MuséoApéro - Musée+Twitter

  • 1,138 views
Uploaded on

Compte-rendu du brainstorming réalisé le 6 juin 2011 dans le cadre d'un TwittosMuséoApéro

Compte-rendu du brainstorming réalisé le 6 juin 2011 dans le cadre d'un TwittosMuséoApéro

More in: Technology , Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,138
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
13
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Compte-rendu 6 juin 2011
  • 2. Les 4 phases comportementales PHASE 1 STRATEGIE  On ne publie pas les mêmes informationsde la même manière sur Facebook ou - Se concentrer sur son comportementTwitter. Chacun de ces deux réseaux - Penser au comportement de sessociaux doit correspondre à un objectif followers : la majorité de mes followersprécis. sont-ils des « gros comptes » ? A part la culture, qu’est-ce-qui les intéresse ? QuelsFacebook = diffusion de vidéos / textes sont leurs profils ? Plutôt très sérieux ? Ousurprenant visant à lancer le débat décontractés ? Une fois cesou Facebook = sondages / devinettestandis que Twitter = diffusion d’informations liées à caractéristiques identifiées, vous pourrezune veille ou diffusion de publications plus alterner vos types de publications pour« virales »… multiplier vos chances d’être retweeté ou recommandé à d’autres. Être très sérieux le plus souvent et une fois de temps en temps, tweeter une anecdote qui vous rendra plus humain aux yeux des followers qui utilisent Twitter pas juste comme un média informationnel).  
  • 3. Les 4 phases comportementales PHASE 2 COMMUNAUTES DE NICHES   Le #hashtag contribue à l’image duTwittos = experts musée, de l’événement organisé… il est aussi important que le slogan, la- Favorisez-vous la qualité de la « marque » ou la charte graphique car ilcommunauté ou le nombre de ses apporte une couche de méta-membres ? informations à votre profil en étant unLes deux techniques semblent se valoir vocabulaire auquel vous vous identifiez.mais il semblerait qu’il soit plus facile degérer une communauté plus ou moinshomogène qu’une communauté trèsdense et très hétérogène.Il faut bien cibler vos publics de niches :diffusez des contenus spécifiques,susceptibles d’intéresser les différentscœurs de vos communautés. Il faut penserà livrer ses contenus de sorte qu’ils soient Voici un conseil qui peut paraîtretout de suite rediffusables pour intéresser « bateau » mais parfois, dans le feu deles communautés de vos followers. l’action, il peut arriver qu’on oublie de bien mettre en forme son tweet, et cela peut ruiner la valeur de votre publication.
  • 4. Les 4 phases comportementales PHASE 2 COMMUNAUTES DE NICHES (suite)                Créer des « sous-hashtags » pour aider vos  Inscrire le #hashtag sur vos différents followers à mieux se repérer dans les supports de communication est une différents types de tweets peut être une vraie nécessité : pourquoi ne pas, tant bonne pratique si on arrive à ce que ce qu’on y est, le faire intégrer au logo de « sous-hashtag » soit court. Cette l’événement ou sur l’image de profil pratique serait notamment très Facebook (et pourquoi aussi ne pas appréciée dans le cadre d’un intégrer dans votre papier peint Twitter livetweet. le nom de votre page Facebook ?). A essayer. L’idée est bien de décloisonner les différents supports pour parvenir à créer une communication globale, cohérente et ouverte.  
  • 5. Les 4 phases comportementales PHASE 3 ECHANGES  Le maintien en vie de votre communautéexige une diffusion de contenus nonexclusivement institutionnels  - éviter d’être monotone, « d’être là »- « dynamiser votre communauté » : on ne toujours de la même façon.peut pas orienter toutes les publicationsvers soi. Pour devenir un acteur à part =>le livetweet est un moment pendantentière, il faut valoriser les contenus des lequel votre présence doit être effectiveautres twittos : mais moins marquée. Il ne s’agit plus pour vous, (membre de Twitter et non plus- Retweets / Réponses sous la forme seulement représentant de votre@nomd’utilisateur + message. institution) de prendre ou de conserver leRédiger une réponse et mentionner un leadership. Effacez-vous et ne@nomd’utilisateur est important dans la réapparaissez que lorsque vous avezmesure où cet acte satisfait le besoin vraiment quelque chose à dire.d’ « être-ensemble » et la certitude d’avoir => D’où l’idée de livetweet autonome.été lu (ou de l’être bientôt) indispensable => Twittos = experts : cela nécessite peut-à la motivation des twittos. être de faire évoluer la pratique du livetweet ? (poser une ou plusieurs questions thématiques par rapport à un événement qui sera livetweeté pour qu’un maximum de vos followers y voient rapidement un intérêt).    
  • 6. Les 4 phases comportementales PHASE 3 ECHANGES (suite)           Pour tweeter, il ne faut pas Qu’on ait choisi l’option « quali » ou obligatoirement avoir un « vrai » contenu, « quanti », on est toujours content de voir c’est-à-dire une information. Vous pouvez que notre communauté s’élargit très bien, une fois de temps en temps, progressivement. Pour y parvenir et tweeter un état-d’âme, une anecdote, gagner d’autres canaux, pourquoi ne pas montrer que vous vous questionner, miser sur le partage d’information-Twitter tweeter vos hésitations, dire que vous êtes vers d’autres réseaux via vos followers et d’accord avec @nomd’utilisateur mais leurs followers ? qu’il ne faut pas oublier cet aspect… Exemple : organiser un événement / jeu in- Humaniser votre compte. situ mobilisant l’outil Twitter ou Facebook susceptible de faire participer les gens qui ne sont sur place, ou qui sont sur un autre réseau social… Les possibilités sont infinies !    
  • 7. Les 4 phases comportementales PHASE 3 ECHANGES (suite)                 Il est assez évident qu’on peut utiliser Le tout est de savoir quel objectif nous Twitter pour évoquer un prochain projet, voulons atteindre et de l’annoncer annoncer un événement, en faire la clairement dès le départ, pour que la promotion, publier les actualités qui y sont cible « se fasse à l’idée », se l’approprie et liées, garder une trace de cet événement, soit dans de meilleures dispositions pour y le pérenniser, en débattre avec les participer. participants pour faire évoluer la prochaine édition… Cette étape continue aurait pu figurer au début du schéma (dans la phase STRATEGIE) mais la réponse étant assez évidente, on peut la placer à la fin : Tout est possible.
  • 8. Les 4 phases comportementales PHASE 3 ANALYSE  Produire du contenu et être à l’écoute devotre communauté, c’est du travail etcela nécessite du temps. Pour en gagner,et être plus objectif par rapport à votreactivité, utilisez les outils qui vous aident à L’analyse des tweets et des reachs vousprendre de la distance et à mieux donnera une idée plus fine de ce verscomprendre où vous en êtes. quoi vous tendez et de qui se passe réellement autour de votre activité surVous serez en mesure de mieux Twitter.comprendre le type d’échanges que vousparvenez à initier et dans quelle directionvous devez réorienter votrecomportement.