple – détruire la PAC) Plusieurs évènements, séminaires, documents et analyses pan-européens, et des visites à Bruxelles Vers une politique plus consciente de l’environnement, en lien avec le processus d’intégration Prof Allan Buckwell auteur principale du rapport UE: ‘Towards a new Common Agricultural and Rural Policy for Europe (CARPE)’, 1996. Résonance avec le point de vue de Franz Fischler et le conférence de Cork, aux propositions de l’Agenda 2000
  • Mécanismes des politiques favorisées • Découplage entre production et subvention • Création de nouvelles aides ciblées en termes de résultats/impactes environnementaux • Réduction du poids des subventions en faveur des nouvelles aides ciblées – identification de la notion des biens publiques, dérive de la théorie de l’économie néoclassique • Champion des mesures agroenvironnementales
  • Uptake of UK Higher-level schemes Uptake of UK Entry-level schemes Source for both graphs: JNCC http://jncc.defra.gov.uk/page-4242 19
  • Farm building maintenance: 2 points/m2 Field corners: 500 points/ha Hedge management: 22 points/100m Low input grassland: 115 points/ha Woodland fencing: 4 points/100m 20
  • Et, en plus….. • L’approche integrée, ‘bottom-up’, d’un développement rural visant la soutenabilité, en partenariat, peu a peu commença à être reconnue – mais le sens fondamental échappait encore à l’administration centrale à Londres • une croissance de modèles diverses émergeant de politiques différenciées au Pays de Galles, en Écosse, en Irlande du nord, grâce à la décentralisation • et Angleterre reste en arrière…….. (et contrôle la position du RU, officiel)
  • Points clés de l’approche britannique actuelle • P1 >> P2, à cause de la perspective néoliberale du trésor publique / position officiel (dépenses non obligatoire réduits au minimum, pendant les années ‘90), et les • • • • exploitations assez grandes et spécialisées Besoin d’utiliser le taux maximum de modulation des aides directes depuis 2002, pour financer les mesures de l’axe 2, notamment en Angleterre Forte position selon l’éco-conditionnalité (pas suffisamment robuste!) Transformation du Ministère de l’Agriculture anglais en ‘Department for Environment, Food and Rural Affairs’, 2002 Séparation complète entre intérêts environnementaux et communautés rurales – ‘what is a rural community?’
  • Le RU et la reforme de 2013 • Ils ne comprennent absolument pas la perspective du nouveau Commissionnaire – Égalité, continuation de subventions et couplage – ‘confusion’ des rôles du 1 et 2 pilier • En principe ‘pour’ le greening, mais en pratique non (associations agricoles contre, ONGs aussi) • Vision du deuxième pilier presque inexistante, en Angleterre: mesures séparées, pas de cohérence – Néanmoins, des exemples assez intéressante, au niveau locale, et une résurgence de l’intérêt pour les produits locaux • Désappointe selon la continuation d’un pilier 1 dominant au niveau Européen
  • Le RU et la reforme de 2013 Pour l’avenir •On s’y perd: vers quoi, greening? •Une diminution de pouvoir / influence à cause d’une différence philosophique fondamentale entre RU et Ciolos •Un situation compliquée par le mouvement vers une politique anti-UE: préoccupation avec UKIP • absence de motivation UE/États-Unis fort pour Doha (WTO)– manque d’une alliance globale marché libre?