Your SlideShare is downloading. ×

Brochure activités du ccapl

943

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
943
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 1
  • 2. Mot du présidentPermettez-mi d’abord de remercier le personnel et le Conseil d’administration duCCAPL pour tout ce travail magnifique que nous avons accompli ensemble depuisdix ans. Je souhaiterais également exprimer notre gratitude envers toutes lespersonnes et institutions qui nous ont soutenus depuis le début de notre existenceet grâce à qui nous sommes là aujourd’hui.Les activités proposées par le Centre sont avant tout des outils visant un objectifprincipal, basé sur des valeurs humanistes : la construction d’une culture publiquecommune, laïque, pluraliste, démocratique et égalitaire. Il s’agit de donner aupublic l’envie de découvrir les productions artistiques, contemporaines ou issues dupatrimoine, liées d’une manière ou d’une autre à l’identité commune qui, au-delàde leurs différences, rassemble toutes les populations.Nos activités touchent à des formes de représentation diverses (littérature, poésie,théâtre, architecture, peinture, musique, conférences, voyages culturels, projectionde films, cours de langue et de musique arabe…). Elles sont axées tout autant surla création et la modernité que sur l’héritage des différentes cultures arabes.Par l’éventail et la diversité des disciplines que nous proposons, nous voulons offrirau public la possibilité de s’ouvrir à l’autre dans toute sa complexité et sa diversité,afin de sortir de l’incompréhension et de la peur que génère l’ignorance.Notre travail vise à promouvoir le dialogue interculturel pour sensibiliser un largepublic et l’amener à concevoir l’hétérogénéité culturelle comme une richessepermettant d’élargir et d’améliorer notre compréhension du monde.En donnant la possibilité à chacun de participer à la vie culturelle dans l’espacepublic, nous voulons lutter contre la discrimination. En faisant front aux idéesreçues, nous espérons contribuer à l’évolution des mentalités et descomportements. Nagi SABBAGH 2
  • 3. Sommaire1. Conférences p.12. Calligraphie p.123. Concerts p.134. Expositions p.245. Projections p.256. Théâtre et Comédie musicale p.277. Poésie p.288. Voyages culturels p.299. Festival de danses orientales p.2910. Journées culturelles p.3011. Ateliers p.3812. Nos collaborations p.39 3
  • 4. 1. CONFERENCES 17 octobre : «Née à quarante ans » par Rekaya TOUMI « Née à quarante ans » est le récit sensible et émouvant d’un long combat qu’a mené Rekaya TOUMI pour sa liberté. 2001 Elle veut se faire le porte-parole de toutes celles qui ont la volonté de23 mars : « Voile et religions au Moyen-Orient » se battre pour l’émancipation de la femme.par Odon VALLET 200319 avril : « Israël : du mythe à l’histoire » 13 février : « Témoignage-résistance et message par les mèrespar André PAUL de disparus » par Nassera DUTOUR (Algérie) et Jamila ASLIH 2002 (Palestine)1er février : « Retour de Palestine… » par Paul DELMOTTE, 20 mars: « Raisons et perspectives du dialogue interculturel »Roger DORISMOND et Daniela-Livia BICIU par Salah STETIECe débat a permis d’éclaircir le problème et de réfléchir ensemble sur l’issue à 24 avril 2003 : « Moyen-Orient, stabilité américaine ouprévoir pour le peuple martyr et se demander si l’on peut encore parler derésolution de paix déstabilité dans toute la région ? » par Gilbert ACHCAR, Véronique De KEYSER, François HOUTARD et Pierre1er mars : « La femme migrante dans la sphère économique : GALANDstatut, accès à l’emploi, position socio-professionnelle»par Noria OUALI 7 novembre: « Peut-on imposer la paix sans justice ? » par Robert ANCIAUX, Gilbert ACHCAR et Paul DELMOTTEL’invitée est venue nous éclairer sur la situation des femmes migrantes dans lasphère économique. Elle abordé aussi la promotion et la mobilité sociales, Nos conférenciers se sont demandé s’il pouvait y avoir une paix sans justicephénomènes souvent associés à la migration, à travers l’analyse de la position après la tragédie du peuple palestinien, trois guerres dans le Golfe, unsocio-professionnelle de deux générations de femmes migrantes. semblant de guerre civile au Liban et la soumission de tous les peuples de la région à l’hégémonie de la Grande Puissance.29 mars : « Le déclin de l’islam, pourquoi ? Quel avenir ?Quelle politique ?» 2004par Georges TARABICHI, débat animé par Pierre REUTER 20 février : « La Femme Marocaine et l’Immigration »Les orateurs ont tenté d’expliquer la raison du déclin de la culture musulmane débat animé par Khalida SAHRAOUIdepuis son sommet à l’époque des Abbassides (1258) jusqu’à la formation desmouvements islamistes au 20e siècle. Une soirée-débat a été organisée à l’attention des femmes issues de l’immigration. Elles sont venues raconter leur expérience et ont fait des10 octobre : « Le Choc des Barbaries » par Gilbert ACHCAR propositions pour améliorer le sort de la femme et réclamer le droit à l’égalité. Cette conférence a répondu aux différentes questions que le public se posait après les attentats du 11 septembre et sur la recrudescence du terrorisme. 4
  • 5. 5 mars: « Islam et laïcité » par Robert ANCIAUX 15 avril : « Al Jazira, miroir rebelle et ambigu du monde »Médias, politiciens et écrivains en font la une de l’actualité. La conférence a par Olfa LAMLOUMpermis d’éclaircir beaucoup de questions sur les déclarations provocantes et Notre conférencière a analysé le contexte historique de la création d’Al Jazirales réactions excessives qui créent une ambiance indésirable entre les et le succès qu’elle connaît dans le monde arabe bien qu’elle soit décriée voirecommunautés. diabolisée par l’Europe et les Etats-Unis.22 avril : « Les accords de Genève sont-ils une lueur d’espoir ? 2 juin : « De l’Irak à la Palestine, quel choc des civilisations »Qu’y a-t-il derrière l’immobilisme de la situation au Moyen- par Alain GRESHOrient ? » par Michel STASZEWSKI Dans les pays occidentaux, de plus en plus de personnes voient l’islam comme une menace alors que dans le monde musulman,14 octobre: « L’Islam et la modernité » les gens sont de plus en plus nombreux à penser qu’ils sontpar Malek CHEBEL victimes d’une agression du monde occidental. C’est sur ce choc des civilisations qu’Alain GRESH est venu débattre.Notre invité a abordé diverses questions telles que la modernitéde l’Islam, son adaptabilité aux contextes étrangers, la laïcité, lafemme, la sexualité, le voile… 7 octobre : « Le monde arabe. Entre intégrismes et dictatures »20 novembre : « La Femme arabe et la politique » par Moncef MARZOUKIpar Fadila LAANAN (excusée), Sfia BOUARFA, Militant pour la démocratie et les droits de l’homme dans lesSouad RAZZOUK, Fatiha SAIDI et Fatiha MOUSSAOUI pays arabes et surtout en Tunisie, il est venu parler du monde arabe et de son déchirement entre la révolte et leLa femme a une sensibilité politique qui dépasse de loin celle de l’homme, à terrorisme.condition de la laisser s’exprimer. C’est autour de ces discussions que sontvenues débattre ces politiciennes afin de partager leurs expériences. 2 décembre : « Islamisme politique ou les relations entre 2005 l’islam et la politique dans la société maghrébine » par Abderrahim LAMCHICHI25 février : « Les Droits de l’Homme dans les pays arabes » Auteur de l’ouvrage : « L’Islamisme politique etpar Haytham MANNA géopolitique de l’Islamisme », il est venu présenter une analyse sur l’islam tel qu’il est perçu à travers lesL’orateur est venu parler de la dictature omniprésente dans le monde arabe différentes régions du monde musulman.ainsi que des droits de l’homme bafoués, que ce soit par les colonisateurs oupar les dictateurs qui leur ont succédé. 5
  • 6. 2006 200727 mars : « Les révoltes dans les quartiers populaires » 18 janvier : « Liban-Irak : Confluences et différences»par Saïd BOUAMAMA et Michel BORN par Rudolph EL-KAREH Cette conférence a été organisée suite à la guerre du LibanLes deux conférenciers sont partis d’une approche sociologique et historique survenue en 2006. Ce conflit s’ajoute à la guerre en Irak et aupour aboutir à un projet politique capable de prendre en compte les conflit israélo-palestinien. C’est dans ce contexte de criseaspirations populaires à l’intégration et à l’autonomie. perpétuelle au Proche-Orient que l’orateur est venu nous20 avril : « La Triple insurrection islamiste » entretenir de ce problème.par Guy SPITAELS 27 avril : « Quelle éducation face au radicalisme religieux ? »Ministre d’Etat, Guy SPITAELS était venu présenter son livre : « La triple par Dounia BOUZARinsurrection islamiste» qui traite entre autre du choc entre l’Orient etl’Occident. Alors que l’occident tente de véhiculer ses valeurs, c’est tout l’effet L’oratrice a proposé une réflexion permettant de faire la partinverse qui se produit dans les pays du sud islamisés. des choses entre ce qui appartient à la liberté de conscience et de culte-principe de laïcité, et ce qui relève du27 octobre : « L’émancipation de la femme arabe et la dysfonctionnement et du radicalisme.politique. La ségrégation de la femme immigrée au travail »par Sakina BAKHA et Fatiha SAIDI 11 mai : « L’Orient gourmand, Arts culinaires… » par Farouk MARDAM-BEY et Rudolph EL-KAREH17 novembre : « Les banlieues, le Proche-Orient et nous » Ces deux spécialistes ont expliqué comment la table est ambassadrice depar Leïla CHAHID, Dominique VIDAL et Michel culture, comment elle est liée à l’histoire et aux mouvements des sociétés, toutWARSCHAWSKI en étant une source inépuisable de plaisir. Une dégustation de mezzés s’est imposée en guise de conclusion. Les conférenciers sont partis à la rencontre de milliers de personnes lors d’une « tournée des villes et des banlieues ». Le 8 juin : « Les médias arabes et leur influence sur les opinions but était de dépassionner afin de comprendre et de mieux agir publiques » par Nadim HASBANI sur la situation, là-bas (Proche-Orient), comme ici. Ils sont Notre conférencier a présenté le développement des médias arabes depuis venus nous raconter cette expérience. 1980, leur évolution dans l’espace politique et leur influence sur les opinions publiques arabes depuis la fin des années 1990, sans oublier le jeu politico- financier derrière ces développements.1er décembre : « Les nouveaux penseurs de l’islam »par Rachid BENZINE 15 novembre : « Faut-il une loi sur le port du voile à l’école ? » par Edouard DELRUELLE, Hajjar MISSAOUI et NadiaIl a proposé au public une interprétation du Coran à l’aide dessciences humaines. Ce courant est appelé « les nouveaux GEERTSpenseurs de l’islam ». R. BENZINE a puisé ses recherches dans A l’heure où le débat sur le port du voile faisait l’objet de beaucoup dela critique historique et l’analyse littéraire du Coran. questionnements, trois conférenciers, qui ont chacun une opinion différente, sont venus s’exprimer afin de donner leur point de vue. 6
  • 7. 30 novembre : « L’eau, enjeu central de l’occupation 2009de la Palestine » par Ricardo PETRELLA, Paul DELMOTTE et 31 janvier : « Témoignage d’une femme palestinienne après laStéphane DECONINCK guerre de Gaza », rencontre avec Jamila ASLIHLe partage de l’eau entre Israéliens et Palestiniens crée énormément deconflits entre les deux communautés. Des spécialistes ont exposé les 14 février : « Qui sont les berbères ou Amazighs ?conséquences écologiques et les stratégies géopolitiques liées à cette guerre de Leur histoire et leur culture » par Youssef BOUYAl’eau, cette source vitale pour la survie de l’homme. Cette conférence a permis d’expliquer l’origine des berbères, leur groupe 2008 ethnique et leur culture car ils sont les premiers habitants autochtones de8 mars : « La vie quotidienne des femmes en Irak » l’Afrique du Nord.Par Zaineb MSAFER, Fanny LAFOURCADE et Inaâm 27 mars : « La politique américaine au Moyen-Orient aprèsKACHACHI l’élection de Barack Obama (100 jours) » par Nahla CHAHAL,A l’occasion de la journée de la femme, le CCAPL a choisi d’organiser une Rudolph EL-KAREH et Mohamed EL-BATTIUIconférence-débat sur les conditions de vie des femmes irakiennes suite à la Le but de cette conférence était de connaître les changements qu’allaitguerre survenue en Irak. apporter le nouveau président B. Obama suite à son élection et les stratégies qu’il comptait mettre en place au Moyen-Orient.18 avril : « Les élections présidentielles américaines et leursconséquences pour le Moyen-Orient » 16 avril : « L’Islam moderne » par Nadia KHOURI-DAGHER par Amine AIT-CHAALAL L’oratrice est venue expliquer sa rencontre avec des hommes et En 2008, les USA allaient réélire un nouveau président des femmes entrés en résistance en Algérie, au Maroc et en pour succéder à G. Bush. Le conférencier a donc fait Tunisie pour mener une véritable guerre contre l’intégrisme une analyse sur les conséquences probables de ces islamique. élections sur le Moyen-Orient. 8 mai : « La phase arabe de l’astronomie »6 juin : « Etre arabe » par Ahmed DJEBBARpar Farouk MARDAM-BEY, Elias SANBAR et Rudolph EL- Le public, conquis par sa précédente conférence sur les sciences arabes, aKAREH demandé d’organiser une nouvelle rencontre. Le sujet choisi par notre orateur portait sur la phase arabe de l’astronomie.Nos invités ont donné une définition des différents termes : « arabité »,« arabisme », « nationalisme arabe ». Ils ont ensuite parlé de la montée du 22 mai : « La condition juridique de la femme dans les sociétéscommunautarisme, de l’antisémitisme et de l’islamophobie... arabes » par Samira HANNA EL-DAHER et Fatiha SAÏDI Elles ont dévoilé au public le combat que mènent les femmes dans de nombreux pays arabes pour faire valoir leurs droits juridiques. 7
  • 8. 25 septembre : « Le déclin de la civilisation arabe pendant 4 juin : « Les Arabes et la Shoah » par Gilbert ACHCARl’empire ottoman » par Müserref YARDIM Notre invité est venu présenter son livre : « Les Arabes et laNotre conférencière a expliqué les raisons qui sont à l’origine de la Shoah » dans lequel il s’est livré à un examen approfondi surdégénérescence de la civilisation arabe alors que celle-ci, à une époque était les réactions arabes à l’époque de l’antisémitisme et du nazismebrillante. en soulignant leur grande diversité politique et idéologique.9 octobre : « Le rôle politico-religieux de l’Iran dans le Moyen- 24 septembre : Le statut des femmes dans le Christianisme, leOrient » par Firouzeh NAHAVANDY Judaïsme et l’Islam par Anne MORELLI Pour comprendre l’influence de l’Iran sur le Moyen-Orient, elle a Notre conférencière a mené une réflexion sur le rapport des retracé l’évolution des mouvements islamistes chiites et expliqué grandes religions dites du Livre à la femme et à la sexualité. la différence entre sunnite et chiite, le rôle du clergé dans Elle a relevé dans les trois religions, les textes fondateurs qui l’islamisme chiite et les réseaux transnationaux qui lient entre avaient les mêmes accents machistes et antiféminins. eux les différents mouvements à l’échelle régionale. 29 octobre : « Les changements au Maroc et la liberté13 novembre : « La pensée libre en terre d’islam : les raisons d’expression » par Jamaï ABOUBAKER, débat animé pard’un échec historique » par Abdelaziz KACEM Hassan BOUSETTAL’orateur a exposé son analyse sur la libre-pensée et la Notre conférencier a fait le point sur la liberté d’expression de la presse audémocratie dans les pays arabes. Sa double nationalité, française Maghreb. Il a expliqué les conditions des journalistes face aux régimes duet tunisienne, lui a permis d’avoir une distance plus critique sur pays.le sujet. 12 novembre : «Les médias européens et le conflit au Moyen- 2010 Orient » par Baudouin LOOS, Ziyad ABUELROB, Pascal FENAUX, Paul DELMOTTE, Noureddine FRIDHI et Daniel19 février : « L’Union Européenne et l’usage de la violence FONTAINEdans le conflit israélo-palestinien» par Barbara DELCOURT Les médias offrent une vision partielle et partisane du conflit au Moyen- Notre conférencière a analysé les termes utilisés par Orient, couvrant surtout les événements qui touchent Israël. Les différents l’Union Européenne pour qualifier la violence dans le intervenants, qui pour la plupart sont des journalistes, ont donné leurs conflit israélo-palestinien. Elle a démontré que l’UE était témoignages sur le sujet. loin d’être neutre car les termes choisis pour parler du conflit dénotent un biais en faveur d’Israël. 201112 mars : « Les Druzes » par Eléonore ARMANET 28 janvier : « L’humanisme, un antidote au choc des cultures »Anthropologue, E. ARMANET a vécu au sein d’une par Fouad LAROUIcommunauté druze de Galilée (Palestine) durant trois ans. Ellea même rédigé un livre sur l’expérience qu’elle a vécue. Grâce à Ecrivain marocain, F. LAROUI dénonce la pesanteur et les blocages de lacette étude anthropologique, elle a pu expliquer ses recherches société marocaine. Il s’attaque à l’intolérance qui règne dans toutes les sociétéssur l’appartenance et les pratiques religieuses des druzes. et qui résulte bien souvent d’un manque de connaissance de l’autre. C’est sur ce thème que le conférencier est venu nous éclairer. 8
  • 9. 18 février : « La Moudawana » par Leïla EL-BACHIRI 2. CALLIGRAPHIEaccompagnée de Fatiha SAÏDI et Hassan BOUSETTA er 1 au 8 octobre 2001 : Exposition calligraphie arabe L’oratrice a débuté son discours en retraçant l’historique du code précédent, datant de 1957. Elle a ensuite évoqué la lutte Cest dans le cadre de la semaine de l’écriture (organisée à la Maison de la des féministes pour amener des changements dans le laïcité) que l’exposition de calligraphie a été programmée. Le but étant de code actuel: élévation du mariage de 15 à 18 ans, suppression montrer l’art de la calligraphie fondé sur les principes de la peinture de la polygamie (autorisée dans certains cas), partage des biens abstraite : la couleur et la forme auxquelles s’ajoute le critère de la acquis en cas de divorce… signification.29 avril : « Les réformes Arabes par la révolte » 19 octobre 2001 : Conférence et démonstration depar Salam KAWAKIBI calligraphie par Hassan MASSOUDYPolitologue et directeur de recherche à l’initiative arabe C’est un calligraphe mondialement connu. Il est venu de Paris pour faire unede réforme, Salam KAWAKIBI a tâché de développer une exposition-démonstration de son écriture calligraphique reprenant des parolesréflexion sur les révoltes arabes à partir d’un panorama de philosophes et d’écrivains célèbres.et d’une explication de la genèse du changement. 15 mars 2002 : Histoire de la calligraphie arabe avec13 mai : Le Monde Arabe : L’heure du bonheur… ou du démonstration par Ghani ALANImalheur » par Hassan NASSER 30 novembre 2002 : Stage de calligraphie avec Ghani ALANICe diplômé en islamologie et en relations internationales a fait part de son analyse sur les événements qui ont secoué le Monde 16 mai 2003 : conférence-démonstration « De l’encre à Arabe tout en évitant les clichés. Hassan NASSER a, par l’écriture. L’art de la calligraphie arabe » par Ghani ALANI la même occasion, revisité l’histoire complexe des rapports entre Monde Arabe, liberté et modernité. Du 16 au 21 mai 2003 : Exposition calligraphie de Ghani ALANI10 juin : « La Palestine et le printemps arabe » Le Maître calligraphe a présenté une partie de ses œuvres.par Nabil EL-HAGGAR 4 octobre 2003: La calligraphie arabe moderne etNotre conférencier s’interroge sur la situation en traditionnelle par Hassan MASSOUDYPalestine suite aux soulèvements populaires quifrappent le Monde Arabe. Le peuple palestinien qui a A la demande du public qui apprécie énormément les talents du maîtreété longtemps abandonné par les régimes arabes peut- calligraphe H. MASSOUDY, une conférence-démonstration a été organisée.il espérer un changement? Il a su conjuguer matière, forme, couleurs et citations. 9
  • 10. 23 mars : Concert-cabaret par le groupe DARWISH 3. CONCERTS DARWISH est un groupe de dix musiciens et trois chanteuses. Ils ont choisi d’interpréter les plus belles chansons d’Oum Kalthoum et de Fairouz, sans oublier les chansons du Maghreb.14 septembre: Concert Chahinaz (Maroc) 19 avril : Concert Oriental Jazz QuatuorC’est un ensemble marocain qui a interprété des musiques égyptiennes, Mahmoud BARKOU, Ahmed KHAÏLI, Anwar ABUDRAGHsyriennes, turques et maghrébines. et Nicolas LEHEMBRE27 octobre : Soirée musicale et repas gastronomique au Leurs musiques étaient une ouverture vers le métissage des cultures et unbénéfice des enfants palestiniens ensemble de sonorités inattendues.Ce concert a été organisé par le CCAPL, l’ABP, l’asbl « Rencontre pour laPalestine » et l’Association des Belges d’Origine Arabe. 27 avril : Soirée au profit de la cause palestinienne Groupe AL AWDA, Sfwat SABRI, Nicolas ATALLAH16 novembre : TRIO JAZZ ARABEMahmoud BARKOU, Ahmed KAÏLI et Azouz EL HOURI 14 septembre : Concert chants et musique de PalestineCe trio a joué lors de ce concert les plus belles musiques que compte le William NASSARrépertoire du jazz arabe. Ce chanteur a présenté son nouveau répertoire composé en Syrie en mémoire30 novembre: Dialogue musical entre l’Orient des victimes du conflit israélo-palestinien. Par sa musique, il lutte pour que le monde comprenne la souffrance des Palestiniens.et l’Occident par Othelo HADDAD et Anwar ABUDRAGHIls ont fait découvrir au public leurs recherches musicales sur lerapprochement entre les musiques occidentale et arabe.8 février: Chants et musiques du Machrek et du MaghrebFurat QADDOURI, Anwar ABUDRAGH, Maan AL 19 janvier : Concert Arabo Andalou : ARABIC TURATHHASBANIE et Ahmed KHAÏLI Ce fut un voyage musical de « Mouwachahates » et chants folkloriques traversant le Machreq et Maghreb.Ce quatuor a interprété des musiques, des chants folkloriques et traditionnelsdes quatre coins du monde arabe. 22 février : AÏD EL KEBIR 11 avril : Concert arabo-andalou par ARABIC TURATH Le groupe Arabic Turath a transporté le public dans une ambiance des mille et une nuits en rapprochant les mélodies orientales des mélodies occidentales.23 février : AÏD EL KEBIR (fête du Sacrifice)Une fête pleine de signification qui a été célébrée dans le respect desconvictions de chacun. Le groupe de musique raï et chaâbi « Argane » a animéla soirée. 10
  • 11. 26 septembre: Concert TRIO BAGHDAD 24 septembre: Concert TRIO ORIENTALRaed KHOSHABA, Kassem Mohamed ABED, Bassam Raed KHOSHABA (Irak) à l’oud, Mahmoud BARKOUHAWAR accompagnés d’Abdelaal JAZOULI (Algérie) au nay et saxophone, Abdelaal JAZOULI (Maroc)Ce Trio s’inscrit parmi les meilleurs musiciens de musiques arabes formés à percussion.l’école de Bagdad. Le public a pu apprécier les rythmes de la darbouka, du Les mélomanes ont pu apprécier la musique arabe sous toutes ses formes : dudaf, djozé et autres percussions. classique au folklore en passant par le jazz et la musique arabo-andalouse.24 octobre: Concert ARABIC TURATHMusique arabo-andalouseDe Bagdad à Madrid en passant par le Maghreb, la musique arabe a subi unmétissage bénéfique. Arabic Turath l’a glorifiée par leur talent et leurs 22 janvier: Souper-concert : AÏD EL KEBIRinstruments. La soirée a débuté par un spectacle de danse orientale présentée par la13 décembre : Repas-Concert avec Abdellah FILLALI danseuse Leyla. Ensuite, Walid Farhoud, Nicolas Attalah et leurs musiciens ont enflammé la salle avec des musiques orientales et folkloriques.Ce repas-concert a été organisé à l’occasion du 40e anniversaire del’immigration marocaine en Belgique 11 mars: Concert arabo-andalou ARABIC TURATH Les amateurs de bonne musique arabe ont pu apprécier le talent de ce groupe formidable composé de quatre musiciens 17 juin : Concert arabo-turc MELIKE31 janvier: Souper-concert AÏD EL KEBIRCette soirée a été animée par Abdellah FILALI, Nicolas ATALLAH Melike insuffle une nouvelle vie aux vieilles chansons deet leur orchestre. troubadour en créant un style « folk turc » appartenant à la jeune génération actuelle.4 juin: Concert Mohamed MAHDIIl a fait découvrir avec son groupe “d’une rive à l’autre”,un répertoire romantique traditionnel qui célèbre la 24 juin: Soirée orientale – Souper-concert animé par FILALIbeauté de la nature et des femmes, la nostalgie du pays et ses musiciensd’Andalousie et la douleur de l’exil. 23 septembre : Concert TRIO DU CENTRE18 juin: Concert Farid AL-BABILY Mahmoud BARKOU, Elias BACHOURA et Ahmed KHAÏLIAlfred Georges, alias Farid AL-BABILY est un des monuments Ces trois musiciens passionnés ont livré au public un répertoire d’une grandeincontournables de la musique traditionnelle arabe. Ses musiques sont finesse.comparées à celles d’Abdel Wahab, Baligh Hamdi, Riadh Simbati et Farid Al-Atrash. 11
  • 12. 29 octobre : Récital chants Ghada SHBEIRSurnommée au Liban « La voix d’or chargée d’émotions »,cette chanteuse incarne une parfaite synthèse entre une 3 février : Chants, poésies et musiques du Marocprofonde érudition des musiques arabe, byzantine et syriaque, Fattah N’GADI et Taha ADNANune grande virtuosité vocale et une interprétation d’unesensibilité artistique étonnante. Le chanteur Fattah N’Gadi et le poète Taha Adnan sont venus parler, l’un par sa musique, l’autre par ses mots, de leur exil respectif. 17 mars: Concert « Fairouziyyat » et chants du Maroc par Naziha MEFTAH14 janvier : AÏD EL KEBIR avec SIMO et KAMAL Naziha a enchanté le public par sa voix magnifique en interprétant les plus10 février : Concert TRIO CIRTA belles chansons du Maroc. Elle a également rendu hommage à Fayrouz, célèbre chanteuse libanaise qui a marqué l’histoire de la musique arabe.Mahmoud BARKOU, Aykut DURSEN, Ahmed KHAÏLILe trio CIRTA a donné un concert authentique et fidèle aux traditions 19 mai : Soirée concert Cheb SIMO et Kamel EL-BIDAOUI +classiques et populaires du pourtour méditerranéen. Nicolas ATTALAH29 avril : Concert folklorique et classique irakien par le groupe Ce fut un voyage dans le passé et le présent des meilleurs chanteurs et chanteuses du Maghreb et du Machreq. Avec leurs musiciens, ils ont joué desde Hamid AL BASRI mélodies folkloriques et classiques.Fondée en 1976, à Bagdad, cette joyeuse troupe musicale a sillonné le monde.Leur répertoire fait revivre l’histoire de la musique populaire irakienne. 23 juin : Concert TRIO DU CENTRE Anwar ABUDRAGH, Sonia EMSHEIMER et Sophie PICARD20 mai : Concert Musiques et chants du Maghreb et du Ces trois talentueux musiciens ont interprété différents morceaux duMachrek : Farid ACHAK répertoire musical arabe, tant classique que moderne.Chanteur autodidacte, il a séduit le public avec sa belle voix et la mélodie deson Oud lors d’une soirée orientale. 6 octobre : Balade musicale entre le Tigre et l’Euphrate par Francis DANLOY et Mahmoud BARKOU2 juin : Concert QAYNA C’était un concert en forme de passerelle jetée entre deux rives, une invitation31 décembre : AÏD EL KEBIR - BALABEL au voyage musical qui se veut un message d’amitié, d’amour et de tolérance.Exceptionnellement, la fête du Sacrifice a coïncidé avec la fête de la Saint-Sylvestre. La soirée était un métissage de musiques et de cultures, de danses etde gastronomies. 12
  • 13. 15 février : Balade musicale entre Orient et Occident 6 mars : ATLAS TRIOpar Francis DANLOY et Mahmoud BARKOU C’est la rencontre de trois musiciens d’horizons et de répertoires différents.De laccordéon au Ney en passant par le saxophone, ce concert étonnant et Francis DANLOY, Antoine CIRRI et Mahmoud BARKOU ont proposé undépaysant a emmené le public le long de frontières peu explorées. répertoire où cohabitent des mélodies moyen-orientales, maghrébines, européennes… Des sons qui allient le traditionnel, le classique et le jazz.23 mai : Contes musicaux d’IrakOsama ABDULRASOL, Bassem HAWAR, Lode VERCAMPT 27 mai : Rencontres de musiciens turcs, indiens et algériensLa musique irakienne a été adaptée par le compositeur Osama Le mélange des instruments d’Inde, de Turquie et d’Algérie, joués par desABDULRASOL et son qanoun mixé au son du djozé et du maîtres du genre, a donné un spectacle envoûtant et techniquementvioloncelle. C’était un métissage orient-occident avec un rythme impressionnant.jazzy classique. 13 juin : « Au gré du luth » avec Abid BAHRI22 octobre : Chants et musiques du Maghreb et d’Andalousie Abid BAHRI, grand soliste et compositeur, accompagné depar Hend ZOUARI et son groupe trois musiciens classiques et un percussionniste, a livré un concert d’une grande qualité. Naviguant entre la tradition etDepuis sa plus tendre enfance, H. ZOUARI joue du la musique contemporaine et expérimentale.qanoun et de la cithare. Sur la scène du CCAPL, elle adévoilé un autre talent : sa voix cristalline et son sens de 20 juin : ARGANEl’écriture mélodique. ARGANE est un groupe de quatre musiciens originaires du Maroc. Leur29 novembre : Chants populaires palestiniens musique est influencée par des groupes mythiques comme « Nass ElReem KELANI Ghiwane » ou « Lemchaheb » et par le style « gnaoui ». Affirmant la richesse de l’identité culturelle palestinienne dans ses chansons, Reem KELANI varie entre chansons 5 décembre : AÏD EL KEBIR traditionnelles de Palestine, arrangements personnels de Le CCAPL a une nouvelle fois répondu à la demande pressante du public et a musiques palestiniennes anciennes et compositions fêté de manière laïque la grande tradition arabe de lAïd el-Kebir. Cheb SIMO originales basées sur les poésies populaires et de résistance. et le groupe TORY ont animé la soirée : raï, chaâbi, oriental…13 décembre : AÏD EL KEBIRLa soirée était animée par le groupe AL MANAR, bien connu en Belgique eten Hollande par sa musique : raï, chaâbi et oriental. 13
  • 14. 18 septembre : Jazz musique Manouche René BLANCHE et son groupe « O’Juliette » Le CCAPL avait choisi de débuter son programme d’activités de la fin de27 février : Karim BAGGILI l’année en ouvrant ses portes à la multiculturalité. Nous avons donc proposé au public un concert de jazz manouche. Karim BAGGILI se frotte à toutes les cordes : guitareélectrique, flamenco, luth arabe. Le public a pu apprécierles magnifiques sonorités acoustiques de son répertoire 20 novembre : AÏD EL KEBIRtraversant l’Amérique du Sud, l’Espagne et les pays La soirée a été animée par la danse orientale et le concertarabes. d’Issam HAJJI et de SIMO.27 mars : Duo SAWT AL-CHARK 27 novembre : Hommage au poète palestinien Mahmoud Samar et Issam CHARIFI DARWISH et concert de Marwan ABADO Epoux à la vie comme à la scène, Samar et Issam ont repris Les étudiants du cours de déclamation du Conservatoire de Bruxelles sous la Oum Kalsoum au chant pour elle, à l’oud pour lui. Ils ont direction d’Annette BRODKOM ont interprété des extraits de poèmes de également joué leurs propres compositions, toujours Mahmoud DARWISH. Ensuite, Marwan ABADO a pris place sur scène pour influencées par la musique arabe classique. chanter et jouer des musiques arabes classiques.10 avril : Musique irakiennepar Anwar ABUDRAGH, Wesam AL-AZZAWI et Ali ESSA 14 janvier : ARIFA, au-delà de BabyloneCe trio irakien a fait revivre la culture de leur pays par des instruments C’est un quator cosmopolite qui a interprété destraditionnels et des chants rappelant ce peuple qui vit entre les deux rives du musiques originales et des mélodies héritées duTigre et de l’Euphrate. monde arabe, de l’Anatolie et des balkans.23 mai : Hommage musical à Mahmoud BARKOU 26 mars : Troupe AL QUDSMahmoud BARKOU a quitté ce monde le 19 juillet 2009. Il a été très fidèle auCCAPL et fier de l’être. C’est donc tout naturellement que ses amis musiciens La Troupe AL QUDS est un groupe de chanteurs et de musiciens passionnésse sont réunis au CCAPL pour jouer des morceaux en sa mémoire. par la musique arabe et le folklore palestinien. Nassim ALDOGHOM est chanteur soliste, Maher19 juin : Le Bal nomade d’Alexia BELHAJ est compositeur et joueur de oud et Abeer HAMAD est chanteuse et danseuse de dabké. CetteC’est la rencontre d’artistes éclectiques aux univers musicaux multiples. D’un dernière a créé une belle ambiance en apprenant aucontinent à l’autre, rythmes et mélodies ont dialogué pour créer un répertoire public la danse folklorique palestinienne.à l’énergie communicative, une invitation à la danse. 14
  • 15. 16 avril : Brassens pour les nuls par Yves MAILLEUX et ses 4. EXPOSITIONSmusiciens Du 20 septembre au 6 octobre 2002Le CCAPL a invité Yves MAILLEUX et ses musiciens à donner un concert « Le Maghreb en peinture »dans la salle du Centre pour rendre un hommage à un grand artiste de la par Djamal MERBAH, Jamal LGANA et Ridha GARRAOUIchanson française : Georges BRASSENS. Trois peintres représentant les trois pays du Maghreb ont montré leur talent21 mai : FAYCAL SALHI QUINTET dans une exposition riche en style et en couleurs.Compositeur et joueur de oud reconnu, Fayçal Du 1er au 7 novembre 2001: Peintre palestinienSALHI s’est produit dans des lieux prestigieux.Accompagné de son groupe, il interprète des Zuhdi AL ADAWImusiques en mêlant jazz et musique orientale. Dans ses tableaux, on retrouve l’influence de la situation28 mai : L’Orient musical de l’Inde à l’Empire Ottoman géographique de Gaza, les promesses du temps, la libération de la patrie et des prisonniers.Aykut DURSEN, Hilde de CLERCK et Gowinda GOSWAMI Trois fabuleux artistes s’unissent pour offrir un concert aux couleurs de la Du 13 au 18 mai 2002 Turquie, de la Belgique et de l’Inde. Exposition de cinq peintres palestiniens : Mohamed ALROKOUI, Ismaïl SHAMMOUT, Soliman NATOUR, Michel NAJJAR et Zuhdi Al ADAWI19 juin : Musique et danse de l’Orient et de l’OccidentA l’occasion de la Fête de la musique, les élèves du cours de musique Des artistes talentueux ont présenté des peintures palestiniennes où lainterprèteront des chansons choisies parmi le répertoire du Maghreb et du souffrance, la lutte et l’espoir y étaient démontrés.Machreq. Houda DOUDAR au chant, reprendra des artistes arabes à larenommée internationale telles qu’Oum Kalsoum et Fairouz. Du 26 mai au 4 juin 2003 Artisanat et Broderies de Palestine Les broderies artisanales du patrimoine palestinien réalisées par les femmes palestiniennes des Territoires ont été exposées. 15
  • 16. 2009 5. PROJECTIONS 26 janvier : « Egypte : Visages d’éternité » de Dany MARIQUE Le reportage s’est attaché à la population égyptienneDu 15 au 17 nov. 2002 : Cinéma palestinien d’aujourd’hui : fellah du Nil condamné à perpétuité aux travaux des champs, nubien exilé sur sa propre terre, berbère2005 d’oasis de Siwa…21 octobre : « Le Yémen, l’Arabie heureuse » 18 septembre: « Avec un seul poumon. Les conditions depar Georges PIAIA travail en Palestine occupée » de Michèle SEUTINCette projection a dévoilé les plus beaux paysages du Yémen : villagesaudacieusement perchés, ornés de gratte-ciel à l’architecture surprenante, Sans aucune autorisation et durant trois semaines, la cinéastesites antiques et paysages époustouflants… est allée à la rencontre de la population palestinienne pour comprendre leur combat au quotidien pour trouver un emploi.2006 201010 novembre : « Syrie et Jordanie. L’héritage des grandescivilisations. » de J-L LERAT et Annie 8 janvier : « Yémen, la truelle et le fusil » de Dany MARIQUEDELAUNOIS Reporter belge, Dany Marique a traversé le Yémen pour y découvrir ses nombreuses richesses.Le public a voyagé dans le temps en découvrant la Syrie et laJordanie. Ces derniers ont laissé de nombreuses traces duXIVème siècle avant JC jusqu’à la première guerre mondiale. 12 mai : « La Jordanie, royaume du Levant » de Dany MARIQUE Après la projection de film sur le Yémen, Dany Marique2008 est venu présenter un autre pays : la Jordanie. Il a commenté les différentes villes qu’il a sillonnées.18 janvier : « Maroc, pour le plaisir des yeux » de J-L LERATet Annie DELAUNOIS 25 octobre : « Sahara(s), les Archives du Sable » de Dany MARIQUE Ils ont sillonné les routes du Maroc du Nord au Sud, et d’Est en Ouest pour nous montrer les médinas des villes Dany MARIQUE a une nouvelle fois présenté un de ses reportages. Il a impériales, l’artisanat et les traditions populaires, le souk projeté et commenté ses diapositives pour montrer que le Sahara n’est pas de Fès, Marrakech… qu’une région qui offre un paysage de sables dorés. 16
  • 17. 18 mars : « Hadjira, Mehrezia, Latifa, Femmes musulmanes 17 juin 2008: Comédie musicaleen Occident » de Mohammed SOUDANI « Le Liban au cœur »Ce reportage raconte la vie de trois femmes musulmanes qui ont une par Lamia SAFIEDDINE et l’ensemble ASSILconception différente de l’islam. Hadjira est non pratiquante, Mehrézia estthéologienne et Latifa est à la fois pratiquante et laïque. La projection s’est La chorégraphe libanaise Lamia SAFIEDDINE est venuedéroulée en présence de Hadjira qui a répondu aux questions du public. présenter un spectacle mêlant authenticité et danse contemporaine. 5 juin 2009: 6. THEATRE Spectacle humoristique belgo-marocain : & COMEDIE MUSICALE BEN HAMIDOU – « Maroxelleries » L’humoriste d’origine marocaine a passé en revue une série de 2 septembre2001: « From Marocco to Belgium » portraits plus vrais que nature. Une satire de notre société par l’atelier théâtre GALIFA haute en couleurs qui a provoqué l’hilarité générale.Au travers de nombreuses touches d’humour et d’interactions avec le public,une troupe de femmes belges et immigrées ont raconté l’histoire et le désarroid’une jeune maghrébine qui n’arrive pas à se détacher de la tradition de son 26 avril 2010: Missingpays d’origine et à affronter la réalité du pays d’accueil. Cette pièce a été conçue par une trentaine d’habitants du quartier de Saint-23 juin 2006 : « Nous sommes les enfants des camps » Josse. Malheureusement, la pression du quartier a dissout le groupe. Hamid et Meryem, seulspar la troupe AL ROWWAD rescapés de la troupe, ont présenté la pièce enCette pièce de théâtre raconte l’histoire de la Palestine par des s’inspirant des récits que les habitants avaientenfants de 10 à 15 ans. Cinq jeunes musiciens de la troupe imaginés avant de la quitter.« Ajiâl Alnajah » (« les générations succès ») ont joué duviolon, oud, guitare… et interprété des morceaux d’extraits dedifférents types de musique occidentale et orientale… 7. POESIE17 octobre 2006 : « Quand les murs s’écroulent devant les 17 mai 2002 : Soirée poésie avec Bissan ABOU KHALED et Christianmots ». Une co-prodocution du Théâtre du Public (Belgique) en AERTScollaboration avec le Theater For Everybody (Palestine) La poétesse Bissan ABOU KHALED a, par sa poésie, fait vibrer les cordes21 juin 2007 : Spectacle de Théâtre action patriotiques des Arabes présents et par la mélodie de ses paroles séduit un public ignorant la langue arabe. Tous ont pu apprécier la poésie, traduite enLes acteurs, des réfugiés de toutes origines, ont rassemblé leurs énergies pour français, du grand poète palestinien Mahmoud DARWISH, bien servie grâceexprimer à travers la création théâtrale la difficulté de leur situation de leur aux expressions et gestes du comédien et metteur en scène Christian AERTS.exil. 17
  • 18. 8. VOYAGES CULTURELS 10. JOURNEES CULTURELLESPARIS : Depuis 2005, un week-end culturel à l’Institutdu Monde Arabe à Paris est organisé. Une visite de Semaine Culturelle Arabe - 2002l’exposition itinérante à l’IMA ainsi qu’un tour dans lesquartiers parisiens sont prévus durant le séjour. 7 novembre : Les Gnawas de Marrakech ont présenté une musique métissée entre l’Afrique et le monde mystique du soufi iranien.MAROC: Un voyage culturel au Maroc s’est déroulé du 5 au 14 avril 2008. Vernissage des peintures d’artistes arabes provenant de sept pays : Maroc,Les participants ont fait une découverte culturelle et paysagère de Tunisie, Libye, Egypte, Palestine, Liban et Syrie.l’Atlantique à la Méditerranée. Un second voyage a été organisé. Cette fois, les 8 novembre : Un défilé de mode de vêtements traditionnels de divers paysparticipants ont pu découvrir le sud du Maroc du 4 au 14 février 2011. arabes a été organisé. Ensuite, il y a eu une animation avec « la Troupe du nord » : chants et musiques populaires du Maroc. 9. FESTIVAL 9 novembre : Concert Samir TAHAR et son groupe DE DANSES ORIENTALES Samir et son groupe ont emmené le public dans le monde mystique des chantsDepuis 2006, le CCAPL organise chaque année un festival de danses et de la musique soufi.orientales. Le but est de promouvoir des écoles qui enseignent l’art de cette 10 novembre : Danses orientales par la danseuse Jale avec les célèbresdanse et d’offrir au public un magnifique spectacle. Débutantes, mélodies du qanoun de Samir HABBAL et la darbouka de Kamal. Chantsintermédiaires ou professionnelles, elles se présentent toutes en solo ou en populaires libanais par le chanteur Nicolas ATTALLAH et ses musiciens.groupe pour dévoiler leur plus belle prestation. Danses folkloriques par la troupe libanaise de Dabké. Semaine Culturelle Arabe - 2003 28 novembre: concert Rim BANNA Elle a interprété son répertoire de chansons patriotiques ainsi que son dernier album « Al Quds Everlasting », une musique moderne dans la continuité des airs populaires palestiniens. 29 novembre : Troupe Oulad Cheikh MOHAND Originaire du Nord du Maroc, cette troupe a bien représenté le folklore rifain. Avec leurs instruments : ghaïta, kasba (nay berbère), bendir, darbouka, luth, violon, ils ont charmé tous les publics et ont rassemblé toutes les générations. 18
  • 19. 30 novembre : Concert de TAQASIM de Lyon Semaine Culturelle Arabe - 2005C’est une troupe de quatre chanteurs et cinq musiciens qui ont parcouru leschansons de Fairouz, Sabah Fakhri, M. Abdelwahab, Oum Kalsoum et lesMouachahates d’Abou Khalil El Qabani, symbole du patrimoine musical 11 novembre : Concert Kamylia JUBRANpopulaire. Kamilya JUBRAN a séduit le public par ses talents de chanteuse et de musicienne. Elle a interprété une musique Semaine Culturelle Arabe - 2004 métissée entre lOrient et lOccident.29 octobre: Concert Marwan ABADO 12 novembre : Concert Fattah N’GADI et son groupe NAWRASSEn première partie de soirée, Samih Al QASEM est venu lire ses poésiesen arabe. Christian AERTS les a traduites. Accompagné de son groupe, Fattah N’GADI, musicien aveugle, a fait voyager le public au Maghreb et en Orient. Il a chanté et joué du piano avec brio.Marwan Abado est un chanteur, compositeur et joueur de oud 13 novembre : Concert Mohamed MAHDI et son groupequi s’inscrit dans la tradition musicale du ‘Taq’sim’. « Message d’Espoir » d’Algérie suivi du concert deIl s’inspire des poésies arabes contemporaines pour mêlermusiques orientale et occidentale. Nicolas ATTALLAH Mohamed Mahdi a présenté un répertoire folklorique algérien traditionnel et30 octobre : Concert Mousta LARGO romantique. Quant à Nicolas ATTALLAH, il a fait honneur aux chansons folkloriques libanaises. Il a présenté son dernier opus Argana, un univers rempli de couleurs et de multiples sonorités. Il est retourné sur les traces des poètes Andalous en contant en Arabe cette Semaine Culturelle Arabe - 2006 période bercée de culture et de tolérance. 23 septembre : Gnawi Mustapha BAKBOU Le plus grand Gnawi Mustapha BAKBOU et ses musiciens31 octobre : Concert Mohamed BHAR ont inauguré la première soirée de la Semaine Culturelle Arabe.Chanteur populaire qui porte le Liban dans son cœur. Son répertoire ne s’estpas arrêté à son pays d’origine mais a couvert tout le Moyen-Orient. 24 septembre : Concert Beihdja RAHAL La chanteuse algérienne a proposé aux amoureux de la musique classique des extraits puisés dans la poésie féminine de la période arabo-andalouse. 19
  • 20. 17 octobre : Journée théâtrale palestinienne MAWAWIL - Tradition gitane du Delta (Egypte)« Quand les murs s’écroulent devant les mots » Gamalat SAIDA et Reda SHIHALa pièce de théâtre portait sur les murs qui s’érigent insidieusement pour Après le concert d’Hadda OUAKKI, les gitanes de la province de Sharqiyya ontséparer les Israéliens des Palestiniens. Le cœur de la pièce posait une réflexion chanté le répertoire de musique traditionnelle : le mawwal. Les instrumentssur l’avenir et les conséquences qu’engendre la construction de ces murs sur utilisés lors de cette balade poétique et narrative étaient la rababa, le violon, leces deux communautés. kawâla, la flûte et l’arghoul. Journées Culturelles Arabes – 2007 Journées Culturelles Arabes – 200827 octobre : Rachid KASMI 26 Septembre : Concert Jahida WEHBE & l’EnsembleCe chanteur de raï et de chaâbi a conquis le public belge et d’Osama ABDULRASOLétranger après la sortie de son premier album « Âdrouni ? ».C’est donc avec un grand plaisir que le CCAPL l’a invité à Bien connue dans le monde arabe, la chanteuse libanaiseinterpréter ses meilleurs morceaux. Jahida WEHBE a interprété des morceaux repris des répertoires de grandes divas arabes, comme Oum Kalthoum et Fairouz.25 octobre : Exposition « Vie quotidienne en Irak » par lephotographe Ahmad ABDULLAH et le cinéaste Tahir 27 septembre : Concert Cheb RIAHIALWAN A l’occasion de la Fête de la Wallonie, le CCAPL voulaitCette exposition avait pour but de montrer la souffrance quotidienne des marquer l’ancrage wallon de notre jeunesse et fêter cetteIrakiens depuis que la guerre a ravagé leur pays. journée entre communautés d’origines différentes. Cheb RIAHI a donc été choisi pour animer un concert raï et chaâbi.3 novembre :Chants et musiques du Moyen-Orient et du Maghreb 10 octobre: Conférence-Débat « Les sciences arabes deGhalia BENALI (chanteuse) et Anwar ABUDRAGH l’héritage gréco-indien à la réception européenne (IXe-XVe) »(musicien et chanteur) ont présenté une anthologie de chantsissus du répertoire musical maghrébin et moyen-oriental. par Ahmed DJEBBAR Ce professeur de Sciences et de Technologies a évoqué les facteurs qui ont pu favoriser la naissance d’une nouvelle13 décembre : Ateliers de voix en collaboration tradition scientifique en Méditerranée orientale, les grandesavec le Festival Voix de femmes phases de développement des sciences en pays d’Islam, le phénomène de la circulation partielle autour de la Hadda OUAKKI, Chant du Moyen Atlas, Maroc Méditerranée, à partir d’une époque déterminée, des corpus scientifiques grec et arabe. Grande dame de la chanson tamazigh (berbère), sa musique est issue d’une tradition ancestrale et ses paroles expriment les préoccupations quotidiennes et les aspirations profondes. 20
  • 21. Du 22 octobre au 28 novembre : Exposition itinérante Journées Culturelles Arabes - 2010« A la découverte de l’âge d’or des sciences arabes » 1er octobre : Sketches AMINE et RACHIDCette exposition a permis de montrer à la fois de manière simple et rigoureuseles contributions de la civilisation arabo-musulmane dans les domaines les & Concert du DUO AL’CHIMIEplus importants des sciences et d’expliciter le rôle des sciences arabes dans Amine et Rachid : un two man show à la tchatchel’éveil scientifique de l’Europe à partir du X11e siècle. vertigineuse et à l’humour percutant. Ces deux amis d’enfance ont présenté des sketches qui traitent de leurs cultures, de jeunes issus de l’immigration. Journées Culturelles Arabes - 2009 Véronique GILLET (guitariste) et Moufadhel16 octobre : Journée Libanaise – Concert Elie RAHAL ADHOUM (joueur de oud) ont uni leurs talents pourCe chanteur libanais a interprété les répertoires traditionnel et moderne avec proposer au public un croisement de cultures quigrand talent. Du folklore en passant par des chansons égyptiennes, il a su donne naissance à une musique ouverte et originale.créer une ambiance digne d’une soirée célébrée dans la montagne libanaise. 2 octobre : Concert Cheb RAYAN17 octobre : Journée marocaine – Concert Cheb DOUZI Chanteur de « pop raï », Cheb RAYAN est doté d’une voix C’est un jeune artiste qui a créé le « pop raï oriental ». fluette et souple. Dans ses chansons, il passe d’un registre Il a associé avec brio et professionnalisme la beauté et la plus traditionnel pour ensuite se fondre dans son univers mélodie de sa voix à la qualité du son des instruments qui musical de « pop raï ». l’accompagnaient. 9 octobre : Pièce de théâtre « Dieu est grand »24 octobre : Journée maroco-syrienne de Xavier PERCYConcert Ensemble WAJD Cette pièce est l’histoire de deux amies d’enfance quiL’ensemble WAJD a entraîné le public d’une douce rêverie à se retrouvent dans une rame de métro. Yasminala douloureuse déchirure, par la seule grâce d’un piano et rayonne de la vie qu’elle porte en elle. Fabienne est uned’une voix. convertie fondamentaliste qui s’apprête à déclencherLes poèmes ont formé une passerelle entre ces deux univers. sa ceinture d’explosifs. Un débat s’engage alors entre les deux femmes sur l’endoctrinement et ses dérives.30 octobre : Journée Solidarité PalestineProjection : « La Terre parle arabe » de Maryse GARGOUR La cinéaste a démontré à l’aide d’archives, de documents audiovisuels, des témoignages… que la terre occupée en Palestine appartenait à une époque aux arabes et n’était donc pas « une terre sans peuple » comme le prétendent les leaders sionistes. 21
  • 22. Journées Culturelles Égyptiennes Semaine Culturelle Andalouse Du 25 au 28 mars 2004 Du 18 au 24 avril 2005Exposition de statues des divinités égyptiennes, de différents Du 18 au 24 avril : Exposition « Patrimoine arabe enpapyrus, de bijoux et d’artisanat égyptien Andalousie »Un dessinateur égyptien de bandes dessinées et un égyptologue étaient Cette exposition comprenait une belle collection de photos des monuments deprésents pour des démonstrations et explications. Un défilé de mode populaire l’époque réalisées par France CAPON.et folklorique a animé le début de soirée qui s’est clôturé avec un concert-repas. 22 avril : conférence-débat : « AL-Andalus, une société Semaine culturelle arabe pour la paix en Palestine musulmane » par Juan A. SOUTO Du 19 au 25 avril 200423 avril: Concert “C’est des Canailles” + Musicians Notre invité a développé l’histoire de la civilisation arabe au travers de la culture, de l’architecture, de la philosophie et des sciences.for Peace. Peace from Jerusalem 23 avril : Repas-concert, Musique-chants et Danses flamencoCe groupe composé de musiciens israéliens et palestiniens a fait une tournée enIsraël et en Europe (en passant par Liège) pour promouvoir la paix entre ces et orientaledeux peuples. 24 avril : Démonstration et projection « L’Architecture arabe1 ère exposition: en Andalousie» par Juan SOUTO« Partageons Jérusalem : Deux capitales pour deux Étatssouverains » 11. ATELIERSC’était une exposition représentant des œuvres de 24 peintres palestiniens 2008provenant de différents pays. Ils ont symbolisé, chacun à leur façon, la paix enPalestine. 3 mars: « Le sionisme, son histoire et ses objectifs » par Jacques ARON2e exposition: 10 mars : « La chronologie du conflit au Proche-Orient »Broderies palestiniennes par Paul DELMOTTELes femmes ont exprimé leur combat à travers l’art de la broderie et del’artisanat. 17 avril : « Les mouvements palestiniens de la création de3e exposition : l’OLP jusqu’à maintenant » par Hamdan ALDAMIRISix peintres Palestiniens issus des camps de réfugiés de Syrie 14 avril : « Que faire ? » par Mariane BLUME et Dominiqueet du Liban WAROQUIERIls ont illustré en une trentaine de tableaux la souffrance de leur peuple. 21 avril: « Culture palestinienne » par Renée MOUSSET 22
  • 23. Stand d’artisanat égyptien en collaboration et souper gastronomique avec le CC de Chênée 12. Nos collaborations du 16 au 22 décembre 2002 Projection et démonstration de musique arabe Souper-poésie avec le grand poète Khaled Abou Khaled avec le CCAJ à la Maison des jeunes de Droixhe 10 janvier 2003 21 juin 2001 Débat sur la montée du racisme en Belgique et en Europe avec la ville de Liège Festival de Liège à la Caserne Fonck du 21 au 23 mars 2002 19 janvier 2003 Démonstration et cours de civilisation arabe Rencontre témoignage sur les enfants de l’intifada à l’Athénée Royal de Waimes pour de futurs enseignants ISELL-Sainte-Croix 20 janvier 2003 6 mai 2002 Stages de danses orientales et de tatouages au henné au CC de Braives Démonstration sur lécriture arabe 5-6 mars 2003dans le cadre de l’exposition « Les mille et une nuits » au musée de Comblain-au-Pont Festival international du rire de Rochefort du 7 au 12 mai 2002 15 mai 2003 Démonstrations de musique arabe et dinstruments de musique arabe Tempo Color Festival et Africaliaen collaboration avec les Jeunesses Musicales dans le cadre du Village citoyen à Liège Du 26 au 29 juin 2003 12 mai 2002 Concert arabo-andalou à « La chataigneraie » à Flémalle – Centre wallon d’Art Contemporain Démonstration de calligraphie aux enfants de l’école Princesse Paola à Embourg du 1er au 2 juin 2002 « A l’instar de Visé » dans le cadre des Fêtes de Wallonie 30 août 2003 Participation à l’Alter parade avec 8 autres associations Culturmonde 15 juin 2002 Du 8 au 13 septembre 2003 du 22 au 29 septembre 2004 et du 27 sept. au 1er octobre 2006 Présence à l’événement « 6 heures pour la Palestine » 16 juin 2002 « Cendres et brasiers de septembre » - Commémoration entre autre de Sabra et Chatila Organisé par l’asbl « Vent du Nord – Vent du Sud » Participation à « Caravane de quartier » à Liège 11 septembre 2003 28, 29 et 30 juin 2002 Présence du CCAPL à la « Fête des communautés » à Soumagne Stage de calligraphie arabe en collaboration avec le CC de Waremme 27 et 28 septembre 2003 du 15 au 19 juillet 2002 Stand pour les « Journées multiculturelles » organisées par la ville de Liège 2004 Week-end nomade « Vent du Sud » avec la commune de Comblain-au-Pont Collaboration à la réalisation du Café Poli (poly) critique de Sprimont 10 et 11 août 2002 2004 Stage de tatouage au henné avec le CC de Waremme Week end « Musiques du Monde » avec C.C. de Stavelot du 19 au 23 août 2002 7 mai 2005 « Les contes des mille et une nuits »Participation aux « Journées du Patrimoine » en collaboration avec le CC de Soumagne en collaboration avec l’Échevinat de la culture et la bibliothèque d’Ans 7 et 8 septembre 2002 14 mai 2005 Concert organisé dans le cadre du « Festival enfanfare » Grande soirée orientale organisée avec le PAC St-Léonard en collaboration avec les Jeunesses Musicales 25 juin 2005 21 septembre 2002 Diner-Rencontre avec la population du 3e âge maghrébin 7 septembre 2005 23
  • 24. Festival « Enfanfare » de Blegny Solidaris Day 25 septembre 2005 29 août 2010 Les Grandes conférences liégeoises Participation à un débat autour de cette question : Yasmina Khadra « Comment venir en aide aux immigrés nouveaux arrivés ? » 25 novembre 2010 22 octobre 2005 « Mémoire des immigrés maghrébins » avec le Centre Culturel d’Andenne Nos participations récurrentes 4, 5 et 6 novembre 2005 1e mai associatifParticipation à la section régionale de la Ligue de l’Enseignement et de l’Education permanente Chaque année et depuis l’ouverture, le CCAPL tient un stand 19 novembre 2005 à la place Saint-Paul à l’occasion de la Fête du Travail. Journée multiculturelle orientale Retrouvailles Organisée par la coordination socio-culturelle de Sainte-Marguerite 11 mars 2006 Depuis 2005, le CCAPL participe au week-end « Retrouvailles ». Un événement qui réunit plusieurs associations au Parc de la Boverie à Liège. Journée « Quartier ouvert » avec le PAC St-Léonard 22 avril 2006 Barbecue du Monde organisé par « Liège notre Métropole » Cuisines du monde au parc de la Boverie Le CCAPL est sollicité depuis quelques années pour participer à ce barbecue afin de représenter la 26 août 2006 cuisine du monde arabe. Série de “conférences-ateliers” ayant pour thème “la nakbah” (ABP Liège) en 2008 « Asseoir l’espoir » (PAC) - « Behind the wall » en avril 2008 Saveurs du monde en avril 2008 Semaine maghrébine à Namur Du 18 au 25 avril 2008 Rencontre avec des écrivains belges et palestiniens dans le cadre de MASARAT 17 octobre 2008Projet interculturel et pluridisciplinaire TRIPO 08 avec l’asbl « D’une certaine gaieté » Du 1e au 4 avril 2009 Participation aux « 20 ans de l’asbl Pari » au Parc de la vieille montagne à Angleur 30 mai au 1e juin 2009 Festival 100 visages avec le CPCR 12 août 2009 Festival des Découvertes organisé par l’Echevinat de la Jeunesse et des Sports 26 septembre 2009 Salon créatif à Belle-Ile (ateliers de henné et de calligraphie) du 5 au 14 octobre 2009 Place aux enfants avec la Ville de Liège Ateliers de hennés, de calligraphie et de darbouka 16 octobre 2010 24

×