Your SlideShare is downloading. ×
L'utilisation des médias sociaux dans les bibliothèques universitaires canadiennes : sondage ABRC / CARL 2010
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

L'utilisation des médias sociaux dans les bibliothèques universitaires canadiennes : sondage ABRC / CARL 2010

1,904
views

Published on

Ce sondage sur les médias sociaux s’adresse aux bibliothécaires universitaires travaillant dans les bibliothèques de recherche du Canada (voir la liste des bibliothèques membres de l’ABRC). Les …

Ce sondage sur les médias sociaux s’adresse aux bibliothécaires universitaires travaillant dans les bibliothèques de recherche du Canada (voir la liste des bibliothèques membres de l’ABRC). Les données recueillies permettront de mieux comprendre l’utilisation qui est faite actuellement des médias sociaux par les bibliothécaires universitaires et d’identifier les enjeux reliés à ces médias.

Published in: Education, Business

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,904
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
32
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. L'utilisation des médias sociaux dans les bibliothèques universitaires canadiennes : sondage ABRC / CARL 2010 Phase I Les données: résultats préliminaires 1 Dean Giustini / UBC Biomedical Branch Librarian / November 23rd , 2010 Ce sondage a reçu une subvention de recherche de la Canadian Association of Research Libraries / Association des bibliotheques de recherche (CARL / ABRC) La version française a été écrite par Monique Clar et Pascal Martinolli des Bibliothèques de l'Université de Montréal. Merci beaucoup à mes collègues Monique et Pascal!
  • 2. Sommaire Ce rapport préliminaire présente les données brutes (phase I) d’une enquête nationale en deux volets auprès des bibliothécaires universitaires intitulée «Utilisation des médias sociaux dans les bibliothèques universitaires canadiennes: CARL / ABRC Survey, 2010". La diffusion de ces données est faite dans un esprit de collégialité et de libre accès – un peu comme le phénomène des média sociaux et des bibliothèques académiques 2.0. Le rapport final sera disponible en début 2010. Cependant, si vous avez besoin de données supplémentaires immédiatement, veuillez contacter dean.giustini@ubc.ca. Lorsque les informations saisies pouvaient identifier les répondants (ou leurs bibliothèques), ces informations ont été retirées des résultats. Faits saillants : • L’enquête est basée sur les réponses de 468 répondants à travers le Canada. Ils ont rempli notre sondage : en anglais, du 8 octobre au 8 novembre 2010 ; ou notre version française, du 20 octobre au 8 novembre 2010. • Sur le total des 468 questionnaires remplis, 406 sont en anglais et 62 sont en français. Seules les réponses en français sont incluses ici. • Selon les statistiques de l'ABRC de 2008 (voir références), il y a actuellement 1316 bibliothécaires universitaires qui travaillent dans les bibliothèques affiliées à CARL/ ABRC. Avec les 468 questionnaires remplis, notre taux de réponse pour les deux versions est d’environ 35%. • Un certain nombre de réponses de l'enquête (environ 20) n'ont pas été comptées dans les résultats définitifs, soit parce qu'elles étaient incomplètes, soit parce que leur bibliothèque n’avait pas d’affiliation à CARL / ABRC (ou celle-ci n’était pas indiquée). • Une analyse commentée et détaillée des données de cette enquête sera publiée en 2011. • Notez que CARL/ABRC a récemment publié une liste de compétences pour les bibliothécaires universitaires qui comprend l'utilisation des médias sociaux. (Voir les références, p. 4) Quelques résultats préliminaires de l’enquête en français : • Environ 73% des répondants utilise une grande variété d’outils de travail (ordinateur de bureau, ordinateur portable, téléphones intelligents) dans une durée allant de 6 à 9 heures par jour (p. 3) 2
  • 3. • 40% des répondants ont déclaré qu'ils ont au moins une connaissance pratique ou une connaissance avancée des médias sociaux (p. 5) Quelques citations : • « …ma relation avec les étudiants et les profs est davantage one on one et les échanges courriels conviennent très bien, eux-mêmes n'étant pas actifs sur ces réseaux. Il y a un groupe de recherche où un besoin de partage sur le Web a été manifesté et où je suis incluse dans la démarche. Je dirais que de mon côté ces outils ne sont pas utile pour mon travail simplement parce que je ne suis "intégrée" à part entière dans les groupes de recherche. Des groupes ont exprimés aussi des inquiétudes tant qu'à la sécurité/limites des données qu'ils vont mettre dans ces sites (risque d'être limité par l'espace, de tout perdre…. » (...my relationship with students and teachers is more one on one and we exchange e-mails so they are not active in these networks. I would say these tools are not useful for my work simply because I am not "integrated" fully into research groups. Groups have expressed concerns as well as security / limits of the data they are giving to these sites (may be limited by space, losing everything .... ") • « …partage de présentations .ppt : voir ce qui se fait ailleurs et s'en inspirer Il y a plusieurs outils que je n'utilise pas, mais que je pense commencer à utiliser prochainement car je vois leur potentiel… » (sharing to see what others are doing; to be inspired. There are several tools I do not use but will use soon because I see their potential ...") • « ...Je catalogue tous les livres que je lis à compte personnel dans LibraryThing J'ai essayé Delicious mais n'en vois plus vraiment l'utilité Second Life demande vraiment un trop grand investissement en temps pour les effets bénéfiques qu'il peut apporter… » I catalog all the books I read in a personal account in LibraryThing I have tried Delicious but I do not really see the usefulness of Second Life really asking too much investment in time for the benefits that it can make ... " • « …Malheureusement, l'utilisation de tels outils n'est pas courante dans notre institution. Il y a une barrière technologique à mon avis… ».. Unfortunately, the use of such tools is not common in our institution. There is a technological barrier in my opinion ... • « …Cela dépend de l'utilisation qu'on en fait. On peut consacrer beaucoup d'énergie pour offrir de nouveaux services utilisant des médias sociaux sans pour autant atteindre nos objectifs. Je crois que trop souvent ces médias sont mal compris, puis mal utilisés. À mon 3
  • 4. avis, leur utilisation est primordiale pour les bibliothèques, autant pour le travail interne entre employé-e-s qu'avec nos diverses clientèles. Il est toutefois PRIMORDIAL de CONTEXTUALISER L'OFFRE pour l'adapter aux besoins, aux contraintes, aux habitudes... des différentes clientèles que nous desservons. Il s'agit là d'une tâche qui nous incombe mais qui est trop souvent omise ou simplement bâclée parce qu'on n'en saisit pas l'importance…. » It depends on the use made of it. One can spend a lot of energy delivering new services using social media without achieving our goals. I think too often these media are misunderstood and misused. In my opinion, their use is essential for libraries, both for internal work between employees and with our diverse clientele. However, it is IMPERATIVE to contextualize and OFFER to adapt to the needs, constraints, patterns ... the various constituencies we serve. It is a task for us but that is too often omitted or simply sloppy because we do not grasp the importance.... • « …Face à multitude d'outils, je crois que l'on doit tout de même identifier les outils les plus susceptibles d'aider à rejoindre nos usagers et surtout de répondre à leurs besoins informationnels. Il ne faut pas s'acharner à être sur toutes les plateformes surtout quand on sait que celles-ci suivent souvent un effet de mode…. » Faced with multiple tools, I think we must still identify the tools that are most likely to reach our users and especially to meet their informational needs. We should not strive to be on all platforms, especially when we know that they often follow a fad... " • « …Merci pour l'initiative de ce sondage. En espérant qu'il est des retombées positives dans mon institution. … » Thanks to the initiative of the survey. Hoping it makes a positive impact in my institution. Pour terminer, vous pouvez consulter une « vue d’ensemble » des répondants à ce sondage aux pages 87 à 90. Certains d'entre vous seront peut être intéressés par les tableaux croisés, pour voir par exemple comment les bibliothécaires de telle université ont répondu. Toutes ces informations seront reprises dans le rapport final. Dean Giustini, UBC Biomedical Branch Librarian / 23 Novembre 2010 4
  • 5. L'utilisation des médias sociaux dans les bibliothèques universitaires canadiennes 1a) Lesquels de ces appareils informatiques utilisez-vous régulièrement pour accéder à l’Internet dans le cadre de votre travail ? [Cochez tous les choix qui s’appliquent] 5
  • 6. 2) Comment évalueriez-vous vos connaissances sur les médias sociaux sur une échelle allant de « aucune connaissance » à « une connaissance approfondie » ? Commentaires: J'ai suivi le tutoriel 23 Things de la SLA je ne dirais pas que "j'apprends à utiliser", je n'y touche pas mais j'en connais l'existence et j'ai déjà testé par le passé 6
  • 7. Jamais Moins d'une fois par mois Au moins une fois par mois Au moins une fois par semaine Chaque jour a) Blogues (lecture ou participation au contenu) 16.4% (10) 24.6% (15) 26.2% (16) 23.0% (14) 9.8% (6) b) Messagerie instantanée (Meebo, GoogleTalk) 65.6% (40) 11.5% (7) 6.6% (4) 3.3% (2) 13.1% (8) c) Microblogage (ex.: Twitter, Yammer) 77.0% (47) 8.2% (5) 6.6% (4) 4.9% (3) 3.3% (2) d) Agrégateurs de fils RSS (ex.: Bloglines, iGoogle) 29.5% (18) 18.0% (11) 21.3% (13) 13.1% (8) 18.0% (11) e) Réseautage social (ex.: Facebook, LinkedIn) 50.8% (31) 14.8% (9) 14.8% (9) 9.8% (6) 9.8% (6) f) Partage de vidéos (ex.: YouTube, Vimeo) 49.2% (30) 24.6% (15) 6.6% (4) 13.1% (8) 6.6% (4) g) Wikis (ex.: PBWorks, Wikipedia) 18.0% (11) 16.4% (10) 31.1% (19) 23.0% (14) 11.5% (7) a) Blogues (lecture ou participation au contenu) Fréquence d'utilisation) 7
  • 8. b) Messagerie instantanée (Meebo, GoogleTalk) Fréquence d'utilisation ) 8
  • 9. c) Microblogage (ex.: Twitter, Yammer) Fréquence d'utilisation ) 9
  • 10. d) Agrégateurs de fils RSS (ex.: Bloglines, iGoogle) Fréquence d'utilisation ) 10
  • 11. e) Réseautage social (ex.: Facebook, LinkedIn) Fréquence d'utilisation ) 11
  • 12. f) Partage de vidéos (ex.: YouTube, Vimeo) Fréquence d'utilisation ) 12
  • 13. g) Wikis (ex.: PBWorks, Wikipedia) Fréquence d'utilisation ) 13
  • 14. a) Blogues (lecture ou participation au contenu) Utilité perçue 14
  • 15. b) Messagerie instantanée (Meebo, GoogleTalk) Utilité perçue 15
  • 16. c) Microblogage (ex.: Twitter, Yammer) Utilité perçue 16
  • 17. d) Agrégateurs de fils RSS (ex.: Bloglines, iGoogle) Utilité perçue ) 17
  • 18. e) Réseautage social (ex.: Facebook, LinkedIn) Utilité perçue ) 18
  • 19. f) Partage de vidéos (ex.: YouTube, Vimeo) Utilité perçue ) 19
  • 20. g) Wikis (ex.: PBWorks, Wikipedia) Utilité perçue 20
  • 21. 3.1) Si vous le désirez, décrivez brièvement comment vous utilisez les outils ci-dessus dans votre travail (ex. : Meebo, Twitter, YouTube). Wiki, partage de travaux Pour me tenir au courant, résultats de recherche d'information, communiquer des résultats à des clients YouTube : tutoriels en ligne capsules d'information en provenance d'autres universités = inspiration pour mon travail Blogues : explications techniques sur le Web aide à régler des problèmes techniques Facebook Twitter : liens et suggestions de mes collègues bibliothécaires Agrégateurs de fils RSS : suivre l'actualité Wikis : renseignements de base sur certains sujets, surtout en ce qui a trait aux derniers développements technologiques Les fils RSS sont essentiels pour faire de la veille documentaire dans les disciplines qui m'intéressent (biologie moléculaire, bio-informatique) msn. Ceux pour lequel je ne sais pas = je n'ai pas encore exploré sérieusement dans le cadre des liens avec fournisseurs Meebo : je fais partie d'un projet pilote sur le clavardage à distance. Quoique peu utilisé jusqu'à présent (clientèle réduite vu le projet pilote), c'est un service très apprécié appelé à gagner en popularité et il augmente notre offre de service. 21
  • 22. - Blogues de nouvelles liés à ma spécialité disciplinaire. - Fils RSS de nouveaux ouvrages publiés et de nouvelles avancées liées à ma spécialité Utilise Netvibes pour me tenir au courant dans mon domaine et pour donner accès à des ressources à la clientèle. Meebo pour chatter avec les usagers mais très peu l'utilisent. Facebook pour faire la promotion auprès des usagers. Wikis pour obtenir de l'info rapidement(factuelles, partitions,etc). Meebo sert pour la référence à distance. Nous a permis d'être plus présent à nos usagers déplacés dans un pavillon plus éloigné. h) Écriture collective (ex. : GoogleDocs, wikis) Fréquence d'utilisation ) 22
  • 23. i) Partage de photos (ex. : Flickr, Picasa) Fréquence d'utilisation j) Partage de présentations Powerpoint (ex. : SlideShare, Prezi) (Fréquence d'utilisation ) 23
  • 24. k) Partage de signets (ex. : Delicious, Connotea) (Fréquence d'utilisation ) 24
  • 25. l) Catalogage social (ex. : LibraryThing) (Fréquence d'utilisation ) 25
  • 26. m) Mondes virtuels (ex. : Second Life, autres) (Fréquence d'utilisation ) 26
  • 27. n) Services Web de partage de fichiers (ex. : Dropbox, LiveMesh) (Fréquence d'utilisation ) 27
  • 28. h) Écriture collective (ex. : GoogleDocs, wikis) (Utilité perçue ) 28
  • 29. i) Partage de photos (ex. : Flickr, Picasa) (Utilité perçue ) 29
  • 30. j) Partage de présentations Powerpoint (ex. : SlideShare, Prezi) (Utilité perçue ) 30
  • 31. k) Partage de signets (ex. : Delicious, Connotea) (Utilité perçue ) 31
  • 32. l) Catalogage social (ex. : LibraryThing) (Utilité perçue ) 32
  • 33. m) Mondes virtuels (ex. : Second Life, autres) (Utilité perçue ) 33
  • 34. n) Services Web de partage de fichiers (ex. : Dropbox, LiveMesh) (Utilité perçue ) 34
  • 35. 3.2) Si vous le désirez, décrivez brièvement comment vous utilisez les outils ci-dessus dans votre travail (ex. : Delicious, Flickr, SlideShare). Nous utilisons Sharepoint comme outil en ligne intranet de partage de documents (photos, powerpoint, etc.) J'aimebien utiliser Doodle comme outils pour prendre des rendez-vous. Ma relation avec les étudiants et les profs est davantage one on one et les échanges courriels conviennent très bien, eux-mêmes n'étant pas actifs sur ces réseaux. Il y a un groupe de recherche où un besoin de partage sur le Web a été manifesté et où je suis incluse dans la démarche. Je dirais que de mon côté ces outils ne sont pas utile pour mon travail simplement parce que je ne suis "intégrée" à part entière dans les groupes de recherche. Des groupes ont 35
  • 36. exprimés aussi des inquiétudes tant qu'à la sécurité/limites des données qu'ils vont mettre dans ces sites (risque d'être limité par l'espace, de tout perdre Partage de présentations .ppt : voir ce qui se fait ailleurs et s'en inspirer Il y a plusieurs outils que je n'utilise pas, mais que je pense commencer à utiliser prochainement car je vois leur potentiel. Je catalogue tous les livres que je lis à compte personnel dans LibraryThing J'ai essayé Delicious mais n'en vois plus vraiment l'utilité Second Life demande vraiment un trop grand investissement en temps pour les effets bénéfiques qu'il peut apporter Malheureusement, l'utilisation de tels outils n'est pas courante dans notre institution. Il y a une barrière technologique à mon avis. J'aimerais explorer Prezi comme alternative aux prés. PPT, surtout pour présenter des sujets complexes ou de façon non linéaire. Delicious pour créer des signets qui deviennent des fils RSS pour Netvibes. 4) Croyez-vous qu-il est important pour votre bibliothèque (maintenant ou dans l'avenir) d'utiliser les média sociaux pour les activités suivantes ? [Ex. : avoir une « présence en ligne » et utiliser des outils interactifs] 36
  • 37. a) Annoncer les activités de la bibliothèque(4) Croyez-vous qu-il est important pour votre bibliothèque (maintenant ou dans l'avenir) d'utiliser les média sociaux pour les activités suivantes ? [Ex. : avoir une « présence en ligne » et utiliser des outils interactifs]) b) Communiquer directement avec les étudiants et les professeurs(4) Croyez-vous qu-il est important pour votre bibliothèque (maintenant ou dans l'avenir) d'utiliser les média sociaux pour les activités suivantes ? [Ex. : avoir une « présence en ligne » et utiliser des outils interactifs]) 37
  • 38. c) Faire une campagne de financement pour les programmes et services de la bibliothèque(4) Croyez-vous qu-il est important pour votre bibliothèque (maintenant ou dans l'avenir) d'utiliser les média sociaux pour les activités suivantes ? [Ex. : avoir une « présence en ligne » et utiliser des outils interactifs]) 38
  • 39. d) Atteindre les objectifs stratégiques de la bibliothèque(4) Croyez-vous qu-il est important pour votre bibliothèque (maintenant ou dans l'avenir) d'utiliser les média sociaux pour les activités suivantes ? [Ex. : avoir une « présence en ligne » et utiliser des outils interactifs]) 39
  • 40. e) Faire la promotion des programmes et des services de la bibliothèque(4) Croyez-vous qu-il est important pour votre bibliothèque (maintenant ou dans l'avenir) d'utiliser les média sociaux pour les activités suivantes ? [Ex. : avoir une « présence en ligne » et utiliser des outils interactifs]) 40
  • 41. f) Faire la promotion des formations documentaires offertes par la bibliothèque(4) Croyez- vous qu-il est important pour votre bibliothèque (maintenant ou dans l'avenir) d'utiliser les média sociaux pour les activités suivantes ? [Ex. : avoir une « présence en ligne » et utiliser des outils interactifs]) 41
  • 42. Quels outils sont présentement utilisés ?/ Lesquels pourraient l'être ? présentement : fils RSS, blogues (par certains bibliothécaires), GoogleDocs. Et à venir (guides À la carte à partir de janvier): Delicious, Meeboo Affiches en bibliothèque Communiqués déposés sur le site web des bibliothèques Envoi de courriels aux étudiants et aux professeurs Nous pourrions utiliser Twitter, des fils RSS. Une page bibliothèque FaceBook est en test. Notre site web contient des fils RSS (entre autres pour la liste des nouveautés). Malheureusement, nous n'utilisons pas les réseaux sociaux, sauf les fils RSS 42
  • 43. Nous avons le site Web mais comme il y a plusieurs branches, c'est compliquer de mettre en valeur les particularités/activités propres à chaque branche. On a d'ailleurs une refonte du site Web pour le printemps sur Drupal (espoir). Mais je ne suis même pas sûre qu'on va me donner les droits de créer un blog. Les lignes éditoriales sont à voir et j'espère qu'elles vont aller dans le sens contemporain de la personnalisation. Le Service des biblio a aussi une page Web et une présence sur Twitter. Mais là encore, comme ce sont des info et des efforts de promotion pour l'ensemble des branches, je ne vois pas l'intérêt de les consulter et je ne vois ce qu'il y d'intéressant pour ma clientèle spécialisée. Ce sont des annonces trop générales et non pas stratégiques par rapport à ce qu'on vit localement. Nos usagers fréquentent le site Web institutionnel avant de fréquenter le site Web de la biblio... il y a aussi des pages Web/Wiki/CMS facultaires/départementales qui seraient plus pertinentes d'investir plutôt que se cantonner à développer des zones bibliothèques qui ont de la difficulté à être visible dans la masse des interfaces Web. Enfin, tout cela dépend de la qualité de la liaison entre bibliothèques et faculté/départements. Cela ne fait pas très longtemps que je suis sur mon poste actuel. En 1 an, j'ai établi plus de liens avec mes départements qu'aucun de mes prédécesseurs a fait. Ce n'est pas les médias sociaux qui m'y ont aidé, c'est l'approche service, la présence physique dans le département ou aux événements importants qui a contribué aux développement des relations. À mon avis, il faut une certaine maturité de liaison entre le bibliothécaire et ses départements/clients avant que les médias sociaux ne deviennent vraiment des outils vraiment utiles dans l'interaction usager/bibliothécaire. Présentement utilisés : tous. Nous n'y avons pas vraiment recours pour le moment. On a l'impression d'empiéter sur des territoires privés... le courriel est une voie de communication plus officielle. Seuls le courriel, les RSS (peu utilisés) et les sites Web le sont malheureusement. Facebook, Twitter, chat (meebo) Utilisés : page d'accueil bibliothèque "Quoi de neuf" Pourraient l'être : Facebook Facebook Wiki Facebook, Twitter 5) Quelle est la probabilité que vous utilisiez les médias sociaux (maintenant ou dans l'avenir) afin de profiter des avantages suivants dans votre travail ? 43
  • 44. a) « L'informatique en nuage » (utiliser un logiciel « en nuage » distant plutôt que sur votre ordinateur)(5) Quelle est la probabilité que vous utilisiez les médias sociaux (maintenant ou dans l'avenir) afin de profiter des avantages suivants dans votre travail ?) 44
  • 45. b) Création de nouveaux objets de connaissance (ex.: vidéo, audio, tutoriels en ligne)(5) Quelle est la probabilité que vous utilisiez les médias sociaux (maintenant ou dans l'avenir) afin de profiter des avantages suivants dans votre travail ?) 45
  • 46. c) Utilisation de logiciels libres (plutôt que l'achat de logiciels)(5) Quelle est la probabilité que vous utilisiez les médias sociaux (maintenant ou dans l'avenir) afin de profiter des avantages suivants dans votre travail ?) 46
  • 47. d) Partage poste à poste (P2P) en tout temps(5) Quelle est la probabilité que vous utilisiez les médias sociaux (maintenant ou dans l'avenir) afin de profiter des avantages suivants dans votre travail ?) 47
  • 48. e) L'apprentissage de nouvelles compétences informationnelles (ex.: compétence médiatique) (5) Quelle est la probabilité que vous utilisiez les médias sociaux (maintenant ou dans l'avenir) afin de profiter des avantages suivants dans votre travail ?) 48
  • 49. f) « L'effet réseau » (réseautage, développer des contacts)(5) Quelle est la probabilité que vous utilisiez les médias sociaux (maintenant ou dans l'avenir) afin de profiter des avantages suivants dans votre travail ?) 49
  • 50. Commentaires: : pas sûre de la signification de "l'informatique en nuage" L'utilisation de logiciels libres est davantage une décision institutionnelle. Le logiciel ProCite fourni par l'Université est un logiciel distant sur un serveur. Nous utilisons souvent Doodle pour MonkeySurvey comme logiciels distants. 50
  • 51. 6) Quelle est votre opinion sur les affirmations suivantes quant à l'importance pour les bibliothécaires d'utiliser les médias sociaux ? a) Les bibliothécaires devraient avoir des connaissances de base sur les médias sociaux(6) Quelle est votre opinion sur les affirmations suivantes quant à l'importance pour les bibliothécaires d'utiliser les médias sociaux ? ) 51
  • 52. b) Les bibliothécaires devraient connaître les liens entre les médias sociaux et les publications académiques(6) Quelle est votre opinion sur les affirmations suivantes quant à l'importance pour les bibliothécaires d'utiliser les médias sociaux ? ) 52
  • 53. c) Les bibliothécaires devraient connaître les avantages et désavantages des médias sociaux(6) Quelle est votre opinion sur les affirmations suivantes quant à l'importance pour les bibliothécaires d'utiliser les médias sociaux ? ) 53
  • 54. d) Chaque bibliothèque académique devrait avoir un bibliothécaire responsable de l’utilisation des médias sociaux(6) Quelle est votre opinion sur les affirmations suivantes quant à l'importance pour les bibliothécaires d'utiliser les médias sociaux ? ) 54
  • 55. e) Les bibliothécaires devraient être des personnes ressources auprès des professeurs pour les questions de droits d'auteur en relation avec les médias sociaux(6) Quelle est votre opinion sur les affirmations suivantes quant à l'importance pour les bibliothécaires d'utiliser les médias sociaux ? ) 55
  • 56. Je me demande si les bibliothécaires connaissent assez la Loi sur le droit d'auteur pour se qualifier comme personnes. Donner des conseils inappropriés peut avoir des effets préjudiciables. Question e): À moins de connaître et d'être à jour sur la question des droits d'auteur, les bibliothécaires ne devraient pas être des personnes ressources en cette matière auprès des professeurs. il faudrait que les bibliothécaires disposent de formations avancées sur les droits d'auteur, formations axées prioritairement sur les droits des utilisateurs et sur le libre accès. Des présentations aussi de projets de libéralisation des droits. On sait à quel point les zones grises sont présentes dans ce domaine et jusqu'à présent les infos que nous obtenons sont plus liées aux droits des éditeurs qu'à ceux des utilisateurs! 56
  • 57. 7) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre attitude quant à l'utilisation des médias sociaux au travail? a) Mes collègues m’influencent dans mon choix d’utiliser les médias sociaux(7) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre attitude quant à l'utilisation des médias sociaux au travail?) 57
  • 58. b) Je n'ai pas de difficultés à utiliser les médias sociaux(7) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre attitude quant à l'utilisation des médias sociaux au travail?) 58
  • 59. c) La plupart des médias sociaux me distraient (7) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre attitude quant à l'utilisation des médias sociaux au travail?) 59
  • 60. d) Je ressens des pressions pour que j'utilise les médias sociaux(7) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre attitude quant à l'utilisation des médias sociaux au travail?) 60
  • 61. e) Mon superviseur m’encourage à utiliser les médias sociaux(7) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre attitude quant à l'utilisation des médias sociaux au travail?) 61
  • 62. f) Je n’ai pas le temps d’apprendre à utiliser les médias sociaux(7) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre attitude quant à l'utilisation des médias sociaux au travail?) 62
  • 63. Pour la question c), je veux dire que je trouve qu'ils sont distrayants, pas qu'ils m'empêchent de travailler. J'utilise les médias sociaux à des fins personnelles à l'heure du lunch seulement En gros les médias que j'ai approché (Facebook, YuTube, Messenger) tournent plus autour du «social» et du «marketing» qui m'intéressent très peu dans le cadre de mon travail, que de liens efficaces de travail. Quant-aux blogues, c'est un peu n'importe quoi, n'importe qui et je me méfie des infos qui y sont rapportées. Je crois que dans un avenir proche il risque de se développer des outils de travail intéressants mais pour l'instant cela reste à mes yeux plus un amusement. Je n'ai pas le temps pour rien. :) mon supérieur ne connait rien aux médias sociaux, et je ne veux pas les apprendre, je trouve que c'est du nivelage par le bas. 63
  • 64. 8) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre perception quant à l'utilisation des médias sociaux dans votre bibliothèque. a) En général, ma bibliothèque encourage l’utilisation des médias sociaux(8) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre perception quant à l'utilisation des médias sociaux dans votre bibliothèque.) 64
  • 65. b) Mes collègues trouvent plus d’avantages que de désavantages à utiliser les médias sociaux(8) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre perception quant à l'utilisation des médias sociaux dans votre bibliothèque.) 65
  • 66. c) Les médias sociaux sont compatibles avec d’autres technologies que nous utilisons en bibliothèque(8) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre perception quant à l'utilisation des médias sociaux dans votre bibliothèque.) 66
  • 67. d) Nous préférons être attentifs à la protection de la vie privée plutôt qu'à l'utilisation des médias sociaux(8) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre perception quant à l'utilisation des médias sociaux dans votre bibliothèque.) 67
  • 68. e) Les médias sociaux sont plus avantageux que certains outils plus anciens (ex. : listservs, courriels)(8) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre perception quant à l'utilisation des médias sociaux dans votre bibliothèque.) 68
  • 69. f) Nous abordons les médias sociaux avec beaucoup de prudence(8) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre perception quant à l'utilisation des médias sociaux dans votre bibliothèque.) 69
  • 70. Je trouve que nous sommes trop prudent dans l'utilisation des médias sociaux. NOus n'osons pas aller de l'Avant par exemple avec FAcebook parce que certains bibliothécaires ont peur d'Achaler les étudiants. Ils pensent que les étudiants ne veulent pas être notre ami sur Facebook, ce que je crois pas être vrai personnellement. Il n'y a pas une démarche claire concernant les médias scoiaux. pas de comité de travail. Quelques initiatives qui ne s'inscrivent pas dans un plan de travail (enfin, pas à ma connaissance) Je ne vois pas en quoi protection de la vie privée et utilisation des médias sociaux ne pourraient être considérés également, surtout en contexte universitaire. 9) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre niveau d'accord. 70
  • 71. a) Je veux mieux connaître les médias sociaux(9) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre niveau d'accord.) 71
  • 72. b) Je vais attendre que les professeurs adoptent les médias sociaux avant de les utiliser moi- même(9) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre niveau d'accord.) 72
  • 73. c) J’ai beaucoup d’inquiétudes quant aux risques reliés à l’utilisation des médias sociaux(9) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre niveau d'accord.) 73
  • 74. d) Je trouve difficile d’évaluer la pertinence des médias sociaux dans mon travail(9) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre niveau d'accord.) 74
  • 75. e) Je vais utiliser les médias sociaux quand mes usagers vont me le demander(9) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre niveau d'accord.) 75
  • 76. f) Je suis prêt à explorer de nouvelles possibilités dans l’utilisation des médias sociaux(9) Pour les affirmations suivantes, indiquez votre niveau d'accord.) Je veux bien connaître tous ces outils pour être justement capable de conseiller mes usagers quand vient le temps de les utiliser. Comme les usagers ne les utilisent pas tellement, ma motivation pour les explorer à fond fluctue selon le temps disponible que j'ai. Par exemple, j'ai un compte twitter mais je ne m'en sers pas... 9a Neutre puisque je les connais déjà très bien (utilisation personnelle seulement pour l'instant) En gros, j'aimerais être guidé vers le médias sociaux les plus utiles dans mon travail, pour explorer en détail que ceux-là (manque de temps) 76
  • 77. 10) Quelles devraient être les priorités afin d’utiliser un jour les médias sociaux dans votre bibliothèque de manière efficace ? a) Développer une politique ou des directives d’utilisation (10) Quelles devraient être les priorités afin d’utiliser un jour les médias sociaux dans votre bibliothèque de manière efficace ? ) 77
  • 78. b) Offrir des formations pratiques aux employés de la bibliothèque(10) Quelles devraient être les priorités afin d’utiliser un jour les médias sociaux dans votre bibliothèque de manière efficace ? ) 78
  • 79. c) Encourager les activités de perfectionnement professionnel (conférences, séminaires)(10) Quelles devraient être les priorités afin d’utiliser un jour les médias sociaux dans votre bibliothèque de manière efficace ? ) 79
  • 80. d) Avoir un plan d’action stratégique (ex. : objectifs à court et long termes(10) Quelles devraient être les priorités afin d’utiliser un jour les médias sociaux dans votre bibliothèque de manière efficace ? ) 80
  • 81. e) Infrastructure du système (ex. : vitesse réseau adéquate, support, flexibilité)(10) Quelles devraient être les priorités afin d’utiliser un jour les médias sociaux dans votre bibliothèque de manière efficace ? ) 81
  • 82. f) Services techniques (ex. : outils d’évaluation des livres; étiquetage des éléments dans le catalogue)(10) Quelles devraient être les priorités afin d’utiliser un jour les médias sociaux dans votre bibliothèque de manière efficace ? ) 82
  • 83. g) Développement Web (ex. : liens vers les médias sociaux sur le site Web de la bibliothèque) (10) Quelles devraient être les priorités afin d’utiliser un jour les médias sociaux dans votre bibliothèque de manière efficace ? ) 83
  • 84. 11a) Quelles sont vos impressions générales sur l'utilisation des médias sociaux dans les bibliothèques académiques? prudente, en retard sur ce qui se fait du côté anglophone Aux États-Unis, on se lance et on utilise tous les types de médias sociaux. On est enthousiaste, on adopte tout sans toujours réfléchir, on en fait l'expérience et on élimine les services inutiles par la suite. Au Québec, l'adoption des médias sociaux est beaucoup plus lente. La majorité des bibliothécaires sont curieux ou septiques, mais veulent en savoir plus. Nous sommes difficilement capables de créer le lien entre l'utilisation faite des médias sociaux par les diverses clientèles et notre offre de service. Comme par exemple, les usagers du 1er cycle utilisent énormément Facebook, les bibliothèques se créé un profil et pensent pouvoir ainsi réaliser leur 84
  • 85. mandat alors que, dans la réalité, ces usagers n'ont aucun désir de "fraterniser" avec la bibliothèques. Nous confondons ainsi les cadres d'utilisation de certains médias, les étudiants utilisent Facebook dans une perspective (amis, être en contact, se tenir au courant des dernières nouvelles, plaisir, connivence, etc.) tandis que nous avons une perspective trop différentes (donner un coup de main dans tes études, trucs et astuces intellectuels...). Par ailleurs, certains outils sont facilement adoptés parce qu'il s'assimilent aisément à une tâche que nous réalisions déjà (fil RSS = liste des nouveautés). Dans d'autres cas, des outils sont facilement adoptés pour le travail "interne", entre les employés du service, tel que le wiki, les serveurs de stockage partagés de type Sharepoint. J'observe cependant que l'utilisation de ces outils est minimale et ne suscite que rarement l'engouement théorique que l'on entend dans les discours. Je crois aussi que les bibliothécaires n'utilisent pas assez les médias sociaux dans le cadre de leur travail. Il devrait y avoir des formations basées sur des exercices concrets. Les cadres des bibliothèques devraient aussi inciter leurs employé-e-s à prendre le temps nécessaire à leur apprivoisement. Une bonne façon est de créer des groupes de travail qui ont pour tâche d'utiliser certains médias dans le cadre d'un mandat bien précis et que ces équipes fassent, à la fin de leur projet, une démonstration et une évaluation critique de leur emploi de cet outil tout en faisant le lien avec la réalisation de leur mandat (comment l'outil a facilité l'atteinte des objectifs; quelles ont été les difficultés rencontrées; quels sont les gains perçus...). Je crois que les bibliothèques académiques doivent prendre le temps de s'arrêter pour sélectionner les bons médias sociaux afin que l'impact auprès des usagers soit pertinent et efficace. C'est un peu la jungle actuellement... J'ai l'impression que nous sommes dans une période d'essai-erreur. très bien pour la promotion moyen pour le reste Il faut faire une différence entre l'utilisation comme organisation et l'utilisation au niveau professionnel. Le Service des biblio fait un effort pour les utiliser et être à la page. Toutefois, il y a un retard très nette au niveau des professionnels : la relation avec les usagers n'a pas encore évolué vers l'intégration de ces outils pour répondre aux besoins informationnels de ceux-ci Dans mon domaine, ces outils semblent avoir des fonctions de divertissement et de communication sociale pour les étudiants, mais pas du tout servir dans le cadre académique. je me trompe peut-être. Aident à rejoindre et à mieux comprendre l'usager. Les médias sociaux offrent aussi de belles opportunités pour ce qui est de la veille informationnelle, tant pour le personnel des bibliothèques que pour les chercheurs (usagers). Q10 - Nous avons déjà développé des directives d'utilisation pour la mise en ligne de blogues ou wikis par les bibliothèques de l'UdeM Nous avons un certain retard dans notre utilisation des médias sociaux comparativement à nos étudiants. Les médias devront maturer pour être vraiment intéressants. Pour ceux déjà bien fonctionnels, Wikipedia, les Wiki, un effort de participation institutionnel devrait être installé (liberation de temps professionnel pour les profs. et les biblio) afin de nourrir ces deux projets déjà bien installés. 85
  • 86. L'usage doit être limitée aux services professionels et éviter l'abus. Ils sont sous-utilisés. C'est bon pour certains aspects de visibilité et pour changer l'image des biblio. et accrocher la jeune génération, mais ca reste relativement peu utile pour bien des tâches qu'on fait à la bibliothèque (lecture, recherche, rédaction, etc.). Ca me renverse lorsque des étudiants utilisent Facebook plutôt que les ressources de la bibliothèque pour trouver de la documentation pour supporter leurs travaux et recherche ! Comme si tout ce qui existe ou est important se trouve sur Facebook ou wikipedia ! Leur utilisation commence peu à peu, mais je pense qu'on ne sait pas trop comment l'aborder. Il faut d'abord en comprendre les enjeux puis se doter d'une politique. Il est cependant crucial que les bibliothèques soient visibles dans les médias sociaux et qu'elles sachent les utiliser. ... nivelage par le bas de nos futurs étudiants, Peu utilisées et critiquées. Pas évident de les implanter et les usagers ne se manifestent pas trop. En développement, effort pour continuer à les intégrer inconfort Les médias sociaux sont d'une utilité très secondaire par rapport aux moyens de communication institutionnels (portail étudiant, personet, site web, courriel) 11b) Tout bien considéré, l'utilisation des médias sociaux _______________ la mission des bibliothèques académiques au 21e siècle. » 86
  • 87. Commentaires: Cela dépend de l'utilisation qu'on en fait. On peut consacrer beaucoup d'énergie pour offrir de nouveaux services utilisant des médias sociaux sans pour autant atteindre nos objectifs. Je crois que trop souvent ces médias sont mal compris, puis mal utilisés. À mon avis, leur utilisation est primordiale pour les bibliothèques, autant pour le travail interne entre employé-e-s qu'avec nos diverses clientèles. Il est toutefois PRIMORDIAL de CONTEXTUALISER L'OFFRE pour l'adapter aux besoins, aux contraintes, aux habitudes... des différentes clientèles que nous desservons. Il s'agit là d'une tâche qui nous incombe mais qui est trop souvent omise ou simplement bâclée parce qu'on n'en saisit pas l'importance. Merci pour l'initiative de ce sondage. En espérant qu'il est des retombées positives dans mon institution. Face à multitude d'outils, je crois que l'on doit tout de même identifier les outils les plus susceptibles d'aider à rejoindre nos usagers et surtout de répondre à leurs besoins informationnels. Il ne faut pas s'acharner à être sur toutes les plateformes surtout quand on sait que celles-ci suivent souvent un effet de mode. je dirais même : «peut peut-être aider un peu», car je n'en suis pas certaine. 87
  • 88. Aidera serait plus approprié! Ça aide sur certains point comme le contact avec les usagers, mais ça peut être une nuisance comme un avantage dans le travail à l'interne aide dans l'optique où ils sont utilisés, bien sûr! Aide le contact avec les usagers qui sont plus dans les ressources électroniques que présent dans nos bibliothèques 1) Dans quelle bibliothèque canadienne de recherche travaillez-vous ? Response Count Percent Bibliothèque de l'Université d'Ottawa 2 3.3% Bibliothèques de l'Université Concordia 1 1.7% Bibliothèques de l'Université de Montreal 30 50.0% Bibliothèques de l'Université du Québec à Montréal 11 18.3% Bibliothèques de l'Université Laval 5 8.3% Brock University Library 0 0.0% Carleton University Library 0 0.0% Dalhousie University Libraries 0 0.0% McGill Libraries 0 0.0% McMaster University Libraries 0 0.0% Memorial University Libraries 0 0.0% Queens University Library 0 0.0% Ryerson University Library and Archives 0 0.0% Service des bibliothèques et archives de l'Université de Sherbrooke 11 18.3% Simon Fraser University Library 0 0.0% University of Alberta Libraries 0 0.0% University of British Columbia Library 0 0.0% University of Calgary Library 0 0.0% University of Guelph Library 0 0.0% University of Manitoba Libraries 0 0.0% 88
  • 89. University of New Brunswick Libraries 0 0.0% University of Regina Library 0 0.0% University of Saskatchewan Library 0 0.0% University of Toronto Library 0 0.0% University of Victoria Library 0 0.0% University of Waterloo Library 0 0.0% University of Western Ontario Libraries 0 0.0% University of Windsor Leddy Library 0 0.0% York University Libraries 0 0.0% 2) Lequel des choix ci-dessous décrit le mieux le travail que vous effectuez la majorité du temps ? (sélectionnez plusieurs choix, si nécessaire) 89
  • 90. 3) Combien avez-vous d'annees d'expérience comme bibliothécaire? 90
  • 91. 91
  • 92. Je fais à la fois la liaison, les formations, le développement de collection et le service de référence Bibliothécaire responsable pour la communication savante Et aussi de référence 5) Quel est votre plus haut niveau de diplôme en bibliothéconomie ? 92
  • 93. 6) Quel est votre plus haut niveau de diplôme autre qu'en bibliothéconomie? 93
  • 94. 7) Quel âge avez-vous? 94
  • 95. 95

×