Rouen Seine Avenir / Mars 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Rouen Seine Avenir / Mars 2011

on

  • 1,648 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,648
Views on SlideShare
1,637
Embed Views
11

Actions

Likes
1
Downloads
5
Comments
0

4 Embeds 11

http://www.decideco.fr 5
http://www.netenboard.com 4
http://www.slideshare.net 1
http://pabbacasable.wordpress.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Rouen Seine Avenir / Mars 2011 Rouen Seine Avenir / Mars 2011 Document Transcript

  • n˚7 # Mars 2011 L’Observatoire Lettre des marchés foncier et immobilier de la CREA1 000 hectares pour 2020 RepèresRenforcer l’attractivité de la CREAAvec près de 500 000 habitants, la CREA 495 000 haanbtet-t dans l’agglomération i sbénéficie désormais d’un effet de taille qui la 730 000 consommateurs dans la zone d’emploi.met en situation favorable pour bâtir un projetmétropolitain d’envergure et créer de grandséquipements qui renforceront son attractivité 40,8de% ans (l’une a moins 30 de la po- pulationdans la concurrence inter métropolitaine. des plus jeunes d’Europe).Les acteurs économiques ambitionnent derelever le défi de la compétition pour se hisserau rang des grandes métropoles françaises 22 millions dedans un mateurs consom- Luciline - Rives de Seine à Rouen rayon de 200 kilomètres.avec pour objectifs d’attirer de nouvellesentreprises et de favoriser le développement Cette réflexion englobe de nombreuxdu tissu économique local, en leur proposantun territoire attractif. La Métropole Normande paramètres : besoins des entreprises, protection environnementale, accessibilité multimodale, 40 000 é t uplusnde et dia ts 2 000 chercheurs dans 60peut s’appuyer sur ses domaines d’excellences desserte en transports en commun, etc… laboratoires dont 9 labelli- sés CNRS et 4 INSERM.tels que les services aux entreprises, l’industrie Les acteurs publics et économiques préparentet la logistique, vecteurs du développementéconomique de demain. l’avenir et engagent la programmation de 1 000 40 000 é e ambelni ss- s t t hectares pour 2020. Ces choix d’équipements dans la zone d’emploi dont 21 100 dans le secteur desCondition essentielle pour assurer l’accueil structurants concilient développement durable services.et le développement des entreprises, la et ambition économique, où l’innovation trouverecherche d’une meilleure adéquation entrel’offre et la demande foncière est un enjeu une place de choix. Grands : acteurs indus- triels Renault, Petro- plus, Aventis, Legrand, Ce septième numéro de la lettre de Ferrero, UPM Kymmene,majeur dans un contexte où le foncier devient Lubrizol. l’Observatoire présente le projet « 1 000une ressource rare. hectares pour 2020 », les tendances desL’étude associant la CREA, le Grand Port marchés fonciers et immobiliers ainsi que les GrandsTélécom, des ser- acteurs vices : Axa, Matmut, France Mazars,Maritime de Rouen, la Chambre de Commerce grands projets urbains qui structureront le Euroguard, Coopérateurs, Centre Hospitalier Univer-et d’Industrie de Rouen et l’ADEAR, a permis développement de la métropole rouennaise. sitaire.de bâtir la stratégie de programmation foncièreà vocation économique. Au sommaire 2-3 1 000 hectares pour 2020 - Des espaces pour entreprendre et innover 4-5 Parcs d’activités et grands projets dans la CREA 6-7 Les marchés foncier et immobilier 8 Des opportunités pour entreprendre
  • L’Observatoire 1 000 hectares pour 2020 Des espaces pour entreprendre et innover Les parcs d’activités : poumon de l’économie Estimation des besoins fonciers annuels par catégorie en ha Véritables lieux de vie pour les usagers qui les fréquentent, les parcs d’activités constituent Green-technologie 2 0,5 l’armature de l’activité économique de la CREA 2 2 0,5 qu’ils structurent de fait. De par le nombre Industrie d’emplois qu’ils génèrent et de leur attractivité pour les entreprises et les usagers, ils font partie Industrie portuaire intégrante du territoire urbain. Ils sont devenus, 7 au fil du temps, les espaces privilégiés d’accueil des Logistique portuaire activités économiques : 15 Logistique - 87 parcs d’activités ont été recensés représentant 1 885 établissements et 48 200 emplois soit 31 % de Mixte artisanale l’emploi salarié ; 5 - une surface aménagée de 2 622 hectares, soit moins Biotechnologie de 8 % du territoire avec une forte spécialisation Bureau parc sectorielle et géographique des parcs d’activités (les 5 parcs spécialisés représentent 73 % des surfaces Bureau centre aménagées et 56 % des effectifs salariés) ; - les parcs à vocation « industrielle et logistique Source : CCI de Rouen - Observatoire foncier portuaire » comptabilisent 40 % des surfaces aménagées. Répondre à la diversité des secteurs d’activités économiques de la métropole L’étude réalisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Rouen montre que la consommation foncière à vocation économique s’est élevée à environ 25 ha/an ces dix dernières années. Toutefois, la métropole Normande a été régulièrement en situation de pénurie notamment pour l’implantation d’activités mixtes artisanales et logistiques. Pour l’avenir, le besoin annuel en parcelles cessibles a été estimé à 39 ha /an afin de répondre à la diversité du tissu économique de la métropole. Ce chiffre ambitieux ne pourra être atteint que si le territoire de la CREA est en situation d’offre réelle dans les différents segments. C’est pourquoi cette démarche d’étude s’est attachée à estimer l’offre nécessaire pour favoriser un fonctionnement optimal du marché par catégorie et par secteur géographique. Ces besoins concernent 5 grands segments de marché : La catégorie Mixte/Artisanale, dont les besoins sont évalués à 15 ha/an, se caractérise par une logique de proximité des entreprises avec leur clientèle. Il est nécessaire d’aboutir à un maillage pertinent du territoire en y développant des parcs d’activités polyvalents. Les catégories Industrie et Industrie Portuaire, dont les besoins sont estimés à 9 ha/an, pour répondre aux défis de la croissance verte en proposant une offre foncière adaptée. Ces parcs d’activités bénéficieront d’une desserte multimodale et d’aménagements de haute qualité environnementale. Les catégories Logistique et Logistique Portuaire, dont les besoins sont évalués à 10 ha/an pour satisfaire les besoins en logistique portuaire mais aussi en logistique de distribution régionale. Les activités logistiques représentent le dernier levier d’optimisation des coûts et de la productivité pour les entreprises. Avec 10% de l’emploi régional, la logistique est un gisement d’emplois pour l’avenir. Les catégories Bureaux Parc et Bureaux Centre dont les besoins sont estimés respectivement à 2 ha/an et 0,5 ha/an pour répondre aux enjeux de la tertiarisation de l’économie et au développement des services à forte valeur ajoutée dont l’économie numérique. Les catégories Greentech et Bioctech dont les besoins sont estimés respectivement à 2 ha et 0,5 ha/an pour répondre au défi de l’économie de la connaissance en s’appuyant sur les domaines d’excellence régionale et l’offre de ressources (formation, recherche, transfert de technologie). Le besoin foncier s’élève à 478 ha de parcelles cessibles sur les 10 ans (390 ha complétés d’un stock de sécurité de 88 ha) soit 571 ha de foncier économique (en intégrant les espaces communs) pour assurer un marché fluide, répondre aux demandes des entreprises et créer les conditions de la croissance de demain.2 - L’Observatoire # n˚7
  • L’Observatoire La gamme de parcs d’activités disponibles et en projets dans la CREA à l’horizon 2020La gamme de parcs d’activités disponibles et en projets dans la CREA à l’horizon 2020 GRAND PROJETS Seine cité Seine Sud Le Malaquis RVSL Plaine de la Ronce Seine Cité Rouen CREAPARCS Innovation Santé Mixte-artisanal: Bureaux parc Technopôle du Madrillet ZIP Biotech N Seine Sud Greentech RVSL Front Logistique de RD7 Industrialo-portuaire Oison 3 Source : SIG, CCI de Rouen, DOEE, 02/2011Une gamme de parcs d’activités diversifiée de haute qualité environnementaleLa CREA a un atout considérable car elle dispose d’un foncier mobilisable pour l’accueil d’activités économiques, sansimpacter pour autant les espaces naturels ou agricoles existants. En lien avec l’ensemble des acteurs locaux, la CREA proposede programmer l’aménagement de 1 000 hectares de foncier économique dans les 10 ans à venir dont 800 hectares parl’aménagement de parcs d’activités et 200 hectares par l’optimisation des sites existants.L’étude foncière a permis de confronter l’offre potentielle et les besoins prévisionnels. A l’issue de cette réflexion, il estproposé une programmation des sites qui répondra à la diversité des demandes en termes de secteurs géographiques etd’activités. La carte ci-dessus présente la gamme des sites d’activités à l’horizon 2020. Le processus de production fonciers’est fortement complexifié ces dernières années ayant pour effet l’allongement des délais (3 à 10 ans). La définition d’unestratégie commune basée sur l’anticipation permettra d’entrer dans une logique de développement économique durable.Environ 600 ha sont destinés à être commercialisés dans les 10 prochaines années et 400 ha seront dédiés pour l’activitééconomique en constituant, de façon concertée, des réserves foncières pour le moyen terme. Le dispositif d’observationdu foncier économique sera renforcé afin de permettre une régulation de l’offre à produire en fonction du rythme de lacommercialisation.Le projet « 1 000 hectares pour 2020 » sera mis en œuvre graduellement, de sorte qu’une offre foncière diversifiée puisseêtre disponible progressivement. Une part prépondérante de ce programme foncier résultera de la reconversion d’anciennesgrandes friches industrielles, contribuant ainsi à la protection de l’environnement et à l’aménagement durable de notreterritoire. Un effort de densification et de requalification des sites existants sera mené, afin d’éviter la consommation d’espacesnaturels ou agricoles. SEINE CITÉ : vers un Quartier Central d’Affaires à proximité de la nouvelle gare St-Sever Au cœur de l’agglomération, un pôle d’affaires de plusieurs centaines de milliers de m2 à des prix attractifs sera aménagé en plusieurs phases sur les bords de Seine pour accueillir les activités tertiaires supérieures (gestion, commerce inter-entreprises, services aux entreprises…). Ce pôle central d’affaires « Seine Cité », à proximité de la nouvelle gare de Rouen St-Sever, se déploiera sur un site exceptionnel -les rives de Seine- autour de trois projets : le secteur d’activités Luciline (travaux en 2011 : 40 000 m2 de bureaux), l’éco-quartier Flaubert (début d’urbanisation en 2013 : 150 000 m2 pour l’activité économique) et le projet de centre d’affaires autour de la future gare rive gauche (100 à 150 000 m2 à l’horizon 2020).
  • L’Observatoire Parcs d’activités et grands projets dans EPINAY- ZA DU SUR- SAINT-PAER PARC MALAUNAY D5 DUCLAIR1“ ZA DES DEUX RIVIERES 34 D927 SAINTE- D1 Seine Sud MARGUERITE- LE HOULME SUR-DUCLAIR SAINT-PIERRE-800 ha en reconversion dédiés notamment DE-VARENGEVILLE HOUPà des activités industrielles et logistiques Traverséemultimodales.Premiers aménagements en 2015. du CaillyMaître d’ouvrage : La CREA. DUCLAIR NOTRE-DAME- ZI DE-BONDEVILLE DES MALAQUIS ZI DE LA MAINE ZA LES PORTES DE LOUEST LE TRAIT MAROMME ZI DU PARC D96 BERVILLE- HENOUVILLE MOULIN BOUCICAU A POUDRE SUR-SEINE 2 PARC DU POLYGONE DEVILLE-LES- D9 ROUEN ZA DU MONT- 82 YAINVILLE GRAND AULNAY SAINT-AIGN2“ ZI DE A1 LA CÔTE BECHER ANNEVILLE- 50 AMBOURVILLE 2 ZA DE LA MIN BEGUINIERE Luciline Rives de Seine D64 D45 N SAINT-MARTIN- 3 DE-BOSCHERVILLEUn nouveau quartier de logements, de ZA DUbureaux et de commerces répondant à CHENE BENARD ZIP DE ZI DES PETIT QUEVILLYQUAIS DE SEINE 5des ambitions économiques, sociales et CANTELEUenvironnementales fortes. Il accueillera JUMIEGES BARDOUVILLE ZI DES PATISà terme 1 500 habitants et 2 500 emploissur 10 ha. LE PETIT-Première tranche en 2011. QUEVILLY ZONE COMMERCIALEMaître d’ouvrage : Ville de Rouen. ZIP DE DU BOIS CANY YVILLE-SUR- QUEVILLON GD-QUEVILLY SEINE d3 LE GRAND- Su LE MESNIL- QUEVILLY SOUS- ZI DU SOT GRAND LAUNAY JUMIEGES LES ZA DE VAL-DE- LA VOUTE 9 LA-HAYE PARC DU SAINT-PIERRE- ZENIT 68 DE-MANNEVILLE ZI DU ZI DU VAL DE LA HAYE ZI DU TECHNOPOLE D POMMERET3“ MADRILLET PETIT-COURONNE Roca de E ZIP DE Sud DU Eco quartier Flaubert PT-COURONNE PA 38 ZI DU VENT 1 SAHURS D9 ZIP DE MOULINUn Eco quartier de 80 hectares qui ac- HAUTOT- GD-COURONNE ZA DU GALcueillera à terme 10 000 habitants mais SUR- ZI DU SEINE BON MARAISégalement des espaces de bureaux, com- ROUEN VALLEEmerces et équipements de loisirs. DE SEINE LOGISTIQUE 3Premiers aménagements, prévus pour LA BOUILLE ROUEN VALLEE GRAND- OISSEL2012. ROUEN VALLEE 7 DE SEINE DE SEINE COURONNEMaître d’ouvrage : La CREA. LOGISTIQUE 2 LOGISTIQUE 1 ZA DE LA BRIQUETER MOULINEAUX VILLAGE A13 DENTREPRISES DES ESSARTS ZONE DU CL 8 N13 LA LONDE TOUR LA-RI 4 ZA CLEON-BEDANNE ZA DU ORIVAL PORT ANGOT ZI DU CLEON MOULIN 1, 2 ET 34“ FRONT DE RD7 D7 SOUS LA GARENNE ZA ZA SOUDAY FRENEUSE CREAPARC Cléon-Bédanne SAINT-AUBIN- ZA LES NOVALES LES-ELBEUFUn parc d’activités industriel de 7Ha. 15 ZA DU ZA DU CLOS ALLARDPremière tranche en 2011. GRANDIN NOURYMaître d’ouvrage : La CREA. ZA DE ZA DE L’OISON 1,2 ET 3 LA VILLETTE CAUDEBEC-LES- ELBEUF ELBEUF SAINT-PIERRE- D LES-ELBEUF 31 35“ Seine Innopolis 6“ CREAPARC du Zénith 7“RVSL 8“ Technopôle du Madrillet 9“ Cap Madrillet11 000 m² de centre d’affaires TIC et 13 000 m de bureaux répartis sur 5 2 Plate-forme de distribution internationale de 155 ha dédiés aux activités de haute tech- 2 000 m² de bureaux divi5 600 m² de pépinière/hôtel d’entreprises. immeubles à l’entrée Sud de l’agglomé- 140 ha en bord à quai, plus 80 ha à terme. nologie dans le domaine des éco-techno- à la location situés au cCommercialisation prévue en 2012. ration. Commercialisation en cours. logies. Commercialisation en cours. pôle du Madrillet.Maître d’ouvrage : La CREA. Commercialisation en cours. Maître d’ouvrage : Grand Port Maritime Maître d’ouvrage : Syndicat Mixte du Ma- Commercialisation en co Maître d’ouvrage : Parc 1er. de Rouen. drillet. Maître d’ouvrage : SOGE 4 - L’Observatoire # n˚7
  • L’Observatoire s la CREA 15“Le Clos Allard et la Villette Légende Le Clos Allard Un parc d’activités de 9 Ha intégré dans un pôle industriel et commercial. Maître d’ouvrage : La CREA. Mixte La Villette Artisanal ZA DDU GROS CHÊNEPPEVILLE ISNEAUVILLE Un parc d’activités tertiaire de 6Ha, Mixte Industriel ZA DES HAUTS CHAMPS permettant la construction de 30 000 m² SHON (bureaux et d’ateliers). Industrialo-portuair Première tranche en 2011. Maître d’ouvrage : La CREA. Artisanal Tertiaire 14 ZA DE LA PLAINE DE LA RONCE FONTAINE- Technopôle ZAC DE LA BRETEQUE SOUS-PREAUX Industriel Logistique UT ZA DE LES BOCQUETS Commerce de gros A28 LA VATINE SAINT-E ESPACE LEADER BOIS- MARTIN- DU-VIVIER Industrialo-portuaire GUILLAUME Commercial ZA DUNAN CHAPITRE ZA en projet BIHOREL RONCHEROLLES- Tertiaire SUR-LE-VIVIER 13 ZAC DES VIOLETTES SAINT-JACQUES- SUR-DARNETAL 14“CREAPARC La Ronce Technopôle Autoroutes ROUEN INNOVATION SANTE DARNETAL N31 Un parc d’activités tertiaires de 45 ha. Routes principales ROUEN PARC ST GILLES ZA DE LA BRIQUETERIE Logistique 12 Commercialisation en cours. Maître d’ouvrage : La CREA. Projets routiers ZA DES ZI DE ST-LEGER- Contournement DEUX RIVIERES DU-BOURG-DENIS Est Deux programmes d’immobilier de bu- BONSECOURS SAINT-LEGER-DU- Liaison A28-A13 reaux sont prévus : Commerce de gros d’entrep Pepinières ZI LE BOURG-DENIS ZI DE JONQUAY 1 SAINT-AUBIN- Cap Horn Promotion EPINAY SOTTEVILLE- LES-ROUEN LE MESNIL- ZA DU Sur Isneauville, Cap Horn Promotion amé- Commercial PARC CHAMP CORNU nagera 13 000 m² consacrés aux nouvelles ZI LE ESNARD BERTEL JONQUAY 2 FRANQUEVILLE- technologies, dont un pôle de vie. AMFREVILLE- MONTMAIN SAINT-PIERRE Commercialisation en cours.TTEVILLE- LA-MI-VOIE ZA DU ZA DU ZAC LES ZA en projetS-ROUEN HAUT-HUBERT VAL-THERRY CHAMPS FLEURIS D601 11 ZI DES 4 BORDS DE SEINE ZA LES ONDELLES ZA DE LA CLAIRE-VOIE ZA LES Forêts MADRILLET VILLAGE GENETS ROUEN- D’ENTREPRISES MULTIMARCHANDISES DE BOOSDU BELBEUF ZA LA FORGE FERET ZA DE SAINT- BOOS LA NEUVILLE-ETIENNE- SAINT-AUBIN- CHANT-D’OISELU-ROUVRAY PARC EDISON CELLOVILLE AutoroutesARC DE LA TE OLIVIER Greenwood Parc10 LA NEUVILLE- ZA DE LA CHAPELLE CHANT-DOISEL A St-Martin-du-Vivier, Bouygues Immobilier Routes principales ET LETANG QUEVREVILLE- Liaison construira sur 18 000 m² une quinzaine de LA-POTERIE Sud bâtiments type R+1 et R+2. ZI DE LA POUDRERIE GOUY Commercialisation en cours. Projets routiersARIE ZA DU BUISSON 1 YMARE Pépinières d’entreprises LES AUTHIEUX -SUR-LE-PORTE COMMERCIALE -SAINT-OUEN LOS AUX ANTES ZA LESRVILLE- POINTES IVIERE ZA DU BOIS BOQUET SOTTEVILLE- SOUS-LE-VAL 13“Les Hauts de Rouen : ZFU Classés en Zone Franche Urbaine, les Hauts de Rouen proposent des conditions d’implantation attractives pour les entrepri- ses de moins de 50 salariés. Maître d’ouvrage : Ville de Rouen. 0 2 km 10“ CREAPARC La Vente Olivier 11“ Village d’entreprises de Boos 12“Rouen Innovation Santéisibles et destinés Un parc de 23 ha dédié aux activités tertiai- Un site d’activités à dominante mixte/arti- Un parc de 12,5 ha dédié aux activités decoeur du Techno- res et artisanales. sanale à l’entrée de l’Aéroport Rouen Val- la santé. En cours de commercialisation. lée de Seine. Commercialisation en cours.ours. Maître d’ouvrage : La CREA. Commercialisation en cours. Maître d’ouvrage : La CREA.EPROM. Maître d’ouvrage : CCI de Rouen.
  • L’Observatoire Le marché des bureaux 50 000 m2 Un record historique Après 3 années en demi-teinte, les transactions de bureaux sont en 40 000 nette progression en 2010. 45 600 m² ont été commercialisés soit 34,5% de plus qu’en 2009. Il faut ajouter à ce résultat 11 700 m² liés 30 000 à des acquisitions en compte propre. 20 000 Il faut noter que le regroupement d’organismes publics, dans le cadre 10 000 de la réforme générale des politiques publiques, représente 24 % des commercialisations annuelles, concentrées sur un seul immeuble de 0 11 000 m². 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Le score du neuf (13 900 m²) est lui aussi en nette progression (+ 6 500 m²) résultant de la commercialisation d’offres neuves de La commercialisation (hors comptes propres) qualité en centre ville et sur les Plateaux Nord. Source : OIE - CCI de Rouen et BNP PARIBAS REAL ESTATE pour l’année 2010 Le niveau de loyer est en légère progression à 106 € HT/m²/an pour le seconde main, il reste stable pour le neuf à 130 HT/m²/an. Les valeurs top, pour les produits neufs de centre ville, atteignent m2 145 HT/m²/an. 80 000 70 000 60 000 Une offre toujours importante 50 000 Après une progression entamée en 2007, l’offre de bureaux disponi- 40 000 bles se stabilise à 69 700 m² et se décompose de la façon suivante : 30 000 60 100 m² pour le seconde main et 9 600 m² de surfaces neuves 20 000 immédiatement disponibles. 10 000 La croissance de la commercialisation libère des surfaces en bureaux 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 de seconde main, faisant mécaniquement augmenter l’offre. Certains secteurs tels que Rouen Rive Gauche présentent une offre obsolète de L’offre en fin d’année (2nde main et neuf immédiatemment disponible) Source : OIE - CCI de Rouen et BNP PARIBAS REAL ESTATE pour l’année 2010 plus en plus importante. Globalement, le marché rouennais bénéficie d’une offre disponible en bureaux neufs de bonne qualité avec une gamme diversifiée en termes de surfaces, de prix et de secteurs géographiques. Regard de professionnel Stéphanie RENET Directeur Associé - BNP REAL ESTATE Bilan de l’année immobilière 2010 Tendances 2011 Comme l’ensemble du marché des bureaux en Régions, Rouen re- En 2010, la part du secteur public et parapublic a représenté plus de noue avec la croissance et augmente le volume de ses transactions de 30 % des surfaces transactées. Ce ne sera pas le cas en 2011 et le 35 % par rapport à 2009, hors comptes-propres. Un tiers des transac- niveau des transactions devrait avoisiner la moyenne des dix dernières tions en volume s’est positionné sur Rouen Gauche avec, entre autre, années. la location de 12.000 m² de l’immeuble « le Concorde ». Le parc de bureaux est constitué principalement d’immeubles construits il y a plus de 25 ans. La combinaison du parc vieillissant et les résultats Le marché a été très dynamique en termes de bureaux neufs et se des diagnostics énergétiques vont accentuer l’écart entre les valeurs répartit sur Rouen Droite (30 %), le Technopôle du Madrillet et la Plaine des bureaux neufs et seconde-main. de la Ronce. L’offre de seconde-main devrait rester à un niveau élevé et continuer à L’offre à un an enregistre une légère augmentation par rapport à 2009. exercer une pression sur les valeurs. L’offre de seconde-main représente 77 % du stock global et un tiers de cette offre, représenté par un ensemble de bureaux de 15 000 m², est Puisque les perspectives de croissance économique en 2011 et 2012 situé au Sud-Est de l’agglomération rouennaise. sont relativement modérées, au regard des plans de rigueur budgétai- Seulement 3 offres neuves, immédiatement disponibles, peuvent ré- res de l’Etat, l’emploi salarié ne devrait croître que marginalement sur pondre à des demandes supérieures ou égales à 600 m². Ce choix cette période. C’est à partir de 2013, en connexion avec une reprise restreint a ainsi entraîné le développement des comptes-propres en économique vigoureuse attendue, que la hausse des volumes com- Périphérie. mercialisés devrait intervenir. Comme le tertiaire, le marché des locaux d’activité et des entrepôts supérieurs à 5 000 m² a augmenté de près de 58 % par rapport à 2009 et majoritairement pour des locaux d’activité.6 - L’Observatoire # n˚7
  • L’ObservatoireLe marché des parcs d’activités40 en hectares Une légère reprise de la commercialisation35 Secteurs Elbeuf et Caux Sur l’année 2010, 14 transactions ont été réalisées sur 7 zones d’ac-30 tivités, représentant 18,2 ha soit 2,8 ha de plus qu’en 2009. Bien que25 la tendance de commercialisation soit à la hausse, nous sommes loin20 des résultats observés entre 2005 et 2008. La conjoncture économi- que peu favorable a incité les entreprises à l’attentisme en différant15 leurs projets d’acquisitions foncières, avec pour conséquence un al-10 longement des délais de transaction.50 Le marché foncier est toujours à dominante industrialo-portuaire. 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Une entreprise, spécialisée dans la valorisation des matériaux évolution de la commercialisation électroniques et métalliques, a réservé un terrain de 8,6 ha sur la 2000 - 2010 source : OIE - CCI de Rouen zone portuaire à Petit-Couronne. Les commercialisations liées au parc tertiaire de La Ronce sur les Plateaux Nord représente 24,8 % du total, le Technopôle du Madrillet totalise quant à lui 9,6 % des parts de marché. Vocation Vocation Vocation Vocation La demande placée demeure toujours très forte (18,5 % pour 3,4 ha) Secteurs tertiaire logistique artisanale industrielle sur les parcs d’activités de la catégorie Mixte et Artisanale. Plateaux Nord 45 - 65 - - - L’offre mixte et artisanale en diminution Plateaux Est 30 30 30 30 L’offre de terrains d’activités en début d’année 2011 sur le périmètre Rouen - - - - de la CREA est de 187,8 ha. Deux tiers d’entre eux sont dédiés aux activités portuaires (industrielle ou logistique). 12,4 % des terrains Rive Sud 25 - 40 - 25 - disponibles sont quant à eux dédiés aux activités Mixtes et Artisana- Secteur Ouest - - - - les. Cette offre tend à se raréfier depuis plusieurs années, et c’est sur ces terrains que l’on enregistre le plus de réservations : sur les 2,3 ha Secteur Elbeuf 20 20 20 - disponibles, 42 % sont d’ores et déjà sous option. Secteur Caux Les projets à court et moyen terme concernent, en grande majorité, 6-8 6-8 6-8 6-8 Austreberthe des terrains destinés aux activités tertiaires (extension du CREA- Prix de vente des terrains d’activités PARC La Ronce sur les Plateaux Nord, Zone d’Activités de la Villette (€ hors taxes / m2) source : OIE - CCI de Rouen sur le secteur d’Elbeuf). Les années à venir devraient voir arriver sur le marché des surfaces dédiées aux activités technopolitaines (exten- sion du Technopôle du Madrillet, Rouen Innovation Santé). Le Grand Port Maritime de Rouen lance quant à lui la réalisation d’un nouveau Parcs d’activités Surfaces parc logistique environnemental et multimodal sur 20 ha accessibles en bord à quai. Centre de vie portuaire - Rouen 2,9 La Plaine de la Ronce - Isneauville 10,1 La Vente Olivier - Saint-Etienne 7,6 Le Chêne Bénard - Anneville Ambourville 2,4 Mapeco : le portail des parcs d’activités Le Clos Allard - Elbeuf 5,7 Mapeco a été créé pour mettre à la disposition des entreprises de l’in- formation économique de proximité et une cartographie dynamique Le Jonquay 1 - Sotteville 1,7 sur les potentialités et les atouts économiques de la Seine-Maritime Le Jonquay 2 - Sotteville 16,7 et de ses territoires. Le Malaquis - Le trait 3,1 Le Technopôle du Madrillet - Saint-Etienne 20,5 A l’aide d’une cartographie dynamique et d’une série de données économiques, Mapeco permet de : LEpinette - Caudebec les Elbeuf 0,7 - localiser et obtenir des données économiques sur les cantons, les Les Ondelles - Belbeuf 2,5 communautés de communes et d’agglomération et les communes de LOison 2 - St Pierre les Elbeuf 0,7 la Seine-Maritime, - identifier et connaître la diversité des parcs d’activités et les 2 000 RVSL - Grand Couronne 35,3 entreprises qui y sont implantées, Village dentreprises - Boos 3,8 - rechercher les parcelles de terrain disponibles dans la circonscrip- ZI - Val de la Haye 4,8 tion de la CCI de Rouen. ZIP - Grand Couronne 16,4 Mapeco est destiné aux entreprises existantes et aux investisseurs pour les aider à mieux connaître l’offre foncière de l’agglomération ZIP - Le Grand Quevilly 26,6 de Rouen. ZIP - Petit Couronne 26,3 Mapeco est accessible sur Internet et mis à jour régulièrement. Re- Surfaces disponibles en hectares au 01/01/2011 source : OIE - CCI de Rouen trouvez le à l’adresse : www.decideco.fr (rubrique Mapeco).
  • L’ObservatoireDes opportunitéspour entreprendre... Repères LE VAUBAN à Rouen 2 000 m² de bureaux neufs à louer dans le quartier Luciline - Rive de Seine U n pôle culturel de pre- mière importance : un zénith, un opéra, 15 théâ- A proximité immédiate des transports en commun, le tres, 15 musées et plus de Vauban est un immeuble neuf en R+9 de 11 000 m² de 50 festivals chaque année, SHON sur lequel 2 000 m² sont disponibles immédiatement. un futur palais des sports Il est équipé d’ascenseurs et de l’air conditionné. Les de 6 000 places surfaces en rez-de-chaussée sont dotées de vitrines. L’immeuble est disponible à la location. LE VAUBAN (Elie) LOCAUX D’ACTIVITES à Boos Ports de: Rouen et du Havre 1 complexe er portuaire français (105 mil- 4 140 m² de locaux mixtes lions de tonnes). Rouen, aux portes de l’aéroport 1er port agroalimentaire Situé sur le village d’entreprises de Boos et bénéficiant européen (26,7 millions de d’une très bonne visibilité depuis la RD 6014, cet ensemble tonnes) immobilier mixte dispose de 6 lots de 690 m². Chaque bâtiment est composé de 350 m² en rez de chaussée à usage d’atelier (hauteur sous plafond de 3.64 m) et de R éseau routier : A28 Axe Calais Bayonne, A13 Axe Paris Normandie 340 m² de bureaux au premier étage. Les locaux sont disponibles à la location ou à la (1 heure de Paris), A29 axe vente. vers l’Est de l’Europe LOCAUX D’ACTIVITES (IPM) CAP MADRILLET à Saint-Etienne-du-Rouvray 2 400 m² de bureaux neufs à louer 40 000 ha de fo- rêts dans un rayon de 40 kilomètres au coeur du Technopôle du Madrillet autour de Rouen Un promoteur construit deux immeubles de bureaux en R+1 avec une consommation énergétique conforme au label HPE. Chaque immeuble a une surface de 1 200 m² et dispose de 50 places de parking. Ils sont disponibles à la location 10 mois après accord. CAP MADRILLET (DEGW) GREENWOOD PARC à Saint-Martin-du-Vivier 5 immeubles de bureaux à louer ou à vendre Londres sur les plateaux nord de Rouen Bruxelles Au coeur du CREAPARC La Ronce et bénéficiant d’un accès rapide à l’autoroute A28, le programme immobilier ROUEN Greenwood Parc disposera à terme de 13 immeubles de bureaux de type R+1 et R+2. Paris Ce programme de référence en matière de développement durable intègre une architecture de qualité et des procédés à haute valeur environnementale. 5 590 m² sont disponibles sur 5 immeubles 10 mois GREENWOOD PARC (Bouygues Immobilier) après accord. Retrouvez ces informations sur www.rouen.cci.fr/bdlL’Observatoireest un support d’information coédité par l’Agglomération La CREA Chambre de Commerce Rouen Seine Avenirde Rouen, la CCI de Rouen et l’ADEAR Rouen Déve- 14 bis Avenue Pasteurloppement, destiné aux professionnels de l’immobilier. et d’Industrie de Rouen A.D.E.A.R Rouen DéveloppementReproduction autorisée avec l’accord du directeur de la Immeuble Norwich Quai de la Bourse Le Bretagne - 57 avenue de Bretagnepublication. 76006 ROUEN Cedex 1 - France 76007 ROUEN Cedex 1 - France 76108 ROUEN Cedex 1 - FranceDirecteur de la publication :Président de l’ADEAR : Frédéric SANCHEZ Tél. : 33 (0) 235 52 68 10 Tél. : 33 (0) 232 100 500 Tél. : 33 (0) 232 81 20 30 Fax : 33 (0) 235 52 68 59 Fax : 33 (0) 235 14 38 34 Fax : 33 (0) 232 18 79 09Rédacteur en Chef : F. NAITALIRédaction : F. NAITALI et C. DESCHERES (CCI de Rouen)Mise en page et cartographie : E. ROBERTSecrétariat : I. GALLARDO et V. DUVALCréation graphique et maquette : Cie de Communication Rouen - Réalisation et cartographie : CCI de Rouen, DO2E - Impression : ETC - YvetotDocument non contractuel - ISSN 1963 - 2053